jeudi 6 juillet 2017

Nicolas Hulot, ayatollah de l'écologie ou gentil bisounours qui rêve ?

Résultat de recherche d'images pour "nicolas hulot plan climat transition"

Le gars, il est numéro deux ou trois du gouvernement, ministre d'Etat et il vient, à la télé, sans cravate, les cheveux brossés avec les pieds du réveil matin, nous faire part de son plan climat. Non mais allo, quoi !

Nicolas Hulot s'est toujours pris au sérieux (surtout quand il pilote son super hors-bord) mais alors là, son plan climat pour les années qui vient c'est, j'hésite, du grand nawak ou de l'utopie bisounoursienne !

Primo, le gars, il veut augmenter de 40% d'ici 2030 le taux de la taxe carbone, autant dire, m'sieur, dames, qu'on va, là aussi morfler, si tant est qu'il y arrive. Mieux encore, il exige que d'ici 2050 nous atteignons, nous la France, ce qu'il appelle la neutralité carbone soit ne pas émettre plus de carbone que nous pourrions en capturer ! Et tant pis si nos frontières célestes ne sont pas hermétiques...

Deuxio, il veut que d'ici 2040 disparaissent de la planète France, les voitures à essence et diesel. Et il va faire comment ? On ne sait pas ou peut-être en mettant la pression sur les constructeurs, en obligeant es Français à acheter électrique, en relançant les voitures à pédales... Quant au prix de ces nouvelles voitures... Mystère et boule de gomme. En attendant, pour ceux qui ne sont rien, il va filer une prime de on ne sait pas combien d'euros pour les aider à s'acheter une voiture propre. Et à partir de quel revenu, on aura droit à cette prime ? On ne sait pas et Hulot, lui non plus ne le sait pas encore.

Tertio, pirouette de Jupiter qui n'en voulait pas mais qui maintenant ne serait plus contre, l'instauration d'une taxe européenne sur les transactions financières qui rapporterait ( conditionnel de rigueur) 20 milliards d'euros. Taxe qui servirait à payer en partie la transition énergétique de l'Union européenne et à aider les pays pauvres à se dépolluer un brin. 20 milliards ? Pour un tel objectif ? Autant pisser dans un violon, une misère ! Délai d'instauration de cette taxe ? On ne sait pas, ce qui est sûr c'est qu'avant que les 27 pays de l'UE se mettent d'accord, Hulot, Jupiter et moi boufferons les pissenlits par la racine depuis un moment !

Quarto, alors que nous n'avons même pas été foutus ces 20 dernières années de produire de l'énergie renouvelable à la hauteur des ambitions annoncées, 20%, nous n'en sommes qu'à à peine 10%, le voilà nous annoncer qu'il faudra que nous soyons à 32% d'ici 2030 ! Le tout en passant au zéro charbon d'ici 2022 ! (4 centrales charbon à fermer).

Et cinquo (?), cherry on the cake et sans rire,  notre écolocoptère nous promettre l'éradication définitive sous dix ans des passoires thermiques. Plus de bâtiments, de maisons, de hangars, d'entreprises, de bureaux, de ministères et de palais nationaux mal isolés du froid, de la chaleur et des courants d'air ! En dix ans ! Comment et pour quel coût ? On n'en sait rien, Nicolas Hulot, non plus !

Et curieusement, rien sur le nucléaire... Bizarre. Hulot se contentant juste, en une vague allusion, de confirmer qu'il essaierait de tenir l'objectif jupitérien de 50% d'énergie nucléaire d'ici 2025 ! 2025 ! Y a-t-il que moi que cela fait rire ? 2025 cela impliquerait de fermer un tiers de nos réacteurs d'ici 8 ans. On se marre !

Il ne doute de rien le Hulot, sûr de lui, exposant le tout pendant près d'une heure, en direct live sur au moins trois chaînes de télévisions et aucun journaliste, lors de la séance des questions-réponses, pour émettre la moindre réserve sur la faisabilité et le coût de ce plan.

J'aimerais être le petit pois qu'il y a dans le cerveau de ce monsieur pour savoir si il croit sincèrement, honnêtement que son plan pour le climat puisse tenir la route ! Et dire qu'il est ministre... Ça fait peur tout de même ! Nous avions sous Hollande des Ayatollahs à l'Education ou à la santé, nous croyions en être débarrassés, en voilà un nouveau, l'Ayatollah de l'écologie. Çà promet !

Folie passagère 3376.
Résultat de recherche d'images pour "centrale nucléaire"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

34 commentaires:

  1. C'est le cœur de l'idéologie et de l'obscurantisme d'EELV qui vient de rayonner avec toutes ces mesures. Il va vite se fracasser contre la réalité bien que certaines mesures risquent de passer comme le fait de laisser nos ressources inexploitées.
    La taxe européenne sur les transactions financières ne pouvait pas mieux tomber pour les britanniques!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Judex: interdire tous les forages ou prospection hydrocarbures à un pays comme la France 2eme pays au monde pour son domaine maritime est une imbécillité sans nom du même niveau que de faire croire que l'homme est 100% responsable du réchauffement climatique. Hulot est un clown de première et comme d autre avant lui, la Royale par ex, il se fracassera contre la réalité.

      Supprimer
  2. Géo

    Sauf erreur,si j ai bien compris,Hulot veut taxer davantage les pays dits "riches" pour transférer les fruits de ces taxes vers les pays "pauvres" ?
    Mais quand on sait que ces derniers pays polluent davantage du fait de normes plus laxistes dont bénéficient des multinationales(il y a un prix Pinocchio à ce sujet),
    Il n y a à mon sens que transfert de richesses et appauvrissement évident des classes moyennes laborieuses dans les pays occidentaux.
    Cela me parait un beau foutoir incohérent ou un calcul sinistre de la part de ses maîtres invisibles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: un beau foutoir ni plus ni moins, foutoir confié à Hulot. On est mal. et on ne dit pas: " taxer davantage les pays dits "riches" pour transférer les fruits de ces taxes vers les pays pauvres ", on dit effort de solidarité internationale

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      OK!
      "Effort de solidarhilarité internationale."

      Supprimer
  3. Le plus grave dans cette histoire c'est que ce branleur autoproclamé Grand Ecolo de mes deux a été nommé ministre d'état ! P'tain j'en arriverais à regretter Mamère (dit Nick)!

    Jipé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jipé: et oui, ministre d'Etat ! on croit rêver, mais non !

      Supprimer
  4. Ne crains rien, Corto.
    Ce sont des paroles pour faire joli et tenter de justifier ses émouluments.
    Ça occupe.
    Lui-même ne croit pas un mot de ce qu'il dit.
    C'est juste histoire d'occuper l'espace parlote, ils ne décident de rien.
    Sauf bien sûr d'augmenter les taxes sur les carburants, sous prétexte de CO2 et de réchauffement des clématites.
    Quand on ne pourra plus rouler du tout, pour cause de flicage excessif et carbus trop chers, ils feront quoi ?
    Ils les boufferont, leurs bagnoles ?
    Ce qu'il nous manque, c'est une association prônant le boycott momentané.
    Ils veulent augmenter le carburant ?
    Ne roulons plus pendant une semaine.
    Et après, on voit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lamouette: demander aux français de ne plus rouer pendant une semaine ? Mouarf ! Aux mêmes qui ont voté Macron ? re-Mouarf !

      Supprimer
  5. Il se prend au sérieux alors qu'il n'est pas sérieux. Où voit-on dans une organisation, notre Etat, venir annoncer des trucs sans argent et sans date. Juste la méthode Coué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de vos alain: Où voit-on ... ? et bien en France et ce depuis au moins cinq ans, la méthode Coué, Hollande l'avait élévé au rang d'art, Macron et sa clique ont appris.

      Supprimer
  6. Alors si j'ai bien compris, plus de charbon, plus de pétrole, plus de nucléaire, ils roulent avec quoi ces glandus ? en patinette ? quand au reste, c'est pipo, faut occuper le populo, lui faire peur où le rassurer, au choix selon ce qu'il a voté, on a pas fini de rigoler , c'est comme les nouveaux dépités, entre celle qui mord, celle qui ne peut pas venir parce qu'elle a tennis, celle qui garde ses mômes le mercredi, ça va durer combien de temps cette mascarade à plusieurs milliers d'euros chaque mois ? enfin, ils ont voté pour ça hein !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: combien de temps, mais 5 ans voyons et si la droite se débrouille toujours aussi mal, surement 10 ans ! On est mal patron, on est mal !

      Supprimer
  7. Est ce que vous vous souvenez de la voiture pétaradante des vacances de Monsieur Hulot ! On devra la mettre au rencart ? C'est trop nul ! Elle était pleine de poésie ! Vous croyez que ces programmes ont vraiment été réfléchis ... on voit déjà que les exercices de rétropédalages commencent ... au delà des effets de communication qu'est ce qui tiendra le coup ? Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: ce plan climat a été , à l'évidence, torché en deux coups de cuillères à pot, bâclé, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. C'est de la com' mais Hulot ne le sait pas, il est, si tu veux mon avis, manipulé sans le savoir par Macron

      Supprimer
  8. Bonsoir Corto,

    Résumé: avant, on avait des marchands de salade, maintenant, on a un marchand de shampoing!!! Rarement entendu autant de conneries dans une déclaration ministérielle et pourtant, sous le précédent quinquennat, la barre a été mise très haut.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H: tu verras que bientôt ils nous feront regretter Hollande

      Supprimer
  9. Annie

    Et toutes les taxes prélevées sur l'essence et le diesel, qui rapportent pas mal d'argent à l'état, il va les remplacer par quoi ? Par une taxe sur ses shampooing ?

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annie: ne pose pas les questions qui fâchent !

      Supprimer
  10. Comme si la France était devenu Disneyland, gérée par Mickey Hulot, grâce à qui le rêve devient réalité par magie!...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. décembre: y a pas de magie avec ces gens là , y a soit de la démagogie soit de l'idéologie

      Supprimer
  11. 80 pour cent de taxes sur les carburants comme sur le tabac ; l'état gargantuesque n'a aucun intérét à nous voir abandonner les véhicules thermiques et à arreter de fumer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dieter: aucun interêt en effet, sauf à remplacer ces taxes par d'autres rapportant équivalent ou plus

      Supprimer
  12. Hollande bis, les lendemains qui chantent, mais dans un avenir lointain, mais des taxes pour tout de suite.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: je crois qu ils ont fini de manger leur pain blanc les macroniens, leur amateurisme voire leur incompétence apparaît au grand jour

      Supprimer
  13. Le ministère de Hulot est noyauté désormais par le WWF. Et ces gens là ne sont pas dans le genre gentils, ont une haine viscérale pour l'humain (sauf eux, l'élite).
    maintenant, dès qu'on rentrera dans le dur, ça risque de bloquer grave. ce type est dans la pensée magique, quand on veut, on peut.
    Quant à la taxe sur les transactions financières, c'est d'une bêtise. Même les suèdois en sont revenus, voyant que ça ne marchait pas.
    Mais les mauvaises idées reviennent toujours.
    Peut être que Hulot a été mis là pour être carbonisé le plus tôt possible. dans ce cas, ça aurait été une oeuvre de salubrité publique.
    N'oublions quand même pas que Hulot a été courtisé par tous les Présidents précédents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. douar: le nouveau président du WWF France est un ancien ministre et député EELV des plus sectaires et idéologues de l'écoloconnerie: Pascal Canfin

      Supprimer
  14. D'abord les pluies acides, puis le trou dans la couche d'ozone, maintenant le dérèglement climatique. Au Moyen-Age on avait peur du diable, aujourd'hui du dioxyde de carbone.
    Pour entretenir cette peur on raconte n'importe quoi. Tous les projecteurs sont braqués sur ce faux problème. Sans dioxyde de carbone dans l'atmosphère, la vie végétale et donc animale serait impossible. On apprend ça au lycée.
    Cette taxe carbone est une honte. Bientôt, les clopes seront touchées. Nous-mêmes seront taxés au dioxyde de carbone que nous expirons. Des permis de respirer seront délivrés par les pouvoirs publics. On nage en plein délire.

    On désigne le dioxyde de carbone comme polluant, ce qu'il n'est absolument pas, et on occulte tous les véritables polluants qui ont des effets toxiques. C'est très à la mode de désigner un faux ennemi pour éviter d'en affronter un vrai.

    Un autre problème est la soumission de la nature à des idéologies. En URSS Lyssenko décrivait la nature comme conforme au marxisme-léninisme, aujourd'hui d'autres pseudo-scientifiques ont pris le relais. On pose un postulat de départ et on réalise des expériences pour le justifier. Si les résultats ne vont pas dans le sens escompté, on les manipule ou on les fait simplement disparaître. On est à l'exact opposé de la démarche scientifique. Cette tendance est très présente dans l'écologie politique, mais s'est largement généralisée, au nom des pépettes.
    Dans la pharmacie, quand une nouvelles molécules fait des miracles selon son vendeur, mais qui n'a aucun effet voire présente une toxicité aiguë. Dans l'industrie nucléaire, quand on se borne à construire un réacteur à fusion géant (ITER) alors qu'on ne maîtrise pas du tout la fusion à petite échelle ; ou quand on autorise à Flamandville un réacteur nucléaire qui est aussi solide qu'un poêle en fonte.
    Mais malgré le risque important et les précédentes catastrophes nucléaires, aucun ministre de l'écologie n'irait interférer dans ce dossier très juteux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jef Koone: +1 ! L'un des " théoriciens " de la nuisance carbone n'est autre que Al Gore qui depuis s'est fait une fortune colossal sur le marché boursier du Co2

      Supprimer
  15. La Macronie c'est de l'escroquerie, c'est-à-dire que c'est la suite de Hollande (le faux mage avarié)... nous ne sommes que de la M.... pour ces gens-là qui viennent tous les cinq ans pour renouveler le clan des voleurs des finances publiques !
    Et vous verrez rien ne changera sauf l'invasion et le déficit publique.

    Ce qui sauvera la France de ces innommables ce sera nos envahisseurs lorsqu'ils seront au pouvoir c'est-à-dire dans 5 ans !

    RépondreSupprimer
  16. Gentil bisounours, peut-être, mon cher Corto, mais qui, à en croire le Canard enchaîné, sait tout de même de quel côté sa tartine est beurrée ! Et si vous voulez m'en croire, ce n'est pas très bon pour la moralisation en marche !

    RépondreSupprimer
  17. Géo

    Pourtant les merdias n avaient-ils pas promis au bon peuple que le macron et sa clique,c était une nouvelle révolution copernicienne En Marche avec Jupiter au centre du système sol-air?(les missiles,c est pour la Syrie:si il le faut on ira seuls.Bin il n a qu'à prendre son sac à dos et y aller seul le macron,faire sa guéguerre et prendre aussi un aspirateur pour avaler le carbone!)

    Ces histoires de carbone et d énergie,que je lisais derechef pour essayer d'y trouver la moindre cohérence,sans succès...
    Bon!Je suis idiot je ne saisis pas "la pensée complexe" du Mulot de macron.
    Avec Édouard Philippe et le Mulot de service,nous sommes donc bien...En Panne!

    RépondreSupprimer
  18. D'autant que ses mesures révolutionnaires se basent sur un postulat erroné pour ne pas dire faux ! L'écologie punitive à coups de taxes et d'interdits, et pendant ce temps-là, les vrais problèmes écologiques que l'on pourrait régler sont laissés de côté.
    Ces pastèques que sont les écologistes politiques méritent bien le sobriquet d'écolocons !
    Hulot amuse la galerie avec ses annonces utopistes pendant que son patron se promène en hélico ou dans un sous-marin. Remarquez, avec ce qu'ils brassent comme vent, on aura bientôt plus besoin de nos centrales nucléaires !

    RépondreSupprimer
  19. Ni ayatollah ni Bisounours mais pourri,sûrement:
    http://ripostelaique.com/les-bons-comptes-et-les-conflits-dinterets-de-monsieur-hulot.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa