mercredi 11 juillet 2018

Ce qu'il ne faut pas dire aux jeunes des cités...



Trouvé par hasard sur le net. Voilà qui date de 2008:

" Cent chrétiens lynchés au Pakistan valent moins, médiatiquement parlant, qu’un mort palestinien. Pourquoi l’injustice commise envers les Palestiniens reçoit-elle vingt fois plus d’écho que celle faite aux Tibétains, aux Tamouls, aux chrétiens du Soudan, aux Indiens du Guatemala, aux Touaregs du Niger, aux Noirs de Mauritanie ? Y a-t-il plus de gens concernés, plus de sang versé, une culture plus menacée dans son existence ? En fait, ce serait plutôt l’inverse. Que la Papouasie soit envahie par des colons musulmans qui massacrent les Papous et trouvent, en plus, inacceptable de voir les rescapés manger du cochon, voilà qui ne risque pas de remporter un franc succès à Mantes la Jolie.

Que des sales Nègres, considérés et nommés comme tels, soient exterminés par des milices arabes au Darfour, les femmes enceintes éventrées, les bébés massacrés, voilà qui ne soulève pas la colère des jeunes des cités. Et c’est dommage : si l’on accorde des circonstances atténuantes à un jeune Français d’origine maghrébine qui s’en prend à un Juif à cause de la Palestine, alors il serait tout aussi logique de trouver excellent que tous les Maliens, Sénégalais ou Ivoiriens d’origine s’en prennent aux Algériens et aux Tunisiens.
Voilà qui mettrait vraiment de l’ambiance dans nos banlieues. Le racisme franchement assumé des Saoudiens ou des Emiratis envers les Noirs, les Indiens ou les Philippins, traités comme des esclaves, ne soulève pas la vindicte de la tribu Ka, ni des Noirs de France. La responsabilité directe des Africains dans la traite des Noirs n’induit pas des pogroms de guinéens par les Antillais. Pourquoi seulement Israël ? À moins que la haine d’Israël ne soit que le paravent du bon vieil antisémitisme ; mais non, cela n’est pas possible, bien entendu.

Israël, 20.000 km2, 7 millions d’habitants, dont 5 millions de Juifs, est responsable du malheur des Arabes, de tous les Arabes, qu’ils soient égyptiens, saoudiens ou français. Israël est l’Injustice même. En le rayant de la face du globe, en massacrant les Juifs, on effacerait l’injustice. C’est bon, de se sentir animé par une juste colère. C’est bon, d’éprouver la joie de frapper et de persécuter pour une juste cause. Voilà pourquoi il ne faut pas dire aux “jeunes des cités” que les deux millions d’Arabes israéliens ont le droit de vote, élisent leurs députés librement.

Ne leur dites pas qu’Israël soutient financièrement la Palestine. Ne leur dites pas que des milliers de Palestiniens vont se faire soigner dans les hôpitaux israéliens. Ne leur dites pas que l’université hébraïque de Jérusalem est pleine de jeunes musulmanes voilées. Ne leur demandez pas où sont passés les milliers de Juifs d’Alexandrie. Il en reste trente aujourd’hui.

Ne leur demandez pas ce qu’il est advenu de tous les Juifs des pays arabes. Ne leur demandez pas s’ils ont le droit au retour, eux aussi. Ne leur demandez pas quelle est la société la plus “métissée”, Israël ou la Syrie. Ne leur dites pas que, s’il y a de nombreux pro-palestiniens en Israël, on attend toujours de voir les pro israéliens dans les pays arabes.

Ne leur dites pas que le négationnisme ou l’admiration pour Hitler ne sont pas rares dans les pays arabes ; que, lorsqu’il s’est agi d’illustrer les différentes cultures par leurs grands textes, la bibliothèque d’Alexandrie a choisi d’exposer, pour le judaïsme, le Protocole des Sages de Sion ; que ce ‘faux’ antisémite est largement diffusé dans les pays arabes. 

Ne leur dites pas que, du point de vue des libertés, de la démocratie et des droits de l’homme, non seulement il vaut mille fois mieux être arabe en Israël que juif dans un pays arabe, mais sans doute même vaut-il mieux être arabe en Israël qu’arabe dans un pays arabe. Ne leur dites pas qu’Alain Soral, du Front national, qu’ils détestent tant, est allé manifester son soutien au Hezbollah, qu’ils admirent si fort. Si on leur enlève la méchanceté d’Israël, que deviendront ceux d’entre eux qui s’en prennent aux feujs, sinon des brutes incultes, bêtement, traditionnellement antisémites ?

Il ne faut pas désespérer Montfermeil [Bondy, Trappes, Garges, Aubervilliers...]. Mais après tout, on peut tout de même essayer de leur dire tout cela sans trop de risque. Ils traiteront l’informateur de menteur, d’agent du Mossad, de représentant du lobby sioniste ou de raciste. Ils auront raison. Pourquoi se défaire de la commode figure du Croquemitaine responsable de toute la misère du monde ? Elle évite de s’interroger sur ses propres insuffisances. "


Pierre Jourde, " Il ne faut pas désespérer Montfermeil ", Le Nouvel Obs, décembre 2008 (via Jérôme Vallet)

Résultat de recherche d'images pour "pierre Jourde"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

13 commentaires:

  1. Cela m'a remis en mémoire ceci, qui date aussi, mon cher Corto :


    https://benillouche.blogspot.com/2012/03/non-la-france-nest-pas-un-pays.html#more

    RépondreSupprimer
  2. Rah là là...si les vilains sionistes assoiffés de sang (et qui dirigent le monde bien sûr) voulaient pour les Arabes la moitié du tiers du quart de ce que ces derniers souhaitent à Israël, cela se mesurerait en mégatonnes d'équivalents TNT, ma foi.

    RépondreSupprimer
  3. C'est une blague cet article ? Encore un qui croit qu'on peut leur faire entendre raison. Alors que c'est très clair dans leur esprit : ils sont en guerre contre nous. Ils n'ont cure de notre "raison", d'ailleurs, leur religion consiste à chier dans la gueule de la raison.
    pfff
    C'est désespérant de voir que l'aveuglement n'a pas de limite.
    Le problème ce n'est pas les "jeunes de cités", ils font ce qu'ils ont à faire, et il savent ce qu'ils font.
    Non.
    Le problème c'est la gauchiasserie qui imprègne notre société jusqu'à ce qu'on n'ose que évoquer par allégorie, par allusion, par circonvolution ce qui aurait apparût comme une totale évidence à nos ancêtres aux points qu'ils en comprendraient même pas qu'on en parle.

    Ce pays est foutu et son peuple avec.

    Parce que le mieux qu'on puisse observer ce sont des gens qui osent à peine murmurer ce qu'ils voient. On n'en est même pas à évoquer une quelconque action, même non violente, même légale.

    La France est déjà morte.

    Un jour, si des historiens extra-terrestres viennent sur terre, l'un des plus grand mystères qu'ils devront résoudre c'est la disparition des populations blanches, sans même qu'il n'y ai eu de guerre, sans même qu'elles se soient défendues, sans même qu'elles s'en soient rendu comptes.

    Elles ont disparues, mais au moins, elles ne sont pas devenu racistes. Au moins elles n'ont pas cédé à la violence. Jésus serait fiers d'elles.

    Je dis des historiens extra-terrestres, parce que je vous garanti que les historiens non blanc qui resteront se contenteront d'effacer les blancs de l'histoire, et de s'attribuer leurs mérites.

    Moi j'ai fait mon deuil. Tchao la France, tchao les français. Disparaître fût votre choix. Ainsi soit-il.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage votre avis. Merci de l'avoir si bien exprimé.
      Cordialement

      Supprimer
    2. J'ignore si vous croyez en la vie éternelle et en la résurrection de la chair, anonyme, "Ainsi soit-il" le laisse penser, mais votre commentaire en fait douter...

      Supprimer
  4. Ce texte peut être mis en parallèle avec la tribune de Val "le Nouvel Antisémitisme", qui a choqué la gauche bien-pensante, donc islamophile.
    On se rappellera également l'agression à la ceinture de deux jeunes portant la kippas par un Syrien, à Berlin. Le comble, c'est qu'ils n'étaient pas juifs et tentaient de démontrer que l'antisémitisme n'existait pas dans cette ville.
    Les faits sont têtus, l’antisémitisme existe bien dans notre société, mais pas où on croit. Certes, beaucoup de Français critiquent la politique d'Israel ou la surreprésentation des juifs dans certains milieux. Mais il ne s'agit pas d'une haine viscérale, au point d'insulter ou de tabasser chaque Juif croisé dans la rue.
    Salomon est juif, et Mohamed est antisémite. Regardez les vidéos d'Aldo Stérone qui parle souvent de l'antisémitisme dans la culture musulmane pour y avoir grandi.

    RépondreSupprimer
  5. Géo

    À mon sens Israël est une image inversée de celle de ces ghettos voulus par ceux là mêmes,ces "jeunes" d origine allogène communautarisés qui vivent dans leurs enclaves avec des aînés influents et de mauvais conseil.
    Israël,de par l Histoire,est un krak,une marche militaire qui a su résister et prospérer au milieu d un territoire hostile.
    Tandis que ces enclaves communautaristes en Occident, donc aussi en France,sont en situation d échec déplorable et se complaisent dans la victimisation,encouragée par une certaine Gauche malhonnête au service de cartels qui voient l occasion de détruire une cohésion nationale et par des subventions de pays à l extrémisme religieux mortifère.
    Israël dont on importe les conflits avec ses voisins en France,mais aussi les Blancs,sont des alibis faciles pour justifier de son incapacité à se bien gérer soi-même,et ne peuvent qu'attiser la haine, conséquence d une jalousie inavouée.
    À défaut de chercher en soi les vraies causes de son échec il est plus aisé de l attribuer à autrui.
    Autant Israël est un krak qui a su être autonome,
    autant les enclaves communautaires constituées en France sont des mirages de kraks,des forteresses de sable,trop dépendantes de la population au milieu de laquelle leurs habitants vivent et qu'ils n aiment pas mais dont ils profitent des avantages.
    Combien,déjà,de milliards d euros dépensés pour ces enclaves et pour quels résultats?Combien de centres culturels,médicaux ou autres brûlés lors de chaque émzute?
    On pourra geindre sur la "colonisation",une oppression par des Blancs,etc...ou par Israël,sise à des milliers de kilomètres sans admettre ses propres crimes mais le fait est qu'à l heure actuelle tout est disponible pour apprendre,se cultiver et évoluer positivement eh bien ça persiste dans l attitude victimaire et le communautarisme,un repli sur soi où l on rend autrui responsable de ses fautes.

    Des propos qu'il ne faudrait point tenir aux "jeunes" d enclaves communautaires bien sûr car ils ne seraient pas politiquement corrects.

    RépondreSupprimer
  6. Pour chaque pays muzz Israel est un miroir qui leur renvoie en pleine poire tout ce qu'ils ne sont jamais arrivé à etre : une démocratie , un pays développé économiquement et socialement , une puissance militaire respectée qui les a matés à chaque fois qu'ils ont voulu la détruire . Leur haine en est d'autant plus grande......

    RépondreSupprimer
  7. https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=815763911879083&id=417175781737900&_rdr

    À partager, aussi...

    Catherine

    RépondreSupprimer
  8. 2008 fut le constat réel, mais un peu tardif pour les juifs
    Quand et qui, d’autre que vous, écrira le constat réel pour les chrétiens ??

    RépondreSupprimer
  9. Ce doit être une seconde nature chez de nombreux Arabes, la paranoïa et la victimisation.
    Mais pas que par rapport à Israël, pour tout...

    On a ainsi vu deux joueurs de football,Nasri et Benzema,pour expliquer leur éviction de l'EDF,accuser le sélectionneur Didier Deschamps de racisme à leur endroit,pour éviter de remettre en question leur comportement.

    C'est la même chose pour les islamistes que ce faux-cul de Boubakeur,le recteur de la grande Mosquée de Paris,dédouane par principe,au prétexte de la discrimination et du racisme qui les toucheraient...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  10. Deux religions aussi débiles l'une que l'autre (islam/gauchisme) avec un ennemi commun ne pouvaient que s'allier. Il ne faut pas oublier que Mein kampf était en germes dans Marx puisque le fuhrer a repris le programme en dix points du Manifeste et l'a appliqué avec un zèle que les cocos n'auraient pas renié.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens