mercredi 10 décembre 2014

Homos, la haine: le documentaire que je n'ai pas regardé




Hier, la deuxième chaîne de la télé d'Etat diffusait un extraÔrdinaire documentaire intitulé " Homos, la haine ! " J'écris extraordinaire parce que c'est ce que tout le monde en a dit, avant de l'avoir vu, pendant sa diffusion puis après. Cela devait donc être vachement bien. Il s'agissait en fait d'un recueil de témoignages: neuf homos nous ont fait partager les souffrances, la haine et les violences qu'ils ont subi, y compris dans leur propre famille, uniquement parce qu'ils étaient homos. 

Je n'ai pas regardé. Pourquoi aurais-je regardé un documentaire dont je connaissais par avance le contenu? Il m'a suffi de lire cet article de Libération pour comprendre de quelle façon le sujet serait traité et les commentaires qui inévitablement suivraient sa diffusion: L'homophobie, c'est pas bien. Sa recrudescence, c'est la faute à La Manif Pour Tous. L'homophobie, c'est un truc d'extrême droite, la preuve, il y avait Civitas et le FN dans les manifs. Et blablabla, les trucs habituels, du convenu, du fabriqué sur mesure pour contenter les hétéros qui prêchent l'égalité pour tous et le bonheur pour chacun. Ouais, l'homophobie, ça craint, nous sommes d'accord, d'aucuns disent même que ça tue, c'est vrai aussi. Mais que voulez-vous, la violence gratuite tue, pour un regard en croix ou une cigarette refusée comme le dit la chanson. La connerie tue, la connerie blesse, la connerie détraque. Et comme tous les homos, j'ai été confronté à l'homophobie, je le suis même encore parfois lorsqu'en commentaires, sur ce blog, on m'envoie les pires ignominies assorties, pour faire bonne mesure, de quelques menaces de mort. Et alors ? Faudrait-il que je me mette la rate au court-bouillon ? L'homophobie est une saloperie. Parmi d'autres.

Un blogueur de gouvernement (hétéro, il faut tout préciser de nos jours) a écrit ce matin les mots suivants sur son blog, mots que je sais m'être destinés:

Il est plus à plaindre qu'à blâmer mais il se satisfait de sa position, il croit être dans le bon camp parce qu'il est de droite par la force des choses et jamais dans le besoin. Il a manifesté dans la joie et la bonne humeur contre le mariage pour tous en compagnie de Civitas, l'Opus Deï, l'UMP, du Printemps Français et du Front National. Il est encore, aujourd'hui et plus que jamais, convaincu que le mariage pour tous est une connerie monumentale et que les droits des homosexuels doivent être piétinés. Mais ce ne doit pas être facile pour lui de bloguer vers la droite dure même s'il a l'air de se plaire dans son rôle d'homo de service. On lui souhaite du courage pour la suite, l'après présidentielle 2017 par exemple, parce qu'un jour dans la rue, ses amis de combat ne verront qu'un pédé de plus à tabasser. J'espère qu'il a regardé l'émission Infrarouge hier soir pour constater les dégâts de la Manif pour Tous et la connerie qu'il soutient."

On passera sur tous les poncifs et autres élucubrations, les suppositions et les clichés, je retiendrais juste une chose, c'est que ce texte est plein de morgue et d'arrogance. Marrant tout de même d'être critiqué pour ce que l'on est par des gens qui prêchent à longueur de temps la tolérance et l'ouverture d'esprit. Marrant d'être critiqué par des gens qui finalement connaissent si peu la "condition homosexuelle". Curieux toutes ces suppositions stupides qui voudraient que parce que l'on est de "droite" et homo, on ne saurait être parfaitement équilibré et bien dans ses pompes. Étrange de voir que des ignares pareils n'ont toujours pas compris que sexualité et convictions politiques ne sont pas forcément liées. Encore plus stupide d'imaginer, de sous entendre ou pire encore de faire croire que l'homophobie serait l'apanage exclusif des "fachos" ( n'est-ce-pas Wilfried et Olivier ?). L'homophobie, n'est ni de droite, ni de gauche, elle est partout là où la connerie règne. Et en supposant qu'il y ait un lien entre sexualité et convictions politiques, n'est-ce pas dans ce cas être un brin homophobe que de me dénier le droit d'être et pédé et de droite ?

Ce blogueur, comme beaucoup, n'a toujours pas compris un truc tout simple: la grande majorité des homos - tous sans exception parmi ceux que je fréquente - n'ont qu'un unique souhait: Qu'on leur foute la paix et qu'on cesse de trouver remarquable qu'ils soient homos. Ils n'en n'ont rien à foutre du droit à la différence et des droits qu'on voudrait leur accorder pour leur bien; ils ne demandent rien d'autre que d'être considéré comme des gens dont la sexualité ne serait pas la carte d'identité. Le seul droit qu'ils réclament, c'est le droit à l'indifférence. Je sais ce n'est pas donné à tout le monde de comprendre un truc aussi simple. 

Comprendre l'autre nécessite un minimum d'ouverture d'esprit et d'intelligence. Voilà qui n'est pas facile.

NB: Question audience, " La France a un incroyable talent, ça continue" a réuni 1 316 000 téléspectateurs (12,9% de pdm) quand "Homos, la haine", à la même heure, a été vu par 1 178 000 personnes (9,1%de pdm)

Folie passagère 2563.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

54 commentaires:

  1. Je n'arrive pas à comprendre cette haine envers les homos, qu'ils soient de droite ou de gauche. A croire que s'affirmer homo est une atteinte à la virilité des hétéros. Mais pourquoi? Incompréhensible!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Orage: c'est pourtant assez simple tout ce qui n'est pas dans la norme est anormal, partant de là, l'homophobie a de beaux jours devant elle. Le racisme fonctionne quasiment de la même manière. Pardonne moi, mais "s'affirmer homo " est une idiotie dès lors que l on ne se considère pas comme anormal en étant homo. par contre oui, d accord sur nombre d heteros qui voient dans l homosexualité une remise en cause de leur propre virilité

      Supprimer
  2. Le Droit à l'indifférence: tout est dit. Le reste est superfétatoire , propagande ou manipulation.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Le Page
      Tout à fait d'accord.
      Que chacun vive sa vie comme il veut, ou comme il peut. A la seule condition qu'il n'empiète pas sur celle des autres.
      Cela me semble pourtant simple à comprendre, et je ne parviens pas à concevoir que, de nos jours, il y ait encore autant d'esprits aussi fermés que stupides.
      Brassens l'avait bien écrit :
      https://www.youtube.com/watch?v=G4VKDXB0G6c

      Quant à dire que LMPT est responsable de cette recrudescence d'inique ostracisme, je le refuse. C'est Mâm' Taubira qui a relancé la machine, et à folle allure, par ses diktats aussi stupides que dangereux. Et que la très grande majorité des homos ne souhaitaient pas, et même redoutaient, tant ils savaient bien que ce serait encore eux qui paieraient le plus gros de la facture. que cette sale greluche soit maudite pour l'éternité.

      Supprimer
    2. @Franzi: Mam taubira, son sectarisme et celui de ces copains socialistes portent une lourde responsabilité dans la recrudescence de l homophobie mais j ajoute quand même que les LMPT en portent aussi une part dans la mesure où, et je les comprends, parfois, ils ont proféré des injures contre les homos, plus par ras le bol de voir la "cause " d'une minorité brandie sans arrêt et servir d alibi à un progressisme inutile que par véritable homophobie

      Supprimer
    3. @ Corto
      Oui, bien d'accord avec votre réponse.
      Cependant, comme vous le soulignez, ces propos n'étaient pas véritablement pensés, mais une réaction épidermique de certains face à un faux alibi brandi à tout va comme un étendard.
      Ceci n'excuse pas cela, mais l'explique. Et il va de soi que je le déplore et le condamne.

      Il n'en reste pas moins que, volontaire ou non, la blessure est toujours douloureuse.
      Ceci dit, dès le début, les homos avaient bien compris le danger de ce branle-bas de combat provocateur, et beaucoup (dont vous) ont immédiatement clamé leur désaccord. Haut et fort.
      Hélas, cela n'a pas été suffisant, et tout le monde est passé sous le rouleau compresseur...


      Sympa, la nouvelle photo ;o)))

      Supprimer
  3. Quand l'expression publique (télé, radio, blogs, journaux) pointe le Mal absolu dans une suite de termes parmi lesquels il y a "FN", c'est que celui qui s'exprime "travaille" pour la réélection du pouvoir en place en 2017. Il s'agit de salir et diaboliser les français en général dans le seul but de les pousser à la haine censée être du côté du FN.
    Le cynisme n'est pas nouveau dans les mauvais calculs électoraux.
    Mais jamais on n'avait atteint une telle instrumentalisation des êtres : criminaliser les catholiques sur France inter, victimiser les homosexuels à la télé, pour que nos cerveaux enregistrent islamophobe=Mal=FN, que homophobe=Mal=FN. On est submergés par ces jugements de Cayehaine à la noix (vomique).
    Pitié pour les êtres qui souffrent, à qui la souffrance est infligée, mais pas pour une "sélection cyniquement utile" des homosexuels, ou des juifs, ou des musulmans, qui sont aussi cons et aussi méchants que tout le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ge neviève Boyer: c'est assez bien vu en particulier le parallèle avec ces juifs qui érigent la Shoah au moindre pet de travers.

      Supprimer
  4. +1000
    " Le seul droit qu'ils réclament, c'est le droit à l'indifférence"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @rlwdb: tout le reste, comme dit plus haut n'est que superfétatoire ou manipulation ou propagande.

      Supprimer
  5. bonjour corto.. totalement d'accord avec vous...( comme toujours !)
    le pietre blog que vous citez n'admettrait que les homo de gauche ? genre " si homo = alors de gauche .. et que devient la liberté de penser.
    puis moi, je ne supporte plus ces donneurs de leçon.. la vie est un peu plus nuancée qu'ils ne le croient.. ce sont des gens superficiels qui croient être bons et dans leur bon droit...et qui savent mieux que les concernés ( les homo ) ce qui est bon pour eux... un comble quoi.

    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: absolument et c'est ça le sectarisme des gauchistes: croire et faire croire que tout ce qui n'est pas de gauche est forcément " mal " dès lors un homo de droite ne peut pas être. Et ce sont les mêmes, exactement les mêmes qui vont te dire qu il faut être tolérant et accepter les différences.

      Supprimer
    2. Il y a un peu le même phénomène avec Kamel Bekchich. Les faiseurs d'opinions s'agacent car des humains échappent à leurs petits classements minables.
      C'est emmerdant pour eux, des gens libres d'être et de penser ce qu'ils veulent, qui refusent d'accréditer une parole ultra-chimique et degueulassement sucrée, censée enrober ce qu'on ne doit pas voir.


      Bon boulot m'sieur, ça en fait des billets trés percutants. Le socialisme ne sera jamais ma religion..

      Supprimer
    3. @Pierre: merci ! C'est qui ce kamel Bekchich ?

      Supprimer
    4. Un musulman fan de nos traditions et qui refuse les exigences communautaristes.
      T'imagines, un muzz qui refuse de faire des caprices, qui porte veste et chemises et qui appartient au collectif fils de France. Il a participé à la manif pour tous, et on peut dire que le gauchiste de base de retrouve comme un con, face à un homme libre et respectueux de la France.

      En fait, le progressisme veut que si tu es homo, tu dois militer pour l'internationale homosexuelle, si tu es musulman, tu dois te battre contre la France pour faire valoir tes droits, si tu te défonces la gueule, tu dois militer en faveur de la légalisation, etc...
      Kamel bekchiche, en gros, c'est un muzz qui veut que la France reste catholique. Une baigne pacifiste pour toute la cour progressiste.

      Supprimer
    5. @Pierre: Merci, je ne connaissais pas ce monsieur

      Supprimer
    6. Mais je t'en prie...
      Bonne fin de semaine à toi et à tes fidèles lecteurs.

      Supprimer
  6. J'ose espérer que la parole à été donnée à un de ces homosexuels maghrébins obligés de quitter ville et famille parce que dans ce milieu-là on n'aime guère les chbebs, comme ils disent.
    J'espère sans trop y croire, car cela reviendrait à stigmatiser une minorité, et ça, c'est mal dans notre belle république de cons. Du coup, les zomophobes ils sont nécessairement fascistes et cathos. Bien qu'être les deux soit une impossibilité totale, de quelque soit le point de vue adopté. Mais ça, ça passe au dessus de la tête de tous ces abrutis qui ne sont pas à une approximation près.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: pas besoin d aller jusqu au Maroc, il suffit d aller dans quelques cités de par chez nous pour constater l homophobie galopante des muzz vis à vis des homos musulmans. mais de cela, naturellement pas un mot, ni dans le doc d hier, ni chez nos nœuds-nœuds gauchistes qui bien évidemment n auront pas lu le témoignage de Brahim Naït : " un homo dans la cité ".
      Quant à certains "fachos", que parfois l on appelle "skinheads", il faut en avoir rencontré quelques uns pour s'amuser de la fascination qu exerce sur eux l homosexualité, fascination les poussant bien souvent à "essayer... pour voir "., de sacrés bons coups, soi dit en passant que ces "fachos" :)
      Pour le reste si il n y avait que cela qui passe au dessus de la tête de tous ces abrutis...

      Supprimer
    2. Et bien, et bien, et bien...

      Entre les maris hétéros qui viennent distraire leur blues conjugal dans les bras de leurs homologues et les fachos qui "essaient pour voir"...voir quoi, en vérité...et qui sont de bons coups...on en apprend tous les jours ici...

      Supprimer
    3. @lecanasson: ah ma pauvre si tu savais ... :)

      Supprimer
    4. Ca pourrait toujours faire l'occasion d'une causerie éducative au coin d'une galette bien dodue et d'un verre de cidre...Je peux travailler la Loche au corps en tout bien tout honneur pour la pâte feuilletée...faut juste pas avaler la fève de travers et agoniser sur le parquet, la langue tout bleue et les yeux exorbités. Le Vampire pourrait ne pas apprécier ces gougnafiasseries.

      Supprimer
    5. @lecanasson: je suis toujours partant pour ce genre de rencontres et pour l'"éducation " des masses ignorantes. Donc la galette, c'est quand ?
      Mais dis-moi, la Loche est still alive ? et le Vlad ?

      Supprimer
    6. La Loloche et l'Empaleur de Bukovine se prodiguent les premiers soins et les gestes de réanimation pour arrêt cardiaque. C'est le Grand Bleu chez eux. Le tout est de ne pas bâcler les paliers de décompression à la remontée.

      Ok, je sors.

      Supprimer
  7. Mon cher Corto. je me permets cette familiarité parce que je suis devenue, au fil du temps, ta compagne blogueuse et cela me donne quelque prérogative.
    Je vais te faire une confidence : j'ai aimé deux hommes dans ma vie. l'un était homo, l'autre pas et je les ai aimés autant mais aussi, tu t'en doutes, différemment et cela n'enlève en rien le sentiment de respect et d'affection et de tendresse que j'éprouvais pour eux.
    Et il en va ainsi pour la société. Stigmatiser différentie alors qu'i n'est pas besoin de le faire. Chaque être humain aime et souhaite être aimé ( et reconnu en tant qu'être humain aimant et non en tant que corporation). J'ai bien compris cela.
    Alors ce mépris vis à vis de celui qui ne pense pas comme l'idéologie du moment le voudrait me met en rogne.
    Car, quand il s'agit de défendre l'enfant, on est tous égaux devant son bonheur, sa reconnaissance et son identité.
    C'est pourquoi, homos et hétéros se rejoignent dans le souhait qu'ils ont de construire un monde de tolérance et aussi de dignité. J'ai le souvenir très présent de mon ami (homo puisqu'il faut le dire) qui s'occupait d'enfants nés sous "X" et il avait la charge d'aider le jeune devenu majeur à retrouver sa mère. C'était d'une importance capitale.
    L'amour pour autrui n'est pas que sexuel. Il l'est aussi mais il est multiple et se présente sous différentes formes.
    Alors cette intolérance devant la tolérance m'insupporte au plus haut point. Surtout si on y ajoute une connotation politique et donc vulgaire.
    Je suis contre le formatage et je suis pour la liberté d'aimer en sachant que chaque personne est unique.
    C'est pourquoi, j'ai aimé ces deux hommes parce qu'ils étaient uniques dans leur genre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: merci pour ce témoignage mais si je peux me permettre peu importe que l un des deux soit homo, l important est effectivement de pouvoir et d avoir l occasion d aimer. Chaque etre est unique et c'est bien ce qui fait la richesse du genre humain.
      L intolérance devant la tolérance est hélas si courante, si banale et le texte de ce gauchiste nous le montre bien allant même jusqu a dénier le droit à quiconque serait homo d etre de droite. fallait l oser tout de même celle-là !

      Supprimer
  8. Eh oui, que veux tu, pour nos amis bien-pensants, l'embrayage a droit de cité et l'accélérateur
    n'a aucune raison d'être. Bon, je sais, celle là elle aura du mal à passer mais bon, parfois on
    n'arrive pas à s'auto-modérer.
    Cela dit, je puis te rassurer : tes amis de combat ne viendront jamais te tabasser, ils auront
    bien assez de boulot avec ton blogueur de gouvernement et ses potes...décidément, ce soir
    je déconne à pleins tubes!
    Avec mes excuses et mes amitiés.

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai pas regardé le reportage, j'ai juste vu les extraits avant zapping de ma part.
    Il faut reconnaître tout de même qu'il n'y a pas si longtemps que les homosexuels ne connaissent plus les foudres de l'Eglise catholique. C'est l'autre religion qui a pris le relais chez nous, et ça on a beaucoup de mal à l'admettre quand on est antiraciste et anti islamophobe. On a du mal à l'admettre, parce qu'on voit encore les musulmans comme une minorité discriminée, et les homosexuels aussi, et que dans la tête de certains bons degauche, les minorités discriminées doivent s'allier naturellement comme un seul homme contre ce qui reste de la tradition catholique et bourgeoise. Les antisémites ne peuvent appartenir qu'à l'extrême droite blanche traditionnelle, les homophobes aussi. Tout au plus admet-on du bout des lèvres qu'il y a un peu de ces deux vices là dans les banlieues, comme en cherchant bien on trouverait quelques intégristes, mais enfin, c'est par contagion facho de toute façon et gardons nous bien de stigmatiser. La réalité, eh bien, la réalité c'est que dans les refuges pour homosexuels mineurs rejetés par leur famille, il y a neuf musulmans pour un non-musulman. Et quand on fait un reportage, c'est toujours le non-musulman qui sera sollicité pour témoigner d'abord, pour ne pas stig, stig, stigmatiser les autres. C'est plus facile d'éluder que s'attaquer au problème. Inutile de pondre des lois supplémentaires, on a ce qu'il faut. On pourrait commencer, par exemple, par réprimer le plus légalement du monde les immams qui donnent dans l'incitation à la haine des homosexuels lors de leurs prêches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Suzanne: globalement, j adhères a ton commentaire. mais on pourrait aussi commencer par arrêter de s en prendre a l église catholique qui comme toutes les institutions de poids a du mal à évoluer aussi vite que la société.
      Quant à ceux qui me disent que les musulmans sont ou seraient une minorité discriminée, je répondrai: a partir de combien est-on une minorité où ne l'est-on plus ?

      Supprimer
  10. Accuser le FN d'homophobie est un poncif qui me donne à chaque fois envie de mourir de rire.

    Ça ne m'énerve pas, ça me fait plutôt ressentir de la pitié pour celui qui affirme une telle connerie. Je me dis encore une personne qui ne connait pas d'adhérent du FN, qui ne connaît pas ce parti, ne connaît rien à ses histoires internes et surtout rien aux cadres qui le composent. Le nombre d'homos, souvent jeunes d'ailleurs, qui composent les rangs des cadres et militants FN est très important. A tel point que certains homos au sein du FN s'inquiètent d'un risque de dérive communautariste au sein du mouvement.

    Cette importante présence d'homos, n'empêche d'ailleurs pas qu'il y ait des "homophobes" au sein du FN, comme au sein de tous les partis je pense.

    Le droit à l'indifférence pour les homosexuels <<< Evidemment et c'est la tradition française que de ne pas étaler publiquement ce qui relève de l'intime.

    En tout cas Corto, vous n'êtes certainement pas l'homo de service de la droite ou des valeurs de droite. Ou alors vous êtes très nombreux à être de service.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Buck dany: "Evidemment et c'est la tradition française que de ne pas étaler publiquement ce qui relève de l'intime. " Ouais, ben ça , c'était avant ! pas une semaine ne passe sans que nos gauchistes s insinuent dans notre intimité, dans nos vies de famille ou dans l éducation des enfants, sans compter sur président qui lui aussi s étale chaque mois un peu plus.
      Quant aux homos du FN ils ne sont pas plus ni moins nombreux qu ailleurs, ils sont. Comme Steeve pour le plus connus d entre eux et quelques autres de la mêle façon que les zomophobes ne sont pas plus élgion au FN que dans les rangs de l UMP ou du PS, ou même du FDG !

      Supprimer
    2. " FN ils ne sont pas plus ni moins nombreux qu ailleur"
      Pas trop sur de cela, la direction et al, m'ont l'air tres gays.

      D'ailleur GayLib vient de passer au FN

      Supprimer
  11. C’est une bonne idée de traiter le sujet sous cet angle.
    Pour les champions du « nonamalgamisme » quand il s’agit de l’islam et des immigrés, ce sont des fieffés tartuffes pour les opinions différentes des leurs. Non seulement, ils amalgament joyeusement homosexuel et de gauche mais ils analysent des faits de façon bien curieuse :
    Mariage pour tous+ gay pride+femmen+parti pris des medias+ LMPT= agressions homophobes en augmentation= homophobes
    Et tout naturellement LMPT=homophobes
    Impossible de résoudre correctement les problèmes si on ne tien compte que des données qui nous plaisent. Peut être n’est ce pas leur but.
    Fabienne ton admiratrice de ré-info

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fabienne: ces gens là, je ne sais sils ont un but mais certainement pas celui de la tolérance ! Se contenter de dire que droite, extrême droite et LMPT c'est homophobe est d une bêtise incommensurable. faut croire qu ils aiment se complaire dans la bêtise et la médiocrité.

      Supprimer
  12. en ce qui me concernes j'ai une position (humour, rires ici ;-) ) relativement simple a propos de la sexualité, chacun fait ce qu'il veut de son cul du moment que c'est entre adultes consentants... je n'ai jamais été attiré par les hommes mais j'ai souvent cotoyé des homos, hommes ou femmes d'ailleurs, je n'ai jamais eu le moindre problème, je ne peus pas en dire autant avec les femmes ;-)) maintenant cette haine, il n'y a pas d'autres mots, que la gauche entretient a l'égard des gens qui ne pensent pas comme elle et donc ne sont pas dans le camp du bien, devient problématique en ce sens que comme d'hab, pour elle les "homophobes" n'appartiennent qu'au camp de la "réaction" ...bref du franchouillard beauf moyen fantasmé par cette meme gauche... j'invites ruquier et bergé a venir se balader main dans la main en roucoulant dans ma commune, au milieu des barbus et des voilées ... si ils rentrent vivants chez eux , je suis prêt a me convertir a la ratp ...mais j'ai comme dans l'idée que je peus les attendres longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton Flingueur: commence déja par inviter le bas du front qui a écrit le billet auquel je fais référence, peut être cela lui ouvrira les yeux, même si je doute qu un tel miracle soit possible.

      Supprimer
  13. J'ai regardé cette émission pour "savoir" comment allait être traité le sujet (qui ne devrait pas en être un...) et bien, je n'ai pas été déçue, comme redouté, par cette propagande de bas étage = on a eu même droit à des extraits de "plus belle la vie"... Tu as raison, Corto, d'être ce que tu es, comme tu es :
    Un alter ego normal , avec lequel on aime échanger sur des sujets divers. Il y en a marre de ces gens qui brandissent leur étendard à la moindre occasion ( noir, musulman, fils d'ouvrier, catholique, homo,
    juif, gros, écolo etc...) J'ai toujours pratiqué le droit à l'indifférence... difficile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi: le sectarisme de ce genre de gauchistes ainsi que la certitude qu ils ont d avoir raison, souvent même sur des sujets qu ils ne maîtrisent pas, est hallucinante mais que veux tu s ils n ont plus ces étendards a brandir, ils n existent plus alors laissons les faire mumuse et se ridiculiser, au moins cela devrait ns permettre de rigoler. toujours le parti d en rire !

      Supprimer
  14. Marre de toutes ces polémique sur les homos.
    Je suis catholique hétéro, j'ai vécu sans jamais m'occuper des inclinations de ceux que j'ai fréquentés dans ma sphère publique ou privée.
    Pour moi, l'essentiel n'est pas dans la sexualité de mes contemporains mais dans leur sincérité et leur honnêteté intellectuelle.
    Dois-je ajouter que je se suis un facho homophobe puisque j'ai participé à toutes les manifs contre le mariage Taubira.
    Et que je vais le rester car la défense de la famille et des enfants est pour moi primordiale.

    Alain



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alain: l honnêteté intellectuelle ne me semble pas etre une vertu cardinale chez ces gauchistes bas du front, ça se saurait.
      Dans ton malheur, tu as beaucoup de chance, tu es facho homophobe, moi c'est pire je suis facho homo et homophobe à les lire. Autant dire que je suis carrément foutu! :)

      Supprimer
    2. eh ben c'est simple Corto,
      pour la gauche t'es une nouvelle espèce, un fachomophobe et pis c'est tout na! ;-)

      Supprimer
    3. @Tonton: Fachomophobe , ouah ! en voila un drole de néologisme qui devrait plaire chez ces gauchistes

      Supprimer
  15. Cher Corto, tu as tout dit avec des mots quant à l'autre "imbaisable ou imbaise"; le seul trou qu'il connait ,c'est celui une bouteille, désolé pour les dames qui te lisent mais ce truc est pire qu'un porc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grandpas: my god, i'm shocking !

      Supprimer
    2. Mais bien sûr même la marmotte refuse d'être tringler par cet impuissant.

      Supprimer
    3. @ Grandpas
      o-)

      @ Corto
      Moi, non ;o))
      Même si ce n'est pas facile (sans allusion aucune au motard du cirque) préférez ceux qui vous apprécient et laissez les c*onnards de service se bouffer la rate à cherchez comment nuire. Ils se vérolent eux-mêmes.

      Supprimer
  16. Corto, je devrais te botter le cul de m'avoir amené à lire le billet que tu as mis en lien : c'est gerbant de déni, de mauvaise foi et d'insulte. Putain, comme je n'aime pas de genre de personnes !

    Désolé pour cet emportement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al Weest, désolé mais tu devrais me remercier: ça fait du bien de se défouler. de temps en temps. Quant à l autre zinzin, il faut les lire de temps en temps pour savoir où ils en sont de leur dégénérescence intellectuelle cachée sous des oripeaux d égalitarisme et de droits pour tous !

      Supprimer
    2. @ Corto
      Vu leur état de dégénérescence mentale, aucun doute : cela ne peut qu'empirer et ils finiront par s'auto-empoisonner avec leur propre venin.
      Laissez-les croupir dans leurs sordides déjections et cessez de vous faire du mal en allant lire pareilles sornettes, aussi méchantes que virulentes vénéneuses.

      @ Corto et Al West
      "Le silence est la meilleure forme de mépris".
      Qu'ils aillent au diable !

      Supprimer
    3. @Franzi: ah mais attention je ne me fais aucun mal mais je dis toujours qu il faut aller voir comment pense l adversaire pour mieux le cerner et se rendre compte de son évolution, évolution oarticulièrement régressive depuis quelques temps. je note même a les lire que leur sectarisme et leur bêtise augmentent de manière opposée à la chute de popularité de leur champion: plus celui-ci est mauvais, plus ils se radicalisent , voire même se bouffent entre eux !

      Supprimer
    4. @ Corto
      J'ai également fait le même constat.
      Je finis par pense qu'il n'y a pas de fond à leur c*nnerie et que, à force de creuser, il vont finir par arriver au Japon (ou ailleurs : je ne suis pas très forte en géographie ; juste moins pire que Flamby ;o))) )

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique