dimanche 14 décembre 2014

Barbara Romagnan et ce curieux rapport qui réhabilite les 35 heures...


Les 35h ! ah les 35 heures ! L'alpha et l'oméga aubryistes qui devaient permettre à la France de mieux répartir le travail, du travail pour tous et du chômage pour personne ! L'une des mesures emblématiques de la gauche forte, la vraie gauche, celle de Aubry et compagnie. Le sujet qui fâche et dont l'abrogation ou l'assouplissement reviennent régulièrement sur le tapis; un coup par la droite, un coup par cette nouvelle gauche socio-libérale vallso-macronienne.

Je n'en ai jamais pensé du bien dès lors que, lorsqu'elle fut mise en application, nous nous aperçûmes que les rapports au sein de l'entreprise dans laquelle je travaillais alors se sont complexifiés et tendus: Là où avant tout le monde faisait son boulot sans jamais contrôler le temps de présence de chacun, une fois instaurées les 35h, il fallait tout contrôler, quand personne ne regardait sa montre, une fois imposées les 35h, des horloges furent, à la demande des syndicats, installées partout. Et puis franchement, n'y avait-il pas aberrations mathématique et économique à payer 39 pour ne travailler que 35 ?

Ceci dit, je n'ai jamais su véritablement si cette loi avait atteint ses objectifs de réduction du nombre de chômeurs. Et personne ne put jamais me convaincre du bien fondé de cette loi.

Étrangement, alors que les 35 h sont remises en cause comme jamais depuis quelques temps, tant je le répète, par la droite que par une partie de la nouvelle gauche sociale libérale, un rapport vient de sortir, il sera officiellement présenté mardi prochain à l'Assemblée, qui non seulement réhabiliterait les 35h mais prouverait que la loi dite des 35h, dite d'Aubry, aurait atteint ses objectifs et aurait vachement contribué à réduire le nombre de chômeurs et toussa. 

Les gauchistes s'en réjouissent, vantent et vendent ce rapport, c'est tout juste si ils ne poussent pas des vivats et ne se font pas dessus, rendez-vous compte: " Entre 1997 et 2001 (35 heures), il n’y a jamais eu autant d’heures travaillées partagées par tous en France. Deux millions d’emplois salariés dans le secteur marchand ont été créés sur cette période.Aucune politique ne s’est révélée plus efficace par le passé ! " confluerait le rapport en question. 

Je n'ai pas lu ce rapport et ne le lirais pas, j'ai d'autres chats à fouetter. Je voulais juste attirer votre attention sur quatre ou cinq choses qui m'autorisent à penser que ce rapport censé réhabiliter les 35h me semble plus que douteux, voire vérolé:

- La première, c'est que la sortie, en ce moment, de ce rapport est fort opportune,
- La deuxième, c'est que ce rapport a été rédigé sous la houlette de deux députés, l'un de l'UDI (et à lire certains blogueurs centristes ou à écouter Jean-Christophe Lagarde, il semblerait qu'ils soient plutôt favorables aux 35h), l'autre du PS, Barbara Romagnan,
- La troisième, c'est que 39 personnes ont été auditionnées et que de l'aveu même des rapporteurs, "presque aucune des personnes auditionnées ne demandait une remise en cause des 35 heures ". Étonnant que d'auditionner des gens sur un sujet qu'ils approuvent, non ? Était-il si difficile de trouver des opposants aux 35 heures et de les écouter?
- La quatrième, c'est que le député UDI en question, Thierry Benoit, souligne "le travail sérieux accompli par notre rapporteure Mme Barbara Romagnan, même si je ne partage pas les conclusions de son rapport." Tiens donc, un rapport qui réhabilite les 35h mais dont l'un des initiateurs ne partage pas les conclusions...

- Enfin, c'est la personnalité même de la rapporteure ( avec un "e", s'il vous plaît) qui devrait nous inciter à considérer ce rapport avec suspicion. Lisez donc la bio de Barbara Romagnan: 

" Première signataire d’une contribution soutenue par Benoît Hamon en vue du prochain congrès du Parti socialiste, Barbara Romagnan décide finalement de se rallier à la motion majoritaire soutenue par Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault. Le 9 octobre 2012, elle vote contre le pacte budgétaire européen. Critique de la politique économique du gouvernement actuel, elle rejoint les « frondeurs ». Malgré les désirs du président du groupe SRC Bruno Le Roux, elle est élue rapporteure de la commission d'enquête sur les 35 heures. En septembre 2014, elle est cependant mutée d'autorité de la commission des affaires sociales à celle du développement durable. "

Elle se rallie à Aubry et Ayrault, respectivement créatrice et co-inspirateur des 35h. Elle critique l'actuel gouvernement. Elle fricote avec Hamon. Elle rallie "les frondeurs" dont la nouvelle figure de proue n'est autre que Martine Aubry. Elle est en bisbille avec Bruno Le Roux, le chien fidèle de Président, qui la vire de la commission des affaires sociales pour la remiser au développement durable (comme Thévenoud)...

Avouez que tout cela fait beaucoup et peut nous permettre de douter sérieusement de la "réhabilitation des 35 heures "  et de la sincérité, voire de la crédibilité, du dit rapport dont toute la gauche gauche se gargarise aujourd'hui.

Il fallait que cela soit dit.

Sur ce, un bon dimanche à tous, même en Socialie !

Folie passagère 2571.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

31 commentaires:

  1. Il faut que cela soit dit, il fallait que cela fût dit, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Orage: je convoque Bescherelle et je te dis :)

      Supprimer
    2. @ Orage et Corto
      Les deux se disent. Et s'écrivent.
      Il y a seulement une légère différence dans l'intention.

      Supprimer
  2. C'est bizarre, tous les gens que je connais et qui travaillent sont résolument pour les 35 heures.
    Ceux qui ne travaillent pas, n'ont jamais travaillé et ne travailleront jamais sont vent debout contre les 35 heures.Et je fais abstraction de ceux qui sont partis à la retraite à 50 ans avec une coquette pension, et qui sont y sont farouchement opposés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bizarre, tous les gens que je connais et qui travaillent ne sont pas forcément pour les 35 heures.
      Ceux qui ne travaillent pas, n'ont jamais travaillé et ne travailleront jamais se foutent des 35 heures.Et je ne fais pas abstraction de ceux qui sont partis à la retraite à 50 ans avec une coquette pension, sans doute ont-ils bossé pour, et sans doute n'ont-ils jamais compté les heures passées à bosser.

      Supprimer
    2. ceux qui sont parti à la retraite à 50 ans avec une bonne pension sont à 99% des fonctionnaires qui n'ont jamais regardé la pendule où qui travaillaient 29 heures payées 35 et j'en connais

      Supprimer
  3. les 35 heures la pire des choses.. Dans le médical cet esprit de gauche a tout cassé ..Plus aucun libéral de santé ne veut se casser la tête alors que l'idéal c'est d'être au service du patient bien loin des heures de cinéma possible et de tout le petit égoisme qui surgit très vite chez chaque français moyen éduqué à la sauce du j'ai le droit à dès qu'il s'agit de son bien être .. profitons de la vie et tant pis si d'autres fautes de soins sont délaissés! depuis la loi Aubry j'ai vu les dégats se mettre en place à tous les niveaux .. plus de médicaux en zône rurale ( je connais j'y ai travaillé! les djeuns préfèrent la ville les 35 heures une vie cool.. Mon cabinet même donné n'attirait personne car il y avait ...trop de travail )
    35 heures une loi pour fonctionnaires ( de plus en plus nombreux!) bien loin des intérêts réels du pays .... pas du tout adapté aux logiques du monde.. un loi pour partager de plus en plus de misère et de manque de performance oui !
    une étude sort pour protéger les pauvres chéris oui !!! allons donc

    l'intelligence c'est d'avoir de la souplesse dans le monde du travail .. pas de boulot une entreprise réduit les heures voire licencie... Plus de travail ... On y va et l'on embauche ..parfois 20 heures de travail parfois 60 pour tous.
    moi j'ai tellement aimé les 35 heures qu'il m'est arrivé de les faire 2 fois dans ma semaine! et je suis toujours vivant avec le sentiment d'avoir fait mon devoir !!

    la France a les politiques les plus idiots du monde .. des gens qui n'ont jamais vraiment usé leurs mains, n'ont jamais dirigé de petites entreprises et encore moins donné de leurs deniers pour le bien des ouvriers! ... il n'y a qu'eux pour pondre des lois aussi inadaptées dans un monde ou tant de gens sont plus malheureux mais bien plus courageux et qui bougent plus !

    d'ailleurs le concept des 35 heures a été largement exporté !! ..

    La France pays des 35 heures et des grèves.. Pas de quoi en être fier

    mais il y aura toujours 10000 voix de gauche pour dire que cela était une réussite contre 1 contre ( médias obligent).. En socialie c'est ainsi !
    France pays des droits de l'homme bafoués chaque jour un peu plus ou l'on manipule les gens pire que dans bien des pays totalitaires
    Tout est bon pour ne pas revenir sur ces acquis sociaux et tant pis si le pays se casse le nez !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: bien d accord, moi même, dans mon ex boite, les 35h ont cassé du jour au lendemain et l ambiance et la productivité.
      Mais tu le dis bien: on ne touche as aux acquis sociaux quand bine même nous serions dans la mouise la plus totale. Et après les mêmes idiots viennent nous dire qu il y a beaucoup de chômeurs , que l économie va mal, et blablabla, mais comment peut-il en être autrement avec des gens qui offrirent de travailler 35 h en étant payé 39 ???
      Quant à ce rapport, il y a tout de même il me semble assez d élément pour douter de on objectivité et de sa crédibilité si ce n était la désinformation médiatique et ce petit orgasme d'une gauchosphère aux œillères décidément aussi larges que le cul d'un éléphant solferinien

      Supprimer
    2. @ PhilZ
      contente de vous lire.
      Un peu (beaucoup) débordée, mais ne vous oublie pas... :-)

      Supprimer
    3. @ Corto
      "œillères décidément aussi larges que le cul d'un éléphant solferinien"
      J'adore ! :o)))

      Supprimer
  4. La différence entre les 39h et les 35h :
    Dans les petites entreprises qui n'ont pas pu ou voulu embaucher, les salariés ont fait en 35h ce qu'avant ils faisaient en 39.
    Malgré les exonérations sur les heures supplémentaires avec la loi TEPA plombée par les quotas, beaucoup de petits patrons ont du refuser des contrats ou des chantiers, d'autres ont sacrifié la qualité pour respecter les délais et certains, comme dans le bâtiment, se sont carrément détournés des chantiers peu rentables (rénovation, dépannages) laissant la place aux autoentrepreneurs autoproclamés professionnels et aux charlatans.
    Je parle de ce que je connais mais tous les secteurs ont été impactés d'une façon ou d'une autre et plus particulièrement les petites structures.

    Moi, je suis aux 45h hebdomadaires. Les heures supplémentaires se déclenchent à partir de la 46ème heure. Alors les 35h...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: ce que je sais du BTP pour n y avoir bossé que deux ans, c'est que les 35h ont permis de développer le travail temporaire et l intérim avec des équipes venues de Pologne, de Hongrie ou même de Roumanie. Ah, j oubliais la boite dans laquelle je bossais, Suez, avait pour actionnaire principal l'Etat

      Supprimer
  5. bonjour corto ,
    cela va peut-être vous étonner, mais je suis (globalement) contre le "retour" aux 39h ...
    1- problème du salaire; 39h oui, mais payées combien ?
    -payé 35 -> problème d'augmentation de travail sans salaire : impossible en démocratie
    aucun homme politique ne sera élu avec un tel programme
    En démocratie le seul moyen d'y arriver sera : le mensonge !!!

    -payé 39 -> le coût du travail horaire ne change pas : faible impact économique
    c'est par exemple ce que je pense du travail le dimanche
    l'embellie existe(ra) (souplesse économique) mais elle est purement de forme :
    vous ne changez pas le cout horaire.

    2- Injustice envers ceux qui travaillent toujours plus, et les assistés qui travaillent toujours moins...
    -> nous en arriverions à une quasi "race" d'esclaves exploitée
    par une "race" ou population de chômeurs
    -le retour aux 39h est en ce sens quasi-antinomique à l'assistanat
    je ne serai d'accord qu'avec la fin de l'assistanat : vous me le promettez ?

    3-Faible impact économique : le code culturel a basculé à la préférence étrangère
    A force de nous rabâcher "l'ouverture d'esprit" , "l'europe" et "l'anti-racisme", le code culturel est désormais à préférence étrangère. Il y a des tas de secteurs économiques pour lesquels la baisse de charge n'influera pas !!

    4-Stress de la vie aujourd'hui
    - avec la densité de population , impossible de rentrer entre midi et 2 h ,
    ce qui était très courant " du temps des 39h" et n'importe quel travailleur vous le dira :
    2 demi-journées de 4h =/= une journée de 7h
    -famille éclatée : même les pères doivent garder les enfants
    Les exemples abondent autour de moi: un collègue divorce ? s'il ne veut pas être relégué
    au rang de papa-copain qui voit sont fils un week-end sur deux,
    il demande le mercredi après midi
    -Enfin travailler plus : mais pour quel but ?
    - plus de patriotisme : inutile de faire "son devoir" ou de penser à l'avenir
    - si vous n'avez pas d'enfants : idem vous n'avez rien à léguer , à quoi bon amasser ?
    - quand à l'espoir d'améliorer sa propre vie,
    cela devient de plus en plus difficile même en travaillant (par ex: foncier trop cher)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jmespe: Revenir au 39h pour revenir aux 39h serait une idiotie. La grande majorité des gens qui veulent revenir aux 39h savent très bien que et d une ce ne sera pas facile et de deux que ce n'est pas vraiment là l important. L'important, le fondamental c'est de redevenir compétitif. Ni plus, ni moins. Les 35h ont abimés comme jamais notre économie et le monde du travail, mais ce serait illusoire de vouloir bêtement revenir là dessus.

      Supprimer
  6. On est toujours dans le même veine du dogmatisme particulièrement idiot des socialauds.

    Ils SONT la bien-pensance.tout avis différent est à proscrire et à châtier.
    Donc, nous ne sommes que des (censuré x 1 000).
    CQFD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: ils sont la bienpensance; à nous de ne pas nous faire avoir et de ne surtout pas prendre pour argent comptant ce que les médias nous transmettent.

      Supprimer
  7. Ne pas parler des 35h aux commerçants et artisans , entre le commerce et les papiers je faisais bien mes 70h par semaine , ma femme qui a repris mon activité en fait un peu moins , en gros 65h , à ma première époque mes gars ne comptaient pas leurs heures et la paye suivait et il n'y eut aucun mort par épuisement dans mon équipe.
    Les 35h a marqué le début de la descente aux enfers des entreprises , garnd merci à Aubry et consort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: la création de ces 35h a été mise au point par des politiciens qui n avaient jamais mis le pied dans une entreprise et nous devrions nous étonner de sa stupidité ?

      Supprimer
  8. Bonsoir Corto,

    Quitte à utiliser un terme marqué du sceau de la connerie des modernoeuds, j'aurai préféré que tu uses du mot "rapportrice" ou "rapporteuse". C'est aussi laid que rapporteure et n'a strictement aucun sens.
    Depuis quand faut-il prendre au sérieux un rapport émanant de la chambre d'enregistrement et répondant manifestement à une commande de l’exécutif? Est-ce que des chefs d'entreprise, qui doivent lutter tous les jours contre les billevesées (pour employer un terme poli) en provenance du politique, se préoccupent-ils ouvertement de philosophie? Si au moins cette personne avait passé ne serait-ce qu'un mois dans une PME pour évaluer au quotidien la nocivité de l'action parlementaire, on l'écouterait un peu mais là, désolé, ça ne marche pas.
    Les 35 heures resteront dans l'Histoire comme une des plus grandes stupidités jamais sortie d'un crâne d’œuf estampé ENA (en novlangue socialiste "une crânesse d'oeufe) . Comme nous l'avait dit un jour un professeur d'économie au cours d'une session de formation: "Si jamais la réduction du temps de travail fournissait du travail, il y a bien longtemps qu'on devrait tous être à cinq heures hebdomadaire!". Et dire que ce genre de rapport à la noix est payé avec notre argent. A pleurer.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H: mais c'est tout le problème, tous ces gens bien instruits sortis de l ENA font la pluie et le beau temps sur notre économie et notre pays. Et jamais depuis la création de la Veme république, il n y a eu autant d enarques pour entourer le président ( fais le compte c'est impressionnant) et tous ces gens n ont jamais vu de près une entreprise, alors comment pouvoir imaginer un instant qu avec eux ça pourrait aller mieux ?

      Supprimer
  9. je me souviens de la mise en place des 35 heures dans la boite ou je travaillais au moment ou ça a été appliqué... nous étions une petite équipe en bourse... un casse tete pas possible alors que nous étions déjà ric rac niveau personnel... sinon comme tu dis "". Étonnant que d'auditionner des gens sur un sujet qu'ils approuvent, non ? " ben non , c'est meme le principe de la gauche ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton Flingueur: C'est désopilant de lire depuis deux jours tous les gauchistes se satisfaire de ce rapport et pas un de se poser la question de sa crédibilité.

      Supprimer
  10. Rigolons un peu avec ce billet "L'antiracisme commence avec la déconstruction du privilège blanc" signé par Amandine Gay sur Slate.fr

    Pas sur le fond, malheureux ! Loin de moi l'idée de me moquer de ses propos au risque de voir débouler tout ce qui se fait en matière de bien-pensance.
    L'envie de rigoler m'a pris sur la forme de son écrit. Exemple :

    "Elle venait sincèrement me féliciter, tout en étant complètement imperméable au racisme de ses propos qui supposaient que les Noir.e.s n'étaient a) pas français.e.s b) pas articulé.e.s. "

    Ça pique un peu les yeux à lire mais à trop vouloir en faire avec l’anti-sexisme, on obtient ça :

    "Et c'est à cet endroit que les chercheur.e.s, les artistes, les journalistes et tou.te.s (sic) les personnes ayant accès à la parole publique doivent travailler."

    Le correcteur d’orthographe m'a proposé "fou" à la place de "tou". Moi, j'aurais pas osé (SOS racisme, le MRAP, toussa)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Ah que non épargne moi les sornettes de Slate. Vois-tu, avec Marianne, nous étions depuis sa création des "fans" et des gros commentateurs de Slate, même Hollande, un temps chroniqueur m(avait adressé une réponse à l un de mes commentaires, et j ai même écrit un artcile pour eux qu ils ont publié mais petit a petit Slate est devenu du grand n importe quoi progressiste, avec des articles plus racoleurs qu informatifs et une censure de plus en plus présente. marianne a tenu un peu plus longtemps que moi qui n y retourne qu épisodiquement, pour pas dire très rarement

      Supprimer
  11. Pour les Socialos ce ne sera pas le premier -ni hélas le dernier- rapport bidon propre à
    les conforter dans leur connerie autosatisfaite. Tant qu'il y en aura notre pays marchera
    sur la tête!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: sans compter le coût d'un tel rapport... bidonné à la base.

      Supprimer
  12. Pour défendre les 35 heures il faut bien des Pompili ou des Romagnan, mon cher Corto, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Pompili ? la blonde de service des écolocons à l Assemblée ? elle m amuse beaucoup celle-là, quand je l écoute, je sais que j ai forcément tort puisqu elle a toujours raison.

      Supprimer
  13. Etant fonctionnaire donc un gros glandeur, je suis pour les 20 heures payées 40, merci la bonne souplette!

    Demain, j'ai ma petite entreprise, aucun problème pour y rester 90 heures car , je sais que les heures passées ne seront inutiles, de toute façon même si les 39 heures les ramiers ne travaillerez pas plus voire moins car ils devraient ralentir la cadence pour occuper les 4 heures supplémentaires

    Laissez la possibilité à ceux qui désirent travailler plus est la meilleur solution, un certain Sarkozy, l'avait fait , tout le monde y trouvait son compte mais les socialistes sont passés par là, comme souvent des destructeurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Oui mais tout ce qu a fait Sarkozy étant forcément mauvais, il fallait effectivement que nos gauchistes reviennent sur la défiscalisation de sheures sup qui avait le mérite de satisfaire tous ceux qui en bebéficiait. On nous a dit que l abrogation de la défiscalisation devait stimuler l emploi, on a vu...

      Supprimer
  14. L'explication de la malhonnêteté intellectuelle de ce rapport est expliquée en fin de billet la : http://newskandal.wordpress.com/2014/12/15/morning-meeting-lundi-15-decembre-2014/

    Il faut environs entre 3 et 5 ans pour qu'une mesure pareille fasse effet, Il faut donc étudier les courbes à partis de 2003 et là.... Heu comment dire.... Si je m'en tiens à "l'analyse" plus que succincte du bdg (N.Jegou), il semblerait que les 35h aient augmenté le chômage et baissé la croissance pendant que des pays n'ayant pas appliqué cette mesure (voir même ayyant fait l'inverse, comme l'Allemagne) s'en sortent mieux....

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique