samedi 14 avril 2018

P'tites frappes

Ecrire un billet sur les frappes de cette nuit contre la Syrie, tomber sur  ce texte de Richard Millet, jeter mon brouillon à la poubelle et publier le sien...




" Petites frappes


On pouvait attendre de Macron qu’il ne poursuivît pas au Proche-Orient la politique étrangère de ses prédécesseurs. Le peuple syrien lui-même l’espérait, comme j’ai pu le constater, à Damas, en novembre dernier. Il est vrai qu’avec un vieux représentant de commerce socialiste tel que Le Drian aux Affaires étrangères, il ne pouvait en être autrement. Voilà donc la France jouant, une nouvelle fois, avec l’Angleterre, le rôle de roquet utile des États-Unis. Cet interventionnisme-là (quelques frappes aériennes sur les usines qui fabriqueraient des armes chimiques) relève évidemment de la gesticulation. La France et l’Angleterre apparaissent comme de petites frappes aux côtés du caïd yankee, qui valorise peut-être les red necks américains mais qui déconsidère son pays au point de faire passer certains dictateurs asiatiques pour des modèles de vertu.

Une « ligne rouge » aurait été franchie, dans la Ghouta, qui justifierait ces attaques aériennes : Assad aurait fait lancer des gaz létaux sur des civils. On imagine mal pourquoi, avec l’appui des Russes, et au moment de remporter la victoire, il aurait eu besoin d’y recourir. Mais les Occidentaux en auraient la « preuve » : quelle est-elle, à part la parole de « rebelles » islamistes vaincus ? Est-il besoin de rappeler que les USA avaient envahi l’Irak sur la foi de telles « preuves », sans qu’on ait jamais trouvé les « armes de destruction massive » prétendument possédées par Saddam.

Quelques remarques, donc :

1/ La réaction « occidentale » (toujours le même trio, en vérité) relève de la symbolique humanitariste pour caniches en mal d’éthique : quelle différence entre le fait de mourir sous des obus ou à cause de gaz, diraient certains cyniques ?

2/ Les gaz, nous n’y échappons pas, nous-mêmes, Occidentaux jouissant de la paix éternelle au sein d’une béatitude démocratique assurée par les droits de l’homme : gaz d’échappement, pics de pollution, aliments toxiques, herbicides cancérigènes que la Commission européenne refuse d’interdire, etc. …

3/ Ces gaz peuvent aussi prendre une dimension métaphorique : ne sommes-nous pas en train de mourir de la pollution idéologique, post-littéraire, i.e. post-chrétienne ? Les crimes contre l’esprit sont eux aussi létaux. On pourrait donc demander à l’ONU des frappes sur Monsanto comme sur les officines qui fabriquent la fausse monnaie littéraire…

Au nom de quoi attaque-t-on la Syrie, maintenant que l’État islamique est à peu près vaincu? Ce n’est en vérité ni par souci « humanitaire » ni par celui de vérité, mais bien pour marquer, au moment où Assad va gagner la guerre, que l’Occident a choisi le camp sunnite, c’est-à-dire les régimes islamo-fascistes d’Arabie saoudite, du Qatar, de Turquie. Et cela pour marquer son opposition à l’Iran et à Poutine. Rien de nouveau, donc. Certains régimes seraient donc plus acceptables que d’autres : il n’y a que les gogos, les bobos, les cathos de gauche et les protestants pour le croire, et bien sûr Plenel, qui avait applaudi au massacre de Munich, en 1972, et par qui Macron ose se laisser interviewer... On m’a banni, moi, pour avoir simplement dit la vérité sur la décomposition de l’Europe. Il est vrai que je ne suis pas gauchiste.

Nous autres, veilleurs de l’aube, qui savons l’homme damné par la chute, nous refusons de croire à sa bonté non plus qu’à sa perfectibilité. Ses vices le gouvernent bien plus que ses vertus. On le voit chaque jour, notamment dans le cas de Tariq Ramadan qui est le Harvey Weinstein de l’islamisme. Non seulement la France et la Grande-Bretagne n’ont rien à gagner en s’aventurant de cette façon au Proche-Orient, mais elles ont tout à y perdre. Mieux eût valu laisser Trump jouer seul des muscles, et aller, Français et Anglais, bombarder Trappes, Molenbeek, Sarcelles, Notre-Dame-des-Landes et tous les wilayats des banlieues anglaises. "


Addendum personnel:

- En attaquant la Syrie sans mandat onusien, Trump, Macron et May ont non seulement agi dans l'illégalité mais ils portent de facto un coup supplémentaire à cette pauvre ONU qui n'en avait pas besoin.
- Étonnant que ces frappes aient été entreprises la veille de l'arrivée sur place des experts de l'OIAC.
- A ce jour, aucune preuve du bombardement chimique de Douta n'a été révélée publiquement. Il y a moins de 48 heures, Macron disait qu'il avait des preuves mais que cela devait être vérifier...
- Dans le rapport gouvernemental français (8 pages accessibles à tous) publié ce jour évaluant la présumée attaque chimique sur Douta, rien de tangible pour en accréditer la thèse: témoignages à distances d'ONG, faits anciens, aucun travail de terrain.
- Une attaque sur un état souverain qui n'a jamais été une menace pour la sécurité de la France, des USA ou de l'Angleterre.
- Daech tue en France. La Syrie et la Russie se battent contre Daech. La France bombarde la Syrie. Va comprendre. 
- Sur les 103 missiles expédiés sur la Syrie, 70 auraient été détruits par la défense aérienne syrienne.
- Sur cette centaine de missiles, douze provenaient des forces françaises dont, et pour la première fois, 3 nouveaux missiles MdCN à 2,6 millions d'euros pièce, deux fois plus cher que les Tomahawk américains.
- On imagine bien qu'annoncées depuis 8 jours, Assad se sera préoccupé de mettre à l'abri tout ce qui devait l'être.
- Attaque massive et coordonnée ?: Seulement 3 civils blessés recensés.
- Amusant d'entendre tous les commentateurs "saluer" l'action de Trump, un Trump qu'ils ont toujours considéré jusque lors comme un déséquilibré.
- Et pendant ce temps-là, un gouvernement français incapable de maîtriser les pouilleux de NDDL et d'évacuer les facs occupées par une poignée d'étudiants noyautée par l'extrême-gauche. On se marre pour éviter de pleurer...

... Mais soyez-en assurés, on n'a pas fini de nous prendre pour des cons !


D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

38 commentaires:

  1. C'est n'importe quoi ce billet. Il devient gâteux, Millet, faut qu'il atterrisse avec ses gaz d'échappement et ses herbicides cancérigènes.
    Franchement, vous servez Macron.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que tout développement est superflu, j'avoue aussi avoir relu ce passage tant il m'a paru hénaurme. Autant j'admire depuis longtemps le brillantissime Richard Millet à sa juste valeur (et c'est tout dire!), autant ce petit paragraphe est effectivement inepte, et d'autant plus regrettable qu'il affaiblit le reste du texte qui à cela près, est superbe.
      Franchement, contre-argumenter sur une prétendue attaque chimique (certes imaginaire en l'occurrence mais ce n'est pas le sujet) en répondant : "Oh, nous on respire bien des gazs d'échappement et il y a des pesticides dans nos légumes, alors ça va, hein!", même au PMU, personne n'aurait osé. C'est quoi ensuite? "On nous saoule avec Hiroshima, et en France on n'a pas eu de nombreux morts dans des explosions de cocotte-minute, peut-être?" Ou bien c'est de l'humour... Dans ce cas ok, j'aime bien, pourquoi pas, mais il fallait le faire sentir plus explicitement. Parce que dans le doute, ça laisse une vague impression de malaise et "ce n'est vraiment pas au niveau" comme disaient Hollande et Valls à tout bout de champ.

      Supprimer
    2. La remarque 2 me semble d'un humour vaseux.
      Pour le reste, je ne suis pas en désaccord mais ça me semble un peu basique comme réflexion. J'attendais mieux de sa part que proposer le bombardement de Sarcelles comme un internaute lambda (dans mon genre) pourrait l'écrire sous le coup de la colère.
      Sur le fond, je doute personnellement que nous ayons une quelconque preuve de l'utilisation d'armes chimiques décidée par Assad, et j'ai exprimé en d'autres lieux mon désaccord avec le petit feu d'artifice allié. Mais bon, je ne vois pas ce que le prix d'un missile vient faire dans cette histoire.
      Corto, je te rassure, je ne vais pas non plus en faire tout un fromage, j'adore passer ici et je le fais régulièrement.

      Supprimer
  2. Tout a été dit, et bien dit, par Richard Millet et vous-même, mon cher Corto!
    Encore une petite question : comment savoir si ces frappes n'ont pas été ordonnées, par notre président jupitérien, pour détourner l'attention du bon peuple de NDDL, des facs, et de tout le reste ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle hypothèse...
      M'enfin ça ferait un peu cher le détournement d’attention.
      Therésa ! Donald ! Y'a les zadistes qui font rien que de m'embêter ! Si on allait bombarder la Syrie pour détourner l’attention ?

      Supprimer
  3. Les Russes sont vraiment des salopards: ils ont laissé entendre que la France n'avait PAS lançé de missiles et les British seulement 8.
    (ou ils ont bien compris la psychologie Macronesque :-) )
    Il semble que par esprit farceur ils aient aussi déclaré: "Ah! Ben si c'est comme ça on va donner des S-300 à tout le monde dans la région"

    RépondreSupprimer
  4. On défend aux gamins de jouer avec des allumettes , il serait temps de les lui retirer .

    RépondreSupprimer
  5. Le coup des attaques chimiques et autres armes de destruction massives fantômes, je me demande combien de fois ils vont oser nous le ressortir. Cette histoire est usée jusqu'à la corde.
    Quant à bombarder Molenbeek halte-là. C'est pas loin de chez moi et je finirai bien par trouver des gourdins et de l'huile de riçin pour régler le problème avec quelques potes.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Corto,

    Tout est dit. Nous avons des jean-foutres à la tête de ce pays. Légalement, l'attitude des pays occidentaux n'est pas tenable et est illégale quand bien même leurs dirigeants préféreraient voir les gentils extrémistes de l'opposition syrienne au pouvoir (tu sais, ceux qui crucifient leurs opposants et autres joyeusetés). Il n'existe à l'heure actuelle aucune preuve tangible de l'utilisation des gazs par les autorites syriennes légales. Si tu as le temps, écoute l'émission ce France Cu de ce matin avec Emmanuel Todd. Ca déménage sec et ça renvoie un paquet d'incompétents dans leurs buts moisis.
    Je ne retire rien à l'analyse que j'avais faite de la situation (volonté de ceinturer l'Iran de pays hostiles pour l'empêcher de disposer de l'arme atomique). Nos clowns à roulettes ont pris Bachar pour un faible. Paf dans leur gueule. Bachar et les russes gagnent la partie haut la main. La France a perdu tout crédit dans cette région du monde hormis, bien entendu, auprès des sympathiques régimes démocratiques du Golfe (qui financent nos fins de mois, ceci dit en passant. Cf les billets de Jean-Pierre Chevallier sur ce sujet).
    Tout ce qu'on peut espérer maintenant, c'est que les russes écrasent le coup et n'en remttent pas une louche. Va lire les deux billets que Jean-Marc Tanguy a écrit sur ce sujet sur son blog "le mamouth". Jamais l'image du coq les deux pattes dans la merde du tas de fumier n'a, hélas, été aussi juste. On le doit à 30 ans de socialisme rampant et malsain.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Les Pieds Nickelés (Croquignol-Trump, Ribouldingue-Macron et Filochard-May punissent le méchant Bachar. On peut commencer à avoir peur: qu'est-ce qu'ils vont bien pouvoir inventer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À Pangloss

      "Qu'est ce qu'ils vont inventer?"

      Bin c est simple,si le montage de fausse attaque chimique en Syrie ne prend pas trop chez les Français,
      pourquoi pas une bonne petite attaque chimique sur notre territoire?Attaque que le macron s empressera de mettre sur le dos de la Syrie avec un drogué qui hurlera,avant de clamser,une phrase du genre:"pour venger la Syrie".

      On les connait,les macrons et autres tristes sires du même acabit mais même si les Français prennent peu à peu conscience de ce qu'ils valent ils n ont pas encore réalisé de quoi ces salopards sont capables pour les gruger.

      Supprimer
  8. anne :donc 3 pays dans l'illégalité...
    je suis trés désapointée de ce manque de lucidité et de cohérence depuis ce matin au réveil. ou alors ce bombardement qui repose sur un faux pretexte est une gesticulation de plus..
    en tout cas, je m'estime déshonnorée.


    https://fr.sputniknews.com/international/201804141035945175-poutine-declaration-frappes-occidentales-syrie/
    et si je ne sais quel pays bombardait les villes francaises parce que la tete de notre président et notre maniére de penser ne lui convient pas ? que dirions nous ?

    RépondreSupprimer
  9. On a sacrement du bol que Poutine et Trump aient discuté avant
    Imaginez que les Syriens , pas prevenus,no nous aient descendu un rafale....
    Trop pas cool,non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, la première fois, il y avait eu des tués, alors cette fois, il y a coordination et même report (Trump arrêtant tout d'un tweet pour demander avis !) pour que tout se fasse dans la bonne humeur.
      Si Trump avait voulu satisfaire l'hystérique média il ne se serait pas pris autrement. Pour May et Macron, je ne suis pas sûr qu'ils en tireront le même avantage...
      Amike

      Supprimer
  10. Une fois de pus les E-Unis ont été instrumentalisés par des groupes rebelles opérant en Syrie. Rien ne permet de rattacher le régime syrien à l'évènement chimique qui a eu lieu dans la Gouta, mais ça ne fait rien, on frappe quand même.
    Et Macron suit...

    RépondreSupprimer
  11. Je ne sais pas qui l'a fait mais ils ont frappé une fabrique de liquide vaisselle , Bachar en tremble encore ........peut être de rire .
    Je n'ai pas entendu de réaction d' Angela Merkel , elle boude ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou un laboratoire d'analyse alimentaire. Quant à la femme la plus puissante du monde, chimiste de surcroit ...
      Amike

      Supprimer
    2. Ou une usine fabriquant du lubrifiant anal ?
      Panique dans le marais !
      Lamentations à san Francisco !( Precisement à folsom street)
      Heureusement il semblerait qu'il n'y avait rien à l'endroit ou sont tombé les missiles

      Supprimer
  12. B-H-L est de retour sur les ondes ... oyez , oyez braves gens ! un des premiers résultats des frappes de cette nuit ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais lui c'est normal : il rêve du grand Israël.

      Supprimer
  13. Mais qu'allions nous donc faire dans cette galère?

    Satisfaire quelques "caniches en mal d'éthique",comme le dit Millet.
    Heureusement que le camp du bien a réussi à entraîner derrière lui l'Arabie saoudite et la Turquie.
    A ma gauche,les gentils: Etats-unis,GB,France,Arabie saoudite(!),Turquie(!)-Al Qaida aussi?
    A ma droite,des méchants bien identifiés: Assad et Poutine.
    Ca fait toujours chaud au coeur de se savoir dans le bon camp,entourés d'alliés aussi recommandables que la Turquie et l'Arabie saoudite.

    Et Notre Dame des Landes,pendant ce temps là?
    Les routes qu'il fallait rendre à la liberté de circulation sont réoccupées par les factieux.
    Déjà,les premières concessions,les premiers renoncements de l'Etat...
    C'était à prévoir,compte tenu du pourrissement de la situation depuis des années et du manque de parole de l'Etat.
    l'Etat devrait bientôt raser gratis et imposer aux zadistes des formalités réduites au strict minimum pour leur permettre de s'installer sur les terrains en toute illégalité,au grand scandale des syndicats agricoles et de citoyens encore respectueux de la loi mais plus pour très longtemps,si la chienlit continue...

    Vendémiaire.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'un autre coté envoyer des missiles MdCN à 2,6 millions d'euros pièces sur NDDL ça ferait désordre, et pourtant ...

      Supprimer
  14. Je ne sais pas s'ils ont frappé une fabrique de liquide vaisselle, mais le baril de pétrole est remonté en flèche depuis les menaces de frappe !

    RépondreSupprimer
  15. Frappadingue : 2,86 millions d'euros, c'est le prix unitaire du nouveau missile de croisière naval français (MdCN)!

    RépondreSupprimer
  16. Géo

    Le passage du macron aura eu pour conséquences d achever de détruire complètement tout prestige international pour la France.
    Et de faire de l Économie française un futur champ de ruines en très peu d années.
    La France sortira endettée plus que jamais mais par le truchement de Sapin-Hollande les biens des Français seront garants de la Dette illégitime,dette dont on aura garni assurances-vie et livrets pour enchaîner les Français naïfs à la faillite de l État.

    Bon billet.Il aura fallu préciser que pour remercier le cartel pharmaceutique de son soutien électoral,la loi criminelle des onze vaccins fut imposée,avec adjuvants toxiques,dont le mercure rebaptisé timerosal ou timerassol,la faculté lorsqu'injectés de franchir immédiatement la barrière encéphalique.
    Nous devons nous attendre à de nouveaux cas de morts subites du nourrisson et d autismes et autres aberrations en nombre comme le démontrent les études américaines traduites par monsieur Philippe Jandrok dont on trouve des vidéos sur Youtube et des analyses du cerveau de jeunes enfants morts en Allemagne.
    Armes chimiques et empoisonnement du peuple avons nous dit?À quand les frappes aériennes sur l Élysée?Je préconise un bombardement au dicamba de Bayer-Monsanto(et de boycotter Bayer et Monsanto et associés).

    Le macron:encore un choix heureux par l incompétence astrologico-messianique de l inichié Attali et sa clique dans leur École des Misères.

    Il est heureux que Trump ait convenu avec les Russes de ne frapper que quelques cibles déterminées,malgré la pression de l Etat profond US,mais le mal est fait,au niveau français,par de nouvelles fournitures d armes à l'État terroriste saoudien et à ses milices infiltrées pour frapper des civils et entretenir des guerres civiles.
    Il va aussi falloir prévoir derechef nounours et bougies chez nous.Tant que ça arrange les "gouvernants" n est ce pas?

    RépondreSupprimer
  17. Géo

    "Youtube.Asselineau appelle à la destitution de macron par l article 68 de la Constitution"

    Sauf qu'il n y a plus de Constitution en France depuis que Valls a placé le pouvoir Judiciaire sous la férule de l Exécutif.
    Quand le gouvernement bafoue les droits des gens l insurrection devient un droit et un devoir sacré selon la deuxième déclaration des droits de l Homme et du citoyen.

    RépondreSupprimer
  18. Droit international dématérialisé ; on a remplacé les frontières par de fumeuses "lignes rouges" tout droit sorties de n'importe quel esprit malade. Onu piétiné, à qui Macron accorde de "reprendre la main". La honte internationale s'est abattue sur le "machin".

    RépondreSupprimer
  19. Merci Corto pour le billet de Millet et le tien ; qui malheureusement mettent en abîme la propagande médiatique à ce sujet -je vais quand même écouter l'émission de france cul citée par H.

    Et merci de ne pas oublier non plus les fichus zadistes. Du goudron et des plumes (depuis le temps que je le dis !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'etait hier matin samedi que todd causait
      Pour une fois il était convaincant

      Supprimer
    2. L'émission: https://www.les-crises.fr/emmanuel-todd-en-equilibrant-les-pouvoirs-la-russie-est-un-pole-de-stabilite/

      Supprimer
  20. Gesticulations en droite ligne d'un plan pour asseoir le pouvoir de certains contre celui des autres. Le Français moyen n'en a cure mais il sera le premier à en pâtir. Tous les arguments du monde que trouvera notre grand timonier pour l'expliquer seront un enfumage de première, certainement adoubé par l'intelligentsia journalistique qu'un certain Mitterand avait traité de "chiens". Je ne suis pas sûre d'écouter ce soir mais je suis partagée entre la curiosité et la leçon d'histoire car cela va être probablement collector tant l'hypocrisie, le mensonge seront de la partie.
    Et pendant ce temps, on réduit les pouvoirs du Parlement, on se fait ridiculiser à NDDL, on n'oublie le reste...Enfin, on oublie, je ne suis pas certaine car, en parcourant les réseaux sociaux ( ceux-là mêmes que Le Drian et son Président ont parcouru pour trouver les "preuves" de l'attaque chimique en Syrie sur la foi d'un twitt de Trump !!!), je constate que le Français est proche de la rupture.
    Je ne sais pas pourquoi mais j'ai plus confiance dans le sens de la stratégie de Poutine que dans les muscles de Trump !

    RépondreSupprimer
  21. Géo

    Pour mémoire:
    13 avril 1975 début de la guerre civile au Liban.
    12/04/2013 attentat terroriste à Kidal(Mali).
    15/04/2013: attaque terroriste à Boston.
    13/04/2014 massacre de Amchaka(Boko Haram que certains affirment être financé par la CIA et dont les factions armées seraient connectées aux USA par le truchement de l Arabie Saoudite)
    13/04/2016:élections législatives en Syrie.
    13/04/2017:les USA bombardant une position de l État islamique en Afghanistan essaient pour la première fois leur bombe non nucléaire la plus puissante...ou prétexte pour tester ladite bombe?

    RépondreSupprimer
  22. Géo

    Le 14 avril 2018,la France a essayé pour la première fois des missiles de croisière longue portée contre la Syrie.
    Un an auparavant c était les USA avec leur bombe non nucléaire la plus puissante en Afghanistan.

    RépondreSupprimer
  23. On va faire,sans mandat international,le kéké jupitérien en Syrie,et on se révèle incapable d'appliquer l'Etat de droit sur un morceau de NDDL.

    On met au premier rang de l'opération un préfet chamallow,qui ridiculise l'Etat et malgré les mensonges de la propagande,servie par les traditionnels relais du pouvoir,se gargarisant bruyamment de 29 cabanes démolies,l'échec est en train de tourner au fiasco et se voit comme le nez au milieu de la figure.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  24. Faire la guerre en Syrie pour faire oublier la nullité de l'Etat face à des punks à chiens, ça me rappelle un certain Clinton partant faire la guerre pour faire oublier ses histoires de quéquette avec Monica.

    RépondreSupprimer
  25. Nous baignons dans un climat surréaliste.
    Les zones de non-droit se multiplient un peu partout en France,le tissus social se déchire, mais ce sont les avions Rafales au décollage qui divertissent le bon peuple!

    Et c'est à deux minables de la corporation journalistique qu'il est revenu de servir la soupe à la tête à claques présidentielle...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens