lundi 4 janvier 2016

Attentats, au cœur d'un pouvoir... manipulateur




J'ai regardé ce soir, Attentats, au cœur du pouvoir sur l'autre chaîne de la télévision d'Etat, France 3. Une émission qui revisitait, de l'intérieur, au cœur du pouvoir, au Palais, ces attentats de janvier et de novembre et les journées suivantes...

" Ecrit par Antoine Vitkine et Bruno Dive. Avec les témoignages de François Hollande, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, Jean- Yves Le Drian, Marine Le Pen, Christiane Taubira, François Molins, Jean-Christophe Cambadelis, Brice Hortefeux, Eric Ciotti, Bernard Petit (ancien directeur de la PJ), Patrick Kanner, Patrick Pelloux, Jacques Audibert (conseiller diplomatique), Robert Zarader (proche de F. Hollande), Constance Rivière (directrice adjointe de cabinet).. 
Dans les coulisses du pouvoir, ce documentaire raconte les attentats de janvier et de novembre 2015. Les principaux acteurs de ces événements ont livré leurs témoignages inédits en décrivant les états d’âme, les décisions difficiles, les angoisses mais aussi les stratagèmes politiques, la fabrication d’un récit médiatique, les erreurs commises, les pensées des uns et les arrières pensées des autres ...
Avec des images elles aussi inédites, nous sommes au plus près des dirigeants français lors de la tuerie de Charlie Hebdo, la traque des terroristes, la prise d’otage de l’Hyper Cacher, l’unité nationale, la marche du 11 janvier, ou encore les attentats du 13 novembre."
C'est en regardant cette émission que j'ai enfin compris à quel point Président était un grand Président, un cadeau fait aux Français et à la France. C'était le but, non ?

Bande de pignoufs !

Rarement vu une aussi grotesque émission de propagande pro-gouvernementale. Nous sommes bien en Socialie.

Folie passagère 3028.
Résultat de recherche d'images pour "attentats au coeur du pouvoir"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

32 commentaires:

  1. 3 minutes pas plus j ai pas pu faire mieux de la manipulation a en vomir. toute la soirée franchement respect et s est pas fini on va en bouffer a toutes les sauces

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @samva: j ai jeté un coup d oeil aux programmes TV de cette semaine, y en aura pour tout le monde et tous les jours sur 1 chaine ou une autre: les attentats, quoiqu on en dise, un bon filon pour des tas de gens !

      Supprimer
  2. Désolé j'ai commencé avec M. Galabru (autre acteur comique, mais assumé, lui, et avec du talent, lui).
    Cette version télévisée de Pagnol étant nettement moins bonne que celle que j'avais eu la chance de voir au théâtre, j'ai zappé.
    Et j'ai regardé J. Bond contre Dr No : le héros semble beaucoup plus vraisemblable que celui que veut nous vendre la Gantzer Production Inc. et la FR3 Pravda. En plus il est beaucoup plus viril, beaucoup mieux habillé, avec la cravate droite. Et S.R. A.H. V.T. ou J.G. (les principales actrices de Holland's story) sont quand même en dessous de Ursula Andress.
    D'ailleurs alors que J. Bond se déplace à toute vitesse sur des tas de motos différentes, y compris sur les toits, notre héros national, lui, a juste réussi à se faire photographier en scooter (mettons toutefois à son crédit qu'il a réussi sur ce coup là à créer un buzz mondial comme on en a rarement vu; Obama avec la dinde ou Poutine avec le tigre n'ont jamais réussi aussi bien).
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: a l occasion, à propos de Galabru, je te conseille un de ses films, peu connu, rarement diffusé a la Tv, un navet sans doute, mais un de ses meilleurs rôles, du grand Galabru: Kamikaze !

      Supprimer
  3. Ah, mince alors!
    J'ai raté ce grand moment de télévision, je suis tout chamboulé.
    Donc ,si j'ai bien , les russes ont Vlad l'empaleur, les ricains Chuck l'equarisseur et nous François le menteur.
    Chacun ses héros.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: tu as loupé, un grand moment de propagande, très bien fait au demeurant, un cas à montrer à l'ENA ou comment tirer parfaitement la couverture a soi

      Supprimer
  4. Rien qu'en voyant le titre de l'émission j'ai vu que c'était une émission de propagande gouvernementale. C'est pourquoi j'ai préféré éteindre la télé et prendre un livre. Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: dans le genre propagande, c'était un modèle du genre. et c'est bien pour cela que tombant dessus par hasard ou presque, j ai regardé

      Supprimer
  5. Rien qu'à lire la liste des participants à cette mascarade...(ah? c'est une émission d'information me dit on dans l'oreillette.) on a déjà pas très envie de regarder. Il faut être maso (ou tenir un blog) pour se taper la tronche d'Enflé 1er, du Catalan hystérique, de Cazevide et de l’indépendantiste guyanaise, je ne parle même pas du "docteur P" grande pleureuse nationale et de l'inénarrable secrétaire du PS.
    Merci Corto de tant d'abnégation...

    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: Ne comprenant strictement rien au film de W9 pourtant noté " 3 étoiles " par mon journal, je suis tombé sur ce documentaire. J'ai cru halluciné concluant rapidement que l objectif n était pas tant les attentats mais la mise en valeur de la quasi totalité de la Socialie dirigeante.

      Supprimer
  6. S'informer ou devenir maso ? Chapeau si tu as regardé jusqu'au bout , rien que de voir le titre du reportage cela m'a fait penser à un mauvais film propagandiste stalinien .
    Et on va encore y avoir droit le 13 novembre , mais d'ici là il va réconcilier de force l'Iran et l'Arabie Saoudite notre sauveur de humanité .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: s informer ou devenir maso ? Non, juste voir a quel point une equipe de journaliste pouvait a ce point servir le pouvoir en place sous couvert d un reportage

      Supprimer
  7. J’avais prévu les attentats de novembre, non pas la date et le lieu, n’étant pas devin mais la nature des victimes. Ma déduction est fort simple et induite en regard de l’histoire.
    Robespierre est le Maître des tyrans assassins et sanguinaires qui vont le suivre, Hitler mis à part et encore. Leur principe étant le pouvoir par la terreur exercée sur le peuple et par la frayeur imposée aux affidés chargés de terroriser le peuple.
    L’individu a une tare qu’il traîne depuis la nuit des temps qui est de croire qu’il n’est pas concerné par des mesures liberticides, c’est toujours l’autre, ouf ! Donc, Robespierre annonce la liquidation des ennemis du peuple pour son bien, sa régénérescence et qui sont la calotte et les talons rouges. Sauf que si on fait un pointage des guillotinés on s’aperçoit que 80 % des victimes étaient issues de la basse classe du tiers-état : cultivateur, soldat, valet, journalier, artisan, commis…
    Le principe est immuable, le tyran commence par désigner ceux à qui il en veut et actuellement ce sont les juifs, les flics, les soldats, les mécréants qui dénigrent et surprise, de nouveaux ennemis tels que les picolos aux terrasses de café, des porcs qui écoutent de la musique ! et horreur, c’est donc que tout le monde est concerné.
    Un curé allemand nous livre ses mémoires :
    J’ai vu les débiles partir, c’est bien triste mais ouf ! je ne suis pas débile.
    J’ai vu les tziganes partir, c’est bien triste mais ouf ! je ne suis pas tzigane.
    J’ai vu les pédés partir, c’est bien triste mais ouf ! je ne suis pas pédé.
    J’ai vu les juifs partir, c’est bien triste mais ouf ! je ne suis pas juif.
    Et puis un jour je suis parti…
    Je suis sur une piste qui serait que l’EI applique les préceptes du Gorin-no-Sho, traité des cinq roues, à suivre
    Homo-Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo Orcus: pas sur d avoir compris le rapport entre ton commentaire et le doc d hier soir mais j aime bien ton commentaire !

      Supprimer
    2. C'est simple, les terroristes appliquent la méthode classique pour terroriser l'ensemble de la population - 7 janvier, les ennemis désignés, 13 novembre, tout le monde, c'est toujours la même démarche. Pour le Gorin, ce sont les terroristes idiots qui m'interpellent, certainement idiots mais très utiles car l'un des préceptes du Gorin est que nous sous-estimions l'adversaire.

      Supprimer
  8. Je suis béate d'admiration devant votre courage d'avoir regardé cette bande d'histrions. Le spectacle de ces ordures déversant leur tombereau de saloperies dans votre salon a du être éprouvant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Avel: non pas éprouvant dans la mesure où j ai vite compris à quoi m attendre mais quand on me propose de voir un monument de propagande moderne sur ce qui reste tout de même un sacré echec de lEtat Régalien chargé de notre sécurité, ça ne se refuse pas

      Supprimer
  9. Il n'empêche, et quoi que vous en disiez, mon cher Corto, on pouvait voir aussi entre les images et le texte de propagande, les négligences qui ont conduit au massacre de ces journalistes "protégés" alors que de l'avis même de la fille du garde du corps de Charb, son père a été sacrifié. Elle a d'ailleurs déposé une plainte en ce sens, on verra bien ce qu'elle deviendra.
    Pour ce qui concerne le massacre du Bataclan, l'impéritie gouvernementale est encore plus probante : scandale du temps mis pour intervenir, scandale du terroriste qui échappe aux services lancés à ses trousses et qui court toujours !
    Pour résumer j'ai des doutes concernant le résultat que ce documentaire aura sur le public qi l'aura regardé.
    Bien plus pernicieux pourrait être celui du documentaire "Attentats : les visages de la terreur" sur la même chaîne en seconde partie de soirée, où on nous explique comment des braves petits gamins de banlieue ont basculé dans l'extrémisme, sans remettre en cause le vide culturel dans lequel l'Education nationale les a laissés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: bien d accord avec vous " entre les images ..." pas un mot, par exemple, sur le signalement fait quelques jours avant par un journaliste de deux mecs louches faisant du réperage devant Charlie ou de ce gars qui dans un bistrot face au Bataclan a appelé plus de 80 fois la police sans résultat pour prévenir que 3 gars dans une voiture habillé de noir etc... pas un mot sur le fait qu'a la BRI de Paris le soir du 13 novembre il n y avait que 3 gars de permanence etc... toutes les bizarreries et autres anomalies de ces deux attentats ont été passées sous silence etc...
      Pour l émission d après, par contre, j ai regardé 10 minutes et ai coupé vu le ton miserabiliste et "c'est la faute à la société" que ça prenait

      Supprimer
  10. Ils ne pouvaient pas nous montrer comment ils ont évité ces attentats. C'est ça qui aurait vraiment redoré leur blason! Ces attentats sont une défaite du pouvoir et se glorifier de ses échecs, ce n'est pas très malin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est tout à fait ça : comment tirer parti de ses échecs !
      Et quand on voit, dans le documentaire suivant, qui étaient en réalité, ces terroristes qui ont réussi à tenir en échec les policiers les plus chevronnés on est complètement abasourdi par l'incurie des services de notre pays !

      Supprimer
    2. @Pangloss: et c'est pourtant ce qu ils ont fait, non pas bien sur se glorifier mais de l excellente manière avec laquelle ils ont tous réagi, ils ont été formidables !

      Supprimer
  11. Géo

    Bonjour

    "Assemblée nationale les comptes d apothicaire de Claude Bartolone.www.le point fr."

    Quand il augmente son cabinet de 240000€ grâce aux économies faites à l'Assemblée nationale.
    C est plus réaliste que les émissions télé à la vie et à la gloire imaginée des K.fards de la politique.

    Quand je vois ce genre de titre,je fuis,imaginant sans peine des politiques tirés à quatre épingles,avec un sérieux de circonstance,débitant leurs habituelles grandes menteries sans vergogne aucune,par la fenêtre d une invention géniale mais si mal employée par des individus sans scrupules.

    (Michel Galabru:le viager,à voir ou revoir)


    RépondreSupprimer
  12. J'ai appréciée lire votre résumé car l'actualité, les émissions d'investigation pour moi c'est fini. Arte, RMC découverte sont parfois mes amis d'un soir. Alors quand malencontreusement je tombe sur l'actualité je manque tomber de ma chaise.Ils semblent parler d'un pays inconnu dirigé par des descendants de beatniks cherchant à imposer l'anarchie par la force de la loi. A la radio, la dernière émission politique supportable à mes oreilles sont les Grandes Gueules à qui on peut répondre en direct sur les réseaux et où l'on entend parfois des témoignages de gens habitant le même pays que moi (!)

    (Sur tweeter ATsouhaits)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ATsouhaits : Si jeune et déjà gavé de tout ce cirque ?

      Supprimer
  13. ça commence déjà à mal tourner chez les Teutons :

    http://www.theguardian.com/world/2016/jan/05/germany-crisis-cologne-new-years-eve-sex-attacks

    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/germany/12082366/German-women-report-string-of-sexual-assaults-by-Arab-and-North-African-men.html

    RépondreSupprimer
  14. Je me suis marié en 1978 et nous n'avons jamais eu la télé, et nous nous en trouvons fort bien. Payer pour se faire endoctriner, je passe.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  15. Au fait, est-ce qu'ils ont abordé le cas Valls qui a refusé d'exploiter la liste des djihadistes français ? J'en serais surpris !
    Homo-Orcus

    RépondreSupprimer
  16. Merci du compte-rendu J'ai renoncé à voir ce type d'émission tellement orientée qu'on se demande où peut se loger la Vérité . De plus cette période de commémorations des attentats me pose question ... le pouvoir en profite pour se mettre en avant alors qu'il devrait s'excuser de si mal protéger les Français ... Tout cela est tellement indécent ... pensons simplement à Toutes les victimes et à leurs familles ... Je doute que les médias soient au service de véritables investigations et puissent être un contre-pouvoir quand la gauche est au pouvoir ....ils se contentent de servir la soupe ! Triste ... Marguerite

    RépondreSupprimer
  17. Corto: merci de te sacrifier pour regarder ce que nos chaînes publiques sont capables de produire pour glorifier pépère à partir des attentats...J ' ai pour ma part renoncé depuis quelques mois à apprendre quoique ce soit de l 'actualité par le biais de ces usines à decerveler...Et,pour ce qui concerne la tuerie de Charlie , m'en suis reporté à "la marche des lemmings": beaucoup plus édifiant!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient