lundi 27 mars 2017

Le cabinet noir n'existe pas, la mise en examen de François Hollande par contre...

Bon, va peut-être falloir se remettre au boulot... en douceur alors...

Résultat de recherche d'images pour "cabinet noir"

Alors comme cela, il y aurait un cabinet noir à l'Elysée. Mais qui peut croire une chose pareille ? " Cabinet noir ", l'expression est malheureuse car elle sous-entendrait qu'il y aurait , au Château, un bureau secret, planqué dans les combles, dans lequel un ou deux, ou plusieurs, bonhommes seraient chargés de récupérer, à droite ou à gauche, des informations compromettantes sur les adversaires du pouvoir en place. Il est évident que cela est impossible, même sans plaque sur la porte, ce serait trop voyant. Il n'y a donc pas de cabinet noir.

Par contre, et cela n'a rien de nouveau, c'est comme cela depuis des lustres, le pouvoir en place utilise les services de ses administrations (fisc, police,...) dans lesquels il a su imposer des hommes de confiance pour faire remonter au plus près du locataire de l'Elysée ou de Matignon des informations qui, bien utilisées, parfois trafiquées (Clearstream), peuvent permettre de compromettre, de maîtriser ou d'évincer certaines personnes. C'est "Je te tiens, tu me tiens par la barbichette...", "couché, pas bouger" ou bien " fermes ta gueule ou je balance ". C'est pas joli-joli, on pourra condamner ce genre de pratiques, mais c'est ainsi. Et ça se pratique aussi dans les grandes entreprises (Je le sais, j'ai joué à ce jeu-là à une époque). Cette pratique a même une qualité que personne ne voudra reconnaître: elle permet à ceux qui l'utilisent de s'assurer une certaine stabilité dans l'exercice de leur fonction, et oui...

Là où cela devient, par contre, franchement exécrable, c'est quand on décide fort opportunément de balancer les infos et que les dites infos, par leur impact, torpillent ce qui est sans doute le moment démocratique le plus important dans la vie de la Nation: l'élection présidentielle. Là où cela devient aussi exécrable que condamnable c'est lorsqu'un pouvoir fraîchement élu met en place les outils ou les personnes qui lui permettront, éventuellement, de tuer politiquement celui ou ceux qui lui apparaissent comme les obstacles à une réélection.

Et c'est exactement ce qu'ont fait François Hollande et sa clique dès 2012 avec par exemple la mise en place du PNF ou la nomination (quitte à limoger brutalement des gens compétents: Faletti par exemple) à des postes clés, comme à la direction de Tracfin, du même PNF, du parquet, de la DCRI ou bien encore à la Chancellerie, de gens sur qui l'on peut compter et dont on connaît la proximité idéologique et l'aversion qu'ils portent à certaines personnes.

Sarkozy, considéré par Hollande, comme son principal adversaire, en fera les frais pendant 5 années pleines ou pas moins de 13 affaires lui seront successivement mises sur le dos. La plupart ont depuis fait pschitt. On connaît la suite: l'acharnement contre Sarkozy l'empêchera en grande partie d'être élu. Mais même avec un Sarko battu, se projetant sur l'élection suivante, le pouvoir en place ne le lâchera pas: Il sera mis sur écoute pendant plus d'un an sans oublier les perquisitions incessantes y compris chez son avocat: du jamais vu !

Pour Fillon, le cas sera légèrement différent car nul en 2012 et suivantes ne pensait qu'il pourrait être un jour le candidat de la droite pour 2017, candidat dont on prévoyait déjà qu'il gagnerait. Et ce fut le " PénélopeGate ", ses enfants, le prêt de 50 000 euros, les costumes et encore dernièrement les montres... Qui peut honnêtement croire que c'est le Canard qui a été chercher dans les bureaux de l'Assemblée, bureaux que l'on imagine sécurisés, les fiches de paies et les contrats de Pénélope et de ses enfants? Comment ne pas voir dans les fuites du dossier d'instruction un coup de main du pouvoir à la presse: le Monde ou le JDD. Le JDD osera même écrire sans que cela ne choque personne et sans qu'aucune enquête ne soit diligentée: " Le JDD a pu se procurer 19 procès verbaux d'audition dans l'affaire Fillon ". Pas 1 PV, mais 19 !

Toute personne qui voulait savoir le pouvait: l'emploi rémunéré de Pénélope Fillon, comme ceux de plus de 100 députés, était de notoriété publique depuis belle lurette (on notera que depuis le déclenchement de l'affaire, plus d'une cinquantaine de députés ont brusquement changé d'assistants parlementaires...). Il suffisait juste, au bon moment et si nécessaire, de balancer le dossier. La suite, là aussi, on la connait; ce fut fait au lendemain de la victoire aussi surprise que magistrale de Fillon à la primaire. L'ouverture subite de l'enquête permettra juste aux enquêteurs bénéficiant de certaines complicités quasi-illégales ( Bartolone qui ouvre les bureaux de l'Assemblée aux enquêteurs) de tirer les fils d'autres pseudos-scandales...

Alors puisque l'on connait maintenant la propension quasi pathologique de Hollande à se confier aux journalistes, quitte à se torpiller lui-même, on a aucun mal à voir dans tout ce qui arrive à ce pauvre Fillon la main de celui qui, avec sa clique, est normalement supposé être la garant de la stabilité du processus démocratique.


Je n'ose pas imaginer que le bon peuple puisse sur ce coup là être dupe. Certainement pas un cabinet noir mais, comme l'écrivent les auteurs du bouquin dont tout le monde parle: " Il n’est pas possible d’en apporter la preuve formelle. Comme il n’est pas possible de prouver le contraire !  Mais il existe une  addition d’indices troubles et de témoignages étonnants. "

Des indices troubles et concordants... C'est exactement ce qui a permis aux juges Tournaire et Cie de mettre plusieurs fois Sarkozy en examen, idem pour le coupe Fillon.

Alors puisque la droite et le FN par la voix de Phillipot réclament l'ouverture d'une enquête, verrons-nous un jour Hollande mis en examen pour avoir sciemment organisé " une mécanique complexe aussi efficace que redoutable " pour défoncer ses concurrents ?

Voilà qui ne serait que justice !

Folie passagère 3489.
Résultat de recherche d'images pour "hollande dans l ombre"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

83 commentaires:

  1. Hollande est un retors et j'abonde dans ce qui précède. Sa manoeuvre est simple : il va faire renaitre le PS sous un nouveau nom ("en marche")et ou il pourra, frustré de n'avoir pu se représenter, tirer les ficelles dans les coulisses, puis qu'il parait que c'est ce qu'il préfère. Il doit actuellement pousser les PS (ministres, députés, etc...) à rejoindre Macron, qui est fasciné par le hochet-présidence. Et puis aux législatives, toutes les vieilles crapules ex-socialistes se feront élire comme députés d'"en marche",et notre gentil macron ne servira plus que de potiche, car ils obéiront à leur ancien maitre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a une intelligence diabolique. Hollande, c'est Fantômas ! Et Fantômas revient toujours...

      Supprimer
  2. Bonjour Corto,

    Il n'y aura pas d'enquête car, comme tu le soulignes, tous les pouvoirs ont usés et abusés de ce genre de pratique. La grosse différence est que, désormais, la technologie facilite considérablement l'agrégation d'informations diverses, autrefois difficilement reliables entre elles.
    Ce qui est choquant, c'est que le pays vit actuellement une crise gravissime. Normal 1er porte une très lourde responsabilité dans cette situation. Il n'est pas le seul mais n'est pas Mitterand qui veut. Arrivé par accident à la présidence, il est resté ce qu'il est, le secrétaire général d'un parti où les hypocrites disputent les prébendes aux incompétents et autres arrivistes. Le pouvoir rend fou, c'est certain.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H. Bien sur qu il porte une responsabilité énorme dans tout ce qui se passe. Je dis même que - puisque l on sait tous que l on peut intervenir sur la justice - Hollande aurait du en période électorale calmer un petit peu les petits juges afin que l 'election se déroule normalement.

      Supprimer
    2. Attention à la notion de "petit juge". Si le Parquet peut obéir au pouvoir, les juges du siège, non et j'en sais quelque chose. L'institution judiciaire est bien pratique car elle ne peut pas, ou difficilement se défendre. Les politiques n'ont pas ce problème et je rappelle que ce sont eux qui votent les lois, pas les juges. Je sais également qu'une fois la machine judiciaire lancée, elle est difficile à stopper. Ceux qui sont derrière l'affaire Fillon le savaient parfaitement et, de ce côté là, ils ont très bien joué leur coup.
      Pour compléter ton billet, voici celui de Bruno Bertez: "La duplicité scandaleuse de Hollande le discrédite totalement, plus que sa gestion calamiteuse." (https://brunobertez.com/2017/03/27/la-duplicite-scandaleuse-de-la-pensee-socialiste/)

      Supprimer
  3. Autre question, mon cher Corto : comment empêcher les hommes de pouvoir d'utiliser les prérogatives liées au pouvoir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne pas gober ce que l'on raconte !
      Chercher ailleurs l'information donné par les médias officiels. C'est encore possible
      Voter de façon utile en voyant nos intérêts et non ceux d'un pouvoir corrompu idéologiquement et financièrement ( suffit de voir les soutiens de Macron pour s'en rendre compte)
      Surtout ne pas s'abstenir lors du premier tour et voter pour celui qui sera le moins pire et qui selon toute vraissemblance aura moins recours à ces endroits sombres ( du temps de Sarko combien d'affaires sur les opposants d'alors?)

      Rien qu'avec cela je pense qu'on limitera les dégâts

      Supprimer
    2. @Marianne: et bien je crois que Philz a répondu correctement

      Supprimer
  4. Je me souviens avoir écrit ici il y a quelques temps déjà qu'il fallait se méfier de Hollande comme de la peste et sous ses airs bonhomme, style "pépère" comme bon nombre l'appelait, il y avait un esprit retors et j'osais même dire maléfique. Je ne crois pas m'être trompée. Et nous en avons la preuve actuellement. Il a (en)roulé les Français dans sa toile et bienheureux celui qui saura s'en défaire. Fillon a du cran, on l'a vu à cette émission à charge de l'autre soir. Mais il faut vite (25 J avant le 1er tour des Présidentielles) qu'il y ait une prise de conscience que l'étouffement n'est pas loin et que la Patrie est en danger. Macron est dangereux et tous ses soutiens derrière lui, encore plus.
    Y aura-t-il une suite à cette demande d'enquête ? Certainement pas si la gauche macronniste et consorts gagne.
    Que reste-t-il à faire ? Alerter, alerter et...prier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idel: bien d'accord avec toi, Hollande est retors comme pas possible mais n'est -ce pas, malheureusement, l'apanage des hommes politiques de ce niveau ?
      Oui moins d un mois pour que ça bouge sérieusement en faveur de Fillon. C'est possible, Chirac en son temps l'a fait en moins d'un mois face à Balladur.
      Alerter, oui, ne pas se taire, convaincre etc... Prier, je ne sais pas mais je connais une dame qui fait tout plein de chapelets pour Fillon :)

      Supprimer
  5. Cher Monsieur, quand on est un citoyen français qui se respecte on dit "cabinet de couleur".

    Sale waciste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop tard! Je l'avais déjà dénoncé à la Licra. D'ailleurs soutenir Fillon prouve une âme bien noire, par contre voter Macron est le signe d'un esprit simple. Très simple. Béati pauperi...

      Supprimer
    2. Sirius: dois-je en conclure qu il me faudra voter MLP ?

      Supprimer
  6. Une affaire qui sera classée ! Ce président est machiavélique, il me fait gerber tellement ses manœuvres sont immondes. Et dire que son clone va sans doute diriger le pays avec sa bande du renouveau : Attali, Minc, Berge, Perben, Douste Blazy, Hue, Villepin, Bayrou, Le Drian, Madelin, ....et j'en oublie car les jeunots je ne les connais pas tous. Beurk !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: classée, c'est fort possible , je note quand même une évolution sémantique sur BFM: Il y a trois jours: "Fillon s'en prend directement au président et demande une enquête", puis "Les ténors LR demnade à ce que la justice soit saisie et qu une enquête soit ouverte" et aujourd'hui, " Cabinet noir: bientôt l'ouverture d'une enquête ? " Alosr sait-on jamais... à condition que les LR ne relachent pas la pression

      Supprimer
  7. "Je n'ose pas imaginer que le bon peuple puisse sur ce coup là être dupe." That is the question! Et j'ai quelque doutes.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Page : moi aussi j ai des doutes mais mon côté éternel optimiste ...

      Supprimer
  8. Un article sorti ce jour. Explique le comportement machiavélique de hollande et de son rapport avec certains grands médias. http://www.geopolintel.fr/article1956.html

    RépondreSupprimer
  9. Allons bon ! Les journalistes du Canard n'auraient raconté que mensonges et méchancetés au sujet des Fillon et voilà qu'un livre écrit par des journalistes du Canard doit pris comme parole d'Evangile. Je n'y comprends plus rien.
    Et cette pauvre Pécresse qui n'écoutant que son amour maternel proclame à toute la France que son fils fume des joints alors qu'on l'ignorait. Si j'étais le fils, je ne la remercierais pas.
    Cette campagne rend les politiques fous. Pour penser à ces histoires de cabinet noir, il ne faut pas être très net soi-même: la pose de micros dans les locaux du Canard en 1973 c'était sous Pompidou du temps de l'UDR. Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non bien au contraire Olivier: Tout s'explique de façon bien plus limpide en terme de personne à atteindre, de timing si l'on pense au résultat et à l'acharnement qu'il y a derrière 2 mois avant les élections, comme par hasard pour casser un homme qui va contre le petit système de copains coquins en place. On dit tout haut ce que tout le monde murmure tout bas. C'est la seule différence
      Le canard ce journal ne fait que du fric sur le dos des autres..et beaucoup.. Moins c'est moral plus cela paye.et franchement ce n'est pas glorieux!
      Ce n'est pas le canard et ses journalistes qui ont les premiers parler de cabinet noir mais par exemple ceux la:
      http://www.valeursactuelles.com/politique/le-complot-anti-fillon-contre-enquete-jusquau-sommet-de-letat-67771 et même avant (il y a 2 ans je crois il y avait déjà eu un article)

      C'est bien toi le naïf et tu parles de Pompidou dou dou .. Je te renvoies l'ascenceur. C'est que cela existe depuis longtemps! et c'est bien tentant lorsque l'outil est mis entre des gens aux idées perverses. La est toute la nuance. et Hollande est plutôt de type pas très net. Tu crois que les sans-dents l'intéresse.. non ce sont ces coups bas! plus jouissifs que Julie!
      C'est bien toi qui était prêt à suivre les allégations contre Fillon et qui te retrouve avec un caillou dans la chaussure. n'intervertis pas les rôles... C'est pitoyable!
      Nous au contraire nous sommes complètement en phase, bien au contraire! Moi je me marre ( aux canards faisandés) . Fillon s'est servi astucieusement d'informations données par des journalistes du canard car c'est bien Fillon qui dénonce et non le canard! coin coin

      Et d'ailleurs que la presse crie au loup, en coeur alors qu'ils n'ont pas arrété de taper sur Fillon montre qu'ils sont coincés et sans doute complices.

      Suffit de voir à qui appartiennent la plupart des médias, les plus puissants véritables soutiens de l'adversaire de Fillon, le grand Macron et ses pigeons volants, l'homme aux 9 millions de pauvres ( Les Bergé, Drahi, Bolloré, Niel par exemple)

      Un peu trop de coincidences tout de même; un peu trop de proximité entre des intellectuels, des politiques, des financiers et des journalistes...
      Et la ce sont dans les salons feutrés du pouvoir que cela s'est fait... (Macron est intervenu curieusement dans des dossiers sensibles pour certains de ces puissants)
      car Macron si il était le Mozart pour le pays .. depuis 2012 il pouvait agir!

      Supprimer
    2. Olivier: Mais à ma connaissance personne n'a contesté les révélations du Canard qui a l origine s'est contenté de signaler les rémunérations de Pénélope, les deux choses que je conteste par contre c'est la présomption d innocence bafouée par tout le monde y compris par le Conard et le timing scandaleux de ces révélations ( en juillet 2014, Médiapart avait publié la liste des députés qui embauchaient un mbre de leur famille sans que cela ne gêne qui que ce soit )

      Quant au fils Pécresse tu n'étais pas au courant moi si comme de nombreuses personnes, idem pour le fils Touraine ou Trierweiler (ce dernier ne se contentant pas de consommer puisqu en plus il dealait dans le parc de ma ville )

      Supprimer
  10. Ce terme de "cabinet noir" est très mal trouvé, car pour des personnes un peu bas de plafond - des journalistes par exemple - il renvoie à un petit groupe de barbouzes avec des écouteurs qui se réunissent dans un salle au sous-sol de l’Élisée. Il s'agit donc forcément d'un fantasme de complotiste.

    Ce qu'on appelle cabinet noir n'est qu'un ensemble de pratiques très banales exercées par tous les gens de pouvoirs pour s'y maintenir ou en gagner encore plus en engageant des moyens humains et matériels. Comme tous ses prédécesseurs, Hollande a évidement un cabinet noir, bien qu'il soit strictement impossible de le faire reconnaître par la Justice, à moins de complétement remettre en cause un principe fondateur de la République.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si le cabinet noir c'était le pouvoir dans son ensemble tout simplement ?

      Supprimer
    2. Jef Koone: c'est en gros ce que je dis dans toute une partie de mon billet.
      Quel principe fondateur serait remis en cause ?

      Supprimer
    3. Quel principe fondateur serait remis en cause ? - La confiscation du pouvoir par une élite corrompue qui est prête à tout pour y rester.

      Supprimer
  11. Ce matin encore sur France-bleu Hérault feu Georges Frêche (décèdé en 2010) ex-personnage important de Montpellier aurait choisi Macron selon les animateurs de la radio et un ex-journaliste de Midi-libre. Quand on connait l'acharnement du journal Midi-libre contre le politique Frêche (Il était "Le Pen de gauche"...) on peut éclater de rire... Manipulation toujours et encore dans les détails du quotidien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dois je en conclure que les "Rances Bleus" et autres "pipi libre" seraient capables de faire voter les morts surtout si c'est pour le mignon de ses cougards et autres équivalents masculins du type Bergé et Delanoë. .. Beurk.

      Supprimer
  12. C'était comme ça avant Hollande, ce sera comme ça après Hollande, et ça aurait continué à être comme ça si Fillon était élu président...Mais il n'est pas certain que les infos du Canard venaient du pouvoir en place, beaucoup de gens avaient intérêt à déstabiliser Fillon, une fois qu'il avait remporté les primaires - à la surprise générale, comme vous le rappelez- y inclus dans son propre camp : ce qui n'était pas prévu, je crois, c'est son obstination à ne pas jeter l'éponge (quitte à entraîner la droite dans la défaite) , empêchant la mise en place d'un plan B.

    Je vois mal, pour ma part, l'intérêt de Hollande à couler Fillon pour qu'il soit remplacé par Juppé ou par Sarkozy, qui auraient sans doute remporté l'élection.

    Par contre, je suis sûr que la droite s’accommodera très bien d'une victoire de Macron, qui est aussi "socialiste" que Gattaz ou de Castries.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Gisèle .. Naïveté ! Hollande avait c'est quasiment certain des dossiers sur chaque candidats de la primaire à droite... suffisait d'attendre un peu et de sortir au moment voulu le bon dossier. Pour un cabinet noir je pense que c'est simple à mettre en place. C'est bien dans l'esprit du bonhomme. N'oublions pas aussi la quasi haine de Jouyet vis à vis de Fillon, homme de l'ombre mais bien sombre et très proche de Macron . (Etonnant non cette proximité permanente du beau gosse avec des hommes clés du pouvoir. CEla ne te gêne pas un brin? ( Jouyet Gantzer, Vallaud par ex)
      C'est Macron qui est prévu depuis un moment... Tout est fait pour lui c'est évident! et Hollande a d'autres plans. Pas fou le coco. Après un quinquénat calamiteux .. mieux faut se faire oublier .
      Macron est un pantin entre les mains de gens à mon avis pas plus nets que lui. Des gens intéressés, trop nombreux et trop puissants. Des gens prêts à vendre les richesses du pays ( Alstom en est l'exemple). Ce que la gauche morale refusait à une époque elle le gobe tout cru maintenant! Curieux.
      Et toute ceux qui courent derrière lui après avoir couru avec Hollande sont des gens sans conviction. Prêt à suivre en belant le nouveau messie aux poches bien garnis et aux costumes ajustés pour la mondialisation, pas celle des pauvres mais celle de la richesse à partager entre potes!
      Voter Macron c'est voter pour toute cette finance soit disant l'ennemi numéro 1 il n'y a pas si longtemps. Quel courage de retourner sa veste si simplement Gisèle!
      Comment se regarder en face ensuite d'ailleurs....

      Supprimer
    2. @Philz: attention au «fait alternatif», Fillon et Jouyet sont plutôt «potes», le premier ayant apparemment demandé au second de donner un coup d'accélérateur auw enquêtes concernant Nicolas Sarkozy...

      Supprimer
    3. @ François

      Ceux qui sont potes sont plutôt Hollande Jouyet et Macron.
      une petite idée ici:
      https://www.youtube.com/watch?v=V9LbK-QXdYA
      ou ici
      http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-derriere-macron-l-ombre-de-jouyet-22-04-2016-2034081_2134.php

      et puis ceci pour Hollande Jouyet .. ils sont amis n'est ce pas
      http://www.rtl.fr/actu/politique/jean-pierre-jouyet-en-tant-qu-ami-je-souhaite-que-francois-hollande-soit-candidat-7785137279

      Les deux hommes se sont connus dans une chambrée militaire de Coëtquidan en 1977, ils ont appartenu à la fameuse promotion Voltaire à l’ENA

      étonnant non?

      On se demande bien pourquoi le bien beau jeune homme n'aimerait pas quelques coups d'accélérateur non?



      Supprimer
  13. Comme tout ce qu'a "entrepris" le Bon à rien du Palais, cette tentative désespérée de conserver le pouvoir sera un échec: l'apothéose de son quinquennat lamentable.
    Et maintenant, si la plainte déposée par la Droite n'est suivie d'aucun effet, comme cela est plus que probable, ce sera la preuve irréfutable de la machination: deux poids, deux mesures.
    Comme avec la courbe du chômage, Hollande s'est lui même fourré dans la nasse dont il ne pourra ressortir. Et je ne le crois pas du tout aussi futé que ce que beaucoup s'imaginent: c'est un gros vaniteux qui ne peut s'empêcher de se vanter, ce qui le perd systématiquement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hermodore: lamentable est bien le mot ! catastrophique convient aussi.
      Pour la plainte, qui nen est pas une, ils ont juste demandé solennellement l'ouverture d'une enquête, nous verrons même si je doute qu elle soit ouverte. Encore que...(voir mon commentaire à Roland plus haut

      Supprimer
  14. Très bonne réflexion, sur cette histoire, de Me Daniel Soulez-Larivière , dans le Huff Post :

    Extrait : " Le temps n'est plus où les poursuites se décidaient dans le bureau du garde des Sceaux avec les procureurs généraux. Il est vrai que ces pratiques sont révolues, et les magistrats en conviennent (...)Il reste que personne ne peut empêcher un appareil politique élyséen de recourir à toutes les pratiques les plus modernes pour obtenir et utiliser des renseignements, de façon légitime et licite ou non.Compte tenu de la peur que peut inspirer cette responsabilité, et pour se protéger, procureurs et juges risquent de continuer à multiplier les attaques contre Fillon, comme ils l'ont fait contre Nicolas Sarkozy, avec un succès mitigé. Et pour faire bonne mesure, ils essaieront de s'attaquer à d'autres politiques. Que toutes ou certaines de ces procédures aboutissent à des non-lieux ou des relaxes serait une nouvelle illustration de l'imbécillité de notre procédure pénale qui commence par détruire les gens et les juger ensuite, longtemps après. Mais la machine est lancée."

    L'article complet, qui mérite d'être lu :

    http://www.huffingtonpost.fr/daniel-soulez-lariviere/francois-fillon-independance-justice_a_22013073/?utm_hp_ref=fr-homepage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gisèle: hormis la phrase "'imbécillité de notre procédure pénale qui commence par détruire les gens et les juger ensuite, longtemps après " je ne vois pas grand chose d interessant ds cet article, qui plus est provenant du Huffington Post dont la patronne est Anne Sinclair et qui n a de cesse sur twitter d'essayer d'enfoncer Fillon.

      Supprimer
    2. Si, quand même; cet article montre bien que point n'est besoin d'organiser un cabinet noir, mais qu'il ne peut exister de Justice a-politique: soit les juges décident d'ouvrir une enquête sur un homme politique, soit de ne pas l'ouvrir; et que, dans les deux cas, cela aura des conséquences politiques, même s'ils ne le souhaitent pas.

      Supprimer
    3. @ Gisèle:
      Le Huffington Post a une branche française depuis le 23 janvier 2012 en partenariat avec le groupe Le Monde...
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Huffington_Post

      Le Monde appartient à qui? .. Ah oui merde à Bergé (et d'autres )

      Et Bergé et le berger du petit Macron mignon...

      Alors permets moi de douter encore une fois de tout ce qui peut être raconté par toutes ces pravdas.

      Supprimer
    4. Il faudrait arrêter avec ces délires complotistes (à qui appartient... donc...); il ne s'agit pas d'informations dont on peut douter, mais d'une analyse qu'il faut être capable de contredire par une autre avec des arguments si on ne la partage pas !

      Supprimer
    5. @ Gisèle Ces médias c'est une réalité appartiennent à des soutiens de Macron. La neutralité de ceux-ci est donc. Ce ne sont pas des sondages dont tu te délectes un brin.. dont les résultats excuses moi en terme d'argumentaires et de chiffres restent des suppositions!
      trop marrant Gisèle

      Supprimer
  15. Cabinet noir? Cabinet rose oui plutôt et Hollande utilise le balai à chiotte. C'est de son niveau et c'est sans doute pour cela qu'il a la braguette souvent mal fermée!
    Et plus les médias se justifieront en disant ce n'est pas vrai alors que depuis toujours le pouvoir a eu des cabinets noirs plus l'on saura qu'ils mentent et qu'ils sont dans la combine!
    Depuis plusieurs années trop d'affaires apparaissent autour des opposants au régime... c'est assez évident. Trop de questions sur d'éventuels détournement d'informations sensibles comme par hasard. Le socialisme moribond depuis plusieurs années n'avait que cette possibilité pour garder la main ( main sale bien sur mais sur le coeur!)
    Depuis 10 ans quand on analyse les gens qui gravitent plus ou moins autour de Hollande et de Macron... on retrouve un peu toujours les mêmes personnes ...qui semblent avoir des intérêts bien trop convergents et sans doute prêts à tout!

    Et puis marrant le lien que l'on pourrait faire aussi entre En Marche de Macron et Moveon.org soutenu par Soros qui d'ailleurs pour lancer son mouvement avait repris des images américaines...
    https://www.youtube.com/watch?v=KKO5ehveO2c
    http://www.jeanmarcmorandini.com/article-351912-le-petit-journal-revele-qu-il-n-y-a-aucun-francais-dans-le-clip-du-mouvement-d-emmanuel-macron-regardez.html

    Après Clinton et ses médias.. La mouvance européenne est en route avec Macron Hollande et ses cabinets noirs... ils sont partout! et ne pas s'en rendre compte c'est se montrer aveugle, naïf, conditionné ou idiot!

    RépondreSupprimer
  16. Bien sur qu'il y a eu manipulation, et bien sur que ça marche auprès d'un peuple facile à duper. Mais la défense du candidat a été archi-nulle.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: je le reconnais bien volontiers, sa défense a été très très nulle au moins jusqu au Trocadéro

      Supprimer
    2. La défense d'un homme qui n'a pas grand chose à se reprocher est souvent maladroite .. C'est ce que dit Philippe Fontana et j'ai tendance à le croire.
      Je ne crois pas qu'il est lui à sa disposition un cabinet de couleur pour se défendre et préparer ses coups...

      Supprimer
    3. @Philz: vous avez bien raison, au niveau de la défense, c'est vrai que se faire offrir des costumes hors de prix DEUX semaines après le début du Penelopegate n'est pas très adroit...

      Supprimer
  17. Le cabinet d'Hollande, le bruit et les odeurs..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grandpas: nauséabondes les odeurs, nauséabondes.

      Supprimer
  18. Abattre ses adversaires ou concurrents de façon perverse, éviter l'affrontement loyal, ne surtout pas proposer aux Français des alternatives claires, ça Hollande sait le faire.
    Une fois de plus il semble en passe de réussir son mauvais coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: il semble en passe, il semble seulement. Plus que 30 jours avant de savoir...

      Supprimer
  19. Il a rabaissé la fonction présidentielle à son tout petit niveau.

    RépondreSupprimer
  20. " Cette ligne de défense complotiste ne fait pas l’unanimité dans les rangs de la droite. François Hollande, grand manœuvrier des affaires contre Fillon ? « Je n’irais pas jusque là », a rectifié prudemment François Baroin, dimanche, sur RTL."

    Tout l'article (intitulé "La droite désespère de la campagne Fillon") :

    http://abonnes.lemonde.fr/affaire-penelope-fillon/article/2017/03/27/affaires-fillon-anatomie-d-une-droite-resignee_5101137_5070021.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gisèle: apres le Huff, Le Monde, tu aggraves ton cas.

      Supprimer
    2. @ Gisèle Mais t'imagines " Le Monde" crier au scandale lui qui a 2 journalistes qui ont leurs entrées au palais ;.
      Franchement trop drôle!

      Supprimer
  21. J'ai l'impression que Fillon est en train de reprendre la main ... je peux me tromper mais le fait de ne pas lächer est une grande qualité et ce pouvoir qui utilise le mensonge depuis cinq ans qu'il aille se faire voir par exemple sur l'île de Guyanne avec Macron . Pour nous faire vivre cette campagne électorale scandaleuse , Hollande mérite toutes les comparutions immédiates ! Les révélations contre Fillon vont continuer sauf que peut être la corde finit par s'user . Espérons que les citoyens Français sauront dire stop à ce pouvoir inique . En deux mots : Votons Fillon ! En plus , il est sexy ! Et il tient tête à ceux qui veulent le mettre à terre ! bravo ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: sexy,n'exagérons pas ! par contre, oui et ce surtout depuis l épisode du Trocadéro, il tient bon et semble avoir repris la main.

      Supprimer
    2. A chacun ses gouts ! je ne suis pas la seule à le penser ... ! Et puis un peu de sourire dans ce monde de brutes ne fait pas de mal ! C'est le printemps ! Marguerite

      Supprimer
    3. Annie

      Sexy ? drole de description. ¨pour moi, aussi sexy que le croque-mort de Lucky Luke. S'il portait un barbour, il aurait l'air un peu moins coincé.

      Supprimer
    4. Marguerite: le printemps est arrivé, la belle saison, vive la vie et vive le vent vive les filles en tablier blanc !

      Annie: mais il lui arrive de porter un Barbour, enfin je crois

      Supprimer
  22. Géo

    "Le gouvernement français et la glorification du nazisme.upr"

    Quand on refuse,par exemple, de condamner,à l ONU,la glorification du nazisme par certains Etats(position adoptée aussi par l' UE=4eme Reich)et bien on montre bien son vrai visage,celui de gens qui n ont aucune valeur morale.

    En conséquence,quelle légitimité pour leur poulain macron-soros si il était élu?
    Aucune,en raison des manipulations permanentes qui auraient mené à semblable résultat.

    D ailleurs,l'intrus de l Élysée a commis plusieurs manquements graves à sa fonction.
    Soutien à des terroristes au moyen-orient,responsabilité énorme dans les attentats en France,soumission à des puissances étrangères au détriment des intérêts de la France,collusion publique avec des individus glauques(affaires "Théonarda"),valeurs nationales trainées dans le caniveau,et,actuellement,manquement élémentaire au devoir d assurer des élections présidentielles dans des conditions favorables.

    Un pouvoir discrédité complètement avec une Presse aux ordres dont le classement mondial au niveau de l éthique a considérablement chûté,
    pas de quoi être fier de ce "cabinet noir",
    incapable d assurer ce pourquoi il est censé exister(défendre le pays et ses populations)mais juste assurer le maintien au pouvoir d'une clique de malfrats incompétents et cupides.

    Si les Français étaient assez idiots pour ne pas voir ces grossières manipulations,tant pis pour eux.

    Notons que c'est toujours le mariage des intérêts de grands groupes privés avec une idéologie nauséabonde qui porte au pouvoir les pires dictatures.

    Actuellement,c est la dictature des médiocres.

    Wall Street et ses banquiers sont donc aussi derrière macron et ses amis " socialistes",avec les vieux crocodiles exsangues rangés en ordre de bataille pour promouvoir la macronie,État fictif sans base légitime.
    J aurais écrit"national-socialistes"mais l idée nationale les rend malades.
    Ce n est plus la dictature des bottes militaires mais celle des lourds chaussons de fonctionnaires écrasant les tapis feutrés des ministères avec leurs réseaux d indicateurs serviles et les affairistes aux doigts et nezs crochus qui lorgnent sur ce qui reste encore du patrimoine des français.
    L insignifiance En Marche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: tu as oublié la divulgation d infos classées secret défense ce ci dit y a eu tellement de manquements qu on peut en oublier un ou deux.
      Dictature, pas tout a fait mais quinquennat de médiocres, ça assurément !

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Là où l'on voit des "socialistes",je ne vois que la dictature rampante de banquiers et divers affairistes criminels,des fonds de pensions et des confréries bizarroïdes associées qui cherchent leurs hommes ou femmes de paille les plus malléables du moment.

      Supprimer
    3. D'accord avec Géo,c'est une dictature rampante mais réel.
      J-J S

      Supprimer
  23. Annie

    En 2016 un livre parlait déjà du cabinet noir de l'Elysée.

    RépondreSupprimer
  24. aux dernières nouvelles, il n'y a pas lieu d'enquêter sur les revenus du petit macron, affaire classée qu'ils disent, les sous de ses revenus, ses biens un peu troubles, tout ça n'a pas existé et c'est tout, les hommes de paille ont bien fait leur boulot....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: affaire classée sans suite ! une des organisations gauchistes bien en vue mais néanmoins sérieuse, Anticor (dont Taubira , soutien de Hamon, fut membre du conseil d'administration ) demande à ce que la Haute autorité enquête sur le patrimoine de Macron et cette haute autorité dit: circulez y a rien à voir ! et tu as l'air étonné...

      Supprimer
    2. Géo

      "Haute autorité"

      J aime bien ces hautes autorités,ou hauts conseils de ceci ou de cela,
      pour faire croire aux gens qu' il s agit de commissions de niveau élevé,
      mais cette façon de les désigner ne trahit elle pas,chez leurs créateurs,le fait qu'eux mêmes ne croient pas en la vertu de ces "hauts" machins?
      Sinon,pourquoi ce besoin persistant à vouloir convaincre tout le monde(et se convaincre eux mêmes,pour éviter le lapsus calami)que c est "haut"?
      Et il y a aussi le Csa.
      Supérieur...en quoi?

      Supprimer
  25. Le cauchemard de hollande n'est en fait que Sarko soit sur le perron en 2017 pour le voir partir la queue entre les jambes , maintenant son cauchemard c'est Fillon ou LePen , c'est ce qui me console des 5 années passées .
    Le cabinet noir existe de par le monde dans tous les pays et depuis des lustres ce qui est vrai c'est avec finesse qu'il s'exerçait et non comme un éléphant dans un commerce de porcelaine comme notre abruti de service a pu le diriger . Il faut arrêter de penser qu'il est rusé , c'est un fourbe de la pire espèce .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: et oui, le cauchemar de Hollande-Macron c'est Fillon / Le Pen et aux deux on a ressorti des histoires d'assistants parlementaires, marrant, non ?

      Supprimer
  26. Je ne comprends pas le dernier mot de l'article.

    C'est du vieux français ? Une expression vernaculaire ?

    RépondreSupprimer
  27. anne : article de valeur actuelle

    https://www.valeursactuelles.com/politique/info-va-cabinet-noir-ce-livre-qui-met-en-cause-francois-hollande-75001

    RépondreSupprimer
  28. Tiens, Fillon se rapproche de Macron, aujourd'hui ( 20%/24%), ça devient amusant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Gisélie

      Auriez-vous aussi les prévisions météo,svp?

      Ça aussi c est drôle:

      "Youtube macron nous dit que la Guyane française est une île".
      Oui,il explique calmement qu'il n'est pas normal que la circulation sur l île soit bloquée à cause de ce qui s'y passe.
      Effet de la dérive des continents peut-être.

      Supprimer
    2. Géo
      Décidément, ils devraient programmer des cours de géographie à l'ENA.Fabius était persuadé que la Réunion est dans l'océan pacifique...

      Supprimer
    3. Géo

      @Gridou

      Je me demande si tous ces gens censés avoir des postes importants plus tard ne sont pas pistonnés à fond durant leurs années de scolarité.
      Betkacem en est un exemple parfait en matière de scolarité,mais certainement pas la seule.

      Selon le témoignage de monsieur Rougeyron,ou Jovanovic,des élèves de "haute" école d Économie avec lesquels ils avaient discuté ne connaissaient même pas John Law(Je connaissais l'affaire vers l âge de seize ans).
      On peut se demander ce qu'ils apprennent à l exception de théories désincarnées des réalités concrètes et à quoi ils s intéressent dans leur vie intellectuelle.

      Bush savait-il situer l Irak?
      Et Obama?
      Auraient ils été capables d en tracer en gros les frontières,d y situer des villes,des zones géographiques et les pays voisins?
      Et leurs conseillers?
      Et...chez nous,chez nos"élites"?
      Connaissent ils l Afrique,par exemple?
      Une interrogation-surprise nous en apprendrait de belles.

      Supprimer
  29. Hollande me fait penser à cet élève stupide et fourbe qu'on trouve dans toutes les classes d'école. Mon plaisir c'était de leurs envoyer quelques claques mais je savais que je devais faire attention aux coups bas , c'était le bon temps ...hahahaha

    RépondreSupprimer
  30. pour être plus précis sur ces cabinets noirs...
    Extrait du livre"bienvenue Place Beauveau" page 16 que j'ai acheté:

    "Pour orchestrer les affaires judiciaires il existe une mécanique complexe aussi efficace que redoutable. Hollande a su en tirer profit. D'abord il y a Tracfin, le service de renseignement financier de Bercy, le ministère piloté durant tout le quinquennat par Michel Sapin, un ami de quarante ans du Président. La plupart des affaires judiciaires qui ont empoisonné Sarko et les siens ont trouvé leurs racines ici, dans cet immeuble ultra-sécurisé du 9e arrondissement de Paris, entièrement classé secret-défense. Là, cent vingt fonctionnaires sont habilités à fourrer leur nez dans les comptes en banque de n'importe qui. Chaque semaine, le patron de Tracfin prend le chemin de l'Élysée pour assister, avec les directeurs des six autres services secrets, à la réunion organisée par le coordinateur du renseignement"

    Quand on sait aussi que c'est sous Hollande qu'ont été mis, grace à C. Taubira le PNF ( dirigée par une socialiste), la HATVP ( dirigé par un socialiste) quand on sait l'existence du mur des cons dont la présidente du SM a été renvoyée en correctionnelle, quand on sait que certains journalistes ont leurs entrées chez Hollande

    Alors bien sur Fillon n'est pas cité mais quand on lit ces extraits, comment ne pas imaginer que cela n'est pas servi pour lui...

    Cela pique un peu les yeux non.. les cocos roses?

    RépondreSupprimer
  31. Corto
    Un peu de sémantique...
    Pour les cruciverbistes , "Cabinet noir" en cinq lettres,c'est: " ébène ".
    Pour les anglo saxons, un "shadow cabinet" n'a rien d'illégal,c'est
    une réplique du gouvernement au sein du principal parti d'opposition.
    Est ce l'origine britannique de Pénélope qui a conduit Fillon à ouvrir cette chasse au "Cabinet noir"?
    En fait,si cabinet noir il y avait,ce serait donc au sein même des LR qu'il faudrait le chercher!
    Et Hollande et ses sbires ont maintenant beau jeu de prétendre,la main sur le coeur,que jamais ô jamais ils n'ont ...etc etc...

    Soyons francs: de tous temps l'une des principales missions du ministre de l'intérieur a été d'espionner et constituer des dossiers sur tout individu susceptible de jouer les califs à la place du calife.
    Et ce n'est pas le fait d'avoir supprimé les renseignements généraux qui a supprimé leurs missions...
    Mais,jusqu'à présent,ce petit jeu de "je te tiens par la barbichette" restait dans des limites décentes. ..
    Qui ne se souvient des mines matoises de ce vieux bandit de Pasqua?

    Ce cancer habituel de la démocratie s' est,en Hollandie,mis à proliférer et a gagné toute l'administration, y compris l'administration de la justice,et tous les corps constitués. Y compris,chose quand même croquignolesque,les organismes justement chargés de vérifier l'équité de traitement des citoyens...
    Il y avait certes par le passé eu des dérapages célèbres (Boulon,Beregovoy) mais ils restaient limités.
    Avec Hollande,cette pratique détestable est finalement devenue mode de gouvernement...
    Ce qui interdit tout débat de fond (cf cette pitoyable campagne,à mille lieues de l'importance des enjeux dans un monde en pleine mutation...)
    Ce qui traduit aussi l'existence de métastases à tous les niveaux...
    Le degré de précision des attaques actuelles suppose en effet que de simples exécutants ont eu l'idée de compiler des renseignements sur des proches des hommes politiques, sans que mission particulière leur ait été donnée.
    Je crains que le prochain chef de l'Etat soit conduit à pratiquer un véritable lessivage de l'ensemble de l'administration, "à l'americaine" , s' il veut garder les coudées franches.
    Une majorité à l'Assemblée Nationale ne suffira pas,à elle seule,à garantir l'application du programme retenu par le peuple en mai.
    Encore faudra t il recadrer l'ensemble de l'Administration.
    Et ce ne sera pas une mince affaire...

    RépondreSupprimer
  32. Je me pose une question et je n'ai pas la réponse. Quel pacte peut ainsi lier les anciens de cette promotion Voltaire qui nous désintègre au fil du temps!
    Aucune promo de l'ENA n'a à ce point pris le pouvoir!
    Lisa

    RépondreSupprimer
  33. Mais de toutes façons, le problème n'est pas Hollande. Le problème, c'est la cupidité de Fillon.

    Par ailleurs, les Français auraient réagi différemment à cette cupidité si le programme économique de Fillon avait été plus équilibré : avec Chirac en 2002, il y avait aussi des accusations en veux-tu en voilà, mais cela n'avait pas fait le même effet, parce que ce n'était pas le même programme économique.

    Donc voilà, on s'en fout de Hollande (moi, en tout cas, je m'en fous). Ce qui m'intéresse, c'est de savoir quand la droite va arrêter de chercher à imposer une ligne économique qui convient à 17% des électeurs, situés à droite, alors que 26% des électeurs, situés aussi à droite, veulent une ligne économique plus modérée (sans compter les 3 ou 4% de Dupont-Aignan).

    Lorsque la droite cessera d'être le parti des en***és néolibéraux, elle récupérera les votes qui lui manquent pour arriver au pouvoir _puis_ gouverner relativement sereinement, et elle pourra s'occuper de régler les questions d'intégration et les dérives de l'UE.

    Le problème, c'est ça, et pas du tout Hollande.

    Arsène Lupin

    RépondreSupprimer
  34. Cette élection me semble avant tout pouvoir être résumée ainsi : les gens de LR se sont cru tout permis, ont cru être assuré d'arriver au pouvoir quoi qu'ils proposent, et ils sont en train de se rendre compte que ce ne sera pas le cas.

    Bien fait pour eux, ils réfléchiront un peu la prochaine fois. A moins qu'ils ne prennent goût à la défaite, of course...

    Arsène Lupin

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient