mercredi 13 novembre 2013

Derrière Minute: La censure de retour en Socialie.

Le journal Minute a sorti une Une qui fait sensation.



Je ne porterai pas de jugement sur celle-ci, Minute est un journal, il fait les Unes qu'il veut. Comme Charlie Hebdo, comme Libération, comme Valeurs Actuelles, comme le Point, comme Marianne. Celle de Minute serait selon les uns raciste, un appel à la haine raciale pour d'autres, un trait d'humour maladroit pour d'autres encore. Peu importe, Minute est un journal, il fait parti de la presse papier et à ma connaissance, il ne touche pas de subventions de l'Etat, à la différence de tous les autres précités.

Que cette Une ne plaise pas. Soit. Qu'on la trouve rigolote ou abjecte, oui. Qu'on la trouve raciste et scandaleuse, pourquoi pas, oui, chacun peut en penser ce qu'il veut et le dire. Personnellement, elle ne m'a pas choqué, on a vu pire; non, ce n'est pas elle qui m'a choqué, ulcéré et scandalisé, mais bien plutôt de voir, d'entendre et lire nos socialos, nos bons donneurs de leçons, les hérauts de la liberté d'expression et les défenseurs de la liberté de la presse en appeler à la censure. Entendre un ministre de la République affirmer qu'il allait étudier tous les moyens disponibles pour empêcher la diffusion du journal et qu'il ne pouvait pas laisser passer cela, vous me l'auriez dit, je n'y aurai pas cru. Lire le bien pensant de service écrire: " Il faut les arrêter. Et si on pouvait arrêter le mauvais humour en une de la presse de droite, on ferait immédiatement un grand pas." Ou celle-ci encore, une gauchiste éprise de liberté, je suppose, écrire: "Le gouvernement devrait achever le journal Minute , l'écraser , le détruire complètement" Tout cela donne une idée assez précise de ce que ces gens-là ont une façon toute particulière de penser liberté d'expression, liberté de la presse, liberté tout court.

Car voilà où nous en sommes, aujourd'hui en Socialie, à censurer un journal et à tenter de déployer tous les moyens disponibles pour empêcher sa diffusion. Démocratie ?

Que tous ces offusqués portent plainte s'ils le souhaitent  et s'ils osent ( Notons que la seule intelligente dans cette histoire, c'est pour une fois Taubira elle même qui ne souhaite pas porter plainte ce qui serait selon elle un excellent moyen de faire de la pub au canard en question), qu'ils s'offusquent, qu'ils hurlent à l'ignominie, soit mais à condition de ne pas avoir l'indignation sélective et la mémoire courte. Qu'ils repensent aux Unes de Charlie Hebdo ou de Marianne ou à celles de l'Humanité. La justice répondra. Mais vouloir interdire de diffusion, ou ne serait-ce qu'en émettre l'idée, un journal, non ! Jamais. Pas en France. Pas en 2013. Pas avec les socialistes au pouvoir. Si ?

Je n'ai jamais lu Minute, je crois même ne l'avoir jamais tenu en main; mais il ne faudrait pas me pousser de trop si d'aventure le geste de l'acheter ou de le lire devait être le seul moyen que j'ai d'exprimer ma volonté de défendre la presse et la liberté de celle-ci. Quelle qu'elle soit.

Folie passagère 1994.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

84 commentaires:

  1. c'est marrant quand ils ont fait leur une sur Copé et sa judaïcité on a rien entendu....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: Non mais tu imagines ce que l on aurait entendu si Guéant, ministre de l intérieur de Sakozy, avait osé après la couv' de L 'Huma comparant Sarko a Pétain déclarer: " Nous allons étudier tous les moyens envisageables pour contrer et empecher la diffusion de l 'Humanite " !!

      Encore une fois, le vrai visage de ces gauchistes apparait

      Supprimer
  2. Intelligemment Taubira ne réagit pas. Evidemment ; les imbéciles de Minute lui font un très beau cadeau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec vous !!! Les rédacteurs de minutes sont de très très très gros cons. On n'attaque aps une personnalité politique sur son physique mais sur ses idées. En plus les idées de Taubira sont tellement atroces qu'il est facile de les attaquer et les démonter.

      Sauf pour les gars de minutes qui démontrent la leur stupidité crasse.

      Pour le reste, le pouvoir socialiste est tellement en dehors des réalités que toute cette agitation est pathétique au point de ne réclamer aucun commentaire.

      Supprimer
  3. Bonjour ici
    La banaaaane... lol
    Entre les quenelles et le fruit préféré des singes, on est servi.:o)

    ps :Désolé, mais je ne pourrai pas venir Samedi, problèmes respiratoires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blh: Dommage pour samedi mais a l impossible nul n est tenu

      Supprimer
  4. Fluck ! Mon comm' une fois de plus n'est pas passé. Je me réjouis du vacarme fait autour de cette histoire. Tout ce qui pourra rendre plus criants les effets liberticides de l'idéologie socialisse est bon à prendre. Du traitement de la manif' pour tous dans les médias à celui de ses manifestants par la Justice, le mur des cons, l'acharnement sur le président Sarkozy, tout est bon à prendre pour déboulonner ce système porté par des escrocs et des menteurs. Et ça n'a jamais été aussi vrai qu'avec le gouvernement actuel. Psssht, ouste, du vent du balai de l'air !

    En revanche, je trouve très amusante cette une de Minute, mais Taubira étant la pire des idéologues sectaires, je doute que ce soit la liberté d'expression qui l'anime. Encore moins l'humour. Peut-être a-t-elle fini par se rendre compte du ridicule de sa posture. Puisse l'endive molle qui nous sert de premier sinistre continuer à se repaître de ces outrages. Nous, pendant ce temps-là, on a un Merle moqueur qui chante. Une drôle de farce -)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S-V-P traitez avec respect L'endive ! C'est une spécialité reconnue du nord de la France On l'appelle même me semble t'il la Perle du Nord ! Marguerite

      Supprimer
    2. @Al Weest: et c'est comme cela depuis qu ils sont arrivés, comme tu le dis si bine, manif pour tous, mur des cons, etc... Ils dévoilent ainsi leur vrais visages. Pas un, pas un pour s'offusquer des propos de Valls qui agite sans même se cacher le drapeau de la censure. ça se paiera un jour et le plutot serait le mieux.
      Par contre, je suis d avis avec Marguerite, l endive, faut pas déconner avec.

      Supprimer
    3. Moi aussi, j'aime beaucoup l'endive, mais dans mon assiette, pas à toutes les sauces : antiwaciste, à la cocotte ou Matignon. Et comme tu dis, le plus tôt sera le mieux (n'est à lire ce qu'écrit ton Léon : incapable de sortir le nez de ses fantasmes, certitudes, idées toutes faites et autres projections mentales).

      Supprimer
    4. C'est facile de parler de l'endive comme vous le faîtes. Mais vous pourriez être exhaustif dans votre propos en évoquant son pote le jambon.

      Supprimer
    5. Y aurait-il un jambon-pour-tousse, Pierre ? J'entends d'ici les thuriféraires de la Richesse-pour-la-France™ pousser des cries d'orfraie et dénoncer la stigmatisation comme elle le fit dans les cantines de l'École de la Ripoublique -)

      Supprimer
    6. Oui cher Al, j'offrirai du jambon à tout le monde. Je me promènerai même dans certains quartiers une tranche à la main, en cas d'agression, pour faire fuir les assaillants. :)

      Supprimer
  5. Opposé aux idées de Minute mais 100% d'accord avec ton post, Corto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Parisien Libéral: alors ça va si ns sommes d accord ! :)

      Supprimer
  6. La liberté d'expression se réduit comme peau de chagrin et atteint maintenant la presse qui est menacée de censure. A partir de dorénavant sachez que les expressions "avoir la banane" et "maligne comme un singe" sont à rayer de notre vocabulaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, "maligne comme un singe", pour Taubira, faut pas pousser.

      Supprimer
    2. Oui, il est vrai qu'elle n'est pas très maligne ; Quoique...

      Supprimer
  7. La bêtise n'a pas de limite, je suis plutôt UMP (de la bonne époque avant l’écharpement, pas extrémiste.)
    Rappelez-vous lecteurs de Corto, les caricatures des mes amis Morchoisne, Mulatier et Ricord. voir bit.ly/17oFxGz
    Si la même politique avait été appliquée a cette époque les socialistes n'existeraient quasiment plus à ce jour.
    Donc selon si vous êtes d'un bord, d'entre les deux ou de l'autre, en socialie vous êtes un sale extrémiste.
    Doit-ont mettre en geôle les télévisions d'État, BFMTV, Canal+, Non! si les opposants peuvent s'exprimer.
    Nous sommes malheureusement dans une spirale socialiste où nous nous acheminons vers un État totalitaire.
    Se promener avec un T-shirt Che Guevara ne choque personne, alors qu'un Sweat-shirt MPT ou un bonnet rouge
    vous fait risquer la GAV. Le Père Noël pour ceux qui y croient encore, va donc cet hiver se faire arrêter devant
    des yeux des enfants ébahis.
    J'ai passé l'age de la retraite et je n'ai plus envie de nourrir des envahisseur et des politiques qui les favorisent.
    Je prépare mon extra-filtration en douceur, pour ne pas perdre le fruit du travail de mes ancêtres et le miens.
    J'aime encore ce qui reste de mon Pays, mais je ne suis plus sur que nous puissions le sauver.
    Je salue mes correspondants sur TW avec lesquels j'ai de bons échanges.
    Amitiés,
    DdB



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @DdB: Je souscris intégralement et crois moi que si cela était possible en ce moment, je prendrais la tangente vite fait pour ne revenir que dans des jours meilleurs. Affolant ce qui se passe avec ces socialos : plus le droit de porter un T-shirt ou un bonnet sans risquer la GAV, maintenant des volontés clairement affichées de censure ! Trop, c'est trop !

      Supprimer
  8. Cette affaire est une parfaite démonstration de l’indignation à géométrie variable et du deux poids deux mesures.
    Quasiment personne ne s’offusque de l’insulte ouvertement proférée à l’encontre de Christine Clerc et Tudgual Denis. Ils sont traités en toute lettre d’ »enfoirés » sur la même Une de Minute.
    Cher taulier, cela ne se voit pas bien sur la photo qui illustre votre post, mais on le voit parfaitement ici.
    http://www.lepoint.fr/medias/tu-cocottes-minute-12-11-2013-1755787_260.php
    la photo en bas de page. Je cite : "Christine Clerc et Tugdual Denis. Deux enfoirés qui se croient journalistes"

    Faire du sarcasme et du second degré lié à l’actualité récente – pas forcément du gout de tout le monde, mais n’est-ce pas là le propre du sarcasme? – quand la cible visée est une « personne de couleur » c’est totalement honteux, indigne, nauséabond, etc…
    Insulter ouvertement quelqu’un une ligne en dessous : non-évènement.
    Nos gouvernants socialistes ont-ils conscience que leur rhétorique ne marche presque plus? Qu’elle contribue à entretenir les clivages entre ceux des Français qui y croient – ou font semblant d’y croire – et ceux que cette même rhétorique ulcère véritablement?

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Popeye: les exemples ne manquent pas de 2 poids ,2 mesures depuis le 6 mai 2012. D une France apaisée promise, nous sommes clivés comme jamais et l exaspération est partout. Hollande réenchanter le rêve ? Mauvaise pioche !
      Le pompon: entendre un ministre en appeler à la censure d un journal, ça, je ne pensaiss pas qu ils oseraient.
      Bien vu pour Clerc et Denis ! ça n offusque personne en effet.

      Supprimer
  9. Mais Dieu qu'il est con ! Et qu'il est buté (le troll de 13h21)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al Weest: une vraie sangsue ! si encore il était interessant...même pas. Et j ai beau tirer la chasse à chacun de ses passages, il revient.

      Supprimer
  10. En France, nous n'aurons plus, bientôt, que la Liberté d'être de gauche, liberté pleine et entière de penser à gauche, de dire à gauche...
    Que des gens puissent dire ce que vous rapportez en se déclarant grands défenseurs de la démocratie, dépasse l'entendement...
    Quelle sera la réaction du reste de la presse dont le coeur est à gauche ? Vont-ils se taire ? Vont-ils sentir ces "relents nauséabonds" de totalitarisme ? Vont-ils approuver cet appel à la destruction de "minute"? Vont-ils défendre ce qu'il peut rester de liberté d'expression ? Je ne me fais guère d'illusions, le fruit est pourri jusqu'au trognon...
    Et les Français qui ont encore quelque chose entre les deux oreilles, accepteront-ils sans moufter de voir un principe démocratique fondamental foulé au pieds ?
    La Liberté, comme le bonheur, ça se construit, ça se défend, ce n'est pas acquis une bonne fois pour toutes...sommes-nous encore capables de stopper tous ces censeurs et commissaires politiques ? Pas sur...
    Et, comme pour le bonheur qu'on n'a pas su voir et protéger, on pleurera la liberté que l'on aura perdu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Mais à y réflechir, cela n a rien de bien surprenant si l on pense à tous les abus et au sectarisme qui s'est abattu sur le pays depuis qu ils sont arrivés.
      Les autres journaux ? Je parie que pas un ne mouftera. Par contre, les Français ne sont pas dupes tant l 'accumulation est grande depuis 18 mois. Les municipales vont être saignantes. Ce qui ne manquent pas d'inquiéter les élus socialistes.
      Je ne sais pas si la manifestation du 26 janvier a Paris sera maintenue et autorisée mais si tel est le cas, ça va décoiffer sévère: Hollande démission!

      Supprimer
  11. En tout cas, la gauche montre son vrai visage, sur des coups comme celui-là. Taisez vous, méfiez vous, ne dites jamais "malin comme un singe", ça peut vous mener jusqu'au goulag...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Non mais où va-t-on. C'est du quasi jamais vu depuis au moins 40 ans, non ?

      Supprimer
  12. Censure les mains.
    Jeu de maux foireux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Excellent jeu de mots, si, si,

      Supprimer
  13. Minute, combien de lecteurs, mon cher Corto ?
    Or aujourd'hui on n'entend plus parler que de cette une qui, à ce que j'ai compris, est loins de la pire qu'a pu commettre ce journal.
    Et du coup au lieu de continuer à parler de Hollande et de son incapacité à gouverner la France qui a mis le pays sens dessous dessous, on nous fait croire que la Patrie est en danger, que la République est assaillie par des Ligues qui rappellent celles de l'entre deux guerres et que le Président de la République est menacé.
    Le plus fort est que ça a l'air de marcher, puisque tous ceux qui sont sollicités, de gauche comme de droite, pour parler de cette affaire, n'ont pas de mots assez durs pour fustiger Minute, ce qui est leur droit, mais sans dire qu'on assiste à un drôle de tour de passe-passe qui fait d'un responsable, une victime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: comme vous dites, mais qui est vraiment dupe, on parle de ça et pas du reste. Comme par exemple Hollande qui a déclaré benoitement que la courbe du chômage des jeunes s'était inversé...pour les jeunes. Finies les ambitions de l inverser pour tout le monde ?

      Je suis sidéré, sur cette affaire, que pas un gars de droite n ait relevé les propos de Valls !

      Supprimer
  14. Quand Minute ( j'ignorais qu'il existât toujours ) était, dans les années soixante , un excellent hebdomadaire, il fut maintes fois saisi et pousuivi.
    Sous De gaulle, la censure ( pour les livres aussi : Jacques Laurent, Fabre-Luce et bien d'autres ) était bien pire.
    Mais on y revient...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgranges. Qu il y ait eu censure ,dans le passé, je n en disconviens pas, mais aujourd'hui !! Merde alors parce que c'est tout de même ce que dit Valls et nos blogueurs bien pensants! Alors voir ces gens là appeler à la fermeture d un journal aussi malingre soit-il !! c'est fort: leur vrai visage, des mini-dictateurs en puissance.
      CF le billet de dire Goux

      Supprimer
  15. Non je ne suis pas d'accord sur le racisme et le côté "insupportable" de ces soi-disant insultes. Parce que T'obéira est noire alors toutes les comparaisons et toutes les insultes s'apparenteraient à du racisme ? Et les autres hommes politiques qui étaient comparés à des animaux alors ? Les noirs seraient donc "à part" ? Le vrai racisme est là en fait

    Quant à la Une de Minute, il faut vraiment être obsédé de "l'anti racisme" pour la trouver raciste. Je trouve que le journal surfe avec humour sur le délire de persécution du gouvernement qui ne sait plus quoi dire pour essayer de faire oublier leurs incompétences.

    Ensuite sous prétexte d'anti racisme, on tente de rétablir la censure, comme les USA ont voté des lois liberticides (Patriot Act 1 et 2) sous prétexte de lutter contre le terrorisme.

    Sommes nous tous devenus fous ? Ou le devenons nous dès qu'une accusation de racisme est émise ? Si oui alors ce pays est foutu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marc: Sommes nous devenus fous ? Non, ils sont devenus fous! et cela a commencé dès le mariage zinzin. Et oui ce pays est foutu si on ne change pas rapidement de dirigeants.

      Supprimer
  16. Taubira, c'est la Cocotte Minute qui finira par faire exploser en toute insécurité le racisme pour tous.
    rlwdb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Rlwd: Pas folle la guêpe, c'est la seule qui n a quasiment rien dit sur cette Une refusant même de porter plainte: la stratégie qu elle mène depuis 30 ans: la victimisation

      Supprimer
  17. Robert Marchenoir13 nov. 2013 à 16:00:00

    Le gouvernement parle d'interdire la diffusion du journal Minute en kiosque. Le plus rigolo est que Minute n'est pas un journal, et n'est pas diffusé.

    Comme on parle beaucoup de Minute depuis quelques années, j'ai, un jour, tenté de l'acheter. Il est introuvable. Aucun marchand de journaux ne l'a. J'ai fini par en trouver un qui le diffusait. C'était un grand marchand de journaux, avec des titres qui débordent de partout. Il me dit : on ne l'a plus, on l'a vendu. Il en recevait UN exemplaire. J'ai fini par mettre la main sur un numéro. Ce n'est pas un journal : c'est un tract.

    Son format est plus petit que celui d'un catalogue Carrefour balancé dans les boîtes aux lettres, et il a moins de pages. Il doit faire quelque chose comme 16 pages... En revanche, il est vendu au prix d'un journal normal !

    Je ne comprends pas que ce titre continue à paraître, et à être prétendument diffusé "en kiosque". Pour commencer, ses dirigeants devraient arrêter la vente au numéro. Là, ça devient ridicule. A l'évidence, ça fait longtemps que Minute aurait dû se transformer en média Internet exclusif. Il y a plus de matière dans de nombreux blogs d'amateurs que dans Minute. La façon dont ce "journal" se finance est pour moi un mystère.

    Mais c'est un bel exemple de l'effrayant conservatisme franchouillard, qui se manifeste à droite comme à gauche. Continuer à imprimer du papier pour pouvoir dire que Minute existe, c'est ridicule. Peut-être que Minute, d'ici un ou deux ans, décidera de passer au Minitel ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Robert Marchenoir: Et bien il ne ferait que 4 pages que ce serait pareil. Depuis quand le ministre de l interieur d un pays dit démocratique peut demander a fermer un journal ?

      Et désolé, on le trouve plutot assez facilement, en tout cas par chez moi, bien plus facilement que Rivarol

      Supprimer
  18. Censure , dictature , ça me rappelle quelque chose ? Mais ..bien sur ..........le National-socialisme , suis-je bête .
    Ce matin j'ai fait un tweet dans ce goût là , si je peux me permettre je te le soumets :
    A Lattes ( Hérault), un maire embarqué par la police sur ORDRE de la sous-Préfète pour avoir protesté contre l'installation de Gitans sur sa commune....

    Qui a dit que le gouvernement PS n'est pas une dictature...... Il sera jugé

    Scène surréaliste cet après-midi à Lattes où le Maire de la Commune, Cyril Meunie a été embarqué par la Police pour Trouble à l'Ordre Public.!!!!
    Deux-Cents Caravanes sur Lattes,
    Le Maire ne l'a pas supporté. Vers 17 h, au moment où les Gens du Voyage sont arrivés en nombre (environ Deux Cents Caravanes),le Premier Magistrat s'est interposé et a vivement protesté contre cette Installation alors que la Commune est en conformité avec la Loi.
    La Pression est montée, le Maire en a appelé à la Désobéissance.
    Bilan, sur Ordre de la Sous-Préfète de Permanence,le Maire s'est fait embarqué par la Police pour "Trouble à l'Ordre Public". !!!
    Il vient de faire l'Objet d'un Transfert vers la Préfecture où la Sous-Préfète devrait faire la Leçon au Maire de Lattes.

    Encore un autre Comportement Totalitaire du Gouvernement hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: ils sont devenus fous, je ne vois pas autrement ou bien ils sont aveuglés par le pouvoir qu il détiennent. Fillon disait il y a peu qu en 40 ans de vie parlementaire, il n avait jamais constaté pareil sectarisme chez les députés socialistes. Et c'est pareil a tous les niveaux de l 'Etat. Dictature, pas encore, j ai encore blog ouvert. malgré quelques menaces...

      Supprimer
    2. @Claude Henri : cette affaire date de début juin 2013.
      Le maire a été grondé et c’est promis, il ne recommencera plus…
      Normal, il est maire de Lattes (Hérault) depuis 2001, conseiller général du canton de Lattes depuis 2004 et vice-président de la communauté d’agglomération de Montpellier (vous savez, le 1er mariage Vincent et Bruno) toussa sous l’étiquette divers gauche
      Il a poussé un petit coup de gueule et depuis, en tant que candidat à la mairie en 2014, il fait coin-coin et ferme sa bouche car son problème a du être déporté ailleurs…
      Pas beaucoup de quenouilles…
      Ce monsieur meunier est un grand marchand de vent et ne mérite pas que l’on apporte de l’eau à son moulin.
      @Corto : comme toujours, excellent billet…Merci.


      Supprimer
  19. Bonsoir Corto,

    Tu sais ce que disais Desproges de Minute: "Quand vous avez Minute dans les mains, c'est comme si vous aviez tout Sartre: la Nausée et les Mains sales!!!" Au-delà du mot facile, je partage ton point de vue sur cette lamentable affaire. Sur l'aspect strictement judiciaire, je t'invite à lire ce qu'en écrit Gilles Devers sur son blog: http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2013/11/13/taubira-minute-pas-si-simple-885755.html
    On peut critiquer ses prises de position mais ses analyses sont plutôt frappées au coin du bon sens, Celle-ci ne fait pas exception. Comme souvent, nous sommes en face d'une opération de communication assez maladroite du pouvoir qui va avoir pour seule conséquence d'augmenter les ventes de cet hebdomadaire par ailleurs et comme il est souligné, introuvable en kiosque.
    L'hystérie antiraciste qui se déchaîne, elle, ne va avoir pour conséquence qu'un développement accru de ce qu'elle est censé combattre. Pour une fois, je suis d'accord avec Mme Taubira, le silence est la meilleure des armes. D'ailleurs, qui se serait soucié de cette une si elle avait été passée sous silence. Surtout le jour où le Canard titre à sa une: "Il est temps de bananer les racistes!". Je suis convaincu que les actions systématiques des organismes du bien-pensée sont totalement contre-productives. D'ailleurs, leurs actions sont étrangement ciblées et ignorent superbement certaines victimes tout aussi méritantes sinon plus que l'actuel Garde des Sceaux. Mais quand un pouvoir politique est aux abois sur tous les plans comme l'est celui qui préside aux destinées de ce pays, il ne peut chercher la solution que dans une fuite éperdue. Il n'y rencontrera que l'échec et la déconvenue pour le plus grand malheur de tous.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H. Perso, je ne suis pas dupe, et j espère ne pas etre le seul sur cette tentative d enfumage lancée par la gauche avec ces histoires de racisme à n en plus finir. ça va être totalement contre productif/ Sauf a faire monter le FN. Ce qui me semble etre de manière de plus en plus évidente la seule possibilité pour Pépère de remporter éventuellement 2017. Les gauchistes rêvent en secret d un 21 avril à l envers en 2017 :)
      Triste tout ça.

      Supprimer
  20. Personnellement, je suis partisan d'interdire de publication ce torchon, de saisir son dernier numéro de merde et de coffrer sa direction, de préférence dans un goulag (pas de chance, y'en a pas en France). Ça ferait les pieds à ces connards de fachos qui se croient et de plus en plus tout permis. C'est parce qu'on a déroulé un tapis rouge à Hitler (et à Staline aussi, au demeurant) qu'il a remporté des succès. Avec les fachos, faut pas discuter : faut taper fort, plus fort qu'eux. Ils comprennent très bien le langage de la barre à mine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @L'Hérétique: Méfi, d'aucun pourrait ne pas saisir que tu écris au second voir au troisième degré. Me trompe-je ? Non, pitié, pitié, ne me déçois pas.

      Supprimer
    2. Voilà de belles paroles de démocrate. Je comprends maintenant, à la lecture de ce commentaire, pourquoi les types du MoDem ont tenté de faire du pied aux socialos (ça c'est pour rester correct).

      Supprimer
  21. Minute? Je ne savais même pas qu'il existait encore. Cette couverture est une manière de se moquer de cet antiracisme bidon. Car ce n'est pas de Taubira que ce canard se moque mais de tous ceux qui gagnent leur notoriété à faire de l'antiracisme du genre marquage à la culotte dont il souligne l'absurdité. Un blanc peut être malin comme un singe et pas un noir? Un blanc peut avoir la banane et pas un noir? Et si on avait lu "Taubira biche comme un pou", ç'aurait été du racisme?
    Tous ces gens qui portent plainte et qui vont demander des dommages et intérêts, j'espère que Minute les paiera en monnaie de singe.
    PS: mes sympathies anarchistes (tendance pacifique) me mettent très loin de Minute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: ah mais que ces cons portent plainte, ça ne me derange pas, ils en vivent. Ce sont tous ces propos incitant au renouveau de la censure qui me mettent hors de moi.

      Supprimer
  22. Mais bon, comme d'habitude, les Socialistes vont être lâches et faibles, comme ils le sont sur tous les sujets, sauf quand il s'agit de se battre sur des sujets secondaires (de préférence sociétaux) qui n'intéressent que 1/10 000 de la société.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Rodrigo: ça pour le sociétal, ils sont forts, pour le reste, quelle engeance !

      Supprimer
  23. La plaisanterie est bonne à mon gout il ne faut pas oublier que du temps du général Minute fut poursuivi interdit condamné bien trop fréquemment
    alors pour moi 1à0 pour Minute

    au fait la chronique de Corto est tout simplement excellente ***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: Que ces socialistes qui ont tous les pouvoirs en profitent pour véritablement réformer, s ils en ont les couilles, ce dont je doute plutot que de nous allumer sans arrêt ce genre de rideaux de fumée qui ne trompent plus personne.
      Suis-je bête, ils ont tous les pouvoirs, y compris celui de censurer un journal, aussi mince soit-il. Pouah !

      merci a toi

      Supprimer
  24. Désolé Corto, c'est pas du second degré : j'écris au premier degré. Tu sais que je suis sans pitié avec les socialos, comme tu as pu le voir pendant 5 ans, mais franchement, je crois que je déteste encore plus les fachos, particulièrement la tendance Minute. Y'a des fois, je regrette d'être un centriste : j'aimerais être un stal et militer pour la réhabilitation du goulag. Un peu de rééducation pour les bien-pensants, beaucoup de cailloux à casser pour les fachos.
    Je ne peux pas voir Taubira en peinture et parfois, je me dis qu'elle a aussi cherché ce qui lui arrive avec son communautarisme à la con et sa bien-pensance, mais les fachos me font gerber encore plus avec leur page de merde. On peut renvoyer Taubira à ce qu'elle est, une nullasse incompétente notoire et dogmatique sans verser dans la pagination grossièrement raciste (pour une fois, faut appeler un chat un chat...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Hérétique: M'enfin, Minute n aurait pas le droit de se foutre de la poire de Taubira mais Charlie aurait le droit de faire sodomiser le pape sur ses Unes ou l Humanité de comparer Sarko à Pétain ???

      Mais là, n'est pas ce qui m a mis le plus en boule, mais bien plus les propos de Valls et de certains gauchiards , voire les tiens. La liberté d expression doit être totale, qui plus est celle de la presse. Si quelqu un dérape, il prend ses responsabilités, on porte plainte et la justice tranche, si tant est qu il y est encore une justice impartiale. mais la censure, non. Empêcher un journal de paraître, y compris Minute, non. Pas chez nous.

      Enfin, qui est suffisamment couillon pour ne pas voir que toute cette campagne sur le racisme est parfaitement orchestrée pour nous " divertir " des vraies difficultés ?

      Supprimer
    2. Un bon républicain pur sucre. A quand le retour des mariages républicains d'antan à la mode Carrier ?

      Supprimer
    3. C'est pas de la liberté d'expression. Le problème, ce n'est pas ce que contient l'article, c'est la couverture. Et les gros fachos de Minute, ils le savent bien. Pourquoi leur prêter du crédit et faire les démocrates avec eux ? Un bon coup de marteau sur la tronche et voilà.
      Sinon, Koltchak, non, je ne suis pas républicain (je n'aime pas ce mot, d'ailleurs) ; juste démocrate-chrétien. Les mariages républicains m'ont toujours fait rigoler. Rien ne vaut l'une de nos bonnes vieilles églises, même si on n'a pas la foi.

      Supprimer
    4. Visiblement vous ne voyez pas de quoi je parle. Je vous conseille de lire cette notice : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste_Carrier

      Quand on défend la liberté d'expression, il faut savoir accepter que des opinions qui nous heurtent puissent être débattues publiquement. Et quand je dis cela, je parle de TOUTES les opinions, sans aucune exception, depuis les staliniens non repentis jusqu'aux nazis. Dès lors qu'on veut exclure une opinion du débat public on ne peut pas se targuer d'être un véritable démocrate.

      Supprimer
    5. Je ne connaissais pas ce sombre épisode de la Terreur. A vrai dire, à appeler Marats des unités, on comprend qu'il faut s'attendre à tout.
      Saisir des numéros indignes de Minute, cela n'a guère de rapport avec la Terreur.

      Supprimer
    6. Ce sont ces propos qui étaient visés par ma pique : "j'aimerais être un stal et militer pour la réhabilitation du goulag. Un peu de rééducation pour les bien-pensants, beaucoup de cailloux à casser pour les fachos." et les précédents : "je suis partisan d'interdire de publication ce torchon, de saisir son dernier numéro de merde et de coffrer sa direction, de préférence dans un goulag."

      Comme je vous l'ai dit, lorsqu'on a la prétention d'être un démocrate il faut savoir accepter l'expression de toutes les idées, sans aucune exception, sinon on ne vaut pas mieux que le premier Staline venu. Ce qui n'empêche pas de les combattre pied à pied dans le débat public. Mais que vaut cette conviction démocratique si elle choit au premier écueil venu ? Céder à la tentation totalitaire, même pour de bonnes raisons, ne fait de l'intéressé qu'un totalitaire de plus. Sans oublier que c'est on ne peut plus contre-productif en ce sens que cela permet à l'adversaire d'adopter la pose de la victime du système qui l'empêche de parler. Ça marche très bien dans les banlieues grâce aux associatifs. Pour l'heure ça tombe sur Minute, puis un jour, faute de fachos en carton qui seront les suivants sur leur liste ? A votre avis ? Et bien ce sera toutes les faces de craie qui ne déclareront pas que black is beautiful, que la cuisine française c'est très surfait et que seul le halal a droit de cité. Et là, vous serez seul, parce que tout le monde aura été endormi par la propagande officielle, ou mort de trouille à l'idée de se retrouver épinglé au tribunal. Tout ça parce qu'il y avait quelques effluves qui dérangeaient votre odorat par trop délicat.

      L'aristocratie républicaine au pouvoir depuis 40 ans a réussi. Elle a fait croire au peuple qu'elle détenait LA vérité, elle lui a fait croire qu'elle l'aimait, qu'elle se battait pour lui. Vaste blague. La bobocratie non seulement n'aime pas le peuple, elle ne l'a d'ailleurs jamais aimé, mais elle s'en défie, je crois même qu'elle en a peur. Elle se paie de grands mots comme "valeurs de la république", "démocratie", mais elle est claquemurée dans ses palais. Vous croyez servir la démocratie en ramant dans le même sens que ceux-là, alors que vous ne faites que les servir. Parce que dites-vous bien que la démocratie c'est avant tout la plèbe, qu'il faut avoir les narines musclées pour discuter avec elle, au lieu d'avoir des affectations de rosière. Il ne faut pas avoir peur de mouiller la chemise, de tailler le bout de gras, pied à pied, de confronter ses idées à celles de ceux qui vivent les deux pieds dans la crasse et à qui ont fait la leçon parce qu'ils ne se bousculent pas assez vite pour laisser entrer tous les loquedus de la terre qui viennent capter le pognon extorqué par un pouvoir qui a vite compris que son meilleur rempart contre cette masse hostile c'était encore de donner des droits et de l'assistanat à une clientèle captive.

      La terreur, ça arrivera quand les Français, et pas ceux de papiers hein, se réveilleront et comprendront qu'ils sont les cocus de l'histoire. Que non seulement les pantins qui les gouvernent se sont laissés déposséder de la moindre parcelle de pouvoir par les eurocrates, qu'ils y ont activement contribué, que la fable du peuple souverain c'est purement et simplement de la flûte et qu'on leur demande de casquer encore et toujours plus pour tous les autres, sauf les leurs.

      Supprimer
    7. Koltchak, beau coup de gueule. J'aurais aimé pouvoir le pousser.

      Supprimer
    8. Koltchak, je me permettrai de faire un parallèle, entendu ce matin dur Courtoisie.
      Ca concerne les soi-disants droits de l'homme. Ca sonne bien, c'est chaleureux et fraternel les droits de l'homme. Sauf qu'à vouloir mettre en place cette nouvelle religion dans plein de pays, les droits de l'hommistes ont foutu un sacré merdier dans pas mal de pays. Notamment en termes de coutumes et de cohésion.
      Partout où il y a les droits de l'homme, le peuple s'est divisé en petites fractions.
      Puis les gens qui condamnent la violence en Bretagne, savent-ils de quelle manière s'est construite la République? Ils n'ont aucune leçon à donner et quand ils s'émeuvent et condamnent la violence, mais qu'est-ce que je me marre!

      Supprimer
    9. @ Koltchak

      Magnifique réquisitoire.
      Bravo !

      Supprimer
  25. une pas pire que celles dont Corto a mis les liens... pas pire que celle présentant Sarkozy en Hitler...non ? où est passé l'humour et l'esprit fin de la gauche ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: te souviens-tu de l affiche surlaquelle il y avait Sarkozy grimé en Hitler... Les auteurs étaient les Jeunes Socialistes ! Quant à l humous des gens de gauche, c'est eux qui décident de ce qui est humour ou pas.

      Supprimer
  26. C'est sûr que Sarko en Pétain, c'était particulièrement minable, mais bon, ce n'était pas du racisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @L'heretique; si seulement, il n y avait eu qu en Pétain mais aussi en Hitler à l initiative des Jeunes Socialistes. Remember.

      Supprimer
  27. De nombreux billets sur ce sujet aujourd'hui et sûrement les jours suivants mais incontestablement CORTO s'est surpassé suivi de près par balboa:http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/quand-charlie-hebdo-insulte-la-religion-catholique-cest-de-lhumour-potache-mais-quand-minute-fait-de-lhumour-sur-taubira-cest-du-racisme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jean Marc: merci ! j ai vu qu ils m avaient mis en lien sur "Je suis stupide, j ai voté Hollande"

      Supprimer
  28. définitivement dégoutée, en lisant la Une des journaux à propos de cette non affaire... on file un mauvais coton... vraiment..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: tu en veux une de plus pour te dégouter un peu plus: le fondateur du collectif " Hollande Démission " arrêté cet après midi par la police à Paris pour circuler a bord d'une voiture sur la quelle est inscrit: " Hollande-Démission.fr, Hollande Dégage " voiture et tract saisis. relaché au bout de trois heures sans que le motif de son arrestation lui ait été formellement communiqué.

      Supprimer
  29. Ce journal vient de se tirer une balle dans le pied s'il pensait que ça servirait la cause de la droite ou de l'extrême droite.
    Certes les journaux de très-à-gauche n'ont pas été tendres avec Sarko et d'autres personnalités politiques et non politiques (ex. les titres "Le voyou de la République" ou "Casse-toi pauv'riche" que la gauche n'a pas dénoncés), mais si ce journal voulait "rabaisser" la crédibilité du gouvernement, il n'avait qu'une chose à faire : ne rien faire ! et profiter de la zizanie ambiante qui s'auto-entretient.
    Leur titre en plus d'être honteux et nul est maladroit et surtout est contre-productif s'il pensaient dénoncer une politique. Car une sorte d'union Républicaine à gauche et dans les médias se forme pour soutenir Taubira et le gouvernement se ressoude.
    Si le fameux "Buisson" est dans le coup, je ne comprends plus en quoi les gens le trouvent intelligent ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: je ne sera pas aussi affirmatif que toi. ça ressoude " de façade " le GVT et la majorité, point barre et juste le temps que l on passe a autre chose.
      Après sur cette Une, bof, c'est de la provoc a deux balles comme sait le faire Charlie et ça m 'étonnerait que Buisson y soit pour quelque chose.
      Mais encore une fois ce n'est pas tant cette Une qui est a critiquer mais bien plus tout ceux qui à cette occasion ont révélé leur côté obscurs en voulant censurer et interdire la diffusion. Voila qui me semble bien plus choquant

      Supprimer
  30. Tonique ce fil ! Fort heureusement, y'a pas que C.Taubira qui a la banane :-)

    Bien d'accord avec SEN, la une de Minute c'est du pain béni pour ressouder le gouvernement et faire diversion sur les sujets qui fâchent et préoccupent les français, qui paraît-il sont de moins en moins dupes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille BD: pour faire diversion, personne n en doute vraiment je pense. Alors ça va durer le temps que cela durera et pi , hop, on passera a autre chose.

      Supprimer
  31. Et en attendant, la suppression de la journée de carence pour les fonctionnaires en AM passe tranquillement...
    - chiffres douteux
    - cadeau politique
    - contres mesures (contrôles...) pour les naïfs
    Mais où est l'opposition ? Depuis 6 mois que ça se prépare, elle aurait pu argumenter, non ?

    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: Le nombre de choses qui passent en douce pendant que l on fait du bruit avec une banane....
      L opposition, euh, quelle opposition, ?

      Supprimer
  32. le darwinisme n'est il qu'une hypothèse delictueuse ? verra-t-on un ministre de la Republique mettre en oeuvre tous les moyens pour la faire retirer des manuels scolaires ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent, anonyme ! Après la morale laïque -Dieu que ce mot est laid !- le créationnisme ripoublicain, c'est superbe. Vous tutoyez le sublime, même.

      Supprimer
  33. Beaucoup de commentaires où tout a été dit mais je vais y aller du mien quand même.

    Je n'ai pas demandé à ma douce moitié ce qu'elle pensait de la Une de Minute qui soit dit en passant a du voir son chiffre de vente multiplié par 10, je je ferais mais pour l'instant , elle d'autres chats à fouetter et la banane n'y est pour rien en plus c'est mauvais pour son diabète.

    Je me pose une question simple, devra t on ne plus utiliser le mot "noir" dans beaucoup d'expression comme dans " une nuit d'un noir d'encre' ou "marée noire" au nom de l' anti racisme.

    Le racisme existe bien mais à force de le voir partout, cela finira par avoir des effets contradictoires et c'est tout.

    Il y a des xénophobes dans toutes les ethnies mais pour certains moraliste à deux sous, seuls les occidentaux le sont , je rappellerais à ces crétins incultes que c'est Victor Schœlcher qui a agi en faveur de l'abolition définitive de l'esclavage en France, via le décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848,

    Que l'esclavage arabo-musulman fut combattu par les troupes des colonialistes français et anglais et que ces derniers une fois parti, repartit de plus belle et que de nos jours on peut toujours acheter un homme dans certaines partie de l'Afrique mais il ne faut rien dire car les acheteurs ne sont occidentaux.

    Alors j'emmerde donc les jean-foutres de moralistes qui cherchent ma merde là où il n'y en a pas.

    Ah , j'allais oublié avec cette histoire à la con, la banane risque de moins se vendre et que les Antilles en sont un gros producteur, j'oublias la Guadeloupe est le département français le plus criminogène pourtant nos socialistes élus sont particulièrement absents sauf Valls qui y est allé une fois mais revenu en catastrophe, l'affaire Léonarda étant plus grave.

    Il y a Marseille aussi mais dans ce cas, les élections municipales y sont si importantes que les ultra-marines peuvent attendre.

    Marseille la blanche (?) contre Pointe à Pitre la noire dans l’esprit des gouvernants, on voit tout de suite la priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: cet anti-racisme effréné, utilisé bien souvent comme un rideau de fumée pour masquer le reste de l actualité, est aussi contre productif que l a été le fait de traiter tous les opposants au mariage zinzin d'homophobes. On voir le résultat: l homophobie, et je suis bien placé pour le savoir, qui était en régression , s'est réveillé.
      A force de traiter les gens de cons, un beau jour, ils en ont marre, alors ils disent " okay, vous nous prenez pour des cons, on va jouer aux cons ". idem avec le racisme ou l homophobie. C'est malheureux mais c'est ainsi.
      Quant aux moralisateurs, qu'ils commencent par s'essuyer les fesses.

      Supprimer
  34. Bravo Corto !

    Excellent billet.
    Très édifiant...
    Et, pour suivre, belles passes d'armes.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen