lundi 5 décembre 2016

Petite leçon de laïcité à destination des enfants de la République

Manuel d'enseignement moral et civique, 6ème, éditions Nathan, 2016... Histoire de bien éduquer vos enfants à la laïcité...


Petit exercice à résoudre pour les élèves: Dans les situations exposées ci-dessus, la laïcité est-elle respectée? Qui veut répondre ?

- Moi, maîtresse !
- Oui, Mohamed, nous t'écoutons.
- La petite chrétienne Chloé, elle est méchante parce qu'elle dit que du mal du judaïsme et pi' elle parle de religion alors que nous, dans l'école de la République que Madame Belkacem a voulu belle et lalique, on ne doit pas parler de la religion ni raconter n'importe quoi sur les autres religions.
- Très bien Mohamed mais on ne dit pas " lalique ", on dit " laïc "; Tu auras noté en plus, Mohamed, que Chloé utilise le mot " refuse ", c'est négatif le refus, c'est la non acceptation de la différence qu'exprime si fort Chloé avec ce mot " refus ", ce n'est pas bien, pas fraternel, pas républicain, en somme.
- Et toi Djamila, tu en penses quoi ?
- Pas grand chose parce qu'en ce moment c'est ramadan et quand y a ramadan, mon daron, il m'a dit qu'il faut pas penser avant le coucher du soleil, mais je me demande quand même si Boran, il ferait pas là du, comment vous avez dit ? Vous savez quand on incite un peu trop les autres à aller dans sa religion, je me souviens pas le mot...
- On appelle cela du prosélytisme, Djamila et oui, tu as raison, on ne doit pas faire du prosélytisme à l'école, ce n'est pas laïc, c'est la règle.
- Et toi, Barbie, qu'as-tu remarqué ?
- Ben, y a Théo, c'est pas idiot c' qui dit, il dit que les filles, c'est comme les garçons, que je suis l'égale de Ken par exemple, je peux faire comme lui et lui comme moi. C'est, comme dit ma mère, l'égalité de genre, un truc comme ça. L'égalité quoi. C'est laïc, l'égalité, m'dame ?
- Oui Barbie, l'égalité, tu vois, c'est une des valeurs de la République, cela va de paire, avec la liberté et la fraternité, comme sur le fronton de l'école. Et puisque Mohamed a évoqué notre ministre, Najat Valaud Belkacem, tu dois savoir que les valeurs de la République qu'elle défend énormément, c'est comme l'IVG, c'est fondamental.
- Maîtresse ?
- Oui, Houria ?
- Je ne comprends pas bien, vous avez dit que l'égalité, ça allait de paire avec la liberté et la fraternité, mais ça fait trois, là, on peut pas faire de paire avec trois, un trio plutôt, Non? Et Pourquoi la laïcité l'est pas sur le fronton, elle ?
- Tu as raison, je vois que tu suis, c'est bien, j'aurai du dire: l'égalité, la liberté et la fraternité, c'est le tiercé gagnant d'une République qui veut le bien de tous. Quant à la laïcité, tu verras, Madame Belkacem et ses amis y travaillent, je crois qu'un jour, on rajoutera " laïcité " sur le fronton de nos mairies et de nos écoles, ce sera, ce sera...
- Ça va pas Madame ?
- Si, Malika, si, si, c'est juste l'émotion à cette pensée d'une laïcité portée si haut.
- Maîtresse, quand y a quatre, ça fera un quarté gagnant pour notre République.
- Très drôle, Augustin, dis-nous plutôt ce qu'évoque pour toi le dessin signé Kamel.
- Je crois que c'est pas terrible ce qu'il fait Kamel, il dénonce Aboumachin, comme pendant la guerre, que mon père y disait que c'était de la dalation. Mais Aboumachin, m'dame, c'est arabe aussi, non. Donc c'est pas trop grave si ils se dénoncent entre eux, non ?
- D'abord, ce n'est pas dalation, Augustin mais délation. Et oui, tu as raison ce n'est pas bien de moucharder, cela fait un peu comme t'as dit ton papa comme cela se faisait aux HLPSDNH. Mais parfois, dénoncer quelqu'un, si c'est pour le bien commun, ça peut aller. Par exemple, vois-tu, quand on dénonce quelqu'un qui ne paye pas ses impôts ou qui cache son argent dans un pays étranger, ce n'est pas bien et c'est préjudiciable aux recettes de l'Etat, donc préjudiciable à nous tous. Tu comprends ? Par ailleurs, on ne dit pas " arabe ", ça fait un peu raciste, c'est stigmatisant, on peut dire musulman par contre.
- Bien les enfants et que pensez-vous de ce qu'a écrit Louise ?
- Moi, maîtresse, moi !
- Oui Aline ?
- Je trouve que c'est très beau ce qu'elle a écrit Louise. C'est le partage, en fait la notion de partage, c'est ça, comme dans fraternité, le troisième truc des valeurs. La fraternité qu'on est tous frères, dans la diversité, comme elle dit Najat. Et la diversité, ça fait de nous des gens riches parce que tout le monde partage ses connaissances et son histoire.
- Très bien Aline, très bien. En effet le partage, voyez-vous les enfants, c'est consubstantiel de la fraternité et donc de la laïcité: tous différents mais on se retrouve dans la République, unis, quelque soit nos religions ou le niveau social de nos parents. Et oui tu as encore raison, la diversité est enrichissante parce que que nous soyons blanc, noir ou jaune, musulman ou méchant catholique ou bouddhiste, nos passés et nos histoires différentes, mis ensemble, cela agrandit notre richesse culturelle. C'est en quelque sorte ce que l'on appelle le multiculturalisme heureux, dépasser nos différences pour mieux vivre ensemble et avec cela, y a plus de racisme, nous sommes tous égaux: L'égalité dans la laïcité ! Nous sommes tous unis dans la même famille: La fraternité dans la laïcité; formidable ! [ on imagine volontiers la maîtresse dans un état quasi  extatique (ndlr) ] Vous comprenez ? Vous comprenez les enfants ?
- ....
- Madame, j'ai tout compris, je crois, mais pourquoi, y a pas vraiment de dessin qui parle de la liberté sur le document pédagique que vous nous avez donné ?
- Parce que vois-tu, Augustin, la liberté, c'est un truc de grand, ça viendra plus tard, quand tu paieras tes impôts parce que grâce à l'école de la République tu auras acquis une formation et qu'ainsi tu auras trouvé un travail. La liberté, vois-tu, c'est le fait de pouvoir penser ce qu'on te donne à penser, c'est de croire à ce qu'on te laisse croire, c'est d'être de la religion que tu veux, pas forcément, d'ailleurs, celle de tes parents, du moment que tu respectes la laïcité et donc les autres.
- Ah, d'accord, mais, au fait, Madame ?
- Oui, Augustin ? (soupirs...)
- Tout à l'heure, vous m'avez dit qu'il ne fallait pas dire arabe parce que ça faisait raciste
- Absolument Augustin,
- Et vous m'avez dit qu'il fallait dire musulman, c'est ça ?
- Oui, Augustin (soupirs, à nouveau )
- Mais si on dit musulman à la place de rebeu, je fais référence alors à la religion, c'est pas bien laïc, ça madame....
- Ta gueule Augustin !

Folie passagère 3380.
Résultat de recherche d'images pour "laïcité"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

56 commentaires:

  1. Réponses
    1. @ Grandpas
      Moi aussi.:)
      Parce que, le reste, c'est plutôt déprimant.. :')

      Supprimer
    2. @Grandpas et Franzi: le reste plutot déprimant, nous sommes d accord, mais si le trait est, un peu forcé, c'est néanmoins ce qui se passe tous les jours dans nos écoles.

      Supprimer
    3. @ Corto
      Bien d'accord. C'est justement ce qui est déprimant.

      Tout comme les réactions affligeantes (sur votre précédent billet) de Dame Tartine, Pomme-Poire et autres tanches...

      Supprimer
  2. Ceux qui ont pondu cette page chez Nathan, ils ont le cerveau lavé ou ils veulent juste laver celui des gosses ? Les exemples sont extrêmement bien choisis dites-donc !
    Le bouddhiste qui fait du prosélytisme, la chrétienne qui refuse certaines leçons, ce sont sans doute ceux-là qui posent des problèmes à notre laïcité puisque c'est écrit dans le livre d'école !
    L'égalité uniquement illustrée par l'égalité des "genres" ou comment changer le sens du mot de notre devise !
    Pour la fraternité, il suffit de partager la cuisine d'ailleurs, c'est-y pas beau ?
    Et la liberté, carrément absente ! Au moins c'est clair, on sait où on va...
    Elle est pas belle la nouvelle devise française sauce Belkacem ?
    Les petits Français seront bien formatés comme il faut...
    Il va vraiment falloir faire grand ménage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Nana
      Faites gaffe ! Je crois que vous n'avez pas bien écouter les leçons de naja Betkacine. ;)
      Elle va vous filer un mauvais point (poing ?)

      Supprimer
    2. @nana: c'est comme ça que cela se passe apparemment et gare, aux parents qui se plaignent de ce genre d'enseignement ! ( j ai un exemple précis où la directrice a dit à la maman, si vous n etes pas contente, changez votre enfant d école, la plus proche est à 17 km ).
      Formatage a haute dose, inversion des rôles, tout y est et personne ne moufte.

      Supprimer
  3. M'sieu, m'sieu, je peux aller aux toilettes ?

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @droopyx: bien sur, à ceux des filles ou des garçons, c'est comme tu veux

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Ben moi.m'sieur,je vais aller faire l école buissonnière,parce que des chartes de la laïcité à la c.. comme celle là,ça m inspire vraiment pas,
      Et l hiver,je serai à côté du radiateur,peinard,au chaud,comme tout bon cancre qui se respecte,pendant que ces demeurés nous causeront de leurs bondieuseries à la sauce musulmo-maçonnique.

      Supprimer
  4. Le jour où quelqu'un dira que la laïcité c'est de croire qu'il n'y a pas de dieu , pas de paradis , que l'enfer est sur terre avec des hommes qui tuent pour une religion et des dieux qui n'existent pas alors ce jour là l'humanité aura compris que le paradis est le moment présent .
    Chapeau pour ta prose ! J'ai aimé on se serait cru entendre la maitresse .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: j ai toujours en mémoire les mots de Peillon: arrachez les enfants des stéréotypes familiaux, la religion catholique est a éradiquée, etc... Belkacem et toute la clique gauchiste a pris pied depuis longtemps dans l EN et fait tout ce qu il faut de bien pour donner satisfaction à des gens comme Peillon.

      Supprimer


  5. L'auteur de ce qui suit reste, à ma connaissance, non identifié pour le moment ; ce texte circule ces jours-ci de blog (nauséabond) en site (nauséabond) :

    Si tu savais Najat, comme on était fiers et heureux, nous les Rinaldi, les Fernandez, les Ribolowski, les Sebbah, les Piemontesi, les Van de Kerkof, nous les Bernstein, les Bogossian , les Campana, les Suchodolsky … d’écouter, les doigts encore douloureux et engourdis par la bataille de boules de neige de la récré, notre maître d’école nous parler de nos ancêtres gaulois qui avaient combattu les armées de César à Alésia et de nos ancêtres Francs qui avaient fait de Clovis leur roi.

    Si tu savais petite Najat, ministre inculte de l’Education Nationale, comme c’était bon, pour les petits Français de neuf ans que nous étions, de faire mordre la poussière aux Anglais aux côtés de notre ancêtre Bertrand Duguesclin, connétable de France, de chevaucher aux côtés de notre ancêtre Bayard, le chevalier sans peur et sans reproche.

    Si tu savais microscopique Najat, qui lis un livre par an mais traites les membres de l’Académie Française de « pseudo Z’ intellectuels », comme c’était pénible pour nous de souffrir en sonnant du cor avec notre ancêtre Roland le Preux, mortellement blessé à Roncevaux en assurant les arrières de Charlemagne, comme c’était grisant de partir pour les Croisades avec notre ancêtre Saint Louis.

    Évidemment que nous savions, nous qui avions des noms si difficiles à prononcer ou à écrire, que nos héros n’étaient pas nos ancêtres et que nos ancêtres avaient eu d’autres héros.

    Mais c’était si bon de croire le contraire, rien qu’une heure par semaine.

    On était si fiers de faire partie spirituellement de cette Histoire là.

    Penses tu, inculte, haineuse et revancharde petite Najat, que ton cerveau formé dans les années Mitterrand et lessivé depuis trente ans à l’eau de Javel de SOS racisme et de Terra Nova, sera capable un jour de comprendre cela ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ GfB
      Je ne me souviens pas non plus où je l'ai lu.
      Mais ça sonne toujours aussi juste. Ça...
      Si elle en était capable, elle ferait bien de s'en inspirer. Peut-être que ça la rendrait un peu moins con et nuisible.
      Je rêve, je sais. Mais j'en profite avant que ce soit interdit ! :)

      Supprimer
    2. GfB: je l avais lu aussi , peu importe l auteur, c'est parfaitement bien tourné même si cela n au aucune chance de faire bouger un cil à Najat. mais l important, n'est pas là, c'est l'écho que ce texte a chez nous qui est important.

      @Franzi: Najat se fout de ce genre de prose, elle est " au dessus " de cela, elle a la vérité.

      Supprimer
  6. Quelle étrange façon de s'attaquer au problème en évitant de nommer la source du problème. On était pas loin avec la bulle de Chloé, il suffisait de remplacer "chrétienne" par musulmane pour atteindre les nombreuses atteintes religieuses qu'on avait pas auparavant. Je dois reconnaître qu'on avait la paix royale à l'école de province sur les religions qui ne sortaient pas des leçons et quand on cherchait un coupable, c'était soit punition collective soit sur témoin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Judex: comment " quelle étrange façon " ? c'est comme cela que tout fonctionne avec les socialos, et j exagère à peine: inversion des rôles, victimisation des coupables, etc...
      Comme toi, tout du temps où j ai été à l école, puis après, jamais nous ne fumes emmerdé par ces problèmes de religion , de laïcité et toussa.

      Supprimer
  7. Au fait ou est l'islam ? pourquoi ne pas l'évoquer comme les autres religions? Il y a bien un petit arabe.. ah oui c'est vrai il pourrait plus être une victime lui!

    Et les enseignants sont obligés de suivre? sont-ils complices? sont-ils potentiellement les petits soldats au service d'une idéologie qui choisit pour tous le bien et le mal en s'attaquant dès l'enfance au conditionnement et en faisant autant voire pire que ce qu'ont pu faire toutes les autres religions dans leur côté sombre dans l'histoire humaine...

    Effrayant !

    il faut vraiment dégager ce socialisme qui se montre chaque jour un peu plus dangereux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les enseignants ne sont pas complices mai ils sont moulé , profilés
      mais vous savez cela arrive à tous les endroits on finit par penser en très gros comme votre environnement de travail pense et réagit .
      donc à plaindre car eux aussi se croient libre

      Supprimer
    2. ]@Philz: ont-ils le choix ? les enseignants, surtout les plus jeunes, appliquent et enseignent ce qu on leur dit d enseigner. c'est ainsi. Comme de surcroit, l'EN est gangréné depuis des années , des décennies , pas " l esprit de gauche ", et bien au bout du bout voila ce que cela donne.

      Supprimer
    3. Ce seront donc de petits soldats passifs ou actifs d'un système pervers ouvrant la porte au totalitarisme et à la pensée unique.
      Nous sommes averti... l'ère de la soumission commence et ce sont les petites têtes blondes qui vont être les premiers touchés...

      Supprimer
  8. Bonsoir Corto,

    Ce texte est d'autant plus dégueulasse que jamais, et pourtant je suis un pur produit de l'école privée (et je précise que j'avais autant de copain fils d'ouvrier que fils de patron sans que jamais ça ne pose un quelconque problème y compris les jeudi ou mercredi quand nous allions jouer chez les uns ou les autres), je n'ai entendu une personne s'élever contre un cours sur le judaïsme ou sut tout autre religion. Aucun des enseignants que j'ai pu avoir ne nous a endoctriné et je suis heureux d'avoir grandi dans une véritable ambiance de tolérance. Il m'a fallu arriver à l'âge adulte pour découvrir d'autres réalités moins reluisantes. Notons au passage que les écoles privées accueillent un assez grand nombre d'élèves de confessions autres que chrétienne parce que leurs parents y trouvent un vrai esprit de tolérance (et je sais de quoi je parle, tous mes enfants ont été à l'école privée. Seule la dernière a voulu goûter aux joies du lycée public pour suivre ses copines et ça a été une expérience asses douloureuse pour elle). Faut-il que tous les thuriféraires de la religion laîque et apostolique soient malheureux (cf le dessin animé Kirikou pour comprendre) au plus profond d'eux-mêmes pour imposer à tous leur sectarisme, leur bêtise et leur imbécilité. Le socialisme, et son avatar le laïcisme, est vraiment une idéologie qui pourrit tout ce qu'il touche (cf "La couleur tombée du ciel" de HP Lovecraft).

    Bonne soirée malgré la Socialie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: eprso, idem, jamais eu ces cours d'endoctrinement " laïcaire ". Du délire progressiste en somme, sectaire puisque de gauche.
      De mon temps, qui n'est finalement pas si ancien, on avait pas ces emmerdements et pbs liés à la réligion, pbs qui n'ont été exacerbés que " grace " à Mitterrand et son SOS racisme, et, j en suis persuadé à cause de la fin du service national.

      Supprimer
  9. Who punaise, l'horreur, on s'y croirait.

    Anecdote perso : un jour, en classe avec des terminales, voilà-t-y pas qu'arrive l'épisode "colonisation".
    Bien obligée de faire tout comme m'y obligent l'éduc' nat' et les manuels bien propres sur eux, rien que du négatif,les vilains blancs fachos et esclavagistes, jusqu'au moment où l'un des élèves, algérien, me dit : "Madame, pourquoi vous nous dites ça ?"
    - Ca quoi ?
    - Ben que la colonisation n'a été que négative, parce que si j'en juge par ce qu'a vécu mon pays, il y avait quand même pas mal de côtés positifs, l'école, la médecine, les infrastructures...
    - Merci de me permettre de dire que ma hiérarchie m'y contrains et que je n'ai pas le droit de dire autre chose.

    Gros émoi dans la classe.
    Mais c'était des terminales, pas des mômes de 6ème.

    RépondreSupprimer
  10. Bah rien n'a changé depuis 1905
    ceci dit excellentissime Corto

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: si ça a changé, jamais de toutes mes études, et H, plus haut idem, n'avons été soumis à cette "laïcité " orientée, jamais. J ai fait du public et du privé, jamais on ne m a parlé de religion autrement que dans un cadre purement historique. Et puis, y a eu Mitterrand, SOS machin, la fin du service, le clientélisme électorale , le leche-babouche, les muzz, les attentas. Alors, si tout a changé.
      merci pour le compliment, m a fallu 15 minutes montre en mais, mais j étais inspiré :)

      Supprimer
  11. Quelle bande d'enfoirés! Je suis sans voix! On est au-delà de l'hypocrisie, mais bel et bien dans la propagande la plus éhontée. Bravo.
    Personnellement, les seuls cas de prosélytisme que j'ai rencontrés à l'école étaient les suivants: Soner qui voulait obliger Zara à adopter le régime sans porc à la cantine (Zara était turque, comme lui, mais d'une famille athée). Rachid qui intimidait ses camarades à coup de questions menaçantes quand il y avait distribution de bonbons: "maîtresse, il y a de la gélatine de porc dedans, non?". Et un autre dont je ne me souviens plus le nom, qui s'est pointé à l'école avec un tee-shirt à la gloire de Mohamed Merah. Etc...Tous d'origine chrétienne, bien entendu et parfaitement pacifistes. Ils avaient entre 9 et 11 ans.
    Je boycotte définitivement Nathan à partir de maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lo Froufrou: les témoignages que tu rapportes me laisse aussi sans voix, encore que, mais venat de gamins de cet âge... on est vraiment mal barrés.
      Tu boycottés et tu as raison mais j ai une autre copine, instit aussi, hélas progressiste, qui me disait, que veux tu on est obligé de prendre ces bouquins.
      bisous

      Supprimer
    2. On est obligé de rien du tout. Chaque année, les instits ont la possibilité de choisir des fournitures et bien souvent, ils se fabriquent eux-mêmes leur matériel pédagogique en allant pêcher le nécessaire à droite à gauche.
      Qu'on se le dise!
      Bises

      Supprimer
  12. Géo

    Ayant souvenirs de ma 6eme,j ai nette impression que l on débilite les enfants avec ces textes sur la "charte de la laïcité",que je trouve plutôt très religieuse(et particulièrement subversive envers la petite chrétienne,ici).

    Cette page traduit les névroses de ses créateurs,leurs intentions cachées,et la soumission des commanditaires à des régimes obscurantistes de la péninsule arabe,mine de rien.

    On se demande ce que vient faire le gamin qui proclame que les filles sont aussi bonnes que les garçons en football et compagnie au milieu de la "charte de la laïcité".
    Là,on retrouve l infiltration d idéologues vicieux d outre-atlantique,par la théorie du genre qui arrange bien aussi les " socialistes" égalitaristes forcenés,
    les théoriciens malfaisants de la méthode du tyran Denys de Syracuse,qui disait que pour continuer à régner il coupait les têtes qui dépassaient de la masse.

    La création cosmique est un exemple flagrant et permanent de l inégalité,il convient de composer avec pour essayer de diriger chacun sur le chemin où ses potentialités personnelles seront le mieux mises en valeur,et non pas d égaliser tout le monde au même niveau en rabaissant le niveau général.

    Belkacem n est que le larbin bien payé de gens qui ne nous veulent que du mal.
    Aucune fidélité à la France et même traitresse à sa religion d origine par ses positions pour la théorie du genre,création artificielle non viable.

    Dans un pays dirigé par des gens équilibrés et droits,des individus comme beljacem rossignol,etc...n'auraient pas d autres attributions que les responsabilités de femmes de ménage,et même régime pour leurs bonshommes.

    Voilà comment les idéologies,la corruption,la décadence et l infiltration d un pays par des ennemis extérieurs,le piston entre copains-complices et la promotion canapé,mettent au pouvoir les individus les plus médiocres et corruptibles que l on puisse trouver et ceci à tous niveaux des postes-clés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @géo, je vous trouve bien confiant quant aux capacités de ces dames; Comme femmes de ménage elles seraient du genre à cracher sur les fourchettes pour les faire briller, dans le cas où elles auraient envie de travailler. Ou à se mettre en arrêt maladie dès que ça deviendrait fatigant. Trop hors sol pour assumer du vrai concret. Je ne vois vraiment pas où, ni en quoi elles pourraient être d'une quelconque productivité. Ce qu'elles appellent le progrès n'est que le plagiat à l'envers de l'enselmble de notre culture, même là, aucune créativité, juste de la copie, en négatif. CCLM

      Supprimer
    2. Géo

      @CCLM

      En réalité,j ai commencé à douter sincèrement moi aussi de leurs capacités de femmes de ménage,mais j avais déjà cliqué pour envoyer le message.
      Alors j ai bien pensé à un "métier" particulier que même des gens ainsi constitués pourraient exercer si le réclamant peut se satisfaire du travail bâclé,
      mais même là j ai un doute,car il y a une différence entre des bons à rien et des mauvais en tout.

      Supprimer
  13. Corto.
    Saisissant...
    Rien que la première bulle: " je suis chrétienne et je refuse d'aller au cours..."
    Dans un manuel destiné aux enfants la possibilité de refuser d'aller assister à un cours qui ne plaît pas est clairement présentée comme possible...
    ( je mets entre parenthèses le fait que la rebelle est"chrétienne")
    Sidérant,non?

    Tu as brillamment paraphrasé ce torchon, et dénoncé tout à la fois son ridicule et sa dangerosité .
    Je n'aurais jamais pensé que la folie doctrinaire d'une ministre puisse être à ce point suivie par tout une hiérarchie,d'une part,et par des rédacteurs de manuels scolaires,d'autre part...
    Et plains très sincèrement les enseignants de bonne foi et sains d'esprit (si,si,ça doit bien encore exister!) qui se continent et ce genre de manuel, et ce genre de bourrage de crane.

    J'ai toujours considéré Cazeneuve comme un traître justiciable d'un conseil de guerre.
    Ce que tu nous mets sous les yeux me fait penser que Najat Ben Machin l'est tout autant que lui.Il n 'est d'ailleurs qu'à examiner la chute libre de nos résultats en matière scolaire au plan international pour comprendre l'étendue des dégâts liés à la nomination de cette passionaria à son poste.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups:lire "se coltinent" et non continent...
      Mea culpa

      Supprimer
  14. Annie

    A mettre en parallèle avec les films voulant dénoncer les mariages forcés de très jeunes filles.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SOS Chrétiens devrait attaquer, tant ce type de délires que le film cité par Annie. La stigmatisation de cette religion est devenue le sport préféré de nos zélites. Donner une image systématiquement accusatrice et mensongère des us et coutumes chrétienness est une atteinte réelle à la Laïcité. Je ne comprends pas pourquoi ces dénonciations calomnieuses ne sont pas poursuivies. Sinon, ils feront sans doute une autre production cinématographique sur l'excision des petites filles à Neuilly, le tout sur le budget d'un quelconque ministère, bref, avec les sous des contribuables, Cathos ou pas. CCLM

      Supprimer
  15. Un petit rectificatif dans le tableau des paroles d'élèves : les seuls qui refusent d'aller en cours sont les musulmans .. ( je veux pas lire la Bible - programme de 6eme- etc)... Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
  16. En effet et sans surprise on stigmatise encore une fois la religion chrétienne. A tort, d'ailleurs, car il y a bien longtemps qu'au caté on lit la bible et que l'on considère les juifs comme nos ancêtres dans la foi. Nathan est bien mal informé. Ou alors pratique volontairement la désinformation...

    RépondreSupprimer
  17. tonton flingueur6 déc. 2016 à 01:51:00

    j'aime beaucoup le : " je suis chrétienne et je refuses d'assister au cours d'histoire sur le judaisme " ... encore une malheureuse gamine endoctrinée dès son plus jeune age par des parents cathos radicalisés et au prosélytisme agressif, quelle engeance détestable ! et on fait mine de s'etonner après de la montée de l'antisémitisme dans notre beau pays... quand je penses que ces cathos n'ont meme pas honte de marier leurs gamines a peine pubères comme nous l'a si bien devoilé le clip courageux dans lequel a joué la sublime julie gayet, heureusement, on trouve encore des artistes engagés en france qui n'ont pas peur d'affronter cette religion retrograde et obscurantiste...

    je commences vraiment a avoir peur de l'influence grandissante de cette idéologie nauséabonde, on me dit que 99% des cathos sont tolérants et modérés, parfaitement compatibles avec les valeurs républicaines, mais j'observe avec inquiétude la multiplication de bonnes soeurs en cornettes et de pretres en soutanes dans les rues de ma ville , il m'arrive aussi de plus en plus souvent d'assister au spectacle lamentable de petites filles en grande tenue de première communiante a la sortie de l'eglise, église, que le maire par pur électoralisme a en partie financé en octroyant un terrain communal pour 1 euro symbolique, le vote de cette communauté est a ce prix ! pauvres gamines déja infériorisées intérieurement , conditionnées a etre de bonnes épouses au foyer, je peus comprendre la colère de tous les progressistes de gauche qui luttent depuis des décennies contre ces endoctrinements d'un autre age et qui voient leurs efforts ruinés par une trop grande complaisance des pouvoirs publiques ... ( toute ressemblance avec des faits ou des personnes réelles ne pourrait etre qu'involontaire et nous nous en excusons par avance ...)

    pas fou la guepe ;-) ceci dit, après cette petite boutade ( excusez moi encore de vous demander pardon comme dirait l'autre ) tout ce matraquage écolier ne servira strictement a rien, bécassine peut ordonner a ses profs de donner autant de cours orientés sur la laicité qu'elle veut, enfin, cours ( propagande ?) quand les momes entendront tout le contraire a la maison, venant de leurs parents, qui pensez vous qu'ils choisiront de croire ... je n'ai jamais eu de cours sur la laicité a l'école, tout simplement parce que personne ne faisait chier avec sa religion, il n' y a pas de problème de laicité, il y a un problème avec une religion, étonnant non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tonton flingueur:j'ai bien ri! + 1 !

      Supprimer
    2. Tonton Flingueur : excellent.

      (Ne pas oublier non plus les petits garçons embrigadés, dès leur plus jeune age, dans des mouvements paramilitaires tels les louveteaux ou les patronages.

      Droopyx

      Supprimer
  18. Réponses
    1. tu veux dire que l'EN, via ce livre entretient la haine et essayes d'inculquer à de jeunes enfants des principes dont on peut douter de la neutralité et de la bienveillance...
      La haine engendrée par des gens de gauche sectaires à l'esprit étroit et très peu tolérants vis à vis de la différence de culture et de pensée.Qui sous des dehors progressistes sont des gens à l'esprit rétrogrades voulant faire de petits soldats tout gris mélangés culturellement et bien conditionnés. C'est bien cela?
      Comment ces gens peuvent-ils en effet se regarder en face. Moi cela me rappelle curieusement l'endoctrinement dans bien des régimes totalitaires que l'on a déjà vécu au cours des siècles passés..
      Nous sommes d'accord manipuler l'esprit d'un enfant relève de la psychiatrie et de la perversité la plus abjecte

      Supprimer
    2. C'est vrai que ce manuel est assez dégueulasse !

      Droopyx

      Supprimer
    3. tonton flingueur6 déc. 2016 à 14:04:00

      @Monnom,
      la haine, la vraie, la réelle, l'idéologique conne et méchante, la sectaire bornée obscurantiste et réac, pas la virtuelle, elle a fait 250 morts et 1000 blessés ces derniers temps, vous vous en etes aperçu ou vous passez trop de temps, le nez dans le guidon, a traquer ses " suintements " sur internet ?

      Supprimer
    4. Tu n'es pas obligé d'y venir camarade!

      Supprimer
  19. Souvenir perso : En 1957 ou 8 nous avions un bouquin d'"Histoire de France" dont un chapitre était consacré aux croisades. Je me souviens encore aujourd'hui des propos de "la maitresse d'école" : Nous n'aborderons pas ce chapitre car nous sommes une école laïque. .... Fermez le ban.

    RépondreSupprimer
  20. Et pendant qu'on leur bourre le crâne à grand renfort de propagande laïciste, mon cher Corto, les élèves français se trainent à la queue des classements internationaux ! Cherchez l'erreur !

    RépondreSupprimer
  21. Allez, pour vous faire rigoler (ou pleurer en tant que parents et contribuables), un petit exemple d'idéologie EdNat :

    Au lycée de Paimbeuf, les élèves réclament des sanctions contre les élèves qui "foutent le boxon".
    Heureusement ces demandes de sanctions sont rejetées par le proviseur, Mme Gwenn Comte, qui estime que "L’école doit être inclusive et bienveillante." et qui, peut-être, craint un retour aux HLPSDNH « Ça me fait très peur que des élèves demandent ainsi des sanctions à l’encontre d’autres élèves. »
    http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/878/reader/reader.html?t=1480093804995#!preferred/1/package/878/pub/879/page/11

    Il faut préciser que ce pauvre proviseur avait été traumatisé par le mois de prison ferme de son fils en 2009 injustement condamné «il suffisait d'assister au procès pour comprendre que ce qu'on lui reproche ne repose que sur ses aveux et les témoignages des policiers»...
    http://www.centre-presse.fr/article-121635-gwenn-compte-br-quand-la-verite.html

    Droopyx


    RépondreSupprimer
  22. C'est toujours sympa les transcriptions d'enregistrements pris sur
    le vif...surtout à l'école, ça préserve bien la spontanéité.
    Vive la République!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  23. Géo


    Ben en fait c est simple pour les gosses qui ont envie de s amuser avec ces fadaises qui coûtent.

    Chloé la chrétienne est contestataire et rebelle,elle ne pige rien à la Culture,Boran le bouddhiste est un gros feignant qui profite de la récré pour fainéantiser toute la classe vers l école buissonnière sous prétexte de visiter sa pagode,s en fout de sa religion et de l école,une cabane dans les arbres le metrrait aux anges,
    Théo est féminisé par la théorie du genre et bientôt ne saura plus si il est un garçon ou une fille,(d ailleurs on n'devrait trouver rien que des poupées dans ses jouets)Kamel le musulman ou simplement nord africain"l arabe de service"pour la leçon,est un sale mouchard qui accuse sans preuves,"l arabe délateur",Louise est déjà un ventre à pattes qui attend le pique-nique de fin d année pour se goinfrer...
    Et puis l Educ Nat crache sur les indouistes,les animistes,les juifs,etc,ils n ont pas droit à s exprimer ceux-là!n ont droit qu à la fermer!
    Et les Noirs,où sont ils?
    N existent plus ceux là non plus?
    La théorie du genre permettant d épouser son canari ou son chien,on devrait faire entrer les animaux à l école autrement que dans du formol pour leur expliquer la laïcité.

    Finalement,c est plein de racisme et fortement rétrograde,cette leçon de "laïcité" non?

    On commence à se demander si les fortes têtes qui boycottent les bancs de l école maçonnique n ont pas un réflexe de survie,je les trouve soudain plus "civiques", en quelque sorte.

    RépondreSupprimer
  24. a lire.. en complément
    http://www.contrepoints.org/2016/12/07/274203-leducation-nationale-devient-folle

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa