lundi 3 août 2015

C'est donc par mer et par vents que j'irai prendre l'air




ADDENDUM: un grand merci à Géo, Idel, Anne, Tonton, Le Plouc, Crisfi, Vmhbulle, Grandpas, Claude Henri, H., Gridou, Marianne, Philz, Zen , Boutfil, Gilles mavenais, Isabelle C, Al west, Nana, Droopyx, Partieenfumée, Gilly, Panisse, Catherine et GKC, voilà bien des commentaires qui font chaud au cœur. Pour en recevoir autant, on devrait partir plus souvent en vacances !! Besos à todos !! Et bon vent à tous.

Sec. Oui, sec, c'est un peu cette impression que j'ai. Non sec comme les couilles à Taupin; sec, juste sec, comme l'écrivain à deux doigts de tirer un trait final sur son dernier roman. Sec comme le coureur de fond qui, à quelques stades de la ligne d'arrivée, ne sait pas s'il pourra la franchir. Sec comme le blogueur qui vient de vous pondre d'affilée, depuis janvier, près de 300 billets sans débander. Sec comme le commentateur politique qui ne sait pas, ou plus, par quel bout prendre toute l'actualité. Sec comme le gars qui, tout simplement, n'a pas pris de vacances depuis... depuis combien de temps au fait ? Sec donc comme celui qui ne sait même plus depuis quand il a pris de vraies vacances... C'est vous dire !

J'aurais pu vous pondre un billet sur ce dramatique accident de voiture qui vit 4 jeunes passer de vie à trépas pour un verre de trop, un permis en moins et un tas de places manquantes dans l'utilitaire piqué à papa. Même pas envie, j'ai fait pire, jeune, mais j'avais mon permis. Un petit article sur cette école mise à sac par des gamins en culottes courtes? Peut-être, mais dans ce cas pour taper sur la gueule des parents. Ils étaient où, les parents ? Un blabla sur la réouverture de la bourse d'Athènes ? Même pas en rêve, qu'est-ce qu'on en a à foutre de la bourse d'Athènes ? Je ne boursicote plus depuis longtemps. Les migrants-immigrés-clandestins-sans-papiers ? J'en reparlerais sans doute un jour, une fois que j'aurais relu le Camp des Saints et que quelques autres, à peine franchi l'entrée du tunnel , se seront fait exploser par un train qui passe. Et comme visiblement, 10 morts ne suffisent pas à mobiliser pour de bon les autorités nationales, britanniques et européennes et que je m'en voudrais de démoraliser un brin de plus Marianne... ça attendra. il y a bien Florian Manaudou dont j'aurais pu parler mais à part ses craquantes fossettes, rien ne me plait chez ce garçon. Les Kurdes ? tout le monde s'en fout, donc, moi aussi, pour le moment. Les Mistral, n'y comptez pas, j'ai le vertige rien que de penser à combien cela va nous coûter; encore que président, il nous l'a dit, les yeux dans les yeux, c'est pas cher, c'est l'Etat qui paie. Vous rapporter le dernier tweet délirant-débile de Cambadélis, à quoi bon, plus ça va, plus il est pitoyable. Déblatérer sur Chevènement qui nous fait des déclarations à faire " tut " Marine Le Pen; non, la vieillesse est définitivement un naufrage en politique. Vous conseiller de faire le plein, pour l'hiver, de votre cuve à mazout ? Je laisse cela à Europe 1. Une quarantaine de tombes profanées dans un cimetière en Moselle ? Sans intérêt, c'est devenu tellement banal...

Non. J'ai dit sec de chez sec. Compris ?

Alors que je vous dise quand même: demain, rien d’intéressant si ce n'est de préparer après-demain; un après-demain qui me verra prendre la route... pour des vacances amplement méritées. Méritées à un point que vous ne pouvez même pas imaginer. Il va de soi que je lirais vos commentaires, sans doute y répondrais-je, c'est la moindre des choses. Mais voici ici, ce soir, mon dernier billet de la saison.

Direction la Manche. Les îles. C'est très chouette la Manche et ses îles et il y a nettement moins de monde que dans le sud. Pour ceux qui me lisent depuis longtemps, je suis au regret de vous informer que mon gay chalutier ayant sombré en rade de C., un nouveau bateau m'attend. Nettement plus moderne et rapide, forcément moins rustique et pas du tout écologique. C'est donc par mer et par vents que j'irai prendre l'air, un  grand bol d'air, un immense bol d'air, rien qu'avec des gens qui ont d'autres préoccupations que la marche du monde. Ça va faire un bien fou.

Si tant est que le réseau passe ou que je veuille bien le laisser passer, je vous enverrais, peut-être, des petites cartes postales de vacances.

Retour vers vous ? Regonflé à bloc et requinqué pour bouffer du gauchiste,  aux environs du 16 août. Enfin, si Dieu veut et si la mer, n'ayant pas pris l'homme, consent à vous le rendre.

Bisous à toutes et à tous. Sauf aux gauchistes, ça va de soi ! :)

Folie passagère 2867.
Résultat de recherche d'images pour "bateau à moteur avec cabine"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

36 commentaires:

  1. Géo

    Bonnes vacances.
    Faire gaffe à ne pas prendre de clandestin dans ton hélice,Cazeneuve dirait que tu l as fait exprés!
    Y a deux gros bateaux qui servent à rien en ce moment,pourquoi tu n en prends pas un???

    RépondreSupprimer
  2. Bonnes vacances, cher Corto et bon vent ! Reviens nous revigoré, gonflé à bloc, prêt pour les batailles à venir et profites à plein de ce repos bien mérité.

    RépondreSupprimer
  3. anne : bon vent, bonne mer, bonnes vacances... merci pour tous vos articles. l'actualité est tellement triste, qu'il quoi devenir chèvre.
    une vieille dame me disait récemment" tu vois, pendant la guerre, c'était pas drole, on en bavait bien sur, mais ce n'était pas si désespérant que maintenant car nous avions un objectif, nous étions tous ensembles.. et nous faisions des processions ( quelque chose du genre : prier pour gagner la guerre, je pense.. il faudra que je lui demande de préciser )...
    alors que maintenant, on parle d'unité nationale pour cacher que justement, il y a désintégration de la societé..

    RépondreSupprimer
  4. tonton flingueur3 août 2015 à 23:58:00

    un petit coup de calcaire Corto ? ;-) je comprends, il y a de largement de quoi se sentir déprimé... donc, très bonnes vacances, un petit peu d'air marin ça vous requinque un homme ;-) hissez ho !

    RépondreSupprimer
  5. Quel talent pour quelqu'un au bord du "burn-out" (...) Alors, très bon bol d'air, Corto, et à bientôt pour de nouveaux RV, si nécessaires à notre santé mentale. Bonnes vacances !

    RépondreSupprimer
  6. Oh la la, je vais trouver ça long, 14 jours sans ma bouffée d'oxygène ! Mais bonnes vacances. (Là où vous allez, j'aime être aussi). VmhBulle

    RépondreSupprimer
  7. Bon vent pour voguer à travers les 7 mers.

    RépondreSupprimer
  8. vogue la galère mais ne ramène pas de clandestins même beaux , il y en a assez en France !

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Corto,

    Je partage ton goût pour les îles de la Manche bien que j'ai préféré cette année la Bretagne sud. J'ai lu tous tes billets de juillet. Vertigineux est le mot qui définit encore le mieux le vide de la pensée politique et de leurs sicaires, les journaleux. Je comprends donc bien que tu sois "sec". Le grand Guitry disait très justement "Quand une oeuvre d'art vous donne le vertige, souvenez-vous que ce qui donne encore mieux le vertige, c'est le vide." Presiflan est réellement vertigineux.

    Très bonnes vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ H.
      Belle définition :-)
      Quant au Bouffi, "vertigineux" me semble encore insuffisant... Mais, moi non plus, je ne connais pas LE mot adhoc ! ;-)

      Supprimer
  11. Les îles normandes... Super objectif, l'idéal pour "faire le point", depuis le Sund en direction
    dAurigny ou de Guernesey...
    Pour un dernier billet "sec", il était plutôt chouette, non?
    Bonnes vacances méritées, qu'est ce qu' 'on va s' emmerder... Amitiés.

    RépondreSupprimer
  12. Me croirez-vous, mon cher Corto ? Je suis exactement dans le même état de "sécheresse" que vous ! Pire, puisque je n'ai pas été capable d'écrire le début du commencement de ce très bon billet. Pourtant tous les thèmes que vous soulevez ont aussi été les miens, sauf Manaudou dont j'ai admiré l'exploit, puisque paraît-il, il a accompli un exploit, mais sur lequel je n'aurais pas eu l'idée d'écrire, malgré ses fossettes que sans vous, je n'aurais même pas remarquées.
    Quoiqu'il en soit, je vous envie pour ces vacances en mer que vous allez passer et qui m'en rappellent beaucoup d'autres. Ma seule consolation est de savoir que vous allez nous revenir plus combatif que jamais.
    Hasta luego, mon cher Corto, je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  13. pppffftt t'exagères . Tu dis que t'es sec et tu prends l'eau lachement pour ne pas manquer d'air en plus !

    Gonflé quand même ... tout ca pour aller dans des iles certes très belles mais quand même pas classées dans les iles paradisiaques ..D'un autre côté tu as peu de chances de rencontrer un socialiste .. Il préfèrent je pense d'autres eaux

    allez c'est bien parce que c'est toi.. profites pendant que l'on a encore un peu de liberté ..mais ne nous oublies pas .... on se sent déjà bien seuls !!!

    RépondreSupprimer
  14. C'est clair que si l'autre était à rame,celui la est nettement moins écolo....Si il rest une place je suis preneur,mais je suis plutôt à vapeur....Sinon profite un max,et merci pour tout

    RépondreSupprimer
  15. Allez mon ami, va te reposer , on t'attends de pieds fermes à ton retour , passes du bon temps, profites en bien , gros bisous

    RépondreSupprimer
  16. Bonnes vacances ! la mer, la montagne (la vraie, loin des touristes) restent incontournables pour se vider l'esprit et faire un break salutaire...profitez-en un max !
    Amicalement. Gilles

    RépondreSupprimer
  17. Bon bol d'air, Corto !
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  18. Je me joins à tous les autres pour te souhaiter de bonnes vacances. Prends pas le bouillon, hume l'iode... rien de tel que le bateau pour couper. Profites-en bien, l'ami.

    RépondreSupprimer
  19. Très bonnes vacances et au plaisir de vous retrouver, gonflé à bloc et prêt à en découdre !

    RépondreSupprimer
  20. "Quand j'étions su' le rivage,
    Bien tranquille étions co' mé,
    J'pense à ceux qui sont en viage,
    En viage au loin su' la mé"
    (Chant de marins normands, y'en a aussi)
    Bonne vacances Corto, et comme on disait au temps de l'ancienne marine :
    Que les vents te soient portant.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Et aussi:

      "Petit mousse,vogue,vogue,
      Ne te noie pas dans les gogues!"

      Supprimer
    2. Bonnes vacances, à un de ces jours pour d'autres bons billets et de douces rigolades.

      Supprimer
  21. Bonnes vacances et reviens-nous en pleine forme !
    Tes billets vont me manquer mais rien n'est plus important que de savoir prendre du temps pour soi, loin des tracas du quotidien.
    Amuse-toi bien ! Je ne t'envie pas, je n'ai pas le pied marin.
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
  22. En effet c'est le moment d'aller prendre un grand bol d'air marin. Il n'y a rien d'intéressant à
    raconter, moi aussi je reste sec...mais n'ayant pas de gay chalutier je me contenterai de
    la Méditerranée pour m'humecter.
    En tout cas, bonne vacances, tiens bon la barre et oublie le reste.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  23. Bonnes et belles vacances Corto ! Elles semblent amplement méritées. Je pense que nous serons tous là à la rentrée (même les comme moi qui ne disent jamais rien mais qui vous lisent avec plaisir).
    Amicales bises
    Catherine

    RépondreSupprimer
  24. Très belles vacances Corto... Nous saurons attendre votre retour, nous compterons les jours..
    Je vous embrasse.
    Anita

    RépondreSupprimer
  25. Vacances tout à fait méritées..... je contresigne votre demande de perm.
    Près des "Isles" vous croiserez peut-être un de mes anciens collègues vu ces jours-ci dans le Bordelais.
    Attention de ne pas talonner trop près des Minquiers.
    Belle mer et bon vent et n'oubliez pas :
    "Tribord amure, Roi des Mers".

    RépondreSupprimer
  26. J habite dans la Manche à Granville ,peut-être que je vous croiserai sans le savoir...
    Bon attention il commence à y avoir pas mal de blacks ici, côté dépaysement çà devient de plus de plus en plus dur...
    Sinon que c'est beau et reposant ici....:)
    Matador

    RépondreSupprimer
  27. Je rentre juste de Bretagne et je te souhaite de passer de bonnes vacances!

    RépondreSupprimer
  28. Respire le bon air et reviens gonflé à bloc.
    Bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
  29. Je découvre ton blog et le trouve bien sympathique. Bonnes vacances !

    RépondreSupprimer
  30. Une fois de plus à la ramasse ! ;-)
    Le temps que je vous lise (les pieds dans la fraîche eau bretonne :-) ), et vous serez déjà sur le point de revenir...
    J'espère au moins que votre petite escapade vous aura bien "requinqué" et que vous aurez retrouvé du "jus".
    Bien que votre superbe billet aille à l'encontre de votre sécheresse annoncée ;-)
    Mais fatigué, sans aucun doute : tous ces poly-tocard ne font pas de demi-mesure dans leurs c*nneries. Faut pouvoir suivre...
    Alors, profitez bien. Et, malgré la nostalgie liée à la disparition de votre bon vieux "gay chalutier", j'espère que vous aurez pu retrouver tous vos "vieux" loups de mer et passé d'excellents moments, tout en apprivoisant le nouveau gay navire. :-)

    Encore MERCI pour tant de billets excellents. Quand ils ne sont pas excellentissimes... :-)
    Gageons que la prochaine saison sera encore riche tant en quantité qu'en qualité, et que vous saurez encore nous faire rire de toutes les nouvelles pourtant désespérantes de cette Hollandie maudite.

    Bon vent, bonne er, et pied ferme. :-)

    RépondreSupprimer
  31. il fallait lire :
    Bon vent, bonne mer, et pied ferme. :-)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen