jeudi 5 juillet 2018

Hey, Aboubakar, t'as voulu jouer avec le feu ? T'as perdu. C'est ainsi.


Il s'appelait Aboubakar Fofana et de l'avis de ses amis et voisins, c'était un jeune homme de 22 ans fort sympathique, "une crème", "un gars hyper gentil" qui ne faisait pas parler de lui dans les técis de Nantes. Un brave garçon en somme... comme d'habitude en pareille situation.

T'as qu'à croire ! Le gars - dont on n'ironisera pas sur les origines car, après tout, c'est pas de sa faute, toussa, c'est la faute à la société qui stigmatise et qui ne donne pas de taf à ces jeunes - il avait un casier judiciaire aussi long qu'un jour sans pain et était sous le coup d'un mandat d'arrêt pour vol, trafic de drogue, association de malfaiteurs en vue d'un crime et autres petites broutilles dont ces chances pour la France ont l'habitude. Sa voiture était sous surveillance...

Alors, qué passa ? Pas de bol, le voici victime d'un contrôle de police; oui madame, parfaitement, victime , le mot est juste parce que ce sont toujours les mêmes qu'on contrôle... Hep, monsieur, contrôle du véhicule, vos papiers, permis de conduire et carte grise du véhicule, s'il vous plaît ! La routine quoi !

Sauf que Fofana, il ne donne pas son vrai nom et pendant que les keufs vérifient son identité, le voilà qu'il enclenche la marche arrière, direction les flics et une fillette qui circulait en bicyclette. Pour un peu, le con, il écrasait flics et fillette avant de tenter de prendre la fuite. Le con (bis), il a affaire à des flics, des CRS et il y en a un qui tire: légitime défense, paraît-il. Et Fofana, il meurt. C'est aussi simple que cela. Il a voulu jouer avec le feu, il s'est brûlé les ailes et le cerveau avec ! Fin de l'histoire. En principe.

Sauf que dans les quartiers qui craignent, quand y a un brother qui se fait descendre, c'est tout de suite l'émeute: La police assassine ! Justice pour Aboubakar ! Racisme ! Accusé, levez-vous ! Pas toi Fofana, toi le flic (dont la photo est diffusée sur les réseaux sociaux), toi la police ! Allons casser du flic, enfin pas trop, sont armés, mettons plutôt le souk dans le quartier, le feu aux bagnoles des voisins, smicards pour la plupart, jets de parpaings, cocktails Molotov et tutti ! Il fait déjà chaud, faisons monter la température. Vengeons-nous du manque d'amour de la société.... Fofana n'est plus qu'une excuse, un prétexte pour que la violence se déchaîne, ça distrait, y avait rien à la téloche, pas de clients pour la dope et fait trop chaud dans les apparts... 

Fofana, vivant, tu ne servais déjà pas à grand chose; mort, tu sers de soupape de sécurité: libérer, un temps, toute cette violence contenue dans le quartier...

Et tout ça donne quoi dans les médias, comme par exemple Le Parisien, "Aboubakar, 22 ans, tué par la police". Notez l'emploi du prénom et la notification de l'âge, ça fait tout de suite plus sympa, plus attendrissant, plus dramatique... ou comme Le Monde qui parle "d'un quartier où les habitants pleurent la mort du jeune homme tué par la police, un jeune homme respectable et respecté". Émotion, les amis, émotionnez-vous ! 22 ans, c'est bien trop jeune pour mourir... et tant pis si le lascar, il avait tout de la graine de Rédoine, un Saïd en devenir...

On aura droit à la marche blanche, programmée pour aujourd'hui alors que le cadavre d'Aboubakar n'est même pas encore froid, tout le monde portera des t-shirts blancs floqués dans la nuit avec le portrait de la défunte racaille et la famille appellera la population au calme et au recueillement.

Quant aux autorités ? Réactions classiques, habituelles: La mairesse de Nantes n'aura pas un mot pour les flics, ces salauds de flics, le préfet, les ministres dont le Premier, diront que toute la lumière sera faite (et tant pis si les faits l'ont déjà apporté) et que force doit rester à la loi, les gauchistes diront que c'est la faute à la ghettoïsation de ces quartiers blablabla... Cela fera la Une avec Maëlys et Alexia, histoire de meubler l'antenne, de faire de l'audience et accessoirement diversion... Rien de neuf, que du déjà vu.

On aura une nuit d'émeute, une deuxième, une troisième, peut-être et puis ça se calmera, on passera à autre chose sauf.... sauf si, comme disent les syndicalistes, une convergence des luttes se met en place: Que les quartiers (1) s'enflamment ! Les étés caniculaires sont propices à ce genre de bordel. Et ce bordel, là aussi, c'est bon pour l'audience, ça fait de belles images...  c'est beau un quartier qui crame la nuit...

Aboubakar Fofana avait 22 ans, il a joué avec le feu, il en payé le prix, victime d'un chemin qu'il emprunta librement. Tant pis pour lui.


(1): - Hier soir, nuit d'émeute à Garges-les-Gonesses dans le Val d'Oise d'où était originaire Fofana...
Ce soir, rassemblement à Bordeaux à l'initiative de Solidaires Etudiant-e-s Bordeaux " en soutien a Aboubakar, mort d'une balle policière hier soir à Nantes. Justice pour Zyed, Bouna, Théo, Adama et toutes les autres victimes de violences policières." Autre rassemblement, Samedi à Toulouse à l'initiative du comité Vérité et Justice ( voir le flyer ICI, ça vaut le détour)

(2): je vous invite à aller sur twitter, taper "Aboubakar" ou "Fofana" et lire la multitude de messages de soutien à la victime, de haine contre la police et les "babtous"...


D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

50 commentaires:

  1. Faire une marche blanche pour un noir n'est ce pas un peu raciste ? C'est suggérer que le blanc est supérieur au noir. Seules les Reines de France portaient le deuil en blanc, du moins jusqu'à Catherine de Médicis.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le nain: il est vrai qu'après avoir vu des images de cette marche, je me demande ce qu elle pouvait avoir de blanche !

      Supprimer
  2. "un gars hyper gentil" disent ses voisins,un garçon ce qu'il y avait de plus serviable,de plus courtois,qui faisait aussi traverser la rue aux aveugles et aux vieilles dames et aidait les enfants dans leurs devoirs...une crème,tout comme le braqueur-assassin en fuite Rédouane Faïd...

    Après d'aussi touchantes manifestations de solidarité entre les habitants de ces quartiers hors du droit commun,on aura compris qu'ils profitent eux-mêmes de l'économie du crime et haïssent la police,qui vient se mêler de leurs affaires;ou bien,s'ils sont honnêtes,qu'ils ferment leurs gueules,de peur ou agissent simplement par solidarité communautaire contre les mécréants...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemaiiare: + 1 ! C'est tout à fait ça: mélange de peur, d omerta, de bénéficier du pognon de la drogue, etc...

      Supprimer
    2. Ce gentil garçon recherché par la police parisienne pour les faits évoqués dans le post se cachait dans sa famille à Nantes depuis près d'un an. Je me trompe où ce fait tombe sous le coup de la loi pour recel de malfaiteur, et elle ne serait pas inquiétée cette famille et aussi tout le quartier car on ne fera pas croire que cela était inconnu des voisins à moins que cette situation ne le fasse passer pour un héros dan son entourage.
      Arravanne 56

      Supprimer
  3. Peuchère! le pôvre petit! houu les vilains policiers!! Mais dans quel monde vit on? Les cailleras ne peuvent plus mener leurs vies de délinquants tranquillement?
    Je suis surpris que notre EXCELLENTE ministre de la justice et son non moins compétent homologue de l’intérieur ne songent pas encore à désarmer les policiers et les gendarmes! ou simplement à dissoudre ces deux corps! on pourrait aussi affréter les bateaux qui amènent tous ces gentils migrants pour envoyer les "souchiens" au fin fond de l'Afrique ou du Maghreb, un échange en somme. Ce serait vachement plus sympa? non?
    Je suis sur que ces perspectives feraient bander bien des membres (sans vilains jeux de mots) de ces Zassociations Zumanitaires de merde.
    En attendant la seule fois où Fofana a eu du plomb dans la tête c'était du 9mm...c'est ballot!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GfB: notre excellent ministre de la justice ou son cadavérique ministre de l interieur n y ont pas encore pensé mais Philippe Poutou ne cesse de le réclamer, l idee fera peut etre son chemin...

      Supprimer
  4. Pire que la culture de l'excuse,comme souvent mise en avant par les folliculaires,qui nous transformeront une racaille en modèle civique et en martyr des violences policières,c'est la réaction des autorités publiques qui interpelle et donne le dégoût...
    Au lieu de montrer leur solidarité aux policiers,ils préfèreront très lâchement offrir en sacrifice ce policier pour acheter la paix sociale,à cause de leur trouille bleue d'émeutes ethniques.

    J'irai non seulement cracher sur la tombe de ces minables,mais y faire aussi ce qu'avait fait ce crapaud de Sartre sur celle de Châteaubriand...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemiaire: policier mis en examen ( c'est la procédure, rien d'anormal) mais présenté comme " mis en examen pour homicide involontaire ", Philippe, Belloubête et Collomb se sont empressés de le dire

      Supprimer
    2. En effet la mise en G.A.V. est systématique en cas d'ouverture du feu ( enfin sauf les pour les Groupes d'Interventions )

      "Homicide involontaire" -> Impossible d'invoquer la légitime défense sous ce chef d'accusation ...

      --
      Pwet

      Supprimer
    3. Le policier a évité. la mort d'une fillette. C'est donc de la légitime défense.

      Supprimer
  5. Pas mal le flyer , ça laisse rêveur .Mourir d'une balle à 22 ans c'est arrivé à beaucoup de jeunes de cet âge là…... dans toutes les guerres et Aboubakar Fofana était en guerre contre la société en connaissant tous les risques qu'ils pouvaient y avoir. La racaille de son quartier a toutes les chances de finir comme lui , soit par les forces de l'ordre ( qui se réveilleront un jour ou l'autre ) soit par leurs petits copains .
    Perso je me fais contrôler au minimum une fois par mois et j'obtempère sans chercher à m' enfuir ( je passe près d'une boite de nuit le dimanche matin de bonne heure ou le soir très tardivement )
    Espérons que les émeutiers qui ont été arrêtés paieront pour les dégâts qu'ils ont fait et si pas d'argent et bien bloquer les versements de la CAF jusqu'à épuisement de la dette ( je rêve )
    Combien de bougies et de roses blanches ? C'est plutôt : combien de voitures pour fêter sa mort ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. claude Henri: qu'ils paieront les dégats ??? hé, ho, t'es pas un perdreau de l'année, ils seront relâchés et c'est la collectivité qui paiera ( donc toi, moi, nous), la maire de Nantes l'a même annoncé: nous reconstruirons tout...

      Supprimer
  6. Loading Guerilla ...

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
  7. Le pire là-dedans, c'est le mensonge des médias qui font d'un délinquant un "gentil garçon" en occultant son pedigree.
    Fake new? Non puisque c'est la pensée officielle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: pensée officielle, voix de son maître, donc vérité, tout le reste n'est que stigmatisation d'une population déshéritée !

      Supprimer
    2. Des lépreux, en somme ! 🤣

      Supprimer
  8. C'est le policier qui est victime de la violence de l'Etat à l'encontre de ses agents.....quelle bande de minables, de la préfète à Macron en passant par toute cette chaine de faux-culs parasites qui prospèrent à nos crochets, sans compter tous ces collabos qui vomissent leur haine à la radio ou à la télé.
    La seule bonne nouvelle dans cette affaire c'est : un de moins !

    RépondreSupprimer
  9. "... Le Breil a subi une occupation de type militaire…" qu'il dit le flyer, mon cher Corto.
    Si c'était vrai mais il n'y a aucun danger, pour l'instant, puisque c'est le policier qui est en garde à vue.
    Mais ce soir nos bons journalistes (enfin, ceux que j'ai eu le courage de regarder un peu) sont bien embêtés parce qu'ils NE SAVENT PAS. Il ne savent pas ce que le gouvernement pourrait bien faire au cas d'un embrasement général des quartiers dont ils reconnaissent que, contrairement à 2005, aujourd'hui il sont téléguidés par des agitateurs professionnels.
    Eh bien, je crois que les Français, eux, si cela devait continuer, finiraient à coup sûr par avoir une petite idée de la marche à suivre. Ils se souviendraient de Samia Ghali qui, il y a des années avait demandé, mais pas obtenu, l'intervention de l'armée dans les quartiers nord de Marseille où sévissait, et sévit toujours, les trafics, la drogue, les armes, la criminalité, les règlements de comptes etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: ils se souviendrait de Samia Ghali (qui a la justice aux fesses) ou du maire de Sevran qui lui aussi demandait l intervention del'armée mais ils oublieront que cela est interdit par la loi: l'arlmée ne peut intervenir sur le territoire français pour rétablir l 'ordre. Hélas a-t-on envie de dire mais la loi est la loi.

      Supprimer
  10. Pareil quand deux jeunes se réfugient dans un transformateur EDF avec "Danger de mort"écrit en gros dessus, avec une belle tête de mort. C'est curieux qu'ils n'aient pas caillassé EDF à cette occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GkC: la culture de la victimisation, c'est jamais eux les coupables mais la police, la société, etc...

      Supprimer
  11. Et bon sang ! ils ne voient rien venir ces cons qui tapent sur la police et pleurent pour la mort d'une petite merde qui l'a bien cherché ? on s'approche de plus en plus de l'explosion dans les quartiers, la seule chose qui les tient encore, c'est le commerce souterrain mais que l'on touche à la légalisation de la drogue et je ne donne pas cher du calme dans le pays d'autant qu'ils auront du renfort avec les nouveaux arrivants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: tu parles, passéee l émotion du moment, la mort de ce Fofana n est plus qu un prétexte pour casser du flic et cramer de la bagnole, bagnoles qui pourtant appartiennent à leurs voisins de paliers,etc... des cons te dis-je qui ne reve que d en découdre avec "la société "

      Supprimer
  12. Comme j'aimerai quils aillent se faire pendre ailleurs !

    RépondreSupprimer
  13. Aux USA cela n'aurait pas fait 10 lignes dans les journaux....mais cette affaire reflète bien la situation:un état aux aboies qui n'assume plus ses fonction régaliennes , des zones entières de non droit ou des caids font leur loi avec l'assentiment des élus locaux qui espèrent ainsi récolter les votes de ces quartiers , le tout monté en épingle par des médias grassement subventionnés.....Un vrai cloaque

    RépondreSupprimer
  14. Ces gros fachos de Breizh Info ont fait remarquer que le commerce hallal, lui, a été épargné par les incendies volontaires de la nuit dernière...

    C'est pas trop vivre-ensemble que de pointer des détails de ce genre qui ne sont, à n'en pas douter, que de fortuites coïncidences.

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Popeye: oui, j ai vu cela. fortuites coïncidences... my ass !

      Supprimer
    2. "le commerce hallal, lui, a été épargné...", étonnant, non ?
      dans un tout autre ordre d'idée, à propos des boucheries/charcuteries caillassées par des "végans":

      "-Doit-on s’attendre à un vandalisme tourné vers les boucheries halal?"

      "-Au vu du contexte d’islamophobie inacceptable dans lequel nous vivons, taper sur une population déjà stigmatisée ne serait vraiment pas anodin. De plus, tenir un discours critiquant l’abattage rituel en particulier risquerait d’être relayé par des mouvements xénophobes, ce que nous voulons éviter à tout prix."

      Supprimer
  15. Qu'en pensent les victimes d'Outreau pour lesquelles, je crois, la première marche blanche a été faite, dans le recueillement,le silence, la dignité ,sans violence, sans haine?
    Donc le gentil garçon sans histoires, juste multirécidiviste et recherché par la police a été une innocente victime d'une méchante balle tirée par un méchant policier qui n'a pas compris qu'on lui demande seulement de servir de bouc émissaire, éventuellement de chair à canon (ou de torche vivante sous les lancers de cocktails molotov par les antifas), mais surtout pas de se mêler de vouloir faire appliquer la loi.

    Je suggère qu'on arme les policiers de fléchettes anesthésiantes, comme pour les grands fauves. Ainsi, le délinquant est neutralisé sans mort et sans vindicte populaire.

    Catherine

    RépondreSupprimer
  16. Oups, je corrige, les victimes de Marc Dutroux. Désolée pour la confusion.
    Catherine

    RépondreSupprimer
  17. @corto
    Flinguez les tous...
    Assez de ce pays de couilles molles (désolé mais on est à bout).
    Ça va partir en live...
    Je suis déjà armé (pas encore dangereux mais pour combien de temps).
    On EN PEUX PLUS ! !!

    RépondreSupprimer
  18. Voyons ! Un peu de mesure ! Il est plus que probable que la voiture de Aboublablacar reculait à moins de 80 km/h donc il n'y avait aucun danger pour les flics ni pour la jeune fille. Sans oublier que la jeune fille n'avait rien à faire à vélo. Vous me suivez ?

    RépondreSupprimer
  19. On ne se remet presque jamais de s'être laissé aller.

    L'incurie et la faiblesse de la démocratie sautent aux yeux – définitivement irréformable. Il n'y a plus rien à espérer de ce côté-là.

    Gauches et droites paniquées, impuissantes, dépassées cherchent un nouveau compromis ou rasent les murs alors que la guerre qui nous est déclarée est totale.

    Le gaucho quant à lui prospère, tel un chancre, sur ce tas d'immondices, sa vocation finale. Qu'on ne s'y trompe pas, il sera balayé comme les autres.

    Les media complices, marxisés jusqu'à la moelle, ont choisi leur camp depuis des années, nous connaissons leurs dirigeants comme leurs donneurs d'ordre. A chacun d'entre nous d'y répondre à sa manière et d'en tirer les conclusions qui devraient s'imposer. Beaucoup refusent de voir hélas par confort intellectuel.

    Point n'est besoin d'en remettre, c'est fin de partie.

    Il est à souhaiter que l'enfant pervers qui nous dirige, entouré de sa faune inquiétante de courtisans eunuques, soient renversés, comme ils le méritent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre commentaire est assez modéré lol. Quant aux dirigeants des médias comme vous dites, oui on les connaît : les Arnault, les Dassault, les Lagardère, les Pinault et les Bouygues. Rien que des familles bien connues pour voter à gauche lol

      Supprimer
  20. Manquerait plus que le plomb soit interdit pour deratiser.

    RépondreSupprimer
  21. Le CRS change sa version, ce qui fait un peu désordre, le coup serait parti tout seul.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, le Nain, ça fait un peu désordre et c'est bien regrettable : si j'ai bien compris, le sujet était multirécidiviste, a refusé de se soumettre à un contrôle et renversé une fillette à bicyclette, ce qui fait un peu, voire beaucoup désordre -sans compter les voitures qui continuent à s'enflammer et les émeutes qui continuent tout court. Ça fait beaucoup pour un fait divers dont l'information n'aurait pas du franchir le périphe, voire les murs du commissariat.

      Supprimer
    2. des technocrates sont allés gratter tous les copains/collègues du mecs, leurs ont fait la leçon de morale, les ont menacés et ils l'on balancé,
      puis, ils ont interrogé le crs, l'ont mis en porte à faux vis à vis des avis de ses collègues, ils l'ont menacé, ont fait pression afin qu'il change son avis.

      Voilà tout, c'est la république, happy end pour les salauds de racailles de merde, leurs femmes qui les soutiennes ainsi que leurs amis qui sont gris comme lui ...

      Bref, c'est beau l'instrumentalisation politique,
      faudrait pas que la coupe du monde soit salis ( car la france doit gagner, beaucoup d'argent ayant été levée pour corrompre et permettre à macron de remonté dans l'opinion ...

      C'est tellement simple à comprendre ..manquerai plus qu'un service secret dédié à l'espionnage de toute cette merde, espionner les haut fonctionnaire, les préfets, les associations ...
      espionner dans le sens de rentrer dans leur vie et de savoir ce qu'il disent vraiment, dépister les complots ...

      Supprimer
  22. Une seule balle, aux USA il en prenait plusieurs, en Russie, Poutine aurait invité le policier à un match.
    En Chine, il aurait été bouffé

    RépondreSupprimer
  23. Inversion totale des valeurs: un délinquant récidiviste recherché,caché sous un faux nom refuse de se soumettre à un contrôle de police et tente un délit de fuite... mais c'est lui la victime!

    Si les CRS se trouvaient là,c'est qu'ils avaient été appelés sur place pour sécuriser le quartier,à la suite de coups de feu.
    Ensuite,les forces de l'ordre sont soumises à une telle pression actuellement,qu'on peut comprendre que les nerfs de certains commencent à lâcher.
    Enfin,voilà qui incitera encore moins les policiers à se servir de leur arme la prochaine fois:chat échaudé craint l'eau froide,etc.

    Elle est pas belle la Fronze,avec l'incitation au djihad qui s'affiche en toute impunité avec un islamiste au Bataclan,l'hébergement des clandestins considérée comme un devoir civique et des criminels élevés au rang de "chahids"?

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  24. C’était évident que coup était parti sans viser et sans le faire exprès, vu la blessure ! Je ne vois pas trop pourquoi l’homicide involontaire empêche la légitime défense? Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
  25. A force de laxisme, les délinquants se croient tout permis. Et là encore, on excusera tous ces événements. Jusqu'aux prochaines émeutes qui ne manqueront pas de se produire sous un prétexte ou un autre.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient