vendredi 27 juillet 2018

Benito, Emmanuel, troublante concordance...

Concordance des temps ?



" Je déclare ici, en présence de cette Assemblée et en présence de tout le peuple italien, que j'assume, moi seul, la responsabilité politique, morale, historique de ce qui s'est produit.

Si les phrases plus ou moins déformées suffisent à pendre un homme, sortez le gibet et sortez la corde ! Si le fascisme n'a été que huile de ricin et bastonnade et non en fait une passion superbe de la meilleure jeunesse italienne, la faute m'en revient ! Si le fascisme a été une association de criminels, je suis le chef de cette association de criminels ! "

Benito Mussolini, dans un discours à la Chambre des députés le 3 janvier 1925. (via R.P.S.)


Résultat de recherche d'images pour "macron notre projet"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

54 commentaires:

  1. Merci pour cette formidable minute d'histoire !
    Bah... simple coincidence dirons-nous, mais amusante tout de même.

    RépondreSupprimer
  2. Dans sa déclaration gouvernementale de Mai 2017, Macron promettait au peuple Français l’amélioration de la situation des travailleurs et des paysans et le maintien et la consolidation de la paix. « Donnez-moi quatre ans, et vous ne reconnaîtrez plus la France », prophétisait-il. Dans quatre ans , les acquis sociaux étaient détruits et les libertés fondamentales étaient bafouées. La France, effectivement, était méconnaissable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. claude Henri: je crains hélas qu'on y aille tout droit

      Supprimer
    2. qu'on aille tout droit où ?
      Vous voyez une menace des zaki zocio ? une menace des libertés fondamentales ?
      Faut arrêter de crier au loup à la moindre occasion.
      Nous avons un régime présidentiel, centralisateur, qui s’accommode très bien d'un pouvoir autocratique.
      Ce n'est pas ma tasse de thé, mais c'était la même chose avec Sarkozy, et la gauche avait le même discours que le votre...

      Supprimer
    3. "LE DOMMAGE DU FASCISME C'EST DE FAIRE CROIRE AUX IMBECILES QU'ILS SONT TELLEMENT MALINS.PLUS UN INDIVIDU EST IMBECILE , PLUS LE FASCISME LE REND FIER DE LUI MEME." Osvaldo Soriano
      Les idolatres macronistes devraient méditer cette citation....

      Supprimer
    4. @ dsl

      A partir du moment où on veut emmpêcher les gens d'aller fouiner là où ça pue et de poser des questions en pondant une pseudo loi contre des "fake news" afin de définir ce qu'on doit dire ou ce qu'il nous est interdit de dire sous peine de sanction, alors, oui, les libertés fondamentales en France sont menacées.

      Supprimer
  3. Quand tout est faux, inutile de rajouter du faux par un anachronisme. Je comprends votre motivation, mais je vous ai connu plus heureux Corto.

    « Je déclare ici, en présence de cette Assemblée et en présence de tout le peuple italien... »

    On le voit... d'Assemblée, point... de peuple, point... Macron est chef du clan des nouveaux oligarques. Cette concordance des temps devient vaine, sans même parler de la forme et du fond de l'affaire qui nous préoccupe aujourd'hui.

    Macron, gouape efféminée et despotique de l'Élysée, sans parti vraiment structuré, sans doctrine, ne s'exprime devant ses courtisans à genou qu'en chef de Mafia usant d'une police parallèle, mais avec la ferme volonté de poursuivre le travail de sape que la vieille Merkel a commencé en 2015 avec le concours des modernes ligues de vertu, des journalistes à tout faire et des lâches de tous bords.

    Le peuple et Macron, laissez-moi rire. Mussolini et le peuple, c'est une autre affaire.

    S'agenouiller devant le malfrat, Marianne, fille du déshonneur, a l'habitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Danny: hé, ho, humour, on peut encore ? il y a juste une similitude étonnante, ou marrante,de discours surtout ds la premiere phrase, ça s'arrête là

      Supprimer
  4. Il est toujours difficile d’analyser ce genre d’affaire car les informations sont, certes, nombreuses mais, nous donne-t-on les bonnes? Beaucoup s’interrogent, à cet égard, sur la raison de la révélation des faits 2 mois et demi après. On s’aperçoit assez vite que l’information était connue de certaines rédactions mais que sans doute, on la gardait au chaud pour le « bon moment ».

    Le personnage Bennala interroge aussi car il ne vient pas de nulle part. D’abord, ce n’est pas son vrai nom ; son âge, aussi, est contesté. D’après ce qu’on dit, son parcours est rapide et l’homme semble manger à tous les râteliers : le parti socialiste, les loges maçonniques, la mouvance islamiste. En peu de temps, l’homme devient un intime du couple Macron.

    En tant que Français sans importance, je crois que cette affaire est le fruit de luttes de pouvoir au sommet de l’État visant à la chute d’un favori et à affaiblir le prince ou, du moins, à rappeler à ce dernier qu’il ne peut pas faire ce qu’il veut comme il veut. La violence de ce petit traquenard tient dans la convergence des vengeances : celle des journalistes dont la salle de presse sera désormais à l’extérieur du château ; celle des flics du GSPR gênés et humiliés par le favori.

    Le fait qu’un musulman ait pu ainsi pénétrer dans la chambre à coucher du président a peut-être aussi dû défriser les papillotes de nos amis de la tribu de Judas. Ce d’autant, que la loi sur les fausses informations ne semble pas les arranger vraiment, eux, qui sont propriétaires de la majeure partie des médias.

    Bref, grosse bagarre de crocodiles dans le marigot... Je vous fais grâce des sous-entendus concernant la vie sexuelle de Macron ( Mathieu Gallet, ses deux alliances sur la photo officielle etc...). Il peut bien copuler avec une chèvre, s’ils s’aiment...Mais si la chèvre est un bouc qui s’appelle Lahcene Benahlia, cela veut peut-être dire qu’il ( Macron) a choisi son camp...

    RépondreSupprimer
  5. Sauf que Benito était un tombeur et physiquement plus imposant que le fils à la vieille

    RépondreSupprimer
  6. Voilà qu'on compare des hommes d'Etat à des crapules sans foi ni loi maintenant.
    Ceci étant, Mussolini a prononcé ces mots suite à l'assassinat du député socialiste Matteotti. Par ce discours il couvre ses Chemises Noires et reconnaît implicitement les avoir envoyés faire sa fête au gênant député. Ici personne n'est mort je pense, à part une certaine idée de la dignité de l'Etat.
    Pour ce qui est du gourdin et de l'huile de ricin, y en a à qui cela conviendrait mieux que le foudre de Jupiter, et pas qu'un peu. Cà fait un bout de temps que je suis parvenue à cette conclusion. Je le dis, je le pense, je l'assume.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juliette : voir ma réponse à Danny, plus haut.

      Supprimer
    2. Macrouille un homme d'Etat ? Faut arrêter de dire des conneries. Churchill je veux bien, mais pas ce petit mec sans couilles arrogant et bien malade dans sa tête.

      Supprimer
    3. Houlà décidément, le second degré et le double sens passent mal en ligne. Je vous croyais pourtant habitué à mes sarcasmes, cher Corto. Je devrais peut-être taguer certains messages #seconddegréàlabelge
      Il est évident pour moi que votre billet est de l'humour impertinent voyons (avec un fond de vérité quand même). Il y a lieu de traiter mon commentaire de même.

      Supprimer
  7. Géo

    Sauf qu'à mon sens quoique l on pense de lui,Mussolini avait des qualités que l on cherchera vainement chez notre Manu la caille.Des qualités qui lui permirent de durer,tandis que le volatile de l Élysée,du fait de l état du pays dont il hérite,par manigances frauduleuses,et du fait de son inconséquence et de ses actes malfaisants et autres félonies,me parait bien davantage le marchepied d un futur dictateur que le dictateur qu'il aimerait être.Il va aggraver encore les conditions sociales qui mènent à un régime autoritaire qui serait à mon sens plutôt de type martial,en raison de la nature même de la république française,entité collective vivante qui obéit à des règles précises où la violence perdure.
    L échec de la singerie versaillaise est patent.Il se veut roi il n est par delà les siècles et malgré lui,que le bouffon d un souverain disparu depuis 1715.
    Quand on est jupitérien à rebours et en contradiction avec l éclat solaire d une monarchie,toutes les tentatives pour paraître tel un roi sombrent dans le ridicule,mais un ridicule qui coûte,qu'il s agisse de porcelaine de Limoges,de piscine,vague réminiscence des plans d eau de Versailles où sa Fernande pourra toujours faire office de siréne en bronze en s'y tenant au milieu comme sortie d un dessin de Bellus,ou qu'il s agisse d une cour de gens fades et flagorneurs,le dictateur qui parait manquer singulièrement de courage physique,a ici plutôt petite mine.
    On a bien idée de la façon dont ça va tourner mais...chut!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai qu'en parfait souverain, Louis XIV menait la danse à Versailles en occupant le devant de la scène.

      On n'en dira pas autant du 21 juin à l'Elysée. Tandis que la volaille piaillait en s'adonnant à des gesticulations suggestives, la Fernande était prise de danse de Saint Guy à moins qu'il ne s'agissait du feu de Saint Antoine derrière les baies vitrées.

      Pas très versaillais tout cela.

      Supprimer
    2. Géo

      Au canasson

      En termes appropriés,les Noirs qui se livrent à ce genre de gesticulations dans les rites tribaux sont chevauchés par le loa.
      C est à dire possédés par un esprit lors de leur transe et cela n est jamais très bon sauf à être vraiment adombé,en quelque sorte,pour cela.Ici ce n est pas du tout le cas.

      Supprimer
    3. Géo

      Rectif:

      "AdombRé"

      (Je crois bien avoir sauté le R)

      Supprimer
  8. La seule concordance est qu'Emmanuel n'est rien comme Benito n'était rien à son accession au pouvoir. La différence de taille se situe au niveau du passé, celui de Macron rien, celui de Mussolini la déception de l'engagement de l'Italie 1915-1918 contre l'Allemagne à cause de l'idiot Clemenceau. On pourrait continuer dans la concordance avec Adolf, toujours Clemenceau, les juifs n'étant qu'un prétexte.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  9. bon moi j'aime bien Benito

    mais je suis français

    RépondreSupprimer
  10. Voilà une concordance très sur-dimensionnée, mon cher Corto, au moment où notre Président sombre dans le ridicule face à la presse internationale qui n'a pas hésité à s'emparer de cette Affaire pour en faire ses choux gras !

    RépondreSupprimer
  11. Qu'est-ce que je vous disais, mon cher Corto, c'est le monde à l'envers ! A 20 heures : Benalla sur TF1 et Macron sur BFM !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: j ai vu en effet, vous verrez que dsn deux jours ou quelques, on nous fera passer Benalla pour un mec super génial, un vrai serviteur de l'Etat.

      Supprimer
    2. Eh bien, finalement non, mon cher Corto, si on a pu voir Benalla sur TF1/LCI qui, au demeurant a été très bon, Macron, bien qu'annoncé en conférence de presse sur BFM, a dû se faire porter pâle parce qu'on ne l'a pas vu !
      J'ai suivi le sujet Benalla/Macron sur les media main stream ce soir, et je suis atterrée par la bêtise et la nullité de certaines députées LREM qui, croyant défendre leur cher Macron, en réalité l'enfoncent toujours plus, en s'entêtant à vouloir justifier l'injustifiable, et à prendre les Français pour des demeurés incapables de comprendre ce qui se joue au sommet de l'État.

      Supprimer
    3. marianne: ne me dites pas que la bêtise et / ou l'amateurisme des députés LREM vous étonnent, quand on recrute ces gens sur internet ou à la va vite... faut pas s'attendre à toucher de la crème et résultat on a des O'Petit, des Avia, des Bergé et compagnie

      Supprimer
    4. Ils avaient relooké le gros lard au JT de 20.00: fines lunettes d'intello et costume de cadre,sans sa barbe de salafiste-ou de barbouze,hi,hi,hi.. et sans sa panoplie de gladiateur qui effrayait femmes et enfants...

      Vendémiaire.

      Supprimer
  12. Plus je considère les dernières photos de Benalla,plus j'ai du mal à l'imaginer,gras à lard comme Il est,comme le garde du corps de choc chargé de la protection rapprochée de Macron.
    Masseur(huile ou vaseline,au choix) de Macron ou goûteur des plats du pat'won,plus sûrement...

    Un dictateur en graine ça ose tout,Corto,c'est même à ça qu'on le reconnaît.
    Qui me disait récemment que faire une comparaison entre Macron et Erdogan,c'était aller un peu loin?

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À mon avis c est aller un peu loin parce que,quoique l on pense de Erdogan il a des qualités de chef d État et il défend son pays et sa religion.Et c est en cela que,pour ma part,même si c est un ennemi de l occident et de la chrétienté(aussi de par leur faute)il a droit à un certain respect.
      Même question pour Mussolini.Indépendamment des considérations morales sur ses actes(et nous noterons que le point commun avec la caille élyséenne est la capacité de violence,voire même de cruauté assumée)Mussolini a eu un parcours autrement plus dur que notre petite caille.
      Il a montré du courage physique et moral lors d années de misère où il lui a fallu affronter l adversité et forger sa destinée.C était d autant moins évident en raison d un contexte général très violent du fait des conséquences de la guerre.
      Alors,encore une fois,indépendamment de l aspect moral des choses,ces personnages,avec leurs défauts,ont un relief autrement plus marqué que notre ectoplasme national.

      Supprimer
    2. Géo

      Rectif:
      indépendEmment

      Supprimer
  13. Tu sais ce qui me sidère toujours?

    Après le pignouf, qui proclamait la République exemplaire,les veaux-ou les gens, mais c'est pareil-ont révoté pour les mêmes conneries avec Macron et sa République irréprochable.

    Le plus tragique,c'est qu'on sent déjà frétiller l'homme aux 4% sur la ligne de départ,en recours de la République,qui se dit qu'il pourrait avoir une deuxième chance si jamais la défèque news de l'Elysée trébuchait une fois de trop.
    Nous étions passés de Charybde en Scylla,tout ça pour retomber dans les bras de Charybde!

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire: oui, j ai vu ça, Hollande préparerait, dit-on, son retour. En voilà un qui ne doute de rien mais après tout vu la connerie dont les électeurs sont capables et vu le petit pois qui leur sert de mémoire, pourquoi ne tenterait-il pas ?

      Supprimer
  14. Communiqué du Comité de soutien à Alexandre Benalla
    par Béret vert


    Adressé à la population de Paris et ses alentours, au monde entier témoin de l'affaire


    L'affaire d'été, montée en épingle en affaire d'Etat par une caste médiatique est en train de se dégonfler comme un soufflet sorti trop rapidement du four. L'odeur de fromage répandue par les "informateurs" accrédités avait fait croire à de nombreux politiciens que la curée était proche, mais la précipitation avec laquelle journalistes pantouflards et politiciens de profession se sont engouffrés dans leur sale cuisine d’où ils préparent leurs infects breuvages et poisons instillés à doses répétées sur une population droguée est finalement en train de se retourner contre eux-mêmes.

    Leur déroute, vous l'observez dés lors qu’ils quittent précipitamment la Commission d'enquête parlementaire, une tentative désespérée de faire croire à une obstruction gouvernementale alors que par tous les canaux, médiatiques, préfectoraux, par la rumeur ou par le trou de la serrure, et sans relâche sont divulgués des détails sur la personne incriminée, son emploi du temps, ainsi que tout le fatras administratif qui réglemente et collationne ses moindres faits et gestes.

    On en est même rendu à se demander si le collaborateur administrateur de taloches a le droit de jouir d'un gyrophare bleu sur sa Talisman de service ou si ses 6000 euros de traitement mensuel ne cacheraient pas en réalité des services sexuels à un couple presque incestueux dans une alcôve de l'Elysée.
    C'est dire si on atteint des sommets de rigueur journalistique.

    Quel est son crime ? D'avoir sacrifié vacances ou RTT à seule fin de participer à un stage de maintient de l'ordre dont il est temps de rappeler que ceux-ci n’ont pas pour objet exclusif d’aller coller des amendes aux automobilistes mal garés. il peut s'agir aussi de la traque de délinquants quasi-professionnels, des casseurs qui n'hésitent pas, sous couvert de manifestation symbolique du premier mai, à se transformer en émeutiers de la faim comme on en rencontre dans les démocraties exemplaires du Venezuela de Maduro et Chavez ou du Zimbabwe, quand le prix du kilo de farine vient à dépasser le salaire mensuel d'un cadre supérieur d'une entreprise locale de recyclage de pneus usagers.

    C'est pour ces raisons et d'autres encore que le Comité de soutien à Alexandre Benalla, dit Nounours, requiert pour le présumé innocent à l'heure qu'il est, rien moins que la LEGION d'HONNEUR pour le dévouement et le courage afin que ce citoyen exemplaire, qui a gravi les échelons à la force du bras puisse encore, et pour longtemps, continuer à distribuer ses taloches à tous ces connards, parasites et mal-comprenant et qui sait, peut-être qu'un jour un journaliste, pris en flagrant délit d'encourager les Black blocks d'accomplir leurs destructions, s'en prendra une lui aussi, de taloche, ce qui ne pourrait que servir la population dans son ensemble, au moins celle qui se lève le matin pour aller bosser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Béret vert: m'en vais le diffuser sur FB

      Supprimer
    2. Sympa, je présumais que vous alliez bien vous marrer en le lisant et comme ici on respire un peu d'air frais qu'on ne trouve que rarement ailleurs, je me suis empressé de le poster chez l'ami Corto.

      Supprimer
  15. Puisque Ben Allah veut dire "fils de Dieu", il est finalement assez normal qu'il soit proche de Jupiter....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est prompt à qualifier de " délinquants "les deux qu 'il castagne.Vous avez vu la grosse main gantée sur le cou féminin -je crois
      Amis de la présomption d'innocence, bonjour !
      Par ailleurs, quand son idylle se termine, on voit une actrice par exemple se couper les cheveux, changer de coiffure.
      Lui, il coupe sa barbe.
      Alors, qui ?
      Madame Chocolat

      Supprimer
    2. Géo

      Bonjour madame Chocolat

      Il y a au moins deux raisons pour réfuter la version de cet individu.
      La première est un truisme:rien ne prouve qu'il dise vrai et de plus il a été filmé maltraitant ces deux personnes qui n étaient pas du tout menaçantes.

      La deuxième raison:
      J ai regardé des photos de ce Benalla qui est méconnaissable ou presque sur celle de son entretien télévisé,que je n ai pas vu,certes,mais quel crédit accorder aux propos d un type qui change d apparence comme de chemise avec la complicité des médias?
      Aucun.
      Combien de personnages a t'il déjà incarnés et pour quelles raisons?
      Si il n avait pas des choses à cacher il serait venu avec son apparence de tous les jours.Mais,au fait,quelle est son apparence principale?
      Celle sur un plateau de télé?Celle du faux CRS?
      Allez savoir!
      On a déjà fait remarquer que ce Benalla ressemble à l individu qui tenait le gamin ou le nain (munis certainement en outre d un harnais de securité lors du simulacre de sauvetage par Mamadou Gassama).
      Ils ont apparemment tous des visages bouffis et des barbes taillées pareillement dans ces réseaux.Du moins ceux que l on nous montre.
      Dans les coulisses de la raiepublique se cache un jeu de miroirs déformants c est comme à la fête foraine.L ennui est qu'il n est pas employé pour défendre les intérêts du pays mais contre le pays.

      Amitiés

      Supprimer
    3. Bonjour Geo
      Merci pour votre réponse.

      C'est curieux la façon dont on nous fait apercevoir certains aspects ou d 'autres selon les circonstances.
      Pas plus fiable, mais doté d'avantages incroyables comme d'avoir accès à un grand journal, à la TV en heure de grande écoute sachant que cela sera repris dans tous les média.
      C'est ce que veut ce genre de gens, la célébrité médiatique même de mauvais aloi.
      Vous avez aimé le barbu rondouillard, en voici un autre, mounir ministre - pas mal pour une carrière bricolée à partir du camembert ( wikipedia ).On voudrait donner le change, faire dériver l'attention qu 'on ne s'y prendrait pas autrement.
      Oui, que d'essais de manipulation !
      Amitiés aussi
      Madame Chocolat

      Supprimer
    4. Géo

      À madame Chocolat

      "Barbu rondouillard...Camembert"

      Je préfère la poésie bien française des papillons sur les livres de Bretagne au milieu des Fougéres à toute cette faune infernale et desséchée ressassée par les médias ;)

      Amitiés

      Supprimer
  16. Soyez patients
    "alors que sonne le Benallali"
    de Gabrielle Cluzel
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  17. Tout dans l'Etat, rien contre l'Etat, rien en dehors de l'Etat.

    Cette citation de Mussolini s'applique fort justement au petit mec sans couille de l'Elysée : mise sous tutelle de l'Etat de la Sécurité sociale, des caisses de retraites du privé, de l'Unedic, etc... la sociale démocratie est le nom politiquement correct du fascisme. Macrouille veut achever le travail de collectivisation de Pétain.

    RépondreSupprimer
  18. Pour les nostalgiques du Fascisme... "Enlève ton masque,Benito,on t'a reconnu!"
    Pour les nostalgiques de l'Empire Ottoman et du sultan... "Enlève ton masque Recep,on t'a reconnu!"

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Pour dire la vérité je préfère quand même l Empereur Qin Shi Huang et Tamerlan.

      Supprimer
  19. Bonjour, autre coïncidence (?) : «La France en marche» des présidentielles 2017 est aussi le slogan du parti fasciste français des années 30...
    Si Macron a repris ce slogan, pourquoi ne pourrions-nous pas reprendre «Travail, Famille, Patrie»? Sans être vischiste évidemment...

    RépondreSupprimer
  20. Ce jour au JORF, décret présidentiel:

    Nommé dans la 1re section des officiers généraux :M. le colonel Lavergne Lionel, chef du groupe de sécurité de la Présidence de la République, maintenu dans ses fonctions.
    Lien avec Benalla ? Une promotion pour calmer la troupe ?

    RépondreSupprimer
  21. Franchement se faire applaudir par une claque rameutée par autobus spécialement affrétés à la Mongie: le niveau de la com' baisse chaque jour.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  22. Excellent billet. tout état qui accorde prébendes, privilèges à ses affidés produit ce genre d'individus. donnez un petit pouvoir à un petit bénito, il deviendra vite une créature qui échappe à son créateur. Je rejoins en cela, l'excellent billet de Nathalie MP qui considère qu'il s'agit avant tout d'une affaire Macron, les conséquences d'un état boursouflé, omniprésent, invasif , beaucoup trop personnalisé. encore une fois, nous n'avons que ce que nous méritons, et tout va bien, l'affaire va faire pshitt, le président-vedette va remonter dans les sondages, on va lui taper dans le dos, lui serrer la main, agiter de petits drapeaux et les pauvres imbéciles vont se précipiter aux prochaines élections. La corruption ira de plus belle, les lépreux seront de plus en plus humiliés par des "cascades de mépris"et ils demanderont....plus d'état.carpe diem.

    RépondreSupprimer
  23. J'ai lu ce matin le "Benalla, l'homme du président" de madame Elisabeth Lévy, mon cher Corto.
    Cela m'a amené à penser qu'aucun séducteur n'a jamais pu prétendre faire carrière s'il n'avait d'abord été capable de séduire les femmes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui....enfin j'ai du mal à imaginer Tralala en séducteur mondain et Marcus Macro en homme couvert de femmes,sauf la sienne...
      Je l'ai d'ailleurs trouvée un peu faible sur ce coup là,Elisabeth Levy..."C'est pas l'affaire du siècle, c'est un bon jeune homme,après tout".
      Dupe elle aussi des simulacres de la com' et des retouches apportées par Mimi Marchand sur le gorille.

      Ce qui est intéressant,c'est qu'on a vu apparaître,au fur et à mesure des développements de cette affaire et au rythme des maladresses des communicants de la Macronie, des personnages dont on ne soupçonnait même pas l'existence.

      Vendémiaire.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens