mardi 7 février 2017

François et Théo...

On a retrouvé François Hollande !


Le président de la cinquième puissance mondiale, plutôt discret depuis l'annonce de son renoncement à assumer son bilan devant les électeurs, entre un déjeuner avec son premier sinistre et un entretien avec Mahmoud Habbas, s'est rendu au chevet d'un anus déchiré, oups, pardon, au chevet du jeune homme bien sous tous rapports (re-Oups !) qui, lors d'une interpellation musclée, à Aulnay, a reçu fort malencontreusement une matraque dans le fondement. Voilà une saine occupation pour un homme dont on imagine l'agenda surchargé.

N'y voyez aucune intention politicienne ni aucune tentative de récupération de la part du grand homme. Cette visite est somme toute logique: Il sait, lui, ce que cela fait de sodomiser dans les grandes largeurs les Français, ça fait 5 ans qu'il pratique. Il a juste voulu voir de près à quoi pouvait bien ressembler les dégâts collatéraux de ses propres mensonges et des espoirs déçus d'un pays, ici d'un quartier, qui avait cru en cette " France apaisée " qu'il avait promis à tous. 

Les esprits chafouins souligneront peut-être que d'aller exprimer ainsi sa solidarité à une victime de son inaction et de ses échecs est un brin osé; que nenni, révisez vos classiques les amis, les cons, ça ose tout... 

Les forces de l'ordre apprécieront sans doute la démarche: se faire mettre de cette façon par Président - cette visite ne jettera-t-elle pas un peu plus, dans ces quartiers, l'opprobre sur la police - fallait oser ! Il a osé ! Il ose tout !

Mais revenons à cet entretien. Président a déclaré: " Je tenais à venir voir Théo ainsi que sa famille. Il a réagi avec dignité et responsabilité. La justice est saisie et va aller jusqu’au bout. J’ai une pensée pour Théo qui a un comportement exemplaire. " C'est beau... beau comme du Hollande. Brave Théo, braves jeunes de cités qu'on fait rien que de les stigmatiser et de déprécier leur juste valeur... C'est vrai quoi, l'enquête a à peine commencé que les enquêteurs auront compris le message: Théo, c'est un gentil, comme tous les autres, comme Adama. Ils étaient là, au mauvais endroit, au mauvais moment.

Théo dit avoir été très remué par cette visite présidentielle - ce qui vu son état devrait être mis au passif (encore !) de Président - et a déclaré: " J’entends tout ce qui se passe. Ma ville, je l’aime et en rentrant je veux la retrouver telle que je l’ai quittée. Donc, les gars, stop à la guerre. Priez pour moi." Hein ! quand je vous disais que c'était un gentil ce Théo ! il veut qu'on prie pour lui; c'set donc qu'il est sensible à la prière des autres. C'est bien. Peut-être même qu'au plus profond (oups!) de lui-même, il est croyant, Théo. Moi, j'aime bien les jeunes qui prient. Surtout ceux qui prient avec Jésus. Bon, on va quand même le rassurer Théo, ne pas le laisser dans l'angoisse, sa ville et son quartier pourri, il va les retrouver bien vite, c'est pas comme si il était à l'article de la mort dans un hôpital de campagne au fin fond de l’Afghanistan !

Faut qu'il y retourne vite, qu'il puisse raconter son aventure, faire partager son expérience avec ses p'tits et ses grands frères et comme il est d'ores et déjà, là-bas, un héros, nul doute qu'il sera écouté. Les caméras iront le voir raconter, au bas de l'immeuble, devant le hall, à ses potes: Voyez les gars, déconnez pas avec la police, elle rigole pas elle, n'allez pas l'affronter sinon, voyez de quoi elle est capable; une matraque dans le cul, ça vous défonce un mec. Et puis si d'aventure, il fallait aller au contact, soyez pas cons, munissez-vous de gel, ça passera mieux. Les gentils, c'est nous ! La preuve ? Omar Sy, la personnalité préférée des Français est venu à sa rescousse et a lancé le hashtag #JesuisThéo, si ça, c'est pas une absolution sans confession, je m'y connais pas !


La nuit dernière, à Aulnay, 26 personnes ont été interpellées, 10 voitures incendiés, deux magasins partiellement incendiés, 6 (pas 7 !) poubelles ont été cramées, des véhicules (combien, on ne sait pas) de secours et de police ont été endommagées, curieusement aucun policier ne semble avoir été blessé selon la préfecture, quelques policiers de la BAC (combien ?) complètement encerclés par une cinquantaine d'individus ont du faire usage de leur arme en tirant en l'air... La France apaisée...

NB: on notera que cette visite s'est faite en toute discrétion, tout juste quelques journalistes et photographes présents pour immortaliser l'instant, instant qui sera moins d'une heure après la rencontre entre Président et Théo en Une du site de l'Elysée...

Folie passagère 3445.
Des policiers près du commissariat d’Aulnay-sous-Bois, au nord de Paris, le 6 février 2017.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

60 commentaires:

  1. Les gens de gauche considèrent les racailles comme des socialement-proches. Je crois que l'on a atteint les limites de ce qui est acceptable. Mais nous n'en avons pas fini, nous allons en prendre pour cinq ans de plus.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: les limites de l'acceptable, non, non, il(s) devrai(en)t pouvoir faire mieux

      Supprimer
  2. Excellent billet ! Je ne sais pas jusqu'où nous allons descendre avec ce charlot mais ce n'est pas fini car la relève est prête pour achever le pays d'ici mai prochain. Les fouilles merde du Canard continuent de saigner Fillon et là non plus ce n'est pas la fin. Je suis stupéfait devant la léthargie des français mais j'en fais partie également !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: C'est surtout sidérant de voir comment les Français se font manipuler dans les grandes largeurs. Je leur accorde néanmoins des circonstances atténuantes.

      Supprimer
  3. Alors cette fois, j'approuve, Corto !
    Je n'étais certes pas là, mais j'imagine que c'est tout ce que ce brave jeune homme exemplaire à trouvé pour expliquer à son poupa et à sa moman son hum... rectum quelque peu malmené.
    Disons que ça lui servira de sortie du placard.
    Et la valetaille suit, comme d'hab

    RépondreSupprimer
  4. Si je me trompe, on ne peut que se réjouir qu'il n'ait pas rencontré de joueurs de base-ball.
    Ok, je sors.
    En gènéral, ce ne sont pas eux, les victimes de viol en réunion.
    Et puis violer un mec dans la rue... fût-ce avec une matraque...
    Quand finira-t-on de nous prendre QUE pour des cons ?




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois avec soulagement que je ne suis pas la seule à avoir de gros doutes quant à la cause du défonçage de fondement de ce pauvre Théo.
      Je craignais d'avoir l'esprit irrémédiablement tordu.

      Supprimer
    2. @La Mouette et Isabelle C: perso, je n en sais rien si les circonstances évoquées sont vraies ou fausses, même si j ai quelques doutes, c'est cette visite de Hollande qui m insupporte. " J ai une pensée pour Théo au comportement exemplaire " Mais bordel, qu'est-ce qu il a foutu pendant 5 ans pour faire en sorte qu on ait des banlieues moins pénibles ? Rien. Rien de rien !

      Supprimer
  5. Il doit être schizophrène, il n'y a pas d'autre explication.
    Comment peut-il dire vouloir garantir l'ordre et prendre aussi ouvertement parti CONTRE les forces de l'ordre alors qu'on n'a même pas les résultats de l'enquête en cours ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'a pas les résultats mais... " Après son transport à l’hôpital d’Aulnay, jeudi, un médecin avait diagnostiqué à la victime, par ailleurs blessée au niveau du visage et du crâne, « une plaie longitudinale du canal anal » et une « section du muscle sphinctérien », et lui avait prescrit 60 jours d’incapacité totale de travail". Il s'est sodomisé tout seul???

      Supprimer
    2. Blaise: je te laisse avec Alix, c'est au dessus de mes forces! :)

      Supprimer
  6. Corto
    Super billet.
    Je plussoie.
    Je ne pensais vraiment pas que l'on pourrait tomber si bas...
    Alors qu'une enquête est en cours,qui plus est...

    Je me prends à rêver que cet énergumène se voit un jour lâché
    par les forces de l'ordre chargées de sa protection.Et qu'il se démène tout seul au milieu de cette racaille qu'il semble tant aimer.
    Je rêve d'un torrent de plumes et de goudron.Et d'un tribunal d'exception.

    Hollande:la nausée.


    RépondreSupprimer
  7. Lamentable , ce bonhomme est un pitre et devrait être interné , je serais flic ce serait grève ( je sais , pas le droit ) ou démission immédiate . A Aulnay la racaille va fêter cela en brulant quelques bagnoles .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: ils ne se contentent plus de Aulnay, la racaille est descendue sur Paris ce soir: 300 individus !

      Supprimer
  8. Corto
    Je plussoie et applaudis.Superbe billet.
    J'ai découvert cette visite via ton blog.
    Un seul mot: la nausée. La nausée devant le comportement de ce type qui désavoue ses propres forces de l'ordre.
    J'aimerais assez que les dites forces chargées de la sécurité de ce sac graisseux mettent arme à terre,et le laissent parader seul au milieu des racailles qu'il semble affectionner.
    Un seul mot pour cette fin de règne :la nausée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gridou: la nausée, attends un peu, gardes en pour plus tard, mézavi que ce n'est pas fini, y aura encore matière à vomir d ici la fin de ce calamiteux quinquennat

      Supprimer
  9. La gauche et la presse (pléonasme)occupent l'opinion pour faire diversion des vrais problèmes : l'appauvrissement de la France, son recul dans tous les classements, le chômage. Et nous empêcher de comparer les programmes des candidats à la présidentielle. C'est ce qu'on appelle "vaseliner" le bon peuple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sd: Théo ne serait donc qu une allégorie ? :)

      Supprimer
  10. couchez vous d'accord ,mais pour tirer à l'horizontal

    RépondreSupprimer
  11. Lisez ou faites lit ; "Guérilla "de Obertone

    RépondreSupprimer
  12. D'après ce que j'ai lu, il me semble qu'il y a sans doute eu bavure.
    De là à déplacer le soit-disant chef de l'état !

    Il est certain que si les policiers en sont réduits à effectuer des tirs de sommation à balle réelle comme hier le climat n'est pas terrible-terrible et que certains en ont peut-être un peu marre de se prendre des cocktails molotov ou des tirs de mortier.

    M'enfin d'après ce qui a filtré des blessures, on n'est plus tout à fait dans les méthodes normales de contrôle ou de défense.

    Les images sur la 3 ce soir sont assez révélatrices du climat qui règne dans ces banlieues d'enrichissement culturel réciproque.
    C'est fou ce que le "justice pour machin" peut justifier à chaque fois comme débordements !
    Pas étonnant que des flics (comme ils disent) puissent ensuite péter quelques fusibles.

    Heureusement, la justice est maintenant d'une célérité à toute épreuve (1) et tout devrait être instruit, jugé, réglé réglé dans les semaines qui viennent.

    Faut que je lise guérilla de Obertone !

    Droopyx

    (1) sauf dans certains cas :
    http://www.corsematin.com/article/article/affaire-erignac-lheure-des-comptes-pour-la-piste-agricole
    Quand un juge d'instruction a décidé que quelqu'un devait être coupable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Droopyx: qu il y ait une bavure, c'est fort possible mais que le chef de l Etat en personne se déplace avant même les conclusions de l enquête, merde tout de même.
      Tu vois, l image du bas de billet résume a elle seule ce que sont devenus ces quartiers: nique la police ! Le tout comme à Beaumont sur fond de trafic de drogue. mais chut !

      Supprimer
    2. Gantzer a expliqué à notre présiflan que c'était bon pour son image d'aller sur les lieux des catastrophes ou dans les hostos.

      Pour une fois, sa visite aura peut-être un peu moins désorganisé les services que lors de sa parade hospitalière à Nice !

      Finalement la fin de ce quinquennat ressemble beaucoup aux républiques précédentes : un président chrysanthèmes-pansements-inaugurations, un 1er ministre qui essaye de gouverner sans majorité stable (sauf quand il s'agit de ses intérêts) et quelques ministres sur lesquels pourraient peser quelques soupçons de corruption (mais le parquet national financier est trop occupé à re-calculer les charges sociales et indemnités de P. Fillon pour avoir le temps de s'en saisir.).

      Droopyx

      N.B. Et quand, à propos de Fillon, on nous explique que les français veulent plus d'éthique et de transparence !
      http://sante.lefigaro.fr/article/le-mediator-la-senatrice-et-l-academie-de-medecine
      Pas beaucoup de réactions !

      Supprimer
  13. Tu parles ! Il a surtout la trouille que la situation dégénère à Aulnay et autour, façon 2005. Il ne manquerait plus que ça en guise de bouquet final au règne de Pépère Augustule. Le ridicule et le chaos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rupert: je ne suis pas dupes, nos dirigeants ont depuis 2005 une peur bleue d'une explosion dans les banlieues. Mais tt de même, est-ce à un chef d Etat d aller rendre visite à un p'tits gars de banlieue, jetant de facto l opprobre sur les forces de l ordre.

      Supprimer
    2. Corto, ça va bien avec le reste et je pense ne pas être loin de la vérité. François Hollande et la fonction de président de la République, chef de l'État et chef des armées, ça fait deux.

      Supprimer
    3. @rupert
      Tu oublies chef de la rédaction du Monde !

      Droopyx

      Supprimer
  14. Ce serait ballot que la guerre civile commence, si proche de la fin d'un quinquennat si brillamment réussi, avec tous les renoncements acceptés à cette fin.
    Place aux jeunes : Hamon ou Macron pour continuer dans la même voie...Eux sauront convaincre du bien fondé de leur action (quelques biftons et des joints tous les jours pour adoucir leur condition misérable).
    René L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rene L.Place aux jeunes ??? t a s vu la tronche des jeunes ?

      La guerre civile... ça fait un moment qu on joue avec le feu, suffit d un rien !

      Supprimer
  15. "Théo dit avoir été très remué par cette visite présidentielle". Oh Oh,remué dans quelle position ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      En fait,ça l'a laissé tout retourné!

      Supprimer
  16. Le Theo a besoin d'un nouvel anus, il est donc normal que François soit venu lui proposer des services.
    Les policiers qui ont été blessés et brûlés apprécieront car je ne sais si eux , ont la visite Hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grandpas: le pire dans cette visite à Théo, c'est la médiatisation faite autour, les policiers apprécieront. ce mec aura vraiment tout fait de travers

      Supprimer
  17. On va pouvoir marier Theo et Leonarda
    Champagne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il nous aura tout fait.
      Leonarda, Merci pour ce moment, croissants rue du Cirque, confidences aux journalistes du Monde.

      Rappel : ses amis connaissaient le personnage : Couille molle (Aubry), Fraise des bois (Fabius), Capitaine de pédalo (Mélenchon).
      Et surtout : "Le point faible de François Hollande, c'est l'inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu'il aurait réalisée en trente ans de vie politique ? Une seule ?" (Ségolène)

      Supprimer
    2. la mouette: manquerait plus qu elle revienne celle là !

      SD: Fraise des bois, tu as oublié !

      Supprimer
  18. la honte !!! la honte !!! pauvre France !! le con j ai pas d autre pour le décrire . les flics n en peuvent plus et pépère va caresser l anus des racailles ! quel image il envoi au monde une foie de plus !! dire qu il lui reste quelques semaines ça me fait peur !!!! très bon billet corto merci a+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Samva: la France gauchiste s'est éclaté devant un plug anal vert place Vendôme, et Hollande, pour achever son quinquennat va exprimer sa solidarité à ... non, j arrête là !

      Supprimer
  19. Annie

    On touche le fond et le pire, ce gros nul continue de creuser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annie; c'est ça qui est extraordinaire avec lui, à chaque fois, on croit qu il a touché le fond, mais non, il sait creuser encore plus. Incroyable ! Champion du monde !

      Supprimer
  20. Au moins, on ne pourra pas dire que ton billet et les commentaires qu'il suscite manquent de fondement !

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Droopyx

      Bah,on raisonne par analogies.

      @Corto:
      OK,je sors,mais cette histoire de visite de "président" avec l autre tdc(c est le cas de le dire)...
      elle est si ridicule et mal placée que l'on se croirait chez Jarry ou dans un numéro de clowns.
      Ou en pleine téléréalité?C est du même niveau.

      Supprimer
    2. Ils sont même pénétrants.

      Supprimer
  21. y'a un truc qui me défrise...
    "Le policier violeur" et non présumé violeur
    La victime se prend une matraque dans le fion et non présumé fion de la présumée victime
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Homo Orcus: ça te défrise parce que tu n as pas encore compris: " la police assassine "! okay ?

      Supprimer
  22. Personne, apparemment, n'a fait d'investigation en amont. Ce pauvre Théo objet de la compassion présidentielle (à grands renforts de caméras afin que nul n'en ignore)n'aurait-il pas montré des velléités de brûler vifs les forces de l'ordre dans leur voiture à coup de cocktails Molotov parce qu'ils dérangeaient quelque juteux trafic ? Façon Viry-Châtillon ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SD: N'importe quoi puisqu on te dit que ce garçon est " exemplaire " et tant pis si personne ne prend een compte les témoignages complets des policiers présents lors de cet empapaoutage

      Supprimer
  23. Toujours l'affaire Fion, il y en a plein le c..

    RépondreSupprimer
  24. Je vous félicite pour cette belle analyse.. elle me convient tout à fait et j'ai plaisir à la partager avec mes amis fb/ Catherine Babou

    RépondreSupprimer
  25. Donc, si je suis bien, le type est noir, il habite Aulnay, donc il s'est défoncé l'anus tout seul?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, il a eu la matraque dans le cul, et ça a fait rigoler la France entière, car, sans aucun doute, AVANT, il a menacé les policiers de les brûler vifs dans leur véhicule. Ce sont des manières de cité. Ils n'hésitent pas à balancer des frigos et de boules de pétanque du 5ème étage sur les forces de l'ordre. Et même sur les pompiers et les ambulances.

      T'es pas au courant, Margo ? T'as jamais entendu parler de Viry-Châtillon ?

      Supprimer
  26. Je n'ose pas dire que cette histoire restera dans les annales de la raie-publique, quoique le Théo, un garçon avec un bon fond, s'en souviendra...

    la photo du haut pourrait s'intituler: Théo reçoit un autre trou du cul...

    RépondreSupprimer
  27. Hors sujet,BFM,LCI,et autres sont énamourés des vacances de Barack chez le milliardaire Richard Branson sur son île privée,alors que Sarko sur le yacht à Boloré c'était bien caca

    RépondreSupprimer
  28. Tu nous a encore gâté avec ce billet,Corto avec ton humour décapant(ou plutôt défonçant!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jean Marc: je n y suis pour pas grand chose: Président m'inspire !

      Supprimer
  29. bon maintenant, c'est décidé je demande l'asile politique a vlady, (je vais au moins attendre la fin de la présidentielle sait on jamais) Pour les "pas de gauche ni du centre mou" ce pays devient de plus en plus invivable Jusqu'ou va t'on descendre ? Disait Soral On va bien finir par trouver du pétrole, dirait l'autre

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP