vendredi 22 mai 2015

Vote des motions: La Bérézina pour Cambadélis ...


Les adhérents du parti socialiste ont donc voté au jeu des motions. C'est celle de Cambadélis, mention de soutien à l'exécutif,  ralliée subitement par Aubry, qui l'emporte avec plus de 60% des suffrages. Les frondeurs obtiennent 30% des suffrages. Karine Berger prend 10% et l'inconnue Florence Augier à peine 2%.  Avec 55% de participation ( +/- 72 000 votants), c'est à peine 1 militant socialiste sur deux qui s'est donc déplacé; il y a donc à peine 30% des militants socialistes à jour de leur cotisation pour défendre la politique de Hollande et de Valls. Autant dire qu'il n'y a pas de quoi pavoiser: seuls 3 adhérents sur 10 pour soutenir et voter pour président ! Sommes-nous d'accord ? Nous sommes d'accord.

Et c'est bien pour cela que je suis abasourdi par les réactions et commentaires que j'entends à propos de ce vote. Pour Cambadélis: " Merci aux militants, c'est un choix sans appel ". Pour Itélé, " un plébiscite pour Cambadélis  ", " Un succès indiscutable pour Cambadélis et un gouvernement qui sort renforcé avec ses résultats " pour BFM. De si bons résultats que même Président, président de tous les Français, a pris un instant lors d'un déplacement à l'étranger pour se féliciter de ce score et de ces élections qui marquent une " tranquillité retrouvée, une sérénité ". Quant aux frondeurs, c'est tout juste si on en parle avec leur 30%, un score " qui ne fera pas trembler le gouvernement ". La pauvre Karine Berger avec ses 10%, elle disparaît carrément des écrans radars incapable " de provoquer la surprise " selon Europe 1.

Mais de qui se moque-t-on ? Des Français bien évidemment parce que ce vote et ces résultats sont tout sauf un succès. Passons sur les quelques fraudes et sur le fait que près de 24h après le vote on n'ait toujours pas les résultats définitifs mais tout de même ! Qu'est-ce que ce parti socialiste incapable de réunir plus de 72 000 votants; un PS qui ne compte plus que +/-131 000 militants à jour de leur cotisation  (40 000 de moins qu'en 2012)? Seuls 3 militants sur 10 pour voter la motion de soutien au gouvernement ! Et Cambadélis, l'homme qui porte la motion gagnante, celle du soutien au gouvernement, qui n'attire sur son nom et son texte que 43 000 voix, 60% des suffrages quand, Harlem Désir, en 2012, porteur lui aussi de la motion soutenant le gouvernement faisait presque 10 points de plus ( 68,3%) ! Non, pas un succès, une Bérézina, ni plus, ni moins; pour le PS, pour Cambadélis, pour l’exécutif.

Quant au traitement médiatique , une honte et un parti pris évident pour la cause socialiste. Il suffit pour s'en assurer de se souvenir et de comparer avec celui qui fut réservé par les médias aux élections pour la présidence de l'UMP. Avec 30% des suffrages, Bruno Le Maire créait " la surprise ", " une véritable victoire pour Le Maire ". Avec 64,5% des suffrages, ils nous parlaient " d'un succès en demi-teinte "  et " d'un retour raté " pour Sarkozy et Mariton avec ses 6,3% était invité sur tous les plateaux télé. Les médias ironisaient sur la faible participation (58%) mais ce furent tout de même 155 285 suffrages exprimés, soit deux fois plus que lors de la première élection de Sarkozy à la tête de l UMP en 2004. ! Excusez du peu, 155 285 suffrages pour un parti qui comptait à ce moment 268 236 adhérents, un parti qui venait de traverser deux ans de crise profonde et d'embrouilles qui purent être mortifères. mais non, la seule chose qui comptait, c'était ce fameux " succès en demi-teinte " de Sarkoy !

Alors vous me direz PS et UMP, cépapareil, je veux bien, il n'empêche... A droite, qu'on le veuille ou non, qu'on adhère ou pas, nous avons un parti qui, en nombre de militants, se porte bien et remporte, aidé du centre, élection sur élection et à gauche, un parti socialiste en pleine déconfiture. Comme dirait l'autre: Voilà la vérité !

ADDENDUM du jour: les résultats définitifs de ce vote " motion " sont encore plus mauvais que ceux évoqués heir dans ce billet:

>> Participation : 65.432 votants, soit 54,5%.
>> Motion A :  39.259 voix, soit 60%.
>> Motion B : 18.975 voix, soit 29%.
>> Motion C : 981 voix, soit 1,5%.
>> Motion D : 6.216 voix, soit 9,5%.
Le total des voix annoncées par Christophe Borgel donne donc 65.431 votants, et non 65.432.

Folie passagère 2782.
Résultat de recherche d'images pour "parti socialiste"

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

31 commentaires:

  1. Une fois de plus, mon cher Corto, vous avez raison sur toute la ligne. Quoiqu'ils disent, la vérité est là : ce parti est en perdition. Et même s'ils continuent leur barnum comme si de rien n'était, leur impuissance à régler les problèmes de la Nation, crève les yeux. Mais seul continue à les intéresser le pouvoir qui leur permet de distribuer des places et des postes à leur clientèle électorale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: sidéré par les réactions des médias ! le parti socialiste est en plein naufrage, les militants ne paient plus leur cotisations, leur nombre s'est réduit de moitié et médias et caciques de Solférino se gargarisent comme si de rien n était. hallucinant de désinformation et d intox. le pire c'est que cela peut marcher auprès du lambda moyen qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez

      Supprimer
  2. Que Cambadélis se rengorge de ce médiocre succès est un plus pour la droite , il ne doit pas lire la presse où des profs renient leur appartenance au PS pour rallier la droite ou le FN . Qu'un président de tous les Français se glorifie de ce tout petit succès est une insulte à cette fonction .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Bonsoir

      Peut etre ce président n a t il que ce "succés"à glorifier?
      Ce serait peut etre un "nouveau pauvre" de la politique?
      Je viens de l entendre sur une radio en train de déclamer que,depuis le début,il s emploie à lutter contre Daech(je cite),et qu il se preoccupe de la prise de Palmyre,etc...etc...

      Bon!sans etre de parti pris,je trouve ces déclarations aberrantes de la part d un homme qui voulait "punir l Etat syrien".
      La question n est pas de savoir si il est bien ou pas,en la circonstance,de soutenir le president Assad,
      mais de parvenir à trouver une coherence dans ces contradictions!
      La voix est démotivée,hésitante.
      Pas de vigueur,pas de tonus.

      Comprenne qui pourra!

      Bonne soirée à tout le monde

      Supprimer
    2. @Claude Henri: mais ce président est une insulte à la fonction et au peuple français, il n ya guère plus que lui et en gros 18% d'affidés qui ne s en rendent pas compte

      @Géo: Hollande a été minable sur la Syrie, comme il est minable sur la politique qu il mène. 3 ans de mandats, déjà, largelent de quoi juger et visiblement les Français ne s y trompent pas.

      Supprimer
    3. Géo

      Bonsoir Corto

      Sans chercher à polémiquer et sans entrer dans un débat comparatif pour savoir quel serait le meilleur parti,je me
      résumerai à écrire que je n avais encore jamais vu un gouvernement aussi médiocre et et qui fasse tout si mal,ou,plus precisement à l encontre du bien commun!

      Supprimer
  3. Sans doute pensent-ils qu'à force de répéter un truc faux, ils en feront un truc vrai ! Passe encore pour les socialistes en général et Cambadélis en particulier, il faut se raccrocher à ce qu'on peut...mais les journalistes, sur ce coup là, prouvent, une fois de plus, qu'ils sont avant tout des militants...leur traitement de l'info passant par leurs convictions politiques, ils ont définitivement perdu ce qui pourrait être la grandeur de leur métier, quelle bande de charlots !
    Il y a 15 ans quand mon père le disait, je lui disais qu'il exagérait, aujourd'hui, le problème s'étant très largement aggravé, ça devrait crever les yeux de tous ceux qui ont quelque chose entre les 2 oreilles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: la méthode Coué qui est la marque de ce quinquennat: attendre et espérer que le miracle arrive. Quant aux médias, acquis a la gauche à une très large majorité rien d étonnant, victimes eux aussi de la même méthode, attendre et espérer un renversement de tendance. il fallait voir ce soir la Ruth Elkrief béate d admiration devant belkacem.
      Et tout le pb est là pour Sarkozy et l UMP: l absence totale d objectivité de ces mêmes médias.

      Supprimer
  4. Merci d'avoir complété l'info qu'aucun média n'a encore donnée (à ma connaissance): motion Cambadélis égale trente pour cent des socialistes... En fait, l'essentiel du résultat ne tient pas au score de cette motion (dont personne n'a retenu le contenu, à part le slogan"je suis bienveillant", qui va remplacer "je suis charlie") , mais au fait que la moitié du PS ne se déplace plus pour ce genre de consultation. La Beresina avant Waterloo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: les méidas en ont parlé mais en relativisant le truc, transformant un faible score ( 3 militants sur 10 ) en succès. Cambadélis se réjouissant de sa victoire. Le lambda moyen ne voit pas ce qu on ne lui dit pas, c'est bien là le drame.

      Supprimer
  5. mais comment, mais comment mais comment ! que dis-tu l'ami ! les journaleux se gargarisent de ce succès, le gominé en chef parade devant Solférino et la Aubry qui pétarade en parlant de succès de la cohésion et de l'entente , vraiment, tu exagère.....d'autant que gros tout mou qui parle depuis je ne sais quel bled se place en chef de parti, lui qui devait être en dehors selon ses dires ! non vraiment, tu n'est pas juste......tiens puisque c'est ça je me ressert des nouilles ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: alors ces nouilles , Bonnes ? parce qu a mon avis, t as pas fini d en manger ! :)*bisous

      Supprimer
  6. Et ces gens-là dirigent "notre pays" et le mènent inexorablement à sa perte !
    Tout cela est minable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Crisfi: Mais non, ce qui était minable c'est qu un gars comme Depardieu aille voir ailleurs ! remember...

      Supprimer
  7. Franchement! Ne crois-tu pas que c'est beaucoup de bruit pour rien? Quelques petites dizaines de milliers de personnes élisent leur chef dans une élection courue d'avance et qui ne changera rien dans leur fonctionnement et on en fait une pendule. Que représentent-ils par rapport à la masse des électeurs? Ils essaient de nous intéresser à leur petite cuisine avec la complicité des journalistes mais en réalité, ON S'EN FOUT!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: beaucoup de bruit pour rien ? J aimerais en etre sûr parce que ce que les médias ne nous disent pas, par exemple, c'est comment, pourquoi Aubry s'est si facilement rallié à Cambadélis.

      Et puis si les médias en parlent autant, c'est que ça doit être important, non ?

      Supprimer
    2. les médias en parlent et vantent les mérites du grand beau et intelligent nouveau Castro français ... C'est important voyons !!!
      derrière la France est-elle dupe .... je me méfie des effets de la presse .. Quand on sait comment ils ont abattu Sarko pour mettre le petit H en place .. on peut craindre le pire !

      Les ados américains nous jugent ...on commence à évoquer le mot "dictature"doucement.... Curieux également

      le plus inquiétant étant que les urnes finalement ne servent plus à grand chose. On le voit
      le pouvoir est de plus en plus autoritaire alors que le peuple via les départementales a montré son mécontentement

      Camba n'est que le petit pion pour valoriser Hollande c'est tout et l'on nous fait comprendre combien le pouvoir en place est l'avenir pour le pays

      il faut une révolution je le crains maintenant..

      Supprimer
    3. @Philz: Une révolution ? nous sommes nombreux parfois a le vouloir mais il faut te faire une raison, tant que les Français ont à manger, il n y aura pas de révolution ! :)

      Supprimer
  8. après les déculottées des municipales, des européennes et des départementales, le PS vient enfin de gagner une élection (on remarquera que l'ump et le FN ont fait zéro voix)
    les médias ne tarissent pas d'éloges pour notre grand timonier scooter 1er et sa vision glorieuse

    RépondreSupprimer
  9. bonsoir corto, il n'y a pas un moyen légal de virer un président ? quand il ne represente plus qu'une partie infime de la population ? anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: sauf trahison, forfaiture ou manifestations évidentes de débilité, hélas non , il n y a aucun moyen !

      Supprimer
    2. Mais vu qu'il l'avait proposé lui-même dans son bouquin avec edwy plenel, il devrait pouvoir être mis dans l'obligation de respecter sa parole. CCLM

      Supprimer
  10. Géo

    Pour les manifestations evidentes de débilité?

    RépondreSupprimer
  11. Cela fait 3 ans que je suis sidérée par les réactions des journalistes
    je me demande s'il n ' y aurait pas un ministère secret lié aux infos qui pondrait quotidiennement les unes et autres alertes info des JT tv!
    Tout va bien dans le meilleur des mondes n ' est ce pas? !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Angele64: pas besoin d un :ministère spécial, quand tu sais que les 3/4 des journalistes qui font l opinion sortent de science-po ou du centre de formation des journalistes, tous deux fortement a gauche, le boulot se fait tout seul.

      Supprimer
  12. Corto, cepapareil, 1 militant UMP est égal à 1/4 d'un militant PS, c'est aussi simple.

    Une simple règle de 3.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: ah ben vu comme ça effectivement ! suffisait de le dire, ils n ont pas encore osé :)

      Supprimer
  13. Et si, après votre ADDENDUM, mon cher Corto, vous vous seriez saisi de votre calculette, vous auriez trouvé, en pourcentage sur les inscrits :

    Motion A : 32,70%

    Motion B : 15,80%

    Motion C : 0,81%

    Motion D : 5,17%

    Bien de quoi pavoiser, en effet!

    RépondreSupprimer
  14. Ah Corto vous me ramenez à la triste réalité quotidienne.
    Je rentre d'un séjour d'une semaine en Meuse.
    Oui je sais, la Meuse c'est où ???
    Bref complètement déconnecté de la fadeur des titres de presse et des envolées de l'hystérique, je me suis baladé avec un groupe d'amis dans ce coin de France profonde : l'Argonne et le Barrois. A Vaucquois (guerre des mines), Azannes et ses vieux métiers, à Ligny chez Daimler qui nous fabrique de magnifiques bus et cars et chez Bergère de France à Bar le Duc ou l'on s'inquiète pour son avenir. Partout Je n'ai croisé que des gens du cru, le peuple avec sa gouaille, son accent local, ces gamins aux yeux écarquillés, .... Bref j'étais à deux cents lieues de cette bobocrassie germanopratine et prétentieuse, méprisante de ceux qui font de leurs mains, de ceux qui ont tenu le fusil. ...
    A un moment quelques officiels du canton ou du département sont venus tâter le cul des vaches à Azannes et voir pétrir l'argile dont on fait les tuiles et se souvenir du temps ou les grands parents ..... A cet instant j'ai regretté qu'il n'y eu pas un ministre qui traine dans le coin.
    Hier bêtement j'ai allumé la TV sur une chaine de m...e et j'ai redécouvert qu'il existait deux mondes en totale opposition. J'ai éteint aussitôt.
    Mais pourquoi je vous raconte tout cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: désolé l ami de te ramener a ces tristes réalités...

      Pour quoi ? je ne sais pas. besoin de partager l’expérience d'un atterrissage difficile ?

      Supprimer
  15. Toutes les élections récentes - à quelque niveau que ce soit - montrent - au regard de la participation des citoyens - que tous ces gens ne nous représentent plus. que l'écart entre Eux, les "nouveaux Aristo" - qui ne représentent plus que 25% - et Nous le "tiers état" (la majorité des 2/3 restant") est de plus en plus grand. S'ils ne voient pas venir la rupture....

    YN

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa