samedi 10 décembre 2016

Macron a du goût, ne lui reste plus qu'à mûrir

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"

J'écoute le petit Macron causer dans le poste. Il donne son premier grand meeting de campagne devant une salle pleine à craquer; je ne sais pas, cinq mille personnes ? Peut-être dix mille ? Peu importe, le pari semble gagné, il semble convaincre la foule des gens présents à Paris ce soir et sans doute bluffera-t-il plus d'un commentateur. Indiscutablement, le bonhomme est bon dans son genre.

Il me fait penser à ce gars que l'on croise dans la rue et dont on aimerait bien qu'il nous baise ( n'est-ce pas ce que font la quasi totalité des politiciens: nous baiser ? ) s'il n'avait pas encore le lait qui goutte au bout du nez. Un peu jeune, un peu trop jeune. Comme ce bon vin que l'on déguste en se disant, bon, très bon, mais pas assez mûr, regrettant de l'avoir débouché trop tôt, laissons le grandir et prendre de la bouteille...

Peu importe, pour l'instant, le quoi qu'il y a dans son panier de politicien en maturation, le gars, pas 40 ans, a tout compris du jeu, de la scénographie, de l'haranguage des foules. Il a du coffre, il sait galvaniser une foule de convaincus, à s'en faire péter les cordes vocales.

Le pupitre n'est pas au centre de la scène, il ne se tient pas debout, les bras tendu vers icelui, il s'appuie dessus, il tourne autour, il bouge, n'hésite pas à se saisir d'une bouteille d'eau, boire un coup et aussitôt disparaître derrière pour la reposer. Il sait causer, aucun doute: des envolées, des moments de lyrisme, des pauses, des appels pleins de douceur à ses supporters, des coups de gueule, des moments de tendresse, presque, parfois... Le mec est bon, indubitablement. Très bon. Aussi bon qu'habité par une énorme confiance en sa personne. Très bon mais, tout aussi indubitablement, trop jeune. Il faudra compter avec lui.

Il a parlé de tout et pas de rien, n'a épargné aucun de ses compétiteurs sans jamais les nommer, y compris la meute des socialistes qui, sans lui, se bousculent au portillon d'une primaire bordélique au possible.

Aucun doute, si le système ne le bouffe pas trop vite, s'il ne se laisse pas bouffer trop vite - et je le crois capable de résister - Macron s'est imposé ce soir. Il a tout osé, même une " #revolutionenmarche ". Ne lui reste plus qu'à mûrir. Cinq mois suffiront-ils ? J'en doute.

Folie passagère 3385.
Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

60 commentaires:

  1. Comme vous, mon cher Corto, j'ai regardé Macron, et je ne vous cache pas que j'ai été bluffée ! Mais, évidemment, je n'ai pas votre à-priori contre sa jeunesse. Après tout Bonaparte au pont d'Arcole n'avait que 26 ans et ils devaient être un certain nombre, à l'époque aussi, pour le trouver trop jeune !
    Là où j'ai tiqué c'est quand il a été question d'Europe. Car il a sauté comme un cabri en disant : Europe ! Europe ! sans qu'on puisse démêler de quelle Europe il voulait parler. J'attendrai donc d'en savoir plus, pour me faire une idée exacte mais je vous le dis, ce ne sera certainement pas en raison de sa jeunesse que je le récuserai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: : j attends de voir aussi parce que pour l instant ça me semble bien creux, terriblement creux. La jeunesse n est pas un obstacle en soi sauf quand elle se manifeste par des erreurs de débutant, comme par exemple son " egosillement " de fin de discours, discours bien trop long a mon avis

      Supprimer
  2. Oui, peut être?
    Mais n'oublions jamais que ce gentil garçon a été ministre d'un gouvernement de bras cassés et du plus nul des plus nuls présidents de la république française sans que ça lui fasse bouger un cil.
    Donc rien que pour ça, désolé mais...non. Définitivement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: ah mais attention, je n oublie rien. le gars a été l inspirateur de toute la ^politique économique de Hollande avec les résultats que l on connait. Autrement dit, pas grand chose

      Supprimer
  3. Bin dites-donc vous m'avez l'air conquis :)
    L'argument de sa seule jeunesse est peut être un peu court, ne dit-on que "la valeur n'attend pas le nombre des années" ?
    Quelque chose me gène en lui, mais ce n'est pas son âge. Je trouve qu'il en fait un peu trop, qu'il sonne un peu faux, comme Lemaire de l'autre côté...Je me méfie aussi de ceux qui veulent tellement se démarquer qu'ils finissent par être suspects...en conclusion, il dit un peu ce que beaucoup de gens ont envie d'entendre "ni droite, ni gauche" par exemple, mais c'est plus fort que moi, j'ai un doute sur sa sincérité...affaire à suivre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: séduit ? non, pas du tout. d'abord parce qu il est incapable de se définir correctement et ensuite parce qu'il est bien trop jeune pour l'envisager président. ici,dans ce billet, je ne parle que de la forme.

      Supprimer
  4. Tu sembles confondre la forme (il sait parler en public) et le fond (ses idées sont un peu floues). La politique n'est pas QUE du spectacle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: je ne confonds rien du tout, je ne parle que de la forme et en plus je l'écris. Le fond, je n ai même pas écouté.

      Supprimer
  5. Géo

    Hé oui,ils vont en bouffer du Macron.

    "F.Asselineau.youtube,Imposture du clip d Emmanuel macron."

    Citation confirmée par un article du Point:
    "Pour Macron,passer par l élection est un cursus d un ancien temps".
    Ça rappelle je ne sais plus quel tdc des USA d un institut d etudes politiques ou assimilé,qui estimait que la fonction présidentielle devrait être supprimée en France.

    Où l on reparle aussi de Varoufakis dans la vidéo,et de Mélenchon.

    Je suis de l avis de monsieur Asselineau sur Macron.

    En Marche.
    Emmanuel Macron.
    C est en fait un délégué de Rothschild et compagnie.

    Et puis sa fausse déclaration fiscale sur une propriété qui le rendit redevable de 10000€.
    Un "oubli".
    C est déjà le principe.Si un banquier n est pas foutu de gérer ses propres affaires fiscales correctement,et qui fut ministre de l Économie en sus.

    Dans une vidéo,il dit carrément à un délégué CGT que si on veut se payer un costume comme le sien on n a qu à travailler.

    Je ne cautionne certes pas la CGT,mais parler de la sorte et en outre devant les caméras,surtout quand la situation sociale vous a favorisé,j estime que c est une insulte envers les gens de plus modeste condition.
    Il y a un manque de décence et de respect évidents envers les citoyens.

    Discourir avec aisance,c est bien beau mais les mots n engagent que ceux qui veulent bien les croire.

    Qu a t il fait de bien dans le gouvernement Hollande,sinon être une sorte de présence,de gage aux yeux des créanciers de la France endettée aussi par la loi de 1973 Pompidou(ex directeur Rothschild)-Giscard.

    Rien de bon pour le pays à attendre venant de cet individu à mon sens.

    Et puis la façon dont il traite cette pauvre anguille sur une photo.
    Manque d imagination pour la promotion.

    Si l on veut voir comment les Français seraient traités avec tel président,et bien il ne reste plus qu à les imaginer à la place de l anguille sur cette photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: je n ai jamais dit qu on pouvait attendre quelque chose de Mcron, je dis juste que sur la forme et compte tenu de son jeune age, le mec a été bon ce soir. Ni plus, ni moins.

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      J avais noté que tu ne parlais pas du programme.
      Tu n as rien perdu,il prend les gens pour des abrutis et il en trouve.
      Supprimer diverses cotisations essentielles sur les travailleurs et les transférer sur le dos du capital,ceci au sein d une UE protectrice de leurs intérêts.
      Il fait son Varoufakis à la française,lui,un envoyé des féodaux des lobbies bancaires impérialistes qui détestent les nations et les peuples!
      Démagogie complète,mensonge éhontés,imposture,escroquerie intellectuelle.
      J ai déjà écrit qu il a un regard d escroc et je maintiens car son ramassis de fadaises baptisées "programme" est un complet "courage de goule"à mon sens c est évident.

      C est aussi le genre de bonhomme à payer une claque pour brailler" Macron président" dans une salle,je le capte ainsi.

      Supprimer
    3. Géo

      Rectification:

      "Bourrage de goule", (enivrement,saoulerie),je l ai entendu crier un court instant sur YouTube c est pénible cette voix fausse et criarde pendant son grand "metinge",quand même
      ou alors je suis tombé,comme d habitude(mdr)sur les pires moments c est pas possible autrement,ou bien quelque chose cloche-encore-si l on applaudit à ça,ou bien je fais des allergies à ces gens,
      mais je n ai pas compris cette agitation derrière son pupitre,et ça se retourne et ça s agite,s excite,lève un bras en hurlant un truc du genre"oui,je suis pour la France"mais la voix coince et se plante dans l aigu, c est pénible, sauve qui peut!

      Supprimer
    4. je préfère la voix cassée de Marine
      plus en accord avec notre peuple , dépendant de la cigarette et du gros bleu qui tache

      Supprimer
    5. Géo

      @kobus van Cleef

      Effectivement sa voix est largement plus supportable que celle de ce korrigan au permanent rictus intérieur qui ne présage rien de bon pour le pays lui c est vraiment encore un ennemi des Français,ça se voit de suite.

      A mon sens,les seuls candidats dignes d intérêt pour les élections pestilentielles 2017 seront ceux qui afficheront nettement non seulement leur volonté anti-immigration mais aussi de sortir de l UE,voire la destruction de l UE,pas sa réforme,l UE étant non réformable,tout le reste n est que poudre aux yeux (en fait l UE et l euro sont déjà condamnés).
      Nous n avons aucun autre choix,aucun.

      Et remettre l'ordre dans le pays par la dissolution des factions et des états dans l Etat par la force armée en France et pas ailleurs.


      Supprimer
  6. Un homme qui veut plaire à tout le monde ne peut être qu'un bonimenteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: j en sais rien, ce que je sais c'est que Macron n'est pas un grand homme, à lui de nous le prouver. Pour l instant, si sur la forme je trouve qu il a été bon, sur le fond, je n en sais rien.

      Supprimer
  7. Une bulle médiatique ! Je ne comprends pas cet engouement, il a été un conseiller puis un ministre de notre Schettino qui nous a fait échouer sur les récifs. En l'écoutant vociférer la fin de son discours il y a de quoi s'interroger sur le futur. Je pense qu'il avait abusé de Choco BN avant de partir de chez lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Roland: c'est vrai que ces derniers mots, criés, c'était un peu too much.
      Bulle médiatique, peut etre, je ne sais pas, nous verrons

      Supprimer
  8. Pas un peu faux-cul quand même, le "mignon" ?
    Hum !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: connais tu un politicien qui ne soit pas un petit peu faux cul ?

      Supprimer
  9. Annie

    J'en ai juste vu et entendu un petit bout aux infos, mais l'entendre couiner, vociférer, la voix complètement éraillée me fait peur. L' autre jour, chez bourdin, il était très agressif. Marcher avec lui, c'est un peu comme suivre le joueur de flute.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On connait en effet la triste fin du conte "Le joueur de flûte de Hamelin", mais avec celui-là c'est du pipeau dès le départ !

      Supprimer
    2. @Annie: possible, la suite nous dira ce qu il est advenu de ce joueur de pipeau

      Supprimer
  10. Jeune certainement, trop peut etre ?bcp de jeunes diplômés se reconnaissent en lui:ceux qui veulent faire bouger la vieille France sclérosée.Mr Corto vous etes séduit cela transparaît dans vos propos...,je pense que si la primaire de gauche tourne en pantalonade,avec melenchon en tête il aura un boulevard devant lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Séduit non, absolument pas, j'ai juste entendu un gars qui contre toute attente a réussi une belle performance. Qui aurait cru à cette démonstration de force ( 15 000 personnes , deux fois plus que Sarko ou Juppé, lors des primaires de la droite ) il y a seulement deux mois ?

      Supprimer
  11. "ne lui reste plus qu'à mûrir" perso je le trouve déjà bien pourri !
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  12. En privilégiant la forme au détriment du fond, vous avez réagi comme le font des centaines de milliers de groupies de rock stars. En fait, c'est un peu la démarche de Macron qui veut séduire un public de fans, et on peut regretter cette ferveur qui fait appel aux émotions et non au raisonnement et à l'écoute attentive des arguments.
    Deux remarques colleront aux basques de Macron :
    " Si vous voulez vous payer un costume, il vous faut travailler "
    Et la remarque sur les illétrés.
    Comment des gens qui travaillent et ont des fins de mois qui se terminent le 15 peuvent-ils recevoir celà ?
    Son mouvement " en marche " est également une arnaque faisant appel à la naiveté de jeunes bourgeois, en tout cas pas de milieux populaires.
    Je maintiens que Macron est une recréation de Hollande en plus jeune, un pur progressiste, socialiste relooké moderne. Il est un produit de la banque et il ne me viendrait pas l'idée de faire confiance à un banquier.
    Mais vous avez raison, les électeurs veulent se faire baiser peu importe par qui.
    Lacan énonçait cette vérité intemporelle à des étudiants venus sur place le bousculer
    en 1968 à l'un de ses séminaires :
    " Vous voulez un maître, vous l'aurez ".Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Nina

      En marche.
      Et en outre il a ses "marcheurs".
      Les " marcheurs "de Macron.
      C est le nom qu il leur donne.
      Je voudrais bien savoir où ils vont ces gens quand ils " marchent".Encore des migrants?encore une nouvelle singerie.
      Qui a vu passer des "marcheurs" de Macron?

      Tout ça me parait vraiment idiot mais chacun ses goûts.

      Supprimer
    2. @Nina: bien sur que j ai privilégié, pour ce billet la forme au fond, c'est tout a fait voulu puisque le fond ne m interresse pas.
      cette créature sortie de nulle part, il y a encore 4 ans personne n le connaissait, il démissionne et 6 mis plus tard, 15 000 personnes sont à l'acclamer, voilà un phénomène qui mérite qu on s y intéresse, non ?

      Supprimer
  13. Discours d’intronisation devant le peuple qui m’a mis à la tête de la France sous le nom de Tyranosus 1er.
    Peti’ peuple,
    J’ai trois pouvoirs souverains que quiconque remettrait en cause subirait mes foudres puis le bûcher. Ces pouvoirs sont : écrire la loi, battre la monnaie et lever l’impôt.
    (Le peuple sous mon balcon : c’est dégueulasse, et nos libertés ?)
    Silence peti’ peuple, je garantis tes libertés à condition que tu ne me les brises pas !
    Écrire la loi : Je m’engage à n’écrire que les lois organiques, je laisse à mes conseillers le soin d’écrire sous mon contrôle les décrets du quotidien. La loi organique cadrera, entre autre, mes autorités régaliennes : Police et justice, Armée, Diplomatie épicétou !
    Battre la Monnaie : Je m’engage à laisser circuler la monnaie sans aucune intervention tordue de ma part, c’est votre monnaie, elle vous procurera la richesse issue de votre travail.
    Lever l’impôt : Je m’engage à lever un impôt contribution assorti d’une comptabilité le justifiant. Comptabilité publique et accessible au peuple.
    La seule comptabilité grise sous ma tyrannie concernera le financement de ma garde prétorienne afin de repérer les enfoirés qui pourraient lorgner sur mes pouvoirs tyranniques.

    Perso, il me fait rêver ce programme tyrannique - Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  14. Le "candidat du travail" veut faire raquer les retraités pour augmenter le pouvoir d'achat des salariés.
    Pourquoi pas, en effet? Ce sera toutefois difficile à faire avaler aux électeurs qui se déplacent effectivement pour aller voter, au corps électoral réel, dans leauel les retraités sont massivement représentés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: je n ai pas entendu ça, mais si tel était le cas effectivement, c'est se priver d entrée du vote des " vieux "

      Supprimer
  15. Il a du suivre des cours de théâtre dans sa jeunesse c'était flagrant par moment , je n'ai pas été jusqu'au bout , ceux qui en arrive à vociférer sont comme le dicton qui dit "chien qui aboie ne mord pas "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: clair et surtout à la fin, il a surjoué en s'époumonant un peu de trop.

      Supprimer
    2. c'est même au cours d'une représentation théatrâle qu'il a séduit sa professeureu de vronzais , la très délectable brigitte

      Supprimer
  16. l'habit ne fait pas le moine.. Il ressemble à une pub sur une boisson "canadienne"
    Les discours même brillants ne font pas les programmes. Et les français sont avertis ( je l'espère) avec Hollande qu'il ne suffit pas de faire l'illusionniste pour être valable. Depuis 40 ans le spectacle est devenu médiatique et donc faussé mais sur le fond le costume de Macron est trop petit. Un homme qui n'a pas vraiment un programme novateur et assez courageux pour changer le pays en profondeur. Derrière le discours les petits train train à la sauce socialiste resteront.
    Et quand on voit toutes les lois liberticides qu'ils ont sortis depuis 4 ans et dans un gouvernement ou Macron était présent: Moi comme pas mal de français, je pense, j'ai de très très gros doutes sur le personnage tout aussi dangereux que les autres bobos socialistes que l'on a vu passer et qui ont fait tant de dégâts dans le pays
    Il peut brailler gesticuler sur le fond en effet ce n'est qu'un gamin prétentieux tout juste bon pour les gogosbobos socialistes voulant se donner un air de modernité !

    RépondreSupprimer
  17. C'est tout à fait étrange, mon cher Corto, j'avais écrit un commentaire évoquant le Bonaparte de 26 ans au Pont d'Arcole, pour dire que si ce n'est que son âge qu'on a à reprocher à Macron, ce sera un peu court, mais il a disparu dans les arcanes du Web !
    Lisant vos commentateurs, je vois qu'ils ne sont pas séduits non plus. Il n'y a rien d'étonnant à cela puisque Macron va représenter - qu'il le veuille ou non - la droite et le centre de la gauche pendant que Mélenchon représentera la gauche de la gauche.
    Mélenchon et Macron signent, à eux deux, la mort du PS et c'est en cela que sa candidature est intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: grace à votre appel, je me suis aperçu que plein de commentaires étaient partis dans les " spams " et ce depuis près d un mois, bizarre autant qu'étrange mais c'est réparé puisque vous revoilà :)

      Supprimer
  18. Si je comprends bien,tu fais part de ton enthousiasme pour l'aspect professionnel de ce jeunot, sur la base d'un one man show réussi, en te gardant bien de juger son programme (qui est d'ailleurs flouissime )

    Pour moi,Macron est un vieux.
    Un vieux politicard.
    Qui s' est forgé un carnet d'adresses chez Rorschild.Et s' est ensuite vautré dans différents cabinets ministériels pour arriver où l'on sait.Où il a fait preuve de l'efficacité que l'on sait.Qui peut me citer un fait marquant de sa fameuse loi,à par les autocars? A t il réduit les charges sur les entreprises?
    Il a certes un gentil minois,mais connaît déjà l'art de la traîtrise sur le bout des doigts..
    Se réclame de la gauche en exhibant du mieux possible des idées proches de la droite modérée. ..
    Un vieux politicard,le père Macron.Un Bayrou qui aurait pris des cours d'art dramatique...
    E le splendide prototype de ce que les écoles qui nous fournissent en politiciens de carrière peuvent actuellement mettre sur le marché.

    Non,malgré ses prouesses sur scène, je ne supporterai jamais ce jeune vieillard avant terme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: tu te plante, pas enthousiasme, je salue juste sa bonne performance, parce que c'en est une. T aurais parié , toi, y a deux mois qu il arriverait a faire déplacer 15 000 personnes pour se faire acclamer ? Personne n aurait parié sur cela. Son programme, le peu que j en ai saisi ne me semble pas casser des briques.
      Il me fait penser au Tapie du début des années 80 qui faisait salle comble au palis des congrès de Paris

      Supprimer
    2. Géo

      @Gridou

      "seule mesure(insignifiante)=autocars...traitrise...etc..."
      +1.
      "gentil minois"
      .
      Je lui trouve une face de traitre et une mine d escroc,le voyou en costume luxueux,il y a nombre de traitres chez ces gens,me rétorquerait on avec raison mais certains la portent avec un éclat particulier,comme des reptiles sournois qui rampent et tentent de charmer pour mieux nous étouffer.

      @Corto
      "Arriver à 15000 personnes"
      Sans vouloir être méchant(suis je responsable de l être un peu quand tout s y prête?)aller à la pêche aux abrutis avec l appui de quelques grands médias de milliardaires ramène toujours du poisson.
      Les animaux sont plus finauds il n a ramené qu une anguille(est ce une vraie mais la photo est géniale par son manque d imagination et l expression prédatrice du bonhomme,si parlante je trouve,accompagné par une anguille,mais c est tout un programme).
      Donc,à la pêche aux abrutis il me parait normal d en ramener 15000 d un coup quand on voit le nombre ramené par un Hollande et bien d autres par exemple,dont des repris de justice!
      Tous ces traitres qui font que la France est devenue une société obscurantiste où notamment la femme est considérée comme moins que rien en nombre d endroits,la canaille protégée par des juges pourris de l intérieur et proche d une vraie guerre civile.
      Alors,trouver 15000...bon,hem,passons.
      Pas surprenant.

      Supprimer
  19. AVIS !: pour des raisons techniques qui m échappent, je viens de m'apercevoir que de nombreux commentaires avaient été automatiquement rangés dans les spams et donc non publiés et ce depuis plusieurs semaines.
    C'est réparé. mes excuses à ceux ( sauf Elie Arié , lui c'est voulu ) dont les commentaires se sont ainsi évaporés

    RépondreSupprimer
  20. Le discours de Macron amuse la toile :
    https://francais.rt.com/france/30451-cris-hysteriques-macron-internet-hurle-rire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @SD

      Ce n est pas l extrait que j avais vu,qui n était pas mieux mais en moins hystérique.
      Il est complètement dépassé par son personnage.
      C est Supermacron,mais le général Zog est passé par là et a glissé un morceau de kriptonite dans la salle.
      Derrière lui,ça va mal aussi.

      Supprimer
  21. Macron = capitalisme de connivence = porte tournante entre le privé et le public pour faire du lobbying. Puis retour dans le privé.

    Banquier chez Rothschild, tout comme Georges Pompidou qui a promulgué la loi du 3 janvier 1973 confiant aux banques privées le soin de financer l’État en lieu et place de la Banque de France. Avec les résultats que l'on connaît en termes de dette abyssale et d'intérêts de la dette se comptant en dizaines de milliards chaque année. Depuis 1973, tous les présidents sont des liquidateurs de la France.

    Vall$, Holl@nde, M@cron, $arkozy, Fi££on, Chir@c, Gisc@rd, etc … Depuis le début des années 70, ils ont tous participé à la déconstruction de la France : économie, chômage, désindustrialisation, agriculture sinistrée, immigration incontrôlée, éducation nationale en bas du tableau, disparition progressive de la classe moyenne ... Macron est là pour rassurer les milieux d'affaires et financiers qui comptent bien sur un retour sur investissement. Au Final, Macron est tout à fait à sa place au PS, c'est le sbire de l'uberisation de la société française au profit d'une nomenklatura.

    Macron a un petit goût de gauche caviar.

    RépondreSupprimer
  22. Ne manquez pas la fin du meeting de Macron : excité, habité, survolté, fiévreux, les cordes vocales à genoux, Brigitte a intérêt à lui mitonner des tisanes au miel et au citron tous les soirs, sinon c'est l'extinction de voix garantie dans deux jours.

    https://www.youtube.com/watch?v=_fvHIaf4iug

    RépondreSupprimer
  23. Rastignac. La France à nous deux!! Juste une greluche d'arriviste à la botte des banques. Je ne l'ai pas écouté, ni le fond ni la forme ne m'intéresse.

    RépondreSupprimer
  24. Annie

    Forest Gump, un jour, a décidé de courir droit devant lui. Il a traversé les Etats Unis une foule courait derrière lui toujours plus nombreuse. Puis il s'est arreté , est rentré chez lui, ses fans étaient tristeset désemparés. Macron lui marche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Annie: il marche certes, sait-il seulement où il va ? :)

      Supprimer
  25. Corto, ta description me fait penser à celle de Doriot. le type mouillait la chemise et la culotté des dames présentes. Avec une grosse différence avec les baltringues du PS: il allait réellement se frotter avec ses ennemis, pas en jouant au chef de guerre qui tire des coups en scooter.

    RépondreSupprimer
  26. Ce Macron,quel bel homme,en somme....
    Pas toi,Corto!
    Tu ne vas quand même pas te laisser prendre à ce miroir aux alouettes, à ce Lecanuet juvénile qu'on aura beau laisser vieillir en fût de chêne,il dégagera toujours le même bouquet d'homme du CAC 40,des banques,d'un système qui a jeté son dévolu sur cet ersatz,depuis que Juppé a terminé au fossé.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vendemiaire: he, ho, tu me prends pour un perdreau de l année ?

      Supprimer
  27. Le fond : y ' en a pas ...
    L ' âge : Jeanne avait 15 ans , Napoléon 25 , et combien de
    nos Rois on débuté adolescents !
    La forme : en effet il en jette et a du succès , on sait pas
    trop pourquoi . Belle gueule qui plait aux jeunes bobos parigots ,
    sais pas s ' il aurait autant de succès en province profonde .
    MAIS : comment faire confiance à un foutriquet qui a épousé
    sa Môman ??? C ' est là ou ça coince :il y a qq chose de pas
    rassurant la-dedans hein ?
    Enfin c 'que j ' en dis ...

    Bonne semaine à tous , même en ... j ' ai un trou là , zut !!!

    Labolisbiotifool

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Labolistifool: Perso je ne comprends pas encore le succès de ce bonhomme, on verra si il sait durer mais j en doute un peu.

      Supprimer
  28. Macron semble de plus en plus être l'enfumeur public N°1 comme l'a été Hollande en son temps... choisi de toute evidence par les médias face à Valls soyons vigilants quand aux chiffres et autres propositions. N'oublions pas qu'il a laissé lors de son passage au gouvernement assez peu de choses utiles pour changer le pays sur le fond
    a lire en complément
    http://www.contrepoints.org/2016/12/12/274725-propositions-demmanuel-macron-credibilite

    RépondreSupprimer
  29. Le succès en politique se mesurerait donc en décibels dans ce pays ? C'est d'un consternant achevé...
    Ces gesticulations de pantin suspendu aux fils d'une équipe de conseillers en communication grassement rémunérés, puent la manipulation mentale. Pour qui se prennent ces pitres pour nous faire croire qu'il suffit de s'égosiller devant un micro les bras levés pour gagner les peuples?
    Moi, j'appelle ça du foutage de gueule.
    Ces ficelles théâtrales d'un autre age sont pathétiques, et le sont d'autant plus qu'elles sont récupérées par un quadra sensé incarner le politique 2.0.
    Au dela de son programme et des sensibilités politiques diverses, donner les rennes du pays à ce type d´hystérique survolté, tres peu pour moi.
    Ces gens qui s'imaginent qu'en gueulant plus fort que leurs rivaux ils retourneront l'opinion public, prennent l'électeur pour un demeuré.
    Il y a tribun et harangueur. Macron n'est rien d'autre que le second qui a chouravé les oripeaux du premier.
    Je suis pas prêt de tomber pas dans le panneau...

    RépondreSupprimer
  30. Esta é uma das marcas que mas vendem nas redes sociais.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen