lundi 1 décembre 2014

Nicolas Sarkozy a gagné. Et maintenant ?


Bon Nicolas Sarkozy a été élu avec 64,5% des suffrages exprimés, c'est plutôt pas mal pour un gars qui avait contre lui les médias, la gauche et une partie de son camp. Certes, "on" annonçait plus, même si personnellement je n'ai entendu aucun cacique du parti annoncer de chiffre précis, il fait 64,5%, la messe est dite, il redevient le patron du premier parti politique de France. Il devra composer avec Bruno Le Maire qui n'a pas fait 30% comme le répétaient en boucle les journaleux samedi soir, mais 29,1%. Ne chipotons pas c'est un beau score. Mariton ? 6,1%, "on" lui prédisait 5, il a fait mieux.

La victoire de Sarkozy n'est pas une surprise mais étrangement, pour moi qui suis l'un de ses supporteurs, elle ne m'a fait ni chaud, ni froid, pas plus satisfait que cela. Pour plusieurs raisons. La première c'est que si tout le monde vante à juste titre la forte participation, 60%, perso, je ne comprends pas qu'elle ait été paradoxalement si faible. Quand on est militant d'un parti politique (et que l'on paye pour cela), la logique voudrait qu'on ne loupe pas les grandes messes du dit parti. Et quelle plus grande messe que l'élection du patron ? Hormis l'élection présidentielle ? La participation aurait du être bien supérieure. La deuxième raison, c'est qu'il est difficile de s'intéresser (et d’intéresser) à un film dont on connait la fin. La troisième, c'est que rien dans les discours et les propositions des différents candidats ne m'a ébouriffé la tignasse. Du déjà vu et déjà entendu. Ceci dit, nous étions dans une élection interne, il ne s'agissait en aucun cas de dévoiler un quelconque programme électoral national. Les candidats ont donc selon moi été plus dans la séduction que dans une démarche visionnaire à long terme. Normal mais décevant. La quatrième raison, c'est que je n'ai pas apprécié la manière avec laquelle les média ont embarqué les 3 candidats dans cette polémique sur le mariage zinzin, polémique qui a vérolé cette campagne, assourdissant du même coup, pour le grand public, le reste. Sarko, Le Maire et Mariton auraient du mettre le holà d'emblée, une fois que les positions avaient été affichées, ce qui fut rapidement fait. 

Non, paradoxalement à nouveau, et puisque les résultats étaient courus d'avance,le véritable enjeu de cette élection réside dans ce qui va se passer maintenant. Nous attendons de voir comment Nicolas Sarkozy va remettre en ordre ce parti, comment il saura conjuguer ses appétits de présidentielle avec les impératifs de reconquête électorale préalable (départementales et régionales), comment il va pouvoir s'allier ou ménager (ou "tuer") les autres appétits, comment il va arriver à mettre tout le monde d'accord au sein d'un parti dont nous conviendrons que le nouveau patron n'est plus à l'heure actuelle la seule clé de réussite. Nous attendons de voir comment l'UMP va pouvoir se reconstruire une réelle identité de droite et bâtir une plateforme électorale que l'on espère gagnante pour 2017. Nous attendons de voir comment la nouvelle UMP va pouvoir contrecarrer la montée du Front National. Voilà quelles sont les responsabilités qu'a choisi d'endosser Nicolas Sarkozy en devenant le nouveau patron du premier parti d'opposition. Qu'il réussisse sur tous ces points et 2017 ne sera qu'une formalité.

Nicolas Sarkozy, quoiqu'en dise l'arrogant et sectaire Cambadelis - celui qui été désigné à l'unanimité de la seule voix présidentielle patron du Parti Socialiste -, n'a pas été " mal élu ", il a été élu à la large majorité des suffrages exprimés par les militants. Le plus dur reste à faire. Point barre.

Folie passagère 2558.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

47 commentaires:

  1. Ce qui me rend dingue ce sont tous ces promesses de reformes "societales" a la mord moi le noeud qui ne sont que du vent pour amuser la gallerie depuis que des Cons/Traitres ont transfere leur prerogatives reelles a Bruxelles/Berlins et ne peuvent plus rien faire de serieux.

    C'est fou de perdre son temps sur le mariage zinzin, les conneries taubira, en ignorant l'enorme elephant qui encule la France a Sec, L'EU/Euro/Allemagne.

    Et la dessus, qu'esperer de Sarko ? Rien de rien, juste faire de vent a dementeler les "reformes" socialos.Amuser la gallerie.

    Du doux delire pendant que la France coule/se d'industrialise d'avoir la monnaie Allemande (nous en sommes pas l'Allemagne, differents problemes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.nytimes.com/2014/12/01/opinion/paul-krugman-being-bad-europeans.html

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. @Lowcarber: un commentaire supprimé pour cause de vulgarité. quant au reste, tu peux dénigrer, critiquer, il y a même des points avec lesquels je suis d accord. Critiquer, c'est bien mais que proposes-tu de concret et de réaliste à la place?

      Supprimer
    4. c'est pourtant exactement ce qui va se passer et le 9 Sarko va faire un topo sur la competitivite.

      Leur soumission a l'Allemagne est insupportable et ridicule.

      Ils font de la diversion, Il n'y a pas d'alternative a sortir de l'Euro/EU et a retrouver une monnaie flottante qui reflete notre productivite, industries, infrastructure, demographie, geographie.

      Utiliser le chomage des jeunes comme variable d'ajustement entre pays de l'euro est degueulasse.

      Transferer l'integralite des charges sociales (employees/patronales) sur une TVA sociale changerai la donne, redonnerai de l'inflation (necessaire pour les jeunes) et revaloriserai le travail + legaliser les drogues "douces" pour supprimer l'economie de la drogue qui est un fleau, vider les prisons, liberer les flics.

      Supprimer
    5. @Lowcarber: ah ben voila, c'est un peu maigre mais tu propose quelque chose. La TVA sociale, il me semble, si ma mémoire est bonne que c'est Sarkozy qui en avait émis l idée, non ? Légaliser les drogues douces ? s'il s agit uniquement des herbes qui font rire, je ne suis pas contre.

      Supprimer
    6. C'etait 2 petits points avec Sarko, rien du tout, sans effet, il faut tout transferer et n'avoir qu'une ligne sur la feuille de paie, Brut=NET, mais c'est au moins 20% de TVA en plus (retraites a compenser).Les Allemands feraient la gueule, 20% de plus sur leur Mercedes en France et des couts de production tres reduits pour les voitures francaises ( donc relocalisation de la production en France pour Renault).

      Supprimer
    7. @Lowcarber: D'abord, vous oubliez les charges patronales, qui n'ont de patronales que le nom, pour votre paie à une ligne...
      D'autre part, une flat taxe (votre TVA sociale rajoutée) à 20+20%=40%, cela peut marcher pour quelques produits types (comme font les danois pour les voitures). Mais il faudrait élargir l'assiette pour compenser les cotisations sociales. Bonjour les trafics à la frontière...

      Laissez les gens cotiser eux-mêmes, supprimez toutes ces dépenses et cette solidarité publique que l'Etat engage en notre nom, et gardez l'idée d'une vrai flat taxe à 15%...

      Amike

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec le fait que la participation aurait dû être encore plus forte. Perso, j'ai pris ma carte en juin en vue de voter.
    Nicolas Sarkozy entame un parcours du combattant. Il en a l'étoffe et le tempérament car avant d'avoir la possibilité de contrecarrer cette gauche "nauséeuse "( adjectif très apprécié de notre Case Neuve national !), il devra guerroyer dans son propre camp. Et dans quel état sera-t-il à la sortie et aussi dans quel état sera la France à ce moment-là ?
    S'il arrive à convaincre le plus grand nombre que l'intérêt général est supérieur aux intérêts personnels ( j'y inclue les journalistes et les juges), on peut espérer que son sens de l'état prévaudra et qu'il il aura les capacités pour combattre la bien-pensance et nous redonner de la fierté.
    Il lui faudra des nerfs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @IDEL: Pour les nerfs , je crois qu il a ce qu il faut , plus inquietant et handicapant, c'est la somme des egos qu il a à ses côtés et comme tu le dis il va lui falloir convaincre que l interêt général prime sur les interêts individuels. Pas une mince affaire en politique.

      Supprimer
    2. Sarko veut appliquer la « technique Dexia » à l’UMP


      La Dexia qui était complètement ratiboisée mais qui malgré tout faisait partie des « too big to fail », a été renflouée avec l’argent des pigeons-vaches à lait-moutons que nous sommes, et à vu son nom changer par la suite pour avoir le nom de Belfius. Et cela à changé quoi? Pas grand chose, la banque était toujours aussi dangereuse et inutile, mais les nombreuses casseroles étaient officiellement « oubliées » puisqu’il s’agissait de celles de la Dexia, pas de la Belfius, toute neuve et donc vierge de tout scandale.

      Il y a néanmoins un souci, Sarkozy restera toujours Sarkozy car lui, il ne peut pas changer de nom! Et donc, ses casseroles, il les garde, et promesse non-politique que je fais officiellement, nous ne lâcherons pas l’affaire!!! Voici donc un petit rappel non-exhaustif des « dossiers » de Sarkozy, et je dis bien non-exhaustif puisque n’apparaissent pas entre autres le palais de 5 millions d’euros au Maroc, le fond de pension de 1 milliard d’euros au Luxembourg avec l’argent du Qatar (affaire Columbia), l’affaire Bygmalion, la vente du stock d’or français aux USA lorsque le cours était au plus bas, etc…

      Supprimer
  3. Bécaud l'a chanté :Et maintenant que vais-je faire de tout ce temps que sera ma vie , Sarko l'a reprend , on ne peut que lui souhaité " Bon Courage " , je pense qu'il sais qu'il sera seul contre tous et que cela va être dur * du tous pour un*.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: il ne sera pas seul contre tous, dabord parce qu il a été lu aveec 65% des voix des militants et ensuite parce que sa cote auprès des Français n est pas si mauvaise que cela et enfin parce que il a tout de même a ses cotés nombres de personnalités qui le soutienne ou qui se sont rapprochés de lui. Non, selon moi, son premier adversaire, ce sont les médias. Comme en 2012

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Peut-être du fait qu'il apparaît plus comme un chef que les autres.
      C'est peut-être ça dont souffre la France. Quelqu'un avec un franc-parler. Et je dis ça sans tenir compte des actes. Je ne suis plus sarkozyste, néanmoins sa manière de faire de la politique est un peu plus tranchante.

      Supprimer
  5. Ce n'est pas gagné et je lui souhaite bien du plaisir. Outre le caractère assez déplaisant de voir
    l'ancien Chef de l'Etat redevenir chef de parti, les électeurs qu'il a couillonnés entre 2007 et 2012
    risquent de rechigner à voter pour lui, surtout si son adversaire n'est pas de gauche. J'en connais
    pas mal qui n'hésiteront pas à se faire plaisir, si ça se trouve dès la primaire (si primaire il y a).
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: finalement ça ne me dérange pas de le voir redevenir chef de parti. Il faut en France un puissant parti d opposition face aux socialos et autres gauchistes. Qui, a part lui, pouvait jouer ce rôle ? Après, 2017, faut voir d ici là il peut s en passer des choses, il serait bon d ailleurs que tout le monde arrete un peu de focaliser sur 2017, y a a mon avis plus urgent a faire.

      Supprimer
    2. tiens ,moi aussi
      primaire ouverte,je vote
      contre lui,évidemment ( alors qu'en 2007, j'étais pour , comme quoi, hein....)
      primaire fermée,je reprend une carte
      et je vote contre
      négatif comme attitude?
      j'assume
      c'est lui qui n'assume pas
      qui n'assume pas sa défaite
      lowcarber a raison, jospac a mieux assuré et s'est tenu à sa décision de ne pas revenir

      Supprimer
  6. j'aime bien Sarkozy, il a un charisme indéniable, et une forme de facilité a surmonter tout les obstacles, c'est un Chef de guerre avec un grand "C" . De plus et cela ne lui enleve rien au contraire, il a un très bon goût dans les arts, je veux parler du magnifique palais marocain d'Antarès.qui a acheté a un prix extremement bas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Jean
      Mouarf ! Et que dire de la villa hollywoodienne qu'il s'est offerte ! Il penchait pour un ranch dans le Montana mais la villa , c'était plus bling bling.

      Supprimer
    2. @jean: sauf ton respect, qu'est ce que cela peut te faire qu il se soit acheté (si cela est vrai ) un palais au Maroc ?

      Supprimer
    3. je trouve simplement que le palais est magnifique c'est tout (j'étudie architecture et j'ai un penchant pour les belles choses...)
      Pour le reste je pense que N. Sarkozy est le meilleur homme politique que la France ait jamais eu y qu'il va non seulement relever sinon sauver le pays, les génerations futures le remercieront car je crois qui ce qui s'approche est terrifiant.

      Supprimer
  7. Un peu HS, mais ça concerne Sarko et la vindicte dont on peut objectivement le considérer comme victime.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/28/l-ex-comptable-de-bettencourt-mise-en-examen-pour-faux-temoignage_4531260_3224.html

    Qui en a entendu parler? Quel journal en a parlé ne serait ce que 5 ou 10 % du battage qui a été fait autour de l'affaire Bettencourt?

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lorsqu'un droitard est mis en cause, les merdias vont jusqu'au bout
      c'est la règle
      il ne sert à rien de se justifier
      il vaut mieux claquer la porte comme depardoche
      ça a plus de gueule

      Supprimer
    2. @Kobus: là au moins pas de discussion possible, Depardieu est un sacré couillu ! et j admire sa désinvolture; celle que permet la réussite. pas donné a tout le monde , hélas.

      Supprimer
    3. @Popeye: qui en a entendu parler ? je pense bcp de gens mais noyée dans le flow, l information de la mise en exament de la comptable est aussi vite dite, aussi vite oubliée. les journaleux ont tous les droits ( voir par ex. le secret des sources sur wilkipedia) qui plus est quand il s agit de crucifier celui qu ils ne peuvent pas sacquer.

      Supprimer
  8. Je regarde en ce moment Jérôme Charretier sur BFMTV. Hallucinant, ce faux-cul qui n'a pas eu de critiques assez sévères envers Sarkozy, tenter de se trouver un poste dans les instances. Ses explications foireuses sur le twit de Fillon sont à se plier par terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: je confirme. Pour avoir eu la " chance " de diner une fois en sa compagnie, Chartier est l archétype de l arriviste. Avant hier avec Sarkozy ( la campagne de 2012 ) Hier avec Juppe ( le soir où nous dînions) aujourd'hui avec Fillon. demain ? là où le mènera le vent.

      Supprimer
  9. Les médias aux ordres vont lui taper dessus comme des sourds et les socialistes vont ressortir toutes jusqu'aux chiots bouchés du PS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: aux ordres, pas vraiment, de connivence, là oui !

      Supprimer
  10. La comparaison de son élection avec celle de MLP est un peu limite. Çà situe le bonhomme.
    Une des raisons pour lesquelles je ne fais nullement confiance à ce zébulon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: Pas d accord, depuis la veille tous les medias ironisent sur son " faible " score, normal qu il fasse reference à MLP qui a été élu a 100% vu qu elle etait la seule candidate

      Supprimer
    2. Invité dimanche soir sur la plateau de TF1 suite à son élection à la tête de l’UMP 64,5% des voix, Nicolas Sarkozy a ironisé sur la réélection de Marine le Pen à la tête du FN : "Certes je n’ai pas fait 100% comme madame Le Pen. J’ai appris qu’il y avait 17 personnes qui s’étaient abstenues. Quelle curieuse conception des élections. Un candidat, pas d’opposant : c’est plus facile de gagner les élections "

      Des propos rapportés en cœur par les médias (Le Figaro, Europe 1, TF1, ...). Le problème, et pas un seul journaliste n’a été capable (ou n’a voulu) le rappeler, est qu’en 2007, lors de la primaire de l’UMP en vue de l’élection présidentielle, suite au retrait de ses concurrents, Nicolas Sarkozy avait lui aussi obtenu 100% des suffrages exprimés.

      http://www.lerougeetlenoir.org/les-breves/sarkozy-l-etrange-amnesie-des-journalistes

      Linnocent

      Supprimer
    3. @Linnocent, c'est vrai ! tout comme aucun journaleux n'a voulu rappeler que si en 2007 Sarko a recueilli 100% des suffrages, c'est que les trois autres candidats s'étaient désistés.

      Supprimer
  11. Ce que j'espère de lui au sein de l'UMP :
    -Tirer un trait définitivement sur la guerre Fillon-Copé, le parti s'était retrouvé au niveau du PS à cause de ça
    -Rénover le parti, nettoyer les écuries d'Augias notamment si la justice confirme que l'enregistrement Jouyet-Fillon est authentique, idem pour Bygmalion
    -Une opposition enfin existante mêlée à des propositions politiques

    Pour les présidentielles :
    -Pas de primaire, exclusion de Juppé pour dissidence s'il tente de faire la sienne
    -S'apprêter à reprendre le pouvoir dès aujourd'hui en raison de la situation critique du pays

    Faire un beau travail pour l'UMP couplé à l'abandon et à la mise en avant de la manipulation des charges judiciaires constituent à mon avis le meilleur avenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas "d'enregistrement JOUYET FILLON" mais un enregistrement de propos tenus par JOUYET devant les deux éboueurs de l'immonde. Pourquoi la justice n'est-elle pas pressée de faire toute la lumière sur cette affaire ?
      Qui est l'autre source qu'il faut à tout pris protéger.
      Je n'aime pas plus Zébulonkosy que Fillon le jésuite.... quand à Juppé le l'islamopodosuceur ...

      Supprimer
  12. Ce que la plupart des "barons" de droite, et nos "élites" médiatiques, ne lui pardonneront jamais, mon cher Corto, et essayeront toujours de lui faire payer - coûte que coûte pour la France et les Français - c'est de ne pas faire partie du sérail et d'avoir, un jour, osé se définir comme "un petit Français au sang-mêlé" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très loin des élites, il n'a jamais été ami avec Bolloré (Groupe Direct Matin), ni Bouygues (groupe TF1) donc les élites médiatiques, il ne les connait pas. Très juste Marianne.

      Supprimer
    2. @marianne: absolument d accord, c'est d ailleurs, il me semble, ce que je vous écrivais peu ou prou dans un autre commentaire sur un autre billet il y a quelques jours.

      @Didier gasoil: Visiblement tu n'as pas compris ce à quoi fait allusion Marianne.

      Supprimer
    3. Dire que sarko est l'ennemi des élites médiatiques, ça n'a strictement aucun sens, il est sur TF1 chez lui, la pouffe de Laurent Solly son ancien dir-cab, fait les interviews politiques sur la 5. Donc dire que Sarko ne connait pas les élites médiatiques, c'est totalement débile. Il était le maire de la ville où tous ces gens habitent, ça crée plus que des liens.

      Supprimer
  13. @ Le Dragon
    MLP élue avec 22 000 voix sur 83 000 adhérents n'a pas de quoi pavoiser non plus.

    Sarkozy : élu avec 39,5% des électeurs inscrits à l'UMP (58% de participation)
    Marine Le Pen élue avec 22,5 % des électeurs inscrits au FN (43% de participation)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups l
      Lire : MLP élue avec 26,5% des électeurs inscrits. Le taux de participation concerne les motions.

      Supprimer
    2. J'ai du mal avec le clavier, ce matin !!!

      Sarkozy : 37% LMP : 26,5%
      Je précise que les chiffres concernant MLP ont été donnés par Marion Maréchal-Le Pen hier soir.

      Supprimer
  14. Sarkozy aurait pu avoir l'élégance de recevoir Mariton !

    Linnocent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Linnocent: Mariton a-t-il souhaité être reçu par Sarkozy ?

      Supprimer
  15. J'ai voté pour lui car son programme proposant de changer le nom de l'UMP me plaisait vraiment. C'est la mesure qui pour moi, a fait la différence pour que je le soutienne sans faille.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen