vendredi 26 septembre 2014

Revoir le discours de Sarkozy à Lambersart. Que faut-il en retenir...

Hier, Nicolas Sarkozy a tenu son premier meeting de campagne en vue de l'élection à la présidence de l'UMP. Un discours destiné avant tout à des militants et sympathisants.


Bien évidemment, chacun jugera en fonction de ses affinités politiques et de ce qu'il pense du bonhomme. Personnellement, je l'ai trouvé excellent ! Un homme de convictions au charisme évident. 

"Durant deux ans, j'ai assisté, silencieux et triste, à la destruction systématique de tout ce que nous avions fait, non parce que c'était mal, non parce que ça ne marchait pas, mais parce que c'était nous ! Cette fascination pour la revanche de François Hollande a précipité notre pays dans la stupéfaction d'abord, dans l'indignation ensuite (...) Aujourd'hui se répand en France une sourde colère... Et que dire des comportements qui abaissent la fonction publique ? La présidence normale ? On imagine ce que cela aurait été si cela ne l'avait pas été ! Le comportement exemplaire des ministres ? Le président qui ne se mêlera pas de tout ? La vie privée qui n'interviendra pas dans le débat public ? Que reste-t-il du moi président ?... " 

Que faut-il retenir de ce discours ? 

- La minute de silence pour Hervé Gourdel. Quelques gauchistes comme cet abruti de Yann Galut déploreront cette "appropriation à des fins politiques"... oubliant le jour où Hollande , pas encore président, s'invita à Montpellier avec sa drôlesse pour rendre hommage aux victimes de Merah... 

- Les charges percutantes contre la clique hollandaise, 

- La volée de bois vert à l'encontre de Marine Le Pen dont 40% des électeurs ont voté pour Hollande en 2012 mais rien contre Bayrou qui lui a clairement appelé à voter Hollande, 

- La confirmation que pour 2017 il y aura des primaires pour désigner le candidat de la droite, sans préciser pour l'instant si elles seront ouvertes à tous ou " fermées", 

- Donner à la France la possibilité de s’intéresser de beaucoup plus près à l’exploitation du gaz de schiste, 

- Une harmonisation fiscale à l'échelon européen, 

- Le refus de se prononcer pour l'instant sur une éventuelle abrogation de la loi sur le mariage zinzin, position qui sera adoptée ultérieurement après consultation de "tous", 

- L'idée de mettre fin à "l'emploi à vie" chez les fonctionnaires, 

- Rationaliser le temps de travail de la fonction publique et réduire le nombre de fonctionnaires, 

- Une charge contre les corps intermédiaires et les syndicats qui confondent défense des intérêts des salariés et activisme politique partisan, 

- Plus de RSA sans contreparties,  

- Refus d'accepter qu'un chômeur de longue durée puisse refuser une activité rémunérée en cas de persistance de sa période d'inactivité, 

- Tout au long du discours, l'expression de la nécessité impérieuse de rassembler au sein de la famille "UMP", y compris avec ceux qui aujourd'hui se sont déclarés soit candidat à la présidence du mouvement soit à la présidentielle, 

- La proposition de deux référendum. L'un sur la réduction du nombre de parlementaires, l'autre sur la réforme territoriale (fusion des conseils généraux avec les conseils départementaux). 

Et bien, il est en forme le Sarkozy, quasiment rien à jeter ! 

Et vous, vous en pensez quoi ? 

Folie passagère 2473.
Nicolas Sarkozy lors de son premier meeting à Lambersart (Nord), jeudi 25 septembre 2014. (PHILIPPEHUGUEN/AFP)
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

49 commentaires:

  1. Excellent bonimenteur, c'est son point fort, même si la syntaxe n'est pas toujours respectée. Seulement voilà, on a déjà donné! Alors, n'étant pas maso et ayant encore un peu de mémoire, je m'abstiendrai en cas de duel Sarko/Hollande. Par contre si en cours de mandat, ses réalisations sont courageuses et vont dans le sens que je souhaite -bref, si c'est un autre Sarkozy-, alors il aura mon modeste soutien d'électeur lambda (référendum, élections intermédiaires...) .

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Page: si j ai au moins une certitude (certitude qui ne prend pas en compte la bêtise des Français) Hollande n a absolument aucune chance d'être réélu. Le bougre est cuit. Quant à Sarko, la route est encore longue et incertaine pour gagner la présidence de la République. Ceci dit s'il se présente, il aura quelque soit son adversaire tout mon soutien.

      Supprimer
    2. Cher Corto, Je crains qu'à l'inverse de vos souhaits, les Français soient parfaitement capables de reprendre du Flamby. Ce dernier, qui est loin d'être bête, lui, est parfaitement capable d'avoir laissé volontairement les Duflot et Montebourg plomber un peu plus notre économie pendant sa première moitié de quinquennat. Ceci lui permettant, après s'en être débarrassé, de présenter dans 2 ans, des courbes en net progrès dans tous les domaines et un bilan qui, par contraste avec la plongée, aura l'air positif. CCLM

      Supprimer
    3. je plussois l'anonyme CCLM. Des Français assez cons pour avoir votés Hollande et sa clique de voleurs escrocs peuvent très bien recommencer. Un bon bourrage de tête médiatique, la peur du grand méchant loup et des bidonnages de courbes et hop là, en selle et réélu le présigland !
      Gilles

      Supprimer
  2. Toujours aussi dynamique et charismatique qu'en 2007
    Dans son intérêt il vaudrait mieux des primaires fermées sinon les anti Sarkozy de tous bords, se mobiliseront

    Ses propositions sont excellentes mais dommage qu'il ait considérablement entamé sa crédibilité durant son quinquennat.

    Concernant l'espace Schengen un flou demeure : "«J'aurais dû aller plus loin, j'aurai dû le dire: Schengen, c'est pas possible!»

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille/ Clair que des primaires ouvertes peuvent poser problème, cela viendra en son temps. par contre si il est élu a la présidence de l UMP avec un score énorme ( au minimum supérieur a 70% ) le problème sera moins crucial.
      Pour son bilan, de quelque façon qu on le juge, je me refuse a prendre en compte toute critique du dit-bilan qui justement ne prendrait pas en compte, de façon rigoureuse, l impact de la crise subie dès 2008.

      Supprimer
  3. NS a évidemment une stature supérieure à celle de ses rivaux, moi y compris.

    Problème : son bilan au pouvoir...

    Mais qui d'autre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mamasc: Nous sommes bien d accord, Qui d autre a part lui ?

      Supprimer
  4. Convaincant pour des convaincus. Primaires? Ouvertes ou fermées?
    Gaz de schiste? Non! Absolument non!
    Pirouette habituelle sur le "rassemblement" c'est à dire appel du pied pour que ses concurrents se désistent: cousu de fil blanc.
    Ce n'est pas tant le nombre de fonctionnaires qui est en cause (quoique!), c'est leur efficacité. Il y a beaucoup d'inutiles et un nombre non négligeable de nuisibles.
    S'il continue à ce rythme, je voterai blanc quel que soit son adversaire si le vote est comptabilisé. Sinon rien..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: Un discours devant des militants n a aucun autre but que de les motiver puisqu ils sont déjà convaincus.
      Pour les primaires, c'est bien ce que je souligne, il reste vague. Je le vois bien rester nettement moins vague si il est élu triomphalement à la tête de l UMP.
      Pour les fonctionnaires, c'est et le nombre et leur efficacité qu il faut revoir.
      Question: Quel droit a-t-on de critiquer ce qui se passe quand on ne vote pas ?

      Supprimer
    2. La primaire, je trouve que c'est l'élection dans l'élection. Il y a assez de spectacles comme ça dans les médias, pour ne pas en rajouter.
      Cela dit, j'ai été séduit par l'UMP pour leur discipline et la légitimité qu'ils accordent en leur chef. La politique du missile permanent, comme le fait le ps, à tendance à l'agacer. Ils pensent à leur ego avant l'exercice du pouvoir.

      Supprimer
    3. Question habituelle dont la réponse suggère qu'il faut voter pour le moins pire qu'on aurait seulement alors le droit de critiquer. Mais même le moins pire l'est encore beaucoup trop. Ne pas voter est une manière de refuser un choix faussé.
      Si j'étais en prison, je serais obligé de manger ce qu'on me donne à la cantine. Mais je suis libre de refuser d'entrer dans un restaurant dont la carte ne me propose pas un seul plat qui me convienne et dont je sais par expérience (expérience douloureuse) que la cuisine ne satisfait pas aux règles élémentaires d'hygiène. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir le droit de critiquer et le menu et la cuisine.

      Supprimer
  5. Il y a deux ou trois choses à jeter comme ses charges sur les fonctionnaires qui décidément sont les boucs émissaires de tous les partis surtout en temps de crise pourtant je suis pour une fonction publique régalienne, justice, monnaie, sécurité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: je ne savais pas que les socialistes aient fait des fonctios des boucs émissaires. Aurais-je loupé un épisode ?

      Supprimer
    2. ls le font en douceur, bien plus intelligent, on teste par ici et on finit ailleurs, tranquille comme baptiste.L ' Europe est passée par là!

      Supprimer
    3. Malheureusement, ils ne toucheront pas à la sainte Education Nationale dont ses fonctionnaires forment les gros bataillons des électeurs socialistes surtout si l'infanterie musulmane leur fait défaut.

      Supprimer
  6. A part Anonyme, mon cher Corto, mais peut-on faire confiance à un anonyme, ils sont plutôt réservés vos commentateurs !
    Eh bien je ne le suis pas. Je suis heureuse que la droite ait enfin retrouvé un chef après ses palinodies ridicules qui ont fait beaucoup de tort à l'idée de ce que doit être un homme politique.
    Si vos commentateurs attendent le candidat parfait pour aller voter autant qu'ils se fassent rayer tout de suite de la liste électorale.
    Pour moi ce retour de Sarkozy m'a conforté dans l'idée qu'il n'avait pas changé - et c'est tant mieux ! - toujours cette énergie qui nous a tant manqué depuis deux ans, toujours cette force de proposition, et toujours cette niaque !
    Alors qu'on ne vienne pas nous parler de sa syntaxe. Qu'on nous dise ce qui ne va pas dans le projet, mais là ce sera plus difficile.
    Juste un mot encore : à voir la tête de toutes ces péronelles du service public, hier au soir, on se disait que Sarkozy avait mis dans le mille et que cela ne leur avait pas échappé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: C'est tout le problème de Sarkozy: il est à la fois incontournable à droite, il a le charisme , il a la stature du chef comme personne d autre, l'énergie et tout, et qui a un minimum d objectivité le reconnaîtra mais il a contre lui la haine parfaitement préfabriquée par les medias et la gauche pendant des années et quelques erreurs au compteur d'importance. Il est donc logique, parfois totalement stupide que certains lui en veuillent a ce point.
      Pour ma syntaxe, que le premier qui na jamais fauté vienne lui lancer la première pierre.
      Ceci dit, je pense tout comme vous !

      Supprimer
  7. Sarkozy son bilan:
    Sous sa présidence les migrations passent de 150000 à 200000/an
    Il fait passer le traité de Lisbonne pour lequel les Français ont voté non en 2005
    Il réintègre la France dans l'OTAN
    600000 Euros de dette publique en + sous son quinquennat
    Il crée le CFCM
    Il finance les assoces comme SOS racisme avec les fonds publics
    C'est son ministre Luc Chatel qui introduit la théorie du genre à l'école
    Il nomme un ministre pédophile à la culture
    Il a aboli la réforme de Robien qui prohibait la méthode globale de lecture
    Il promeut une jurisprudence favorable aux ministres et à lui même présomption d' innocence plutôt que démission
    Désolée mais je vois que toute son action politique est empreinte de duplicité
    Il n'a aucune conviction, il est capable de dire tout et son contraire
    Je crois vraiment que les Français ont la mémoire courte, à leur décharge, un Hollande Bref...
    Au mieux, je voterai blanc ou Marine.
    Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nina: je ne vais pas reprendre tes points un par un mais ne pas oublier qu il a été élu en 2007 par la majorité des Français ( près de 54% de mémoire) et que certaines mesures que tu cites étaient dans son programme. Ensuite, comme je l écrivais hier, un bilan c'est la balance entre un actif et un passif, on prend le bon, le mauvais et on voit si cela s équilibre. C'est là et seulement là que l on peut commencer à discuter.
      Perso, je l ai fait et pour moi,y a pas photo; c'est en l état actuel des choses celui qu il nous faut.
      Si je peux me permettre, je préfèrerais te savoir voter Blanc que Marine.

      Supprimer
  8. Que pourrais je dire que les autres n'aient pas dit ?

    J'ai l'impression d'être en 2007 et de retrouver le Sarko libéral (un peu) et anti-étatisme pour qui j'avais voté. Et puis, 5 années plus tard j'ai fait le bilan de ce Sarko : plus d’État, plus d’impôts, plus de dettes, plu de normes, plus de lois, moins de liberté...

    On ne m'y reprendra pas.

    Au premier tour il n'aura pas ma voix, ça c'est sur. Pour le deuxième, s'il est présent, il est fort probable que vote contre son opposant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Skandal: on ne sera pas d accord sur son bilan. je note tout de même que tu a écrit que si ilé atit présent au second tour, tu voteras contre son opposant. Voila qui me semble intelligent, je et certainement Sarko n en demandons pas plus :)

      Supprimer
  9. Il était dans son élément, face aux militants et aux sympathisants, la base de son électorat. Et c'est lorsqu'il s'adresse directement au peuple qu'il est le meilleur.
    Il est le seul homme politique capable de susciter un tel engouement ou une telle détestation.
    Beaucoup attendent de lui qu'il ait changé. J'espère bien que non ! L'avancée en âge permet de relativiser les évènements, d'acquérir de l'expérience et de la sagesse mais de là à changer une personnalité, c'est impossible.
    Ceux qui pensaient qu'il revenait au centre en sont pour leur frais - pour l'instant. J'attends de voir pour être rassurée.
    L'idée générale de son projet pour la France n'a pas changé : demander le soutien du peuple pour casser les verrous. Il pense que les Français sont prêts pour les réformes de grande ampleur - contraints et forcés par la conjoncture sans doute mais plus réceptifs aussi - et il a raison.
    Il ne sera pas possible de réformer la France en profondeur si le peuple n'est pas derrière celui qui tient les manettes, pour tordre le bras aux corporatistes et aux communautaristes de tous poils.

    Quant à ses propositions, j'ai doucement rigolé quand il a dit accepter le principe des primaires.
    Vous imaginez Sarkozy se démenant pour refonder le parti de droite, le sortir des dettes et lui donner une perspective d'avenir se résoudre à des primaires ouvertes - mini présidentielles en somme - pour que ceux qui n'auront rien foutu, qui auront simplement attendu vautrés dans leurs fauteuils qu'il fasse le sale boulot, qu'il mette les mains dans le cambouis, se présentent la bouche en coeur pour récolter les lauriers ? Même pas en rêve !

    Pour le reste, comme Charles, j'attends, mais tout cela m'a l'air bien parti. A droite, Nicolas, à droite toujours et au diable les pisse-froids de l'UMP ! Qu'ils rejoignent les girouettes centristes et continuent de tourner !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: j approuve absolument la totalité de ton commentaire avec un bémol cependant à propos du centre: Sarko sera obligé de séduire aussi au centre. J ai noté ds son discours d hier qu il a pesté comme il le devait a propos de La marine qui a incité à voter Hollande en 2012, mais il n a pas dit un mot sur Bayrou qui avait été alors beaucoup plus clair que La Marine puisqu il avait invité publiquement en le citant, à voter pour Hollande. Cette omission ne peut pas être fortuite

      Supprimer
    2. Viser Bayrou maintenant, c'est viser Juppé. Sarkozy ne peut pas d'un côté cajoler Juppé "- on a besoin de son expérience, blablabla..." et flinguer Bayrou son grand copain dans le même temps.
      Mais je doute que Bayrou passe au travers d'une volée de bois vert qu'il mérite bien. Sarkozy aurait tort de se gêner. Comme le dit Laurent Gerra : quand les adhérents du Modem se réunissent, ils se retrouvent dans une cabine de téléphone public.
      Sarkozy a besoin du centre ? Mais le centre aujourd'hui avec une France qui se droitise et un Front National dédiabolisé, c'est combien d'électeurs ?

      Supprimer
  10. En forme ?Oui,peut-être.Mais j'avoue préférer le scepticisme du Plouc dans son billet du 23:http://leplouc-emissaire.blogspot.fr/2014/09/sarko-what-else.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jean marc: le billet de Plouc commençait par ces mots: " Hier, Corto a fait un billet somme-toute raisonnable et bien pensé sur le retour de la bête" raisonnable et bien pensé parce que même si je suis pro-Sarko, et ce n'est pas incompatible, je ne lui donne aucun blanc-seing, uniquement un crédit d intention.

      Supprimer
  11. Je ne sais pas s'il n'y avait là que des militants . je ne me définirais pas comme une sarkolâtre mais on en a assez de cette France gouvernée en dépit du bon sens . J'étais à l'extérieur de la salle avec ceux qui n'y avaient pu entrer et ça faisait du monde à l'intérieur et à l'extérieur ... ça prouve au moins qu'il y a une attente et que le bonhomme a des capacités de mobiliser .... on ne peut qu'être d'accord avec la dénonciation de la destruction de tout ce que Sarkozy avait mis en place pour la simple raison que c'était son œuvre ainsi que la somme des mensonges et des promesses vaines de François Hollande ... plus circonspecte sur par exemple la demande de contreparties au R-S-A ; c'est séduisant mais bien compliqué à mettre en place ; Je pense pour ma part que les sujets de la formation professionnelle , de l'apprentissage , de l'adéquation entre l'éducation nationale et l'entrée dans la vie active sont plus fondamentaux pour répondre aux problèmes du chomage . Le R-S-A c'est une façon que nos sociétés qui ne sont plus celles du plein emploi , ont trouvé pour gérer cette frange de la population qui ne trouve plus à s'insérer dans le monde du travail ... C'est en amont qu'il faut travailler ... ces gens là ne sont pas forcément des profiteurs mais des gens dont les compétences ne sont pas adaptées . c sont des problèmes difficiles et le yaka ne suffit pas ..Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: entièrement d accord avec toi en particulier sur le RSA

      Supprimer
  12. Pour qui voter en 2017 n’étant pas le sujet de ton billet, je confirme qu’en terme de leadership Nicolas Sarkozy est le meilleur et laisse loin derrière lui, TOUS les autres, malgré un Bruno Le Maire montant…aux dents longues...

    La crise aigüe 2008 dont Sarkozy a su avec énergie et talent, limiter les dégâts, n’excuse pas tout !

    Je fais partie des déçus de la karchérisation qui n’a pas eu lieu et pas seulement celle des banlieues.

    Malgré cela, je précise comme je l’ai déjà fait à plusieurs reprises, que :
    = SI malgré les casseroles pleines ou creuses que ses « ennemis » s’évertuent à lui coller au derrière, N.Sarkozy parvient au 1er tour en 2017, quel que soit son adversaire, je voterai pour lui.
    Tout plutôt qu'un candidat de gauche, ou un mou du centre, à plus forte raison si c'est le catastrophique F.Hollande que j'abhore et qui OUI fait honte à la France !
    .
    = Si N.S était absent au second tour, je voterai pour n’importe qui et même pour Marine Le Pen face au candidat du ramassis gaucho !

    Est-ce assez clair ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: certaines erreurs ou oublis de sarko en 2007-2012 m ont aussi déçu et alors ? Pouvait-il tout faire ? NOn. Le jour où l on pourra évaluer rationnellement les capacités de nuisances des syndicats et des forces anti-reforme du pays, on pourra alors juger bien plus précisément du bilan de nos dirigeants.
      Un ex: vois comment il a été facile, sans quasiment aucune opposition, a l actuel GVT de faire passer la loi sur la flexibilité du travail (ANI) et souviens toi comment Sarko-Fillon-Woerth en ont chier pour faire passer leur reforminouchette sur les retraites...

      Supprimer
    2. Arguments recevables:-)
      Tu es bon avocat Corto

      Supprimer
  13. Rien sur l'immigration de peuplement, rien sur la PMA et les enfants fabriqués, rien sur la façon de gérer la dette (on sort de l'euro, on fait faillite?), rien sur la politique étrangère (on retourne en Libye ?).
    Je crains que dans 3 ans il ne faille ouvrir un blog "je suis idiot, j'ai voté Sarko !".
    Le deuxième tour : MLP contre Sarko. Ça sera amusant.
    C. Monge

    RépondreSupprimer
  14. Pour l'instant il fait campagne pour la présidence de l'ump et il n'est pas encore élu , en 2017 il y aura d'autres barons sur le départ et ce n'est pas d'actualité , nous avons sur les bras un chef de guerre qui ne ménage pas sa peine pour nous mettre dans le caca . Son discours à Sarko ,j'ai l'impression que c'est du réchauffé , il est vrai que ça change de MouMou mais il ne suffit pas d'avoir la parole facile , énergique pour faire un bon Président .
    Sarko contre Hollande : pas photo
    Sarko contre Marine : le temps de la réflexion
    Sarko contre LeMaire : LeMaire

    RépondreSupprimer
  15. la tragédie lybienne suffit à elle seule à disqualifier le bonhomme la vente aux quataris de pans entiers du pays
    les soldats français morts et blessés dans la sale affaire afghane le retour dans l'Otan les mensonges sur le traité européen
    disqualifié à mort l'énergumène c'est un battant mais de cloche
    je ne serais jamais le harki de ces gens ci pas envie de finir trahi et égorgé , allez y Corto mais tout seul cela ne fera qu'un cocu in fine .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baklrofr: on verra. ce que je vois c'est que depuis 6 mai 2012, il y a au moins 51% de cocus en France ! Si d aventure je me trompais pas sur le bonhomme Sarko, je ne ferais que rejoindre le bataillon de ceux qui se sont fait avoir.

      Supprimer
  16. En ce moment, un député UMP des hauts de Seine est en train de déclamer que si les musulmans de France vont en Irak pratiquer le Jihad s'est , ils sont pauvres, et patata et patati; bientôt cela va être la faute des français de ne pas être assez soumis, sur le coup je croyais qu'il était socialiste tellement dans le politiquement correct.

    Si ce député soutient Sarkozy, pourquoi voterais je pour lui, mais il est vrai que le choix est sibyllin.

    RépondreSupprimer
  17. L'enculé de Corto (c'en est un il aime jouer au bitoku...) faudra venir lui rendre visite un jour... avec un rasoir...

    RépondreSupprimer
  18. Corto, c'est vrai que le fin du fin chez les phoques c'est de manger le petit bout de merde qui reste collé au bout du gland (de celui ki encule) par l'enculé...??

    RépondreSupprimer
  19. je vais te dire ce qu'on en pense, y en a marre que de gros PD viennent nous dire que Sarko l'immigré juif hongrois c'est tout bon !! Capiche ??

    RépondreSupprimer
  20. @ Corto : Pourquoi les de gauche sont-ils la plupart du temps aussi grossiers ?
    lls n'ont pas d'autres arguments que l'invective et la méchanceté ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michelle: la logique et l habitude voudrait que je jette aux ordures ces commentaires. je ne le fais pas parce que d une part ce n'est qu un petit échantillon de ce que je reçois depuis quelques jours et d'autre part parec que je pense que c'est bien que ceusses qui passent par ici voient à quoi est confronté régulièrement un homosexuel qui de surcroît se trouve être de droite.
      Il se trouve que bizarrement a ce que l on pense l homophobie n est pas l apanage des gens de droite, loin de là.
      Et le pire, Michelle, c'est qu a force de morfler, on se blinde alors que l on ne devrait pas avoir ni à morfler, ni a se blinder.

      Supprimer
    2. J'ajouterai que proférer de pareils immondices ne souillent que ceux qui les prononcent.
      Tout compte fait, je les plains un peu de ne pas être capables de mieux. C'est triste pour eux.
      Mais qu'ils croupissent donc dans leur déjections puisque tel est leur seul idéal...

      Même pas le courage d'assumer leur c*nnerie. Et je dis "leur" pour faire croire que je suis dupe, car je pense qu'il s'agit d'un seul et unique "allumé". Désespéré ou shooté ?

      Supprimer
  21. Fwanzi tu peux me la "jouer" sur un ton supérieur style "bourgeois RPR" mais toi et tes semblables vont disparaitre, s'approchent des hordes qui vont les liquider et ni Sarko ni Le Mou vous protegeront... BOUM...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tôt levés et tard couchés les cons,ce qui tendrait à prouver que la connerie contrairement à l'intelligence n'a pas besoin de repos

      Supprimer
  22. En plus d'être c**, il est réellement obsédé...

    RépondreSupprimer
  23. Tous ceux qui sont CONTRE les nains hongrois, Hollande, les DDHH, les femaines, les PD, les Gouines, les pd-ophiles, les zoo-philes, les communistes, les socialauds, et Obama SONT des "zobssédés" et des cons a mettre en camps de réeducation !! (les zotres sont gentils, sain d'esprit, de corps, pacifiques, éduqués, intelligents, souhaitent adopter un migrant de Lampetdoussa et sentent bon la lavande....)

    RépondreSupprimer
  24. Ce que j'en pense ? Que ce ne sont que des mots. Il n'a rien fait pendant son mandat sinon obéir à Bruxelles, pourquoi changerait-il ? Et en a-t-il le pouvoir ? Trois réformettes et puis toujours plus immigration et puis se couvrir la tête de cendres pour la Shoah (l'"adoption" du petit déporté par un écolier c'était son idée comme la lettre de Guy Moquet). Ce type est un malfaisant ridicule, un de plus.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen