dimanche 22 janvier 2017

L'Europe, ce n'est pas Lampedusa... (Message de l'Institut Iliade)

Message de l'Institut Iliade:




L’Europe, ce n’est pas Lampedusa, c’est notre civilisation.
L’Europe ce n’est pas l’organisation de Bruxelles, pas davantage une monnaie ou une banque centrale.
L’Europe, ce n’est pas un espace mondialisé et sans frontière.
L’Europe, ce n’est pas le monde africain, ce n’est pas non plus une terre d’Islam.
L’Europe ce n’est ni la laideur ni le non-art.
L’Europe, c’est le continent des Européens.
L’Europe, ce sont des millénaires d’histoire, 700 millions d’Européens.
L’Europe c’est une identité : la civilisation européenne et chrétienne.
L’Europe, ce sont les temples grecs, les aqueducs et les théâtres romains, les chapelles romanes, les cathédrales gothiques, les palais Renaissance, les grandes places, les béguinages, les églises baroques, les châteaux classiques, les édifices Art nouveau.
L’Europe ce sont des rivages sauvages, des montagnes majestueuses, des fleuves paisibles. 
L’Europe, c’est le sentiment de la nature. 
L’Europe, ce sont des paysages jardinés par l’homme : des bocages aux polders, des prairies aux cultures en terrasses. 
L’Europe c’est le terroir du pommier et de l’olivier, de la vigne et du houblon.
L’Europe, ce n’est pas l’univers de la bouffe industrielle, c’est la gastronomie de l’huile et du beurre, du vin et de la bière, du pain et du fromage, du saucisson et du jambon.
L’Europe, ce n’est pas le monde de l’abstraction, c’est l’art de la représentation, de Praxitèle à Rodin, des fresques de Pompéi à la Sécession de Vienne. 
L’Europe, c’est l’imaginaire celte et le mystère chrétien. 
L’Europe, c’est la civilisation qui change la pierre en dentelle.
L’Europe, c’est le refus de l’ahurissement, c’est la culture qui a inventé le chant polyphonique et l’orchestre symphonique.
L’Europe, ce n’est pas le monde de Belphégor, c’est la civilisation qui honore la femme : déesse, mère ou guerrière. 
L’Europe, c’est la culture de la chevalerie et de l’amour courtois.
L’Europe, ce n’est pas le monde de la surveillance, c’est la patrie de la liberté : la citoyenneté grecque, le forum romain, la grande charte anglaise de 1215, les villes et les universités libres du Moyen Âge, le réveil des peuples au XIXe siècle.
L’Europe, c’est un patrimoine littéraire et mythologique : Homère, Virgile, Hésiode, les Eddas, le chant des Nibelungen et le cycle arthurien. C’est aussi Shakespeare, Perrault et Grimm.
L’Europe, c’est l’esprit d’invention et de conquête : c’est Léonard de Vinci et Gutenberg ; ce sont les caravelles, les montgolfières, les débuts de l’aviation et Ariane, ce sont les ponts jetés sur les mers. 
L’Europe, ce sont les héros qui l’ont défendue au cours des siècles : c’est Léonidas et ses 300 Spartiates sauvant la Grèce de l’Asie ; c’est Scipion l’Africain préservant Rome de Carthage, c’est Charles Martel repoussant l’invasion arabe, c’est Godefroy de Bouillon délivrant les lieux saints et fondant le royaume franc de Jérusalem, c’est Ferdinand d’Aragon et Isabelle la Catholique libérant Grenade, c’est Ivan le Terrible éloignant les Mongols de la sainte Russie, c’est don Juan d’Autriche victorieux des Turcs à Lépante.
L’Europe, ce sont des hauts lieux : c’est le Parthénon, la place Saint Marc, Saint-Pierre de Rome, la tour de Belém, Saint-Jacques de Compostelle, le mont Saint-Michel, la tour de Londres, la porte de Brandebourg, les tours du Kremlin.
Tel est notre récit civilisationnel !
Aujourd’hui, l’Europe est l’homme malade du monde. Elle est culpabilisée, colonisée, affaiblie. Ce n’est ni fatal, ni durable. Arrêtons la repentance ! Retrouvons le fil de la longue mémoire. Écoutons le message d’espoir de Dominique Venner :

« Je crois aux qualités spécifiques des Européens qui sont provisoirement en dormition. Je crois à leur individualité agissante, à leur inventivité et au réveil de leur énergie. Le réveil viendra. Quand ? Je l’ignore mais de ce réveil je ne doute pas. »


Message de l'Institut Illiade
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

30 commentaires:

  1. Les dormants d'Ephèse ont dormi 309 ans, et on attend encore le réveil de Frédéric Barberousse au Kyffhäuser. Nous avons peu de temps.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: là, tu me parles chinois, je vais aller me renseigner sur ces dormants et ce Barberousse, encore que celui-là, je connais un peu

      Supprimer
    2. Européen de pacotille va. Allez tiens : bruxellois !

      Supprimer
  2. ". Le réveil viendra. Quand ? Je l’ignore mais de ce réveil je ne doute pas. »
    Sauf qu'il a manqué de patience le père Venner...En tout cas je n'y crois pas pour le quinquennat à venir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zen Aztec: Venner n a pas précisé quelle forme aura ce réveil, alors..; on peut esspérer, ça fait pas de mal.

      Supprimer
  3. L'Europe, c'est Jean Sobieski et ses hussards sauvant Vienne des Ottomans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grandpas: j aime assez ce nom de Jean Sobieski. L'Europe, c'est Charles Martel...

      Supprimer
  4. l'Europe culturelle (et cultuelle) d'accord mais politiquement, au sens noble du terme, il faudrait trouver une structure et des dirigeants qui s'appuient sur les idéaux qui transcendent les faits énoncés dans ce message.
    Jipe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jipé: si tu complique les choses parce qu avant d avoir des dirigeants... on n 'est pas prêts de se réveiller.
      Le réveil doit-il, si tant est qu il soit, passer par les politiques ?

      Supprimer
  5. La vidéo est superbe, mon cher Corto ! On voudrait trop y croire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: On voudrait trop y croire, je suppose que c'est au reveil dont parle Venner que vous faites allusion parce que pour tout ce qui précède, qui oserait dire qu il y a la moindre erreur ou mensonge ?

      Supprimer
    2. Ne me cherchez pas, mon cher Corto, là où je ne suis pas ! Et pour vous le prouver j'aurais pu ajouter une ligne sur les abbayes cisterciennes qui recouvrent exactement tous les pays d'Europe !

      Supprimer
  6. Magnifique texte que nos politiciens hors sol et sans mémoire devraient lire et faire leur ! Mais j'ai bien peur qu'ils ne le trouvent nauséabond...pensez donc trouver grandeur et beauté à l'Europe avant Bruxelles et sa marche forcée vers le multiculturalisme et l'oubli des peuples...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nana: de nombreux signes montrent que nos politiciens perçoivent le malaise, si ils ne sont pas trop cons, ils devraient réagir et prendre un peu plus en compte cette volonté identitaire et notre héritage. J'ai dit " si ils ne sont pas trop cons... "

      Supprimer
  7. Géo

    C est en visionnant le film de Carl Dreyer"la passion de Jeanne d Arc,"
    que j ai pensé que si cette "affaire" était bien réelle et non pas une légende née d une opération de propagande greffée sur des personnages réels,il était assuré qu il surviendrait des événements décisifs qui renverseraient la situation notamment en France,car un écart de quelques siècles n étant qu'une infime distance temporelle aux yeux de l Éternité,il serait complètement incohérent d intervenir de la sorte pour laisser choir le pays objet d une grâce quelques nanosecondes plus tard,non?

    RépondreSupprimer
  8. Vaudrait mieux qu'il arrive assez vite, ce réveil.
    Parce que ce qu'on voit en Amérique lors de ce qu'il est convenu d'appeler la "marche des femmes" et que j'aurais plutôt tendance à appeler la "marche des idiotes utiles à l'islam", pour rester polie, ne me dit rien qui vaille :

    https://www.youtube.com/watch?v=Gieku1zfl1s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lamouette: Grotesque ces manifestations... financées en partie par Soros

      Supprimer
  9. Comme souvent, Corto, vous avez le chic pour choisir des photos magnifiques, évocatrices, qui collent parfaitement à votre sujet.

    RépondreSupprimer
  10. L'Europe ce n'est pas la désinformation:

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-gauche/2017/01/22/35005-20170122ARTFIG00201-primaire-a-gauche-avec-plus-d-un-million-de-votants-le-ps-sauve-les-meubles.php
    L'Europe ce sont des chiffres non truqués par une presse aux ordres:
    http://www.lesprimairescitoyennes.fr/

    Plus de 1,5 millions ou 1.246.126 à 8h30 ce jour?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @PhilZ

      "Plus de 1,5 millions?"

      Selon plusieurs sites de journaux sur le Net,le compteur aurait disparu hier soir.

      Et de surcroit,au Parti des Sauciers,il semble que la même personne puisse voter plusieurs fois.

      Supprimer
    2. c'est l'inversion de courbe du votage sur une nuit
      pour une fois qu'ils ont une inversion de courbe on ne va pas râler
      françois

      Supprimer
  11. Corto:j'ai honte.J'ignorais tout de l'institut Iliade.
    Un bon point supplémentaire pour ton blog, il accroît notre champ culturel! ;)

    Le montage vidéo et le texte sont remarquables...Et redonnent quelqu'espérance...Encore que je me demande lequel de nos pantins médiatisés y serait sensible...

    Ne serait ce parce que le mot "marché " n'y figure pas,ou alors pas au premier plan!

    A propos de plans,je ne peux m'empêcher de juxtaposer certaines vues de la marche des femmes anti Trump de cette splendide vue de cathédrale que tu nous adresses.
    No comment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gridou: attention l'Institut Iliade, pour faire simple, est un nid de "nauséabonds " qui défend la culture, l'histoire et la civilisation européenne autant dire que les fréquenter fera de toi un nauséabond. Bienvenue au club

      Supprimer
  12. « Le réveil viendra. Quand ? Je l’ignore mais de ce réveil je ne doute pas. » Dominique Venner s'est quand même tiré une balle dans la tête devant l'autel de la cathédrale Notre-Dame, quel espoir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Armido: il me semble qu il avait un cancer et qu il savait qu il ne pourrait assister à ce réveil attendu

      Supprimer
  13. Le réveil de la France ainsi que de l'Europe ne se fera qu'à la venue d'un messie qui aura les coucougnettes d'un Poutine assisté d'un Trump , mais l'espoir fait vivre aussi espérons .

    RépondreSupprimer
  14. Si l'on remplace "Europe" par France, je suis globalement d'accord.
    L'europe m'emmerde, qu'elle crève; c'est la genèse de nos maux.

    RépondreSupprimer
  15. C'est beau, ça. C'est ce qu'on croyait que devait incarner l'Europe quand j'étudiais le droit et les instances européennes dans les années 80. (Je ne connaissais pas l'institut Illiade, intéressant !)
    Ben on est loin du compte....

    RépondreSupprimer
  16. Cette enthousiasmante anaphore illustrée, pourra sous peu être écrite au passé tant les peuples européens sont divisés. Les progressistes, humanistes béats etc... les convaincus sincères (les plus atteints !) ceux qui les manipulent pour atteindre ou rester au pouvoir, puis nous, qui tâchons de voter utile tous les 5 ans, sans grands résultats.
    Il faudra à Fillon une combativité, une ténacité hors du commun.
    Je voterai pour lui, sans rien espérer de plus qu'un bienfaisant répit!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP