mercredi 9 mars 2016

Vendre son âme à la Turquie, c'est pas gagné, mais c'est possible !


On vous a dit qu'un accord était en passe d'être trouvé avec la Turquie pour solutionner la crise migratoire. " Qu'un accord était en vue " (Hollande) . " Que Bruxelles et Ankara était en phase de finalisation " (Juncker). Voire qu'il y avait " encore quelques des détails à régler " (Harlem Désir). " Que nous avons trouvé la solution, un pas dans la bonne direction " (Charles Michel, 1er Sinistre Belge). Que grâce à cet accord,  "le temps de l'immigration irrégulière était révolu " (Donald Tusk), etc... Bref que le problème de cette invasion migratoire n'en était quasiment plus un, et tout cela fit relaté dans les médias français de la même manière... avec quasiment les mêmes termes...

Sauf que,  et de cela il faut aller prendre l'information dans les médias étrangers, le premier ministre hongrois, il n'est pas d'accord du tout. Il opposera même son veto à cet accord. Et pour ce genre d'accord, il faut l'unanimité des 28 ! Autrement dit cet accord extraordinaire, il est loin d être signé. Très loin !

Que dit-il cet accord: Que l'UE est entrain de vendre son âme à la Turquie d'Erdogan et que, sauf la voix discordante de Viktor Orban, tous les dirigeants européens ont quasiment accepté toutes les revendications d'Erdogan !

Les termes de l'accord:

- Le Un pour Un: Un réfugié irrégulier ou débouté du droit d'asile renvoyé en Turquie pour un réfugié syrien envoyé en Europe ! Autrement dit, pour 1 million de réfugiés " douteux " renvoyés en Turquie, celle-ci nous rebalance un million de réfugiés syriens propres sur eux !
- L'UE verse rapido les 3 milliards d'euros promis il y a  des mois à la Turquie pour l'aider à "gérer" les presque 3 millions de réfugiés qui sont sur son territoire et versera 3 milliards d'euros supplémentaires, soit en tout 6 milliards d'euros rien que pour cette gestion de crise. Milliards auxquels il faudrait ajouter les 4 autres déjà versées ces dix dernières années par l'UE au titre de l'aide à la normalisation de la Turquie dans le  cadre de son éventuelle entrée dans l'Union.
- La suppression des visas pour tous les ressortissants Turcs voulant voyager dans l'Union (autant leur accorder tous les avantages de l'espace Shengen)
- Et enfin, last but not the least, la réouverture de 5 chapitres de négociations sur l'adhésion de la Turquie à l'Union.

Voilà où nous en sommes et ce avec la complicité d'Angela, de Président, de Cameron et de la quasi totalité des  dirigeants nationaux et bruxellois européens !

Bref, nous sommes entrain de vendre notre âme européenne (du moins ce qu'il en reste) à la Turquie. Grâce à Viktor Orban, c'est pas gagné, mais c'est possible !

Folie passagère 3089.
Résultat de recherche d'images pour "viktor orban"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

30 commentaires:

  1. Un cauchemar! Vivement que l'Europe se défasse! il est peut-être temps de sauver quelque chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: qu elle se défasse, mézavi que ce n est pas pour demain la quasi totalité des dirigeants ( et leurs classes politiques ) y tiennent trop. Par contre, qu on la recentre sur l idée de départ, en réduisant le nombre de pays, deux fois Oui

      Supprimer
  2. Géo

    Bonjour Corto

    On se croirait à Munich!

    Avec un dictateur comme Erdogan,il n y a rien à gagner à traiter,sauf des marchés de dupes.
    Comment ferait V. Poutine pour refouler une invasion?
    Ce serait la seule méthode,V.Orban l a bien compris,il pense à son peuple,Lui!(idem Poutine).
    Les autres,les baltringues que tu cites sont des corrompus aux mains de la finance mondiale=à jeter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @géo: Mais Poutine n a pas et n aura pas de pb d invasion, il aurait réagi avant et de quelle manière.
      La comparaison aven Munich est un peu osée même si il y a un peu de ça :)

      Supprimer
    2. Géo

      Ma question sur la façon dont V.Poutine aurait réagi était aussi une réponse implicite,bien sur.
      Il ne se serait pas préoccupé de courtiser Erdogan,l ami de Daech et des USa,nos ennemis.
      Quand donc les foules en colère iront elles défenestrer leurs dirigeants-traitres hors de leurs palais?
      (Les traitres et collabos font gerber.)

      Supprimer
  3. Comme quoi, Erdongan aura le beurre (les 3 milliards), l'argent du beurre (les 3 autres milliards) et le sourire de la crémière (l'UE qui "se félicite" de cet accord).
    Quant à l'UE, elle aura 1 million (minimum) de migrants "acceptables" qu'on ne pourra plus renvoyer (contre le renvoi du million douteux en Turquie) et des tas de turcs qu'on ne pourra pas renvoyer non plus. Mais je crains aussi qu'on ait, un peu plus tard, le million douteux qui nous revienne plus ou moins légalement de Turquie grâce à des papiers "provisoires" turcs qui leur permettra de rentrer dans l'UE (ben oui, qu'est-ce que la Turquie pourra bien faire de tous ceux qu'on va lui renvoyer, hein ?). Génial, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout qu'il existe ça: "article 59, élargit l'accès à la nationalité française par le droit du sol, en introduisant une innovation majeure qui modifie sensiblement le droit français de la nationalité. Il ouvre la nationalité française à leur majorité, aux personnes vivant sur le territoire français «depuis l'âge de six ans et ayant suivi leur scolarité obligatoire en France […] lorsqu'elles ont un frère ou une sœur ayant acquis la nationalité française [par le droit du sol].» Cette loi crée ainsi une nouvelle forme d'acquisition de la nationalité française, un droit du sol dérivé, indirect, transmis par le lien de fratrie, qui ne nécessite pas d'être né sur le territoire français, mais d'avoir un frère ou sœur devenu lui-même français par le droit du sol.
      Son article 13 concerne les personnes en situation irrégulière, malades sur le territoire français. Il prévoit en faveur de tout étranger malade et en situation illégale, un droit à la régularisation si «eu égard à l'offre de soins et aux caractéristiques du système de santé dans le pays dont il est originaire, il ne pourrait pas y bénéficier effectivement d'un traitement approprié». etc,..." (http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/03/08/31001-20160308ARTFIG00241-immigration-cette-loi-votee-en-catimini-qui-elargit-le-droit-du-sol.php)

      Supprimer
    2. @Claribelle: absoument délirant et mortifère pour ce qu il reste de civilisation europeenne!

      Supprimer
  4. Et dire que ces baltringues sortent de grandes écoles et sont censés défendre, protéger et servir les hommes et les femmes de leurs pays?? les ordures!
    On va encore se faire baiser dans les grandes largeurs et le turcs vont avoir effectivement le beurre l'argent du beurre et le cul de la crémière en prime.
    Quand éradiquera t'on ces nuisibles?
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ]@GfB: ils te diront que protéger l Europe c'est protéger chaque pays , sans l UE point de salut !
      Alors si pour cela ils ont décidé qu il valait meiux se faire baiser par la Turquie, et bien faisons nous baiser. Et comme personne, à part la Hongrie ne moufte, et bien allons y !

      Supprimer
  5. Outre la menace Turc , outre l'échange des migrants douteux qui reviendront avec des papiers turc en règle , ce sont les milliards qui se promènent depuis quelques mois en promesse de ... "dons" mais où trouvent-ils ces milliards ? Peut-être dans le patrimoine des élus français

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: où trouvent-ils le pognon ? Mais dans tes fouilles mon ami. La France verse, de mémoire en gros 12 milliards d euros à l'UE chaque année, il suffit de prélever un peu plus !

      Supprimer
  6. Bonjour Corto,

    J'avais lu l'info hier sur le blog à Lupus: http://leblogalupus.com/2016/03/08/la-debacle-de-leurope-au-ralenti-erdogan-ou-comment-leurope-se-vend-au-salafisme-merkel-se-dechaine-pour-laisser-les-frontieres-ouvertes/

    J'apprécie une nouvelle fois le silence assourdissant de nos donneurs de leçons.
    Allez, je te donne une nouvelle et belle aventure en Socialie: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/03/09/20002-20160309ARTFIG00128-le-chasseur-de-fraudeurs-de-l-unedic-fraudait-l-unedic.php

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: j ai vu l histoire du fraudeur ! Là où il y a de la gène à se servir y a pas de plaisir...

      Supprimer
  7. On sent venir la sale entourloupe comme au temps de la guerre froide, pour le plus grand plaisir des US on s'acoquine avec la Turquie pour faire chier les plombs. Et bien sûr notre grand timonier de pédalo foncé tête baissée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jipé: malgré ses grands aires, notre timonier fait ce que lui dit de faire l UE et Merkel.

      Supprimer
  8. ce n'est plus merkel, c'est makerelle, et nous sommes devenus des "malgré-nous" (voir ALSACE 39/40). Autoritaire, elle décide des quotas, elle ORDONNE la fermeture de FESSENHEIM, CHEZ NOUS ! Elle reconduit les traditions allemandes qui font qu'une ou 2 fois par siècle l'allemagne met l'europe à feu et à sang : 1870, 1914, 1945, 2015 avec ses migrants imposés dans une entente avec erdogan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      J ai vu incidemment la Merkel sur fr3,il y a peu,et compris qu elle était face à un dignitaire turc,en "pourparlers",elle affichait un sourire de contentement imbécile et prétentieux,une vraie tête à claques qui donne envie de...

      Supprimer
  9. mais bien sûr que ça rappelle Munich et 39 quand les français, déjà très cons l'époque allaient voir ce cher monsieur Hitler, il n'est pas dangereux disaient-ils et ils lui servaient la soupe en construisant la ligne Maginot, on aura même plus de ligne Maginot, ils peuvent entrer comme ils veulent les envahisseurs, pas besoin de chars, c'est lamentable ! comment ne peuvent-ils pas voir le danger alors que n'importe quel citoyen de cette foutue union le voit comme le nez au milieu de la figure ? par quel intérêt morbide et dévastateur sont-ils tous liés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: la ligne Maginot elle a définitivement sauté avec Schengen. Quel intérêt morbide, j'en vois des tas, autant idéologiques que pécuniaires mais même avec ça, j ai du mal à les comprendre, pis quand cela vient des gens de droite.

      Supprimer
  10. Ils (les "élites" européistes) nous prennent vraiment pour des cons. A moins qu'ils ne le soient eux-mêmes ? Difficile de décider.

    RépondreSupprimer
  11. Eh bien !
    Au milieu de tous ces chefs d'Etats, au mieux incompétents, au pire(et très vraisemblablement)corrompus, voire les deux (!), nous devons un très grand merci à Monsieur Viktor Orban.
    Le seul à la fois lucide, courageux, et enclin à la protection des pauvres autochtones que nous sommes devenus...
    Grand merci à lui. En espérant qu'il puisse tenir bon jusqu'au bout du bout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: en espérant qu il puisse tenir bon et que si possible un ou deux pays le rejoignent. Parce que seul, il ne fera pas le poids bien longtemps

      Supprimer
  12. Et pas de Jean Sobiewski pour arrêter les turcs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: c'est qui celui-là ?

      Supprimer
    2. Roi de Pologne qui écrasa les Ottomans devant en chargeant à la tête des uhlans polonais.
      Depuis on mange des croissants.

      Supprimer
  13. Je comprends mal ce billet, mon cher Corto, dans la mesure où tout le monde l'aura compris, nous ferons exactement ce que madame Merkel - dont les media ont chanté les louanges, à l'unisson à l'occasion de la Journée des femmes - nous dira de faire. There is no alternative !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec vous:on n'arrête pas d'encenser cette petroleuse alors qu'elle guide et son pays et toute l'Europe vers le gouffre pour rassurer son patronnat...
      Heureusement que les pays de l'ex bloc de l'est résistent encore...

      Supprimer
  14. Géo

    Finalement,peut être normal que la Turquie rejoigne le club...des faillitaires.
    En cherchant un peu,on trouve qu avant Erdogan,leur dette était de 300 milliards de dollars,et maintenant...au moins 1200 milliards!

    Bienvenue au club des milords l arsouille.

    RépondreSupprimer
  15. Géo

    Chercher à:

    "Viols et meurtres de femmes se banalisent en Turquie".
    (Plusieurs sites révèlent cette info).

    Grâce au fondamentalisme religieux de Erdogan.
    Et en Europe?La Suède,"grâce" à sa politique migratoire rétrograde et forcenée,aurait maintenant le peloton de tête mondial des viols(avec deux ou trois pays...d Afrique,je crois).

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen