samedi 21 avril 2018

Juliette et les déconstructeurs

Deux minutes de délire ou comment être la preuve vivante d'années et d'années de manipulation mentale et de formatage... C'est impressionnant, regardez donc et écoutez Juliette, étudiante à Tolbiac:


C'en est presque fascinant d'écouter ce genre de créature s'exprimer. A ceux qui doutent encore du pouvoir gigantesque de la Propagande il suffit d'écouter cette gamine: chaque idée, chaque mot, chaque syllabe prononcée n'est rien d'autre que l'écho de la Voix du Maître. Une coquille plus tout à fait vide devenue extrémiste au sens premier du terme, au même titre que les islamistes, aussi dangereuse et irrécupérable malgré son jeune âge

Au début, on se dit mais comment peut-elle croire à ce qu'elle raconte et puis on repense à des nanas comme Clémentine Autain, Caroline de Haas, Taubira, Belkacem, Lila Le Bas, Rokaya Dialo, ou à des gars comme Plenel, Askolowitch, Miller, Cohn-Bendit, Guénolé et tant d'autres c'est du pareil au même avec quelques années en plus: haine d'une France présentée comme "nauséabonde", haine de soi, de sa couleur de peau, haine des autres, rejet de ses racines. L'intolérance à l'état brut. L'aveuglement permanent. La volonté de déconstruction de tout ce qui fut, de tout ce que nous fûmes. 

Elles et ils sont "refugees welcome", islamo-gauchistes et/ou islamo-compatibles, multiculturalistes, mondialistes, immigrationnistes. Ils et elles ont eu le mariage zinzin. Ils sont pour la PMA, pour la GPA, pour l'égalité de tout avec n'importe quoi, pour l'euthanasie, rebaptisée "suicide assisté" ou "mort dans la dignité" par toutes celles et tous ceux qui se sont appropriés la qualité de progressiste, en réalité des déconstructeurs.

Résister.


D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

29 commentaires:

  1. Qu'elle quitte ( certainement ) le 16ème de chez papa-maman et qu'elle prenne le métro pour le 93 et elle connaitra la réalité pour les faces de craie .
    Bon WE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: aller faire un tour dans le 93, à Bondy, Aubervilliers ou ds les quartiers bien chauds mais tu n y penses même pas, pas folle la guepe

      Supprimer
  2. Eugénie Bastié et Menard sont tellement sidérés qu'ils en perdent leur répartie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zen: ben faut avouer que tant de connerie et un tel formatage, ça peut désarçonner

      Supprimer
  3. Houlà. L'espèce a dû muter suffisamment pour que je ne comprenne même plus la langue qu'elle parle. J'ai demandé à ma fille: pas davantage. Racisé, cis, quésako, moi y en a pas comprendre.
    Le plus fascinant en dehors du discours dominant de ce genre de créature (comme vous dites si bien), c'est qu'elle génère des hallucinations - comme la menace de groupuscules fascistes. Rien ne lui plairait davantage que de devenir héroïne et martyre, un autre signe de tout extrémiste qui se respecte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juliette: un homme " cis ", c'est un homme qui accepte parfaitement sa masculinité ! Oui, je sais, ça pique aux yeux . Et oui, je suissur qu en son for intérieur elle rêve de devenir heroine ou martyr

      Supprimer
  4. J'ai vu cette émission sur LCI en direct, mon cher Corto, et je dois dire que cette très jeune fille était tout à fait ahurissante, puisqu'elle a été jusqu'à annoncer en direct qu'un étudiant avait été blessé par un policier et qu'il était dans le coma, alors qu'apparemment c'était faux.
    Mais que dire de Romain Bouteille qui lui, a de la bouteille - et sans doute à tous les sens du terme - et qui, non seulement n'a pas essayé de s'opposer au discours de cette péronnelle, mais au contraire en rajoutait, histoire de s'opposer surtout à Robert Ménard qui était la seule personne, sur ce plateau, ayant autorité pour tenir un discours sur la réalité de la situation présente dans les quartiers, les écoles et les facs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: le Romain Goupil , vieux trotskiste tendance Plenel, y a rien de bon à en tirer, sans doute un des maîtres à penser de cette péronelle

      Supprimer
  5. Ouais résister et surtout arrêter de gober tout comme un motard ses mouches.
    Continuer à être critique. Pis si on a les Cimmériens avec nous, ça va chier.

    RépondreSupprimer
  6. Géo

    J ai lu le contenu du billet et cela m'a évité d écouter les salades de cette femme.Je n écoute pas ce type de personne.Elle est présente sur ce plateau seulement parce que ceux qui promeuvent son discours et le lui ont inculqué ont intérêt à la laisser parler publiquement,pour faire croire et lui faire croire que les idées qu'elle prône sont les siennes alors qu'il ne s agit que de conditionnement et non pas d'un travail de réflexion personnelle,sinon elle verrait qu'elle scie la branche sur laquelle elle est assise.À moins qu'elle ne se complaise dans une démarche autodestructrice?Mais même en tel cas il a bien fallu qu'on lui fasse intérioriser cette autodestruction,à moins d être timbrée à la naissance ou calculatrice parce que ça rapporte actuellement de parler comme elle le fait,mais,en général,c est un peu plus tard qu'elle devrait essayer de tirer avantages matériels de ses opinions,comme les Betkacem,Hautain,Haas ont dû être d abord convaincues et déglinguées avant de finir par calculer leur coup pour en faire leur fonds de commerce,au moment ou en elles-mêmes elles ont cessé de croire en leurs fadaises mais ont décidé de s ancrer dans la malhonnêteté intellectuelle la plus sordide pour que ça leur profite et qu'elles puissent sans scrupules exploiter les avantages de théories qui leur font la part belle.C est le carnaval des âmes noirâtres.

    Et il est normal que l Educ. Nat. ponde ces tares puisque nous sommes en période d effondrement et de dégénérescence avec l inversion des valeurs qui accompagne toujours cette situation.

    1984 de Orwell ne décrit pas à mon sens une société futuriste avec ses inversions de valeurs mais seulement un effondrement des sociétés humaines,quoique le récit soit arrêté avant la phase finale de leur destruction complète.
    Ici c est le même mécanisme pour arriver à une société non viable parce que inverse à l'ordre naturel des choses.

    RépondreSupprimer
  7. On a , autour de nous, parfois très proches, ce genre de péronnelle-petit-con, ( au choix parfois les 2 ) je suis sûre que certains reconnaitrons, et c'est effectivement ahurissant, surtout quand, en plus, s'ils atteignent un âge certain, ils continuent à dire leurs conneries et les transmettent à leurs rejetons, aussi cons qu'eux ! mais il me semble qu'à toutes les époques on a eu ce genre de cinglés , ils deviennent journalistes, ministres après avoir été des syndicalistes, ils montent en grade et ils continuent à nuire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: et oui, tu les retrouves après aux plus hautes responsabilités: Sapin, Désir, Cambadélis, Juliard etc... des nuisibles

      Supprimer
  8. Dommage, je n'ai pas trouvé la vidéo -et pourtant, j'ai cherché ! Mais j'imagine sans peine le volapük modernœud, principe de précautionniste et cætera. En même temps (#MacronSorsDeCeCorps) c'est presque poétique de réussir à transformer les Poulaillers d'acajou de Souchon en basse-cour de Tolbiac.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al West: tu dois pouvoir la voir en cliquant sur le lien twietter au début.c'est gratiné, vraiment !

      Supprimer
    2. Géo

      À Al West

      Tolbiac:c est maintenant une vraie bauge,tout ce qui était cassable...est cassé et du matériel informatique a été volé.Cette manie de dégueulasser saccager et piller les lieux que l on occupe est parlante.Juliette de Tolbiac a sûrement omis de préciser ces détails bassement matériels.

      Supprimer
  9. Nougaro chantait, il y a déjà un bail: "Armstrong, je ne suis pas noir, je suis blanc de peau".

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    J'ai vu ce "débat" en direct et j'ai été médusé par les propos de cette militante .Elle a repris le vieux discours raciste , en l'inversant , a légitimé la tenue d'une AG interdite aux blancs , et tout cela à une heure de grande écoute!
    Juliette ou le néo-nazisme a visage humain ...
    Ortek.

    RépondreSupprimer
  11. Géo

    Finalmente j ai commencé à voir la vidéo puis j ai arrêté après une minute.À mon sens cette fille est trop fastidieuse à écouter et à regarder.Pourquoi a t'elle des lunettes si c est pour ne jamais les utiliser correctement?
    Elle aurait eu sa place dans le roman de Dostoïevski,"les démons"(les possédés) qui décrit ces nihilistes voulant détruire l ordre ancestral et qui n ont aucune notion du Bien et du Mal.Dostoïevski situait la dégénérescence comme devant venir de l Ouest(visionnaire!) et le monde slave comme étant le salut.Pour lui l'enracinement dans les traditions et la terre natale était indispensable pour la sauvegarde de l âme.L homme nomade du petit Attali n aurait pas été de son goût.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle ne va pas lire Dostoievski puisque c'est un homme blanc. Elle ne lira que les oeuvres complètes de Rigoberta Menchu...

      Supprimer
    2. Géo

      Peut-être ne sait-elle même pas qui est Dostoïevski?Mais lui connait bien ce genre d individu.Je me souviens de la calamiteuse prestation d une prétendue spécialiste en anthropologie interrogée sur une radio à l occasion de la mort de Claude Lévi-Strauss.Un désastre!Incapable d en expliquer la moindre chose.

      Ou un avocat de fraiche date qui ne savait pas que le soleil donne à la lune sa luminosité puisqu'elle n émet pas de lumière car n étant pas une étoile.Et un autre "étudiant" tout étonné d apprendre que le soleil est une étoile!On ne sait trop ce qui est enseigné actuellement mises à part les fadaises idéologiques stériles.

      Supprimer
  12. Bonjour Corto,

    Françoise Giroud a déclaré: « La femme serait vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente. » Je crois qu'on a donné sur ce point. Désormais, c'est également vrai au plan de l'imbécilité et de la stupidité.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. L'idéologie entraîne une pensée systémique mais pas incontrôlée puisqu'elle l'est par les dogmes. La victime ne peut sortir de son cercle vicieux construit par lui ou par ses mentors. Ces gens sont à plaindre ou à soigner.
    L'Abbé Hi du Mékong

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo abbé Ascorpus

      À abbé Hi du Mékong

      Ne sont-ce pas plutôt les autres qui seraient à plaindre?Parce que devoir écouter ou pire encore subir telle idéologie...rien que devoir l écouter justifierait une révolution ou nécessiterait l ouverture de la chasse toute l année.

      Supprimer
    2. Ces gens là sont des parasites:ils vomissent le "système" mais quand il s'agit de toucher des allocs ou des bourses , comme par magie le système redevient acceptable pour ces fumiers

      Supprimer
  14. M'est avis qu'on retrouvera dans quelques années la demoiselle dans une de ces associations de putes subventionnées pourvue d'une belle rente comme tous ces enc**** de gauchistes savent faire.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient