vendredi 31 juillet 2015

Une question d'honneur ! ( lettre ouverte au Président de la République )


" Monsieur le Président de la République,

Vous vous apprêtez à prendre une décision définitive sur la livraison des BPC Mistral que la Russie a commandé à la France il y a maintenant quatre ans.

Cette décision marquera votre quinquennat et engagera la réputation de notre pays. Elle aura des conséquences capitales sur notre relation multiséculaire avec la Russie, partie intégrante de la civilisation européenne, notre alliée au cours des deux guerres mondiales, aujourd’hui partenaire naturel et incontournable pour étouffer ce brasier du Proche-Orient qui nous menace.Cette décision dira au monde si la France reste ou non un grand pays, fier de ses savoir- faire, de son indépendance et fidèle à son Histoire. 

La décision russe de commander ces deux bateaux multifonctions à la France, pays pourtant membre de l'OTAN, témoignait d’une confiance particulière envers la patrie du général de Gaulle. Cette commande a permis de sauver les chantiers navals de Saint-Nazaire, des milliers d'emplois et un savoir-faire exceptionnel. C’était la démonstration de la volonté russe d’élargir la coopération à de nouveaux domaines liés aux hautes technologies. Elle donnait à la France la perspective de devenir un partenaire industriel majeur de la Russie, le seul pays industriel où nous détenions, avant les ineptes sanctions européennes, une part prépondérante de parts de marché dans les hautes technologies, l’aéronautique et le spatial. Cette commande a permis à des centaines de marins russes, à la conduite exemplaire, d’être formés pendant des mois en France et qui véhiculeront à l’avenir l'image qu'il vous appartiendra de donner de notre pays.

Ce contrat de 1,2 milliard d'euros est une remarquable réussite industrielle et a permis à des dizaines d’entreprises françaises et russes de coopérer harmonieusement et efficacement, laissant ainsi présager l'intérêt mutuel et le potentiel de la relation franco-russe. Aujourd’hui ces bateaux sont prêts, ils sont à quai, ils sont aux normes russes et portent les beaux et glorieux noms de Sébastopol et Vladivostok.

Si vous décidiez de ne pas livrer ces bateaux, il faudra alors expliquer aux Français pourquoi la France va perdre plus d'un milliard d'euros directement et des milliards indirectement alors que le système des sanctions européennes ne concerne pas ce contrat. Un milliard, c'est plus que le gâchis de l'écotaxe. C’est plus que la baisse des allocations familiales pour les classes moyennes mise en œuvre cette année. Un milliard à l’exportation, ce sont des milliers d'emplois hautement qualifiés,si précieux dans un contexte de chômage endémique. Certes, ce milliard pourrait, par quelques tours de passe-passe, n’apparaitre dans les comptes publics qu'après 2017. Mais dans tous les cas, c’est la France qui paiera, demain ou après-demain.

Si vous décidiez de na pas livrer ces bateaux, il faudra expliquer au monde que la parole de la France peut être remise en cause en cas d’alternance, lorsque les nouveaux dirigeants sont plus sensibles aux pressions de pays qui eux ne transigent jamais sur leurs intérêts nationaux.

Si vous décidiez de ne pas livrer ces bateaux, il faudra expliquer aux Français pourquoi vous avez choisi de conditionner cette vente à un contentieux russo-ukrainien qui n'a rien à voir avec ce sujet. Ces bateaux ne changent strictement rien à l’équilibre des forces, leur livraison ou non n’a pas la moindre influence sur les positions de la diplomatie russe et tout le monde prend conscience aujourd’hui que c’est bien le gouvernement de Kiev qui bloque le volet politique de Minsk 2.

Si vous décidiez de ne pas livrer ces bateaux, il faudra expliquer peut être un jour aux Français pourquoi des bateaux semblables, baptisés également Sébastopol et Vladivostok sortiront des chantiers navals russes, grâce à nous mais sans que nous n’en ayons perçu le moindre bénéfice économique.

Si vous décidiez de ne pas livrer ces bateaux, il faudra expliquer aux ouvriers , techniciens et ingénieurs le sens que vous donnez à la valeur travail quand il faudra casser ce qui a été construit pour rendre aux Russes leurs équipements installé à bord et cela aux frais des contribuables français.

Si vous décidiez de ne pas livrer ces bateaux, il faudra tout au long des prochaines années expliquer aux Français de ce que vous allez faire de ces deux navires invendables en l’état et dont l’entretien à quai coutera plus de 5 millions d’euros par mois.

Si vous décidiez de ne pas livrer ces bateaux, il faudra expliquer aux Français pourquoi vous avez choisi de pousser au divorce entre les deux parties de la civilisation européenne, confirmant ainsi la faute politique de votre absence à Moscou aux cérémonies du 70 ème anniversaire de la Victoire sur le nazisme pour laquelle le peuple russe a sacrifié plus de 25 millions des siens.

Si vous décidiez de ne pas livrer ces bateaux, il faudra expliquez aux Français pourquoi vous refusez de coopérer avec la Russie, alors que vous vous enorgueillissez de vendre de armes offensives à des régimes obscurantistes qui nourrissent idéologiquement et matériellement le terrorisme islamique.

Monsieur le président, à la veille d’une décision historique, je rappelle à votre mémoire les paroles du général de Gaulle : "Pour la France et la Russie, être unies, c’est être fortes, être désunies, c’est être en danger ".

Au plus fort de la guerre, le chef de la France libre avait constitué l’escadrille Normandie-Niemen. 70 ans plus tard, chaque Russe la garde en mémoire comme le glorieux symbole de l’amitié entre nos deux pays. Il serait affligeant que pour les décennies à venir, vous laissiez se substituer à ce symbole le refus de livraisons de Mistral. "

Tribune de Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne, président de Debout la France et de Thierry Mariani, député des Français de l’Etranger, Les Républicains, publiée sur le site Atlantico, le 31 juillet 2015.

Le seul truc qui déconne dans cette tribune que j'approuve de A à Z, c'est que des gens comme Thierry Mariani ou Nicolas Dupont Aignan puissent croire un instant que ce qui nous sert de Président ait un tant soit peu d'honneur...

Folie passagère 2864.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr                                                        Jour J - 6 ...

43 commentaires:

  1. Tellement bien écrit que j'ai cru jusqu'à la dernière ligne que c'était de vous !
    Je ne suis pas sure que benêt 1° prenne la bonne décision...il nous prouve chaque jour qu'il est à côté de la plaque...pourtant, la bonne décision en ce qui concerne ces bateaux rattraperait la connerie d'hier ( refus de livrer )...
    Je ne suis pas une spécialiste des relations internationales mais il me semble qu'avec un peu de bon sens, couplé à un minimum de connaissance historique, la décision devrait aller vers une livraison...à moins que son orgueil ne pèse plus lourd que l'intérêt de la France...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le meilleur c'est justement la dernière ligne ;-)

      Larebil

      Supprimer
    2. @nana: le bon sens... euh, tu parles de qui là ? de Hollande ? du bon sens ??? non attend, pose toi, prends des vacances, mais du bon sens chez Président, ça se saurait. ceci dit, si seulement il avait les coucougnettes pour livrer ces Mistrals, avec un bon discours pour enrober ce revirement, il gagnerait au moins ...5 points ds les sondages

      Supprimer
  2. Tout meme assez dingue que NDA/Mariani ne puissent etre publie que sur un petit site ( Atlantico) et pas dans la "grande" presse.Zero impact.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: assez dingue oui, à moins quecela ait été négocié, ce qui est toujours possible... mais bon, en Une du Figaro, ç aurait eu plus de gueule.
      Et pkoi crois tu que je l ai repris ...

      Supprimer
  3. C'est trop tard,Vladimir nous a mis un pied au cul comme à des galopins,et il a bien raison,et l'audacieux comme à son habitude essaie de donner le change...c'est pas cher c'est l'état qui paie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: Pas si sur puisque le notre de Président a dit que rien n avait été signé. Et a la place des Russes, j aurais fait courir la même rumeur d'accord, histoire de faire monter les enchères. Wait and see, je sens qu on va etre encore obligé de se boucher le nez

      Supprimer
  4. Géo

    Bonsoir

    Il suffit de voir comment se comportent les membres de ce gouvernement envers les Français pour comprendre que,pour avoir le respect de ses engagements,il faut déjà avoir la notion de ce que signifie le mot"respect".
    Faute de quoi,autant essayer de faire décrire à des aveugles de naissance ce qu est la lumiére du jour.
    N attendons rien de grand d un ramassis de gibiers de potence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @géo: N'attendons rien, n'attendons rien... je n attends rien de ces pieds nickéles depuis 3ans. mais... à la louche, 20% des Français misent encore sur eux.
      Le respect... Mouarf...

      Supprimer
  5. En même temps que je lisais cette lettre ouverte admirable, mon cher Corto je recevais un mail que je vous transmets :

    Conséquences....

    ACTE 1 :
    La France va rembourser à la Russie environ 1, 2 milliard d’euros, + peut-être des pénalités???

    ACTE 2 :
    La France va trouver un acheteur, la Chine et lui vendre, en l’état actuel, les 2 « Mistral » pour 500 millions d’euros.
    La FRANCE se réjouit d’avoir revendu ces 2 bâteaux alors que les contribuables français auront payé de leur poche 1.200 - 500 = 700 millions d’euros.

    ACTE 3 :
    La Chine va revendre immédiatement ces 2 bâtiments à la Russie pour 700 millions d’euros.
    Bénéfice net pour la Chine : 200 millions d’euros !
    Poutine, ce gros malin, va se réjouir d’avoir acheté ces 2 bâtiments pour beaucoup moins cher que ce qui était prévu s’il les avait achetés directement à la France .

    CONCLUSIONS :
    La Chine est gagnante ! 200 millions d'euros €

    La Russie est gagnante ! 500 millions d'euros

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo
      @Marianne

      Il paraitrait que les USA "aideraient "la France dans cette affaire.
      Quand meme ce serait vrai,celà n enleve pas la souillure et le ridicule pour un pays désormais vassal des USA et qui dependrait alors du bon vouloir de son maitre pour toute decision!
      Pas de quoi se consoler !

      Supprimer
    2. @marianne: et bien disons que si votre scénario se réalisait, j applaudirais a deux mains rien qu a l idée du tollé que cela ferait chez nous ! Voilà qui serait une bonne poilade comme rarement. Ah, oui, j en veux !

      Supprimer
    3. Ca, c'est du raisonnement politique comme on n'en voit peu. Pourrais-je y rajouter mon grain de sel sardonique en précisant que notre entrée dans l'OTAN a été monnayé avec une partie de l'or de la Banque de France à un taux largement inférieur au taux du marché, taux évidemment imposé par les Ricains : bref la corbeille de la mariée nous coûta les yeux de la tête. Cet or devenu américain a servi pour financer les prêts contractés auprès des Chinois. L'or devenu chinois sert pour les échanges commerciaux sino-russes. Bref, notre or se balade entre Pékin et Moscou...et je parie que les Russes vont se faire rembourser en monnaie dorée...

      Enfin, il nous reste des euros grecs...

      Supprimer
  6. Je pense que c'est un peu tard pour cette lettre ouverte qui aurait du faire la une du Figaro , il y a plusieurs mots qui sont incompréhensible pour *l'audacieux* :prendre une décision, honneur,patrie,parole donnée , le seul qu'il connaisse c'est divorce bien qu'il ne se soit jamais marié .
    Un article que j'ai reçu ; «Le Kremlin a d'ores et déjà mandaté l'un des plus importants cabinets d'avocats d'affaires de Moscou, Egorov Puginsky Afanasiev & Partners» dans l'affaire qui oppose la France et la Russie au sujet de la livraison des deux Mistral, écrit la lettre confidentielle Intelligence On Line dans sa dernière livraison. «Cela fait plusieurs semaines que leurs collaborateurs préparent un dossier d'arbitrage international et réfléchissent à la cour qui serait saisie», le Kremlin penchant plutôt pour la Chambre de commerce de Stockholm que pour la Chambre de commerce internationale, basée à Paris. «Les juristes de la firme planchent sur une indemnisation globale de 5 milliards de dollars» assure IOL, y compris des pénalités de retard d'«un million de dollars par semaine».

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Claude henry
      Ça rejoindrait l estimation trouvée sur sputnik.com:facture entre 3et 10milliards de dollars pour la France!

      La malhonneteté n empeche pas la connerie!C est une chose de recaser les copains /copines corrompus dans des emplois aux titres ronflants et creux,de subventionner des assoc pourries,de s octroyer des largesses,c en est une autre de savoir traiter avec des puissances étrangéres de façon constructive!!!

      Supprimer
  7. Aux dernières nouvelles, la France va payer la somme demandée par les Russes et garder ses deux rafiots. C'est pas grave, c'est l'Etat qui paie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: aux dernières nouvelles... t es drôle toi, Président a dit que rien n était décidé, qu'aucun accord avait été signé et qu il allait se décider... à la St glinglin

      Supprimer
  8. Franchement ces types là-haut, ils ressemblent de plus en plus à des psychopathes non? Par le seul fait qu'ils semblent complètement déconnectés de la réalité et des implications de leurs décisions...Des types qui sont dans un autre monde que celui de 'la Raison', çà s'appelle comment?
    Matador

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @matador: " qu'ils semblent... " ta naïveté est touchante :)

      Supprimer
    2. Géo

      @Matador

      Ça s appelle des psychotiques en langage psychiatrique,
      Et des idéologues en langage politique,
      (Du moins,je le crois)

      Supprimer
  9. J'ai, comme nana, cru que c'était du Corto dans le texte... Alors un grand +1 à partager entre les auteurs, et celui qui diffuse un texte qui risquait de demeurer confidentiel.
    On se demande vraiment ce qu' 'ils peuvent encore inventer pour couler ce pays...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: a quoi servirait-il que je me décarcasse quand d autres, Mariani et DA en l occurrence, le font à ma place. Rien à changer a leur lettre.
      Pour ce qui est d inventer, t inquiètes, ils vont trouver ! quelle pitié !

      Supprimer
  10. Cette histoire me donne un mal de mer... noir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: prends un coup de rouge, ça broie la noir !
      ça va toi ?

      Supprimer
  11. J'en suis malade...
    Quand va-t-on finir avec ce "gouvernement-cauchemar" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi: allons remets toi car si pour cette histoire de Mistral perdants tu te mets la rate au court bouillon, je te rappelle qu il leur reste encore deux ans pour continuer leur oeuvre

      Supprimer
  12. Géo

    Un peu de lecture,(avec la permission du maitre des lieux)
    Taper:

    "Paris-match
    Affaire mistral,exclusif,les coulisses d un fiasco"

    (Les discussions du marchand de tapis arnaqueur F Hollande.)

    RépondreSupprimer
  13. Horreur, hollande, les deux mots commencent par les deux mêmes lettres.
    Tout comme honneur.
    Mais le bouffi n’a aucun honneur, et il est une horreur.
    Cette triste affaire en est un exemple…
    Pauvre France !

    L’avenir n’est pas serein…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mauricette: le plus drôle, façon de parler, dans cette histoire, c'est que je suis certain que Président se mord les doigts de ne pas les avoir livré. parce que si monsieur n a pas d honneur, il n'est pas trop couillon et sait bien qu il va traîner cette histoire comme un boulet

      Supprimer
  14. anne : oui, l'honneur.. la parole donnée, un contrat etc.... j'en suis malade moi aussi. tout ceci est bien pathétique.
    un peu de tenue que diable, un peu de dignité, au moins..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Demander un peu de dignité à un gars qui, par deux fois, quasiment aux yeux de tous, a trompé sa compagne du moment, faudrait voir à ne pas trop lui en demander non plus a notre Président

      Supprimer
    2. je ne comprends pas ceux qui l'absolvent à tout va, ...dans le genre " oui, mais c'est sa vie privée".. la vie privée en dit beaucoup sur le personnage, justement. médiocre, sans armature.

      Supprimer
  15. Ca ressemble beaucoup à l'affaire libyenne, qui rappelons le, s'est aggravée que bien plusieurs mois après la fin de Khadafi.
    Une sorte de procrastination du gouvernement, qui pense se dédouaner de son inaction en reportant sa responsabilité présente sur son prédécesseur.
    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: ah mais attention sur le coup des Mistral, il faudrait être vraiment tordu du carafon pour imputer quoique ce soit à Sarko... Tordus du carafon ? ... comme Hollande ?

      Supprimer
  16. Quelle bande de pieds nickelés, ça va nous coûter les 2 bras cette affaire, j'espère que les journaux étrangers ne lâcheront ps l'affaire, parce qu"en France, les journaleux aux ordres la boucleront, j'espère aussi que quelques politiques auront les coucougnettes pour soulever régulièrement le truc , quoique....ça devient rare

    RépondreSupprimer
  17. m'enfin Corto, honneur, dignité, respect, grandeur de la France... du chinois pour toute la socialie... non en fait, bien pire, des concepts dépassés et ringards, justes bons pour le souchien sans dents et nauséabond pour qui le nom France représente autre chose qu'un bout de papier générateur d'avantages ou la promesse d'une carrière politique juteuse et profitable ...ma France, mon Pays, je l'aime d'un amour charnel, avec ses heures sombres et de lumières , ses paysages, ses habitants, nos ancetres qui ont réussis a en faire un lieu de progrès, exemple pour le monde, comment veus tu faire comprendre ça a ces bouffis bouffons , boursouflés d'orgueil et dont la taille de l'égo est inversement proportionnelle a leurs compétences et attachements a notre France, peine perdue... la gauche actuelle a la mentalité d'une courtisane, toujours prete a se vendre au plus offrant du moment qu'il lui assure son confort matériel, lui parler d'honneur, c'est comme parler a un islamiste de "vivre ensemble" et de raison, il va bien se marrer...!

    RépondreSupprimer
  18. Le seul point commun entre Hollande et honneur, c'est la lettre H qui commence le nom de l' un et le mot de l' autre

    Si les chinois récupèrent un des Mistral, ils vont d'abord l'étudier, ensuite ils en construiront pour leur Marine.

    C' est l' Inde qui va grogner et peut être le Japon qui ont des soucis frontaliers avec les chinois.

    On ne peut vraiment pas jeter cet abruti, de toute façon le mal est fait.

    RépondreSupprimer
  19. Cette annonce même démentie par Hollande est une catastrophe pour notre pays... cela va couter des milliards. Si la France rembourse il y a le prix direct à payer mais aussi les retombées indirectes et celles-ci sont déjà enclenchées via l'annonce dans les médias .. combien de contrats vont être suspendus.. La France n'est pas fiable et fait n'importe quoi...les investisseurs vont reculer !

    en attendant le coût mensuel de l'entretien des mistrals se situent entre 2,5 millions et 5 million d'Euros et c'est bien le con-contribuable qui paye (www.metronews.fr/info/fregates-mistral-france-russie-un-accord-a-1-16-milliard-d-euros/mogE!yFTsqXND8Nf6M/)

    Il est extraordinaire notre Hollande tout de même ....

    Corto en 2017 tu nous feras un récapitulatif de ce que ce monsieur aura couté à la nation en 5 ans ? ( on peut déjà peut-être commencer avec les portiques par exemple)

    Ce qui est curieux c'est la vitesse à laquelle est passée l'info ( par exemple dans le figaro ....) curieux comme la presse s'attarde peu sur cette information j'ai l'impression ...mais je dois me tromper

    RépondreSupprimer
  20. @PhilZ: l'impression que c'est un enfumage pour camoufler l'histoire du permis deTaubira? ; ) (cf ton ancienne intervention)
    De toutes façons ma religion est faite, ils accumulent les conneries pour se faire virer et ne pas avoir à se dépatouiller après 2017 dans le pétrin dans lequel ils nous auront mis, ces enfoires... Mais je plains les successeurs.
    Jamais, même dans ses périodes les plus sombres, ce pays n'a été dirigé par des gens aussi nullissimes ou aussi malfaisants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je penche pour le terme malfaisants. hélas.. je plains mes enfants ...
      La société que l'on subit aujourd'hui et que les élites socialistes issus de 1968 ont créé en France est un échec... et Hollande représente l'archétype de ces inconséquents immatures incapables de voir plus loin que le bout de leurs petits idéaux complètement dépassés dans un monde bien plus souple et malin ... C'est embétant en politique .. car la politique c'est prévoir et anticiper . Avec les Mistrals Hollande a démontré combien il était un très mauvais politique ...et c'est le peuple qui trinquera ..

      Supprimer
  21. Excellente lettre mais je crains qu'elle ne manque de pédagogie.

    Parler de milliards ou de millions à un spécialiste de l'argent des autres, cela ne représente rien pour lui. Comme d'ailleurs le respect de la parole donnée ou d'un contrat : "il n'y a rien entre Julie et moi", "j'inverserai la courbe du chômage", "je suis contre la GPA", "je baisserai les impôts" ... Tout cela relève du même processus de mensonge.

    Pour qu'il comprenne peut-être le montant de ce contrat, il eut fallu le lui traduire : 250 000 scooters MP3 400cm3 ! 800 plans tablettes Corrèze, 6 ans de taxe 75%, 4528 ans du futur salaire fixe de son camarade Brottes...

    Ou encore prés de 15 jours des allocations chômages versées malgré l'inversion de la courbe !

    Mais ça ne coûte rien, c'est l'état qui paye...

    Droopyx

    RépondreSupprimer
  22. Bravo à tous, je vous embrasserais si je vous rencontrais. Merci d'exprimer ce que je pense.

    RépondreSupprimer
  23. lettre n'ayant servie à rien.. Hollande s'est couché sur plus d'un millard d'Euros.. ils n'aiment pas les riches et rend le peuple pauvre.. Il est dangereux et inutile

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique