samedi 16 mai 2015

Peines de mort en Rafale


Nous nous sommes tous réjouis que la France ait vendu 24 Rafale à l'Egypte pour plus de 5 milliards d'euros; enfin quand je dis nous nous sommes tous réjouis, c'est sans compter les soupes au lait dans mon genre qui se posent la question de savoir comment ces avions seront payés. Mais passons...

Nos autorités ( socialistes ) ont donc jugé que ce pays et son régime étaient suffisamment fréquentables pour qu'on puisse leur fourguer des avions de guerre.

Bien, maintenant je pose la question: Comment les socialistes français qui ont toujours été à la pointe du combat contre la peine de mort - j'en ai encore lu s'insurger contre la peine capitale infligée hier au jeune terroriste de l'attentat de Boston - peuvent admettre et accepter vendre des avions de guerre à un pays " ami " qui condamne à mort ses opposants politiques dont certains furent élus démocratiquement ?

Ces deux dernières années, l'actuel pouvoir égyptien, non démocratiquement élu, a condamné à mort plus de 200 personnes. La première pendaison a eu lieu le 7 mars dernier.

Ceci dit, si nous commerçons avec des pays qui pratiquent encore la peine de mort, c'est que ce châtiment n'est pas aussi infâme que cela, pourquoi donc ne pas la rétablir chez nous ?

Folie passagère 2775.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

22 commentaires:

  1. Tu aurais du enfoncer le clou avec les Mistral. Désespérant, toute cette mauvaise foi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: ah oui mais là cépareil , les Mistral , c'est pour sauver la démocratie ukrainienne, et tant pis si celle-ci est aux mains de gens pourris jusqu à la moelle.
      Tiens, j en ai profité pour rajouter une phrase dans mon billet en guise de conclusion

      Supprimer
    2. @ Corto
      Eh bien, je suis encore plus d'accord avec votre nouvelle conclusion.
      Par exemple, pour tous les violeurs et assassins d'enfants.
      La grande excuse voulant que ça n'est pas dissuasif ne vaut rien : ça en fait au moins quelques-uns qui ne recommenceront pas. Et ça compensera, en partie, la suppression des peines-plancher. Même, et surtout, si ne dis pas merci à la grande haîneuse de notre France ; qui fut belle...

      Supprimer
    3. @Franzi: tu px toujours rever. il y a des sujets qui en France sont considérés comme définitivement clos et la peine de mort fait partie de ces sujets: on ne touche pas à l abolition ! na !

      Supprimer
    4. @ Corto
      Je sais, hélas!
      Mais ça fait parfois du bien de rêver. Surtout quand il ne nous reste plus que ça...

      J'en profite pour préciser que c'est la France qui fut belle. Pas cette vieille sadique.

      Supprimer
  2. Mêmes interrogations que toi. Tout en prenant en compte les nécessités de la "real politic", la politique étrangère de la France (du ressort du seul président... ) est devenue strictement incompréhensible. Tantôt le respect des droits de l'homme interdit de fréquenter des alliés objectifs, tantôt on s' assoit dessus. Le pathos et l' émotion ont pris les gouvernes... J'espère que BHL va nous sortir un éditorial dont il a le secret sur le printemps égyptien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: la pathos, l émotion... mais l hypocrisie plus encore ! ce qui était mal, pas bien, blablabla, du temps ou la gauche était ds l opposition est tout a fait acceptable maintenant. L'indignation permettait de taper surr la droite au pouvoir: hou les méchants pas droitsdelhommistes, maintenant qu ils sont au pouvoir, c'est diférent.

      Supprimer
  3. M'enfin, Corto, quand même, vous savez bien... ;-(
    Il vaut infiniment mieux "vendre" des Rafales à un pays dont on est certain qu'il ne nous paiera pas (ou alors avec quelques noyaux de dattes, surtout depuis que les terroristes ont réussi à faire baisser le tourisme qui fut leur 2ème source de revenus) plutôt que de livrer des Mistral déjà payés, construits, et qu'on maintient en rade à prix d'or. Sans parler des conséquences qui nous attendent...
    Mais tout ça n'est que du VENT, me direz-vous. Certes, mais des vents nauséabonds et ruineux.

    De plus, dans le bizness, on ne doit pas faire de sentiments. Et encore moins changer les poids au cours de la pesée.
    Et puis, on procure bien (je n'ose pas dire "donne", ce qui est pourtant le cas lorsqu'on vend sans se faire payer !) des armes
    lourdes aux terroristes pour qu'ils puissent plus facilement réaliser leurs attentats. De préférence chez nous. C'est plus facile pour la récup' politique (Cf esprit Charlie et autres subterfuges...). Sans parler du "bichonnage" qu'on leur offre à l'issue de leur stage djihadistes.

    Ouf ! Ça va mieux. Si j'ose dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: le dossier Mistral est consternant. comment Pépére a-t-il pu se laisser enfermer là dedans ? mystère sauf a considérer qu il est tres tres mal conseillé et qu il est lui même très très con ou a la solde des ricains. Les 3 solutions n étant pas exclusives l une de l autre

      Supprimer
    2. @ Corto
      Hélas ! 3 fois hélas !!!

      Supprimer
  4. Cepapareil, les égyptiens ils ont pris une option sur 24 n'avions à pépère..

    J'ai écrit une option car ils n'ont toujours pas dit comment ils allaient les payer.

    C'est pas grave, on est pas à un milliard près.

    De toute façon, les Rafale, c'est pour faire la guerre juste pour les défiles et des parades.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: on est pas a un milliard près, c'est tout a fait cela, un mistral par ci, un rafale par là.

      Supprimer
  5. J'ai tapé : Égypte condamnations à mort, sur mon Google, mon cher Corto, parce que je n'avais rien entendu sur le sujet.
    Et voilà les entrées que j'ai trouvées :

    2 fev 2015 - Le Parisien - Égypte : condamnation à mort de 183 hommes...
    2 déc 2014 - Le Monde - Égypte : 188 condamnations à mort de partisans...
    1er avr 2015 - Le Monde - En Égypte, 11 condamnés à mort pour des heurts...
    24 mars 2014 - Le Monde - En Égypte, plus de 500 musulmans condamnés à mort...
    28 avr 2014 - Libération - Près de 700 partisans de Morsi condamnés à mort en Égypte

    Ensuite ça recommence : 188, 183, 11, 500 etc., sur 224 entrées et 27 pages, et nous on ne n'est pas au courant, on a des problèmes de touche-pipi à régler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: vous verrez que bientôt on vous rétorquera que si vous voulez être informé, à vous de vous renseigner ! :)

      Supprimer
  6. Un condamné à mort doit être exécuté , pendu ou exécuté au canon antiaérien c'est pareil.
    Au Japon c'est aussi la pendaison ce qui ne nous empêche pas de manger des sushis et faire du commercial avec ce pays , aux USA de même , il est vrai que lorsque c'est politique ou sociétal il y a lieu de s'inquiéter , l’hystérique de service serait capable de la refaire fonctionner la veuve pour les fachos que nous sommes .
    Pour les rafales , mistal et autres babioles qui vont nous coûter des milliards , pas de panique c'est l'état qui paie .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Ouais, comme tu dis, c'est l etat qui paye... et bien si on faisait l addition des conneries de ce GVt avec notre pognon... tiens allez juste deux exemple: Ecoumouv' = 1 milliard au bas mot. Les Mistral, un autre milliards total de l ardoise 2 milliards qui auraient pu ne pas etre dilapidé sans aucun pb. Et je ne compte pas en plus les autres conneries de Ségolène.

      Supprimer
  7. Un avion de combat est destiné à tuer, non?
    Le plus rigolo serait que les condamnés à mort soient exécutés par des Rafale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: ben t es en forme ! bien vu, voila qui serait rigolo ! Bon retour parmi nous ( déjeuner de blogueur le 13 juin a Paris, si tu peux et s cela te dit )

      Supprimer
  8. La politique INTERIEURE de l'Egypte est effectivement condamnable surtout du point de vue des droits de l'Homme.
    Les avions de chasse interviennent dans la politique EXTERIEURE d'un pays, et l'Egypte doit assurer la sécurité du canal de Suez.
    Comparer ce qui n'est pas comparable, voilà la principale technique des manipulateurs de foule.

    RépondreSupprimer
  9. J'attends avec intérêt la démonstration selon laquelle les Rafales ne serviront qu' à la politique extérieure de l'Égypte, et ne seront jamais utilisés pour résoudre des conflits internes... Par ailleurs l'Égypte seule garante de la liberté de circulation dans le canal de Suez, ça me laisse rêveur...

    RépondreSupprimer
  10. "Par ailleurs l'Égypte seule garante de la liberté de circulation dans le canal de Suez, ça me laisse rêveur... "
    Elle n'est effectivement pas seule pour sécuriser le canal et heureusement.
    Elle doit aussi assurer la sécurité de son pays en possédant une force de dissuasion, comme le font presque tous les pays (qui peuvent se le permettre)

    "J'attends avec intérêt la démonstration selon laquelle les Rafales ne serviront qu' à la politique extérieure de l'Égypte, et ne seront jamais utilisés pour résoudre des conflits internes..."
    Je ne peux pas la donner, techniquement ces avions pourraient être utilisés pour résoudre des conflits internes mais j'en doute, ce n'est pas comme ça que les pays qui disposent d'avions de chasse les utilisent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @David Cuvillier et Gridou: les exemples ne manquent pas de pays qui, à un moment ou un autre, se sont servis de leur aviation pour des conflits interieurs ( ou présentés comme interieurs): la Russie en Georgie, la Syrie, l'Irak, Israel sur Gaza, la Libye de Kadhafi,, etc...

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa