lundi 31 août 2015

Des universités d'été à l'image du parti socialiste: Désastreuses !


Dites donc, vous avez vu un peu ce cirque ce week-end aux universités d'été du parti socialiste ? Génial, non ? Tellement génial et mémorable que dès le lendemain, il n'y a plus que moi pour en parler. C'est dire !

Le raout commence le vendredi et qu'est-ce qu'on voit à la télé: ben qu'il n'y avait pas grand monde, ça faisait un peu pitié. Mais bon... Au moins la crème était là: Y avait Cambadélis, Le Foll et quelques ministres, un vert ou deux en recherche de notoriété et d'un éventuel maroquin ministériel, des d'jeuns et puis c'est à peu près tout. Et quelques grands absents... Que Royal n'y soit pas allée, on peut comprendre, La Rochelle ne l'aime pas. Mais Aubry, cette grande figure du socialisme français, n'avait même pas fait le déplacement. Et Macron ? Ministre de l'économie et chouchou des socialistes, tout de même, pas invité par le premier secrétaire, c'est-y pas beau ? Et ce qui devait arriver arriva, faute de guests, la fête n'en fut que morose et terne.

Bon, le samedi, les gars, ils ont bossé, il y avait des ateliers organisés, des débats, des tables rondes et quelques discours dont on aura rien retenu.  Le samedi soir, par contre, y avait teuf et banquet et là, les amis, ça été coton: les  D'jeuns étaient déchaînés, à l'arrivée de Manolito, les cons, ils ont crié " Macron démission et Taubira à Matignon " ! Taubira à Matignon, c'est vous dire le niveau de cette jeunesse militante: manquer à ce point de respect pour l'actuel premier ministre, c'est franchement pas correct. Que même que Manuel, il n'a pas aimé et que, dit-on,  - mais chut! - il aurait giflé un boutonneux revendicatif, boutonneux qui aurait par la suite été ceinturé par Cambadélire, enfin bref, un tel bordel qu'il a fallu que le service de sécurité intervienne pour séparer les belligérants. Ça fait un peu désordre... Ainsi donc, après deux jours d'université, que retenir ? Ben rien. Heureusement le lendemain, il y avait l'hystérique de Matignon pour prendre la parole et prononcer le discours de clôture. Clôturer un " rien ", fallait oser; il a osé.

Il a pris la parole devant une foule immense d'environ 1 000 personnes, chauffées à blanc, tant par la chaleur que par les déclarations fracassantes de l'avant-veille du Macron sur les 35h. Heureusement le service d'ordre avait tout prévu: des bouteilles d'eau vendues sans bouchons afin qu'elles ne puissent voler, pleines, sur la tronche du Premier... Ambiance...

Et là, voyez-vous, du grand Manuel. Il y a mis son cœur et ses tripes, le garçon. Il a parlé de tout, absolument de tout et de rien: de la crise, des migrants qu'il fallait accueillir et surtout bien accueillir, de la croissance qui était là, enfin presque, du chômage qui finirait bien par baisser, de lui, de nous, de la France, de Badinter, des valeurs de la République, du 11 janvier et de cette France debout pour dire non au socialisme terrorisme, des muzz, des juifs, d'Israël, de la Syrie (enfin ça, je n'en suis pas sûr), du climat et d'écologie, de la sécurité, du code du travail qu'il faudrait sans doute alléger, des 35h que, lui vivant, on ne touchera pas (sujet clos), de la compétitivité des entreprises qu'il s'engageait à soutenir à donf,  des " sables mouvants de la défiance " qu'il fallait éviter, des élections régionales où toute la gauche devra aller  " unie " (surtout dans 3 régions, île de France, Paca et Nord pas de Calais, les autres, il semble avoir fait une croix dessus), de cette vilaine droite qui lit Valeurs Actuelles, des " barrières qui tombent " quand une élue FN s'en va causer avec les cathos, etc... de tout, vous-dis-je, il a parlé de tout.

Et s'est fait copieusement siffler par les d'jeuns lorsqu'il évoqua la réforme du code du travail... Marrant, lui et ses potes qui ironisaient lorsque Juppé se fit siffler à Bordeaux ou à Paris... Ce n'est pas bien de siffler, c'est pas correct. Il l'a dit d'ailleurs, Manolito, " il fallait se respecter et accepter les différences car si entre nous nous ne nous respectons pas, comment les Français pourront croire que nous les respectons " !... Brave Manolito, qu'il soit rassuré sur ce point, à la lecture des derniers sondages, les Français ne sont plus si nombreux à respecter les socialistes et le premier d'entre eux: Aux chiottes, la Socialie ! ( Oups, je m'égare). Un vrai discours où à coups de menton, de doigt tendu, de bras levé, chemise mouillée et dégoulinant (même qu'à la fin, sexy, on voyait ses tétés et que Belkacem semblait émue), l'hystérique de Matignon aura prouvé une nouvelle fois que le chef c'est lui et que même si plus personne n'y croit vraiment, il était socialiste et de gauche. Marrant qu'il soit ainsi obligé de nous le rappeler si souvent... Applaudissements et clap de fin !

Alors, hein, ça valait pas le coup que je vous raconte ? Ne me remerciez pas... Vous en redemandez ? Allez, z'avez pas vu non plus, le soir même Cambadélis sur le plateau de BFM faire le debreef de ces universités ? Moi, j'ai regardé et me suis bien marré quand il a tenté de minimiser les sifflets et les tensions vécues sur place, lui qui, je le rappelle, ne manqua pas de se moquer des militants de droite qui sifflèrent Juppé... Oui, j'ai regardé Cambadélis se faire remettre à sa place par une étonnante Nadine Morano qui n'hésita pas à rappeler les condamnations judiciaires du monsieur... Séché sur place le bovin !

Bref, des universités clairsemées, une majorité éclatée, un parti socialiste divisé comme jamais, une ambiance pourrie, un premier ministre contesté, voilà ce que l'on pourra retenir de ce raout socialiste de fin d'été. Rien que du très habituel... Mais de penser que ces gens sont au pouvoir, comme le disait, samedi, un militant socialiste: " ça fait peur "

Folie passagère 2886.
Résultat de recherche d'images pour "Université d été PS 2015"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

40 commentaires:

  1. Joséphine K. Cohle31 août 2015 à 19:17:00

    Corto, tu nous a tenu en haleine toute la journée, et ton billet est un vrai régal.
    Il n'y a décidément que sous ta plume qu'un compte-rendu de la grande réu socialo vaut le détour.
    Excellents choix photographiques également, dont celui du bas qui montre tout du haut.
    Manolito, future égérie Axe déo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @joséphine: Manuel, égérie de Axe, si cela doit etre sa voie, va falloir tout de même qu ils fassent des progrès en anti-transpirant.
      J en ai quand même vuun ce soir dire du bien de cette sauterie et du discours de Valls, c'était Roland Cayrol sur BFM. Bon je sais, ils n avaient trouvé que lui.

      Supprimer
  2. Un régal votre compte-rendu !
    Et dire que ce n'est pas de la fiction, mais la crue réalité de ce théâtre d'ombres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Brabara: c'est bien ça le pire: rien n est inventé, y a que du vrai là dedans.

      Supprimer
  3. Bonsoir Corto,

    Merci pour ce billet que je qualifierai de roboratif. Il m'évite de me taper la prose ou le discours indigeste des journaleux qui, de toute manière, en diront bien moins que toi (c'est d'ailleurs comme ça que l'on sait qu'ils sont avant tout des journaleux).
    Vivement que ce parti disparaisse du paysage (comme les autres d'ailleurs tellement ils sont sclérosés).
    Manolito ne s'arrête jamais. Sur le Salon beige, il est mentionné qu'il nous prépare une petite loi qui, si elle est votée, nous interdira de nous exprimer sur tous les sujets sensibles. Bienvenue en Socialie.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: désolé de devoir te décevoir mais ce parti de crotte ne disparaîtra pas car tout aussi vérolé qu il puisse être, il compte un socle dur d en gros 15 à 20% des Français. je sais c'est dur a admettre et à comprendre, mais c'est ainsi.

      Une nouvelle loi pour nous empecher de ns exprimer sur des sujets sensibles ... Et cela t étonne ? Pas moi. reste a savoir qui déterminera ce qui fait qu un sujet est sensible ou pas.

      Supprimer
  4. je ne comprends pas qu'ils n'aient pas sifflé et hurlé " a poil manu" vu dans l'était où il était, il aurait pu même balancer sa chemise sur les fans comme un vulgaire Johnny, sa com n'est pas au point !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourvu qu 'il ne se prenne jamais pour Madona!

      Supprimer
    2. @Boutfil: A poil manu ?? drôle d idée, penses tu qu il y avait matière a se régaler, visuellement parlant, ça va de soi ?

      Supprimer
    3. Géo

      Meeeeuh non,Gridou.

      C est pas du Madonna.

      C est juste le retour des boys bands .

      Enfin...on espere
      Car si il nous faisait le coup de la culotte,ce serait desastreux.
      Bon pour Bedlam,cette fois!

      Supprimer
  5. Bien résumé , le bateau est en dérive , pourvu qu'il se fracasse aux prochaines élections , j'ai déserté La Rochelle ce week end ( pendant des années je me suis goinfré ces charlots) et les échos que j'ai entendu ressemblent étrangement à ce que tu as écrit .
    NB; départ en vacances retardé , voiture en panne et chez Renault la moindre panne la facture c'est 15 jours dans un hôtel 5 étoiles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: quelle idée aussi d acheter une Renault. Nous, dans la famille, ça fait 20 ans qu on achète plus Français question bagnole. On le regrette mais faut se rendre à l évidence... ils sont pas terribles.
      Pour les universités, ouais, visiblement, cela n a pas été brillant. N ont qu a s en prendre a eux mêmes. isl avaient tout pour réussir ce quinquenat, et en moins d un an, ils avaient tout foité. Les régionales ? Un pronostic: 2 régions maxi pour la gauche.

      Supprimer
    2. Ah, 2 régions j'aimerais bien .... Ce qui est sûr, malheureusement, c'est qu'ils garderont le Midi ( la nouvelle région Midi-Pyrénées-Languedoc). Après, c'est plus incertain.
      Merci pour ce compte-rendu de leur "université", c'est un plaisir de vous lire !

      Supprimer
    3. @Blaise: pour le midi, la droite a choisi reynier qui pourrait bien créer la surprise. Même si j aime pas trop le bonhomme, je lui souhaite de l emporter

      Supprimer
    4. Ce qui n'a pas été mentionné non plus dans nos chers média, c'est le déploiement des forces de l'ordre. ça fait 15 ans que je suis à la rochelle, jamais ça avait été aussi dense !

      Entrainant par ailleurs des bouchons, la vue de tout ces camions de crs et gendarme (jsuqu'à 5 camions par rond point !) poussant à naturellement ralentir.

      Une remarque sur le parc automobile français: un suisse me disait il y a peu que ce parc automobile ressemblait de plus en plus a celui des pays sous développé: que des merdes low cost

      Supprimer
  6. N'empêche qu'on l'a échappé belle... Les dj'euns du PS (ça existe? ) veulent que Taubira soit premier ministre... Et un premier ministre, au congrès du PS à La Rochelle, ça mouille sa chemise au point d'exhiber ses aréoles... Et moi, je ne supporterais pas la vue de Taubira dans cet état là! Alors Cambadélis a ramené l'ordre...
    C'est ça, ou je n'ai rien compris?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: tu ne supporterais pas ? ne me dis que tu n a pas déjà vu pire? Et pi entre nous, Taubira a beau etre populaire chez une frange de la gauche mais de là a la voir première ministre aucun risque, les Français sont trop racistes pour cela :)

      Supprimer
  7. L'Université d'été de la Rochelle, c'est le PS qui fait naufrage, en direct, mon cher Corto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: faut avouer qu ils ont fait fort, les mêmes qui au congrès de Poitiers nous vantaient une unité retrouvée, les mêmes qui se payaient la fiole des Républicains, non mais quelle mascarade !

      Supprimer
  8. Géo

    Bonsoir

    @Corto:the lunatics,par E. Poe.
    Pour voir l acte 2 du récit,aller à La Rochelle!

    Ton résumé,Corto,je le trouve trés bien et c est hilarant!

    En etre réduits à laisser les bouteilles d eau sans bouchon pour éviter de se les prendre sur la tronche!

    Notons qu à l approche de l hiver,on ne se soucie pas du sort des mal logés ou sans logis,qui sont loin d etre tous des zonards !

    On prefere,avec la complicité de Bruxelles,accueillir des gens souvent inassimilables en esperant en faire une main d oeuvre à prix cassés,aprés les avoir laissés venir en risquant leur vie.

    Si ce n est pas une mentalité de négriers,qu est ce donc?
    Taubira n est pas plus genée que les pseudo-humanitaires,qui se gardent bien de dénoncer ce crime.
    La croissance est donc là!la technique du bon docteur Chertok a quand meme des limites,quand le supposé therapeute finit par avoir des hallucinations.

    Tes deux gugusses en photo ont l air de deux pirates sur la nef des fous!
    Belkacem s est pamée,dis tu?

    A pouffer de rire,merci à Corto pour ce moment de grand comique.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: Comment ça " merci pour ce moment " ?? :)

      les migrants-réfugiés-sans-papiers-immigrés, la crise dite ne fait a mon avis que commencer.

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Belkacem pourrait bien se pamer d un tel humour!

      Supprimer
  9. J'adore, avec vous la politique de ces tordus devient passionnante, heureusement que vous êtes là, quel plaisir de vous lire, encore merci de vous sacrifier à regarder et écouter toutes leurs simagrées et pitreries que nous n'avons pas toujours le courage de supporter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @trissia: merci à toi de me lire ! :) ne sont-ils pas pitoyables ?

      Supprimer
  10. monter par des roumains . pas de clim tout des socialos part a vaullo iiiiiii vive les régionales !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @samva: ah non, les roumains , ils les ont pas pris finalement, ça faisait trop désordre et heureusement que France Bleue a révélé le truc. Sinon, oui, tu as raison, ça fuit de toutes parts au PS

      Supprimer
    2. A mouiller sa chemise ainsi Il va avoir des problèmes de santé Valls ... il faudrait qu'il arrête la danse entre la gauche de son aile et la droite de la gauche ( le grand écart cela est très physique) ou qu'il arrête de mentir aux français ( le mensonge peut mettre un individu dans un état de stress se traduisant par des un excès de sudation)

      Camba est bien sec à côté.... il brasse de l'air sans doute mieux que le premier.....

      Cela ne les empêchent pas de céder à Calais sur le droit d'asile encore un peu plus ...

      "Manuel Valls a enfoncé le clou. Il a annoncé la construction d’un nouveau campement humanitaire « début 2016 », prévu pour accueillir près de 1 500 personnes. Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne, a annoncé que Bruxelles versera « jusqu’à cinq millions d’euros supplémentaires » pour ce projet mais aussi pour « soutenir le transport des demandeurs d’asile de Calais vers d’autres destinations en France ». « Nous devons apporter des solutions européennes, dans le respect de nos valeurs et de nos principes communs », a insisté le premier ministre" ( valeurs actuelles...)

      et 76 % des français ne font pas confiance au PS on se demande pourquoi ! ( voir Atlantico)

      Supprimer
    3. Géo

      Bonjour PhilZ

      ",un nouveau campement humanitaire"..

      Autrement dit=un nouveau bidonville.
      Avec les habituels trafics mafieux,les rackets,la misere qui s aggrave...
      Le ghetto,quoi!

      Ou est ce l architecture moderniste des cités françaises du futur?

      "Dans le respect de nos valeurs et de nos principes communs"

      Ou plutôt,un vaste plan quinquennal de clochardisation collective de tout le pays!

      "Le transport des demandeurs d asile"
      Traduire:le fret de troupeaux humains hagards à travers toute la France.

      Ces politiques!pas capables d exprimer les choses simplement!




      Supprimer
    4. excellent votre commentaire Geo ...mais tellement vrai malheureusement ...
      le socialisme ne fait qu'apprendre aux autres à partager la misère parce que c'est son fond de commerce .. Sans pauvres plus de socialisme, sans esprits à manipuler et à formater moins de pouvoir etc..

      Supprimer
  11. merçi corto trop bon ce billet une foie de plus

    RépondreSupprimer
  12. Encore une belle prouesse, Corto !
    Arriver à décrire un désastre annoncé et un vide sidéral avec tant de verve, il faut le faire !!!
    Un grand bravo.

    Une petite question quand même : croyez-vous que Manolito ait véritablement mouillé sa chemise au doubles sens du terme ?
    Franchement, je croyais plutôt que ses ex-aficionados avaient "courageusement" profités du fait que les bouteilles soient déjà débouchées pour le doucher ; gratis, et sans fatigue...
    Il est vrai que, pour ces gauchiards-caviar, çe n'aurait été ni assez chic, ni assez cher... ;o;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: tant de verve, n exagérons pas, je ne raconte que ce qui s'est passé comme ça c'est passé ! :)

      Pour le doucher, je crois qu ils n auraient pas osé, trop peur que Manolito se fache et les envoie en GAV

      Supprimer
  13. bhaa ils auraient du prendre les roumains lol et leurs donner des papiers français pour coller aux idées de manolos qui prend l eau

    RépondreSupprimer
  14. Bravo! joli résumé de cette sinistre farce
    Vous parlez d'un socle dur socialo de 20% de français! ça fait quand même 9 000 000 de personnes (si on prend un corps électoral de 45 millions) vous pensez qu'il y a encore tant "d'aveugles" pour ne pas dire autre chose dans ce pays?
    Si c'est le cas on est bien mal barré. GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gfb: Et bien oui, il y a 20% de gauchistes prêts à voter tout et n importe quoi ( hollande par exemple ) plutot que de voter a droite.

      Supprimer
    2. @GfB: Et oui, il y a encore autant d aveugles que ça!

      Supprimer
  15. Bon, vous n'aimez FB et vous avez raison; certaines situations sont alarmantes, personne ne se préoccupe des habitants de ces régions envahies, c'est comme les quartiers parisiens devenus des bidonvilles, chuttt
    pour une fois Rachida Dati a raison en déclarant sur BFM qu'un nouveau centre c'est un appel aux passeurs "Allez y envoyer du monde, y'a de la place!!!!!!" C'est être complices des passeurs !!!!!
    www.facebook.com/pages/Les-Calaisiens-en-Colère/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Trissia: c'est pas que j aime pas facebook, mais j y vais peu, il est vrai. Et oui, pour le coup, Dati a eu raison.

      Supprimer
  16. trés beau billet, Corto.. merci beaucoup...
    anne

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa