jeudi 5 novembre 2015

L’immigration d’aujourd’hui, ce sont les terroristes de demain !

Il s'en passe des choses au Sénat, ce genre de choses que l'on ne nous montre pas... De tels propos auraient été tenus à l'Assemblée, je gage que cela aurait fait le tour de tous les JT...

Quand un sénateur (non-inscrit), Jean-Louis Masson, dit, du haut de la tribune, ce qu'il pense de l'immigration... C'était à l'occasion d'un débat sur le droit de vote des étrangers le 13 octobre dernier. On sait depuis hier que le gouvernement a définitivement jeté  aux oubliettes cette promesse du candidat Hollande d'accorder le droit de vote aux étrangers non communautaires:


On sera d'accord, ou pas, avec ses propos mais ne dit-il pas tout haut ce que des tas de gens pensent tout bas, ce que des tas de gens commencent à oser dire ?
" On a l’impression qu’on ne peut pas avoir dans notre société ou cette assemblée, un avis sur l’immigration qui soit divergeant de ce que pensent les soi-disant bien-pensants. Je le dis très clairement : je suis hostile à l’immigration pour des raisons conjoncturelles et structurelles. Actuellement, une veuve d’agriculteur touche beaucoup moins que ce que touche un immigré qui n’a jamais travaillé pour la France. Par le passé, nous avons eu d’énormes vagues d’immigration : des Polonais, des Italiens, des Portugais. Et c’était des gens qui ne posaient pas de problèmes... Et il faut le dire. Et c’était également le cas de gens venus du Sud-Est asiatique. Et très souvent, leurs enfants étaient les premiers de la classe. Actuellement, avec des gens qui viennent d’autres endroits, ce ne sont ni les premiers de la classe… Par le passé l’immigration conduisait à l’assimilation. Aujourd’hui elle conduit au communautarisme. Il y a des quartiers où on ne va plus. Et ce sont les mêmes gens qui sont dans ces quartiers. Il n’est pas pensable qu’on ait des piscines où on sépare les hommes et les femmes, qu’on fasse des menus communautaristes dans les cantines scolaires. Tout à l’heure, on nous a dit que l’immigration avait conduit à des gens qui étaient de très bons Français, des Français remarquables. C’est vrai : Necker, Madame Curie, etc. C‘étaient des Français remarquables. Simplement, j’aurais aimé que la liste continue. Mohamed Merah, Amedy Coulibaly, ce sont les terroristes aujourd’hui ! L’immigration d’aujourd’hui, ce sont les terroristes de demain ! "
Je vous laisse imaginer les réactions de la bien pensance sénatoriale...

Folie passagère 2958.
Jean-Louis Masson au palais du Luxembourg, le 25 avril 2014.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

42 commentaires:

  1. Simple bon sens ! Il suffit de lire la presse allemande pour se rendre compte des problèmes déjà à ce jour dans le pays. Il semblerait aussi qu'en Suède on ait découvert une cache d'armes dans un centre pour migrants. La vie est belle et le meilleur reste à venir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Roland: Le meilleur reste a venir... tu ne crois pas si bien dire: Bruxelles vient d annoncer qu ils prévoyaient, d'ici à 2017, l'arrib=vée d au moins 3 millions de migrants en Europe. Sans compter ceux de 2014 et le million déjà rentré en 2015 !

      Supprimer
  2. Géo

    Bonjour

    Enfin des paroles saines et pleines de bon sens!
    Elles ne peuvent que contrarier les ennemis de la France et de l Occident,tous les fachos de service ennemis de la paix de la Culture,des Lumieres de la Civilisation
    Tous ces ténébreux rampants!
    BRAVO!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: paroles pleines de bon sens effectivement et si rare au perchoir du Sénat

      Supprimer
  3. "D'accord ou pas"? Une précautio rhétorique. Il faut être particulièrement aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas voir la réalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: précaution rhétorique... rien ne t echappe ! :)

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup la bronca quand il évoque le revenu de la veuve d'agriculteur. Et en plus ce sont des femmes qu'on entend le plus râler !
    Cela fait bizarre de voir un politique qui a tant de diplômes comprendre aussi bien le français de base pas bobo. Il faut dire qu'il a évité l'ENA, c'est peut-être pour ça.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: t a s vu con CV, costaud. dommage pas très bon orateur. Au moins est-il clair.
      Quant aux récations, hein..; normal on est dans un des temples de la bien pensance

      Supprimer
  5. Tout n'est peut être pas perdu si il y a encore des gens qui osent dans ce pays!!
    Bravo Mr Masson.
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: il ose, reste a savoir de quelle manière il sera mis a l index...

      Supprimer
  6. Remarquable : bon sens ne saurait mentir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @rlwdb: remarquable, n exagérons pas, mais plein de bon sens oui

      Supprimer
  7. Bravo Monsieur Masson !
    Enfin quelqu'un capable de nous comprendre, et d'assez courageux pour nous représenter. Réellement...
    Il est intéressant de regarder la vidéo afin de constater à quel point la liberté d'expression est malmenée. Dans son pays de référence (!!!), et même dans ce lieu pourtant qualifié de "sage"...

    Merci beaucoup, Corto, de partager avec nous ce moment important. Et très édifiant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: ça m'étonnerait qu il s en sorte indemne: le courage ne paie pas avec les bien pensants

      Supprimer
  8. si l'on veut qu'un jour la France redevienne la puissante nation qu'elle a été jadis, la première décision prendre est de fermer cette usine à technocrates qu'est l' E.N.A....
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: l ENA n est pas mauvaise en soi c'est ce qu ils deviennent par la suite qui est pénible

      Supprimer
    2. Corto. Je ne te suis pas... lis ce qu 'en dit De Villiers... L'ENA et les ecoles equivalentes (Sciences Po) te fabriquent sur mesure des bons petits toutous, bien formatés, coupés des réalités et dont le rêve permanent est que l'administration supplante le politique.On voit les résultats actuellement...
      Amitiés.

      Supprimer
  9. Génial le père Masson,et ce connard de Larcher qui trainne la patte pour rétablir le silence

    RépondreSupprimer
  10. https://www.youtube.com/watch?v=ho-nU7uk8yk écoutez les réactions des bobos Placé and co

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: oui, j ai entendu les réactions, c'est petit, prévisible.

      Supprimer
    2. Placé, mais quel fat ce machin.

      Bon, il me semble sue sénateur va prendre une amende pour mauvais comportement.

      Supprimer
  11. L'immigration massive, spontanée et illégale, telle un vol de criquets mais contrairement à lui, n'est pas naturelle chez les humains. Bizarrement nous avons vu EI se créer et perpétuer ses crimes dans l'indifférence générale des responsables occidentaux qui se sont contentés de quelques vagues déclarations et de survols timides de l'aviation. S'en est suivi cette vague migratoire qui faisait pleurer nos dirigeants bien moins sensibles quand nos bombardements au Moyen-Orient et en Lybie tuaient des dizaines, des centaines (?) de milliers de civils.
    Les journalistes stipendiés émeuvent le et la(plus sensible et donc plus crédule) gogos en mettant à la une des photos d'enfants en pleurs. Ils oublient le plan large montrant à 95% des hommes jeunes et vigoureux qui étrangement viennent quasiment les mains dans les poches.
    On nous en annonce 3 millions d'ici 2017. Si vraiment ils n'étaient pas souhaités, le temps disponible permettrait de les empêcher de venir. Ca ne sera pas le cas malgré les quelques voix criant dans le désert.
    La machine est en marche et ce ne sont pas des bulletins de vote ou de l'abstention qui pourront l'arrêter.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le page: 3 millions , le chiffre fait peur mais est-il fiable ? Pas minimisé ? Je mets ( ça fait plus d une heure que j essaie d'y voir clair) au défi quiconque de pouvoir s y retrouver sur les chiffres de cette vague migratoire. L'Allemagne en a engrangé 250 000 rien que pour le seul mois de septembre.

      9a fait des semaines qu ils auraient pu mettre les solutions en place pour éviter cette invasion mais soit ils ne le souhaitent pas, soit ils sont incapables de prendre une décision commune.

      Supprimer
  12. J'avais decouvert cet enregistrement il y a quelques semaines. Enfin un elu qui parle sans détours! Relayé sur tweeter...
    Je m'attendais certes à des henissements chez les "bien pensants "de gauche, mais aussi à des torrents d'applaudissements de la droite.... Et à un vrai soutien.
    Son silence m'a sidéré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: silence... ou pas, il va bien falloir trouver des solutions et urgemment parce que ça va péter !

      Supprimer
  13. le premier qui dit la vérité il doit être exécuté chantait ce bobo de Béart.......

    RépondreSupprimer
  14. Voilà un sénateur qui ne doit sûrement pas être Charlie, mon cher Corto, normal alors que tous ces sénateurs de gauche ET de droite, l'empêchent de s'exprimer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: il n est pas Charlie, pas de gauche, on l assimile au FN tout non inscrit qu il est.

      Supprimer
  15. C'est là que nous constatons avec une infinie tristesse la veulerie ignoble de ce qu'il
    est convenu d'appeler "la Droite Républicaine", les élus qui la constituent sont à la
    remorque de la pensée gauchiarde telle qu'elle s'exprime au travers de la toute-puissance
    médiatique. Un sénateur (doublé d'un homme de bien, c'est rare) dit la vérité sur la
    tragédie qui nous frappe et entraînera tôt ou tard notre propre disparition...la "Droite"
    n'applaudit pas...elle blâme!
    Ça finira par lui coûter cher...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une droite existe? L'amputation remonte déjà à plusieurs décennies. Mais il paraît que lorsqu'un membre est coupé, la victime a des sensations comme s'il était toujours là. C'est peut-être l'explication.
      Le Page.

      Supprimer
  16. Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté.

    Comme quoi Guy Béart ne disait pas que des conneries.

    On peut être assuré que ce brave sénateur devra payer cher son audace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: il ne paiera rien, pécuniairement. Il ne risque rien judiciairement (art 29 de la constitution ) mais gageons qu on n'est pas prêt de le revoir a la tribune. Le gars va être mis au ban du Sénat.

      Supprimer
  17. Je rêve de voir les migrants s'installer dans les appartements et les résidences secondaires de tous ces enfoirés de députés et sénateurs. Alors là on les entendrait couiner pour que les flics ou l'armée interviennent pour virer ces gens. Les fils de p****.
    GfB

    RépondreSupprimer
  18. Encore un qui risque de se suicider dans 5 cm d'eau mais il dit ce que la majorité du peuple pense , il n(y a que les politiques qui font l'autruche , la tête dans le sable et le cul relevé .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Vois mon com a Koltchack. Il ne risque rien mais avant qu on lui redonne la parole au Sénat, les poules auront des dents

      Supprimer
  19. Nouratin, Corto. Au vu des premiers commentaires, la "mollesse" de la reaction des droites frappe tout le monde!
    Et pourtant ça urge!
    Je ne comprends pas que personne n'exige enfin des chiffres exacts sur les flux de migrants dans ce pays.
    Il y a une distorsion évidente entre les chiffres de la Commission ou de l'ONU, les chiffres allemands, les estimations dans les Balkans...et nous apprenons simplement que quelques dizaines de migrants ont été implantés ici ou là en France...
    En fait, personne n'est capable de nous dire combien de demandeurs d'asile sont là, quelle est leur composition, quels sont les migrants économiques et les migrants politiques... La France est, dit on, sur -administrée, mais dans le cas précis, aucune donnée fiable!

    Et personne ne moufte dans l'opposition!
    A un moment où des intellectuels ouvrent enfin les yeux, où une majorité de l'opinion commence elle aussi à mesurer les périls, nos leaders politiques en sont à se chamailler comme des gosses en maternelle.
    Corto, tu as souvent écris qu'un peuple avait les dirigeants qu' 'il mérite.
    Désolé ce coup ci:nous ne méritions pas une telle bande d 'incapables et d' eunuques, à gauche comme à droite!
    Et on finit par souhaiter qu' effectivement"ça pète ".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: c'est bien là aussi le délire: tu as beau chercher, fouiller dans tous les coins: impossible d avoir une idée précise du nombres de migrants déjà arrivés. Tout est noyé entre migrants, immigrés, réfugiés, demandeurs de droit d asile, etc... L'Europe avale sans savoir ce qu elle ingurgite. ça fait peur.
      Et pour le coup, je suis d accord, pas une vraie voix a droite pour dire stop !

      Supprimer
  20. Basée sur les chiffres de l'ONU une infographie que certains trouveront merveilleuse (les c... !).
    http://www.lucify.com/the-flow-towards-europe/
    Voir l'accélération à partir de mars 2015
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: c'est du délire cette infographie, mais si chaque flèche doit etre x 25, c'est sur quelle base temps ?... Oups, j eviens de voir que c'était par mois ! froid dans le dos

      Supprimer
    2. @Droopyx @Corto c'est vraiment impressionnant mais je ne vois pas le reflux , ce n'est pas comme le marée ?

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa