jeudi 8 novembre 2018

Médiocrité quand tu nous tiens...


Là, les amis, il va falloir que vous m'aidiez parce que sur cette polémique Pétain, je n'ai pas tout compris. Il a dit quoi notre trop jeune Président  ? Il a dit, en gros, que Pétain avait été un super soldat en 14 mais qu'en 40, le même avait merdé, fait des choix funestes. C'est pas la vérité ça  ? Si, il me semble. Alors pas de quoi en faire un plat.

Bon, okay, après cette andouille de Macron a rétropédalé, comme d'habitude, rajoutant ainsi de la confusion là où tout était simple: On peut être un grand soldat un jour ou à une époque et foirer sa fin de carrière à une autre, non ?

D'ailleurs, on pourrait aussi se poser la question de savoir si il a réellement et totalement merdé le Pétain. Certes, il a collaboré, certes il a joué à touche pipi avec les boches et fermé les yeux sur des tas de saloperies mais, à tout prendre, que serait devenu ce qui restait de France Libre si Pétain n'avait pas été là. Fallait bien que quelqu'un assume un minimum de gouvernance, non ? Et pi d'ailleurs, Pétain, il n'a pas fait de coup d'Etat pour prendre le pouvoir... On lui a filé, non ? Et c'est qui qui lui a filé, hein,...

Et puis, elle est où la cohérence, je vous le demande: En France, on diabolise Pétain mais cela n’empêche pas notre premier ministre "d'être heureux de rendre hommage" à Ho Chi Minh !

Enfin bref, toutes ces polémiques m'emmerdent au plus au point, tout cela est bien médiocre. A l'image de ce qu'est finalement la vie politique et médiatique actuellement.

Tout ceci étant dit, je trouve que l'itinérance mémorielle présidentielle vire au fiasco. C'est bien fait !


D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

67 commentaires:

  1. L'itinérance mémorielle est devenue errance présidentielle. Je l'avais supputée dès le début, ce terme d'itinérance m'incitant à faire ce constat. Quand on veut faire simple...!
    Notre Président applique au pied de la lettre sa devise "en même temps" c'est à dire "tout et son contraire, histoire de diviser (il adore) pour mieux régner (croit-il). Mais à force de jouer avec le feu, il va finir par se brûler les doigts... À moins que les Français renoncent... Ce qui est, malheureusement, assez probable. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IDEL:+ 1 à compléter avec le commentaire de Marianne plus bas

      Supprimer
  2. Ouiiii,Corto!

    Ce gland, qu'on présentait comme un génie de la com' et un orfèvre de la pensée complexe et du "en même temps",n'en finit plus de se prendre les pieds dans le tapis,dès qu'il prend une nouvelle initiative.

    Cette fois,avec le vieux,c'était probablement pour faire une petite risette à la droite,sinon à l'extrême droite...
    Mais on ne se refait pas,et va que je te rétropédale!

    Macron devrait s'abstenir de toute initiative malheureuse qui se retourne invariablement contre lui et la fermer...définitivement.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pétain extrême droite ?
      Homo Orcus

      Supprimer
    2. Vendemiaire: le pb c'est qu il est incapable de fermer sa gueule, encore plus sur les sujets qu il ne maîtrise pas

      Supprimer
    3. Géo

      Je connais des gens du secteur tertiaire qui ont voté pour lui(malgré mes propos à son encontre).
      Peu de temps après,premiers doutes avec:
      "On espère qu'il ne nous trahira pas!"
      Maintenant c est l incompréhension notamment devant les "fréquentations" et les photos,pires que les taxes comme effet destructeur de l image d',un président:stupéfaits,incrédules.
      Et encore n'avaient-ils pas conscience de la façon dont il continue à vendre le patrimoine et en faveur de qui il le brade.
      Les Français sont endormis politiquement et spirituellement ils ne voient pas les implications de décisions même lorsqu'elles sont anodines en apparence.
      Ils ne s interrogent pas et ne voient que les effets sans trop saisir les causes.
      Les merdias officiels de quelques milliardaires félons sont mille fois coupables mais ne justifient pas tout leur aveuglement et leur légèreté.

      Supprimer
  3. Totalement d’accord, une polémique idiote... mais un beau contrefeu pour faire oublier les vrais problèmes du pays.
    Pétain a été un soldat de la première guerre mondiale, je ne sais pas si on lui doit la victoire de Verdun ou non mais il a défendu à sa façon le pays lors de la « grande guerre ». Ensuite, il est facile de refaire l’histoire ...les résistants de la dernière heure sont très nombreux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: refaire l histoire, nos progressistes adorent cela, généralement en oubliant le contexte

      Supprimer
  4. Les propos du Président de la République étaient très mesurés et pleins de bon sens. Il n'y a même pas eu de rétropédalage, juste une précision. Mais bon, la critique est automatiquement de mise, quoiqu'il fasse et quoiqu'il dise. Et quand je lis qu'une fois de plus LFI y va de son venin, des gens qui se vantent comme Corbière d'avoir le portrait de Lénine dans leur bureau ne me paraissant guère qualifiés pour distribuer les anathèmes sur les erreurs du XXème siècle. Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme pour une hausse des carburants "assumée" droit dans ses bottes,mais aussitôt compensée par un projet d'aide financière,tant est grande la trouille d'une jacquerie des sans-dents le 17 Novembre prochain.
      Là aussi,Macron ne rétropédale pas:il "précise".
      Cépapareil...

      Vendémiaire.

      Supprimer
  5. Entièrement d'accord.

    Il y a 100 ans s'achevait une boucherie européenne, dont, rappelons-le la France est sortie vainqueur. A l'hommage à nos soldats et nos victimes, certains préfèrent leur idéologie et la défense zélée de la bien-pensance. Les nouveaux inquisiteurs veillent, et ne peuvent bien sûr faire autrement que de pourrir cet anniversaire. L'Histoire ils s'en foutent, ce qui compte c'est la propagation de leur histoire réécrite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Jef Koone
      Certes, nos valeureux soldats ont gagné la guerre. Mais la Paix n'a jamais été signée ; juste un Armistice. Fatale erreur politique...
      Qui a permis aux Allemands de dire qu'il n'ont pas perdu la guerre et, pire, qui a engendré la Seconde Guerre Mondiale. Qui, par voie de conséquence n'est que la deuxième partie de la Première ; l'Armistice n'étant qu'une suspension des combats, provisoire et d'une durée variable.

      Supprimer
    2. Géo

      Voici une autre vision de l Histoire:
      Hélas non la France ne fut pas vainqueur de la première guerre mondiale.
      Mais la City et Wall Street.

      Le but des Anglais était de détruire l influence allemande croissante y compris sur les mers,sur lesquelles les Britanniques voulaient garder l hégémonie acquise après Trafalgar en 1805,
      et acquérir le contrôle du Moyen-Orient pour s emparer des champs pétrolifères,d où la prétendue libération des peuples arabes du joug de l empire ottoman,qu'il fallait détruire pour s emparer des terres pétrolifères.
      Lawrence d Arabie a écrit dans ses mémoires être conscient que les Arabes étaient manipulés.
      Dés le début de la guerre,plus d un million deux cent mille soldats britanniques déferlent au moyen Orient.
      Le projet d aider à créer l État d Israël par les Anglais(Balfour sauf erreur)
      correspondait à un projet secret de contrôler,du fait de l emplacement de la Palestine,la route des Indes,le canal de Suez,les territoires pétrolifères.
      Il fallait détruire l influence germanique dans la région,très présente en Turquie(construction de voies ferrées par les Allemands en Turquie).
      C est Allenby,après la fin de la guerre qui gère tous ces territoires d orient en parfait despote pour mener à bien ce projet de mainmise sur les terres riches.
      On accorde aux Français une part du gain tout en se réservant la part du lion...britannique.
      Les Britanniques seront ensuite supplantés par les USA qui aideront à fonder le royaume d Ibn Seoud.
      Et la France et l Allemagne là dedans?
      Parmi les perdants saignés à blanc dans leurs forces vives.
      Quant à la Russie il fallait aux banquiers de Wall Street détruire cet ordre ancien peu proprice à leur conception du monde financier.Ils ont donc subventionné les Bolcheviks comme ils ont subventionné Français et Allemands pour se taper dessus.
      (Anthony Sutton:Wall Street et les Bolcheviks)

      Supprimer
    3. Géo

      J allais oublier celui ci:

      "Pétrole,une guerre d un siècle" par William Engdahl."
      (Sur Amazon mais certains ouvrages cités plus bas sont lisables aussi sur la Toile)

      Supprimer
    4. Géo

      À Franzi

      Oui.
      Et la situation de l Allemagne qui comme la France avait fait tourner la planche à billets pour subventionner la première guerre mondiale mais avait des réparations de guerre à payer,les vrais soutiens cachés du parti nazi,la personnalité de Hitler qui entendait des voix et se considérait comme missionné,échappant à plusieurs tentatives d assassinat,la conférence de Lausanne,les propos d agents des services secrets US qui le voyaient comme un personnage historique semblable à...Jeanne d'Arc pour une Allemagne en guerre civile puis en inflation ahurissante,la misère extrême de tout un peuple,la faillite de la Kreditanstal,(et maintenant de la Deutsche Bank ou des Italiennes?Les banques européennes sont faillitaires!)nous montrent une face bien moins connue que ce qui nous est présenté coutumièrement,une face où des forces obscures malveillantes oeuvrent pour détruire les identités nationales et spirituelles des nations dont le volatile de l Élysée est un agent malfaisant.
      Et le même volatile la ramène en prétendant faire la morale et savoir ce qui est bon pour nous et pour l Europe.
      Le drame de Sarajevo que l on nous présente toujours comme le malheureux fait qui amena la première grande guerre nous cache que celle là aussi fut méthodiquement concoctée en coulisses.
      De la même façon que se qui se produit actuellement a été élaboré et ne doit rien à des prétendus hasards malheureux.On s active à nous détruire.

      Supprimer
    5. Notons que cette fameuse Grande Guerre a déboulonné trois Monarchies sur quatre en Europe et curieusement, c'est celle d'Angleterre qui s'en sortie le mieux et qui rafla la mise au Moyen-Orient qu'elle convoitait pour le pétrole.

      Supprimer
    6. @Géo

      Vous parlez d'or mais dans le vide. On a distribué aux familles décimées des hochets pour adultes qu'on nomme médailles et des noms gravés sur des monuments en échange de la chair sacrifiée et de la douleur intergénérationnelle ? A qui profite le crime ? Pas aux peuples en tout cas.

      En 1917, mon arrière-grand-père français est mort dans l'ambulance à Attilly après avoir été renvoyé par trois fois au front après blessure. Il laissa une veuve et trois orphelins. Il avait 35 ans.

      Mon arrière-grand-père allemand a survécu. Communiste de la première internationale, il a brandi le poing par-dessus les tranchées. Dans la Somme, faute de munitions, il a fini l'assaut à la baïonnette. Les cochons, on les égorge avant de les éventrer. Là, les Français ou les Allemands, ils agonisaient dans la boue, les intestins dans les mains tant que l'assaut n'était pas terminé au milieu du tir de mortier. En rentrant des assauts, il n'était pas rare de retrouver les camarades gazés ou pulvérisés. En 1916, il prit un éclat d'obus dans la jambe qu'il conserva le reste de sa vie. Il fut renvoyé un moment dans un Berlin où on crevait de faim et où il apprit que sa jeune femme venait de mourir et ses quatre enfants envoyés à l'orphelinat. Il fut renvoyé au front dans l'artillerie et eut les tympans éclatés par les canons. En 1918, il revint invalide de la guerre et se loua dans une ferme d'une veuve de guerre afin de récupérer ses quatre enfants. Pour acte de bravoure, il reçut la médaille de fer de 1ère classe qu'il mis dans une boîte à chaussures et au grenier. Il répétait à qui voulait l'entendre qu'il avait été décoré pour des actes qui, en tant de paix, lui auraient valu le gibet. Il avait tué des gens qui ne lui avaient rien fait et dont la place était auprès de leur famille et de leur bétail et non à la guerre. en 1938, il fut accusé de communisme et la Gestapo vint le chercher. Il exigea d'être emmené en uniforme décoré de ses médailles (le livret du parti commmuniste caché sous le tas de fumier, les salopards qui ne voulaient pas se salir les mains, ne l'avait retrouvé). Au vu de son passé militaire, il fut relâché mais resta sous surveillance. Quand Hitler attaqua la Russie, le grand-père déclara que cela en était fini de l'Allemagne. En janvier 1945, par -35°C, il fut chassé de sa ferme et jeté sur les routes avec les 13 millions d'Allemands qui constituaient la population au-delà de l'Oder. Il fit partie des 8 millions qui n'arrivèrent jamais à Berlin. En décembre 1945, il mourut de dysenterie et de typhus dans un camp de réfugiés avec ses deux frères, sa seconde femme, sa belle-fille et ses deux petits enfants et balancé dans une fosse commune. Dites-moi de quel côté et à quel moment on y a gagné quelque chose ?

      Pétain, Clémenceau, le Kaiser, Churchill, Staline, ou Hitler ont été les bras criminels des banksters apatrides qui se sont gavés en allumant des conflits aux quatre coins du monde et en faisant massacrer les sans-dents sous la bannière de la fierté nationale, de la liberté ou des droits de l'homme.

      Si une poignée de médailles rend les gens amnésiques, c'est que ça n'a pas dû encore taper encore assez fort. Le meilleur est peut-être à venir.

      Supprimer
    7. Géo

      Au Canasson

      Le problème de l être humain est qu'il émerge peu de son animalité et tout le reste n est trop souvent que prétexte à recouvrir son animalité d un vernis de respectabilité et de légitimité à ses actes.
      Et il s étonne de ne pas être exaucé dans ses espérances.
      Parler dans le vide n est pas le problème de celui qui parle mais de celui qui n entend pas.Le premier transmet le message qu'il reçoit.Si la graine tombe sur un sol fertile elle germe.
      Sinon,tant pis pour le sol qui reste stérile!

      Supprimer
    8. Le canasson -témoignage bouleversant. Merci.
      Rien à ajouter.
      Ils vous ont transmis leur courage.
      C'est le plus bel héritage.
      Madame Chocolat

      Supprimer
    9. @franzi
      +1
      Et de rajouter que les allemands n'ont vu aucun militaire entrer dans leurs pays.

      Supprimer
  6. Pétain, c'est comme Louis-Ferdinand Celine, un grand militaire, un grand écrivain, avec leurs forces et faiblesses. Las, notre époque progressiste déteste l'histoire et lorsqu'elle regarde dans le passé elle le fait sans se remettre dans aucun contexte. Pour les progressistes, passé, présent, futur, sont une même temporalité.

    RépondreSupprimer
  7. Le problème ce n'est pas Pétain, c'est les enfants de Pétain.
    (bon, je sors...)

    RépondreSupprimer
  8. Chacun ici, aura sans doute sa version du fiasco de cette "itinérance mémorielle", mon cher Corto, voici donc la mienne.
    Tout d'abord, je dirai que je partage le diagnostic de Michel Onfray, qui voit en Macron : "un jeune garçon pas fini que le pouvoir a détruit en un an". Et si le pouvoir l'a détruit c'est parce que sa méconnaissance de l'âme française lui a toujours fait faire des mauvais choix. Et cette fois encore.
    Non content d'avoir régulièrement couvert les Français de son mépris, mois après mois, voilà qu'au moment de fêter le centenaire de la Victoire de 2018, alors qu'il aurait pu s'en remettre à nos armées pour organiser un de ces défilés sur les Champs-Élysées qui font l'admiration du monde, où on aurait vu les chefs d'états de la planète, les Français et les touristes étrangers, côte à côte dans un même élan, en souvenir de tous ces morts de 14-18, venir "voir et complimenter l'armée française", non, avec la légèreté d'un jeune garçon pas fini, il a privé les Français de leur fête, pour complaire à madame Merkel à qui la commémoration de notre Victoire aurait fait trop de peine.
    Et le voilà qui se lance dans cette "itinérance mémorielle" où à chaque étape, les Français l'attendent pour lui jeter à la figure leur mécontentement qui va grandissant de jour en jour.
    Et voilà que - cerise sur le gâteau - comme s'il n'y avait pas assez de polémiques, se greffe par là-dessus cette "polémique Pétain" !
    Pauvre Macron ! Qu'est-il allé faire dans cette galère, lui qui est né en 1977 ? Lui qui n'est pas historien, que pouvait-il être d'autre que le perroquet de ceux qui sont pour ou celui de ceux qui sont contre ? Eh bien il a été tour à tour, celui des uns puis celui des autres ! Quel meilleur moyen pour se mettre tout le monde à dos ?
    Que ne s'est-il souvenu des paroles du Christ disant qu'il faut "laisser les morts ensevelir les morts"! Et en revanche que n'a-t-il donné aux vivants - ces Français qui ont succédé à ces générations qui ont tellement souffert - l'occasion de fêter leur victoire, qui sera la dernière avant l'anéantissement de 1940 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: parfait ! pas fini. Immature en somme!

      Supprimer
    2. Pour ma part, je dis : "Bien fait pour sa gueule !". Et j'espère qu'il en prendra d'autres "parce qu'il le vaut bien".

      Supprimer
  9. "Si par malheur en d'autres temps l'usure de l'âge mena le maréchal Pétain à des défaillances condamnables, la gloire qu'il avait acquise à Verdun en conduisant l'armée française à la victoire ne saurait être contestée ni méconnue par la patrie" Charles de Gaulle au cinquantenaire de la bataille de Verdun.

    Il n'y a rien à rajouter, c'est dit et fort bien dit.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anne : tout à fait, le Nain. Je ne comprends pas du tout la "polémique " actuelle.Je pensais que nos médias font comme les médias US..( en plus léger ). des polémiques à tout va, pour n'importe quoi...sans rien savoir... Mais quand est ce qu'on avance dans ce pays ? on ne fait que parlotter ?
      tout à fait d'accord avec Marianne, plus haut.. un défilé au carré, une belle cérémonie, cela aurait été mieux que cette " itinérance" ( errance ? erratique ? ) qui ne ressemble à rien: c'est être partout et nulle part à la fois ( dilution) . J'ai l'impression qu'on les a " tué" deux fois... par manque de solennité.Bref, nos poilus méritaient mieux.

      Supprimer
    2. c'est le général Nivell le véritable vainqueur de Verdun !

      Supprimer
  10. Ben oui, comme d'hab, un pas en avant deux pas en arrière! Pour une des rares fois où notre président (argh, j'ai du mal!) ne dit pas de connerie, bing il en remet une couche qui fout tout par terre. Alors oui, Pétain a été un grand soldat lors de la 1ere guerre mondiale, c'est indéniable. Oui il y a eu la collaboration, mais bon il n'était pas seul et il y avait quelques dizaines de million de français qui chantaient sans qu'on les y force "Maréchal, nous voilà" donc pas tout blanc d'un côté ni tout noir de l'autre une fois de plus. Mais c'est très franchouillard de vouloir que que tout soit bon ou mauvais.
    Aucun juste milieu, dans tout les domaines.
    Pis pendant qu'on perd du temps à parler de ça, ça occulte bien les vrais problèmes, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord à 120%. Il faudrait essayer de ne plus ressasser les HLPSDNH* d'hier, pour anticiper les HLPSDNH de demain, et ça c'est pas gagné avec la bande de branquignols qui nous font rentrer les dignes successeurs des nazis à tire-larigot en France aujourd'hui.
      * Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant : "Les Heures Les Plus Sombres de Notre Histoire" (c'est quand on ne pensait pas Bien).

      Supprimer
  11. Ma mère me disait qu'en 1940,il y avait 40 millions de petainistes.
    Le problème se résume simplement à la mieux vaut être un boucher rouge qu'un homme de droite.

    RépondreSupprimer
  12. Pétain est le Général qui a gagné la dernière bataille française sans alliés.
    En 40, on l'appelle et il trouve une France et son armée laissée par Blum dotée de pistolet à bouchon et de lance pierre face à des Panzers et des Stukas.
    Une grande gueule "courage fuyons" déserte en uniforme et lance un appel enregistré (peut-être) mais certainement pas diffusé.
    Pétain fait pour le mieux et négocie admirablement avec Hitler. Il conserve la moitié de la France, son empire dont le soudan français ou papa est allé traîné ses guêtres en 42, c'est dire.
    En 45, toujours grande gueule nous amène les communistes c'est à dire les collabos qui vont se mettre à raser, purger, assassiner pour faire oublier leur collaboration, la meilleure défense étant l'attaque. Enfin il nous laisse toutes ces conneries collectivistes, chosiales, qui nous plombent encore.
    Maréchal nous voilà !
    Heureusement qu'on a eu Pétain et non De Gaulle à cette époque.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Homo Orcus: toi, on dirait que tu as un pb avec le grand Charles :)

      Supprimer
    2. Et oui ! Toute cette gauchie qui nous empêtre depuis plus de 60 ans on la doit à grande gueule comme dit l'autre. Tout le monde politico-médiatique n'a que de Gaule a la bouche ! Cette grande gueule est une marionnette que le camp du Bien agite sans retenue depuis trop longtemps. Un capitaine n'abandonne JAMAIS son navire. Dans peu de temps, hélas, nous verrons qui aime vraiment son pays la France et ses compatriotes.

      Supprimer
    3. @ Homo Orcus
      Merci beaucoup. Et tout à fait de votre avis.
      Trop rares sont les personnes ayant l'objectivité, l'honnêteté et le courage de rétablir une vérité constamment déformée et sortie de son contexte.
      J'ajouterai seulement que les jeunes et "courageux" politiques de l'époque se sont dépêchés de courir se planquer en Angleterre, prenant juste le temps de déléguer les pleins pouvoirs, mais surtout les emmerdes et LA responsabilité, à un vieillard. Histoire de pouvoir bien le critiquer par la suite, sachant que la France, battue à plate couture, ne pourrait s'opposer à la volonté de l'ennemi sans provoquer encore des dizaines, voire des centaines de morts supplémentaires ; sans compter le risque majeur de perdre ce qui restait de la France dite libre.

      Supprimer
    4. Il fallait bien un homme, un vrai pour organiser la Résistance, un militaire saint Cyrien qui avait le sens de la stratégie. Et un grand homme politique français qui a imposé la place de la France face à Churchill et Roosevelt.
      Vous oubliez que tant de Franaissance ont enfin respiré en entendant l'Appel.Jusque dans l'île de Sein, il a été entendu. Tous les Senois ont rejoint Londres.
      De Gaulle, c'est la fierté de la France, celle qui dit - non.

      Madame Chocolat

      Supprimer
  13. Médiocrité, c'est sur !
    Nous sommes dans le pétrin et ils veulent nous mener à la baquette.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  14. Etudiant , j'avais fait une dissertation sur Pétain où je défendais ce bonhomme mais sans le mentionner . Je ne vais pas réécrire l'histoire mais à la fin pour éclairer j'avais inversé les noms en mettant le grand Charles , appelé à négocier avec l'Allemagne et notre petit vieux qui lançais depuis Londres son appel à la résistance .
    Qu'aurait-il fait de plus ou de moins ?
    Notre écolier qui nous sert de président , encore une fois , se fout les pieds dans le tapis .

    RépondreSupprimer
  15. Géo

    Quand on est une petite caille présidentielle malveillante au service des Rothschild and Co on ferme son bec empli de menteries infâmes du genre que l on est revenu en 1930 avec la "peste populiste" et autres fadaises et on reconnait humblement sa complicité avec ce qui s est passé du fait que l on sert les vrais coupables de tout ce gâchis:

    Carroll Quigley
    "Histoire secrète de l oligarchie anglo-américaine"

    Antony Sutton:

    "Wall Street et l ascension de Hitler"

    Jacques Pauwells

    "Big business avec Hitler"

    Qui a livré les combustibles pour alimenter la machine de guerre allemande?
    Qui a subventionné le parti nazi et les bolcheviks?
    Les patrons du Manu antinational qui lui même a le bec empli de mensonges infâmes y compris quand il se déplace à des cérémonies commémoratives pour faire voter les défunts.
    Sa présence est déjà une imposture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo

      N'oubliez pas non plus la grande bourgeoisie française qui n'a jamais digéré les 5 milliards de francs-or qu'elle a dû verser à Bismark pour récupérer son armée prisonnière afin de mater la Commune. Non seulement la population allait cracher au bassinet au travers une palanquée de taxes et d'impôts, mais en plus on allait plumer l'Allemagne. Le pillage économique de la Rhénanie, et celle de la Ruhr, où le charbon extrait par les mineurs allemands était transporté en France puis revendu à l'Allemagne - a permis, entre autre, aux industriels et aux propriétaires français de mines de charbon de virer les mineurs français et de bâtir des fortunes colossales sur le pillage des ressources du pays vaincu jusqu'en 1933 où Hitler devenu chancelier, surfant sur le ressentiment anti-français avait décrété la cessation de tout remboursement de dédommagements de guerre à la France.

      Les ferments de la seconde guerre mondiale ont été plantés dès la signature du Traité de Versailles. Au vu des perspectives d'enrichissements pharaoniques, on n'allait pas s'arrêter en si bon chemin...et puis on commençait à mettre en place une politique d'extermination des populations...

      Pour ceux qui s'inquièteraient des dédommagements de guerre stoppés en 1933, sachez que le dernier remboursement a été versé le 3 octobre 2010 à la France.

      Question subsidaire : où est passé le flouze et pour quel usage ?

      Supprimer
    2. Géo

      Conséquences du traité de Versailles!
      C est un débat entre des analyses du type de celles de Keynes et celles de Jacques Bainville.
      Tous deux s accordent néanmoins sur le fait que rabaisser et ponctionner l Allemagne de la sorte équivalait à la rendre plus revancharde que jamais.
      Bainville voyait surtout la nécessité de profiter de la victoire française (à la Pyrrhus)pour la morceler, pour défaire l unité réalisée par Bismarck autour de la Prusse,unité elle même dopée par Napoléon 1er avec la création de sa confédération du Rhin(1806) et sa défaite à Waterloo.

      Dans "mein kämpf" Hitler dénonce les conséquences du traité de Versailles et la misère extrême du peuple allemand en proie à la guerre civile(Spartakistes)au paiement des dommages de guerre dans un pays en ruine.À la misère croissante s oppose et s étale la richesse considérable de quelques uns.
      (À la lecture de longs passages de l ouvrage on pourrait se demander si Hitler a écrit ce livre seul).

      Supprimer
  16. Je ne digère pas le statut des Juifs.
    A parts, "itinérance mémorielle au format inédit", ça aurait eu sa place dans "Les Précieuses ridicules".

    RépondreSupprimer
  17. @ Homo orcus

    Où voulez vous que je pose le "vainqueur de Verdun" et le "chef de l'Etat français",le tout réuni sous le même képi?

    A la gauche de Maurice Thorez?

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à côté de Staline pour son planisme en tant que chef civil et économique à cette époque.
      De Gaulle a invalidé toutes les lois de Vichy mais pas tous ses concepts très satisfaisants pour les cocos.
      Homo Orcus

      Supprimer
  18. pétain a tord de signer l'armistice il aurait dut continuer la guerre depuis l'empire coloniale, depuis l’Affrique du nord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ignorez l’Histoire comme vous ignorez l’orthographe et la grammaire. C’est justement pour éviter qu’Hitler ne poursuive son offensive jusqu’en Afrique du Nord que Pétain avait demandé et obtenu l’armistice.

      Supprimer
    2. Géo

      À Thomas Lubac

      Pétain n avait pas le choix il lui fallait composer avec un ennemi triomphant.
      Il fallait bien que quelqu'un essaie de sauver les meubles.Si Pétain n avait pas été candidat à ce poste,un autre que lui aurait été placé devant le même dilemme et on voit mal comment celui là aurait pu faire beaucoup mieux.
      En revanche ses prédécesseurs n ont pas été brillants malgré les avertissements répétés de gens comme Jacques Bainville par exemple qui voyait que la guerre allait reprendre avec l Allemagne.

      Supprimer
    3. je vous conseille d'aller voir ce site, il y a des historiens qui montre que la France pouvait continuer la guerre en 1940 : Fantasque Time Line | 1940 - La France continue la guerre http://1940lafrancecontinue.org/ :

      Supprimer
    4. sur ce ce site, des historiens ont démontré que la france pouvait continuer la guerre depuis l'empire : http://1940lafrancecontinue.org/

      Supprimer
    5. à Ribus
      La signature de l'armistice a été une très bonne opération pour Hitler; ça a permis à l'armée allemande de déléguer une grande partie de l'occupation à la France pour se consacrer à l'opération Barbarosa. Parce que figurez vous, une occupation, ça coute cher, ça mobilise des soldats. Alors, si on peut sous traiter cette opération, il n'y a que des bénéfices à attendre.
      Alors, excusez moi, mais essayer de remettre Pétain sur un piédestal, non merci. De Gaulle (et Churchill)avait vu juste dès le départ, mais il ne faut pas oublier que la France a été traumatisée par l'hécatombe de 14/18 et n'en voulait plus, à n'importe quel prix. C'est le Front Populaire qui a dû se résoudre à relancer le réarmement vu l'évolution de la situation internationale.

      Supprimer
  19. Le Maréchal Pétain était né en 1856 et avait donc 58 ans en 1914. Il pouvait prendre sa retraite avec le grade de colonel ce qu’il n’a pas fait. En 1918, il était général d’Armée, commandant en chef des Forces françaises et a été élevé à la dignité de maréchal de France le 19 novembre de la même année. Si l’on en croit Mélenchon, individu bien connu pour ses actes de bravoure au combat, à cette époque, on remettait le bâton aux 21 étoiles à des antisémites et des traîtres...

    Précédemment, Pétain enseignait à l’Ecole de guerre et ses cours étaient même suivis par des généraux. On le surnommait « précis le sec ». Les soldats lui étaient reconnaissants et mon grand-père en fut car, dans le carnage, Pétain parvenait à épargner des vies et à améliorer les conditions de vie des poilus. A noter aussi qu’en 1916, il avait créé la 1ère division de chasse aérienne.

    On peut ajouter que ce maréchal de France qui va être posthumément exclu de la cérémonie des Invalides a signé un armistice avec Hitler et non une capitulation, deux mots ayant un sens très précis. Il faut rappeler qu’il fut porté au pouvoir grâce en grande partie aux parlementaires de Gauche dont certains ont fui la France tout de suite après. Ils reviendront à la Libération pour être des accusateurs du Maréchal.

    Pour compléter votre information, je vous conseille la biographie de Pétain chez Pardès par Gérard Bedel , 127 pages, 12 euros ; l’essentiel y est.

    RépondreSupprimer
  20. Merci, Corto, pour ce billet courageux.
    Enfin quelqu'un pour oser dire la vérité et la replacer dans son contexte !

    Même s'il a été mal conseillé (par ceux qui étaient restés, EUX), il a toujours fait du mieux possible, bien qu'il n'ait pas eu d'autre choix que de faire des concessions et des sacrifices pour sauver, autant que faire se pouvait, la plus grande partie possible de son peuple.

    "La critique est aisée, mais l'art est difficile".
    Si nous n'avions eu que ces lâches déserteurs pour faire face à l'ennemi, la France d’aujourd’hui serait Allemande. Vous me direz : "Ce n'est pas pire qu'être musulmane" ! Mais quand même...
    Et ce sont ces lâches et leurs complices, ainsi que leurs actuels défenseurs, qui ont osé condamner à mort ce vieillard qui s'était tant dévoué, et ce tout au long de sa longue vie, poussant l'ignominie jusqu'à le déshonorer et même violer sa dernière volonté (reposer pour l'éternité auprès de ses soldats).
    que ces vils personnages nous expliquent un peu ce qu'ils ont fait de bien pour le pays, pendant qu'ils étaient planqués, bien à l'abri de tout danger...

    Pour ma part, j'espère que sa mémoire sera réhabilitée, et sa dernière volonté exaucée. ENFIN !
    Par ailleurs, j'estime que, dès qu'on parle de 14-18, la moindre des choses serait de ne pas le dépouiller de ses immenses mérites. Et qu'il est parfaitement injuste qu'il ne soit pas à l'honneur, spécialement pour cette commémoration.

    Pendant quelques trop brèves minutes, probablement pour la première et unique fois, et même si j'ai déploré le bémol qu'il avait cru bon d'ajouter et si je n'étais pas dupe de la manœuvre, j'ai été d'accord avec Macro-Néron. Et, même si je n'aurais pas été jusqu'à lui accorder un bulletin de vote (faut pas déconner, quand même !), j'étais prête à lui décerner 1/2 bon point.
    Las ! Son TOC du "en même temps" vient de le propulser à + "- 100 000". Pauv' type !!!

    RépondreSupprimer
  21. @ Ribus
    Merci beaucoup pour ces précisions, visiblement indispensables. :)

    RépondreSupprimer
  22. Géo

    Combien de Français savent que notre Manu la caille veut fusionner le parlement français et le Bundestag?
    Des discussions sont actuellement en cours.
    Et qui par la vente de Alstom bradée à mis la reparation des réacteurs des sous-marins nucléaires et des centrales français entre les mains de l Étranger?

    Ce que le maréchal Pétain n'a pas entrepris de faire pour ce qui regarde le projet de fusion des deux parlements.
    À qui la caille pornocrate de l Elysée compte céder le siège de la France au Conseil de Sécurité de l ONU du fait de l abandon de notre maitrise technologique sur nos réalisations nucléaires?
    Car c est ce qu'il veut,à mon sens.
    Ou un "partage" là aussi avec l Allemagne?
    C est à dire une soumission à l Allemagne.
    Les Anglo-saxons ont toujours été ennemis plus ou moins déclarés de la France.

    RépondreSupprimer
  23. À Franzi si la paix
    fut signée au traité de Versailles et puis toute une série d'autres eondécoulérent

    RépondreSupprimer

  24. « Quand on se soumet de la sorte à l'occupant nazi, quand on devance ses demandes, quand, de son propre chef, on adopte des lois scélérates, quand, sans même en référer à l'autorité de tutelle, on dépêche ses gendarmes pour mieux cueillir, au pied levé, des familles entières de juifs, envoyés par la suite à Drancy avant de finir à Auschwitz et pour mieux déporter tziganes, francs-maçons, homosexuels et opposants politiques, quand on a sur sa conscience la mort de dizaines de milliers d'innocents qui ont disparu dans des circonstances qui sont autant d'insultes au genre humain, quand on a les mains sales d'actions en tout point contraires à la morale élémentaire, on ne peut prétendre être honoré ou célébré par les plus hautes autorités de l’État. » Source Slate. Laurent Sagalovitsch
    Voici pour rafraîchir la mémoire de certains.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes en pleine dystopie
      Homo Orcus

      Supprimer
    2. Rajoutez pour l'édification de chacun avec l'active collaboration des banques Rockfeller, Rothschild et Goldman & Sachs qui s'en sont mis plein les fouilles en finançant et les USA et Hitler en même temps.

      Supprimer
    3. Géo

      Au Canasson

      +1!

      Et c est aussi pour cela que la France ne pouvait pas gagner la guerre en 40 malgré ce que certains historiens écrivent,dés lors que des puissances financières colossales ont choisi une stratégie qui excluait cette option.

      Supprimer
  25. Macron ayant commencé par le funeste ça donne de l'espoir pour le futur

    RépondreSupprimer
  26. Oui, la collaboration c'était triste et pas glorieux, mais pour moi, c'est l'épuration qui fut vraiment abominable. Sous l'occupation, on pouvait craindre pour sa vie, sa famille, son confort, et commettre des lâchetés, tout le monde ne peut pas être un héros, sinon il n'y en aurait plus (de héros ). Mais l'Épuration, ce n'était pas de la peur, c'était de la haine, de la stupidité, et le triomphe de l'intolérance la plus abjecte

    RépondreSupprimer
  27. Géo

    Et puisqu'il est sujet de guerre mondiale et que le 11 novembre est là,
    plutôt que d'aller regarder certaine caille nichée à l Élysée,telle un gros coucou parasite,courir se pavaner en prenant de ses déplaisantes mines feintes de circonstances,à l occasion de commémoration où les sacrifices de nos ancêtres sont niés par la politique d invasions migratoires organisées par caille félone et sa coterie,
    peut-être serait-il préférable d évoquer le roman de Roland Dorgelès,les croix de bois,
    qui inspira un très bon film de Raymond Bernard,film plébiscité par les Poilus survivants pour son réalisme.
    (Raymond Bernard qui réalisa aussi la très probablement meilleure version des "Misérables" à une époque où la France ressemblait à autre chose qu'une poubelle à ciel ouvert et où littérature et cinéma étaient encore de la vraie création et non point ces m..... ,que l on prétend maintenant nous vendre comme des chefs-d oeuvre,notamment du "vivre-ensemble", formule creuse et stérile qui mène plutôt au "vivre-en-sang" à l allure où vont les choses.)
    Lire le roman ou visionner le film serait sûrement plus "mémoriel" de par l ambiance véridique dans laquelle on se trouve happé, que d assister à des manifestations insincères de politiques impies et sournois,on a déjà appris avec le gros poussah et son "black M."ce que vaut ce genre de gugusses quand il s agit de devoir de mémoire.
    Avec le Manu on n est jamais à l abri de surprises déplaisantes de dernière minute.Autant s en prémunir plutôt que d assister à quelque scène humiliante inattendue.

    RépondreSupprimer
  28. Tout cela pour... selon Mac. ... arriver à donner à la France la voix des "quartiers " ... comme aujourd'hui devant l'Arc de Triomphe - alors que les poilus bretons par exemple sont occultes et de façon générale tout notre terroir est oublié.
    Il parle de paix mais il va -t- en guerre contre certains pays qui eux ont compris qui est l'envahisseur.
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À madame Chocolat

      Ayant voulu inspecter quelle nouvelles crasses le volatile de l Élysée nous pondrait ce jour,je lis qu'une chanson fut jactée par Angélique Kidjo:"blewu".
      Je vais donc voir un peu.

      C est une histoire de léopard qui saute par dessus une maison et on invite aussi les gens à "rentrer doucement chez soi",dans la chanson.
      En bref quel rapport avec le 11 novembre?
      Nous chercherons vainement.

      Sur youtube on intitule cela en gros,par:
      "une chanson,"Blewu",qui a ému tout le monde,chantée par Angélique Kidjo,etc..."

      Très brièvement au tout début de cette vidéo, on voit d abord un petit choeur de jeunes anémiques et quelques têtes dont celle du président Poutine dont l expression montre qu'il s attend à assister à un spectacle affligeant.
      (Pensée du genre:"qu'est ce que c est que ça encore?Ah là! là!")
      Le président Trump arbore une façade protocolaire en n en pensant pas moins,il essaie de paraître intéressé,tandis que notre volatile élyséen ne se sent plus intérieurement de fierté parce qu'il croit être le patron,du fait qu'il impose cette daube à cet aéropage.
      Ou plus exactement il inflige cette prestation dont l idée lui a été certainement soufflée car on sent qu'il prend lui aussi une mine de circonstance devant une chanson dont il se fout complètement.
      J ai arrêté la vidéo après une minute de cette chanson censée remuer les coeurs à laquelle on ne comprend rien c'est d origine africaine et en un idiome africain.
      Elle n'a en outre aucun éclat particulier.
      Pas plus que la chanteuse à mon sens.
      Il parait que notre volatile a jacté,prêchant à coup sûr pour sa paroisse et nul doute que cela devait être lassant et confus.
      Encore un 11 novembre raté,pitoyable et même insultant.

      Amitiés

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient