lundi 31 juillet 2017

Un violent coup de poing à la tempe droite qui s'explique parfaitement...

«Aucun désaccord politique ne peut justifier la violence», a réagi le premier ministre.

Dîtes-moi, c'est quoi le truc ? Parce que là, franchement, je n'ai pas bien compris. Je vous explique...

Alors que les élections sont enfin terminées depuis un bon moment, voilà t'y pas qu'une député d'En Marche s'en va, ce dimanche, distribuer des tracts sur un marché en compagnie de quelques militants marcheurs. Laurianne Rossi arpente donc les allées avec ses tracts lorsqu'un homme l'interpelle. Aux dires de la dame, au début, ça se passe bien, puis le ton monte. Le gars se plaint du gouvernement, de la com' Macron et des députés qu'il juge - moi aussi - godillots. Laurianne Rossi aurait eu à peine le temps de répondre que le lascar lui colle " un violent coup de poing dans la tempe droite " avant de prendre la fuite (Il sera alpagué quelques minutes plus tard).

" Un violent coup de poing dans la tempe droite ", si violent qu'à peine dix minutes plus tard, la député, sans bleu ni ecchymose, toute pimpante et souriante, toute juste " sonnée, un peu choquée " répondra aux questions de quelques journaleux accourus aussi vite.

Et là, la machine s'emballe. Le truc de ouf ! Tout ce que compte la République de personnalités politiques va réagir, qui avec un tweet, qui par une déclaration, qui par un message de soutien. Bref, tout le monde y va de son bon petit mot pour dire qu'un élu agressé et c'est la République qui est en danger. Même Jupiter s'y colle. Même le premier ministre. Même le Président de l'Assemblée Nationale qu'on avait du mal à trouver lors des débats chaotiques sur la loi de Moraline réapparaît pour exprimer son " soutien et sa compassion ". Les télés se saisissent du truc, un sondage est réalisé à la hâte pour savoir si les Français aiment et respectent les politiciens (pas de surprises dans les résultats, c'est niet !) et les chroniqueurs de chroniquer sur les plateaux.

Non mais allo, quoi ! C'est quoi ce brin ? Bon okay, nous sommes tous d'accord, ce n'est pas bien d'agresser les gens et on ne frappe jamais une femme (même avec une rose, comme disait mère-grand), mais tout de même, merde, y a pas eu mort d'homme ! Ni de femme d'ailleurs. C'était quoi le truc ? Monter l'affaire en épingle pour que la République en Marche puisse avoir son premier martyr ? Rien de plus préoccupant dans le monde ou en France ? Pour oublier que les copains vénézuéliens de Mélenchon ont plus de 120 morts sur les bras en moins de 4 mois (dont 10 pour la seule journée d'hier) ? Pour nous faire oublier l'amateurisme de la nouvelle assemblée. Pour relancer, par ricochet, la côte de popularité de l'exécutif ?

Si encore tous ces gens-là justifiaient de manière intelligente leur " effroi " mais même pas...

Macron, il est monté aussitôt au créneau (enfin, plus de 6 heures après le drame): " Tout mon soutien à Laurianne Rossi agressée parce qu'elle défendait ses convictions. Respecter les élus, c'est respecter la République ". Taratata, Jupiter, ton idée, elle fonctionne à condition que les élus et la République soient eux-mêmes respectables. Est-ce vraiment le cas ? La République est-elle respectable lorsqu'elle laisse 9 millions de ses enfants sur le carreau ? Est-elle respectable quand elle s'oublie pour se soumettre à des intérêts qui ne sont pas les siens ? Est-elle respectable lorsque son Président humilie publiquement son chef d'état-major ? La République et bon nombre d'élus sont-ils respectables lorsqu'ils laissent des quartiers entiers partir à la dérive ?

Et Castaner - ah lui, je ne l'aime vraiment pas, arrogant qu'il est - qu'est-ce qu'il a trouvé à dire ?: " Rien n'explique la violence ". Et bien si mon con, si elle parfaitement condamnable, elle s'explique tout aussi bien. Il y a de quoi être violent quand depuis des années tu cherches du boulot, que tu n'en trouves pas et que tu vois à côté des élus qui se goinfrent, des migrants que l'on choie et des SDF qui  crèvent (500 en 2016!). Elle s'explique quand chaque jour dans le métro, dans la rue ou dans le train, tu dois faire face à des incivilités à répétition. Elle s'explique parfaitement quand ceux qui te font la morale ne la respecte pas eux-mêmes, quand ceux qui sont chargés de faire respecter l'ordre public laissent flics et pompiers se faire caillasser. Elle s'explique encore mieux lorsque las de voir ta voiture cramer un 14 juillet, tu entends des élus en appeler au Vivre-Ensemble pour que cela cesse.

Et Valérie Pécresse avec son " 2 femmes politiques agressées, trop, c'est trop ! ", ah, ça c'est sûr, c'est toujours trop quand ça vous touche de près. Combien de femmes politiques violées chaque année ? Zéro, à ma connaissance. Combien de gamines passées à la tournante, combien de femmes lambda battues, violées ? Ce sont des dizaines, chaque jour.

Alors oui, un beau jour, par un dimanche ensoleillé, sur le marché de Bagneux, il y en a eu un, un qui n'était même pas radicalisé ni déséquilibré, pour perdre ses nerfs. Il y en a eu un qui en a eu marre des beaux discours et des phrases toutes faîtes. Il y en a eu un qui en a eu marre d'être sans arrêt pris pour un con par les politiques. Il lui a mis un pain à la député. Et alors ? Il y en aura d'autres, hélas. L'aurait-il fait si le député avait été un homme, sans doute pas mais tant pis, ce dimanche là, la colère était trop grande, trop forte, étouffée sans doute depuis trop longtemps. Les prémisses de quelque chose ?...

Son geste n'est en rien excusable mais il s'explique, il s'explique parfaitement même. Et c'est peut-être bien cela qui fait peur à tous ces élus qui hier sont venus massivement apporter " soutien et solidarité " à Laurianne Rossi. 

Laurianne Rossi s'en remettra et prendra sans doute du galon chez En Marche.

Folie passagère 3399
Résultat de recherche d'images pour "émeutes urbaines"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

61 commentaires:

  1. Est-ce que j'ai le droit de dire que je m'en fous, de ce qui est arrivé à cette macrouilleuse ? Il y a beaucoup plus de choses qui me préoccupent dans le devenir de mon pays, et si ça pouvait faire changer les choses, ce serait même très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gérard: tu as le droit. De toute façon, aujourd'hui tout le monde a droit à tout.

      Supprimer
  2. Bonjour Monsieur Corto :
    Elle est peut-être de la famille de Nathalie Kosciusko-Morizet : le genre jeune femme de bonne famille fragile qui veut faire de la politique mais que ça indispose dès que quelqu'un n'a pas le même avis qu'elle. Alors comme NKM cette Lauriane nous fait la grande scène théâtrale (acte 2, scène 3) de la diva qu'un manant, un rien du tout, a osé déranger un petit peu. Elle, comme une actrice qui surjoue, rameute tous ses amis qui jouent les pleureuses.

    NKM me "sortait par les trous de nez" comme on dit vulgairement. Je sens qu'avec cette Lauriane nous avons trouvé une disciple de NKM.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ana Maria: une disciple de NKM chez En Marche ? Rien d'étonnant, c'est kif-kif

      Supprimer
  3. Géo

    Si les politiques ne veulent pas prendre des coups ils n ont qu'à faire ce pour quoi le peuple les paye ou rester chez eux.
    En fait on s'en fout de ces prétendues agressions médiatisées pour susciter un intérêt immérité.
    Il est temps que ces profiteurs commencent à vivre une pâle imitation de ce que les citoyens vivent
    (Bon,perso,je l aurais jetée dans un foyer de "migrants" pour lui faire expérimenter le vivre-ensemble.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: la jeter dans un foyer de migrants... l'idée est bonne, c eut pu etre rigolo. En auraient-ils voulu ? Sans aucun doute.

      Supprimer
    2. Géo

      À Corto

      Ou bien loger les "migrants" dans l enceinte de l Hémicycle en contraignant les député(e)s à y demeurer.
      Histoire de voir comment le vivre-ensemble et la diversité seraient traités.
      Nous verrions de suite de belles scènes de guerre civile en microcosme.

      Maintenant,la présente affaire d'agression simulée montre l'immaturité des politiques,tout cela est surfait et nous noterons une nouvelle preuve de la complicité des médias officiels avec des politiques infantiles qu'ils servent dans l égarement d une insignifiance patente.

      Quand on voit le degré de violence infligée à la population par des lois votées ou des décisions prises en France,et bien je trouve les supposés agresseurs des deux poufs de la république bien tendres et leur violence très édulcorée.De la chiure de mouche.
      Une fois de plus,dans cette affaire,le macron n aura pas droit à l indulgence,entrant dans une mêlée générale comme un enfant dans une cour d école à l heure de la récré.
      C'est donc ça,le messie,le sauveur,le héros,le "Fils de l Homme",le monarc?Des clopinettes,oui!
      LREM,mais quelle ridicule étiquette,mais aussi quelle farce grossière et sinistre dans laquelle les Français se laissent embarquer par une coupable passivité.
      Quant au castaner que tu cites,il a une tête de forban,bon à finir sur la planche à requins...comme bien d autres.

      Supprimer
  4. Peuchère... comme on dit par ici, la pôôôvre!

    Il y a de quoi effectivement susciter les réactions de vierges effarouchées de tout le ban et l'arrière ban de ce que compte notre république de sangsues politiques.

    En revanche pas une voix ne s'élève pour "fermement condamner" les petites frappes qui ont balancés une pauvre touriste dans la Seine parce qu'elle refusait de leur acheter de la drogue...http://www.bvoltaire.fr/dealer-jette-jeune-fille-seine-cest-tourisme/
    Ben non évidement ce sont des chances pour la France.
    Pas de voix non plus pour Sarah Halimi torturée et assassinée par un "Merveilleux" (nouvelle appellation de la tête de nègre)

    Quant à Castaner, lorsque l'on sait que rue de Solférino son surnom est "Simplet", qu'il ferme sa gueule...

    Ras le bol de ces gouvernants de merde qui ne voient pas plus loin que leur compte en banque et leur réélection.

    en résumé: Marre de ces cons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GfB: curieux comme l'histoire de Sarah Halimi n a pas pris, je n en reviens toujours pas.

      Supprimer
    2. Géo

      Les crimes de Sarah Halimi étaient d être blanche,d être juive,d être une femme non soumise et de vivre dans un immeuble peuplé de "chances pour la France".
      Son crime suprême,impardonnable,était d être en vie aux yeux de gens à l intolérance viscérale.
      C'est aussi l un des multiples crimes commis par des politiciens pourris,corrompus.
      Il est donc normal à mon sens qu'ils fassent en sorte de ne pas s'en vanter.

      Supprimer
  5. La 1ère chose à laquelle j'ai pensé quand j'ai eu vent de ce fait divers, c'est: "Mais qu'est-ce que cette députée faisait à tracter sur les marchés ? Elle vient d'être élue et elle appartient au parti du gouvernement. Quels tracts pouvaient-elle bien distribuer ? Ce n'est pas comme si elle n'avait pas du boulot pour se mettre à la hauteur de sa fonction (vu le boxon actuel dans l'hémicycle !)..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claribelle: idem pour moi que faisait-elle a tracter, qui plus est pr le parti qui a tout gagner. pas nette cette histoire.

      Supprimer
  6. Pobreta, pas une ecchymose, c'est plus costaud que la blondasse NKM.
    A propos, je m'en moque, il ne l'a même pas volée ni plus violentée, y a plus de bandit.
    Tout part en quenouille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grandpas: en quenouille ? Te voici bien policé d'un coup :)

      Supprimer
  7. Castaner
    "En France, nous avons le crétin des Alpes-de-Haute-Provence."

    http://www.bvoltaire.fr/voila-christophe-castaner-surnomme-simplet/
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apicius ou Homo Orcus ?
      On l'appelle simplet... ça lui va assez bien

      Supprimer
  8. Tu as tout-à-fait raison Corto, cette histoire sent la mise en scène à plein nez. Peut-être même, que l'auteur du coup de poing est de mèche, payé par la macronie ! Ils connaissent les ficelles du théâtre... NKM nous l'avait joué artistiquement, en tombant de manière "élégante" sur son flan... perso, si je tombe, ce ne sera sûrement pas avec art, hélas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Crisfi: mise en scène sans doute pas mais exagérée, sans aucun doute.
      Moi quand je tombe, rarement, je me débrouille pour faire un roulé-boulé et hop, je me relève sans dommage. De vieux souvenirs d'armée

      Supprimer
    2. @ Corto
      Eh bien moi, j'ai pas fait l'armée (mais je la respecte) et je me suis relevée encore mieux maquillée que Fantômette (histoire vraie !).
      Vous croyez que je peux dire : "C'est la faute à Joujoupiter" ?
      Et que les merdias vont en parler pendant 6 mois ? ;)

      Sérieux : bien sûr que ça se comprend très bien. Très très bien même.
      Il suffit de ne pas être Enarchien.

      Comme Géo, je trouve qu'on devrait tous les jeter dans la fosse aux "gentils migrants". Comme ça, ils sauraient de quoi ils parlent. Rien ne vaut l'expérience ! ;))

      Et, pour parler franchement, j'en ai plus que marre de toutes GdC...

      Supprimer
  9. Allez, un petit moment de rigolade, c'est pas si souvent en ce moment.
    En revanche, il faut bien se dire que ces "connes" sont députées de la République

    https://www.youtube.com/watch?v=yxm-4t5_nNU



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, quand on voit ça, on ne peut pas se dire autre chose que "on est foutus" : des connes pareilles à l'Assemblée Nationale, on a même du mal à y croire mais c'est la vérité vraie. Aucun doute, elle voteront tout ce qui passera par la tête de macrouille sans réfléchir puisque apparemment c'est hors de leur portée.

      Supprimer
    2. GfB: et encore, dans ta vidéo, elles ne sont que 5, y avait pas, par ex. O'Petit. C'est dramatique pour le pays ! bien sur qu on en rit tellement elles sont nulles, mais c'est dramatique

      Supprimer
  10. Même réflexion que Claribelle: que faisait cette députée à tracter, alors que les élections sont terminées ? Personne ne mérite de se prendre un coup de poing, nous sommes d'accord, mais quand on jette une anonyme dans la Seine, nos grands républicains auto-proclamés ne trouvent pas le temps de s'indigner. Bien à vous. VhmBulle, fidèle lectrice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VhmBulle: idem, pour Sarah Halimi, qui s'en est ému de tous ceux qui ont pleurnicher hier pour cette députée légèrement choquée. Personne ou presque.

      Supprimer
  11. Bien relaté ce fait divers estival.
    Bon certes ce n'est pas bô de frapper une femme, même s'il elle se veut l'égale de l'homme. Lui il a droit de s'en prendre une avec les félicitation du jury surtout s'il est blanc (voir les édifiants propos de "l'étudiant de la diversité britannique" à ce sujet....
    C'est vrai que pour un coup violent à la tempe ça ne la pas beaucoup sonnée la députée. Ca devrait lui remettre les idées en place pour ses prochaines interventions à l'assemblée. Vous me copierez 100 fois "malmener un député c'est malmener la république".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Dragon: lui remettre les idées en place... tu crois ?

      Supprimer
  12. La Presse est unanime : cette fois il ne s'agit pas d'un déséquilibré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jef Koone: la presse lucide pour une fois ?

      Supprimer
    2. Les abrutis qui frappent les femmes et les salopards qui
      en profitent pour se faire une pub éhontée sont à mettre
      dans le même sac. Et comme tu dis, il n'y a pas de quoi en
      faire un plat.
      Amitiés.

      Supprimer
    3. Si elle était lucide, elle n'aurait pas mentionné " un violent coup de poing dans la tempe droite ". Elle n'aurait pas non plus relayé le cirque des politiciens outrés, mais ton billet !

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. JefKoone: le jour où la presse relaiera un de mes billets, c'est moi qui perdrait toute lucidité

      Supprimer
  13. Voyant comment cela se passe à l'AN, mon cher Corto, pour le vote de cette foutue loi sur la moralisation, rebaptisée loi sur la confiance, mais que les journaleux s'entêtent à appeler par son ancien nom, je serais députée En marche! je n'irais par traîner sur les marchés avec des tracts. J'ai peur que certains aient de plus en plus de mal à retenir les claques qu'ils auront envie de distribuer, larga manu, à ces guignols !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: quand effectivement, je vois ces nouveaux députés-guignols recrutés sur CV, j ai moi aussi envie de donner des baffes:

      https://twitter.com/PtdArcole/status/891729459035942917

      Supprimer
  14. Après la jeune fille dans la Seine, la femme tailladée pour avoir refusé de se laisser embrasser.
    http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/07/31/agression-sexuelle-une-femme-defiguree-au-couteau

    Bravo à toi Anne Hidalgo "Notre Drame de Paris" TA ville est devenue une des plus sale et des plus dangereuse d'Europe. Mais on a les JO alors le reste, hein? on s'en branle un peu...

    RépondreSupprimer
  15. Mais quels tracts pouvait -elle distribuer alors que nous sommes nombreux à être saturés de leur politique !
    Mais évidemment, l'agression est indéfendable.
    Je viens de lire qu 'une dame a été agressée au couteau par deux types - dans le 15e à Paris à 22 heures seulement, en été. Elle a le visage lacéré.
    L'État envahissant nous doit la sécurité.
    On ne peut même plus prendre le train normalement.
    Pour évoquer Jeanne Moreau ( la splendide et très forte, très habile), il y a du monde.
    Mais pour la sécurité de nos vies quotidiennes...
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Chocolat: l'Etat nous doit la sécurité... Mouarf !

      Supprimer
  16. D'autres infos à ne pas louper.
    Camille Lacourt a ouvert un bar de nuit dans le VIe
    Je répète, Camille Lacourt a ouvert un bar de nuit dans le VIe
    Nous revenons tout de suite après une page de publicité...

    Les journalopes invités à l'open bar ont du ressortir torchés, c'est pas possible autrement
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  17. Puis je dire quelques mots, cher Corto, à propos de Claude Contamine, quelqu 'un de bien qui vient de nous quitter -comme on dit.
    De droite,ouvertement, il avait été éjecté de la télévision où il était absolument à sa place et et "on " l' avait alors nommé dans un endroit alors dirigé oh combien par des socialo-franc maçons.
    Il avait de l'allure et de la distinction, haut de taille, allure légèrement nonchalante, une écharpe blanche nouée à la légionnaire. .. Et son Figaro sous le bras.
    Le regard légèrement méprisant et moqueur ... oh, une nuance.
    Il a retrouvé des fonctions dans l'audiovisuel public : il y a des histoires qui se terminent bien.
    Son frère historien a écrit une histoire de Sainte Jeanne d'Arc.
    Le neveu ... assez fade.
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  18. Rien à ajouter sur le fond, je suis pleinement d'accord. On ne frappe jamais une femme, même avec une rose compris (mais le mérite-t-elle ?) En revanche, que pouvait bien dire le tract qu'elle distribuait ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle préparait 2022 car elle sent qu'il va y avoir tant de conneries de faites dans les années qui viennent qu'il faut commencer dès maintenant à désamorcer la grogne légitime des électeurs (surtout ceux qui ne sont rien, à part une voix) : Le bourrage de crâne, c'est maintenant (le bourrage des urnes viendra en son temps) !

      Supprimer
    2. Géo

      À Al West

      Ça dépend,j en ai envoyé une valdinguer.
      Il y a plusieurs années,dans ces anciennes cabines téléphoniques à deux battants.Je veux sortir,une subsaharienne inconnue,(peut-être dans les trente cinq ans?) se tient devant moi et ne bouge pas.Je lui dit deux fois "excusez moi madame" elle me regarde toujours sans bouger.
      Je pouvais m écraser entre elle et un battant pour essayer de passer,(pas possible)ou passer par une vitre qui avait été vandalisée,au milieu d'un encadrement d éclats de gros verre qui laissait quelque espace pour passer,mais limite,dans la partie inférieure.
      Je tente de pousser un peu la femme en sortant,tout en m excusant encore,elle résiste au lieu de se pousser!
      J ai donc fait une sortie en force qui l a envoyée valser à quelques mètres.
      Pas de regret,ce verre cassé faisait trop effet de "fourches caudines" à mon gré.
      Et c est peut-être bien ce qu'elle voulait...
      Me faire passer sous les fourches caudines.

      Supprimer
    3. Al West: que pouvait-il bien y avoir sur ce tract ? Put etre une photo d'elle en compagnie de Macron ?

      Supprimer
  19. J'ajoute mon grain de sel, bavarde que je suis.
    ( merci Corto)
    Mais une femme peut toujours gifler un importun
    Je sais, c'est pas juste.
    Mais c'est ce que Jacques Isorni disait - il n'était pas italien pour rien.
    Variante : dire au grossier - vous meriteriez une gifle, mais vous me dégoûtez trop et je ne voudirais pas vous toucher.
    Ça porte. Utilisé deux fois, vis à vis d'une larve socialiste qui se croyait tout permis - et une autre fois dans une réunion de copropriété ( le type est devenu tout blanc )
    J'ajouté par contre que les hommes, les vrais, ne frappent jamais une femme. Ils protègent.
    Mais nkm et l'autre nous font honte. Et je te vais en justice, et je porte plainte, et je m'affale.
    Les griffes et les talons hauts, c'est fait pour quoi ?
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madmae Chocolat: agressée le dimanche, elle porte plainte, le méchant est condamné le lundi. Parfois, la justice de mon pays m'emerveille.

      Supprimer
  20. Il me semble que c'est l'exaspération qui dicte cette conduite qui devient répétitive. Ce n'est pas pour rien qu'elle se répète. Le fait d'entendre des conneries toute la journée émanant de personnes ayant le pouvoir et l'autorité régaliens peut mettre les nerfs à vif. Exemple : Ce n'est pas une attaque islamiste alors que le tueur se réclame d'Allah ! Il y a des conséquences dans le déni de la réalité.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  21. Sans vouloir pinailler, elle a pris un coup de poing ou une gifle? Ni l'un ni l'autre ne doivent être employés contre une femme, mais ce n'est quand même pas tout à fait pareil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour faire paraître la chose comme la plus inadmissible possible, il faut évidemment parler de coup de poing. Et à une députée en marche, en plus ! Si c'était une élue du FN, ce serait non seulement parfaitement excusable, mais même hautement souhaitable ... mais à une députée en marche, enfin !!!! c'est tout simplement monstrueux !!!!

      Supprimer
    2. @Le Nonce: puisque la victime elle-même a déclaré que c'était un coup de poing, je ne vois pas pourquoi on devrait en douter. :)

      Supprimer
    3. @ Corto : moi, je vois. La simulation est un trait de caractère paraît-il tout à fait féminin (d'ailleurs, a-t-on déjà vu un homme faire semblant d'être con ? entends-je encore me répondre une assistante à qui je faisais part de cette affirmation.)

      Supprimer
    4. Al West: la simulation un trait de caractère féminin... tu files un mauvais coton, c'est pas politiquement correct, c'est même sexiste, méfi, les brigades de la bien pensance rodent

      Supprimer
  22. A 63 ans le gars prend 1 mois ferme, suivi du déluge financier : amende, frais avocats, etc...
    C'est cher payé, selon moi, pour un effleurement de tempe.

    Pas sûr que les clandestins qui commettent bien pire, chaque jour, écopent ne serais-ce que d'un jour de prison ferme.

    Sanctions partout, justice nulle part...

    RépondreSupprimer
  23. Le méchant cogneur est ancien cégétiste et membre du parti des amis du goulag. C'est relatif relatif radio et TV sur ces appartenances. S'il avait émargé au FN ou RBM ou autre officine tricolore de conviction on en parlerait tous les 1/4 d'heure.

    RépondreSupprimer
  24. Pas d'accord! Homme ou femme, on ne frappe pas. Si on n'est pas d'accord, on discute ou on s'en va. Ce n'est qu'une distribution de tracts, pas une agression physique. dont on se défend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: on ne frappe pas, on ne frappe pas, pour les femmes ok, même avec une rose mais y a des fois, où faut en passer par là, non ? Regarde, Maduro, au Vénézuela, il frappe a tout va et il obtient (pour le moment) ce qu'il voulait

      Supprimer
    2. Géo

      À Corto

      "Maduro..."

      À mon sens un dirigeant qui attire la haine de l UE,la prostituée de l oligarchie qui dirige les USA(oligarchie qui en fait baver au président Trump)
      un tel dirigeant ne peut pas être vraiment mauvais.

      Quand on sait que le Venezuela a les plus grosses réserves de pétrole,(ou presque)de la planète,et qu'on voit Maduro,sur une photo,serrer chaleureusement la main du président Poutine,
      on comprend la colère de certains.
      Nul doute que les médias officiels ne manqueront pas de reporter et d exagérer tout incident au Venezuela,et même en inventer,tandis que les femmes et enfants massacrés au Yémen seront...enterrés par un silence médiatique sépulcral!
      (Où sont les politiques si prompts à brailler pour un frôlement perpétré sur l une de leur troupeau,quand il s agit des femmes et enfants du Yémen,ou d Irak,de Syrie et d ailleurs?Ah c est vrai ces gens là leur sont inférieurs et sans intérêt).

      Après tout,les USA et leur UE/OTAN ayant déstabilisé l Ukraine,
      pourquoi monsieur Poutine ne mettrait pas à mal la doctrine de Monroe en mettant un pied,mine de rien,dans l empire US d Amérique?

      Supprimer
  25. Une remarque en passant : imaginez Rachida Dati dans la même situation ? Non, cela ne pourrait pas lui arriver, car elle se défend très bien.
    Et elle a certainement des munitions ...
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  26. Géo

    "Le maire de Saint Denis de Saintonge agressé par un groupe de jeunes'

    Ah ces "jeunes",on ne dit plus qui ils sont,censure oblige!
    Cette admirable justice de république bananière,très prompte à punir des gens pour un petit geste mal venu(en supposant que tout cela ne soit pas inventé du début à la fin ou prémédité pour piéger un cerveau impulsif),
    cette admirable "justice" ne semble pas diligente à retrouver et châtier les auteurs de violences entraînant des séquelles physiques voire psychiques(agressions physiques,dont les viols,destructions et vols de biens...)

    Du fait que c est un petit élu,peut-être y aura t'il suite sérieuse,mais si c était un simple quidam...

    Alors,oui,confirmons:
    L agression prétendue de la députée fantoche ou de la molochienne NKM,tout le monde en règle générale s'en fout dans la population beaucoup souhaiteraient peut-être même bien pire que ces frôlements.

    RépondreSupprimer
  27. Quand l'interprête pachtoune a été violée à Calais, on n'a pas entendu les élus illégitimes de la Ripouclique. Ces gros tas se prennent pour des entités supérieures.

    RépondreSupprimer
  28. enfin, tant que la meuf est pas dead , hein , tout va bien

    mouarf !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP