samedi 13 décembre 2014

Funérailles républicaines


Il paraît, selon Bruno Le Roux, député PS, président du groupe socialiste à l'assemblée et accessoirement roquet de Président - je dis bien "il paraît" parce qu'aucune étude, aucune analyse, aucun rapport, aucune statistique ne corroborent cette affirmation - que de nombreux français sentant la grande faucheuse roder ainsi que de nombreuses familles nouvellement dans la peine souhaiteraient que l'on puisse organiser en mairie des funérailles républicaines.  Il y a le baptême républicain, issu de la révolution française et de la séparation de l'église et de l'Etat, il y aurait grâce aux députés socialistes qui n'ont rien d'autre à faire des funérailles républicaines.

Telle est la dernière lubie, tel est le dernier projet de loi, déposé le 9 décembre 2014, sur lequel planchent nos représentants socialistes. Pour quels motifs ? Compassion et besoin d'entourer ceusses qui n'ont rien d'autre pour partir dans la dignité ? Proposer une alternative à ceux qui ne sauraient se contenter d'une cérémonie classique, religieuse ou civile ? Faire concurrence aux pratiques religieuses ?... Lisons donc les motifs exposés en préambule de ce projet de loi:

" Mesdames, Messieurs, les députés,

Les familles confrontées au deuil sollicitent de plus en plus les mairies pour l’organisation de cérémonies civiles. En effet, les citoyens qui ne se réclament d’aucune religion se trouvent démunis et attendent de notre République qu’elle leur offre des perspectives pour accompagner leurs morts.

Organiser un dernier hommage au défunt autour d’un rituel funèbre civil peut être un apaisement pour la famille par la solennité qui s’en dégage et le soutien apporté.

La loi du 9 décembre 1905 a consacré le principe de séparation entre l’Église et l’État ainsi que la liberté de conscience et de pratique cultuelle [inévitable rappel à la loi de 1905, ndlr].

La cérémonie civile ou laïque concerne les personnes ne souhaitant pas intégrer d’aspects religieux lors des obsèques du défunt. Jusqu’alors, seules les pompes funèbres [Profession réglementée, ndlr] jouaient un rôle clef dans ce type de cérémonie. La République française se doit de prendre en charge, comme elle le fait pour les naissances, les mariages, voire même les parrainages civils, un rite propre pour commémorer la mort de ses citoyens. Chaque municipalité devrait être en capacité d’intervenir pour assurer un moment de recueillement auprès du défunt, même [et surtout ?, ndlr] en l’absence de cérémonie religieuse. Cet acte républicain est un service aux citoyens qui n’appelle pas [my ass, voir plus loin, ndlr] de participation financière.

La présente proposition de loi vise donc à assurer la prise en charge civile des obsèques permettant à cet événement de se dérouler dans les meilleures conditions et de répondre aux besoins exprimés par de très nombreuses [Combien précisément ?, mystère, ndlr] familles."

Bon, vous en penserez ce que vous voudrez, personnellement n'ayant pas fait l'école du rire, je ne suis pas socialiste, mais une école de commerce réputée, on m'a appris que quand on crée un nouveau produit c'est (pour faire simple) soit parce qu'il répond à une demande, soit pour concurrencer un autre produit... Surtout quand on annonce que le nouveau produit sera gratuit...Je dis ça, je dis rien...

La loi, si elle venait à être adoptée, ne comporterait qu'un seul et unique article; lisons:

" I. – L’article L. 2223-1 du code général des collectivités territoriales est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« Chaque commune, dès lors qu’elle dispose d’une salle municipale adaptée, met celle-ci gratuitement à disposition des familles qui le demandent et garantit ainsi l’organisation de funérailles républicaines qui leur permettront de se recueillir. À la demande de la famille du défunt, un représentant de la commune, officier d’état civil, procède à une cérémonie civile. [Quid du contenu de la dite cérémonie?, ndlr] »

II. – La charge pour les collectivités territoriales est compensée [Il y a donc bien un coût, ndlr], à due concurrence, par la majoration de la dotation globale de fonctionnement et, corrélativement pour l’État, par la création d’une taxe additionnelle [Bref, vous l'aurez compris, in fine, c'est le contribuable qui paye, ndlr] aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts."

D'aucuns trouveront l'idée géniale et tout à fait utile, d'autres y verront une nouvelle tentative du pouvoir socialiste de tailler des croupières aux pratiques religieuses, d'autres encore y verront une nouvelle intrusion de la République, donc de l'Etat, donc du pouvoir politique, dans l'intimité des individus et des familles. Personnellement, parce que venant des socialistes, et ayant toujours en mémoire les propos de l'un des leurs, Vincent Peillon, je doute que ce projet de loi soit totalement altruiste et désintéressé.

Et vous, vous en pensez quoi de ce projet de loi ? Votre avis m’intéresse...

On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France comme on l'a fait dans d'autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine... " Vincent Peillon.

Folie passagère 2570.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

(La photo ci-dessus est une de celle qui m'a été proposée par Google Image après que j'eus tapé "funérailles républicaines")

37 commentaires:

  1. C'est quand même la moindre des choses, mon cher Corto, que l'Etat, une fois qu'il aura fait administrer le bouillon de 11 heures au citoyen, organise une cérémonie gratuite pour ses funérailles.
    Vous verrez que ça va beaucoup plaire à monsieur Romero et consorts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: le bouillon de onze heures ! j adore, je sais pas d ou ça vient, mais j adore ! :) et bien evidemment que les romero et consorts vont aimer, tout va dans le même sens: fin de vie, GPA , funérailles républicaines... quelle pitié !

      Supprimer
    2. @ Corto
      Koltchack devrait être en mesure de vous expliquer cela précisément. ;-)
      La tradition dit que, au temps de la Royauté (d'avant 1789), il était d'usage de boire un bouillon vers 11h, afin de s'ouvrir l'appétit pour le gargantuesque repas qui suivait. Bouillon dans lequel il était fort aisé de verser quelques gouttes des célèbres poisons à la mode de cette époque... Et plus tard aussi !

      Supprimer
  2. "Offrir des perspectives" ... "pour accompagner les morts" Merci Corto ! Merci Ducon euh Bruno Le Roux !
    Voilà la législation "régalienne" par excellence ! Celle qui synthétise mieux qu'aucune autre, y compris le mariage zinzin, ce putain de quinquennat ! La "sédation profonde continue + les funérailles républicaines + la taxe additionnelle (au tabac ? au bois de chauffage ? ) + la compensation aux collectivités... Faut tout mettre dans le même texte !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Plouc: P'tain de quinquennat, voila qui résume assez bien le truc ! mais putain quel programme nous offrent-ils en ce moment ces connards: GPA, mariage zinzin, euthanasie, funérailles républicaines et patati !
      Pour le tabac, tu ne crois pas si bien dire, clique sur le lien dans le billet sur le mot : " gratuit "

      Supprimer
  3. n'importe quoi ! moi j'y vois encore une taxe qu'on va faire payer aux contribuables en général pour une soit disante cérémonie, quand les gens ne veulent pas d'église, ils vont au funérarium où une cérémonie est très bien organisée et à la charge des familles , je ne vois pas pourquoi on demanderait à tous de payer pour un choix personnel sentant son laîticard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: Une taxe ? ben oui, il parlent de financer cela sur le prix du tabac ! tout ça est dans la droite ligne de Peillon, de la laïcité et in fine la disparition de tout ce qui a trait au catholicisme. Enfin, moi, je vois ça comme ça.

      Supprimer
  4. Eh bien Corto, pour une fois me voici assez partagée. Sur le fond s'entend.

    Car, pour la forme, une de fois de plus, je ne vois pas l'intérêt de créer une loi sur ce qui relève strictement de la vie personnelle et PRIVÉE de chacun.
    Surtout que, visiblement, il n'ont vraiment rien d'autre à faire... Il est bien entendu que la nouvelle dégradation de la note de la France ne les concerne pas, et doit, naturellement, être cachée derrière un épais rideau de fumée. N'est-il pas ? ;o(
    De plus, autant par principe que par expérience, je suis extrêmement méfiante envers tout ce qui vient des socialauds. Ils veulent tellement nous formater à leur sinistre image qu'ils cherchent, par tous les moyens, à nous maintenir en maternelle (je fais exprès, na), et encore, en petite section !...

    Pour ce qui est d'être gratuit !!!... Ce qui est gratuit pour les uns doit bien être payé par les autres. Par le plus grand des hasards, ne serait-ce pas nous, encore une fois, qui serions les dindons de la farce ? Nous, les éternels con-tribuables, taillables et corvéables à merci ? Nous, les éternels rackettés pour choyer les "chances pour la France" ?

    Sur le fond, il est vrai qu'il y a, pour le moins, beaucoup d'ignorance et, me semble-t-il un manque. Mais JE REFUSE que cela soit pris en charge par l'Etat. Il doit bien y avoir des sociétés ou organismes privés capables de faire cela. Et sinon, quel créneau pour diminuer le chômage !

    Pour de nombreuses raisons, dont la plus importante est que je veux une cérémonie qui me ressemble, je prépare moi-même mes obsèques. Depuis assez longtemps, car je veux que cela soit aussi convivial que possible et pas triste. Un peu comme une réunion de famille. Le temps de tout choisir, d'apprendre et enregistrer chant et message personnel, cela a duré quelques années.
    Il ne me restait plus qu'un défi ; mais de taille ! Trouver quelqu'un pour animer la cérémonie.
    Comme je l'ai dit à plusieurs reprises, je suis athée. Ce qui complique singulièrement les choses. Et je ne peux demander ni à ma famille, ni à mes amis d'assumer cette tâche en plus de leur propre émotion. Alors, JE CHERCHE...

    J'espère, sans trop y croire, que les Pompes Funèbres voudront bien s'en charger. Mais tel n'est pas leur véritable rôle. Je comptais le leur demander, mais la signature du contrat, prévue la semaine dernière, est reportée sine die : de gentilles chances pour la France (les manouches du quartier) sont venus m'aider en me débarrassant de tout ce qui encombrait ma maison. En commençant par les bijoux et mon (vieil) ordinateur ; avec tout ce qu'il avait dans le ventre...
    Résultat : je recommence tout à zéro. Mais en galérant avec W8 (cochonnerie de M*erde) qui n'est compatible avec rien, et surtout pas mes appareils de musique...

    Comme je ne renonce jamais, je vais, une nouvelle fois, tout essayer. Ensuite, je m'occuperai du seul problème restant non résolu à ce jour. Et, si je trouve une solution, promis-juré, je vous l'offre sur un plateau. ;o)

    BRAVO et MERCI Corto pour ce magnifique billet. :-)
    Vous avez vraiment l’œil à tout. Et c'est indispensable quand on a affaire à pareils manipulateurs qui, de plus, agissent tout le temps en douce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi

      Pas très bandant tout ça !

      Linnocent

      Supprimer
    2. @Franzi: tu ne vois pas l interêt ? et bien moi je le vois gros comme une maison: tailler des croupières aux cérémonies religieuses. Mauvais esprit , moi ? mais non c'est dans la droite ligne laïcarde de ces socilaos mâtinés de franc maçonnerie. Sur LCP dans l émission Ca vous regarde, hier ou avant hier, le Grand Maître du Grand Orient prêchait en ce sens.

      Bon si j ai bien compris tu t es fait cambrioler ma pauvre. sympathie et compassion comme on dit. Et pour tes funérailles fais moi signe, je me déplaces. Bisous

      Supprimer
    3. @ Corto
      "Je ne vois pas l'intérêt" est un euphémisme pour dire que je n'en vois aucun et que, au contraire, je constate qu'on veut ENCORE s’immiscer dans notre vie privée.

      Concernant les religions, j'en ai un jugement assez défavorable dans leur ensemble (excepté le Bouddhisme, dans sa voie moyenne, bien que je n'y adhère pas non plus). Mais, au nom de la liberté de conscience et de pensée, je condamne fermement les attaques récurrentes dont elle font l'objet ; surtout le Catholicisme.
      Et je respecte leurs adeptes ; tant qu'ils n'empiètent pas sur mes plates-bandes... ;-)
      Ceci dit, je suis tout à fait d'accord pour reconnaître que le Christianisme a grandement participé au fondement de la France et de sa civilisation. Et qu'il lui a donné des valeurs morales auxquelles, pour une grande partie, je suis très attachée.

      Pour le cambriolage, ça fait mal au cœur, mais il faut bien se dire ça ira croissant. Grâce à la sorcière guyanaise. Le pire de tout étant le contenu de mon ordinateur... Notamment, pour la raison ci-dessus évoquée.
      Nous étions une toute petite ville réputée pour sa tranquillité. Mais, depuis l'installation du campement des "chances pour la France"...
      Merci beaucoup pour votre sympathie.

      Et surtout, grand merci pour votre proposition. :o)
      Mais vous êtes un peu loin, et je crains de ne pouvoir vous prévenir assez tôt ! ;o))
      Néanmoins, j'ajouterai à mes préparatifs que vous soyez (directement) prévenu. :-)

      Supprimer
  5. ??????? Projet à la con vu que l'enterrement civil existe depuis la nuit des temps . Pour un de mes amis cela a été de chez lui au cimetière avec un représentant de la mairie , quelques discours et amen. Pour mon père, plus simple ( nous sommes de l'est donc incinération) Hôpital, crématorium , jardin du souvenir .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: juste une laïcarderie de plus !

      Supprimer
  6. Oui je crois en une "République indivisible, laïque, démocratique et sociale".
    Oui je crois en "l'Eglise une, sainte, catholique et apostolique."
    Chacun son credo bien sûr, mais l'observateur avisé notera une certaine analogie dans la construction des slogans.
    Deux religions (bien Françaises) sur le marché, c'est tout bénéfice pour le consommateur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Coach Berny: Qui aurait pu croire que l esprit de concurrence devienne une vertu cardinale de la Socialie...

      Supprimer
  7. COMPLEMENT :
    Il faut que je précise : il ne me manque QUE la personne.
    La salle est toute trouvée : le funérarium est ouvert à tous.
    Bien sûr, c'est payant. Mais à ce jour, mis à part des demeurés, qui peut encore imaginer que les frais d'obsèques n'existent pas ?
    Et qui sait que nos CHERS et sinistres députés qui, aujourd'hui nous proposent une apparente gratuité (pour certains seulement, bien entendu) ont augmenté, en 2013, les frais d'obsèques de plus de 50% ?
    Tarifs et modalités étant strictement fixés et encadrés par l'Etat. Déjà !...
    Et ça ne leur suffit encore pas ? Moi, je trouve que ça fait déjà beaucoup trop !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: et bien moi aussi j en apprends chaque jour. je ne savais pas que les tarifs étaient encadrés par l état et qu ils avaient pris 50%

      Supprimer
    2. @ Corto
      Et en plus, si vous ne prenez pas la précaution de les payer AVANT de mourir, vos héritiers devront payer des droits de succession dessus !!! Y compris sur la TVA...

      On n'a vraiment pas trouvé mieux : l'impôt sur l'impôt de l'impôt. J'espère ne pas avoir le temps de voir la couche supplémentaire que ce super-racketteur ne manquera pas de nous infliger d'ici peu.
      Pour éviter de dégringoler au "simple A", je serais très étonnée qu'il renonce à une part, même infime de ses dépenses pharaoniques. A vrai dire, je serais même étonnée que cette pensée ne fasse que l'effleurer, même très légèrement ! :o(

      Au prix au service, et vu l'abaissement considérable du plafond d'exemption (que nous devons bien entendu à MoiJe, roi des c*ns indécrottable), ça ampute sérieusement la patrimoine, surtout si celui-ci n'est pas très conséquent.

      Et chaque jour, nous en apprenons davantage. Mais pas de quoi se déboîter le boyau de la rigolade !
      Sauf grâce à votre verve bienvenue. ;-)

      Supprimer
  8. Franchement ils n'ont rien d'autre à faire que de se mêler de nos vies. La naissance, programmée, achetée, arasée pour ne garder que les meilleurs.... La fin de vie, programmée elle aussi pour ne garder que les plus performants et maintenant des obsèques obséquieuses. Cette façon de regarder chez nous par le trou de serrure me met très mal à l'aise.
    Il n'a donc plus d'intimité parce que les croyances font partie de la sphère privée. Tolérance oui mais main-mise, non. Surtout que ce service ne sera pas gratuit, il sera sujet à la reconnaissance du citoyen pour cet état qui se prend pour le bon samaritain alors que je trouve cette attitude trouble et plus que douteuse car depuis le constat quasi journalier des dérives sociétales de ce gouversement, je n'arrive plus à lui faire confiance, même dans ce cas de fausse compassion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: rien de ce que fait cette équipe de guignol n est gratuit et désintéressé. et je trouve comme toi insupportable ces intrusions répétées dans nos vies. maintenant, on voit bien que tout cela s inscrit dans la logique des choes à la mode socialistes: une république laïcarde maîtrisant peu a peu tout notre environnement. Et, puis, ces lois sociétales, ça permet d occuper le terrain faute de réussir sur le chômage et l économie.

      Supprimer
  9. Les enterrements hors religions existent déjà, alors pourquoi cette récupération "républicaine" ?
    Pour les "sans dents" ? Pour la religion "laique" de ces intégristes trotskistes ? (D'ailleurs, à Tournefeuille, près Toulouse, il y a des pompes funèbres musulmanes..halal...)
    Pauvre France, nous sommes dans une sale situation et à tous les points de vue avec ces olibrius !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi: Pourquoi ? je crois que tu y réponds: "récupération républicaine " ;

      Supprimer
  10. Je ne vois qu'une explication :
    Cambadélices veut 500 000 adhérents pour 2017 et souhaite changer les conditions d'adhésion au PS : plus besoin d'être présent personnellement à quelques réunions pour devenir militant, il est même prévu un carnet à souches pour les réunions publiques et le tractage sur les marchés.
    Tu imagines le potentiel d'adhésions en un même lieu sans avoir besoin de glander dehors par tous les temps surtout quand le défunt était connu et apprécié de tous ses concitoyens ?
    Il suffit d'avoir de bons baratineurs pour vanter les mérites de cette avancée progressiste, laïque et égalitaire dans la justice sociale et la parité, issue du dialogue social et de commissions extraordinaires, dans le seul but de faire le bonheur du peuple et de remplir les caisses (de Bercy, pas les cercueils).
    Autrement, je ne vois pas.

    Bon, je vais me coucher. Ils me fatiguent avec leurs idées à la con. Si seulement ils étaient aussi prolixes sur l'inversion de la courbe du chômage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly:j ai vu ce pari qu a lancé cet andouille trotskiste de Cambadélis, le même qui veut, voir exige presque , de débattre avec Sarkozy. 500000, moi je parie qu il n y arrivera pas... sauf a faire adhérer les morts et les sans-papiers ( je rappelle a toutes fins utiles qu aux primaires socialistes de 2011, les sans-papiers pouvaient voter )

      Supprimer
  11. D'un côté,je suis curieuse d'entendre les PERSPECTIVES que pourrait offrir le "laïc" sur l'idée de mort. D'autre part, Je croyais le plagiat répréhensible
    Là on est entre plagiat et concurrence déloyale, les pompes funèbres faisant ça assez bien, en payant les impôts et TVA.
    Il y a tant de think tanks qui cherchent toujours à faire payer de plus en plus d'impôts, je crois qu'ils feraient mieux de s'inquiéter de l'écart entre les 2 milliards revenus des paradis fiscaux et des 7 milliards disparus des encaissements.
    CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CCLM: concurrence déloyale ? en dialectique socialiste, cela s appelle fin des privilèges et stop aux monopoles

      Supprimer
    2. Ils pourront toujours trouver une dialectique quelconque, il n'en restera pas moins vrai que si l'Etat se substituant (aux frais du contribuable) à une activité commerçante, ladite activité sera flouée

      Supprimer
  12. D'ici à ce que l'État assure un paradis laïque après la mort...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Gilbert Keith Chesterton
      :o))

      Supprimer
    2. Ça devrait arriver vu qu'il existe des messes laïques au royaume uni. Dans un souci d'uniformisation européenne (mariage, gpa...) il est fort à parier qu'arrivera bientôt le paradis républicain.

      Supprimer
  13. Encore un projet de loi bien socialiste, bien "care", bien l'Etat-qui-s'occupe-de-tout-et-surtout-de-vous...

    Comme l'ont déjà dit les commentateurs précédents, il y a toujours "quelque chose" lors de funérailles: cérémonie religieuse et/ou cérémonie civile (au funérarium ou au cimetière).
    Le fait de proposer de faire cette cérémonie civile à la Mairie ne changera pas grand chose. Cela ne diminuera pas le coût (au contraire puisque les pompes funèbres devront transporter le cercueil du funérarium vers la salle puis vers le cimetière ou le crématorium). Cela va encombrer les services de la Mairie pour gérer le "prêt" de la salle (mise à dispo, ménage...) et ça va rajouter une couche de n'importe quoi aux élus "chargés" d'animer la chose.

    J'ai été élue. J'ai célébré plusieurs mariages (5 minutes montre en main pour l'échange des consentements et la lecture de l'acte - faut meubler pour que ça ne paraisse pas trop court vu l'engagement pris) et, une seule fois, un baptême républicain (c'est bien plus long, c'est plein de grands mots, mais... ça ne sert à rien !).
    [A ce propos, baptême civil = parrainage républicain : il n'y a pas 2 cérémonies différentes. En fait, la "République française" ne prend pas "en charge" les naissances, elle les enregistre via les mairies -et souvent ce sont les maternités qui déclarent les enfants et non plus les pères- de même qu'elle enregistre les décès.]
    Heureusement qu'on ne m'a jamais demandé d'ANIMER une cérémonie mortuaire !!! (j'ai assisté dans le cadre de mes fonctions à des funérailles de personnes engagées dans la ville et parfois le maire y allait de son petit mot mais jamais en tant que maître de cérémonie).

    Nom d'un chien ! Qu'ils s'occupent de lutter contre le chômage et contre la délinquance et qu'ils arrêtent leurs lois sociétales (mariage, avortement, euthanazie) ou antiracistes (qui engendrent le racisme avec leur culture de l'excuse permanente) !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Claribelle
      Complètement en phase avec vous. Sur tous les points...

      Supprimer
  14. Malheureusement, votre article ne me surprend pas. Au moment où on a commencé à parler du mariage pour tous, j'ai eu connaissance d'un article faisant la promotion de tous les actes "républicains" possibles dans les mairies: baptême, mariage, obsèques aussi je crois avec un dossier de 90 pages qui donnait tout un programme (singeant les actes religieux catholiques) avec le faste nécessaire pour concurrencer les cérémonies religieuses.
    Si mes souvenirs sont exacts, ce programme émanait des Francs Maçons. Je ne parviens pas à le retrouver. Sa longueur m'avait dissuadée de le télécharger.

    RépondreSupprimer
  15. Un peu tard pour intervenir sur cet article, tant pis.
    J'ai finalement retrouvé ce texte : Propositions de rituels.

    http://213.56.64.10/uploads/assets/file/rituels-rep.pdf

    RépondreSupprimer
  16. Touche. Great arguments. Keep up the amazing spirit.

    Here is my web-site - vita youth review

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen