dimanche 15 novembre 2015

Les fantasmes de Bernard Cazeneuve et de France Inter...


Dites moi, les biquets, vous n'avez rien contre une jolie perle journalistique ? Et bien je vous en ai dégoté une superbe. Un article paru sur le site internet de France Inter, radio publique. L'article, en date du 14 septembre dernier, est titré actuellement sur le site:

 " Des terroristes parmi les migrants ? ", Point d'interrogation... Lisez donc:

" L'argument est répété à longueur d'interviews par des personnalités comme Marine Le Pen ou Christian Estrosi : des terroristes se cacheraient parmi les migrants. Au ministère de l'Intérieur on semble ne pas y croire. On le voit depuis deux semaines, l'accueil des réfugiés syriens et irakiens n'est pas sans créer une certaine crispation dans une partie de la population. Avec pour leitmotiv le fameux risque d'une infiltration terroriste parmi les réfugiés. Le maire de Nice, par exemple, affirmait en août que "parmi les migrants nous avons des terroristes de Daesh qui s'infiltrent". 

La menace est-elle réelle ? Au ministère de l'Intérieur, on la balaie d'un revers de la main. Cette infiltration est un fantasme, un chiffon rouge agité par l'extrême-droite pour faire peur aux Français. Place Beauvau, on assure que les migrants qu'on laisse entrer en France sont ceux qui veulent y demander l'asile. Or quand on fait une demande d'asile, on laisse nécessairement ses empreintes, on se fait photographier, et les services de l'OFPRA (l'office de protection des réfugiés) consultent les fichiers de police français et internationaux. 

Trop risqué, trop lent, peu efficace (sic)

Si une personne est recherchée, ou signalée par exemple pour radicalisme, c'est non : elle n'obtiendra pas le statut de réfugié et pourra même être expulsée. 

D'autre part, tout peut aussi se résumer en une question : quel avantage aurait l'organisation de l'État islamique à infiltrer l'un des siens parmi les migrants ? Les risques sont nettement supérieurs aux avantages. Le voyage vers l'Europe dure au minimum plusieurs semaines, il y a également un risque de périr en mer... Bref ce n'est pas le moyen le plus efficace pour parvenir à ses fins, quand d'autres filières existent. 

La menace serait donc marginale, surtout si on la compare à la menace domestique. C'est celle qui est la plus préoccupante. Le ministre rappelle ainsi Beauvau que Mohammed Merah, Mehdi Nemmouche et les frères Kouachi étaient bel et bien français, et que Sid Ahmed Glam vivait en France depuis des années. "

Ah, au fait, saviez-vous comment, avant d'être modifié depuis vendredi soir, cet article était titré originellement ? Non ?

Il était titré: " Réfugiés: Le fantasme de l'infiltration terroriste "... On sait désormais, depuis le drame, que c'est peut-être bien France Inter et la place Beauvau qui fantasmaient...

Folie passagère 2973.
Permalien de l'image intégrée
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

13 commentaires:

  1. Bonsoir et merci Corto pour cette perle.
    Elle est à buzzer sans modération et une fois encore y aura t-il un parlementaire pour interpeler Cazevide sur ce sujet ?
    Quant à France Inter je ne l'écoute plus depuis des années.
    J'ai écouté Hildaldingue sur je ne sais plus quelle chaine nous vivrensembler à en vomir. Je lui réponds en lui disant que le vivre ensemble ce sera quand sa copine DIAM défilera à poil sur un char de la gaypride. Ce n'est pas demain la veille et tant mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: Unité de façade oblige, aucun parlementaire n ira rafraîchir la mémoire de Cazenave. France Inter, je le reconnais humblement, je crois n avoir jamais écouté délibérément.

      Supprimer
  2. Surtout n'oublions pas, mon cher Corto, de remercier Madame Merkel pour tout ce qu'elle a fait pour nous, ainsi que pour les peuples d'Europe, qui tous lui devront une reconnaissance éternelle, du moins durant le temps qu'il leur restera encore à vivre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Merkel pour qui j ai un grand respect a été parfaitement stupide mais ... n'oubliez pas qu elle allait dans le sens d'une bonne partie de son peuple (et des entrepreneurs) qui a accueilli les premiers migrants sous les vivats. Bon ok, depuis ça a un brin changé. N'oubliez pas non plus que la gauche française, dans son ensemble, a affiché la couleur " Pour nous l’accueil, c'est oui ! "

      Supprimer
  3. Ah, la RSC™ ! Ils nous ont ressorti cette baderne de Demorand -qui a, pourtant, lourdement fait ses preuves à Libé-, en intraveineuse et à 0,5 ppm toute cette fin de semaine. Je n'en peux plus.

    Comme Dragon ci-dessus, bravo pour cette perle. Information, service public : mon c. !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West:Et dire que des gens comme toi , moi, nous etc... finançons cette radio ... En es-tu sevré ?

      Supprimer
  4. Et on est obligés de payer la redevance pour financer cette radio de propagande socialiste..!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: et oui, t es obligé, c'est ainsi et cela s appelle le consentement à l'impôt. T'es pas content ? Tu pâyes quand même.

      Supprimer
  5. Bonsoir Corto,

    Merci de rappeler cette "perle". Le Salon Beige nous donne les deux versions (c'est bête Internet): http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/11/migrants-terroristes-la-propagande-réécrit-ses-articles.html#comments

    Présiflan, son gouvernement et tous les parlementaires devraient démissionner et s'exclure à toujours du débat politique. Ils portent tous une très lourde responsabilité dans ce drame.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: si maintenant le salon beige me fait concurrence...

      président et sa clique, pourquoi voudrais tu qu ils démissionnent, ils sont si bien là où ils sont et je mettrais ma main au feu que sans oser l avouer publiquement, naturellement, quelques uns se satisfont de ses attentats: Il y a toujours moyen de tirer profit du pire, cela s appelle de la récup'

      Supprimer
  6. Miteux, nul et méprisant !
    Miteux parce qu'écrire des c........ cela peut arriver à tout le monde (sauf le taulier et les commentateurs de ce blog). Dans ce cas on s'excuse ou on avoue que l'on a changé d'avis (Juppé le fait bien tous les 2 jours).
    Nul, parce qu'en tant que "journalistes" ils devraient quand même savoir que cela se verra. (ou alors on a oublié de leur faire des cours sur les nouvelles technologies comme ils disent.
    Nul doute que les syndicats de journalistes vont se saisir de cette atteinte à la liberté de l'information et demander des mesures disciplinaires exemplaires face à cette atteinte à leur déontologie (qui vaut exactement 7650€ d'abattement forfaitaire pour frais d'emploi)
    Droopyx
    Méprisant parce que finalement ils n'en n'ont rien à foutre de ce qu'on pense de leurs turpitudes.

    RépondreSupprimer
  7. Je constate sur cette photo' comme sur bien d'autres, que comme expliqué par les officiels de l'état et de l'information, il s'agit bien de réfugiés syriens et qu'ils sont tous ingénieurs.
    Alfred

    RépondreSupprimer
  8. Ce que Corto révèle es triplement sidérant! Primo : lorsque l'on sait que les migrants sont à 80%
    musulmans, et que les salafistes représentent en gros 10 à 15% des musulmans, un gamin de sixième (avant réforme NBK ) fait la règle de trois et sait que des dizaine de milliers de salafistes viennent d'entrer en France. Où ils rejoignent des milliers de "dormants"style Merah...
    Deuxio:j'aimerais savoir comment les contrôles au frontières, quand ils existent, permettent de s' assurer de la non nocivité d'individus sans papiers, ou avec des papiers douteux! On ne doit chopper que des types assez cons pour se faire gauler!
    Troisio, que ce qui nous sert de journaliste gobe le truc et le répande, parce qu'il est vendu ou nullissime ne m'étonne pas du tout.
    Tout est devenu possible dans le foutoir qu' 'est la socialie... Mais nos dirigeants ont du sang sur les mains, j'oserai même dire qu' 'ils en ont de plus en plus!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa