mardi 3 janvier 2017

Quizz littéraire... ( Niveau de difficulté: Difficile )

Surprenant texte que celui-ci, surtout quand on sait qui l'a écrit. Saurez-vous le reconnaître ? ( sans tricher ni recourir à gogol )

Afficher l'image d'origine


" Ignorer les différences naturelles entre l'homme et la femme et confondre leurs rôles procède d'une attitude contraire à la civilisation, hostile aux lois de la nature, néfaste pour la vie humaine et cause de misères dans la vie sociale.

Les sociétés industrielles modernes, qui ont obligé la femme à s'adapter aux mêmes travaux de force que les hommes, au détriment de sa féminité et de son rôle naturel en ce qui concerne sa beauté, sa maternité et sa quiétude, ne sont pas civilisées. Ce sont des sociétés matérialistes.


Vouloir les imiter est aussi absurde que dangereux pour la civilisation et l'humanité.


La question n'est pas de savoir si la femme doit ou non travailler – conception d'un matérialisme ridicule. La société doit fournir du travail à tous ses membres valides – hommes et femmes – qui en ont besoin, mais à condition que chaque individu puisse exercer son activité dans le domaine qui lui convient et ne soit pas contraint d'accomplir une tâche pour laquelle il n'est pas fait. Imposer aux enfants les conditions de travail des adultes relève de l'injustice et de la tyrannie. De même est-il injuste et tyrannique d'imposer à la femme les conditions de travail de l'homme.


La liberté est que tout être humain acquière la connaissance lui permettant d'exercer l'activité qui lui convient. La tyrannie consiste à obliger les êtres humains à apprendre des choses qui ne leur conviennent pas, qui les conduisent à exercer une activité qui n'est pas faite pour eux. Le travail qui convient à l'homme n'est pas toujours adapté à la femme, et le savoir profitable à l'enfant est différent du savoir approprié à l'adulte.

Du point de vue des droits de l'être humain, il n'y a pas de différence entre l'homme et la femme, entre l'enfant et l'adulte. Mais pour ce qui est des devoirs, il n'existe pas entre eux d'égalité absolue. "

Indices: L'auteur n'est pas Français, aimait beaucoup les femmes, est mondialement connu, décédé brutalement il y a quelques années, n'était pas écrivain mais a tout de même écrit 2 ou 3 bouquins qui furent des références dans son pays.


LA REPONSE EN IMAGE: avec un portait choisi

Résultat de recherche d'images pour "Kadhafi"

Le texte est extrait de son bouquin Le Livre vert, pages 83-84


Résultat de recherche d'images pour "égalité femme homme"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

29 commentaires:

  1. Sans doute encore un de ces habitants du Monomotapa, mon cher Corto ! Cependant je donne ma langue au chat car je n'ai pas trouvé son nom ?

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: ah non, pas du Monomotapa, par contre, oui, c'est un Africain

    RépondreSupprimer
  3. Senghor peut-être ? En tous cas sacrément bien envoyé, les sociétés modernes ont effectivement utilisé les femmes pour des tâches habituellement dévolues aux hommes mais c'était en temps de guerre ou comme en 18 après une hécatombe. Mais de là à continuer de manière outrancière il doit u avoir des nuances ! Qu'une femme veuille conduire un 15 Tonnes pourquoi pas mais de là à en faire une règle sûrement pas.
    Pour un poste de travail il doit y avoir des critères physiques et/ou intellectuels et chacun, femme ou homme, qui les remplit pourra exercer, il n'y a pas à faire de quotas. Et pour la politique c'est du même tonneau, les quotas sont une absurdité.
    Jipé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ce ne peut pas être Léopold Sédar Senghor puisqu'il siégeait à l'Académie française alors que Corto nous dit qu'il "n'était pas écrivain".

      Supprimer
    2. @Jipé: Non pas Senghor mais super bien envoyé, le pb c'est qd on découvre qui l'a écrit

      Supprimer
  4. Je crois que Nicolas Sarkozy l'a connu....

    RépondreSupprimer
  5. Géo

    On pourra argumenter tant que l on veut,mais il faut être vraiment timbrés pour penser et appliquer la théorie du genre,prétendre que la différence entre les sexes est uniquement dans la tête,qu homme et femme sont identiques.
    Vouloir du mal à tout un peuple en le rendant idiot par ce travers n empêche pas les partisans de cette théorie ridicule d être mentalement atteints par des problèmes émotionnels complexes à gérer,
    ou mentalement attardés.

    Et cette idéologie de dégénérés est présente à l onu.
    Mais en fait,l onu n est qu un organisme coûteux et nuisible entre les mains d une même clique d idéologues timbrés.

    L espèce humaine est rendue bien bas et à un niveau d évolution pitoyable pour être gérée par des gens qui sont incapables de créer quoique ce soit de bien avec leurs dix doigts parce qu ils ne savent rien faire en réalité.

    RépondreSupprimer
  6. Corto:difficile!!
    Un peu au hasard,guidé par ta mention de l'Afrique...Mandela?

    Mais quelle volée de bois vert contre ces abrutis de la théorie du genre!
    Et que de richesse dans le "le savoir profitable à l'enfant est different du savoir bénéficiaire à l'adulte".
    Merci de nous avoir fait briller cette pépite dont nos ministres de l'Éducation Nationale successifs depuis plusieurs mandatures eussent dû s' inspirer...
    Même si les progrès des techniques modernes permettent à des êtres graciles de manipuler un trente cinq tonnes,il reste encore des métiers plus masculins que féminins...Et vice et versa...

    Quant aux quotas évoqués par Jipé,ils sont bien de facto la preuve que certains métiers sont "sexués" puisqu'il faut envisager des règlements (complètement débiles) pour espérer instituer une parité qui ne rime à rien.

    Voilà. Et je corrige tout de suite le tir pour ne point me faire pendre au cas où il y aurait quelque suffragette irascible au sein de tes groupies...J'ai un immense respect pour les combattantes kurdes qui combattent Daech sur tous les fronts.



    RépondreSupprimer
  7. Annie

    Moi aussi, je propose Mandela comme ça....

    RépondreSupprimer
  8. Un monsignore ? Tutu?
    Amike

    RépondreSupprimer
  9. Ma première idée
    Mouammar Kadhafi ?

    RépondreSupprimer
  10. Je ne sais pas qui a écrit cela .. je le saurai bientôt . Merci à toi Corto de nous mettre ces lignes empreinte d’une sagesse fondamentale. Excellent
    Le rôle de la femme dans la société a profondément évolué en effet chez nous, parfois avec bonheur mais trop souvent en oubliant ces lois essentielles de la nature qui agit toujours en équilibre.
    Les vieilles sociétés du monde ont souvent su s’adapter aux conditions locales avec sagesse. Qu’un africain ait écrit ce texte basé sur leçon de bon sens me parait très symbolique des dérives de nos mondes modernes qui agissent souvent sans recul plus souvent sous l’influence d’une idéologie dominante que sur les besoins profonds des sociétés.
    Bien des psychiatres ont tendance à dire que le rôle fondamental d’un homme et d’une femme sont essentiels et doivent être bien différentiés pour l’enfant donc pour le développement de la société à venir. Si l’un ou l’autre oublie ce rôle fondamental, la société risque d'évoluer avec des êtres sans repères.
    Non seulement les femmes ont parfois des métiers plutôt masculins ( j’ai eu une patiente soudeuse industrielle par choix. Etonnant mais risqué en phase de grossesse par exemple!) mais en plus on voudrait supprimer la notion de sexe.
    J’ai rencontré dans ma vie de voyageur des sociétés ou les femmes avaient parfois un rôle social dominant ( Himbas, Bouthan, Chine par exemple ou i y a des modèles très étonnants) mais toujours avec cet élément essentiel: La femme peut avoir un rôle social parfois dominant mais elle n’oublie jamais son rôle donné par la nature, rôle très différent de l’homme. Par contre leur travail reste parfois très dur et très pénible.
    Changer cela oui mais en gardant la part d’authenticité donnée par la nature!
    Transgresser ces lois immuables c’est offrir le flan aux pires dérives, dérives dont les résultats ne se verront qu’au bout de plusieurs générations je le crains et pas pour le meilleur.
    Certains nous disent très souvent de ne pas faire d’amalgame alors qu’à longueurs d’années ce sont les mêmes qui poussent à en faire et à uniformiser les êtres vivants jusqu'à avoir des êtres asexués conditionnés devenant de simples pions sur un échiquier sans cases, sans limites et à la couleur grise.

    RépondreSupprimer
  11. C'était le sujet d'une conversation il n'y a pas si longtemps à propos des troupes d’élites féminines de Kadhafi et il s’avère que le bonhomme était un farouche partisan de l'égalité homme femme et pour l’émancipation des femmes de la tutelle patriarcale islamique.

    RépondreSupprimer
  12. Ayant triché, j'ai la réponse. Cependant, pour simuler une attitude innocente, je suggèrerais Fausto Coppi ou Charles Trenet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Jacques Étienne

      Bin moi je pensais à Landru car il était pour la femme au foyer.

      Supprimer
  13. Il s'agit sans doute d'un extrait du Livre Vert (!!!) du Colonel K. ...
    [ un mot de Bonne Année à tous !! ...]
    Annette Lanonymette .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Annette: Bonne année et tout plein de bonnes choses

      Supprimer
  14. Quelqu'un qui s'entourait d'amazones, n'est ce pas :-)

    RépondreSupprimer
  15. AVIS: la réponse en image dans le bas du billet. Je vous déjà quelques mines surprises...

    RépondreSupprimer
  16. C'est sûr que rien que pour ça, mon cher Corto, il a bien mérité d'être assassiné !

    RépondreSupprimer
  17. Je viens de comprendre pourquoi BHL a poussé pour cette guerre idiote : il avait peur d'un concurrent beaucoup plus lucide et clair.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
  18. Mais non, pensez vous, c'est probablement Fidel Castro,
    ou le Ché, c'est pareil...sinon ça pourrait être Jimmy
    Carter après une grosse dégustation de cacahuètes...
    Bon et puis après tout, le mieux c'est d'attendre la
    réponse.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  19. Géo

    Le président Khadafi n était certes pas un saint
    (quel saint pourrait diriger un pays actuellement?)
    mais il était très éloigné de l image d attardé que les merdias dominants d occident présentaient de lui.Il avait une vision claire et réaliste des choses de ce monde,sa lucidité et son réalisme politique dérangeant les grands féodaux mondialistes,il a été bassement assassiné.

    RépondreSupprimer
  20. Reste à savoir qui écrivait les bouquins signés par Kadhafi...

    RépondreSupprimer
  21. Lire ses assertions sur la tyrannie ne manque pas de sel. Néanmoins, avec cet extrait, je crains que tu aggraves ton cas.

    Sinon, pour le sens de la maternité, il y a aussi "soyez les sentinelles de l'invisible" (je ne me rappelle pas s'il avait mis une capitale à invisible). Il est vrai que c'était également nettement plus sibyllin.

    RépondreSupprimer
  22. Merci d'avoir enfin levé le voile (😉)
    Et une question subsidiaire: BHL et Sarko ont ils lu ces quelques lignes?
    Je ne pose pas la question pour les idéologues du PS, qui ne lisent que leur propre production...

    RépondreSupprimer
  23. Voilà.
    S'il y a trois livres que vous devez absolument lire dans la vie,si vous ne voulez pas mourir idiot,je vous suggère ces trois là:
    -"Le Petit livre rouge",du Grand timonier.
    -"Le petit livre vert",du Frère guide de la révolution populaire et socialiste.
    -"Pour un gouvernement islamique",du Guide de la Révolution iranienne.

    De plus,ces trois écrivains spécialisés dans l'autofiction ont touché de confortables droits d'auteur ;)

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique