vendredi 1 mai 2015

Attaqué par La Libre Pensée, Jean-Paul II obtient un sursis


Le tribunal administratif de Rennes a donné raison à la Libre pensée qui demandait le retrait de la statue de Jean-Paul II du domaine public de Ploërmel.

Pour le tribunal administratif de Rennes, la statue de Jean-Paul II de Ploërmel, et la croix qui la surplombe, n’a pas à rester sur le domaine public. Saisi par la fédération de la Libre pensée morbihanaise le 26 mars dernier, il vient de rendre son jugement en délibéré. Il confirme le caractère illégal de son implantation en 2006 dans le centre-ville de Ploërmel.

L’association demandait le déplacement de la statue pour être en accord avec la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État. Le rapporteur public avait proposé d’enlever la croix et l’arche,« symboles ostentatoires de la religion ». Le tribunal administratif a suivi sa proposition.

« Le tribunal s’est prononcé en faveur de la suppression de la croix », confirme Patrick Le Diffon, le maire de Ploërmel qui note qu’elle fait partie de l’œuvre. « Si on enlève la croix, c’est l’auteur qui peut nous attaquer… »

Œuvre de l’artiste russe Zourab Tsereli, la statue est protégée par la loi sur la propriété intellectuelle et son auteur a fait savoir à l’ancien maire de Ploërmel, Paul Anselin, qu’il s’opposerait à toute modification de l’ensemble.

Si la croix ne peut être désolidarisée de la statue, c’est le monument entier qui devra quitter le domaine public. « Nous n’en sommes pas là », prévient le maire de Ploërmel qui attend la réception du jugement écrit du tribunal administratif.

« Nous aurons six mois pour décider si nous faisons appel devant le conseil d’État. » Une autre hypothèse est également évoquée : le déclassement de la place du domaine public. Patrick Le Diffon fait savoir qu’il utilisera tous les recours possibles avant toute décision légale.

La statue de Jean-Paul II n’est donc pas prête à quitter sa place renommée récemment « Saint Jean-Paul II », mais elle est en sursis.

Source: Ouest France, 30 avril 2015.

P'tain, et les signes ostentatoires de connerie, façon Libres Penseurs, quand est-ce qu'on l'éradique ?

Et de savoir qu'un Tribunal administratif se prête à pareil guignolade, ça me ... ça me... Bref...

Folie passagère 2756.
Résultat de recherche d'images pour "Libre pensée"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

46 commentaires:

  1. Solution: proposer un bail emphytéotique dudit emplacement à la paroisse du coin (ou à l'évéché, tant qu'à faire) genre 1€/m2 par an sur 100 ans. Il suffit de faire voter ça au conseil municipal et c'est réglé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: crois tu que cette solution empêchera ces laïcards de seconde zone de faire braire Jean Paul II ?

      Supprimer
  2. kobus van cleef1 mai 2015 à 11:59:00

    la dernière fois qu'on a entendu causer des sectateurs de la libre pensée ,fondée par l'aspirant collabo lorulo ( en plus ça rime) c'était dans l'affaire des crêches municipales
    j'avais fait la remarque autour de moi que ,non seulement les crêches étaient attaquables mais aussi la galette des rois dans TOUS les services publics, TOUTES les administrations
    et que les disciples de lorulo auraient fort à faire
    pensez ! analyser tous les cacas de tous les fonxionnères de vronze et des dom tom....histoire de savoir si y aurait pas eu dedans une particule de galette des rois ( la vraie , avec les rois mages et la fève ) ingérée sur les lieux et aux horaires de travail.....
    et là , paf !
    le lendemain, attentat chez charpie abdo !
    le réél qui revient au grand galop
    qu'est ce qui nous attend aujourd'hui?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: Mais p'tain tu px raconter ce que tu veux tu ne m expliques pas ce qui peut animer ces connards ( oups, ça m'a échappé ) pour s'en prendre à des trucs pareils ni comment des tribunaux , certes républicains, peuvent avoir du temps à perdre avec pareille guignolade.

      Supprimer
    2. kobus van cleef2 mai 2015 à 12:26:00

      Perdre leur temps ?
      Mais tout bonnement parce que ce temps est salarié, compté et rétribué
      Avec vos sous
      Genre impôts
      Et surtout taxes et autres TVA payées par les eremistes et eresastes moyens
      Et surtout pour leur donner une justification dans l'existence
      Il est bien évident que quelqu'un qui n'a rien à foutre ou presque ,enfin rien d'important en tout cas, aura tendance à se trouver une occupation lui donnant une importance ,un pouvoir, bref, tendant à le valoriser
      Donc, il poursuit
      Y a pas de mystère
      Si le mec est un brave zigue sans illusion sur son utilité zosietale, ça passe, il instruit, il fait trainer, et ça se perd dans les méandres de l'administration
      Si le juge instructeur est un sale con, un excité gavé de bourdivisme et de légalisme, si de plus c'est un zpezializt en droit publik ( qui n'est que le respect d'une étiquette republiconne, c'est à dire l'impolitesse des sots) ,l'affaire se termine mal
      Tout le monde en a des exemples chez soi

      Supprimer
  3. Il a bien raison le Maire de Ploërmel : buvons frais et restons calme :-)
    Attendre et voir venir... Puis, dans le pire des cas, sortir la place concernée du domaine public.
    J'adore cette belle réponse aux connards de toutes sortes.
    Bravo à lui. Ainsi qu'à vous pour avoir déniché cette info. Croustillante...

    Pour vous et vos lecteurs, bon et gai premier mai. Même en Hollandie (léger plagiat ! ;-) )...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: des fois je me dis qu il faudrait inverser le cours du temps et envoyer à la guillotine tout ceux qui depuis 1789 se plaisent à détruire ce que l on est . Non ? Réhabikitons la guillotine ! ( pas sur que JP soit d accord )

      Supprimer
  4. H. a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Attaqué par La Libre Pensée, Jean-Paul II obtient ..." :

    Bonjour Corto,

    Que veux-tu, on mène les combats qu'on peut. La "pauvre" pensée n'échappe pas à la règle. J'ai eu l'occasion de saluer Jean-Paul II. Il émanait de sa personne un aura que jamais les cuistres évoqués ne posséderont. Soyons calme et buvons frais. Pour une fois, je vais faire confiance à un élu.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Le pire dans cette histoire c'est que ces cuistres à deux balles ne s en prenne pas à JP2 mais à la religion catholique. Les mêmes sans doute qui ont possiblement salué son action dans la chute du mur.

      Supprimer
  5. NOURATIN a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Attaqué par La Libre Pensée, Jean-Paul II obtient ..." :

    Les juges administratifs sont faits du même bois que leurs collègues du
    judiciaire, il ne faut s'attendre de leur part qu'à des exploits de ce genre.
    Je vois venir le moment où il va falloir retirer tous les "signes ostentatoires"
    de nos églises, les croix, les statues de saints,le cloches, tout ça quoi...
    Et pourquoi? Pour donner satisfaction à des débiles mentaux et pour
    faire en sorte que les musulmans ne se sentent pas "stigmatisés"!
    Que nous sommes cons dans ce pays!
    Heureusement il nous restera toujours le muguet, la religion marxiste
    n'etant pas concernée par les persécutions administratives.
    Bonne fête du boulot, donc.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Ils sont graves tout de même. perso, je suis juge d un de ces tribunaux, je les envoie paître illico. Mais comme tu dis, il y a fort a parier que ces juges soit du même tonneau que leurs confrères du judiciaires. Mais quelle pitié, dépoussiérons tout ça; y en a marre !

      Supprimer
    2. je crois que ce moment va arriver ( rehabilitation guillotine) et qu' il est temps que le peuple fasse le siège devant les tribunaux, les hotel impots, conseils dept reg etc..etc.. au cri de "la police avec nous"

      y.n

      Supprimer
    3. Pourtant, j'avais l'impression que les juges administratifs étaient plus compétents et plus juridiquement impliqués, plus loin des pressions, que les cours pénales ou d'instance.

      Supprimer
  6. Mais qu'ils sont cons! Et les calvaires le long des routes et les croix qui, dans certaines régions, délimitent les communes et le lycée Saint-Louis et la gare saint-Lazare et les chantiers de Saint-Nazaire et ... et ... et ...
    Plus cons, c'est difficile.
    Signé: un catholique mécréant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je plussoie.Signé : un agnostique qui ne supporte ni la connerie des juges, ni l'intolérance crasse...

      Supprimer
    2. @je plussoies moi aussi tout aussi catholique mécréant que toi mais p'tain que je suis attaché à ces symboles alors quand je vois des connards comme ça, j ai des envies de ... non, si, de fessées déculottées en place publique avec rasage impératif de moustache à la con.

      Supprimer
    3. Hé, attention, le rasage je ne sais pas... Mais la fessée, surtout déculottée, strictement interdit par l'Union Européenne. N'aggravez pas votre cas s' il vous plait.

      Supprimer
    4. Ca sera bientôt à chaque village de sortir les fourches pour défendre ses monuments.

      Supprimer
  7. Ah ces "libres penseurs", s'ils n'existaient pas...faudrait surtout pas les inventer...
    Que des types se mettent autour d'une table et "réfléchissent" à quoi ils pourrait bien s'attaquer, dépasse mon imagination...
    Les entent-on quand ils s'agit de financement illégal des mosquées, de subventions à des assos "culturelles" qui sont en fait cultuelles, de signes ostentatoires qui envahissent nos rues, du halal dans les cantines, des égorgements de moutons sur la place publique....Non ? Comment cela se peut-il ?
    Ces gens-là ne sont que des marxistes arriérés qui n'ont pas changé de logiciel avec l'évolution de la société. Ils en sont encore à combattre un pouvoir de la religion catholique qui a disparu depuis bien longtemps, et ne voit pas qu'une autre religion représente un danger mortel pour notre pays laïc...
    Un petit stage dans un des nombreux pays où la religion est l'alpha et l'oméga de la société, leur permettrait, peut être, de retour chez nous, d'enfin fermer leur gueule et d'apprécier les innombrables édifices religieux qui jalonnent la France et font partie intégrante de notre histoire et de notre culture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: un petit stage, et toussa, que nenni, ces gens ne prennent aucun risque, surtout pas, ils jouent sur du velours, ne s en prendront jamais au culte muzz et sans aucun doute avec la complaisance d un e justice issué de la révolution qui partage peu ou prou leur connerie laïcarde.

      Supprimer
  8. Mais qu'ont-ils dans la tête et dans le coeur dans certains coins de Bretagne ??
    ------------------------------------------------
    "L’octogénaire est à la rue car sa maison, à Rennes, est illégalement occupée. Il faudra des semaines de procédure avant d’expulser la quinzaine d’occupants que la loi protège.
    Maryvonne a 83 ans, des jolis yeux bleus qui pétillent, et une terrible question : « Comment vais-je retrouver ma maison ? » Elle a écrit à la mairie de Rennes, au préfet, au procureur. La vieille dame ne peut plus rentrer chez elle. Depuis plus de dix-huit mois, des squatters occupent son pavillon, rue de Châtillon, à Rennes.

    L’octogénaire avait rencontré un homme, voici une quinzaine d’années. Le couple partageait son temps entre le domicile de son compagnon, à Saint-Domineuc, à 30 km de Rennes, et la maison rennaise. Au fil du temps, le couple a pris ses habitudes à la campagne.

    « Ils ont tout cassé… »
    Le mois dernier, le compagnon est décédé. Ses héritiers ont demandé à Maryvonne de quitter la longère de Saint-Domineuc. Pour aller où ? Des squatteurs avaient repéré la maison de Rennes à l’automne 2013. La police a fait échouer une première tentative d’occupation. Mais les marginaux sont revenus et se sont présentés, quelques jours plus tard, aux riverains comme leurs nouveaux voisins. Il faut du culot et une bonne connaissance des textes.

    La loi du 5 mars 2007 fixe les règles. Si le propriétaire n’a entrepris aucune démarche avant 48 heures, les squatteurs peuvent invoquer la loi sur le domicile. Et ils ne s’en privent pas. Le texte est affiché sur la porte de la maison de Maryvonne ! La quinzaine d’occupants a changé les serrures, installé des barbelés au pied des murs du jardin, planté des tessons de bouteille sur un muret.

    « Ils menaçaient d’appeler la police si j’essayais d’entrer, raconte le fils de la propriétaire. J’aurais commis une violation de domicile. J’ai eu du mal à me contenir. » Maryvonne a engagé une procédure qui ressemble à un marathon judiciaire. Me Philippe Billaud va demander au tribunal d’instance d’agir en référé. « Il y a cinq étapes procédurales, liste le juriste. Les squatteurs peuvent encore demander deux mois de délai avant de quitter les lieux. »

    Largement de quoi provoquer des insomnies. « Depuis des jours, je ne mange plus, pleure Maryvonne. Comment peuvent-ils avoir tous les droits sur ma maison ? Quand je pense qu’ils ont tout cassé… » La façade est taguée. Les arbres dans le jardin ont été abattus. Des cloisons ont été détruites. Les squatteurs étant insolvables, la rénovation sera à la charge de la propriétaire. « C’est la loi, soupire-t-elle. Mais les pouvoirs publics pourraient peut-être me dépanner pendant quelques semaines et m’offrir un logement ? »"
    Source Ouest France

    "A Bordeaux, une octogénaire retrouve son appartement occupé par des Bulgares
    « Lorsqu’elle est rentrée chez elle, après plusieurs mois d’absence la serrure de l’entrée de son immeuble avait été changée et deux familles de Bulgares occupaient désormais les étages de son appartement, sans même qu’elle en ait été informée....
    Source Sud Ouest

    L’accès à sa maison squattée est interdit à une octogénaire de 85 ans
    "Une dame âgée de 85 ans, qui habite dans une petite ruelle tranquille de Toulouse, n'a plus le droit de rentrer chez elle. L’octogénaire passe beaucoup de temps chez ses enfants dans le Tarn mais revient très régulièrement chercher son courrier. Le...
    Source La Dépêche
    etc..etc..

    ---------------------------------------------------
    Peu de personnes sont au fait de cette "anomalie" législative, de ceux qui en profitent et du nombre de cas recensés. J'ai des amis gardois en vacances ici en Haute Savoie qui en ont fait l'amère expérience en rentrant chez eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JJB74: peu de gens sont au courant, et bien moi je peux te dire que je suis au courant: 9 mois pour faire éjecter des squatters de notre résidence ! Et encore parce que nous avions les moyens de nous offrir un bon avocat

      Supprimer
  9. Que tous ceux qui ont l'occasion de se rendre à Ploermel n'oublient pas de signaler dans tous les commerces où ils entrent qu'ils sont venus pour voir cette oeuvre d'art !

    A propos ils disent : "S'opposer à l'utilisation de fonds publics pour la construction, l'ouverture et le financement d'établissements confessionnels, c'est-à-dire, à caractère religieux ou spirituel.".
    Dans les nombreuses histoires de centres cultuels en construction sur des terrains à baux bradés, des loyers à 1€ /m2, des annulations de dette... ils ont porté plainte ? Je n'en ai pas trouvé mention.
    (http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/04/le-conseil-de-paris-annule-pres-de-50-000-euros-de-dette-du-conseil-francais-du-culte-musulman-cfcm-et-abaisse-son-loyer-de-28-000-a-100-euros-par-an/ )

    Leur "libre pensée" ne concerne qu'une seule religion ?

    J'aurais bien mentionné en ce jour de fête laïque et républicaine du travail une petite pensée pour nos 3.5 M de concitoyens qui en recherchent, mais m'sieu Rebsamen il a dit que c'était faire le jeu du FN (puisque tout le monde sait que le chômage, c'est la faute des patrons qui sont en vacances alors que le gvt. lui, il se décarcasse...)

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: " leur libre pensée ne concerne qu une religion ? " ... t es un rigolo toi :) biens ur qu elle ne concerne qu une religion, qu il s en prenne un peu aux muzz pour voir, qu on rigole !

      Supprimer
  10. marianne ARNAUD1 mai 2015 à 14:44:00

    Il nous restera toujours le muguet, mon cher Corto, et le discours de Marine Le Pen en hommage à Jeanne d'Arc et à la France éternelle qui nous prouve que peut-être tout n'est pas encore perdu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: le muguet, je ne le prends que dans mon jardin, manquerait plus que je l achètes à des cocos en manque de pépètes ! Quant au discours de la Marine de ce jour, inaudible, les médias trop occupés à nous passer en boucle les femen aux balcons, Gollnish s en prenant à des journalistes avec son parapluie et le vieus avec son manteau rouge. L an dernier, ils l'avaient passé intégralement.

      Supprimer
    2. marianne ARNAUD2 mai 2015 à 08:33:00

      Sur BFM TV, mon cher Corto, le discours de Marine Le Pen, qui a duré une heure, est passé en direct et intégralement. C'était un discours plein de fougue et de flamme qui s'adressait aux Français pour leur parler de leur avenir, de leur patrie, de leur nation et du sort que l'UE, avec la complicité des politiques de droite et de gauche, leur réservent.
      Mais les journalistes ont choisi de se focaliser sur les quelques dix minutes, pas plus, qu'ont duré les happenings de Jean-Marie Le Pen et des Femen.

      Supprimer
  11. J'espère bien qu'on n'en arrivera pas jusque là ? Si c'était le cas, à titre de réciprocité, il faudrait retirer l'étoile et le croissant des mosquées. ça va poser des problèmes !!!

    RépondreSupprimer
  12. Il faut interdire le collier, et les rouflaquettes, signes ostentatoires d'une liberté capillaire excessive qui nuit au vivre ensemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la libre-poussée pileuse!
      Dropyx

      Supprimer
    2. @dsl: avec des connards pareils, la laïcité et le vivre ensemble est a sens unique, un peu comme les Femen, le jour où ils s en prendront aux juifs et aux mosquées je cesserai de les traiter de connards pour les consacrer abrutis

      Supprimer
    3. kobus van cleef2 mai 2015 à 20:56:00

      Et pratiquer l'épilation intégrale !
      Chatte, pubis, ognasse, aisselles
      C'est trop discriminatoire et stigmatisant vis à vis des glabres
      Quoique, sur certaines vidéos de femen ( oui je me renseigne, je fouille mon sujet) certaines ont la touffe tondue ( la femen tunisienne) et d'autres portent les poils longs, nature si on veux

      Supprimer
  13. supprimons toutes les communes dont le nom commence par "Saint ....."..En Bretagne il y en a partout ...

    plus d'églises plus de mosquées aussi ... mais aussi plus de cimetières ...

    on gagnerait de la place !!!! et on a tellement d'argent à dépenser en France que l'on n'est plus à cela près ... pour une si belle cause allons y

    Libre pensée .....si la connerie était mise sur orbite ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: mais que l on mette de suite la connerie sur orbite, exit les connards inutiles !

      Supprimer
  14. Putain qu'ils sont laids,instits,profs,travailleurs sociaux...?

    RépondreSupprimer
  15. bonsoir corto... j'en reste sans voix... ils sont cons, mais ils sont cons, c'est pas possible... leur exploit hivernal contre les créches de Noel m'a tellement énervée que j'ai cherché partout une créche ( je n'en ai pas ) : un si beau symbole de Sol Invictus. Leur inculture, leur partialité et leur petitesse d'esprit est sans égal.
    ma boulangére a eu des reflexions à Noel, car elle avait mis une créche en dévanture, comme depuis des décennies. Elle en était toute retournée.Je lui ai dit qu'il me semblait que sa boulangerie était sa propriété, jusqu'à preuve du contraire, qu'elle ne faisait pas partie du domaine public, qu'elle ne faisait rien d'infamant en mettant une créche etc... mais aprés tout, je ne suis pas juriste et je ne jurerais plus de rien, voyant que des squatters peuvent venir habiter chez vous, en toute " légalité" ( nous sommes au pays des fous )
    anne

    RépondreSupprimer
  16. suite : je " délirais " un peu toute seule l'autre jour, en me demandant combien de normes architecturales,violait une cathédrale.
    En plus, je suis sure qu'il n'y a pas de détecteur de fumée.. etc... j'en suis arrivée à la conclusion qu'il faut démolir les églises, chapelles, sanctuaires et autres lieux pas bien catholiques car pas aux NORMES etc..
    remarquez aussi que le mot " sanctuariser" passe dans le langage politique.. On sanctuarise telle ou telle chose... ou lieu.
    ( école etc... ) alors que dans le monde matériel, on " désanctuarise" à tours de bras. Je leur dénie le droit de sanctuariser ainsi, ce que bon leur chante
    une mécréante aussi/ anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: des cons, nous sommes d accord mais ne va pas leur donner des idées avec tes histoires de normes, ils seraient capables de s engouffrer dedans. Ces gars sont de grands malades mais ils ont trouvé plus forts qu eux avec ces juges qui acceptent de recueillir leur doléance, de passer du temps dessus et de rendre un avis qui va à l encontre de la volonté des gens et des traditions populaires. Qui sont les nuisibles ? ces " libres penseurs " à deux balles ou ces petits juges ?

      Supprimer
  17. tu va voir qu'ils vont s'en prendre aux calvaires Bretons, si magnifiques, dans chaque village, remarque ils auront du boulot ! et des villes comme St Anne d'Auray, ils vont demander quoi ? la destruction de toute la ville ? ils n'ont pas réussi leur coup avec les crèches, ils sont vraiment nuisibles,et dis donc , ils sont combien cette bande de tarés ?

    RépondreSupprimer
  18. je connais bien Ploermel , c'est en plein secteur de Brocéliande, il y a beaucoup de symboles celtiques dans cette petite ville, des symboles mélangés à des signes religieux , ils vont demander qu'on rase la forêt avec ses chênes remplis d'ex-voto ?

    RépondreSupprimer
  19. Pauvre France ! Zemmour, Raspail, Obertone ont raison...
    Des traitres, nous avons des traitres à la tête de notre pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suffit de les virer.
      A nos fourches !

      Supprimer
    2. Les gens de la "libre pensée" (libre, tu parles ! La voix de ses maîtres, oui !) devraient plutôt lorgner du côté de monstruosités telles que le serpent d'Océan, dans l'estuaire de la Loire, à Saint-Brévin !
      Là, il y a sûrement quelque chose à retirer pour restituer le paysage d'origine !

      Supprimer
  20. S'ils veulent s'amuser à retirer tous les calvaires de France et de Navarre, sont pas arrivés ^^
    Quelle bande de sales nazes.

    RépondreSupprimer
  21. marianne ARNAUD2 mai 2015 à 11:05:00

    Je viens de lire votre commentaire sur le blog de Maxime Tandonnet où vous vous dites, en gros, d'accord avec lui sur son article intitulé : "La honteuse humiliation de Jeanne d'Arc", mon cher Corto.
    Il faudra quand même que vous nous expliquiez en quoi cette manifestation habituelle du FN, était plus honteuse hier que les autres années, alors que dans son discours, Marine Le Pen a exprimé la plupart de ce que vous écrivez vous-même, sur votre blog, depuis des mois et des années.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa