vendredi 10 février 2017

" Bamboula ", " va donc, enculé " !

C'était hier sur France 5 et c'est devenu la polémique du jour. Parce que dans ce pays, pays qui comme chacun sait n'a pas vraiment de problème plus sérieux à résoudre, il nous faut chaque jour une polémique.

Les intervenants évoquent l'affaire Théo; une jeune fille témoigne et dit que les policiers la traitent de " Bamboula " quand elle se fait contrôler. Le policier syndicaliste répond: " bamboula, ça ne doit pas se dire mais c'est convenable ", voulant dire que dans l'échelle des insultes " bamboula " c'est moins pire que, par exemple " sale nègre ". La journaliste dit " non " et le policier de répliquer que eux se font traiter de " enculés de flics, c'est pas convenable " et d'établir que c'est à cela que se résume le dialogue qu'il y a entre les d'jeuns des quartiers difficiles et la police. Ce que j'imagine volontiers !

" Bamboula ", le mot a été lâché, le lynchage peut là aussi commencer. La police n'a pas le droit d'être raciste car ils sont forcément racistes, rendez-vous compte ils seraient près de 50% à voter pour MLP et si on vote our MLP c'est qu'on est raciste, et que être raciste, cépabien surtout quand on est flic. La messe est dite, le syndicaliste doit s'excuser, ce qu'il fera, puis le syndicaliste doit démissionner, puis le syndicaliste doit être rayé des cadres, puis SOS Racisme monte au créneau, le ministre doit le démissionner " ah oui, mais le ministre, il a la trouille de se mettre à dos la police ", etc, etc, etc... La suite, on la connaît.

Et ce matin sur RMC, ça continue: " qu'un policier s'exprime ainsi c'est inadmissible mais quoi d'étonnant quand depuis des années un Zemmour répète inlassablement que les arabes et les noirs sont une plaie et que seul les Français de souche sont bons ! " (ce que Zemmour n'a jamais dit, mais peu importe, n'est-ce pas).

Que les flics se fassent cramés dans leur voiture de service, insulter en permanence, caillassés, qu'un ministre de l'intérieur qualifient les incendiaires de sauvageons, etc, etc, tec, tout cela n'a pas à être pris en compte, ils n'ont qu'à faire leur travail en " respectant l'autre, l'humain, quelque soit sa couleur " et tant pis si cet " autre " n'a qu'une chose en tête: " nique la police, enculés de flics, faut les buter ".

Alors c'est vrai traiter un " black " de " bamboula ", c'est pas bien mais comment ne pas comprendre ce genre de dérapage ?

Et puis, hein, une petite polémique pointant le racisme des flics par dessus l'affaire Théo, c'est-y pas qu'il y en aurait pour faire monter la mayonnaise ?

On marche sur la tête dans ce pays. Voilà où nous en sommes: il y a des endroits où le dialogue se résume à " Bamboula ", " va donc enculé " !

Comme dirait Marguerite: " l'avenir n'est pas serein  ! " et bonjour chez vous !

Folie passagère 3449.
Résultat de recherche d'images pour "nique la police" Résultat de recherche d'images pour "nique la police"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

43 commentaires:

  1. Le plus troublant est la vidéo.
    La scène de "viol" : on voit un groupe confus. Puis Théo est debout et descend la quinzaine de marches de l'escalier.
    https://www.youtube.com/watch?v=_vXY91ad8fg
    Il faudrait qu'un médecin nous explique comment, avec un anus déchiré sur 15 cm, on peut descendre avec autant d'aisance un grand escalier. Sur les vidéos a posteriori, un "témoin" montre des giclées de sang sur le mur et même contournant le mur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sd: rien dans cette affaire n'est très clair. ça sent la manip de tous les côtés. la seule chose qui soit sûre c'est qu il a bien l anus déchiré

      Supprimer
    2. Bonsoir ami Corto.
      D'où tenez vous cette certitude qu'il a l'"anus déchiré" ?
      De la presse, des médecins, de machin qui l'a entendu dire de truc,....?
      Avez vous entendu parler de la demande d'une contre expertise médicale ?
      J'ai un sacré doute sur la réalité de l'introduction de la matraque.
      Je me suis fait la même remarque que SD en regardant l'aisance de la marche de ce garçon quittant les lieux de l'interpellation.

      Supprimer
    3. Le ministre de l'intérieur envisage de doter chaque policier, outre un pistolet, une paire de menottes et une matraque, d'un tube de vaseline non sans avoir donné quelques instructions pour son usage. Les trous du cul ne peuvent que se réjouir de cette estimable décision prise après le retour de l'hôpital de celui qui nous sert de président. La carnet de contravention restant l'arme indispensable bien entendu.

      Supprimer
    4. J'ajoute que bien entendu le policier ne pourra utiliser sa matraque qu'en cas de légitime défonce.

      Supprimer
  2. Pas serein !!! qu'est que vous avez contre les serins ???
    Demain soir c'est bamboula avec des amis du côté d'Epinal. Ah on me dit dans mon oreillette que l'on ne dit pas bamboula. C'est pas bô.
    Quel souk !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Dragon: Bamboula le samedi, gueule de bois le dimanche !

      Supprimer
    2. Pas de gueule de bois avec une bamboula au Banania !

      Droopyx

      Supprimer
  3. Corto:bravo!
    Quitte à faire hurler les bien pensants,j'établis moi aussi une hiérarchie entre le "bamboula" (à éviter,évidemment) qui fleure un relent de colonialisme criticable,mais bon enfant, avec les nique ta mère ,enculé de flic etc...qui fleurent la haine et l'appel à la castagne.
    Et déplore depuis longtemps l'impunité de rapeurs qui éructent de véritables appels au meurtre,voire leurs rapports avec les illuminés qui nous gouvernent.
    Mais de cela,les médias ne s' émeuvent pas...

    Ces réflexions trouvent un écho dans l'intervention calamiteuse de ce qui se prétend être un ministre de l'éducation nationale, hier soir sur F2, face à Marine Le Pen.
    Je ne suis pas psy,mais me demande si nous n'avons pas assisté, en direct,à une crise d'hystérie.Cette femme là ne sait pas débattre: elle hurle sa vérité. Elle ne sait pas parler:elle éructe. Elle ne sait pas écouter une phrase sans se croire obligée de couper son interlocuteur...A tel point que même Pujadas,que l'on imagine guère autrement que servile , semblait regretter d'avoir introduit cette hyène sur le plateau...
    Je mets bout à bout ces deux faits divers.
    Et suis persuadé (ou ose encore croire ...) qu'une forte majorité de français encore silencieux n'en peuvent plus,ni de la racaille,ni de l'idéologie de ceux qui font son jeu;quand il ne la soutiennent pas ouvertement.

    Et,comme je l'ai maintes fois écrit ici, appelle tous les candidats à exposer clairement ,dans leurs programmes,ce qu'ils entendent mettre en oeuvre pour mater les "trublions" de tous poils,et redonner au respect d'autrui sa place primordiale dans le "savoir vivre ensemble" que nous serinent les bobos enfermés dans leurs splendides tours d'ivoire...
    Madame Najat Ben Machin a bien du chemin à parcourir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Gridou

      +1 aussi.

      Bêtekomkacem est complètement névrosée avec ses histoires de théorie du genre,de marococo-française,de musulmane qui a trahi...de féministes...et de s appeler Valaud...
      (Comme pour Macron,c est toute une histoire)
      Comment voudrait-on qu'elle sache encore où elle habite?

      Et les couillons qui on voté pour que ce genre de patient ait des responsabilités...
      à la tête de quelque chose qui n existe plus.

      Supprimer
  4. Faut pas dire Bamboula mais Fêtnat, c'est plus patriote.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Homo Orcus: y a des patriotes parmi les bamboulas des quartiers ?

      Supprimer
    2. C'est très patriotique. Mon père était en Afrique en 42 et il recrutait des boys, certains se présentait Fetnat comme prénom. Étonné la première fois il a demandé si c'était un prénom local et la réponse : cé tès fanssais - puis il montrait le calendrier au 14 juillet. Jour de naissance = le saint du jour qui est très républicain laïque ce jour là.

      Supprimer
  5. Ce qui est paradoxal, selon les pays les mots à caractère raciste employés ici n' ont pas le même impact dans un autre.
    Ici être un cafre n'est pas insultant en Afrique du Sud ce n'est pas la même chose.
    Je connaissais un collègue qui appelait les antillais"nos noirs à nous"; il n'a jamais eu de problèmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grandpas: te souviens de ce que le vieux Guerlain avait pris dans la tronche, il y a 2 ou 3 ans pour avoir osé dire " travail de nègres " ?

      Supprimer
  6. Quel échec d'avoir laissé des zones de non-droit s'installer dans des cités . D'un coté des flics qui ont les mains liées par une justice partiale et de l'autre des bandes qui se sentent protégées par sos racistes & cie . Ce qui est frappant c'est le phénomène de la couleur de peau , bamboula , noiraud, Bougnoule c'est condamnable de l'autre s'entendre dire "nique ta mère " et d'autres mots tendre souvent sur la famille ne sont que des expressions de révolte à la société de consommation , c'est à dire le mec qui bosse pour que la racaille puisse toucher ses allocs .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: c'est non seulement un incroyable échec mais de la quasi trahison de la part de ceux qui ont laissé faire cela, au premier rang desquels les maires de ces villes, parce que le jour où ça va péter, on réalisera ce que ces traîtres ont laissé germer

      Supprimer
  7. « Alors c'est vrai traiter un " black " de " bamboula ", c'est pas bien »

    Ça me paraît quand même moins cruel que de révéler à un bamboula qu'en réalité il est noir…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Didier Goux: vous chipotez, vous chipotez. Tenez voilà ce que pense une " bamboula " de cette affaire:

      " On casse d'abord du bamboula puis du bougnoul puis du jeune puis du travailleur puis du tout venant... " Essayez donc de trouver qui a commis cette phrase

      Supprimer
    2. Un journaliste demande à Ray Charles si être aveugle n'est pas trop difficile à vivre ?
      Non je n'ai pas à me plaindre, j'aurais pu être noir !
      Homo Orcus

      Supprimer
  8. Combien de mots possède le d'jeun de banlieue ? 500, je crois. Que voulez vous qu'il profère ? Il ne va pas vous disserter sur la critique de la raison pure, il va injurier parce qu'il connaît ces mots. Maintenant, je trouve que Bamboula est très daté, très vieillot, il doit dater du tirailleur de Banania. Les flics ont plus moderne.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: oui mais c'est pas de leur faute aux djeuns de banlieues si leur champ lexical se limite à 500 mots, c'est la faute à la société qui ne les aime pas !

      Supprimer
    2. de toutes façons , un flic , en banlieue ,c'est un enculé ( ou un ankhulé , va )
      en franglais verlan , un keuf

      Supprimer
  9. Ah bamboula, ça me rappelle mon enfance. Vous vous rappelez de ces galettes St Michel au chocolat ? Un vrai délice !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jeff Koone: les galettes non mais les bonbons tout noirs de chez Haribo, oui

      Supprimer
    2. Géo

      J aimais bien le portrait du riz oncle Ben,
      Très sympa ce Noir!

      Il faut être vraiment malsain dans sa tête et ses intentions pour censurer ce genre d im

      Supprimer
    3. Géo

      ...d image.
      (message parti trop tôt)

      Supprimer
  10. Les forces de l'ordre auraient dû être équipées bien avant le présent quinquennat et bien avant qu'il ne se termine, des caméras-piétons dont Bruno Leroux annonce le déploiement à hauteur de 2600 exemplaires.
    Pourquoi avoir tant attendu ? Question de moyens ? Comme ceux dont dispose l'Etat pour subventionner à tort et à travers de nombreuses associations inutiles, quand elles ne sont pas nuisibles ou financer des organes tels que la planque du CESE.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mira Destra: pourquoi ? ben peut etre qu a force d avoir jeté par les fenêtres, ils ne leur en restait plus beaucoup et donc n'avaient plus le choix: dépenser au coup par coup en fonction de l'actualité

      Supprimer
  11. Bonsoir M.Corto.
    Bamboula(mot africain).Tambour de noirs.Danse que les noirs exécutent au son de cet instrument.En langage pop.Réjouissance grossière.
    Dico 1962
    Marie-France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie France: donc rien de grossier ni de raciste, c'est ça ?

      Supprimer
  12. Géo

    Déjà dans un pays bien dirigé,des parasites genre Sos racisme seraient dissous.
    Ça coûte et c est source de troubles à l ordre public.

    Il serait temps de décoller toutes les mouches à merde qui sont agglutinées sur la façade de la maison France.

    Théo?les choses n en seraient pas là si l ordre avait été assuré par les différents gouvernements que nous avons connus.

    Un délit,une sanction:prison,travaux contraints,allocs supprimées ..etc...
    usage des armes à feu en cas d émeute ou d attaque.

    Il faut savoir ce que l on veut.
    Après,on fera la bamboula après avoir mangé des nègres en chemise si on désire,comme dirait le Harlem,mais cette affaire Théo est aussi claire qu'un combat de nègres dans un tunnel,comme des intervenants le remarquent déjà.
    On va pas nous c.... une pendule pour un anus quand même!
    D ailleurs,si c est vrai,il va avoir un anus tout neuf aux frais du contribuable alors que nombre de gens n ont pas de quoi se payer des verres de lunettes et plein d'autres choses.
    Que quoi se plaint il?
    Veinard,va!
    On le bichonne on le dorlote on le rénove le premier squatter de France vient le border dans son lit et voilà les remerciements.
    Tribu d ingrats!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: Pour le coup, je te trouves un peu excessif ! :) Non mais t as pas idée de ce que c'est que de se faire défoncer le cul avec une matraque télescopique ( et non d'un tonfa, la nuance est importante ) !

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      "un peu excessif..."
      Meeeeuh non...
      d ailleurs,que l on donne le pouvoir à des gens tels que moi et tout le monde verra qu' il n y a rien d excessif.
      Et d ailleurs qu'est ce qui prouve que cette affaire n est pas un examen colorectal qui aurait mal tourné?
      Il y a aussi des gens qui CACHENT des choses compromettantes là OÙ ils peuvent en cas d urgence,et peuvent se faire du mal.

      Supprimer
    3. certaines pathologies médicales donnent des lésions parfois similaires ; rectocolite hémorragique par exemple , mais aussi dyschésie compliquée ....
      on aimerait voir la matraque
      on aimerait aussi consulter le compte rendu d'expertise médicale et l'imagerie préalable

      voyez vous, on a connu des mystifications genre Marie , l'affabulatrice du RER

      Supprimer
  13. Bamboulas, bicots ou pas, moi je dis qu'aujourd'hui on a des TGV et des produits autrement plus puissant que le Zyclon B... il nous manque qu'un bon fatigué à la tête du pays pour mettre un peu d'ordre.

    RépondreSupprimer
  14. Bamboula ou pas, je crois que tout le monde ici sera d'accord pour convenir que cette histoire de sodomie supposée restera dans les annales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à défaut de rester dans les anus?

      Supprimer
  15. que je n'entendes jamais le mot "fromage" dans la bouche d'un blaque ou je fait un malheur !

    RépondreSupprimer
  16. Ce que ne veulent pas comprendre les journalistes, qui sont juste des prostitués idéologiques, les intellectuels, les politiciens, c'est qu'il n'y a pas beaucoup de solutions qui s'offrent aux policiers. Quand jour après jour on se retrouve à devoir travailler en faisant face à la haine de la racaille, à celle de leur frères d'ethnie ou de religion qui s'ils ne se livrent pas à des actions illégales embrassent leur cause, à la défiance du citoyen lambda toujours prompt à se retourner contre l'uniforme, il n'y a pas 36 manières d'évacuer la pression. Soit on rentre dans le lard, soit on se laisse aller verbalement pour éviter la mandale dans la gueule du connard, soit on se tire une balle.
    On ne mesure pas ce que cela peut être que de vivre ainsi, de ramener tout ça chez soi, de ne pas être soutenu par ses officiers. Il faut avoir un moral d'acier, avoir une famille tees présente, pour ne pas craquer. Ce qui fait souvent défaut aux jeunes qui entrent dans la profession.
    Si je suis parti au fin fond d'une vallée des Alpes-Maritimes, en altitude, ce n'est pas pour rien. J'ai senti que j'arrivais à la fin de mon capital patience.

    RépondreSupprimer
  17. Et si je dis "Mamadou", c'est bien ou c'est pas bien ?

    RépondreSupprimer
  18. Moi, on m'a toujours dit que dans le cul d'un nègre, c'est noir que c'est pas possible. C'était peut-être le moment de vérifier ...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient