mardi 16 décembre 2014

Etes-vous d'ascendance africaine ?


On est habitué à toutes ces journées, semaines et années nationales, mondiales ou internationales qui fêtent, célèbrent, prônent ou commémorent tout et n'importe quoi: La journée internationale de la gentillesse, l'année française de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, la journée mondiale de l'orgasme (notez, c'est le 21 décembre), la semaine de ceci ou de cela. Et chaque association, chaque pays, chaque gouvernement, chaque organisation internationale d'organiser ou de décréter telle cause ou telle journée, cause mondiale de ou journée de. Et on se dit qu'il y a tellement de cause ou de trucs à promouvoir que parfois une journée, une semaine, un mois ou une année ne suffiraient pas à mobiliser suffisamment les énergies pour gagner

Et bien l'ONU, ce grand machin dont on ne sait plus trop s'il est encore efficace a trouvé la solution: fi d'une journée de ceci ou d'une année de cela, voici venu le temps de la décennie  !

Et ils ont choisi de commencer très fort en inaugurant le 10 décembre, la Décennie Internationale pour les Personnes d'Ascendance Africaine (merci de ne pas omettre les majuscules). Oui, oui, vous avez bien lu, même écrit noir sur blanc, on a du mal à y croire: la Décennie Internationale pour les Personnes d'Ascendance Africaine. C'est dingue, non ? Du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2024, ça va swinguer et phosphorer pour promouvoir, se souvenir, se repentir, danser, créer, colloquer, bref vous l'aurez compris dix ans pour extirper de nos histoires, puis célébrer, l'héritage de notre ascendance africaine.

L'Unesco, dont le siège est à Paris, a décidé de rejoindre cette grande fiesta et son communiqué est on ne peut plus clair quant aux objectifs de cette "décennie": " Cette Décennie porte un message d’espoir, de tolérance, de droits de l’homme et de dignité. A travers le monde, on observe une reconnaissance croissante de la contribution inestimable des hommes et femmes d’ascendance africaine dans l’édification de nos sociétés contemporaines. La Décennie Internationale pour les Personnes d’Ascendance Africaine est destinée à transformer cette reconnaissance en action."

Il s'agit donc de saisir cette "opportunité pour promouvoir le respect, la protection et la réalisation des droits de l’homme et libertés fondamentales pour les personnes d’ascendance africaine ". C'est chouette non ?

Vous savez ce qu'il vous reste à faire pendant les dix ans à venir...

Folie passagère 2574.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

30 commentaires:

  1. Sachant que l'ensemble de l'humanité vient d'Afrique, nous sommes donc tous d'ascendance Africaine. Quand à ma descendance par la force des choses, aussi !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir mettre à jour vos connaissances. Même Coppens revient sur ses affirmations. Les dernières découvertes en Europe comme en Asie plaident pour une émergence simultanée des hominidés en divers lieux hors Afrique.

      Sinon, je suis désespérément leucoderme. Pas le moindre mahometan, animiste parmi mes racistes d'aieux.

      Supprimer
    2. @JeanMi: idem, je ne suis pas l 'Humanité, mais aussi loin qu'on ait pu remonter, soit 1525, pas la moindre trace d'africanité dans mon arbre

      Supprimer
    3. Émergence simultanée des hominidés en divers lieux hors Afrique ? Et qui auraient tous évolués pour donner une même espèce in fine ? Ça paraît totalement délirant. Finalement l'Histoire du jardin, de la côte et de la pomme paraît encore plus crédible.

      Supprimer
  2. Çà, c'est pas vrai. Je me réclame de descendance adamique, d'Adam, né en Eden. Que je sache, aucun géographe ou historien n'a situé Eden en Afrique.
    Que les paléontologues disent que l'humanité vient d'Afrique de l'Est n'y change rien. Je préfère beaucoup Eden, où Adam discutait avec Dieu, c'et vous dire!
    Et puis en Eden, il n'y avait pas de chômage; n'y d'immigrés d'ailleurs. Juste quelque Serpent.
    Je propose un millénaire international (ou plus) pour les personnes d'ascendance Édénique.
    Penthièvre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Penthièvre: Un millénaire international pour les personnes d'ascendance chrétienne en quelques sortes, voilà qui me convient tout a fait !

      Supprimer
  3. Je pense que c'est bien de célébrer l'Afrique. Car au train où vont les choses, y'aura bientôt plus personne sur ce (in)continent, vu qu'ils viennent tous chez nous. La suite, on la connaît, les anthropologues nous ont déjà récapitulé tout ça: des Noirs qui partent de là-bas, qui essaiment partout, qui deviennent rouges, jaunes ou blancs, mais qui ne restent jamais noirs. Donc les Noirs sont en voie d'extinction. Si on veut en retrouver dans quelques milliers d'années, faudra faire le chemin à l'envers: prendre quelques vikings bon teint et les immerger en pleine brousse en attendant que le temps fasse son œuvre de noircissage. Faudra être patient, c'est tout.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Page: Sans conteste aucune, le meilleur commentaire de la semaine :)

      Supprimer
  4. "...contribution inestimable des hommes et femmes d’ascendance africaine dans l’édification de nos sociétés contemporaines."
    Pourraient-ils développer un peu ? Parce que là, tout de suite, rien de très marquant ne me vient à l'esprit...remarquez, c'est peut être pour ça qu'il faudra 10 ans pour réfléchir, la dernière semaine servant à faire l'inventaire...
    Encore un truc débile pour rabaisser ceux qui ont le malheur d'être nés un peu trop pâles...
    Quand on regarde les découvertes qui ont eu un impact positif pour l'ensemble de l'humanité, je n'en vois pas beaucoup qui ont leur origine en Afrique...
    En clair, cette décennie de reconnaissance gnagnagna..ne sera qu'un procès fait à la civilisation occidentale, coupable, forcément coupable, j'en prends le pari...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nana: ton commentaire permet de faire un lien entre cette merveilleuse " décennie" à venir et le discours d 'hier de Président, lien que je fais avec le titre d'un billet d'Atlantico: " En dissociant République et origines, Hollande vide l'identité française de son sens ", titre que je transforme en " En dissociant l'Occident et ses origines africaines, l'ONU le vide de son identité actuelle ".

      Supprimer
  5. Je lis que ce sera une opportunité pour lutter contre le racisme. Sous-entendu les Noirs sont victimes de racisme (où, en Afrique, en Amérique, en Europe?) mais eux-mêmes ne sont pas racistes. Pourquoi? Comment se fait-ce?
    Mais voyons le bon côté des choses. Ce sera une occasion de mettre en valeur les apports des Africains aux progrès des techniques, des sciences, des arts, de la médecine, de l'industrie, de la musique et de célébrer la richesse des civilisations africaines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Brindamour: Et s'il faut parler de racisme, seuls ceux qui n'ont jamais vécu en Afrique ou aux Antilles, ou aux USA peuvent avoir la bêtise de prétendre que les personnes de couleur ne sont pas racistes.

      Supprimer
  6. J'espère qu'il y aura des trucs festifs pour célébrer les grandes conquêtes africaines. Par exemple des pique-nique-famine, des stages de coupage d'avant-bras à la machette et de décollation de chrétien, des après-midis éducatives pour les enfants : toi aussi, apprends à attirer les mouches avec le coin de tes yeux, etc.

    Ça va être très enrichissant, je sens ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: Un peu que cela va être enrichissant, z'avez déjà vu l'ONU organiser un truc qui appauvrit ? Va y avoir plein de trucs festifs, des happenings, des conférences, des colloques, peut être même bien des déjeuners républicains et citoyens, des stages de djembé, des ateliers de tatouage au hénné, des villages africains reconstitués sur la place de l'Hotel de ville à Paris, des bals de pompiers où l'on dansera sur Saga Africa, le dimanche on travaillera sur la musique de " un dimanche a bamako " et toussa, ça va être très très bien.

      Supprimer
    2. Stages de scarification, et la rédaction d'un grand projet de loi : l'excision pour toutes.

      Supprimer
  7. Décennie pour les découvertes faites par les Africains de couleur noir à travers le monde, en vérité je suis assez curieux de le savoir . Sida, ébola, peste , choléra , famine,racisme entre peuplade, tuerie en tout genre, now islam , tu peux rajouter si tu veux je suis un peu à la ramasse .
    J'y pense , ils ont découvert assedic-pôle-emploi,rmi-rsa,prime de noël,caf,dealer,contrebande,escroquerie, nique le France etc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henti: Et Obama ? n'est ce pas un cadeau fait à l humanité ?

      Supprimer
    2. Pour les femmes c'est certain , pour la politique moins sure .

      Supprimer
  8. Mince alors, quand cette saloperie sera terminée je serai tellement vieux que je n'aurai
    sans doute plus la force de pousser un grand soupir de soulagement...ça risquerait
    d'être le dernier! Quoi qu'on commence à avoir du mal à trouver un quelconque intérêt
    à vivre dans un monde aussi imbécile.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: quand ce truc sera terminé, et si j en crois Rebsamen, ministre socialiste du travail, il me faudra cotiser deux ans de plus pour ma retraite.
      Imbécile ? que t(arrive-t-il aujourd'hui, je te trouve bien gentil

      Supprimer
  9. c'est très bien mais a mon humble avis ce n'est pas assez ... ce n'est pas le tout de glorifier et d'honorer les personnes d'ascendance africaine (au fait a partir de quel degré de métissage on en fait encore partie....? ) il faut paralèllement organiser une décennie de la repentance et de la honte des personnes d'ascendance européenne ( de couleur blanche uniquement hein pour ne pas stigmatiser ) en raison des horreurs et des catastrophes qu'elles ont perpétrées dans le monde entier... les quelques apports au bien etre de l'humanité pouvant etre tenus pour quantité négligeable...apres tout ca fait 40 ans que c'est en application en France et ça marches très bien ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: "il faut parallèlement organiser une décennie de la repentance et de la honte des personnes d'ascendance européenne" je pensais que tu avais compris que c'était inclus dans le package !

      Supprimer
  10. C'est très bien tout ça, mais la question à se poser étant de savoir si on doit vraiment être fier d'avoir des aïeux africains. Parce que bon, sans vouloir faire mon chieur, l'Afrique combien de prix Nobel de physique, de médecine, de chimie, combien de médailles Fields, etc. ? Quelle contribution majeure à l'humanité vient d'Afrique ? Virus, bacilles, microbes, mis à part ?

    Alors ?
    Visiblement ça ne se bouscule pas au portillon. Point de grand géographe pour cartographier le Nil et trouver sa source, en revanche, il y a du monde pour réclamer un pays qui a été créé de toutes pièces par des blancs, surtout par des ethnies qui étaient absentes des lieux lors de leur arrivée, et qui ont cru bon de massacrer le peu de natifs bushmen qui vivaient peinards dans leur coin.

    L'Afrique, c'est la razzia de certaines tribus par d'autres pour vendre des esclaves aux arabes puis aux blancs. C'est aussi ces pauvres noirs libérés du joug américain et qui une fois arrivé dans un pays qui a été créé pour eux par ces blancs qu'ils fuyaient, n'ont rien trouvé de mieux que de réduire les natifs en esclavage pour les vendre ou les louer aux plantations du coin, et ce jusqu'en 1973.

    C'est ça la saga Africa. Tribalisme, malaria, esclavage, massacres.

    Et bien, je suis fier de ne pas avoir le moindre africain parmi mes aïeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: excellent commentaire mais alors comment expliquer que nous soyons, selon , l onu et l unesco, redevable pour cet héritage ? parce que quand on s apprête a faire des courbettes pendant 10 ans à "nos ascendances " africaines c'est que forcément nous sommes redevables;
      Est-il possible d etre aussi con pour nous pondre ce genre d initiative ?

      Supprimer
  11. Dix années, c'est long et qu'en pensent les africains.L'ONU ferait mieux de s'occuper des nouveaux marchands d'esclaves, des pirates et d'en finir avec les conflits ethniques. Les africains se detestent entre eux comme les antillais, il a fallut que je sois marié avec une sénégalaise pour ouvrir les yeux. C'est affligeant une telle haine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: oui mais l'ONU est au dessus de ces haines ancestrales. Elle travaille pour le bien de tous et le vivre-ensemble

      Supprimer
    2. Vivre ensemble, ça commence par chacun chez soi, et des frontières bien claires.

      Supprimer
    3. @Koltcahck: Ouias ben va dire ça à président qui pas plus tard qu hier a déclaré que toute tentative de modifier Schengen serait un terrible retour en arrière :)

      Supprimer
  12. Moi, ce qui m'intéresse dans ce cirque, c'est de savoir si on aura le droit de retourner dans les arbres pour échapper au bordel d'en-bas sans payer une taxe arboricole en sus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lecanasson: sans payer une taxe ??? oh hé, réveil ! tu payeras une taxe, même pour ça !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique