vendredi 20 janvier 2017

Bonjour Donald, adieu Barack!

Résultat de recherche d'images pour "Donald Trump"

Aujourd'hui Donald Trump deviendra officiellement le 45ème Président des Etats Unis d'Amérique. Je ne sais absolument pas ce que cela donnera mais je me dis qu'un gars qui est à ce point détesté par les gauchistes et les médias ne peut pas être si mauvais que cela. Il est d'ailleurs assez cocasse de voir que tout ce que le monde comprend de grands ou de petits démocrates et d'amoureux de la démocratie s'opposent et s'apprêtent à en découdre avec un homme qui a été élu démocratiquement, selon les règles établies.

La démocratie, mes cons, cela commence par respecter le résultat des urnes.

Je prends ici le pari qu'il ne sera pas un si mauvais président que cela; pour peu qu'on ne lui mette pas trop de bâtons dans les roues.

Il n'est pas beau, nous sommes d'accord. Et alors ? On a bien eu Hollande et ils ont failli avoir Hillary, non ?

Il est cash, il bouleverse l'establishment, il s'oppose à la dictature des minorités, il ne parle pas, pour l'instant, le politiquement correct, il a compris que l'on pouvait envoyer paître les journalistes sans que cela empêche de gagner une élection et bien mieux qu'Obama, il sait utiliser les réseaux sociaux tant pour agir que pour faire sa propre promotion.

Comme de très nombreuses personnes, j'avais été emballé par l'élection de Barack Obama que quasiment personne, deux auparavant, ne connaissait. Il succédait à cet abruti de Georges W. Bush, il était jeune, noir, de la classe, sportif, beaucoup d'humour et avalait comme personne, avec élégance, de gros hamburgers. On le disait remarquablement intelligent. Il suscita chez beaucoup de l'espoir, l'espoir d'une Amérique plus juste, plus réaliste, plus ouverte et moins guerrière... On a vu. Il ne s'est jamais départi de tout ce qui fait son charme, mais à part cela... tant sur le plan intérieur que sur la scène international, quelle déception.

La victoire de Trump n'est rien d'autre que le plus patent des échecs de Barack Obama, de son administration et d'un camp démocrate qui s'est fourvoyé dans les grandes largeurs. Un échec qui n'est pas sans rappeler celui de notre actuel Président.

Folie passagère 3427.
Résultat de recherche d'images pour "obama de dos"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

49 commentaires:

  1. Corto
    Je te suis à 100% !
    J'ai moi aussi cédé à l'Obamania...En oubliant un peu vite le poids des institutions outre atlantique, où l'équivalent du 49.3 est difficile à manier! ;)
    Et puis ai,dépité,constaté que l'homme n'avait sans doute pas les mesures du costume que nous voulions qu 'il porte...
    Il est bien sûr trop tôt pour juger..
    Comme tu le dis, la démocratie, c'est le résultat des urnes...Et ce résultat là, il m 'a bluffé parce que je n'aurais jamais cru que des thèmes aussi proches de ceux que nous évoquons à chacun de tes billets soient d'actualité aux Etats Unis AUSSI!
    Et cela me fait froid dans le dos, de voir qu'outre atlantique, le grand remplacement et la restauration de l'autorité de l Etat mobilisent à ce point les foules...

    Et puis, tant pis pour les pisse froids et les grenouilles de bénitier,le personnage me plaît par son franc parler,sa volonté d'appeler un chat un chat et son réalisme.
    Il n' est pas exclu que les crypto-autorités rampantes des Bildegberg, organismes supra nationaux, trilatérale and C° aient du souci à se faire... Et alors ça, ça me botte au plus haut point !
    "Wait and see" certes..
    Mais je prie (;) )pour que nos urnes à nous lui réservent un partenaire à la hauteur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Obama, une certaine élégance qui cachait néanmoins une dure volonté. Deux mandats pour diriger les States, il faut avoir du coffre !
      Et maintenant on attend Trump au tournant pour voir de quelle étoffe il est vraiment fait. Se dégonflera-t-il sous la pression des lobbies ? Les prochains mois risquent d'être assez passionnants...

      Supprimer
    2. "Deux mandats pour diriger les States, il faut avoir du coffre !"
      Non, un bon dos : Obama a battu le record de parcours réussis au golf des présidents US.
      Amike

      Supprimer
    3. Du coffre, je vous rappelle que G.W.Bush a aussi effectué deux mandats.
      Obama est une erreur de casting qui nous a amené à une situation internationale intenable.
      C'est quand même des guerres par procuration.
      Quoique ce personnage faisait, aucun reproche, silence radio.
      Il est vrai que c'était le nouveau messie.

      Supprimer
    4. gridou: trump va certainement décoiffer et gouverner de ma ière peu orthodoxe mais mézavi que de toutes façons, il saura se tenir coincé qu il sera par " sa " majorité au congrès

      @Barbara: je ne doute pas un instant que pour diriger les USA pendant 8 ans, il faille etre sacrément burné mais franchement quelle déception. Maintenant, il est vrai qu on va voir de quel bois est véritablement fait Donald Trump. ça va etre effectivement passionnant

      Amike: il est bon au golf comme il est bon charmeur , est-ce suffisant ?

      Grandpas: +1 !

      Supprimer
  2. Rien de plus réjouissant que de voir cette classe politico-médiatique, qui n'a que la démocratie à la bouche, prendre une voix sépulcrale et faire des têtes d'enterrement dès qu'il s'agit de Donald Trump ! Pourtant il va bien falloir qu'ils s'y fassent : c'est le nouveau Président des Etats-Unis, celui qui est bien décidé de n'en faire qu'à sa tête et dont le seul slogan est : America first !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: ce qui n'est pas sans me rappeler que Fillon a promis que sous 10 ans , la France serait la première puissance européenne :). Trump est le nouveau président, c'est ainsi, c'est la démocratie, là aussi alors toutes les bouches en cul de poule n ont qu a la fermer, on saura très vite s'il est à la hauteur de la fonction.

      Une journaliste à l instant sur BFM: " Obama était plus musulman qu'américain " !

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      En attendant,Hollande a parlé contre le président Trump en lui reprochant ses vues protectionnistes.

      Quand un "président",(je ne vois pas de président en France,seulement une silhouette de plus en plus adipeuse,ici mais parait qu'il l est,donc ce doit être vrai?)cumule soumission aux gros lobbies et incompétence!
      Si Fillon veut faire de la France la première puissance européenne,il lui faudra renoncer à l UE et limiter la libre circulation des capitaux quand il sera élu.

      Supprimer
    3. En effet, je pense qu'il fera "à sa manière" ! Vivant aux states, nous avons suivi hier, toute la journée en direct, l'événement. 1) les couturiers connus des peoples avaient dit ne pas vouloir habiller Mélanie Trump .... sans commentaire, elle a utilisé les services d'un styliste cubain et elles étaient, de très loin, elle et ses filles, les plus élégantes de la cérémonie. 2) malgré les conventions protocolaires qui consistent à se jeter des tombereaux de fleurs mutuellement, après avoir sacrifié au rite, en disant son respect pour Obama ou Clinton, il ne s'est pas gêné le moins du monde pour exprimer, clairement, ce qu'il pensait de l'état dans lequel son pays se trouve et son désir d'y remédier. 3) pour enfoncer le clou, en musique si l'on peut dire, dans deux des trois bals qu'il a inaugurés, il a choisi comme chanson thème "my way" de Sinatra, ce qui signifie : à ma façon ou à ma manière ! Donc, il est clair que ce Monsieur sait ce qu'il veut, suit son idée envers et contre tous ses détracteurs et fera tout pour y arriver. Je ne prend pas position sur sa future politique car, n'étant pas américaine, cela ne me regarde pas mais je fais juste ce commentaire, impartial, pour ceux qui croient qu'il n'a pas idée de la fonction et n'y arrivera pas car on l'en empêchera. Avec son caractère de battant, cela m'étonnerait beaucoup !

      Supprimer
  3. Je devais faire partie du peu de gens qui ont été séduits par le proto-musulman Obama.
    Ce type fut une catastrophe pour le monde.
    Mais rien que pour avoir vu les gueules défaites des gauchistes de tous pays à l' annonce de la victoire de Trump m'a rendu ce personnage sympathique.
    Malheureusement, j'ai peur qu'il ne finisse pas son mandat, un accident est si vite arrivé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si déjà il arrive à le commencer, on pourra dire qu'il aura eu de la chance !

      Supprimer
    2. Grandpas et marianne: il est vrai que les menaces sur Trump n'ont pas manqué et qu il a intérêt à veiller à ses abatis, un malheur est si vite arrivé.

      Supprimer
  4. Moi j'ai jamais pu piffer Hussein,en partie en réaction à l'obamania médiatique et "culturelle",je ne suis de plus pas très sensible aux beaux mecs princes de la coolitude.La façon de se conduire ces derniers jours me le rendent encore plus antipathique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi ? Vous n'avez pas été séduit par cette façon d'écraser une larme discrète au coins de ses yeux, lors de ses discours officiels ? Seriez-vous un sans cœur, en plus de tout le reste ?

      Supprimer
    2. Annie,

      Moi, j'avais été très surprise de sa gesticulation (danse ?) ridicule devant les pyramides en Egypte lors d'un des premiers déplacements - quand à son prix nobel, bof, bof,bof...

      Supprimer
    3. La petite larmichette il en a quand même un peu trop joué..Et puis qu'est ce que ça veut dire "en plus de tout le reste"?

      Supprimer
    4. @Zen Aztec et Marianne: idem, moi les petites larmes au coin de l'oeil venant de l homme soi disant le plus puissant de la planète, c'est charmant mais ça m en touche une sans faire bouger l'autre

      Annie: Prix Nobel... je me demande ncore bien pourquoi on le lui a remis alors qu il venait d etre élu. Parce qu'il était noir ?

      Supprimer
  5. Géo

    Pas emballé par Obama à l époque déjà!
    Quand le représentant d une minorité"colorée",en outre, est élu,cela ne prouve-t il pas qu il a dû faire double allégeance à des éminences grises qui utilisent l antiracisme,l égalitarisme et tout le tralala pour parvenir à leurs buts qui n ont rien de louables?

    Par exemple,Komry,Taubirat,Bekacem les colorées de service employées pour continuer a détruire la France...au nom de la diversité(quelle fable!).

    C est bien beau les costumes bien coupés,les candidats style"mannequin",mais ça ne remplit que les affiches de pub,ça ne fait pas des vrais gouvernants.
    Si le squatter de l Élysée avait été un bon chef d État,que nous aurait importé son physique disgracieux?
    (Ici je mets un veto sur l apparence vestimentaire car il y a des limites quand même!D ailleurs,si il avait été bon dirigeant,il n aurait pas eu l apparence d avoir dormi sur un matelas de cartons d emballage.)

    Monsieur Trump a ses preuves à faire,il doit naviguer en eaux dangereuses et se montrer fin diplomate,sous peine d être assassiné car c est une tradition aux USA de liquider les présidents non conformistes.

    Nous pourrions donc prévoir que son élection,malgré tout,ne nous sera pas forcément bénéfique du fait qu il devra composer avec des forces obscures qui n ont pas l intention de lâcher prise notamment en Europe,et nous devrons donc ne compter que sur nous mêmes car un pays n a pas d amis,seulement des alliés de circonstance.
    Trump peut être un allié de circonstance à la condition que nos futurs gouvernants soient déjà les alliés de la France et ne jouent pas contre ses intérêts en continuant,notamment,à privilégier les nomades et minorités qui n ont rien à faire d elle et qui ne sont que les masses d idiots utiles de l oligarchie dégénérée et tyrannique hostile à Trump,avec laquelle il traite déjà pour s assurer un potentiel d action conséquent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: Trump ayant compris que l'équilibre du monde avait changé et qu'il fallait prendre langue avec Poutine me semble du meilleur augure a contrario d'un Obama qui avait fait de Poutine sa bête noire.

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Monsieur Trump est un homme réaliste,un tempérament énergique.Il me parait être chevillé à ses racines et cela plait,même aux non-Blancs.
      Ceux qui manifestent contre lui sont des idiots utiles même pas payés par leurs employeurs pour ce qui est des militants de base,ceux que les hommes de l ombre méprisent par dessus tout.
      De simples"stücken"(piéces que l on peut remplacer).
      Si leurs patrons Soros and co leur disent de rentrer dans leurs niches,ils obéissent...comme les larbins des médias y compris en France
      Donc nous voyons où sont les vrais problèmes(mais ce n est que mon avis.)

      Supprimer
  6. Plus le microcosme politicomédiatique s'emballait et plus il me rebutait. Tout ce petit monde avait les yeux de Chimène pour Barak et Michelle.
    Tout était bon : Barak et Michelle dansant amoureusement, B & M s'embrassant langoureusement, Barak essuyant ses larmes, les filles, les chiens, le potager...
    Ouf ! Stop ! Ca va faire du bien...
    En attendant, les journaleux français rivalisent de commentaires acerbes puis s'étonnent que Trump n'ait pas choisi également un journal français pour s'exprimer (Salamé).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gilly: + 1 ! Je suis la cérémonie d investiture sur BFm, incroyable les commentaires des journaleux à l encontre de Trump et de sa femme ! Quand nos journaleux en auront marre d etre snobé par Trump, ils changeront de comportement.

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      "Suis sur BFM..."

      Mais quel courage nom de nom,de se laisser consciemment irradier par ces étrons de l'audiovisuel.

      Supprimer
  7. Barack Obama, durant sa dernière année au pouvoir, a fait larguer plus de 26 000 bombes sur 7 pays différents, et pourtant les médias « progressistes » et la gauche bien-pensante dans son ensemble pleurent douloureusement son départ, pour la seule raison qu’il avait l’air cool et classe en le faisant. Cela témoigne de l’emprise et de l’influence du marketing sur l’opinion publique, puisqu’en 2008, Barack Obama, en tant que marque / produit, recevait le « prix marketing de l’année » pour sa campagne présidentielle, devançant Apple et Nike.
    De plus celui que toute la bien bien-pensance appelle le président noir, n'est en fait pas noir mais mulâtre, sa mère est blanche mais ça fait plus branchouille de la considérer comme noir.

    Trump a un sacré boulot, avec la bande de connards qui va se mobiliser pour lui savonner la planche, au lieu de mettre leur énergie au service de leur pays.
    En tout cas il va bosser pour les USA et pour personne d'autre donc rien à attendre de lui "gratuitement".
    Je souhaite de tout cœur qu'il remette à leur places tous ces branleurs gauchisants et ces journaleux de merde.
    En attendant qu'est ce qu'on va se taper nous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oups! "ça fait plus branchouille de LE considérer comme noir"

      Supprimer
    2. GfB: je plussoies sans réserve a ton commentaire

      Quant à nous, qu'est-ce qu on va se taper ? Au meiux, c'est à dire le moins pire, Fillon, au pire, Macron ou MLP

      Supprimer
  8. Considérons qu'on a le droit de critiquer et de se moquer de Trump à partir d'aujourd'hui. Sa victoire sur le camp des Tartuffe progressistes m'a aussi réjoui, mais je pense qu'il ne sera pas très sympa avec nous, Français, et qu'il faut s'attendre à un monde encore un peu plus difficile avec son arrivée à la présidence des États-Unis. Ce gars-là ne nous fera pas de cadeau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rupert: ce gars là ne nous fera sans doute aucun cadeau, il defendra avant tout les interêts de son pays. maintenant, le considérer, comme le font Hollande et bon nombre de nos grands couillons, comme un pestiféré voire un débile n'est pas pour arranger les choses. Il faudra faire avec et composer.

      Supprimer
    2. N'est-ce pas normal pour un chef d'État de défendre les intérêts de son pays avant ceux des autres?
      Myrto303

      Supprimer
    3. Oui, du moment qu'il ne nous marche pas sur la gueule. C'est un grand pays, les États-Unis. Ce serait bien qu'on reste amis.

      Supprimer
    4. Géo

      @Rupert

      Ce ne sont pas nos amis.

      Supprimer
    5. Géo: pour vous peut-être, mais ce n'est pas la position diplomatique de la France depuis environ deux siècles. Ce ne sont pas vos désidératas qui orientent les Affaires Étrangères.
      D'un point de vue diplomatique, les États-Unis sont un pays ami et allié de longue date.

      Supprimer
  9. Barak un grand démocrate qui savonne la planche à Trump juste avant son investiture c'est un démocrate de pacotille , il n'est bon qu'à faire fantasmer les femmes .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: nonseulement Obama a été decevant mais il n arien fait pour arranger les choses depuis l'élection de Trump en savonnant la planche comme tu dis.

      Supprimer
  10. Je viens de regarder la cérémonie d'investiture : très belle musique et grand sens de la sobriété (très romain tout ça). J'ai trouvé le discours inaugural du 45e président très digne, très sobre et très cohérent avec ses promesses électorales. Il a dit au peuple américain que c'est lui qui mènerait, maintenant, et non les élites de Washington. Espérons que ce n'est pas juste de la rhétorique! Les journalistes de Radio-Canada et de TVA (l'ineffable Richard Châteauvert!) ont trouvé ça populiste, mais quel mal y-a-t-il pour un président de respecter les désirs du peuple qui l'a élu?
    Myrto303

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Myrto: J ai regardé aussi, très bon discours et comme tu le soulignes en parfaite cohérence avec sa campagne. Comme chez toi, ici, les journaleux de BFM sont lamentables.

      Supprimer
    2. J'ai regardé aussi. BFMTV parasitait la cérémonie en salivant à l'affût d'images de manifs d'opposants.
      On a vu : une dizaine de Blackblocks, autant de journalistes. En boucle, une poubelle bleue renversée et des vitrines brisée. En boucle, la poubelle, les vitrines et le photographe à l'anorak rouge. Maintenant les "experts" montent la mayonnaise, comme s'il y avait eu des émeutes...
      Et ils s'étonnent que les "journalopes" aient perdu toute crédibilité ?

      Supprimer
  11. Je viens d'écouter son discours d'intronisation.
    P'tain, que n'avons-nous, en France, quelqu'un d'aussi burné que ce type !

    Sur Europe maintenant, les "journalistes" font des gorges chaudes parce qu'aucune star n'a voulu chanter lors de la cérémonie. C'est sûr que c'est un évènement de poids.
    Bande de.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Isabelle C: il nous donne envie d'avoir un président français, pas un candidat, un président élu qui nous donne du " La France d'abord ! " . les journalopes ? bah, lamentables comme d habitude

      Supprimer
  12. J'ai oublié de dire que sa femme est très belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Isabelle C: si l on ne doit prendre en compte que le physique, ma préférence va à Barack ! :)

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Tu aimes donc les grands dépendeurs d andouilles?

      Supprimer
    3. @corto :
      Le commentaire de Claude Henri à 16.43 était donc incomplet !
      Les femmes..... et Corto
      :-)

      Droopyx

      Supprimer
  13. J'ai toujours pensé qu'Obama était un homme honnête, intelligent, mais prisonnier d' une pensée politiquement correcte qui imposait de strictes limites à son action. N'ayant de ce fait jamais cédé à l'obamalâtrie régnante en France, c'est sans à priori négatif que j'ai écouté tout à l'heure le discours de Trump sur CNN.
    Ce que j'ai entendu m'a glacé.
    Il a, de fait, carrément insulté tous les anciens présidents, les vivants qui étaient assis à quelques mètres de lui comme les morts. C'est le reniement de toute la politique américaine de puis Roosevelt, au moins.
    Comment peut-on se réjouir de cela?

    RépondreSupprimer
  14. Géo

    @Blaise de Montluc

    J ai trouvé son discours très bien.Il a dressé un constat sévère de son prédécesseur et s en est pris à l oligarchie qui a accaparé les richesses au détriment du peuple.Il a parlé de tous ces oubliés dans banlieues et campagnes de l'Amérique profonde,de donner des emplois à défaut d allocations,arrêter l immigration illégale,etc...

    Il semblerait qu il a les services secrets et l Armée derrière lui et qu il serait entouré d une troupe de "porte-flingues"pour sa sécurité rapprochée.

    RépondreSupprimer
  15. "Un échec qui n'est pas sans rappeler celui de notre actuel Président." Ouch ! Comparer Obama (2 mandats) et hollande (démission à l'issue de son unique mandat, sans parler du reste), fallait oser !

    Quant au reste, je plussoie. Les médias, comme d'hab', s'émeuvent davantage des démocrassistes masqués que du message sous-jacent véhiculé par leurs moyens (saccages.)

    RépondreSupprimer
  16. @Al West: Oser ? pas si tant pour la comparaison. Un bon président doit aussi savoir préparer sa succession en donnant à son camp toutes les chances de l'emporter. Obama, comme Hollande, ont laissé durant leur mandature exploser leur propre camp. Le parti démocrate comme le parti socialiste sont totalement cuits, y a tout à refaire. Les candidats pour la succession ? Une folledingue et un ultrasocialo chez les démocrates, 7 guignols au PS, l'échec assuré. Un bon président doit faire émerger son successeur, l'un comme l'autre ont échoué, et je peux continuer les analogies si tu le souhaites

    RépondreSupprimer
  17. Trump est peut être grossier, populiste etc. etc.
    Mais lui, au moins, il raccompagne son prédécesseur.
    Donc, il a une qualité : il est poli, au moins d'avantage que la président français !

    Droopyx

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique