lundi 7 janvier 2019

La question cinéma du jour...

L'inspecteur Javert était-il noir ?


Après Anne d'Anjou, après Lancelot du Lac, après Achille, au tour de l'odieux inspecteur Javert d'être mis au (dé)goût du jour...

Vous verrez qu'un jour, il nous feront un petit Jésus noir comme l'ébène...

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

28 commentaires:

  1. Ah oui!
    Moi aussi,marre de voir les personnages de la littérature et du cinéma être repeints aux couleurs du politiquement correct!
    Heureusement que les esclaves noirs d'"Autant en emporte le vent" peuvent être joués par des acteurs noirs!

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vendemaire: heureusement.... attend un peu, tu verras qu on nous en fera un remake avec des noirs pour remplacer Vivien Leigh et Clark Gable et que des blancs comme esclaves ! de quoi ravir la ligue de Défense Noire Africaine et les dingos du PIR

      Supprimer
  2. Il n'y a qu'en Angleterre pour oser , en France cela m'étonnerait……….peut=être que non , une bonne chance pour la fr en Javert , un jean Valjean venu du Magreb et une Fantine bien blanche et pour les Thénardier des bons fachos impitoyable .
    Pour le prophète Jésus il y a eu des tentatives en coloré , mais qu'à la naissance jamais au summum de sa gloire .

    RépondreSupprimer
  3. Classique contre classique : France Télévision doit donc produire un téléfilm où Othello n'est pas Maure…

    RépondreSupprimer
  4. Je suis formel c'est Jean Valjean qui était noir le rôle noble bien sur

    quels salauds de raciste ces gens gens du cinéma

    RépondreSupprimer
  5. Je verrais bien l'inversion d'un "autant en emporte le vent" avec des esclaves blancs et d'affreux sudistes noirs et de glorieux nordistes asiatiques.
    Allez je me lâche : Morts aux cons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Dragon: marrant c'est exactelment ce que je viens de répondre à Vendemiaire plus haut

      Supprimer
  6. m'en fou, je vais plus au cinéma depuis de siècles, ça m'évite de voir ces conneries

    RépondreSupprimer
  7. Il y a quand même un progrès, si un noir peut jouer un méchant.
    Il me semble d'ailleurs avoir vu récemment une pub présentant un couple mixte dans lequel c'était la femme qui était noire, et donc l'homme était blanc, au lieu de l'inverse habituellement. Que ce passe-t-il? le parti pris se voyait vraiment de trop?
    Alfred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alfred: si un noir peut jouer uun méchant... une bonne claque au politiquement correct :)

      Supprimer
  8. Pourquoi ai-je le sentiment que je fais preuve de réalisme, si je déclare qu'il va bien falloir que l'on s'y fasse (pas de gré mais de force) puisque l'immigration légale et illégale provient essentiellement des pays d'Afrique à la démographie explosive et que de toute évidence, Macron tout comme ses prédécesseurs, n'est pas décidé à freiner sérieusement le phénomène, bien au contraire!
    Au nom de l'anti racisme, du vivre-ensemble, afin d'éviter de mécontenter une frange de l'électorat d'origine africaine, le sujet immigration sera vite évacué dans le grand débat que le pouvoir en place, nous organise.

    Dans le flot des revendications GL relayées par nos médias, je ne m'étonne pas que ce sujet ne soit pas évoqué.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mirella: quel grand débat ??? une vaste fumisterie tout juste destiné a tenter de calmer les troupes

      Supprimer
  9. c'est raciste : le méchant inspecteur en " noir"... anne.
    moi aussi j'en ai assez... Achille noir... meme pas de vraisemblance historique... c'est de la folie.

    RépondreSupprimer
  10. Un Janoir, ça porte malheur, surtout si le Janoir est vert... Je m'égare... mais moi aussi je suis vert!

    RépondreSupprimer
  11. Géo

    La tentative de détruire la mémoire collective d une civilisation,la notre,se poursuit sous l'argument erroné de l inexistence des races.
    Mais on peut choisir de boycotter ce genre de production et de frapper de telle sorte au portefeuille des producteurs.
    L acteur Noir sur l'affiche conviendrait plutôt,de par son apparence pour interpréter le rôle de l un de ces Noirs affranchis qui accompagnaient souvent les carpetbaggers Blancs venus du Nord pour exploiter le Sud à la fin de la guerre de Sécession.(À condition de ne pas faire n importe quoi là non plus.)
    Lorsque l on a visionné "Les Misérables" de Raymond Bernard,trilogie de 1934,il parait à mon sens très difficile voire impossible de trouver une version qui soit à la hauteur de cette superbe version,peu connue apparemment.
    Ces Misérables en affiche ici,avec ou sans Noir en Javert,sont vraiment étriqués,de mon point de vue(éclairage,apparence des personnages,détails de certains costumes...cela sonne faux je trouve) en comparaison,énième production de cette oeuvre portée au cinéma et qui laissera sûrement sur sa faim toute personne un peu au fait de ce qui s est fait et jamais égalé à mon avis au travail cinématographique d'un remarquable réalisme de 1934.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Geo
      Je ne connais pas les Misérables version 1934 - mais apprécie celle où Jean Gabin est un excellent Jean Valjean et Bernard Blier un Javert retors et pathétique.
      Le "Knock " noir n 'a pas eu de succes : on ne remplace pas Louis Jouvet !
      A propos, Suzy Delair a eu 101 ans le 31 décembre. A propos, pour " Quai des Orfèvres " !
      Amitiés
      Madame Chocolat

      Supprimer
    2. Géo

      Bonjour madame Chocolat

      La version de Raymond Bernard est superbe et très bien interprétée.J avais l impression de déjà-vu devant des reconstitutions de décors jusqu'à ce que je comprenne que le réalisateur s est inspiré d oeuvres d artistes du 19 ème siècle,dont Gustave Doré,pour les reconstituer,(notamment certains plans de Paris reconstitué,le Faust de Murnau,en cet aspect,n est parfois pas loin).
      Le genre d oeuvre cinématographique emplie de références culturelles avec grand souci de réalisme.Dans le même ordre s inscrit par exemple le "Moulin Rouge", de John Huston certes romancé mais où la pellicule est teintée aux couleurs employées par Henri de Toulouse-Lautrec,d'où très belle reconstitution du Montmartre de l époque.

      La version des Misérables du présent billet me parait déjà bien fade tant certaines versions restent indétrônables,ce qui fait paraître nombre d autres comme de pâles copies d un tableau de maître.
      Sous cet éclairage la présence d un acteur Noir en Javert ridiculise déjà ce film aux yeux de tout cinéphile soucieux de vérité et réalisme.C est idem pour les légendes occidentales dont certaines figures sont incarnées par autres que Blancs,car les figures symboliques des lieux ne peuvent devenir interchangeables même si l on trouve leur équivalence en d autres civilisations.Tout cela montre l ignorance crasse des concepteurs de ces aberrations et leur inconscience face aux forces dont ils prétendent changer l essence,leurs trouvailles malsaines contribuent à débiliter et séparer le public de ses vraies racines.

      Amitiés

      Supprimer
  12. Bah, dans une époque où des scénaristes d'opéra font tuer Don José par Carmen, il ne faut s'étonner de rien. Je me demande si Othello peut être encore joué de nos jours, un Maure qui tue une femme fait désordre, il en va de même pour le Marchand de Venise où le juif Shylock est particulièrement antipathique.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  13. Dans le Roman de Victor Hugo, Javert est un personnage méprisable, il joue le rôle du salaud, né en prison.
    Pourquoi ne serait il pas noir ? Cela aurait du sens.
    De même, les Thénardier étaient aussi des africains et des antillais ?
    Avec toute mon ironie aux scénaristes britanniques

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient