mardi 21 février 2017

Campagne présidentielle 2017: A bout de souffle ?

Résultat de recherche d'images pour "élections présidentielles 2017"

Avez-vous vu Le Foll ce matin chez Bourdin ? Il donnait l'impression de se faire braire, d'être fatigué d'être là; un rien, une simple question semblait l'ennuyer. Faux-fuyants et petits grattages discrets derrière l'oreille; vous savez ce petit geste que l'on fait soit quand on ment, soit quand on n'est pas à l'aise, mieux, quand on s'emmerde. Il semblait las, désabusé, usé, grise mine. Il m'a apparu, ainsi, à l'image d'un quinquennat finissant dans le rien. Le gars, et c'est assez rare pour le souligner, aura été ministre de l'agriculture pendant cinq ans et plutôt que de mettre en avant son bilan - si tant est qu'il en est un - on le vit, devant Bourdin quasi inaudible: le gars qui se fait chier, à la télé, dans son job et qui ne cherche même plus à dissimuler sa lassitude et son envie d'en finir...

Et c'est ainsi que j'en suis venu à me dire: Ne serions-nous pas, tous, comme Le Foll, pressés d'en finir non seulement avec ce calamiteux quinquennat mais avec cette vieille politique. Regardez, nous sommes à deux mois du premier tour de la présidentielle et j'ai cette impression, corroborée par deux séances de tractage sur les marchés, que les gens en ont déjà ras le bol. Ils sont las du cirque médiatique, las des affaires, las de ce système que dénoncent tous les candidats tout en ayant les pieds bien dedans. Et comment s’intéresser à une élection pour laquelle médias et sondeurs ont déjà décidé, et depuis longtemps, du trio gagnant au soir du premier tour ?

Cela fait longtemps que je suis la vie politique et les élections qui se succèdent les unes aux autres et je n'avais jamais senti un tel désintérêt pour celle qui généralement mobilise le plus. C'est comme si d'une part le passage de Hollande et d'autre part, globalement, le peu d'envergure des candidats qui postulent avaient fini par nous désintéresser de la chose publique.

On reproche aux différents présidents successifs, au moins depuis Chirac, d'avoir abaissé la fonction présidentielle, c'est vrai, mais Hollande a fini la déconstruction en souillant comme jamais les habits présidentiels. Comment, dès lors, se passionner pour de vieilles fripes. Et que nous propose-t-on pour, demain, endosser l'habit ? Toute une série de candidats, de Poutou à Dupont-Aignan en passant par Mélenchon et Hamon, dont on sait que, faute d'envergure, d'attractivité ou de crédibilité, ils n'ont aucune chance d'être élus. Et pour le reste, le second tour, il faudrait se satisfaire d'une Marine Le Pen qui ne sera pas élue, d'un Macron, ovni marketing élaboré par les médias et certaines puissances financières et d'un Fillon englué dans une affaire aussi surfaite que bien montée. Avouez que cela fait un peu léger, non ? Le 7 mai, deux candidats qui, chacun, ne peuvent être que mal élu. Et comme l'adage: Candidat mal élu, quinquennat mal vécu !

Les primaires de la droite et du centre ainsi que celle des gauchistes avaient plutôt passionné les foules, on avait même pu décortiquer en long en large et en travers les programmes de chacun: Sarkozy face à Juppé et Fillon et le rêve de millions de Français de voir dégager le premier quand, à gauche, le renoncement de Hollande nous donnait une animation politique inédite. Mais aussitôt bouclées, les soufflets sont retombés. On a Fillon qui n'aura jamais pour animer une campagne le charisme d'un Sarko et un Hamon qui promet aux Français le beurre, l'argent du beurre et la crémière.

Alors désintérêt pour cette campagne présidentielle ou un simple coup de mou passager ? Sans doute un peu des deux, mais regardez, ce matin, cinq candidats présentaient au même endroit leur programme Santé, les uns après les autres et, hier soir encore, je n'étais pas au courant de ce "show"; France 2  n'y consacrera que 5 minutes dans son JT de 13 heures dont 4 pour souligner les changement apportés par Fillon à son programme. Du jamais vu, nous dit-on, à deux mois du scrutin, 50% des Français ne savent pas encore pour qui ils voteront. Les voilà attendant le démarrage de la campagne officielle, une éventuelle mise en examen du candidat dont on reconnaît qu'il a le programme le plus abouti, que Macron dévoile le sien, une indispensable mais impossible entente entre Hamon et Mélenchon et, qui sait, que cette vieille baderne de Bayrou se décide enfin. Quant à MLP, elle surfe sur 144 propositions (dont une bonne moitié reposent sur du vent) et, malgré les affaires, sur l'indulgence de ses électeurs (et des médias).

Il n'y aura pas de grands meetings, pas de Trocadéro un premier mai, pas de Concorde, pas de Vincennes, pas de Bourget, pas de Prado, cette campagne présidentielle manque de souffle à moins qu'à cause des primaires elle ne se soit déjà totalement essoufflée. Cette campagne manque pour l'instant cruellement de saveur, de couleur et d'odeur. Quant aux candidats, eux aussi semblent déjà essoufflés, qu'ils ne se ressaisissent pas rapidement et c'est à une abstention record que l'on aura droit au soir du premier tour. Et qui dit abstention record, dit absence de légitimité démocratique, le pire qui puisse arriver à celui qui sortira des urnes.

Folie passagère 3459.
Résultat de recherche d'images pour "élections présidentielles 2017"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Et n'oubliez pas d'apporter votre contribution... Cinq ans d'Hollande, ça se fête !

90 commentaires:

  1. Tout à fait de votre avis Corto, nous sommes comme Le Foll (je n'aurai jamais cru dire ça!)on s'emmerde, on est dégoûté, on en a marre de tous ces branques qui ne valent même pas la corde pour les pendre.
    On s'achemine vers un deuxième tour MLP vs Macronpiegeàcon et on va en reprendre pour cinq ans avec un petit merdeux qui a la consistance d'un radis creux mais qui va achever de détruire notre pays... au profit de qui? on en a une vague idée...

    Mais putain! quand les français vont ils comprendre la gravité de la situation?
    Quand je vois tous ces blaireaux défiler dans les rues, à brailler toutes les conneries qu'on leur souffle, et ce, en plein état d'urgence avec la complaisance de ce gouvernement de baltringues, je désespère de mes contemporains....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gfb: je peux me tromper mais un deuxième tour Macron / Le Pen, je n y crois pas, je n y ai jamais cru en vrai. Et si tel était le cas, ce serait à ruiner le peu d espoir que je mets dans mes concitoyens ! :)

      Supprimer
  2. Je ne m'intéresse plus à la campagne. Nous sommes dans la surenchère permanente de promesses irréalisables. Celui qui en fait le moins est Fillon, pourtant pressés par ses "amis" juppéistes de flatter les instincts de l'électeur. C'est à croire que cette ribambelle de nuls prennent les électeurs pour des abrutis, d'où le peu de succès de la campagne, ceux-ci n'étant pas dupes. Ils attendaient Churchill, ils n'ont que des Lebrun.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: Fillon a , il me semble, un programme réaliste, alors forcément, ça ne colle pas dans les habitudes. As-tu lu le billet de Juppé sur son blog ? C'est ce qu on appelle du soutien a minima.

      Supprimer
  3. Bonjour,

    C'est comme si il était mal de financer une campagne présidentielle = peu d'argent = peu de grandeur = peu de meeting.

    Nous vivons, aussi, une crise du financement des partis politique en France. Impossible de truander, vu le nombre d'espion ( journalistes, membre d'autres partis, franc maçons parfois #oups ), impossible de trouver l'argent via les adhérents car on limite leur financement et aussi car certains adhérents n'ont pas d'argent à donner.

    Une fois que l'on a dit aux français que l'argent c'est sale, qui peut financer une campagne sans être taxé de riches .............

    Bref. La grandeur a un coût. Tout comme la petitesse.

    Cordialement,
    Erwan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erwan: L'argent est peut-etre sale mais visiblement il ne manque pas à certains. En France, ns sommes limités à 22 millions aux USA, même si la taille est différente, pas de limite ! En France, l'argent pue, aux USA, il est vertu cardinale, un juste milieur serait sans doute salutaire

      Supprimer
    2. en Australie (1/3 de la france) les campagnes coutent plus d'un milliards.

      22millions en tout cas peu etre que Macron les as (il enchaine les meetings) mais le FN marche avec des bouts de ficelles (1 seul meeting).

      Chose amusante, BFM a consacre 68minutes au FN et pres de 500 a Macron

      Supprimer
    3. L'équation est simple:
      budget campagne = salaire * employés + materiels
      si budget = petit
      alors il faut "moyenner" avec les employés et ceux possédants le matériel
      ce qui revient à leur promettre un remboursement déférer = corruption

      Initialement, limiter les budgets fût la mesure soit disant garantissant une équité entre les candidats, mais il fallait toujours les 500 signatures de parains ...

      Nan mais même les mécanismes des années 2000 = le systême étoiles = le systême des micro partis ( de droites comme de gauche, d'ailleurs aujourd'hui "la belle alliance" est un parti central de financement = c'est une structure de financement légale ) qui permis de contourner légalement le cadre de la lois du fianncement des partis ....

      Bref, tout ça me fais marrer. Tin je rêve de liberté fasse à une horde de faibles victimes de leur propre stupidité.

      PS: ne vous êtes jamais demandé si la création de commission bidule ou de conseils machin, n'était pas de la rétro commission. Moi si. Je pense que des journalistes courageux pourraient mettre en lumière que certaines personnes ont gratuitement participé à des campagnes et bizarrement ont par la suite chopé un salaire costaud ( 10KE/mois ce qui est pas mal ) via une commission bidule, ou chargé de rédigé un rapport machin.

      Supprimer
  4. Il semblerait que Fillon remonte dans les intentions de vote alors que Micron et Hamon-Rat tendent à baisser. Faut voir la gueule des commentateurs !
    Mais toujours rien sur le fond, c'est à dire sur ce qui nous attend.
    On patauge encore dans des commentaires qui relèvent plus de la médisance que de l'analyse (et je ne parle pas d'analyse objective).
    @ Corto : cette campagne n'est pas inodore, elle pue la merde !
    Et après l'élection je sens venir une ambiance bien pourave comme aux USA.
    Ça promet des lendemains chargés de sujets pour notre blogueur favori.

    Jipe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jipé: je ne crois pas qu il y ait d'homme providentiel, hélas, mais tantq ue nous aurons un président élu avec au maximum 55% des suffrages, on sera effectivement condamner à des odeurs nauséabondes

      Supprimer
  5. Je fait parti des 50% qui ne savent pas pour qui voter et même pire, je crois bien que je ne vais pas me déranger, j'aurai top honte de voter pour de tels branquignols ! au moins, j'aurai la conscience tranquille , quand je vois les gens à la République où quand je les entends , bon sang mais que devient le grand peuple de France !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: moi, je sais pour qui je vais voter, au moins pour le premier tour. En 2002,2007,2012, j ai voté par conviction et par adhésion, " pour ", en 2017, je voterai pour ce qui me semble être le moins pire et le plus proche de mes convictions, Fillon.

      Supprimer
    2. Ne pas voter c'est laisser le pays au bord de la route mondiale et aux mains des pires financiers dictateurs médiatiques prêt à formater l'esprit de têtes blondes!
      Moi je ne veux pas que mes enfants vivent dans un pays à l'esprit conditionné à la mode soviétique comme je ne veux pas voir ma fille voilée! je veux pouvoir me regarder en face en combattant coute que coute! Chaque voix sera importante et si Fillon passe nous pouvons avoir des espoirs. Sinon nous n'aurons sans doute que les vents froids à la mode Hollandaise mais il ne faudra pas se plaindre ensuite !
      Comme Corto le choix est de voter pour le moins pire pas forcement le plus charismatique mais celui qui a un programme qui tient le mieux la route.

      Il faut voter même pour dire merde et moi pour le second tour si Fillon n'y est pas je n'hésiterai pas. Je sais ce que je ferai. Même pas peur! Il faut que cela change et c'est à nous de bouger! nous sommes encore maitre du destin que l'on veut donner au pays que je saches
      Jamais je ne laisserai les autres décider pour moi tant que je le pourrai! Je suis trop libre pour me laisser marcher sur les pieds.

      N'oublions pas que si Macron passe, cela sera tout autant le résultat de notre soumission à ne pas vouloir voter par découragement que par les coups indignes d'un pays démocratique contre 1 seul homme. (Mais Marine va peut être bientôt se faire allumer. Je n'en serai pas étonné)
      N'oublions pas que derrière des vicieux travaillent depuis des années (voir le lien que j'ai laissé en dessous). Nous pouvons et nous devons résister pour changer cela. Arrêtons de nous laisser faire! c'est à chacun de se mobiliser et de mobiliser son entourage pour que cela change! c'est à nous de le faire le boulot pour nos petits petiots


      Supprimer
    3. @ PhilZ
      Complètement en accord avec vos propos.
      Que je plussoie, bien évidemment.

      Supprimer
  6. Géo

    @Corto

    Ça finit toujours ainsi en régime communiste,les gens s'ennuient et les dinosaures s'éteignent dans l indifférence générale.

    Fonctionnaires,va!

    Même macron est déjà vieux et quand il est né il devait avoir cent ans,l âge réel d un Attali usé et mal rasé,à la mine fatiguée,qui pense à l euthanasie(quel bel optimisme!)usé à l image de tous les autres diplodocus inamovibles.

    Comment veut-on intéresser la population et en particulier la jeunesse avec ces esprits désabusés?
    On se souvient d elle au moment des élections.
    Et puis ils savent, tous ces candidats,qu ils sont enferrés dans une situation économique et financière inextricable dans le présent contexte,que la souveraineté n est plus en France et que "là-bas" non plus on n est pas compétents et que personne n'a les solutions appropriées.

    Il y a en outre les coups bas,les affrontements stériles,qui n apportent rien au débat.

    Il manque le souffle de l esprit.

    Il manque compétence,pédagogie et honnêteté.
    Le Foll a cent ans,comme les autres!
    Ça sent le Sapin?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: il nous manque surtout un candidat qui nous fasse " bander " pour cette élection! Les zeksperts nous disaient que nous voulions du changement, du renouveau et qu'a-t-on : que du vieux. Même Macron semble déjà dépassé.
      Hormis Fillon, et encore, aucun candidat ne me parait pour l instant avoir un vrai projet pour la France, une vision d 'avenir, c'est consternant.
      L'économie, en soi, n'est pas un problème, les politiques ne sauront l influencer réellement mais le projet de société ? hein, il est où, celui-là ?

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      "Projet de société"

      C est vrai que,même sans les écouter tous en restant rivé à la télé,il est facile de deviner qu il n y en a pas.
      Il faudrait déjà un ciment spirituel commun vivifiant et qui porte les espoirs des populations.
      Toute une éducation(nationale)à ressusciter et une autre façon de concevoir les réalités intrinsèques à un pays.

      Supprimer
  7. Bonsoir Corto,

    La seules question qui vaille est celle-ci: qui descendra du taxi vide qui s'arrêtera devant l'Elysée au soir du 7 mai? Car ne nous faisons pas d'illusions, ce sera bien d'un taxi vide tant les candidats sont, disons, médiocres. De deux choses l'une, soit celui qui sera élu sera le moins mauvais de la bande (mais il sera avant tout mauvais), soit ce sera une catastrophe. Tu as très bien résumé le s choix qui nous sont offerts. En outre, il y a peu de chance que le vainqueur puisse disposer d'une majorité stable au parlement. Jamais ce pays n'a autant ressemblé à un fétu de paille balloté par les vents contraires. Tous les clignotants sont au rouge ou peu s'en faut. Je suis très pessimiste pour les années à venir. Normal 1er restera dans l'Histoire comme un fossoyeur. Ce sera là son unique réussite.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ H
      Hélas, mille fois hélas, je pense exactement la même chose que vous...

      Supprimer
    2. H: j en veux énormément à Hollande aussi pour cela: il n' a pas su préparer " demain ", laissant le pays et la politique aller, à son exemple, à vau l 'eau. Par delà les rivalités politiques, c'est aussi cela être président, préparer l avenir. Au lieu de quoi nous avons un pays divisé comme jamais et en plein doute, pire au bord de l crise de nerfs.

      Supprimer
  8. Cette campagne est éprouvante, je vous l'accorderais volontiers, mais elle est loin d'être inintéressante. Votre candidat de second choix, Fillon, qui était donné pour éliminé du scrutin revient en force. Il est donné à 21% dans un sondage, alors que le mirifique Macron tombe à 18,5% et que Mélenchon et Hamon sont tous deux à 13% !
    Marine Le Pen dans le même sondage est à 28%, et ça c'est très embêtant. Mais on dirait que ce soir nos journaleux ont repris du poil de la bête en insistant, parfois de manière presque hystérique, comme Mme Ottenheimer à C'dans l'air, sur le grand danger que représentait Marine Le Pen et que donc heureusement qu'il y a ce "plafond de verre" qui fait qu'elle ne sera pas élue.
    Vous avez donc tout lieu de vous réjouir, mon cher Corto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: me réjouir ? Je pourrai effectivement mais par dépit, seulement ce qui en soi est fort paradoxal, non ?
      Les sondages... et dire que des gens dépensent des fortunes avec ça...

      Supprimer
  9. Une élection présidentielle qui ressemble plus à une guerre des gangs avec des shériffs représentés par une justice partisane et des deuxièmes couteaux qui veulent accéder au trône en apportant trop de promesse irréalisable .
    Il est vrai qu'en ce moment je zappe les émissions politiques ayant un certain dégout à les écouter . Suivant les journalistes et les invités on sait d'avance les questions et les réponses .
    Ce qui est surprenant ce sont les gens qui pensent encore que demain on rasera gratuit , Hamon avec son revenu pour tous à 800 ou 1000 € à ne rien faire à toute la jeunesse de glandu pour lui , le moulin à vent de Macron qui se demande encore quel programme il pourrait faire pour se faire élire, Marine aurait du rester dans son premier couloir avec ses premières propositions et pas 144 , Fillon j'ai un gros doute qu'il soit dans la finale , les autres sont une perte de temps et d'argent .
    D'une manière ou d'une autre mon vote sera à droite quoiqu'il advienne .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: mon vote sera aussi à droite, plus que jamais...

      Supprimer
  10. Même si toi tu es las de cette campagne, que devons nous dire.
    Je pense voter pour le Christ Cosmique, si c'est pour élire un clown autant en choisir un qui l'assume.
    A mon travail, les gens se passionnent plus pour le PSG qui joe contre le Barça que pour la politique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grandpas: tu ne vas pas voter Macron tout de même ?

      Supprimer
    2. Macron est un produit de marketing, le Christ Cosmique existe vraiment, il pourrait être un personnage d'X-Files.

      Supprimer
    3. Macron c'est le Christ Comique oui...

      Supprimer
  11. Pour ma part , j'ai coupé la télé ... je suis tellement écoeurée par l'acharnement contre Fillon et par ces journalistes qui nous font la pluie et le beau temps que je me mets à l'abri ! Quand on voit l'état du pays que laisse Hollande au bout de 5 ans de ce qu'il convient d'appeler sa présidence on se dit qu'à force de penser qu'on a touché le fond il faut bien reconnaître qu'on n'y est pas encore . Et ce Macron , créature née d'on ne sait où ... quel casting !!! C'est Hollande qu'il faudrait traduire en justice pour avoir mis notre pays la tête à l'envers ...! Comment va s'achever ce cauchemar ? Martine Aubry avait dit qu'en reprenant la direction du PS même les chiottes ne marchaient plus , même cause même effet en 2017 en France les chiottes n'en finissent pas de déborder ... que tout cela s'arrête avec enfin une gouvernance qui en soit une ... Tous ceux qui crachent sur Sarkozy et maintenant Fillon devraient reconnaître que quand ils ont laissé le pouvoir la France était gouvernable , alors qu'aujourd'hui c'est la grande inquiétude ... Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: la grande inquiétude ? je te trouve bien indulgente? Et Hollande sera de ça aussi redevable. En tant que Président, il aurait du faire en sorte que pays et politique sortent grandies de son quinquennat. Aulieu de quoi, il nous laisse un pays sinistré

      Supprimer
  12. Vous tractez, c'est bien, je n'en fais pas autant.
    Ce qui est terrible, c'est que si l'élection avait lieu aujourd'hui, elle se déciderait sur quelques dizaines de milliers de voix, autrement dit quasiment à pile ou face.
    Et il n'est vraiment pas raisonnable de choisir à pile ou face le président qui va diriger notre pays pendant 5 ans. C'est long 5 ans...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: je tracte moins par esprit militant que par curiosité, pour voir, par moi-même, le ressenti des gens. C'est passionnant

      Supprimer
  13. Quelques liens:
    http://www.france-catholique.fr/La-valse-a-trois-temps-Ou-la.html
    http://www.dreuz.info/2017/02/18/macron-candidat-des-medias-mais-les-medias-vous-veulent-ils-du-bien/

    il y a de quoi se décourager non?

    mais il ne faut pas pour autant se laisser faire..
    C'est mou et bien bougeons.. Même les pieds dans la merde !




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Philz: découragé ? non pas encore.

      Supprimer
    2. Et bien tu es comme moi.. C'est à nous de bouger de défendre nos valeurs. C'est à nous de décider de ce que l'on veut pour l'avenir de nos enfants.
      Regardons nous aussi en face. Ou sont les gens de droite en ce moment? Vous pleurez sur votre sort mais que faites vous vraiment? Par exemple, nous ne sommes pas encore descendu dans la rue alors que le traitement médiatique et les grosses ficelles contre Fillon montraient que manifestement l'on voulait influencer notre vote. 4 millions de personnes ont voté pour Fillon. C'est une force merde. La justice médiatique avant le reste. Le truc anti-Sarko ou l'on a changé de nom et que l'on nous ressert. C'est inadmissible à 2 mois des élections! Cela mérite de vraies manifestations!
      Vous tombez tous dans ce panneau du découragement.. je ne vais pas voter, je vais voter pour le clown en place, Marine etc... etc. mais soyez un peu adultes aussi et vos enfants et petits enfants que diront -ils de nous si nous laissons faire!
      Il y a un vrai danger en ce moment et il est bien derrière Macron. Puissances financières et idéologiques au service de médias. Connaissant le domaine, Macron a permis l'ouverture des installations de santé aux banques et aux mutuelles, alors que ce sont les médicaux qui sont les meilleurs garants pour une indépendance du médecin. Cet homme est dangereux prêt à vendre son pays pour de l'argent et pour son pouvoir. Il n'a rien démontré pour le pays depuis 2012. Tout ces actes n'ont servi que ses intérêts !
      Il faut faire barrage et soutenir pour le moment le seul qui propose un programme réaliste et assez ambitieux. Compte tenu de l'ambiance dans le pays il ne faut pas être mou derrière. il faut le soutenir et le pousser et merde c'est à nous de le faire. Pour l'instant tout est ouvert. Le soir du second tour il sera toujours temps de pleurer mais il faudra encore dire non au système que l'on veut nous imposer car si Fillon n'y est pas c'est Marine qui y sera...
      Vous êtes lassés et bien prenez des vitamines, faites de l'exercice et osez vous bouger pour vos valeurs et foutez le blues à tous ces petits prétentieux qui voudraient voler notre liberté!

      Supprimer
  14. Avez-vous vu Le Foll ce matin chez Bourdin ? Il donnait l'impression de se faire braire, d'être fatigué d'être là; un rien, une simple question semblait l'ennuyer.

    Il a toujours été un peu comme ça.
    Puis faut le comprendre : celui qui l'avait nommé ministre de l'Agriculture, Xavier Beulin, vient de mourir.
    Il est en plein travail de deuil quoi...

    RépondreSupprimer
  15. Corto: je partage tes interrogations sur la démocratie.

    Deux éléments plus que troublants:
    1)une partie non négligeable de l'électorat serait prête à voter pour un candidat n'ayant aucun programme connu à deux mois du suffrage...
    2) le candidat le plus "sérieux" (sur le plan économique) remanie en quinze jours son programme santé pour tenir compte des souhaits de son électorat potentiel...Et ce n'est pas un simple ajustement!

    Ces deux faits interpellent.
    Et sur la qualité des candidats en lice.
    Et sur le fait que l'électorat a majoritairement compris que ces gugusses n'exercent plus le pouvoir.
    Qu'ils s' agitent et gesticulent pour,souvent,n'influencer le cours des choses que sur des points somme toutes secondaires.

    D'où ce désintérêt croissant pour la chose publique.
    Et l'absolue nécessité de participer aux blogs tels que le tien pour avoir,au moins,le sentiment de partir à l'abattoir pleinement conscient de la réalité des choses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gridou: " pour tenir compte des souhaits de son électorat potentiel " c'est assez cohérent: as-tu déja essayé de donner un steak haché à un végétarien ?

      Supprimer
    2. Corto.
      Avec tout le respect que je te dois,et que je te porte.
      Comment peux tu d'un côté rêver d'un candidat ferme dans ses idées (et son programme...) et,en même temps, m'expliquer qu'il était normal que Fillon adapte le sien aux souhaits de son électorat?
      Un bon candidat doit il analyser puis prôner ce que veut le peuple, quitte à ce qu'il s' agisse de souhaits irréalisables,ou présenter au peuple une potion certes un peu amère, mais réaliste?
      Tous les enjeux sont là.

      On parlait ,au bon vieux temps du clivage droite gauche,"le vrai", de "gouverner avec la corbeille." (la bourse).

      On gouverne actuellement avec les sondages,et c'est largement pire!Et Fillon est complètement tombé dans ce travers,lui aussi!

      Supprimer
  16. Je vous trouve bien moroses et désabusés, pessimistes...c'est exactement ce que voulait la Gauche en tirant sur Fillon, démobiliser les électeurs... Je trouve qu'il subit la tempête avec courage et détermination et je pense que son programme est le seul à pouvoir redresser la France.
    C'est certain qu'avec l'ardoise que vont nous laisser les socialistes, il va falloir se serrer la ceinture mais personnellement j'y crois et j'ai envie de porter le candidat de la droite à la victoire. Il remonte dans les sondages,au fur et à mesure que Macron en descend...
    Alors haut les coeurs, on y croit, " à la castagne " comme disait mon oncle quand il voulait motiver les troupes ! :-)
    Entre deux maux il faut choisir le moindre...mais Fillon est-il un mal ? Je ne le crois pas. Il aime la France et même si moins charismatique que Sarkozy, je le pense plus capable de faire ce qu'il dit et ne pas se compromettre.
    De toutes façons, a t-on vraiment le choix ???
    Là est la question.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chris: ah mais attention, je ne parle que d'un ressenti que je constate, pas de moi/ perso, je pense que Fillon va l emporter. mais l'emportera-t-il avec suffisamment d'avance pour pouvoir mettre en oeuvre son programme.

      Supprimer
  17. Géo

    @Corto

    Puisque le billet présent traite de la campagne électorale,
    Et bien continuons la campagne,non?

    "YouTube le porte-parole d Emmanuel macron malhonnête et incompétent"

    "" upr.fr macron symbole de l escroquerie d un monde en perdition".

    Mensonges,escroquerie,imposture,incompétence chronique...
    J irai voter,ne serait-ce que contre le macro n.
    Ne voulant pas être de concert avec les blaireaux qui auront auront voté pour lui,ni même par mon abstention cautionner un imposteur,si il était élu,ce que je ne crois pas du tout
    (président...des blaireaux de France?).
    Sinon,les Français ne mériteraient plus que l on s intéresse à leur sort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: Bien sur que la campagne va continuer et que je vais m y investir a mon petit niveau avec cette inquiétude: les Français sont-ils assez cons pour se faire avoir par un Micron ?

      Supprimer
  18. Même si cela m'attriste profondément, c'est vraiment un beau billet,Corto. Merci.
    Rien à redire,rien à ajouter, rien à retrancher.
    Tout est dit et bien dit.
    Hélas !

    RépondreSupprimer
  19. Cette campagne qui devait être une marche victorieuse de la Droite est en fait un sur-place si ce n'est pas une marche arrière. La qualité des protagonistes, peut-être mais pas que. Tous n'ont de loin s'en faut le charisme de Sarkosy mais les média ne sont plus qu'un métronome du pouls gauchiste. Le citoyen, conscient du lavage de cerveau,éteint la télé et fait un tour sur les réseaux sociaux. Certains, je trouve, regardent trop en arrière en regrettant le résultat des Primaires et se voilent les yeux en pensant que la France peut encore se permettre de déconner 5 ans.
    Je ne le pense pas mais l'amertume est si grande que qu'importe celui qui est élu, la France est foutue.
    En tout cas, et c'est mon sentiment, elle le sera certainement moins si Fillon est élu plutôt que Macron ou LePen. Mais ce sera un quinquennat d'intérim, bridé car ce qu'on a accepté pour Hollande ne sera même pas toléré chez Fillon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout dépend de notre vote.. Plus Fillon aura une majorité de voix à la présidentielle plus l'on pourra espérer quelque chose. Et a mon avis si il passe le premier tour, les gens vont se libérer et bouger pour lui et son programme. Le front républicain pouvant jouer pour lui et en notre faveur.
      Donc agissons pour qu'il passe le premier tour surtout que dans ce cas le clan Macron prendra une énorme claque et tant mieux!
      rien n'est cuit...

      Supprimer
    2. Idel: le pays est dans un état catastrophique, c'est certain et je suis assez d accord avec Philz, je ne vois guère que Fillon pour remettre un peu d'ordre, c'est pas la panacé e mais je préfère ça à MLP ou Macron. Le tout sera qu il soit élu haut la main, au moins 56 ou 57% et qu'il ait une majorité très confortable à l'AN

      Supprimer
  20. Je ne suis pas la campagne présidentielle.
    Mais j'ai quand même entendu parler ce soir du "grand oral" de Fillon-Hamon-Macron.
    Quand une élection présidentielle tient au remboursement des lunettes et des frais dentaires...
    Tu parles d'un projet politique pour la France.
    Oui, je sais, nous les sans dents, nous allons voter. Pour nos dents ?
    Quelle piètre idée de l'électorat.
    D'autant plus que leurs promesses, nous savons à quoi nous en tenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfaitement d'accord. Ces trois parasites sont tellement proches sur le contenu (immigrationnistes, européistes, mondialistes) que l'emballage du paquet "cadeau" n'a guère d'importance.
      A.Caron

      Supprimer
    2. Je suis d'accord aussi.
      Il manque à ces candidats une vision de la France, un projet pour la France, projet auquel, s'il était clairement défini, nous pourrions adhérer, même s'il faut, pour y parvenir, en baver.
      Le remboursement des lunettes n'est pas une vision, si j'ose dire.

      Supprimer
    3. Macron est financé par de puissants idéologues.. bien plus que les autres. en plus, arrivé en 2012 et balancé en 2017 à la présidence .. c'est peu juste comme Hamon d'ailleurs.Faut être complètement adulescent pour voter pour ces gens la...
      Fillon a un discours plus volontariste.. le problèmes étant tous ceux qui profitent du système et qui lui mettront des batons dans les roues.. Comme toujours car n'oublions pas que les blocages viennent toujours de corporations très gatées !( ce sont eux les parasites!)

      Ou alors..révolution? et bien dans la rue et vite

      Supprimer
    4. lamouette: que tu réduises la campagne aux remboursement des lunettes montre bien à quel point effectivement tu ne suis pas la campagne.
      Pour le grand oral c'est Hamon, Fillon, Le Pen , Melenchon et peut etre Macron

      A Caron: Hamon et Macron proche sur le contenu immigration, européistes et mondialistes, assurément, je ne serais pas aussi catégorique pour Fillon

      Supprimer
    5. Corto
      Si MLP a participé au grand oral dont je parle, les merdias n'en ont pas fait écho.
      Sans doute était-ce gênant pour eux de relayer une critique de la gratuité des soins pour nos très chers "réfugiés"?
      Un mot d'ordre consensuel : motus sur l'invasion et tout (tous) ce (ceux) qui la favorise(nt).

      Supprimer
    6. lamouette: ok, ns ne parlons pas du même grand oral, toi tu évoques celui sur la santé qui a eu lieu hier et auquel MLP ne participait pour cause de déplacement au LIban quand moi je parlais du grand oral qui doit avoir leiu bientot sur TF

      Supprimer
  21. Il suffit de discuter avec son entourage pour se rendre compte que tous les politiciens sont devenus inaudibles. Peu importe le message ou programme on ne les entend plus tellement F Hollande et sa clique ont mis le pays parterre et une grande majorité des citoyens dans le désarroi. Lui qui voulait une France apaisée n'est arrivé qu'à lui mettre les 2 genoux au sol. Mais si le gouvernement est aux abonnés absents, pépère continue d'inaugurer, de se promener, délivrer des messages urbi et orbi, fustiger (nouveau terme que les journaleux lui attribuent), ose rappeler que pour être à la tête de l'Etat il faut être exemplaire, ... Ce gars relève de la médecine. Pour bien commencer la matinée je viens d'entendre que Terra Nova propose d'enlever 2 fêtes chrétiennes pour les remplacer par une fête d'autres religions notamment musulmane ! Pendant ce temps presque 20% sont prêts à voter pour le ministre des autocars c'est-à-dire le clone de FH ou plutôt le clown.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ce gars relève de la médecine"...psychiatrique
      Homo Orcus

      Supprimer
  22. En somme, chez Corto, tout le monde crie : "Fillon! Fillon ! Fillon !" en sautant comme des cabris ! C'est une belle unanimité, et je vous souhaite de ne pas être déçus !
    Parce que des déçus, il y en aura !
    A commencer par ceux qui auraient préféré Sarkozy, mais bof, c'est sans importance à voir la vitesse à laquelle ils ont pris leur place dans le rang. On ne parle même plus de Fenech !
    Ensuite, il y aura tous ces souverainistes qui avaient fait campagne contre Maastricht et la Constitution Européenne, et qui auront pour Président celui qui se réclame de Philippe Séguin, et qui pourtant a accepté de sa place de Premier ministre, la forfaiture qui a consisté à annuler le référendum de 2005.
    Et puis - et ce seront les plus nombreux - il y aura tous ces gens de la France d'en-bas : ouvriers, paysans, artisans, petits commerçants, petits retraités, chômeurs etc, qui avaient vu la possibilité d'un chamboule-tout, après tous ces quinquennats où on avait toujours pris les mêmes, pour recommencer la même chose !
    François Fillon sera donc élu et c'est Madame Merkel qui va être contente, et après tout, n'est-ce pas le principal ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'avez pas tort chère Madame (quoique le saut de cabri ne soit plus vraiment de mon age)mais à part faire une seconde révolution française, ce qui implique des millions de français dans les rues avec pour objectif de virer toute cette engeance politicienne qui nous pollue depuis des décennies, je ne vois pas comment les choses peuvent changer en claquant des doigts... Et cette seconde révolution, au vu de la passivité et de l'acceptation de la situation par de la majorité de nos concitoyens, je ne la sens pas pour demain... Alors oui, c'est assez pénible mais il va falloir faire avec le moins pire...
      Et merde à Mme Merkel!

      Supprimer
    2. Vote alors Marine Le Pen ou Macron qui t'assureront les lendemains qui chantent. Fillon a été victime d'une cabale sans précédent par ceux qui refusent l'alternance, les morpions qui s'accrochent eux-mêmes à leurs juteux privilèges.

      Supprimer
    3. Moi je ne crie pas Fillon je défend celui qui représente le plus mes valeurs, valeurs qui sont plutôt malmenées depuis longtemps !
      Vous préferez Macron ce jeune prétentieux qui n'a rien prouvé rien démontré au cours de sa carrière? Vous préférez cet homme qui a servi d'intermédiaire à des Drahi pour que celui-ci augmente ses finances et la puissance de ses médias, attachés à une idéologie? un homme qui voit la diversité comme un atout alors que l'on tire la langue de tous les bors avec notre assistanat mondial auquel il ne touchera pas?
      Vous préférez un Hamon qui en créant un revenu universel va encore continuer et aggraver le schéma suivi depuis 40 ans en particulier au niveau des mentalités!
      Vous préférez un Mélenchon qui commence par un programme à 273 milliards d'Euros
      Vous préférez une Marine qui ne pourra rien faire et dont le programme semble bien déconnecté (mais qui pourra servir au second tour d'exutoire pour montrer notre révolte)

      Fillon n'est pas un De Gaulle certes mais ce qu'il propose tient assez bien le pavé et les 5 ans à venir seront déterminants; plus on lui donnera une majorité plus il pourra agir et résister aux forces contraires
      Il faut savoir ce que l'on veut et arrêter de faire la fine bouche !

      Bien sur il y aura des ajustements et tout ne sera pas fait comme il le dit mais avec les autres et quels qu'ils soient cela sera bien pire. Et je le crois au contraire capable si il se sent soutenu de résister aux pires crises. il est assez solide et il le démontre en ce moment

      A nous de bouger et d'être dans la rue si cela ne nous plait pas.. Soyons en accord entre nos dire et nos actions.

      Ne soyons pas comme tous ces français, gatés du monde criant pleurant mais ne bougeant pas vraiment et assez lâches finalement

      Supprimer
    4. @Marianne: et vous, vous criez quoi ? Pour qui sautez-vous comme un cabri ?

      Supprimer
    5. Sans doute ne vous en êtes-vous pas rendu compte, mon cher Corto, mais je ne crie pas, je ne saute pas, je regarde, c'est tout !

      Supprimer
    6. D'accord avec vous.
      Fillon va finir d'aplatir les classes moyennes (dévaluation interne par baisse des salaires)et laissera filer les classes supérieures vers le haut. C'est(comme Macron, d'ailleurs) un candidat pour les rentiers et retraités aisés (pas de dévaluation -et pour cause- et pas de remise en question de l'euro, donc pas de bobo au magot).
      Qu'il veuille inscrire l'équilibre des comptes publics dans la constitution pour rembourser (entre autres)les 600 milliards de dette qu'il a laissés filer pour sauver les banques, achève de le rapprocher des allemands (et achèvera également les classes moyennes).
      Tatchérien sans le pétrole, Gaullien '1958 sans pouvoir sur la monnaie (ni Pinay sous la main!), Fillon veut que la France soit l'Allemagne (plus que plaire à l'Allemagne selon moi, mais c'est un détail).
      A.Caron

      Supprimer
    7. marianne: qui est spectateur n'est pas acteur !

      Supprimer
    8. Pas tout à fait unanime, l'unanimité, Marianne :-)

      Supprimer
  23. Ma élu...
    Écouter ici: https://www.youtube.com/watch?v=bscQDJWQvEE

    RépondreSupprimer
  24. Mon retour aux urnes ne pourra se faire que si un candidat annonce :
    qu'il n'interviendra plus dans l'économie
    qu'il dynamitera le ministère de la culture mis en place en son temps par Lénine
    La mise en oeuvre d'un code pénal de la fonction publique et des tribunaux, juges et jury populaires
    Un tribunal tout aussi populaire mais temporaire chargé de l'épuration
    et bien d'autres choses sympathiques.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo Orcus: bon, ben t es pas prêt de retourner voter

      Supprimer
    2. @ Homo Orcus
      Idem que Corto.
      Et j'ajoute que, pour arriver en haut de l'escalier, il vaut mieux commencer par la première marche plutôt que par la plus haute. Sauf à se casser la margoulette. :)
      Pour cette raison, je vous engage vivement à faire le premier pas vers votre (notre)objectif. Ceci passe forcément par un bulletin de vote; ;)

      Supprimer
    3. Géo

      "Tribunal populaire,épuration ..."

      J'aurais fait partie de la troupe,si à l appel d un comité de citoyens dirigé avec poigne par des gens décidés et qui ont une autorité nationale,au moins 300000 manifestants déferlaient sur l Élysée et les assemblées pour virer des malfrats dont les noms seraient inscrits sur une liste.

      Mais si c est pour se retrouver à cinquante paumés face à des troupes armées(mdr)
      autant attendre que la prochaine débâcle financière et la fureur populaire fassent le boulot.
      Je ne suis pas le Bouddha mon aura n auréole pas toute une ville,ni Vishnou à multiples bras pour faire tout le travail,et les quelques personnes qui seraient déterminées ne le sont pas non plus.

      Et puis théoriquement le nouveau messie c est le macron,donc c est à lui de se faire enclouer quand ses mesures si il était élu lui vaudront un déchaînement de haines justifiées.

      Supprimer
  25. Si la campagne semble de moins en moins intéressante, c'est que, d'une part, les médias ont tout fait pour qu'elle le soit en s'ingéniant à ne parler que de broutilles afin d'occulter l'important: le bilan catastrophique du Bon à rien du Palais; et, de l'autre, parce que les primaires ont largement émoussé la capacité d'attention des électeurs. Ce qui montre que ce système est stupide: le 1er tour n'est-il pas démocratique?
    Donc objectif atteint pour nos merdias qui n'ont aucun avantage à ce que les questions importantes soient posées!
    J'ajoute que les sondages, qui sont publiés pour tenter d'influencer le moral des troupes (sic), sont, tout en étant de moins en moins bien acceptés par ces dernières, de plus en plus trafiqués pour masquer la réalité.
    Il existe désormais des outils d'analyse des informations du net (le fameux big data) beaucoup plus précis pour ce qui est de refléter les préoccupations des électeurs. Eric Veraeghe vient de lancer sur son blog un de ces outils d'analyse statistique du big data dans l'optique des élections 2017 (un autre sur le compte twitter d'un canadien, Jérome Coutard, @Filteris) et on se rend compte que la divergence avec les sondages est assez sensible. En l’occurrence c'est bel et bien Fillon qui suscite le plus d'intérêt avec, à jeu égal Le Pen, mais toujours devant Macron (faut-il cependant y voir le reflet de l'attaque massive qu'il a essuyée?).
    Le coup d'État des médias au service de l'élite bureaucratique a donc de fortes chances de totalement capoter, signant l'échec final du manipulateur qui l'a initié, à l'image de son quinquennat qui n'en finit pas de s'achever.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hermodore: =les médias n ont aucun intérêt à ce que Fillon gagne. !

      Supprimer
    2. @ Hermodore Ephesien
      Puissiez-vous dire vrai !!!

      Supprimer
  26. En fait cela va vraiment dependre de Bayrou,

    Fillon doit etre en train de bruler des cierges pour qu'il se presente et coule Macron ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lowcarber: qu un Bayrou puisse ne serait-ce que penser à se présenter, ça me Théo !

      Supprimer
    2. voir le lien plus haut que j'ai mis.. Bayrou est la pour foutre la merde au second tour surtout

      Supprimer
    3. Oui mais imagine le Theo si Bayrou ne se lance pas et que Macron est face a Marine,

      Supprimer
    4. @ Corto
      :o))
      Je n'ose dire moi itou. ;)

      Supprimer
  27. Permettez-moi de constater, en lisant tous les commentaires de ce blog, que dans les programmes de tous les candidats, vos principales préoccupations portent sur des propositions que je qualifie, pour l’instant, de secondaires ! Je pensais, naïvement donc, que le principal problème en France était l’islamisation de mon pays ! Et bien, manifestement, je me trompe, car comme je vous qualifie de gens éclairés, conscients et lucides, le fait d’éluder cette terrible menace en y apportant pas une priorité majeure fait de vous des complices.
    Pour information, le site Babel propose des cours d’arabe à 50% de réduction. Pour ma part, ayant dépassé allègrement le 3/4 de siècle, j’ai depuis longtemps mis en pratique le très vieil adage de Confucius : « Pour mieux combattre ton ennemi, parle sa langue « .
    Courtoisement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. deguerrelasse: a ma connaissance, tous les candidats ont parlé de l'Islam et de l islamisation du pays avec des propositions différentes allant de la dhimmitude à lutte radicale contre l islamisation. Chacun y trouvera son compte, y en a pour tout le monde.
      Quant à ce blog, il faut ne le lire que très rarement pour ne pas savoir ce qu on y pense de l islamisation du pays
      cordialement

      Supprimer
    2. Géo

      @Deguerrelasse

      À mon sens parler de l'indépendance financière de la France et de la façon de la retrouver c est aussi parler implicitement des problèmes des invasions migratoires hostiles à notre civilisation,
      car le régime actuel fait la putain,il faut bien le dire,pour des États musulmans sunnites rétrogrades,(ça rapporte à certains)
      et le fait d être inféodés à Bruxelles et aux gros banquiers et autres préteurs qui nous endettent un maximum nous rend dépendants de leurs volontés qui sont massivement immigrationnistes pour des raisons idéologiques(detruire l identité d un pays)et comptables.

      Je suis persuadé qu un pays qui retrouverait sa monnaie et donc ses frontières,
      eh bien ses dirigeants resoudraient les problèmes de l immigration,celle qui nous est hostile,tant à venir que déjà présente sur notre sol par quelques mesures radicales qui ont fait déjà leurs preuves.

      Parler,écrire,ce ne sont pas des actes anodins parce que les idées s immiscent dans les consciences des gens,entraînent une réflexion et par les clés de compréhension données à ces mêmes gens qui peuvent mettre des noms sur leurs maux identifiés et agir en conséquence.

      Bonne continuation à vous

      Supprimer
  28. Ben ça y est, Bayrou le nuisible s'allie à Macron.

    RépondreSupprimer
  29. Corto, mon propos portait sur l'attitude des commentateurs et non sur le programme des candidats.
    "Chacun y trouvera son compte, y en a pour tout le monde." Hélas oui !
    Je lis ton blog tous les jours et donc je sais pertinemment ce qu'une grande majorité pense de l'islamisation. Le seul dommage, c'est que l'on ne fait que penser ! Est-il possible d'agir ? Oui bien sur, car il existe un candidat(e) qui prône des mesures drastiques pour enrayer ce cancer. Mais voilà, le reste de son programme ne recueille pas l'approbation des intéressés, et je le comprends aisément. Il faut donc trouver un candidat dont le programme soit parfait à tous égards !! Mais nous sommes tous d'accord, y'en a pas, alors on va choisir le "moins pire" ! Quelle jolie formule pour notre pays ! Il vous reste un Fillon, mais comme anti-immigrationiste, c'est un peu fort de café pour un collaborateur qui a accepté, sous le règne de Sarkozy l'Arabe, de laisser entrer 1 million 25O.000 musulmans ! Il y a bien quelque chose de pourri au royaume de France.

    RépondreSupprimer
  30. deguerrelasse : 1 250 000 muzz ? tu as une source ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient