dimanche 4 mars 2018

Adolf, Recep: Parallélisme, similitude ?

Parallélisme ? Similitude ?



"Si elle tombe en martyr, elle sera recouverte d'un drapeau, si Dieu le veut". Recep Tayyip Erdogan, le 24 février 2018.


Résultat de recherche d'images pour "erdogan tyran"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

31 commentaires:

  1. Comment ne pas penser à Golda Meir :

    " La paix s'installera ici le jour où les Arabes aimeront leurs enfants plus fort qu'ils ne nous haïssent. "

    " Nous pouvons pardonner aux arabes de tuer nos enfants mais nous ne pouvons pas leur pardonner de nous forcer à tuer leurs enfants. "

    L'islam est vraiment une saloperie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Golda Meir n' a jamais été un modèle d' humanisme que je sache. Elle a quand même fricoté avec de sacrés extrémistes.Elle méprisait profondément les palestiniens et soutenait mordicus la colonisation pour un grand Israël...je me garderai bien de la citer.

      Supprimer
  2. Annie

    Ces images sont effrayantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annie: absolument! Erdogan peut tout se permeettre, il est incontournable et c'est bien là le danger

      Supprimer
  3. sur la photo du bas , on voit clairement que la pauvre gamine va éclater en sanglots

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. misoslame: qu elle le fasse discrètement sinon elle va se prendre une baffe

      Supprimer
  4. quand on se sert des enfants comme bouclier comme le font les Palestiniens où ceux de EL on ne peut que très mal finir, c'est une société pourrie par avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: bien sur que ça va mal finir , comment pourrait-il en être autrement avec un gars comme Erdogan

      Supprimer
  5. Oh pu... !
    Ça tue le choc des images !

    RépondreSupprimer
  6. Véronique Allouche4 mars 2018 à 21:49:00


    "Elle a son drapeau dans la poche, a lancé Recep Tayyip Erdogan. Si elle tombe en martyr, si Dieu le veut, elle sera enveloppée dedans."
    C’est ce même fou furieux qui voudrait entrer dans l’Europe!
    Très bien vu le parallèle avec Hitler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Véronique: parallèle en effet parce qu'a mon avis Erdogan prend le même chemin qu un Adolf

      Supprimer
  7. Ah, ah, on se lance dans la reductio ad Hitlerum . Des photos de dictateurs ou de démocrates avec des enfants sont légion, le procédé est facile.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: si courantes ? De nos jours ? et pi je ne fais pas du reduction ad hitlerum,c'est pire, je les mets à égalité

      Supprimer
  8. Ce cher Erdogan, le chouchou des européistes a du plomb dans l'aile, il montre son vrai visage d'islamiste qui a chopé le melon. Cette photo est glaçante Et dire qu'on veut les "intégrer" dans l'europe! Nous, européens, sommes aussi aveugles que les américains occupés à se prémunir du grand méchant russe, pendant que les islamistes leur concoctaient le 11 septembre dans toute sa splendeur. Nous, nous préférons patauger dans l'antiracisme et ignorer superbement la dictature qui se profile à nos portes. Qu'en pensent les bobos? Carpe Diem

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carpe diem: les bobos regardent ailleurs. La Turquie avec un Erdogan dansl'Europe??? que Dieu nous en préserve

      Supprimer
    2. Cher Corto, vous croyez en Dieu, alors il faut qu'il ait une bonne excuse...(dixit W. Allen ?) Carpe Diem

      Supprimer
  9. l'islam et le nazisme sont des jumeaux issus du meme monstre mortifère et on nous ordonne de ne pas faire d'amalgamme........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dieter: en l occurence j'ose sans problème l'amalgame. C'est kif-kif

      Supprimer
  10. Ce n'est probablement pas un hasard si "Les protocoles des sages de Sion" ou "Mein kampf" se vendent très bien en Turquie...
    De plus,les Turcs ont montré un solide savoir-faire,dans leur histoire, pour éliminer leurs minorités nationales,chrétienne en particulier.
    Rien de rassurant donc avec ce Erdogan,qui n'hésite pas à montrer les dents à l'Union européenne.
    Lorsqu'on sait que l'Union européenne est un nain politique et militaire et manifeste peu de fermeté devant les provocations du sultan Erdogan,on a de quoi être inquiet.
    Maintenant,de là à comparer Erdogan à Adolf,il y a peut être encore une marge.
    Mais Hitler avait-il attendu les atermoiements,aveuglements et lâchetés des puissances européennes de l'époque pour avancer ses pions,en toute impunité?
    Non.

    Vendémiaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme avoir vu bien en place ces deux ouvrages et bien d'autres du même genre sur les étals d'un salon du livre qui se tenait à Istambul en 92.
      D'autres livres prônaient la conquête de l'Europe par les musulmans.... C'est en cours et bien avancé sans aucune résistance de la part nos états voire même avec leur complicite et celle bienveillante des médias et du showbiz.


      Supprimer
    2. Géo

      À Un dragon

      Dont l'un des livres,un roman qui a eu un certain succès,se termine par l arrivée de l armée turque à Paris.
      Les dirigeants européens à l Ouest qui laissent envahir et détruire la civilisation,la sécurité,la cohésion des peuples ne valent pas plus cher qu'un Erdogan ou un Hitler.

      Supprimer
  11. Géo

    Oui mais lorsque nous voyons la façon dont l Educ Nat française "éduque" les enfants avec sexualité voire pornographie dés le plus jeune âge,l escroquerie de la théorie du genre et la désinformation totale sur notre Histoire,
    Ajouter les criminels macron philippe buzyn et la loi illégalement passée sur les onze vaccins obligatoires bafouant le principe élémentaire de précaution,les études médicales sur les effets des adjuvants,le principe de l inviolabilité du corps humain en matière de soins et autres textes,tout cela visant à goinfrer le cartel pharmaceutique quitte à affaiblir gravement un peuple(génocide) et à ce que l État s approprie l enfant au détriment de la Famille("l Enfant appartient à l État")
    Eh bien on peut renvoyer dos à dos le Erdogan et la clique mafieuse qui sévit à la tête de l UE et de la France.
    Quant à Hitler,sans les patrons chers banquiers du macron il n aurait jamais eu le pouvoir.

    La différence de ressenti vient du choc de l image.
    En France c est moins agressif on a un carnassier qui fait risette aux gamins en jouant dans Pierre et le loup(où est-il encore planqué le loup ici,ou plus exactement le croquemitaine,dans cette histoire,bin oui quoi?J ai mon idée à ce sujet pas vous?).
    Parce qu'un bonhomme frauduleusement élu en déclarant publiquement que la Culture française n existe pas,que l élection est un concept dépassé et qui poursuit en outre la liquidation du patrimoine national auprès de ses patrons qui payent en monnaie de singe,
    et des gouvernants qui,au sein de l OTAN,ont bombardé des populations civiles qui ne demandaient rien et qui ont introduit voire favorisé criminellement des actes terroristes sur notre territoire,
    et bien ça ne vaut rien,pas mieux que les deux primates ici en photo.
    Quelle espèce!

    RépondreSupprimer
  12. Ces gens-là sont d'absolues ordures, il n'y a que nos braves élus
    pour ne pas s'en rendre compte!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nouratin: ils s'en rendent compte, parfaitement mais que peuvent-ils faire face à un Erdogan a qui tout sourit ?
      Amitiés

      Supprimer
  13. Tout le monde aura remarqué que la gauche bien-pensante a arrêté de délivrer des brevets de xénophobie à ceux qui ne veulent pas de la Turquie dans l'Europe.
    Avant, les pauvres devaient se justifier et faire profil bas.

    RépondreSupprimer
  14. Tu utilises les armes de nos adversaires. Attention, ce sont les plus forts à ce jeu-là.

    D'autre part je ne crois pas qu'Hitler ait dit quoi que ce soit à la Erdogan en temps de paix et l'image date d'avant la Seconde guerre. Dans les ruines de Berlin c'était autre chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pharamond: en quoi usais-je des armes de nos adversaires. Erdogan se comporte comme Adolf l'a fait à peu de choses près.

      Supprimer
  15. La comparaison avec le diable Hitler est une méthode de nos adversaires usée jusqu'à la corde. Non Erdogan n'est pas Hitler et non Hitler n'est pas le diable. Embrasser des enfants, tous les dirigeants le font. Enfin, quand est-ce qu'Hitler a parlé de faire des enfants des martyrs ?

    RépondreSupprimer
  16. Le rire des enfants fait peur aux dictateurs.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient