vendredi 16 décembre 2016

La crèche de Laurent Wauquiez, une bonne idée ?

Wauquiez assume la crèche à la Région : "Pas une provocation mais une tradition"

Je suis pour le respect des traditions, de toutes les traditions, surtout si elles sont de souche ou si profondément enfouies dans notre  patrimoine national ou nos terroirs qu'à nul ne devrait venir l'idée de les remettre en cause. Il en va ainsi de la corrida ( ça c'est juste pour embêter Boutfil ), de la chasse à courre, des pardons en Bretagne, des processions, des carnavals, de la chandeleur, etc, etc... et bien entendu les crèches de Noël.

Les crèches de Noël, c'est le petit Jésus inside, Marie, Joseph, les santons et puis plus tard, les rois mages. Il y a cadeaux de Noël parce qu'il y a crèches, ne l'oublions pas.

A quand remonte cette tradition ? A vrai dire, je n'en sais rien du tout mais je sais que par chez moi, dans mon entourage, dans mes villes, et à aussi loin que ma performante mémoire me le permet, j'ai le souvenir de crèches de Noël. Partout. Et partout où elles furent ou sont, elles doivent demeurer et résister aux vents mauvais de tous ceux qui veulent les supprimer. C'est de tradition, on ne touche pas.

Mais, doit-on, peut-on mettre une crèche là où il n'y en avait jamais eu auparavant ? La question me taraude depuis que le Wauquiez en a fait installer une dans le hall de l'hôtel de la région Auvergne-Rhone-Alpes, région dont il est président. Une crèche de 15 mètres carrés, qui a coûté trois mille euros, rien donc, et visible de l'extérieur; plutôt belle d'après ce que j'en ai vu.

Doit-on y voir une intention de ré-affirmer notre héritage chrétien ? Wauquiez veut-il ainsi réparer un oubli ? Remettre à l'honneur la tradition ? Faire plaisir à son électorat ? Ou bien veut-il provoquer les laïcards du coin, les libres-penseurs et les muzz ? Leur lancer un défi ( ce à quoi me fait penser sa posture ci-dessus ) ?

Une crèche qui " s'implante ", c'est un peu de territoire muzz qui recule, un peu à la manière de la croix ou de la gousse d'ail que l'on brandit pour faire fuir les vampires, aurais-je tendance à dire et ce n'est pas pour me déplaire. Forcément. Et puis, j'ai entendu le fourbe Tariq Ramadan, l'astucieuse Natacha Polony et vu cette vidéo d'une séance plénière du conseil régional:


Prévisible, des élus réclament, pour l'Aïd, une mise en scène du sacrifice d'Abraham, que l'on simule l'égorgement d'un mouton et que l'on dresse méchouis sur le parvis. Pourquoi devrait-on leur refuser ? Aujourd'hui à Lyon, pourquoi pas demain dans ma petite ville ? Tariq Ramadan, lui n'hésite pas à dire qu'il est pour les crèches de Noël dans les lieux publics et qu'il saura, en temps utile, le rappeler et pourra, avec le soutien des muzz de France, exiger que la pareille leur soit rendue et qu'ils puissent ainsi réaliser en public des événements  relatant les épisodes glorieux de Mahomet et de sa clique. Ils auraient beau jeu de réclamer l'égalité pour tous, que diable, la République s'en honorerait. Comment refuser aux 6 à 10 millions de muzz de France ( masse critique atteinte, population à croissance exponentielle ) ce que l'on accorde aux Français de culture chrétienne et aux catholiques ?

Et badaboum, comme le souligne Polony, la décision de Wauquiez, c'est remettre du cœur à l'ouvrage pour la montée des communautarisme, c'est recréer de la tension là où l'on aurait besoin d'apaisement, c'est donner aux muzz, à terme plus ou moins proche, dans l'espace public, une place que nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir pourtant la plus réduite possible, c'est accroître les divisions plutôt que de rassembler, etc... Elle n'a pas tout à fait tort, non ?

Bref, en imposant cette crèche, Wauqiez prend le risque de réactiver un poisseux débat que le dernier arrêt du Conseil d'Etat avait plutôt permis d'apaiser.

Est-ce une bonne chose ? Une mauvaise décision ? Impensable d'interdire les crèches, c'est de tradition et nos traditions sont à défendre à tous prix; en créer là où il n'y en avait jamais eu... Je vous l'ai écrit plus haut, ça me taraude et je ne sais pas trop quoi en penser.

Et vous ?

( nb:  demain, pas de billet, overbooké du matin à tard le soir dont déjeuner de blogueurs à Paris )

Folie passagère 3390.
Résultat de recherche d'images pour "crèche de Noël"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

60 commentaires:

  1. La tradition des crèches est assez récente, elle commence au XIIIe siècle. C'est un peu après le développement du culte marial qui date du XIIe. Quant à Wauquiez, c'est une décision politique dont il aurait pu se passer. Les crèches doivent être sous le porche ou à l'intérieur des églises, c'est là leur lieux naturels.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: assez récente ? XIII eme siècle. je veux bien qu à l'échelle de l humanité le XIII n est pas grand chose mais tout de même ! Comme toi, je crois qu il aurait pus en passer .

      Supprimer
  2. Il y a NOS traditions et Leurs traditions. Renoncer aux nôtres sous prétexte d'égalité est une erreur. D'abord, parce qu'il n'y a aucune raison qu'on abandonne ce qui fait partie de nos coutumes (et de la foi de certains) et ensuite parce que les abandonner c'est laisser la place sans que ça ait une quelconque utilité. De toute façon, les musulmans ne se gênent pas pour pratiquer les leurs (aïd, prières de rues, femmes voilées etc).
    Je signale que je me définis comme un catholique de tradition (et pas comme un traditionnaliste!) et un mécréant de conviction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pngloss: il s agit pas de renoncer, surtout là dessus, mais là n est pas le pb. Etait il astucieux d'ériger une crèche là où il n y en avait jamais eu ?

      Supprimer
  3. La crèche représente la naissance d'un enfant pour qui c'est un dieux pour les parents avec les voisins qui apportent les cadeaux , religion ou pas religion , tradition or not , c'est délicat , perso dans les églises je suis pour comme pour chez soi , sur une place publique aussi mais dans les bâtiment officiel non .
    Avec ma femme nous sommes de tradition de l'est , nous fêtons plus St Nicolas et le père fouettard que Noël qui n'a plus rien de religieux mais commercial .
    Joyeux Noël à tous quand même (des vieux restes de mon enfance)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: dans les lieux publics, fut un temps où cela ne posait aucun probleme, à personne. Pourquoi faut-il que cela en pose maintenant ? Question à 2 balles tant la réponse est évidente.

      Supprimer
    2. @corto j'imagine très bien un égorgement de mouton dans le hall de la mairie de Paris :) ☪️

      Supprimer
  4. Je pense que vous avez bien fait le tour du problème et je n'ai pas de réponse. Natacha Polony a peut-être raison.
    Ce que je sais c'est que je ne veux pas renoncer à nos crèches mais je pense que ce n'est pas parce que nous ferons profil bas que l'Islam ne sera pas de plus en plus exigeant.
    Savez-vous qui est la Conseillère Régionale qui s'exprime ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michelle: non, je ne sais pas.
      Il ne s agit surtout pas de renoncer à nos crèches et comme toi, si les muzz ne passent pas par cette porte ouverte par Wauquiez, ils en prendront une autre

      Supprimer
  5. Idée stupide que de mettre une crèche, payée avec l'argent des contribuables en un lieu où elle n'a que faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: c'est aussi mon avis finalement.

      Supprimer
    2. @corto
      Non il ne faut pas abandonner.
      Oui il faut mettre des crèches même là où il n'y en avait pas.
      Ne serait-ce que pour montrer que nous sommes un pays de culture chrétienne.
      Je me définis comme non croyant.
      Bonne soirée

      Supprimer
    3. Bravo Nofate, j'allais écrire ce que vous avez si bien écrit; Y en a marre merde alors ! nous sommes en France, pays à majorité chrétienne que l'on nous foute la paix une bonne fois pour toutes ! Demain, on nous demandera de démonter nos églises? On supprimera Noël, Pâques et son lundi, la Toussaint, (on a déjà supprimé les Saints à France 2). On interdira aux boulangers de confectionner les galettes des Rois (ils ont déjà interdiction de faire des têtes de nègres). On supprimera Lourdes . On aura plus le droit de se marier à l'église, de baptiser nos enfants de passer à l'église avant d'aller au cimetière . Mais où va-t-on bon sang de bon sang ? J'en ai marre de tous ces gens (Français de papier et autres) qui veulent nous supprimer nos belles traditions, FOUTEZ-NOUS LA PAIX!!
      Jean-Pierre

      Supprimer
  6. Géo

    "Riposte laïque six choses que l on ignore au sujet de Tarik Ramadan"

    Bon,déjà ce type devrait être expulsé manu militari,cela montre aussi que les médias français sont infiltrés par la traitrise et la corruption.
    (Exemple,Léa Salamé dont le père est pote du criminel international Georges Soros et la mère issue de riche famille de diamantaires et pourtant présentée comme "l immigrée qui s est imposée par sa valeur"voir l enquête de Étienne Ratier sur le site Égalité et Réconciliation).

    Quant aux crèches,pourquoi changer les choses?
    Maintenant,si l on doit en mettre là où il ne s en trouvait pas,autant aller jusqu'à terme de la démarche et créer un lobbie chrétien qui devienne une force politique et pèse sur toutes les élections,à mon sens.
    De toute évidence,le christianisme a droit de préséance ici car devant bénéficier du privilège du propriétaire des lieux,un point c est tout chacun chez soi,remettons l église au milieu du village.

    (La tradition du père Noël,quant à elle,serait d origine païenne et antérieure au christianisme.Pour la Vierge à l enfant,il y a déjà Isis tenant le petit Horus sur ses genoux mais c est une longue histoire que cette progression d une symbolique qui révèle des présences sacrées au cours des millénaires-que ça plaise ou pas aux francs mac et prêcheurs d une religion laïque c est ainsi c est trop puissant trop lumineux pour eux ça éblouie tous les K.fards qui aiment les tenebres).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: après tout, pourquoi pas, j aime bien l'idée: " créer un lobbie chrétien qui devienne une force politique et pèse sur toutes les élections "

      Supprimer
    2. Géo

      Rectification:Emmanuel Ratier.

      @Corto

      Puisque par la faute des politiques,la France est devenue un pays divisé par communautés,un lobbie chrétien me parait être un élément positif,regroupant les gens qui se sentent reliés à la chrétienté et non seulement les pratiquants.

      D ailleurs,les musulmans,eux parmi d autres,accepteraient ils,dans les pays musulmans,qu'une religion étrangère s installe ostensiblement sous leur nez et revendique l égalité?

      Il s agit que chaque civilisation puisse conserver un territoire sur lequel elle conserve aussi la prééminence,faute de quoi nous aurons encore des carnages par la faute de lobbies militaro-industriels et bancaires qui sont prêts à pousser à la guerre civile, si celà peut faire en sorte que tout le monde finisse par s agenouiller devant le dieu caddie-de-supermarché pour acheter trop souvent leur merd...heu...produits tafta et compagnie,leur pétrole,leurs cartes bancaires avec argent numérique pour mieux contrôler tout le monde,des dieux nazes comme ça personne au fond n en veut sauf les dégénérés à mon sens.

      Supprimer
    3. Géo

      @Corto

      Grâce aux banksters et à leurs employés trotskistes et leur religion laïque,soyons tous rassurés.
      Bientôt,il n y aura plus de prières de rues mais des prières devant les caddies et la seule religion y compris pour les "migrants" ce sera "plus belle la vie"" touche pas à mon poste pourri",on n est pas futés ce soir"etc... les spots publicitaires par haut-parleur remplaceront la gueulante du muezzin et le son des cloches et il suffira d allumer des télés partout sur les places publiques pour éviter une guerre civile(mdr!)

      Supprimer
  7. La crèche est une tradition chrétienne. La France est un pays de culture chrétienne. Cela ne signifie pas que tous les Français sont catholiques ou même croyants; mais nous partageons un ensemble de valeurs imprégnées du Christianisme.
    Les Musulmans ont d'autres valeurs et traditions, c'est ainsi.

    Un chef d'entreprise français expatrié au Qatar n'aurait pas idée d'exhiber une crèche dans son entreprise.

    Quant à l'excuse de la montée des communautarismes... quels communautarismes ? Le communautarisme musulman progresse avec ou sans crèche. Le communautarisme des Français de souche ? C'te blague. Pourquoi se sentir obliger de renoncer à son identité, de peur de froisser une minorité croissante dont la religion s'appelle "soumission" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jef Koone: quels communautarismes ? mais on est en plein dedans, j en vois au moins deux: les " de souche de tradition et/ou de culture chrétienne, latine " et les muzz. les premiers sont têtes baissées, jouant les autruches, les seconds sont conquérants.

      Supprimer
    2. Je me suis mal exprimé: le pouvoir encourage le communautarisme avec des mesures concrètes, mais il s'en plaint.
      Je ne pense pas qu'on ne peut pas vraiment parler de communautarisme chrétien de souche en France, c'est comme parler de communautarisme musulman en Arabie Saoudite.

      Supprimer
  8. Ce que je trouve révoltant, mon cher Corto, alors que le pays va de plus en plus mal, que la situation internationale est de plus en plus tendue, chaque année à Noël, qui devrait être un moment de paix et de tranquillité où les familles se retrouvent, on nous refait cette "guerre des crèches" indigne. Et voilà que maintenant, après les mairies, elle entre dans les Conseils régionaux, sans doute va-t-elle faire son entrée - si ce n'est déjà fait - au Parlement, au Sénat. Et pourquoi pas, tant qu'on y est, à la Cour européenne de Justice ou à l'ONU ?
    Au moment où on nous rappelle tous les jours que nous sommes en guerre, et où on constate que ceux qui nous gouvernent sont incapables de mener à son terme la guerre qu'on nous fait, il ne leur reste plus que cette "guerre des crèches" honteuse à laquelle ils s'accrochent au nom d'un principe de laïcité entièrement dévoyé.
    Je ne peux que répéter ici ce que j'écrivais déjà en Décembre 2014 :

    "Mais que représente donc cette crèche qui mettrait en danger nos valeurs laïques acquises de haute lutte il y a un peu plus d'un siècle ?
    Amener un enfant devant une crèche où il peut voir un nouveau-né couché sur la paille, dans le plus grand dénuement, entouré de son père et de sa mère, et sur lequel soufflent un bœuf et un âne pour le réchauffer, c'est devoir lui expliquer qu'il y a plus de deux mille ans, dans une petite bourgade de Palestine nommée Bethléem, était né un petit enfant juif du nom de Jésus qui allait changer le monde...
    C'est plus que ne peut en supporter la fédération de la Libre pensée...
    Chateaubriand avait été prophète en 1840 : "Détruisez le christianisme et vous aurez l'islam""

    Nous y sommes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marianne: bien d accord avec Chateaubriand et avec vous: nous y sommes ! Et que faisons nous pour éviter de nous faire détruire ? Pour une peu c'est notre somnolence qui m inquiètes plus que la montée de l Islam.

      Supprimer
  9. Que vivent et se multiplient nos crèches, parce qu'elles font partie de notre culture.
    Que recule l'islam, ses pompes et ses (basses) œuvres, parce que notre culture n'a rien à voir avec ça.
    Bon sang, mais quand arrêterons-nous de nous renier ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Isabelle C: il y a deux pbs: quand arrêterons nous de nous renier et que faisons nous des 6 à 10 millions de muzz qui eux ne se renient pas ?

      Supprimer
  10. Mais les laicards pourraient ils arrêter de nous bourrer le mou!
    J'espère que ces personnages travaillent les jours fériés religieux mais là j'ai un doute.
    On les entend moins quand la bignolle fête la fin du rat madam.
    Deux poids, deux mesures.
    Pour les traditions populaires, tu as oublié les combats de coqs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: les combats de coq, interdits je crois maintenant, j ai assisté deux fois en Guadeloupe... faut apprécier...

      Supprimer
    2. Pas dans le Nord-Pas de Calais, les coqs peuvent atteindre 6 kgs.

      Supprimer
  11. Une bonne idée dans la mesure où ça lui permet d'occuper l'actualité. Objectif atteint.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ghislain: si c'est là son seul but avec cette crèche, ce qui est fort possible, c'est petit.

      Supprimer
  12. Corto
    J'ai à plusieurs occasions mentionné sur ton blog que j'étais agnostique.
    Et que l'essentiel de mes proches ancêtres ,enseignants du public,étaient volontiers anti cléricaux.
    Et pourtant...
    Il y avait toujours une crèche de Noël à la maison,avec l'âne,le beuf,et le petit Jésus.
    Et nul n'y trouvait à redire...

    Mes parents,mes grands parents instits "hussards de la Republique" sacrifiaient à un rite qui,je le pense,tenait à leur enracinement dans une République suffisamment intelligente pour reconnaître ses origines profondément chrétiennes, tout en maintenant des cloisons étanches entre le profane (la vie la cité ) et le sacré (la croyance de chacun).

    Ce long préambule pour dire ici que je m'étonne de ta "prudence"
    face à l'initiative de Wauquier.
    Le fait de mettre une crèche là où il n'y en avait pas auparavant est il provocation des musulmans?
    Allons nous tous,vous chrétiens croyants et moi agnostique mais "français de souche" nous auto censurer parce qu'arborer le symbole d'une nativité qui a révolutionné la face du monde conduirait des étrangers à exiger la réciproque?
    Et quelle réciproque?
    La célébration de l'égorgement de milliers de moutons?

    Non,je ne comprends pas tes réticences et interrogations.
    Parce qu'elles procèdent d'un début de soumission à ces gens là, qui déferlent actuellement et veulent nous imposer leur propre opium du peuple (😉!)
    Et que cette soumission,je n'en veux à aucun prix.

    Parce que je vois ce que cette religion impose dans les pays qui lui sont soumis.
    Parce que je vois tout ce que,sous prétexte de "vivre ensemble", nous cédons à ces gens là, cf le reportage sur les cafés de Sevran.
    Parce que je n'ai pas à demander ,moi français,leur avis à des étrangers sur ma manière de vivre chez moi.
    Et que je mettrai une crèche là où je veux.Parce que je suis chez moi.
    Sans me poser d'autres questions.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Gridou
      +1 sur tout.
      Et je signe des deux mains ; même que, si je pouvais avec les pieds, je le ferais aussi ! ;)

      Supprimer
    2. Merci! Et surtout gardez les pieds sur terre 😉!Bonne journée!

      Supprimer
  13. d'abord il y a des erreurs à éviter :
    1/l'islam n'est pas une religion : c'est une idéologie politique conquérante, pire que le communisme et le nazisme car à l'échelle MONDIALE, saupoudrée de religiosité pour mieux tromper et bénéficier du statut de religion
    2/ "l'islam DE France" ou "6 à 10 millions de musulmans DE France" grosse erreur à ne pas faire : c'est "islam EN France" "muzz EN France", ils sont CHEZ NOUS PAS CHEZ EUX; Parce que nous sommes CHEZ NOUS nous avons le droit de mettre des crèches partout où ça nous plait. Parce qu'ils sont tolérés CHEZ NOUS et pas MAITRES CHEZ NOUS ils doivent demander humblement et courtoisement où ils peuvent mettre leur propagande : à mon avis, nous devrions leur refuser, point barre.
    Je crois savoir que Vauquiez a déjà bien trop accepté car le MUEZZIN gueule dans sa ville tous les matins à 5 heures, ça vous plairait ? Point à vérifier au PUY EN VELAY je crois. Donc qu'il tienne BON avec sa crèche, il est CHEZ LUI ET IL A RAISON.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Anonyme
      Oui, mais ça, c'est dans la théorie.
      Parce que, pour la pratique, ils ont déjà quasiment réussi à nous virer de chez nous. Grâce à l'aide con-plaisante et bienveillante des sots-salauds.

      Supprimer
  14. Laurent Wauquiez, maire du Puy-en-Velay, était lors de cette émission de Public Sénat du 30 mai 2011, ministre chargé des Affaires européennes. Le journaliste de Public Sénat interroge l’imâm de sa ville qui se félicite que le voisinage tolère l’appel à la prière du matin (adhan), amplifié par des enceintes visibles sur le mur de la mosquée arrhama, une des deux que compte la ville.

    Le maire sarkozyste ne voit rien à redire et ajoute : « j’ai vécu en Egypte (…) l’Islam n’est pas une religion qui est intégriste. Comme dans tout groupe vous avez des gens qui sont extrémistes et qui cherchent à détourner les choses. Mais l’islam est parfaitement conciliable avec la république française » (minute 13)

    La mosquée en question a pour référence les pires « savants »officiels de l’Arabie Saoudite, Al-Fawzan et Ibn Utheymine

    RépondreSupprimer
  15. Quelque part montrer des crèches reflète une volonté de ne pas se soumettre aux autres religions,socialistes ou islamistes, par exemple, qui elles ont tendance chaque jour et non pas une fois dans l'année à mettre la pression dans le pays pour tout et n'importe quoi !

    Ces crèches font de mal à personne et sont associées à Noël un moment ou l'on se retrouve en famille.
    Il y en a qui prennent cela pour de la provocation et bien tant mieux ... une réponse au Burkini et autres fadaises... à la différence c'est que cela concerne nos racines que l'on a (encore) le droit d'évoquer dans notre pays!
    Et que tout ceux qui nous bassinent avec les horreurs des guerres, en ce moment respectent simplement ce moment de paix.



    RépondreSupprimer
  16. Avant de traiter un problème il faut préalablement vérifier si le problème existe. Il n’existe pas, La crèche, c’est écrit dessus, est provençale, de tradition provençale avec ses santons. On ne parle pas de Nativité, ce n’est pas la crèche de la secte juive d’origine qu’on appelle aujourd’hui chrétienne. De même, j’avais aryanisé la crèche de mes mômes chargés de commenter ce que les grands-parents voyaient ébahis : Pourquoi deux Jésus ? Parce que Jésus avait un frère jumeau !
    Pourquoi un cochon à côté du bœuf ? (réponse un peu confuse).
    L’autre tradition de Noël est le gueuleton, et pour vous mettre l’eau à la bouche quelques idées de présentation et une recette bouseuse, heu ! goûteuse en une minute et vingt secondes.
    http://www.dailymotion.com/video/x51hd0c_paleo-chocolate-pudding-recipe_lifestyle
    Ne demandez pas à Martha Stewart la différence entre une cocotte et un pot de chambre, elle ne sait pas !
    https://www.buzzfeed.com/samimain/in-defense-of-martha-stewarts-food-photos?utm_term=.xxAr5AQp0#.bwKO4qQrx
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  17. Juste un truc: au départ Noël est une fête religieuse où on rappelle la naissance de Jésus dans la crèche. Ensuite s'y sont greffés sapins, guirlandes, cadeaux et Père Noël, soit le côté consumériste qui irrite beaucoup de catholiques pratiquants mais également le côté festif qui enchante les athées et ceux de culture chrétienne (mais non pratiquants pour qui cela fait aussi office de petite piqûre de rappel).

    Tout ça pour dire que mettre une crèche pour beaucoup, c'est un peu comme mettre un sapin ou des guirlandes. Donc si Wauquiez veut sa crèche dans l'hôtel de région, pourquoi pas, je pense qu'on ne lui aurait rien dit s'il y avait mis un sapin et des guirlandes (n'y en avait-il pas les années précédentes ?); pourtant dans les deux cas, c'est un rappel de la fête religieuse qui arrive...

    Soyons logiques: si on interdit les crèches, on doit aussi interdire les sapins et les guirlandes. Soit on rend visible cette fête (qui est religieuse) et on a le choix des symboles (père Noël, sapin, crèche), soit on l'ignore totalement: donc pas de spectacle de Noël dans les écoles, pas de repas de Noël non plus, pas de marché de Noël, pas de prime de Noël etc. mais des marchés d'hiver (qu'on ferait mieux de mettre au printemps, on se caillerait moins), des vacances de fin d'année pour les élèves (et non plus de Noël) et il faudra inventer autre chose pour faire marcher le commerce...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Claribelle
      Pardonnez-moi de vous contrarier, et ce à deux reprises, mais il se trouve que :
      1. En France, Noël est aussi la fête des enfants (sauf en Alsace-Lorraine : Saint Nicolas). D'où l'aspect commercial qui semble vous chagriner.
      2. Noël n'est devenu une "fête religieuse où on rappelle la naissance de Jésus" qu'en s'appropriant une fête païenne, puis druidique, destinée originellement à fêter le solstice d'hiver (léger décalage de date en raison de l'infime décalage horaire de la durée de rotation de la Terre). Les "détourneurs" ne sont donc pas toujours ceux que l'ont croit... :)

      Par ailleurs, Géo (ci-dessus) a évoqué quelques symboles de la religion en Egypte Pharaonique (il y près de 5 000 ans, donc bien avant le christianisme).
      Je vais plus loin en rappelant que, dans TOUTES les religions monothéistes (y compris l'Islam), la symbolique est directement issue de cette religion égyptienne (l'eau, la pilosité, les dates, les rituels, la hiérarchie, etc.) ; ils n'ont pas repris tous les symboles, et n'ont pas tous retenu les mêmes, mais tous les symboles choisis ont la même origine.
      Par ailleurs, sous une apparence polythéiste, la structure est exactement identique à celles des religions monothéistes : il suffit de changer les noms.
      Par exemple : dieu, puis archanges, puis anges, puis saints, puis bienheureux, etc.
      Pardonnez si l'ordre n'est pas tout à fait exact : en tant qu'athée, ma mémoire peut être poreuse... Ce qui ne m'empêche pas de rester très attachée à la civilisation chrétienne de mon pays. Attachement qui se renforce proportionnellement à la virulence de ceux qui veulent le détruire.

      Supprimer
    2. @ Claribelle
      Complément : j'ai oublié de plussoyer absolument votre denier paragraphe. :)

      Supprimer
  18. Petite question subsidiaire, et pour voir le côté positif des choses, mon cher Corto : je me demande combien de personnes n'auraient jamais entendu parler de Jésus, ce Dieu né dans une étable en Palestine, à l'origine d'une religion qui a conquis le Monde, sans cette "guerre des crèches" ridicule qu'on nous mène depuis des années ?

    RépondreSupprimer
  19. Etant laïc et républicain,mais ne supportant pas la pensée conforme véhiculée par les medias et la cléricature laïcarde et bien pensante,cela ne me taraude absolument pas,Corto,au contraire: Erigez des crèches partout où vous pourrez pour les faire ch...!
    Erigeons,érigeons pour montrer aux muzzs qu'ils sont religion minoritaire en France,que nous sommes encore chez nous et que,surtout,nous pouvons nous passer des avis de l'islamiste mondain,Ramadan...

    Au sujet de Laurent Wauquiez,que la gauche et les medias présentent souvent comme un partisan de la droite dure,j'ai plutôt eu l'impression,en l'écoutant une fois sur une radio périphérique,que c'était surtout un adepte de la langue de bois et un jumeau des Macron-Lemaire,comme le faux renouvellement de la classe politique,au prétexte,comme les deux autres,qu'il est plus jeune.
    En réalité,rien de nouveau sous le soleil avec Wauquiez:il fait de la politique comme un vieux.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Vendémiaire
      Je plussoie ardemment votre premier paragraphe.

      Quant au second, je tempère :
      * Au Puy-en-Velay, Wauquiez a fait énormément pour cette ville à la dérive. Qui a retrouvé vie et pas mal de son lustre d'antan. Il y est très apprécié. En outre, sa ville est infiniment mieux gérée que la capitale Arverne, cette dernière était dans un état aussi pitoyable que la France actuellement...
      * Dans la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, il a déjà pris un certain nombre de décisions fortes et courageuses, très appréciées localement, bien qu'ignorées par les journalopes et vertement critiquées par les gauchiasses de service.
      Ce qui est nouveau est que, lui, il agit. Et pour cela, je l'apprécie...

      Supprimer
  20. Par contre, la prime de "Noël" envoyée à tous les RSA (muzz et autres) ne présente rien d’anti laïc !! Ce n'est pas hallal, ni haram, mais bon à prendre !!
    A mon avis,c'est que nos dirigeants ont simplement oublié de la transformer en prime d'hiver, pour rester dans la ligne droite de la laïcité...
    JDx38

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JD×38: c'est une excellente remarque!
      Et je ne comprends pas comment les fanatiques de la laïcité actuellement au pouvoir peuvent supporter un tel vocable!

      Je m'attends d'ailleurs à ce que le bidule mis en place par...Sarko ,je crois, pour "représenter les musulmans de France" donne l'ordre à ses mendants de reverser à cet État de mécréants la prime de Noël qui leur a été indûment versée.

      Supprimer
    2. anonyme: bas les masques, contentez vous de sévir sur votre blog résistance...Ici vous polluez.

      Supprimer
  21. Et j'oubliais, ces imbéciles de laïcards n'ont même pas remarqué que dans la crèche, il y a trois représentants des trois grandes religions: Melchior, Balthazar et Gaspard !!
    Si ceci n'est pas un signe de paix, alors c'est quoi ??
    JDx38

    RépondreSupprimer
  22. Il a parfaitement raison, Wauquiez, et en plus on les
    enquiquine tous.
    Que ceux qui ne sont pas contents aillent se faire voir
    chez qui ils veulent.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  23. À l'approche de Noël les Légionnaires font, dans toutes leurs garnisons,une crèche. Parfois même c'est un concours entre les différentes unités qui cohabitent. Pourtant ils ne sont pas tous chrétiens... Mais ils sont devenus Français par le sang versé et ça c'est quelque-chose qui échappe sans doute à nos zelites boboides bien pensantes !
    Alors même et surtout si ça doit choquer les tenants de la pensée unique, continuons à faire des crèches !
    Bonne soirée à tous, même en sociale laicarde mais islamophile.
    Jipe

    RépondreSupprimer
  24. Géo

    Et il y a même des musulmans qui reconnaissent aimer cette période d illuminations festives qu est Noël en comparaison de villes mornes de leurs contrées d origine et qui seraient déçus si ces illuminations cessaient,ils vous le diront en privé quand ils vous connaissent un peu et même trouver ridicules ces polémiques car conscients de manipulations politiques autour,mais leurs représentants officiels se garderont bien de parler de la sorte.

    RépondreSupprimer
  25. Noël c'est une fête autour de la naissance et de la fragilité ... celle d'un Dieu qui nous rejoint au cœur de nos propres fragilités ... c'est aussi un moment de confiance et d'abandon et la crèche est la traduction du fait que nous soyons tous conviés à vivre cette rencontre . Les santons se sont développés je crois à la révolution française quand le culte dans les églises était interdit . Les gens ont donc confectionné ces petites figurines pour vivre un culte domestique et donc une forme de résistance à l'interdiction de pratiquer leur foi . Je suis touchée par cette foi populaire parce qu'elle est porteuse de signification intime et par ce quelque chose qui ramène chacun de nous à une part d'enfance qui nous habite quel que soit notre âge ... Un hall de conseil régional en est il le lieu adéquat , je ne sais ... au moins rappelle t'il l'origine du mot Noël qui veut dire naissance . Marguerite

    RépondreSupprimer
  26. Il fut un temps où l'on ne se posait pas toutes ces questions sur les traditions de Noël, elles étaient établies. Les crèches, surtout en Alsace, étaient partout et nos Marchés de Noël ne sont pas encore dénommés "Marchés d'Hiver" bien que le maire de Strasbourg grignote en ôtant le panneau du "Christkindlmarik" littéralement "Marché du Petit Jésus" apposé à l'entrée depuis 1570. Des instits du Sud de l'Alsace ont refusé la visite du St Nicolas. Bref, le bateau prend l'eau et pour ne pas effaroucher les musulmans ET les libres penseurs, on a le choix ou de la fermer ou de provoquer. Et pour répondre à ta question, je pense qu'à force d'être sur la défensive et de devoir se justifier sur quelque chose qui coule de source, on en arrive à outrepasser une attitude de paix et d'harmonie qui sieraient mieux à un moment tel que Noël.

    RépondreSupprimer
  27. Corto, autre sujet : quid de la manif sur les Champs Elysées le 5 décembre au soir ("1000 drapeaux sur les Champs Elysées", sur YouTube) ? Dans notre province, rien n'avait filtré...

    RépondreSupprimer
  28. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  29. Même si je suis aussi dubitative que vous sur l'opportunité de cette décision, je penche plutôt pour l'approuver : ne serait-ce pas la réponse du berger à la bergère ?
    Et un moyen de signifier qu'il peut rester, dans notre pays, quelques rares courageux qui ne se laisseront pas déloger par les envahisseurs haineux ?
    Quant aux réclamations des muzs, malheureusement, ils n'ont pas besoin de prétexte pour nous imposer leur terreur inquisitoriale...

    Après tout, nous sommes chez nous. Et "charbonnier est maître chez lui"...
    Et l'idée de tenir tête à ces Culbuto-compatibles n'est pas pour me déplaire. :)

    RépondreSupprimer
  30. J'ai apprécié l'article de G.W.Goldnadel sur le sujet...
    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/12/19/31001-20161219ARTFIG00101-goldnadel-laurent-wauquiez-la-creche-de-noel-et-nous.php

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen