lundi 4 janvier 2016

Juppé: L'homme politique des médias 2016

Afficher l'image d'origine

Frémissements, il y eut en 2015, ce sera, de la part des médias, un véritable festival pro-Juppé . Et il n' y a pas eu à attendre longtemps, ça a commencé hier avec le JDD et ce sondage disant que 56% des Français souhaitaient le voir candidater pour 2017, sondage dans lequel on apprend aussi que  74% des Français ne veulent plus voir Sarkozy... Ce même Sarkozy qui est pourtant, toujours pour les Français, parmi leurs personnalités préférées, le seul politique du classement... Français qui réclament à corps et à cris un renouvellement de la classe politique mais qui plébisciterait un homme âgé de 70 ans et politicien depuis toujours...

Ce week-end, donc, le JDD nous sort une ITW du grand homme, ex premier ministre et toujours repris de justice à la fois. Celui-ci, en quête d'une image un peu plus droitière ( après avoir pourtant raillé les dérives droitières de Sarko) fait une vingtaine de propositions d'ordre, disons, sécuritaires. Et aussitôt tous les pisse-copies de vanter sa droitisation, son " virage à droite ", de voir en lui l'homme qui, avant de battre Hollande, battra Sarko, de nous montrer que l'homme n'est finalement pas si centriste que ça, etc... blablabla...

Elles sont marrantes ses propositions car pour qui se donne la peine de chercher et pour qui a un minimum de mémoire, elles ont quasiment toutes été, dans le passé, passé proche ou lointain, promues, mises en avant, défendues, voire instaurées ( avant d'être pour certaines abrogées par les gauchistes ) par ... Sarkozy. Vous pouvez vérifier. D'autant plus marrantes que Juppé ne fut pas toujours d'accord avec certaines d'entre elles (plafond migratoire, regroupement familial, ... ) Comme quoi, il n'y a que les imbéciles pour ne pas changer d'avis. Et Juppé, comme chacun le sait, n'est pas un imbécile puisqu'il est " le meilleur d'entre nous "... 

Si Juppé n'est pas un imbécile, il a peut-être néanmoins des problèmes de mémoire immédiate. Voyez la déchéance de nationalité. Dans le bouquin qu'il sort demain, il écrit qu'il faut " prononcer davantage de déchéances de nationalité pour les binationaux auteurs d'actes terroristes " alors que dans l'ITW du JDD parue hier, il déclare: " que cette réforme n'est pas utile puisque son efficacité sera faible, voire nulle contre le terrorisme " mais assure qu'il la voterait quand même.

Enfin bref, vous l'aurez compris, de gré ou à force de sondages personnalisés, les médias et la gauche - ce qui revient à peu près au même -  ont choisi leur homme politique de l'année: Ce sera Juppé car tout sauf Sarko, voire même, qui sait, tout sauf Hollande.

En ce qui me concerne, il faudra que ces mêmes médias soient vachement costauds pour me faire avaler l'idée que Juppé est un homme de droite, de la vraie droite. Cette droite qui aime et défend par dessus tout ce que fut et est (encore) la France.

Folie passagère 3027.
Résultat de recherche d'images pour "juppé à la plage"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr
 

29 commentaires:

  1. C'est ce que je crois Alain Juppé lui-même appelait : "faire de la tactique sous les décombres", mon cher Corto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: la tactique, on se demande qui la fait: Juppe ou les medias en son nom.

      Supprimer
  2. en même temps s'il y a un duel Juppé-Hollande (ou Soipalognon y Crouton) en 2017, on n'aura pas bien le choix...il faudra voter Juppé en espérant qu'il tienne compte de l'aile droite de LR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kampfereit: Perso je voterai ni pour l un , ni pour l autre

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Géo

      @le plouc émissaire

      La marée montante a noyé son château de sable et il tente de sauver les restes,c est comme pour lui,en fait,il essaie de sauver les restes.

      Supprimer
    2. @Le Plouc: il ne cherche rien, il essaie juste de se relever

      Supprimer
  4. Je vous dois un "mea culpa", mon cher Corto, ce n'est pas Juppé mais Fillon qui a parlé de "faire de la tactique sous les décombres".
    Et Guillaume Tabard d'expliquer que cette "recomposition" qu'on nous propose "ressemble surtout à la feuille de route d'un syndic de faillite."
    Aucune personnalité, ni de droite, ni de gauche, n'a la force de conviction nécessaire pour porter une recomposition qui aurait un sens. Il ne leur reste plus, face à Marine Le Pen qui, qu'on le veuille ou non, s'inscrit dans une dynamique de conquête, de "faire de la tactique sous les décombres."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne j en connais un qui a des" forces de convictions " mais curieusement et a en croire les sondages, personne n en veut :)
      je ne comprends pas bien: décombres, je vois bien, mais tactique sous les décombres...

      Supprimer
  5. Ce type n'en demeure pas moins un repris de justice ayant été condamné...
    Il est lamentable de voir ce genre d’énergumène pouvoir parader sur les plateaux télé, à la radio etc...
    France aveugle....
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: Comme je l ai déjà ecrit dans un précédent billet: tout homme politique condamné pour des faits commis pendant son mandat d élu devrait etre inéligible a vie. Je ne voterais donc jamais pour Juppé.

      Supprimer
    2. Géo

      @Gfb et Corto

      +1
      Repris de justice,inadmissible de voir ce genre de type éligible!
      Outre qu il ne peut,effectivement,rien apporter de positif,je crois moi aussi qu on tente,en montrant son image de présidentiable,de sauver ce qui peut l être de la Hollandie,pour affaiblir tant Sarkozy que Le Pen,il est une chance non négligeable,de même,de faire repasser Hollande ou assimilé en 2017.
      Si Juppé avait de la décence,il se retirerait de la course,lui entre autres,mais il ne faut pas attendre cela de tels gens.
      Ce n est pas avec ce genre de haridelle que l on peut avoir un cheval qui nous fera gagner Le grand prix au premier rang des nations.
      Perso je n ai rien contre les gens âgés,mais il faut une agilité mentale suffisante,en plus d autres qualités,pour diriger un État,et une forme physique adéquate à la fonction.
      C est vraiment Jurassic Park qui déambule dans les allées des pouvoirs politiques en France.
      Voir l aspect faunesque,grimaçant et essoufflé de Dsk...si il avait été élu....
      Voir Estrosi,Lang,benbassa,Fabius,etc...
      J en omets plein,elles sont légion,les momies de la politique,
      Et quand on prend des jeunes,c est au nom d une diversité dans l uniformité, en fait,de pouliches incompétentes et nauséabondes...

      Comment veut on que des jeunes gens,(et nombre s en plaignent)se sentent attirés par la politique au vu des messages désolants qui nous sont adressés à longueur de temps,en sus de moralités bien compromises!

      Supprimer
  6. C'est quand même bien la preuve qu'en France il est loisible d'essayer de faire du neuf avec du vieux. Nous en sommes toujours à chercher des solutions pour le XXIe siècle avec un personnel politique formé à l'Etat des années 70. Tous les pays, ou presque, ont renouvelé leur classes politiques, ont vu de nouveaux partis émerger, de nouvelles idées, bonnes ou mauvaises, se créer, et nous sommes toujours englué dans une logique binaire qui appartient au XIXe. C'est désespérant.

    Le Nain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: désespérant est bien le moindre mot. Comme le sont les Français si souvent avec la politique.

      Supprimer
  7. Juppé, le type même du gars sans convictions, qui dès qu'il est aux commandes fout le bordel. L'avenir de la France serait donc un gazier qui aura 72 ans en 2017, ex-condamné de surcroît. On rêve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: ben oui, c'est ainsi en France, on n'hésite pas a promouvoir des vieux de la vieille qui plus est un ex-condamné. TRu me diras les médias ne se sont pas émus de la nomination deux fois de suite de repris de justice a la tête du PS, pourquoi devraient-ils s en émouvoir avec le seul capable, selon eux , de faire barrage à l odieux Sarko ...

      Supprimer
  8. Askolovich : "Juppé est pré-président (?) et déjà Père de la Nation (???)"

    Même le sondage sur Le Figaro le donne à plus de 54% comme bon candidat et n'a jamais varié ! Quand on lit les commentaires, on peut avoir un doute sur la fiabilité du résultat !

    Juppé à droite.... Si ma tante en avait.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Askolovich, la crème des éditorialistes d'Itélé, Itélé, la chaîne qui fait tout juste 1% d audience

      Juppé est aussi a droite que je suis fan de Melenchon

      Supprimer
  9. Voyez ce que ça peut donner lorsque Juppé s'essaye à la natation-il commence par s'assurer qu'il peut aller là où il a pied,seulement se relever sans aide à son âge présente quelques dangers,comme on peut le voir sur la photo(si cette photo est récente,bravo:par trop de bide,tout de même).

    Comme ça,vous entendez rester réfractaire à ce désir de Juppé qui monte de tous côtés?

    Espérons seulement pour lui qu'il n'ira pas rejoindre au cimetière des ambitieux,ceux qui,avant lui, se sont rêvé un grand destin présidentiel,mais qui étaient avant tout les favoris des sondages de popularité,Barre,Chaban,Rocard,Delors ou Balladur....

    Vendemiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vendemiaire: ou plus récemment DSK quand Hollande était surnommé monsieur 3%.
      Je suis totalement réfractaire a Juppé, oui, je ne vois pas ce que ce type pourrait nous apporter.

      Supprimer
  10. @ Le Plouc: il doit être en train de chercher ses couilles et celles de ses copains de "droite", ils les ont perdues depuis tellement longtemps...leur incapacité à gouverner ce pays en est une preuve flagrante.
    GfB

    RépondreSupprimer
  11. Le renouvellement de la classe politique par des jeunes commence mal et pourtant des quadras et quinquas il y en a des flopées .
    Le plus sage pour élire un président serait de lui faire passer tous les tests psycho et médicaux par des spécialistes neutres et afficher les résultats .( Ne pas prendre Mitterrand comme exemple )
    Juppé for me ever .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      "Le retour de la momie"(3?)film en streaming durant tout 2016.
      Certainement le film le plus lassant avec les effets spéciaux les plus mauvais de toute la série(marelle,plage,le meilleur d entre nous)

      Chaban Delmas parlait de la société nouvelle qui aura le visage de la jeunesse!
      On attend toujours!

      Supprimer
  12. http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/01/04/97002-20160104FILWWW00196-agnes-saal-ex-patronne-de-l-ina-exclue-2-ans-de-la-fonction-publique.php
    La vache,sévère Flamby quand même.....Beurk,pouah!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dont 6 mois fermes.
      Rappelons que dans le privé, pour les mêmes faits, si salarié, licencié en faute grave. Si dirigeant, abus de bien social, réintégration fiscale, amendes, pénalités, URSSAF.
      Mais la fonction publique n'est pas un régime plus favorable que le privé : non, non, c'est un apostolat au service de la république.
      Je me demande où ils vont la recaser discrètement en CDD pendant ces 6 mois.
      Droopyx

      Supprimer
    2. Ah ah ah !

      Dans le privé, si dirigeant, on s'augmente son salaire comme un petit fou, et on se fait voter une retraite chapeau.

      Ils n'ont fait que ça depuis 20 ans, entre deux délocalisations bien sûr. Mais il y en a qui en redemandent : c'est le syndrome du larbin.

      Quant à ceux qui ont planté le système bancaire mondial en 2008, ce dont on est encore en train de se remettre, ont-ils tous été sanctionnés...? Sacré farceur, va.

      Supprimer
  13. la France à besoin de jeunes, des gars avec des c...pour relever les défis, pas d'un vieux croûton sur le retour ( quoiqu'il ai mon âge...) il n'a aucune conviction réelle si ce n'est de piquer la place, on est bien mal barré avec ces zigotos ! pas un pour relever l'autre

    RépondreSupprimer
  14. Ali Juppé c'est le prototype du politicard à géométrie
    variable, il se met où l'on veut qu'il soit en fonction
    des paramètres électoraux. En tout cas, il semble bien
    que les media veuillent nous le vendre à toute force...
    En tout cas nous n'avons pas fini de déguster cette
    horreur que sera la campagne pré-présidentielle.
    Bonne soirée tout de même.

    RépondreSupprimer
  15. decheance de nationalite, encore une belle connerie qui ne va concerner quasiment persone mais va permettre d occuper les medias pour rien, un nuage de fumee pour eviter de parler des vrais problemes

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient