mardi 14 février 2017

Emeutes urbaines, racailles: Et les parents dans tout ça ?


Alors les banlieues, dès la nuit tombée, flambent. Au prétexte d'un coup de matraque télescopique mal placé, la racaille descend dans la ville et s'en prend à tout ce qui lui tombe sous la main. Ces connards brûlent les voitures de leurs voisins, incendient les poubelles et détruisent le mobilier urbain. Faute d'avoir le courage de l'affronter face to face, la racaille joue au jeu et à la souris avec la police, lui balance cailloux, billes de plomb, écrous et, parfois, cocktail Molotov. Le héros, ce sera celui qui allumera un flic ou qui parviendra à mettre le feu à une voiture de police. Dans les técis, Ils rêvent tous d'avoir leur quart d'heure de gloire.

Nombreux aimeraient que cela dégénère et qu'on assiste au grand soir des quartiers, une resucée de 2005 où plus de 300 bâtiments publics ou privés avaient cramés. 2005, c'est leur Marignan à ces glandus. Trois semaines d'affrontements  avec la police; ceux qui y ont pris part rêvent de remettre le couvert, ceux qui étaient trop jeunes pour participer à la flambée espèrent que ce coup-ci, ce sera leur tour. 

En tout cas, quand ça crame et que ça s'excite du côté du 9-3, ce sont toujours les mêmes rengaines qu'on entend, toujours. Il faudrait être sourd pour ne pas l'avoir remarqué.

Le FN, d'abord; lui, ces flambées nocturnes, ça lui plaît. C'est tout bénef: l'ordre et la sécurité ne sont plus assurés. L'alliance UMPS, voilà ce que ça donne: impéritie, laissez-aller, communautarisme galopant, les barbus ont le pouvoir, la drogue, et patin et couffin ! Z'avez pas entendu Nicolas Bays ce matin ? C'était tout à fait ça et quelques énormités en plus comme d'oser dire qu'on injectait chaque année 100 milliards d'euros dans la politique de la ville ! Oui, oui, 100 milliards !

Les Républicains, c'est un peu la même musique en plus soft mais avec quelques coups de bâtons sur l'actuel équipe au pouvoir: Ils n'ont rien fait, il faut respecter les forces de l'ordre, Sus à la drogue et aux dealers, la République ne doit pas céder devant la chienlit et Cazeneuve est en dessous de tout, nous reconquerrons les territoires perdus. Blablabla...

Les gauchistes, eux, ce sont les grands classiques: pauvres gamins que la société n'a pas aidé, c'est la faute à la droite, la police ne peut s'absoudre de ses péchés, quand l'ordre n'est plus assuré, quand on assiste à de tels débordements, ce sont les valeurs de la République que l'on menace, nous devons travailler et tout faire pour assurer à tous un Vivre-Ensemble merveilleux, respectons la diversité, ne stigmatisons pas... Z'avez pas vu Bruno Le Roux, roquet de l'Intérieur de son état, demander à un parterre de CPF ce qu'ils pensaient de l'agression de Théo ? Grand moment de n'importe quoi... Et Président se rendre sur la dalle, vidée au préalable de tous déchets ? La bonne blague !

Après, vous avez les combattants contre le racisme, les animateurs de quartiers et les assoces (sans oublier Yasmine, l’assistante sociale du coin qui a fait vocation d'aider cette jeunesse en perdition). Eux, ce genre de boxon, c'est jouissance et orgasme pour tous. Ça leur permet d'exister, de se rappeler au bon souvenir de tous et de réclamer quelques moyens supplémentaires au gouvernement tout en nous balançant les mêmes discours: la police assassine, on stigmatise la diversité, il faut revitaliser les quartiers, y a du pognon partout sauf pour les cités, salauds de blancs (bon, okay, ils ne le disent pas comme ça, mais ça transpire par tous les pores sur le visage Soppo ou de Rokhaya Diallo), halte au racisme... Et Blablabla...

On a droit aussi aux micros que tendent les journalistes aux vedettes du jour, encore marquées par les " combats " de la nuit: Les jeunes ! Sous couvert d'anonymat, de dos, floutés ou filmés à moitié, ils vont nous raconter la même chose: la police elle nous contrôle au faciès, wesh ma gueule, ils ont la matraque facile, ils sont racistes, ils nous tutoient et nous insultent, c'est dur de vivre ici... Blablabla... Avez-vous bien regardé ces énergumènes incendiaires, souvent encapuchés ? Ils ont 12, 15, 16, 18, 24 ans, des jeunes quoi !

Bref, quand les banlieues s'embrasent, on interroge toujours les mêmes, les discours sont les mêmes, c'est la faute à tout le monde et à personne, etc... A chaque camp, sa rengaine !

Mais avez-vous remarqué qu'il y a deux autres catégories de personnes que l'on entend ou que l'on ne voit jamais ? Les dealers bien sûr, les caïds, les tatoués, eux, ils sont aux abonnés absents, c'est un peu normal, c'est dans leur ADN. Passer inaperçus, incognito, c'est une qualité professionnelle indispensable au job qu'ils exercent, on comprend.

Les dealers, donc. Et les parents, alors ? Hein, z'ont pas de parents ces racailles ? Tous ces jeunes à ne pas stigmatiser, pas de papa, pas de maman ? Je ne vous parle pas de la maman, de la sœur ou du cousin de Théo ou d'Amara, eux, les médias se font un plaisir de les interviewer: La main sur le cœur et qu'Allah, le Grand, le miséricordieux, m'en soit témoin, mon fils, il n'a rien fait ! la preuve, il joue au foot et va à l'école ! Non, je vous parle de tous les autres parents. Les papas et les mamans de ces centaines de racailles qui mettent le bronx. Ils sont où, ceux-là ? Absents ? Démissionnaires ? Trop faibles pour filer deux claques aux chiards ? Bénéficiaires indirects des petits trafics et combines de leurs rejetons ? Jamais aux bans des accusés ceux-là ! A croire qu'il n'y sont pour rien ! My ass ! Eux aussi, ils portent une responsabilité dans le naufrage de leurs progénitures. Si votre gosse fait une connerie, crève le pneu du voisin ou met le feu à la poubelle, c'est qui qui va payer ? C'est vous, votre assurance, votre responsabilité civile (et parentale). Mais eux, les parents des fouteurs de merde, quels comptes ont-ils à rendre à la société ? Pourquoi ne sont-ils jamais devant un micro pour nous expliquer pourquoi ils ont laissé leurs mômes de 15 ans sortir après 22 heures ? Pourquoi ne nous expliquent-ils pas comment avec le peu qu'ils gagnent, leurs fils portent des baskets à 150 euros ou des joggings Tacchini ou Lacoste ? Pourquoi ne nous disent-ils pas comment ils font les mômes, sans travail, pour se payer des smartphones forfaits illimités ? Savent-ils seulement si leurs gamins vont en classe la journée ? A quand remonte la dernière baffe collée à Mohamed parce qu'il avait séché les cours ? Seraient-ils dispensés du devoir d'apprendre à leurs enfants le respect d'autrui et du bien commun ?Intouchables les darons ? A quel titre ?

Non, ceux-là, on ne les entend jamais, on ne les voit jamais. Et pourtant, ils ont aussi leur part de responsabilité, et pas des moindres, pour le bordel qui règne dans les cités.  Ils sont coupables. En partie.

Et qu'on n'aille pas me sortir les sempiternelles excuses à deux balles. Merci.

Folie passagère 3454.
Résultat de recherche d'images pour "manifestations bobigny"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

47 commentaires:

  1. Il n'y a pas d'excuse à deux balles, mais il n'est pas interdit de réfléchir (ou si ? )

    D'abord,force est de constater que cette génération d'Africains ( sub et sous-sahariens) n'a pas été capable de s'intégrer, comme ont pourtant pu le faire, dans des conditions bien plus difficiles, et avec un accueil bien plus hostile au siècle dernier, des Italiens, des Espagnols, des Juifs, des Arméniens, etc., et même, il y a peu, des Asiatiques.

    Et, d'un autre côté, la grande majorité de ces Africains non intégrés sont la 2ème, voire la 3 ème génération née en France, alors que leurs parents étaient intégrés, travaillaient, avaient des rapports très distants avec l'islam.


    Et si on partait de cette contradiction?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme: les premiers immigrés du maghreb se sont globalement bien intégrés, la génération d'après aussi et puis, y a eu une couille dans le pâté, et je situe la cassure précisemment avec la fin du service militaire et plus tard une crise economique qui n en finit pas

      Supprimer
  2. Bon d'accord, mon cher Corto, et on fait quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne: on enfile des perles ? on continue à compter le nombre de voitures qui crâment ?

      Supprimer
    2. On commence par tirer le bilan des politiques des quarante dernières années, on finit de tirer la chasse d'eau pour évacuer, après Juppé, Sarko, Hollande, Valls, les derniers étrons politiciens d'ancien régime(La Méluche, Bayrou, Fillon, Hamon)ou de nouveau délire médiatique (Macron) qui flottent encore sur le marigot désespérant qu'est devenue notre pauvre pays, en votant pour (entre autres choses)un VRAI programme de grande distribution bien ciblée de francs coups de pieds au c. des "jeunes" de banlieues (tolérance zéro, casseurs-payeurs, suppressions des allocs, légitime défense sans hésitation de la police,arrêt de l'immigration, du droit du sol, de la double nationalité), par exemple ? Tout ce qui me semble être... dans le programme d'un(e) seul(e) candidat(e)à la présidentielle ? Enfin, moi, ce que j'en dis...

      Supprimer
    3. C'est aussi ce que je préconise.

      Supprimer
    4. Marc: salut toi!
      Les recettes, on les connait. Le bilan des 40 années passées, on le connaît aussi. Si le programme de MLP s'arrêtait là, je dis pas, mais quand je lis ses 144 propositions... Entre irréalisme et démagogie, difficile de faire mieux. Et que de points communs avec La Méluche ! Après, il ne suffit pas de vouloir le pouvoir encore faut-il pouvoir l'assurer, l'assumer et avoir à l'Assemblée une majorité suffisamment confortable pour mettre en oeuvre le programme annoncé. Et cette majorité, elle ne l'aura pas, le FN rentrera peut être en force à l'AN avec 30 ou 40 députés grand maximum, c'est pas avec cela qu'elle pourra gouverner. La France n'est pas prête à porter MLP au pouvoir et MLP n'a pas encore les moyens de ses ambitions. Alors on peut discuter des heures et des heures de son programme, ça sert à rien puisqu elle ne sera pas élue :)

      Supprimer
    5. Donc, on continue, sous prétexte de "réalisme" dans un camp ou dans l’autre, à voter pour ceux qui nous ont amenés là... on continue avec le même orchestre du Titanic qui nous joue sa petite musique, un coup à « gôche », un coup à « drouâte », un verre de champagne à la main, des emplois fictifs dans la poche à madame, ou Drahi sous la manche, pendant que le bateau France coule...

      C'est difficile, voire très difficile ? En effet ! Raison pour ne pas essayer ? Et le Brexit ? Et Trump ? Le monde occidental tout entier rue ou commence à ruer dans les brancards, mais la France, qui a si souvent dans son glorieux passé fait l’histoire du monde, doit – elle - continuer à filer droit ? On est en réalité d'accord sur l'essentiel (souveraineté, immigration, délinquance, identité) mais pas d'accord sur certains points économiques (et ça se discute très largement d'ailleurs, le programme économique de MLP est TRES largement d'inspiration gaulliste!), alors on bote en touche, on passe son tour ou pire on réélit les mêmes... pour planter les derniers clous dans le cercueil ! On râle (avec talent), mais on cautionne ! On peste (avec raison), mais on file droit ! On sait (parce qu'on s'informe en dehors des clous), mais on refuse d'oser enfin tirer les conséquences de ce qu'on voit, c'est-à-dire la mort de la France qui s’avance à grands pas ! On est d'accord, oui, sur l'essentiel (à 70% ou plus selon tous les sondages sur les mesures les plus fortes)… mais on vote à 30% le jour J, parce qu’« il faut être réaliste, elle passera pas » ! On continue à jouer les idiots utiles, les moutons ou les mutins de Panurge ? Pendant combien de temps ? Cinq ans, dix ans, vingt ans ? Dans quel état sera la France que nous disons aimer et prétendons vouloir défendre, à ce train là ? Et bien... on n'est pas sortis de l'auberge, ou plutôt de la tour de Babel ! Il ne reste plus qu’à jouer les Michel Onfray, ce salaud, qui nous incite à mourir avec élégance ! Après tout, c’est peut-être tout ce que nous méritons…

      Supprimer
    6. Marc: en ce qui me concerne, le pb n est pas de cautionner mais de voir qui, dans ce qui nous est proposé, est le plus proche de mes valeurs, le moins mondialiste, le moins gauchiste (forcément) , le plus solide, qui a l expérience, qui a le plus de moyens, le plus de réseaux, qui a une vison de la France la plus proche de la mienne etc... pour l'emporter en 2017 et avoir une majorité suffisante pour mettre en oeuvre tout ou partie de son programme ? La réponse est claire: ce n'est pas la Marine. Si je pensais que ce fut elle, ça ne me poserait aucun problème de clamer haut et fort: je vote Marine. Pour 2022, je ne dis pas, peut etre d ici là, débarrassée de ses parasites ( Philippot, Bays, Chenu), elle pourra me convaincre et faire péter son plafond de verre.
      Je peste, je sais, je suis d'accord, blablabla, ce que je sais, c'est que des gauchistes, de Besancenot à Macron, je n en veux plus alors je vais là où je suis sur d'avoir le plus de chances de ne pas me les regoinfrer pendant cinq ans.

      NB: et fais moi grâce de ne pas m assimiler à un mouton. Merci :)

      Supprimer
    7. Corto, le mouton ne t'était pas spécifiquement destiné, comme toute le reste de mon commentaire, d'ailleurs ! C'est un constat bien plus général, sois donc rassuré sur ce point :-). Pour le reste... hormis sur le plan économique où tu as d'évidence des différences notables (mais je suis pressé qu'on en discute tous les deux, car il y a des choses à dire à ce sujet je pense), je crois te connaître un peu, je te lis toujours, et je suis sûr que sur l'essentiel, tu es en réalité beaucoup plus proche d'elle que de Fillon. Elle a des parasites ? Certes ! Mais dis-moi, côté Fillon... NKM, Apparu, Estrosi, Juppé, Copé, Didier (entre autres)... ce ne sont pas des parasites largement aussi déplaisants (Chenu vient d'ailleurs de chez LR) ? Attendre 2022 ? Ca sera plus facile en 2022 ? La France ira mieux ? J'en doute fort ! Pour moi, pour vaincre la trahison des élites et l’assujettissement de la France, stopper l’immigration, défendre VRAIMENT notre identité et retrouver notre droit de choisir notre destin, c'est comme quand on doit traiter d'un cancer : le plus tôt sera évidemment le mieux ! :-) Sur tous ces points, même si ce n’est pas parfait sur certains autres sujets je te le concède, il n’y a vraiment pas photo avec les autres ! :-)

      Supprimer
  3. Ben oui, mais nous, on est des sales blancs.
    Voyons Corto, auriez-vous oublié : cépapareil...

    RépondreSupprimer
  4. tu sais quoi ma puce...? si Marine gagne ce sera le bordel et probablement une guerre "civile" et si c'est tes potes ce sera pareil pour la simple et bonne raison qu'ils seront incapables de redresser le pays, comme toujours... Alors serre bien ton petit cul joufflu et prépare toi, tu risques d'avoir mal aux z'hémo-rroides

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si Marine gagne, ce qui serait quand même étonnant, quoique...ce sera effectivement un beau boxon et à ce moment là avoir la matière première dans laquelle mettre du 7.62x39 ne sera peut être pas superflu pour proteger nos petits culs justement...

      Supprimer
    2. @ 7.62x39 Parce qu'en ce moment il y en a d'autres qui ont des problèmes de fondement qui se font foutrent grave et dont les potes en réponse, vexés, ne savent que casser parce qu'il n'ont aucun neurones !. Pas besoin de Marine ni des républicains.. les Socialistes au pouvoir et tous ceux qui sont en adoration démagogique devant la racaille,racaille de laches et sans courage qui crient au scandale en profitant des largesses du pays à chaque moment dont j'espère bien sûr tu ne profites pas car il faut savoir se mettre en accord entre ses dires et ses actes!
      je suppose parce que Corto parle de parents que lorsque tu t'adresse à ton père et à ta mère tu utilises les mêmes termes ...

      Supprimer
    3. 7.62: ça va aller biquet ? t as déversé ta bile ? t as pris ton pied 10 secondes ? Ejaculateur précoce, en fait !

      GfB: j aime bien de temps en temps laisser passer ce genre de commentaire, qu on puisse se rappeller sans cesse qu on a quand même de sacrés tarés parmi nos concitoyens

      Philz: ça me ferait bien braire d'être parent et d'avoir un rejeton pareil que ce 7.62. T imagine la honte ...

      Supprimer
    4. Géo

      @Corto

      7.62×39 est sûrement un robot,un tel pseudo fait sans âme.

      "guerre civile"

      Un robot de type terminator?

      Supprimer
    5. @Corto. j'ai ton âge ma puce... et je te dirais que le jour où "ça pétera", toi et tes "semblables" petits bourgeois seront bien contents de trouver des tarés dans mon style pour défendre ton "style de vie" décadent... (vous allez tous bientôt vous confronter à la dure réalité du terrain...)

      Supprimer
    6. 7.62: ben , t'es encore là toi ? Pourquoi " ma puce " ?

      Supprimer
  5. Une seule solution , tous les mineurs dont l'identité est reconnu = suppression des prestations familiales pour 3 mois . Control fiscal pour tous les achats ne correspondants pas aux revenus . Je pense qu'il existe encore des foyers pour jeunes délinquants mineurs .
    lu ce matin une évidence :ils brulent les églises ,les écoles ,les bus , les commissariats , les voitures ,les policiers ; ect ..mais ils ne brulent jamais la CAF

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: entièrement d accord. Un mineur qui casse, les parents ont eux aussi une responsabilité et doivent morfler.
      Brûler la CAF, sont cons mais pas à ce point

      Supprimer
  6. Oui c'est vrai il y a une totale démission des parents, ce sont les caïds qui font la loi, dans la rue et dans la famille, ils sont devenus incontrôlables même par leurs propres parents.
    En situation d'état d'urgence comme actuellement il serait bon d'instaurer un couvre-feu, à 21h plus aucun mineur dehors ! Ce serait déjà une façon de les protéger de leurs aînés, car la délinquance débute de plus en plus tôt...
    Ensuite diminuer voire supprimer les allocations familiales ou autres, à chaque cas de délit avéré, y compris casse et dégradation de biens publics.

    RépondreSupprimer
  7. Entendu l'autre jour sur je ne sais plus quelle chaine :
    Une mère : oui cette présence policière permanente c'est une provocation.
    Nous dans notre coin où il y a eu plusieurs cambriolages on aimerait bien une présence policière permanente.
    D'ailleurs, quand ils passent dans le coin (de plus en plus rarement) je leur demande toujours s'ils veulent faire une pause café.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Droopyx: pardonne lui, elle ne sait plus ce qu elle dit ! :)

      Supprimer
  8. Comme d'habitude, nous tournons en rond... Toujours les mêmes interrogations ! La réponse ? Dans les urnes et ensuite, fini les interrogations : Il va falloir retrousser ses manches et "affronter" la situation périlleuse ou bien... continuer à courber l'échine, lâchement... Il va falloir choisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Crisifi: y a du boulot alors et du courage à avoir parce que remuer et assainir ces pétaudières, ça va pas être une synécure.

      Supprimer
  9. Les parents, la société, les politiques, les "associations", les médias etc. Tous ont leur part de responsabilité. Mais en premier lieu les politiques qui, en refusant de voir la réalité, se trouvent l'excuse de ne pas agir.
    Les citoyens seraient lâches? Peut-être. Mais c'est aux politiques qu'ils ont élu de régler les problèmes et pas aux électeurs. Ou alors, ce n'est pas la peine de faire des élections.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: tu as en partie raison mais faut tout de même pas déconner. Moi quand j avais 15 ans, je ne sortais pas passée une certaine heure, mes parents m'avaient appris à respecter le bien d autrui, à respecter l'autre, à ne pas cracher par terre et à dire bonjour, au revoir , merci. Et deux baffes si je ne respectais pas les règles.
      Les parenst de ces racailles sont total démissionnaires, ils s en foutent, voire parfois profite des trafics de leurs chiards. Alors oui pour les politiques mais faut pas oublier la responsabilité des parents qui devraient eux aussi etre sanctionnés

      Supprimer
    2. @Pangloss
      les politiques faire le travail OK mais pour cela il faudrait aussi leur laisser les moyens d'agir. Fillon propose un programme qui n'est pas parfait mais qui semble tenir la ligne pour le pays dans l'ensemble. Qu'est ce que l'on fait. On le casse on le détruit et l'on décourage tout homme respectable ( et je pense qu'il y en a en politique). L'intérêt de groupes puissants financièrement et idéologiquement passe bien avant! Jeux de pouvoir, argent, trafics bien huilés sont bien plus importants que le sort de chaque petit français.
      Le Connard enchainé rend un très mauvais service au pays et lui ne sera redevable de rien devant la misère et les instabilités qui nous attendent. Les ficelles bien grosses données en pature aux français sont bien l'oeuvre de politiques ne veulent pas régler les problèmes du pays. Pour rester en place il leur faut de la misère et de la dépendance voyons!
      La voix de l'électeur? à mourir de rire en ce moment tant l'on conditionne le choix du mouton pour suivre l'Ane de L'ENA.
      Le vrai scandale dans notre pays est aussi la en ce moment.. imposer un système par tous les moyens sans débats.. et cela c'est bien une nouveauté sous Hollande

      Supprimer
  10. Dans mon ardt de Paris pourtant encore fréquentable, j'ai vu un gamin de 5 ans avec un grande sœur à peine plus âgée, des adultes , aucun!
    J'ai écrit adulte et non parents, il était quand même 23 h.
    Tant que les allocations et les prestations sociales arrivent à échéance, tout baigne.

    RépondreSupprimer
  11. Je crois de moins en moins en l'influence des parents sur leurs rejetons. Si les minots sont récupérables ils passeront au travers des tentations morbides, s'ils ont du genre toumou ils adhèreront à n'importe quelle idéologie bien présentée et s'ils sont de la graine de voyou ils claqueront la gueule de leurs vieux. Il est loin le temps ou les beaux messieurs se faisaient tatouer "Maman" sur les biscoteaux, maintenant il n'y a plus qu'une loi : la violence sans limites. Ça c'est pour les actes, après on communique en pourrissant tous ceux qui voudraient se mettre en travers et rétablir la paix. Gardiens de la paix qu'on les appelait autrefois les flicards, les pauvres j'admire leur abnégations, ils continuent à faire leur boulot en se faisant cracher dessus non seulement par la racaille mais par la presse et les gouvernants.
    Alors une solution ? Je crains le pire, certains veulent aller au chaos, il n'en résultera rien de bon. La réponse par les urnes Crisfi peut-être mais il faudrait que l'équipe portée au pouvoir soit équipée des trois C : un cerveau, un cœur et des couilles. Et ça c'est pas gagné !
    Merde, j'ai été long aujourd'hui mais je n'ai pas trop le moral !

    Jipé

    RépondreSupprimer
  12. Les parents? ce sont des mères seules, il n'y a pas de "parents". Ce sont aussi des victimes du système tu savais pas? lol

    RépondreSupprimer
  13. Corto.
    Je rebondis sur ce qu'énonce à juste titre Pangloss.

    Les politiques,toutes tendances confondues,lourdement responsables, depuis une quarantaine d'années...

    Je n'excuse pas les familles,tant s' en faut...Mais quel est leur poids réel,dans certains quartiers,dans l'éducation de leurs enfants? Et les mères interviewées ne réagissent elles pas sous la double contrainte du mari et du fils qui seuls ont la parole dans la religion musulmane? Tu peux d'ailleurs remplacer le mot "contrainte" par le mot"peur"...
    La religion explique t elle tout?
    Certes non!

    Je pense,pêle mêle, à la disparition des "études" à la fin des journées scolaires.A la civilisation de l'enfant roi, largement encouragée par le commerce.Au culte de la jeunesse qui donne plus de poids aux dires d'un moutard qu'à ceux d'un vétéran.Aux pedo psys de tous poils qui,n'ayant sans doute pas eu d'enfants,se croient indispensables pour nous apprendre à élever les nôtres. .
    A une civilisation qui essaie désespérément de s' adapter à l'extraordinaire vélocité des outils qu'elle a mis en place,et qui la dépassent...

    Pour revenir sur terre: bien qu'ils ne soient peut être pas entièrement responsables, il faut bien que les parents de ces gentils trublions soient enfin mis face à leurs responsabilités.

    Et je ne te suis pas entièrement dans ton analyse des attitudes des différents partis.
    Les partis traditionnels en sont encore au stade d'une réflexion métaphysique sur l'islam de France (on aura bientôt droit à l'islam de droite ou l'islam de gauche!).
    Quand les plus gauchos d'entre eux n'en sont pas à essayer de nous persuader que tout est bon chez ces émeutiers...
    Le FN met sur la table des sanctions précises,touchant le porte feuille, et des lignes de conduite privilégiant les français de souche.
    Suis je retombé sur du concret?

    Juste un mot,on fine:je crains que nous sous estimions grandement les liens qu'a établi,à tous les niveaux, le salafisme avec le grand banditisme...

    RépondreSupprimer
  14. D'accord avec vous et la plupart des commentaires...dans une société où l'enfant est roi et la fessée interdite, on voit ce qu'il advient...les parents, eux-mêmes infantilisés par un état-maman, n'assument pas leurs responsabilités. Sans compter que ces "jeunes", issus pour beaucoup d'une autre culture, n'ont pas le même système de valeurs...
    Quand on dealers, invisibles, ce sont eux qui sonneront la fin de la récréation, le boxon, c'est pas bon pour les affaires...

    RépondreSupprimer
  15. les parents ? mais ils sont eu mêmes pas mal élevés où pas élevés du tout, c'est les mêmes racailles que leurs moutards, comment veux tu que les gosses soient bien propres, bien gentils bien polis quand tu vois leur comportements dans les bus par exemple ? des grosses pétasses mal embouchées qui ne bougeront pas leurs gros culs pour laisser leurs place où celle du gamin assis aux places réservées et qui font un scandale quand une personne leur demande la place ? c'est des travers de tous les jours qui font que cette populace est irrécupérable et que les gens ne les supportent plus, ils ne sont capables que d'incivilités comment veux tu qu'ils transmettent quelques chose à leurs mômes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: je ne me fais guère d'illusion quant au fait qu'ils soient récupérables. Par contre, un zéro tolérance, un acte d'incivilité et paf: on leur bouffe tout ou partie des aides perçues .

      Supprimer
  16. Géo

    Les premiers responsables de telle situation sont les dirigeants au pouvoir,leur classe politique et non pas que la Gauche dans cette capitulation sans conditions et la destruction des valeurs d une civilisation...
    et les associations putrides qui oeuvrent à maintenir cet état de choses sont aussi coupables et bien sûr les intrusions d intérêts étrangers hostiles qui s immiscent dans les affaires intérieures d un pays et pas rien qu'en France.
    Des parasites comme les "Droits de l Homme" avec leurs préceptes laxistes et utilisés aussi pour détruire des États entiers au moyen orient et en Afrique par exemple.
    Préceptes qui sont la création d une oligarchie avec son idéologie pourrie qui défend,dans nos contrées, essentiellement la racaille au détriment des autres.
    Et budgetivore en outre,l UE avec ses théories pseudo humanistes,UE à laquelle nous appartenons à tort contribue à ces aberrations et coûte au pays des milliards d euros chaque année.

    Et les subventions du Qatar et des Saoudiens qui entretiennent aussi les territoires volés à la France en son sein.

    Couper les allocs à tous les foyers des délinquants,redonner du corps à l Armée pour intervenir.
    Et si besoin faire appel à l Étranger nous aussi ou à des supplétifs pour régler le problème de territoire hors de contrôle si ça ne suffisait pas.
    Perquisitionner partout territoire après territoire,sans concessions sans états d âme pour crever l abcès une bonne fois et tant pis pour les racailles qui s y opposeraient.
    Virer toute la merde(qui n aurait plus envie de rester en réalité tant les conditions seraient devenues invivables pour elle).

    Les dirigeants de valeur,dans le passé,confrontés à ce genre de situation,savaient régler ces problèmes.
    Ils ne restaient pas des décennies avec le même genre de problèmes récurrents,
    ça c est bon pour les incapables et les corrompus de rester bras croisés à tergiverser parce que le premier venu dit que"vous comprenez c est mal de faire comme ceci c est contraire aux droits de mon pote etc...bla bla ...bla bla...

    Ils auraient vite fait passer à des bandes armées l envie de brûler du mobilier urbain ou d agresser leurs troupes.

    Tout le monde avait peur un moment mais le boulot était fait.
    Il ne doit exister qu un centre de direction dans un pays,une seule tête,qui doit protéger le bien commun et les citoyens,assurer l' éducation des enfants,
    (et non pas favoriser l absence de Savoir et de civisme ,ou avantager les théories débiles ou retorses comme c est fait actuellement).

    Tout le reste c est de la littérature et ça ne sert qu à faire empirer les choses.

    Avec des dirigeants qui sauraient se donner les moyens le problème d insécurité galopante serait réglé en trés peu d années.

    Il y a des pays où on fait même payer aux familles des émeutiers le prix des balles à leur encontre.
    (On prend même aussi parfois des otages parmi les clans opposés à une politique pour rappeler à tous qui est le patron,quand il y a des menaces d assassinat dans l air).
    Dans tout pays civilisé,le saccage du mobilier urbain et autre,les menaces contre les citoyens ordinaires que fait courir tel état de choses serait inadmissible et inconcevable.

    RépondreSupprimer
  17. Plus personne n'est responsable. Il fut un temps ou les élites, les chefs, les parents avaient des responsabilités et assumaient leurs échecs. On a gardé les avantages mais rejeté les inconvénients. Alors tout le monde s'en fout, parce que d'autres font pareil et qu'on a plus a payer le prix de ses erreurs. Pire encore, cette mentalité est encouragée et récompensée.

    RépondreSupprimer
  18. Comme le dit si bien Monseigneur H16, ce pays est malheureusement foutu... voter oui, et voter bien aussi, mais je pense qu'il est trop tard pour redresser la barre sans casser des œufs, je suis très pessimiste sur la situation actuelle mais au fond de moi, je suis d'un optimisme forcené, ne serait que pour ma famille, mon petit garçon...

    Chieur chiant

    RépondreSupprimer
  19. Les parents ? Bien sur que si on les voit.
    Quand leur progéniture élevée avec les pieds est entre 4 planches après une nuit de chaos. Ils viennent hurler devant micros et caméras leurs larmes d'avoir perdu l'enfant chéri, mort sous les coups de la barbarie policière. Un enfant exemplaire, sans histoire, aimé de tous...
    Se succéderont petit frère, grand frère, grande soeur, cousins, le tout ravagé par la peine et demandant justice...
    Les mêmes qui laissaient ce petit martyre déambuler au milieu de la racaille toutes les nuits sans se préoccuper de rien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eric: absolument, j en parle même, dans mon billet de ce type de " parents "

      Supprimer
  20. Ces connards n'ont de "parents" que le nom, ce sont tout au plus des géniteurs qui pondent les chiards à la chaîne et la raison est certainement plus à chercher du côté de la CAF que de l'amour des mômes, la preuve ces derniers sont assez rapidement livrés à eux même ou se découvrent une "famille" au sein d'un gang de racaille qui se croient tout permis dans leurs cités de merde qui ressemble plus à un dépotoir qu'à un lieu de vie décent...
    Alors effectivement il faut taper là où ça les emmerdent, le portefeuille!
    Une incivilité...hop les alloc sautent pour 6mois, une deuxième et hop c'est définitif point barre.
    Mais comme le dit Boutfil eux même ne sont pas éduqués et se comportent comme des sauvages... Merci l'école de la république qui n'est plus qu'une usine à fabriquer des crétins....

    RépondreSupprimer
  21. Bon la solution mais qui peut paraitre radicale...
    Stérilisation de toute les norvégiennes
    Mise en place d'un permis de faire des gosses avec visite des parents chez un psy...

    RépondreSupprimer
  22. Géo

    Cette affaire Théo parait de plus en plus suspecte,comme une odeur de préméditation.

    Même scénario que celui précédent l élection de monsieur Trump,où l on a vu des bavures policières bizarres avec large publicité et manifestations violentes rétribuées par le criminel international Georges Soros,de son vrai nom Gyorgy Schwartz,qui reconnaît n avoir nul remords pour sa collaboration avec les nazis quand adolescent(puis collabo avec les bolcheviks).

    Cela ne sent-il pas le coup monté,et la présence en France de suprémacistes Noirs subventionnés par la même crapule Soros,
    puis le malfrat Hollande qui s est bien gardé de venir au chevet du policier brûlé gravement dans une embuscade de racailles,l absence de marche pour protester contre les viols dans ces cités ou commis par des racailles de ces cités quand ils surviennent,
    prouvent bien la collusion entre la racaille socialo-mondialiste et les petits étrons de zones de non-droits.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient