mercredi 26 avril 2017

Faîtes gaffe au torticolis

Résultat de recherche d'images pour "Girouette"

Constatant les résultats du premier tour de l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy s'est dit " atterré par la défaite de la droite ". Raison pour laquelle et " considérant que l'élection de Marine Le Pen et la mise en œuvre de son projet entraîneraient des conséquences très graves pour notre pays et pour les Français ", renonçant au ni-ni qu'il a pourtant, contre vents et marrées, défendu, il appelle à voter pour Emmanuel Macron tout en n'omettant pas de préciser qu'au mois de juin tous ceux de la droite et du centre qui auront voté pour Emmanuel Macron devront se mobiliser pour faire gagner la droite et le centre dont la défaite au premier tour l'a atterré.

Vous suivez ? Je résume:

Comme la quasi totalité des ténors de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy vous demande de girouetter, un coup à gauche, un coup à droite, faire gagner la gauche, puis faire gagner la droite. Simple.

Conseil d'ami: Faîtes gaffe au torticolis !

Gageons que nombreux seront ceux qui en auront marre de ne plus savoir de quoi est faite la colonne vertébrale des politiciens de la droite et du centre, fossoyeurs de leur propre camp. C'est tout bénef pour les politiciens qui n'ont jamais cessé de regarder droit devant eux. Suivez mon regard !

C'est tout pour le moment, bonne soirée à tous, même en Socialie...

Folie passagère 3522
Résultat de recherche d'images pour "cadres les républicains"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

66 commentaires:

  1. Très déçu par sa prise de position , comme Baroin, Fillon et d'autres , parfois il vaut mieux se taire que faire de la politique politicienne , en contrepartie je ne voterai pas UMPS aux législatives ou FN ou Merluche .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: moi aussi y en a pas comprendre. depuis au moins 10 ans il prêche pourle ni-ni et là, d'un coup, le voilà nous faire Front Républicain ???
      Aurait-il le Sarko des infos que nous n'aurions pas ?

      Supprimer
    2. @ Corto
      Qui sait ?
      Mais ce ne serait pas une excuse, bien au contraire.
      C'est qui l'Ennemi ? Dans quel camp sont les calomniateurs ? Les merdias ? Les juges rouges et leur mur des cons ? Les fossoyeurs de la France ET des Français ?
      Il a perdu la raison ou quoi ? STOP !!!

      Supprimer
    3. @ Corto
      "Aurait-il le Sarko des infos que nous n'aurions pas ?"

      La réponse à votre question pourrait-elle se trouver là ?
      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/27/35003-20170427ARTFIG00376-le-scenario-dans-lequel-marine-le-pen-l-emporte.php
      Sait-on jamais !

      Supprimer
  2. Qu'ils aillent tous se faire mettre ces guignols ! Tu me vois voter Micron ? Non mais tu me vois ? Par contre les prêts à tout pour en croquer avec lui là on les voit !

    Jipé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jipé: je ne te vois pas voter Macron comme je ne me vois pas voter... Macron.

      Supprimer
  3. Je plussoie!Et rends à nouveau hommage à ta rectitude intellectuelle.
    J'ai moi aussi besoin d'un sacré pot de baume du tigre ou d'embrocation...
    Heureusement que je ne suis plus ces pantins et leurs consignes de vote...
    Jamais les masques ne seront tombés aussi vite,de toutes parts et dans tous les partis...

    Jamais le mythe de la caverne de Platon n'aura été autant d'actualité!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gridou: Dingue tout de même ! vois mon com a Claude Henri ci-dessous

      Supprimer
  4. Et si Sarkozy n'avait jamais été autre chose qu'un opportuniste, mon cher Corto ? Rappelez-vous comment il avait chouré la mairie de Neuilly au nez et à la barbe de Pasqua ! Puis il s'était lancé dans l'aventure Balladur contre le chef de son parti. Et pour finir, il s'était servi de Patrick Buisson pour se donner une image d'homme de droite, gagner l'élection de 2007, et dans la foulée faire l'ouverture à gauche et s'asseoir sur le vote du rejet du référendum de 2005, en donnant des gages à Merkel et Obama.
    Consternant, en effet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: opportuniste ? non pas du tout. Un jeune ambitieux qui savait ce qu il voulait à l'époque devenu depuis président de la République. Ni plus, ni moins.
      Je vois ds son appel à voter Macron, reniant son ni-ni, comme un signe qu il croit pour de vrai une victoire possible de MLP

      Supprimer
    2. @ Corto
      Pourquoi pas ?
      Mais, vu le contexte et l'attente des adhérents et sympathisants LR, pourquoi s'y opposer ? Et se les mettre à dos, voire saborder son parti ?
      Les seuls contents seront les traîtres se positionnant depuis avant le début pour obtenir quand même un maroquin ; et osant même exiger (un comble !) l'exclusion de tous qui ne pensent pas comme eux...
      Quel bel exemple de démocratie et de respect !...

      DÉCEPTION, COLÈRE ET NAUSÉES.
      Ils me dégoûtent plus que jamais.

      Supprimer
  5. C'est que vous comprenez, il faut faire allégeance au futur patron du futur ministre de l'Ajustice. Ça peut être utile. Au cas où ...

    Et puis fait bien rendre la pareille. L'UMP a eu 2 président de région grâce au PS. Donc l'UMP propose son aide pour la présidence de la république. Ca vaut comme deal non ?

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pwet: trop simple et pas le genre du bonhomme. voir ma réponse ci-dessus a Marianne

      Supprimer
  6. Les politiques se fichent pas mal des sans-dents, des esclaves que nous sommes, juste bon à leur fournir le fric par notre travail qu'ils ponctionnent honteusement via les impots. Ils n'ont aucune morale, aucun amour-propre, aucun HONNEUR. Ils ne servent que leur très petite personne et le un pour cent de milliardaires du monde, qui en retour, se débrouillent par les moyens les plus mafieux, pour les faire élire : c'est le SYSTEME, soit les clinton et leur foutue fondation, george soros, obama ? hollande ? drahi ? bergé ? merci d'allonger cette liste non exhaustive, intuitive et peut-être pas très juste, d'où les points d'interrogation....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ixette: " esclaves que nous sommes " c'est comme cela que tu te vois ?

      Supprimer
    2. Esclaves, peut-être pas, mais vaches à lait, en revanche...

      Supprimer
    3. @ Corto
      "Ixette: " esclaves que nous sommes " c'est comme cela que tu te vois ?"

      Perso, ce n'est pas comme ça que je me vois. En revanche, ma certitude est que c'est comme ça que EUX voudraient nous voir.
      Ma réponse est très clairement : NON.
      Dehors ! bandes de jean-foutre.


      Supprimer
    4. quand je regarde ma feuille d'impôts, oui : je bosse comme une esclave toute l'année pour les muzz, les socialos, les vampires qui me piquent mes sous et macron va prendre le reste ET à la vitesse TGV : avant 5 ans tout sera nettoyé, identité, cagnotte pour les vieux jours, patrimoine, ça va valser vite fait bien fait, c'est un bouffetout.


      !

      Supprimer
    5. Al West: vaches à lait, là je veux bien.

      Supprimer
  7. La famille umps est au complet, jusqu'à la déclaration de la Royal qui s'est déclarée
    satisfaite de la réussite de NOTRE candidat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nina: ?? comprend pas. Qu'est-ce qu elle a encore dit la Royal ?

      Supprimer
    2. Merci Royal : http://www.vsd.fr/actualite/video-la-grosse-gaffe-de-segolene-royal-20817
      Je me savais sans dent, je suis maintenant sans voix...

      Supprimer
  8. Tellement déçue! Être allée payer pour voter aux primaires et à la finale s ' entendre dire qu'il vaut mieux voter l adversaire! Un ni-ni aurait été tellement plus justifié et judicieux.
    5 ans que j attends ces élections en me disant que la droite ne pouvait qu arriver à ses fins! Je ne me doutais pas qu elle arriverait à sa fin! Je déteste que l 'on me dise ce que je dois faire encore plus en politique.
    Hors de question pour moi de voter Macron. J'ai hésité mais je voterai Marine Le Pen! Parce que dans la vie il faut choisir. C'est comme quand on te demande qui tu préfères de ton père ou de ta mère. Tu as forcément une préférence : il te faut juste l ' assumer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Angele64: et bien assumons et votons MLP et voyons dans quel sens la girouette tournera. Tout cela est pitoyable.

      Supprimer
  9. Voter Macron, jamais.

    RépondreSupprimer
  10. A propos ...
    Si on demandait à tous ceux qui ayant trahi "le peuple de droite et du centre" en appellant à voter MACRON, l'ancien conseiller de Hollande, ancien co ministre de l'économie, ancien co responsable de la politique ayant conduit à 600000 chômeurs de plus en 5 ans, ce qu'ils pensent du nouveau chiffre du chômage le plus lamentable depuis 2013. Ca ne les gène pas d'appeler pour ce looser ?

    RépondreSupprimer
  11. Pas de mots pour exprimer mon dégoût de la part d'un parti que jai soutenu et maintenant ns demande de voter macron.Ce sera non et non. Mon entourage et moi voterons MLP et retournerons nos cartes d'adhésion au siège dès demain. Une domienne en colère

    RépondreSupprimer
  12. Girouetter en chœur avec ces hypocrites, pour jouer à "plus propre que moi tu meurs" au mépris du vote de 20% d'électeurs, ce sera sans moi.

    RépondreSupprimer
  13. en effet Corto, ta cohérence t'honore et je salues l'honneteté intellectuelle dont tu fais preuve, beaucoup en sont incapables car dans l'impossibilité de changer leur logiciel de pensée, meme si celui si est obsolète, nous en avons quelques beaux exemples a gauche...
    ceci dit, tu te demandes de quoi est faite la colonne vertébrale de ces politicards? simple comme bonjour! ils en sont tout simplement dépourvus, ce qui facilite grandement leurs capacitées exceptionnelles de reptation et a onduler en cadence pour capter le sens du vent... meme une girouette aurait du mal a rivaliser avec eux c'est dire la performance...
    ah j'oubliais, ils sont tout autant dépourvus de ce qui constitue tout male normalement équipé, c'est a dire une paire de couilles , comme je ne veus pas paraitre sexiste... j'ajouterais bien que les femmes politiques sont dans le meme cas, mais que quand elle en ont une, ce n'est généralement pas la leurs, et leurs carrières s'en trouve plutot grandement facilitée , oui , je sais, j'ai mauvais esprit ... ;-) ou tout simplement lucide, va savoir...
    bref, on compare souvent les politiques a des grands prédateurs, type requins ou grands fauves, a des tueurs nés, c'est faire injure a ces nobles animaux, la comparaison qui me vient a l'esprit est plutot celle d'un panier de lombrics, quoique a la réflexion, les vers de terre, eux , ont une utilité certaine dans le cycle biologique, les politique par contre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tonton flingueur:j'adore!Et apprécie votre hommage justifié à l'absolue nécessité des lombrics.

      En revanche,on peut parfois s' interroger sur l'absolue nécessité des politiques...
      Tenez,n'est ce pas un pays fondateur de l'Europe à nos côtés, la Belgique,qui a vécu plus d'un an sans gouvernement?
      Et rien ne s' est effondré, les trains ont roulé, les médecins ont soigné et les moules frites sont restées aussi goûteuses...

      Alors,chiche,on s' accorde une année sabbatique, un an sans aucun politique à la télé, dans la presse,la radio...
      Plein d'émissions culturelles,histoire d'éduquer le petit Macron...
      Et d'initiations pour tous aux sciences,à l'économie, à l'écologie rationnelle,à l'histoire des arts...

      Quoi,je rêve?

      OK,je sors...

      Supprimer
    2. @ Tonton Flingueur
      "de quoi est faite la colonne vertébrale de ces politicards? simple comme bonjour! ils en sont tout simplement dépourvus, ce qui facilite grandement leurs capacitées exceptionnelles de reptation et a onduler en cadence pour capter le sens du vent... meme une girouette aurait du mal a rivaliser avec eux c'est dire la performance..."
      J'ADORE ! :o)))
      Et je plussoie le reste...

      Supprimer
    3. Franzi: il est bon le Tonton, n'est ce pas :)

      Supprimer
  14. La gauche girondine (LR) est morte comme en 1793 et c'est tant mieux !
    Voter MLP permettrait de crier à tue tête "absence de légitimité" pour Macreux.
    Cela resterait dans la satisfaction intellectuelle car je vous rappelle que Danton a été élu avec moins de 650 voix et Robespierre avec 338 voix.
    Ce n'est pas pour vous effrayer, mais un peu quand même.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  15. «Nous, Jeunes Républicains, voterons pour Emmanuel Macron»
    Alors ! c'est pas la preuve que "jeune" est synonyme de con.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  16. j'ai oublié le lien
    http://www.lopinion.fr/edition/politique/nous-jeunes-republicains-voterons-emmanuel-macron-125389

    RépondreSupprimer
  17. Ils peuvent jouer les girouettes, je suis à l'abri du vent. Je n'ai pas besoin d'eux pour choisir...de ne pas choisir.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  18. La liste des mes choix pour le bulletin de vote s'est encore réduit, grace à la droite la plus bête du monde!

    Jusqu'à présent, selon les elections et les candidats, mes options étaient:
    - FN / MNR
    - UMP / LR / UDI
    - De Villier (me souvient plus du parti)
    - abstention

    A présent, avec tous ces traites, il ne reste plus que:
    FN ou abstention

    La droite capitularde, N'AURA PLUS JAMAIS MA VOIX.

    RépondreSupprimer
  19. Alors là!... c'est le pompon!

    Étant né sous la 4ème république je ne suis pourtant pas un perdreau de l'année et j'ai vu pas mal de coup tordus de la part de nos politiques.
    Je ne les ai jamais considérés comme des hommes (ou femmes) d’État, sauf quelque uns, mais là j'avoue qu'ils sont tombés sous le ras des pâquerettes.

    Si leur attitude ne fait pas prendre conscience aux français de ce qu'ils sont réellement,à savoir de dangereuses sangsues plus intéressées par se prélasser dans les palais de la république que de servir et protéger leur pays et ses habitants, c'est à désespérer de nos compatriotes...


    Pour info Corto: La dinde du Poitou a déclarée mardi 25 à Laurence Ferrari:"C'était une bonne surprise dimanche soir parce que notre candidat était en tête. Et ça, ça méritait quand même d'être heureux." Hamon a dû apprécier..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça, ça ne suffit pas à ne pas élire micron, c'est à désespérer des Français...

      Supprimer
    2. GfB et La Mouette: on peut faire confiance à la Royal pour ne pas en louper une. Peut-etre cherche-t-elle à se recaser chez EN après s'être fait recalée par l ONU

      Supprimer
    3. @lamouette
      De la part d'une désillusionnée charitable :) (électrice de F.Fillon):

      Vu l'implication des médias qui font ouvertement campagne pour Macron et qui depuis ce matin, transforment "la loupade Whirlpool de Macron, en rebond remarquable...ça risque de ne pas suffire.
      Ce serait déjà beau si MLP parvenait à franchir la barre des 45%
      Gardez-vous d'une cruelle désillusion.

      Supprimer
    4. Mira Destra
      Je ne serai pas déçue, puisqu'il paraît de plus en plus évident que c'est la fraude qui domine ces élections : 500 000 personnes ont 2 cartes, et beaucoup, beaucoup d'autres, des milliers (les comptes sont en cours) ont été indûment radiés des listes électorales.

      Bizarre que personne d'ici n'ait cette information.

      J'ai fait un billet là-dessus.

      Supprimer
  20. Lamentable. Nom d'une pipe, les français ..envoyez tous ces guignoles à la poubelle et que Marianne, le sein nu, brandisse de nouveau le drapeau de la liberté.

    Par hasard j'ai découvert la verve de Gilbert Collard et j'ai bien ri.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nadezda: j aime bien Collard, c'est des gars comme lui qu il aurait fallu aux LR :)

      Supprimer
  21. Tout Sarkozy qu'il est, je me contrefous de ses "recommandations": je suis majeur et vacciné depuis plus longtemps que lui et je sais fort bien prendre mes responsabilités (ce qui est loin d'être toujours son cas...). Donc, il est hors de question que je vote pour le Golden-Boy: on s'est déjà tapé Flamby, alors j'ai encore moins envie de me farcir le Flambeur de la Rotonde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Hermodore Ephesien
      +1.
      Et tout comme vous.
      Ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend à faire la grimace. :)

      Supprimer
    2. Hermodore: Flambeur de la Rotonde et des chiffres du chômage !

      Supprimer
  22. Si je comprends bien, l'essentiel est d'avoir un bouc émissaire. Car le programme économique de destruction de Le Pen est totalement incompatible avec les programmes de Fillon et Sarko proposés lors des primaires qui m'a t-il semblé suscitaient l'enthousiasme ici. J'ai du mal à suivre ce raisonnement. Olivier

    RépondreSupprimer
  23. Christophe Guilluy.-" La recomposition politique à laquelle nous assistons est le fruit d’un temps long, celui de l’adaptation de la société française aux normes d’un modèle économique et territorial mondialisé. Comme dans tous les pays développés, elle révèle logiquement le nouveau clivage entre gagnants et perdants de la mondialisation en faisant imploser le vieux clivage gauche-droite.

    Cette puissante recomposition, commencée en 1992 lors du référendum de Maastricht, permet de rendre visible les véritables fractures françaises. Ce retour d’une lutte des classes invisibles et inconscientes s’illustre parfaitement dans le duel du second tour entre Macron et Le Pen. On peut parler d’ailleurs d’un affrontement chimiquement pur, l’un étant le négatif de l’autre.(...)

    Macron est en effet le candidat des métropoles mondialisées. Inversement, de la même manière que l’Amérique périphérique a porté le vote Trump et l’Angleterre périphérique le Brexit, la France périphérique, celle des petites villes, des villes moyennes et des zones rurales, porte pour partie la contestation populiste. Partout, ce vote repose sur une sociologie, celle des ouvriers, des employés, d’une partie des professions intermédiaires qui constituaient hier le socle de la classe moyenne occidentale. La disparition de la classe moyenne est en effet au cœur de la recomposition politique à laquelle nous assistons.(...)

    Quelle que soit la région (à l’ouest ou à l’est), le vote Macron, celui des gagnants de la mondialisation, est ainsi surreprésenté dans toutes les métropoles et le vote Le Pen surreprésenté dans la France périphérique, celle des petites villes et du rural. Ces dynamiques, perceptibles dans l’ensemble des pays développés, vont se cristalliser et se renforcer au second tour.(...)

    En France, comme dans tous les pays développés, nous vivons le temps de la lente (mais progressive) sortie de la classe moyenne de catégories qui en constituaient hier le socle. Les ouvriers d’abord, puis les employés, les paysans, et maintenant une partie des professions intermédiaires.

    Cette affaissement de la classe moyenne explique le processus de désaffiliation politique et culturelle des classes populaires et d’une partie des professions intermédiaires que l’on retrouve aujourd’hui dans l’abstention, le vote FN et pour partie chez Mélenchon. C’est cette disparition de la classe moyenne qui explique l’implosion des partis traditionnels. Ces partis continuent à s’adresser à une classe moyenne qui n’existe plus. Le socle électoral de la droite se restreint aux retraités, celui du PS n’est plus que résiduel. Ce processus long condamne mécaniquement le vieux clivage gauche-droite.(...)

    Avec la disparition de la classe moyenne, l’émergence de la société multiculturelle constitue l’autre moteur de la contestation populiste en France, en Europe comme aux Etats-Unis. Comme dans toutes les sociétés multiculturelles, l’anxiété des populations est forte sur la question de l’immigration. Elle est liée à l’angoisse de devenir minoritaire.(...)

    . Contrairement aux catégories modestes, les catégories supérieures ont la possibilité d’ériger des frontières invisibles (elles peuvent choisir leur lieu de résidence ou l’école qui va scolariser leurs enfants). Elles peuvent donc porter le discours de la société ouverte en s’en protégeant.

    Inversement, les plus modestes, qui n’ont pas les moyens de la frontière invisible avec l’Autre, vont demander à un Etat fort de les protéger, de maintenir des frontières. Elles seront donc beaucoup plus réceptives aux discours populistes que les autres. C’est pourquoi, y compris dans des pays où le chômage est faible, les mouvements populistes vont être portés par ces mêmes catégories populaires et prendre racine dans les mêmes territoires.
    "

    RépondreSupprimer
  24. Karim Cheurfi Assassin du policier tué sur les Champs-Élysées, Mohamed Lahouaiej Bouhlel assassin de Nice,Yassin Salhiav a décapité son patron, les frères Kouachi assassins de Charlie Hebdo, Adel Kermiche assassin du Père Hamel, Malamine Traoré et Medhi Bensassou assassins de 2 policiers, Larossi Abballa assassin dun policier a été tué lundi 13 juin, Mohammed Merah aperpétré les tueries de mars 2012 à Toulouse et Montauban il assassine sept personnes dont trois enfants juifs, Boualem Bensaïd et Khaled Kelkal assassins de la ligne B du RER parisien, l'attentat fait huit morts et 117 blessés, Amedy Coulibaly auteur d'une prise d'otages qui avait fait quatre morts, tous juifs. Puis Samy Amimour, Smaïn Aït Ali Belkacem, Lassana Bathily,Abdelhamid Abaaoud, Salah Abdeslam, Mohamed Abrini,etc.etc. (liste non exhaustive). Les Français votent FN ? Voila une des raisons ! Jean-Pierre.

    RépondreSupprimer
  25. puisque la présidentielle est fichue, j'imagine que Sarko voit une possible cohabitation d'un Premier Ministre LR plus facile avec Macron qu'avec Marine. D'où une campagne musclée (?) à venir pour les législatives. S'il y a quelque chose à sauver, c'est là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Anonyme
      Il se trouve que l'inverse est beaucoup plus vraisemblable.
      En effet, il est très probable que le Micronaute obtiendra une majorité de circonstance grâce aux degôche, et notamment le PS actuellement exsangue.
      D'après moi, la seule et unique possibilité pour les LR d'avoir un semblant de poids sur notre avenir est une victoire de MLP. Car, elle, avec une quasi-certitude, ne sera pas en mesure d'obtenir une majorité aux Législatives. CQFD.
      Beaucoup trop simple pour un énarchien. ;(
      Mais pour Sarkozy, que diable ! Que lui arrive-t-il ???

      Supprimer
  26. Trop tard ! Mon cou est déjà bloqué par la fureur. ;)
    Hors de question de ne pas lutter CONTRE le dangereux Microbe.
    Et l'abstention, tout comme le vote blanc, "ne sont pas dans mes gènes". Donc une seule solution ; active...
    VOTER, C'EST CHOISIR.
    Donc JE vais choisir. Et pas comme on voudrait me l'imposer, mais selon ma conscience.
    Faute de grives, on mange des merles. De même, faute de disposer de celui que je croyais (visiblement à tort) le meilleur, puis de son succédané, il ne me reste comme seule option que d'éloigner le pire du pire en votant MLP.
    Cette dernière goutte d'eau fait largement déborder la coupe des couleuvres avalées, et remet sérieusement en cause mes intentions de vote pour les Législatives.
    A force de tirer sur la corde, je crois qu'ils ont réussi à la casser...

    Par ailleurs, je pense qu'il y a encore une petite chance pour que les dés ne soient pas encore définitivement jetés :
    * Il semble que nombreux soient ceux qui commencent à se révolter face à tant de cynisme et d'inconséquence. Enfin !
    * Le Gélatineux semble bien nerveux (d'autres aussi) quant au comportement de son bébé requin ; même si je n'oublie pas la puissance de feu et de nuisance de ses sponsors-charognards.
    * Alors, Sarkozy ? Il a fondu un câble ? Ou fumé la moquette ? Ou senti le vent du boulet ? Qui vivra verra...
    Pour moi, il s'est complètement discrédité et définitivement grillé. Il aurait bien mieux fait de se taire plutôt que prendre une posture aussi incompréhensible qu'affligeante.
    Il a complètement raté sa (dernière ?) sortie et détruit ce que son image avait de positif. Dommage pour lui. Et surtout pour nous...
    Espérons. Car Maqrholland, non merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franzi: je voterai sans doute MLP le 7 mai mais quelle misère !

      Supprimer
    2. @ Corto
      Oui. Pour moi, c'est une certitude.
      Ma décision était déjà prise avant même le premier tour.
      1er tour : Fillon ; au cas où il aurait été "empêché" par l'ambition de ses pairs et leur "plan B" => 2 semaines de plus en Bretagne... :)
      2e tour : Fillon ; à défaut Marine.
      Je n'ai pas écourté mon paradisiaque séjour en Bretagne pour soutenir un Macronard. Fut-ce Sarkozy qui me le demande... De toute façon, il vient de pulvériser tout l'actif de son passé et, à compter de ce jour, je ne lui accorde plus la moindre confiance.
      Ces derniers temps, il avait cumulé les boulettes. Celle-ci est celle de trop, et, de plus, beaucoup trop grosse pour que je puisse la lui pardonner.
      DOMMAGE.
      Et, comme vous le dites, quelle misère ! QUELLE MISÈRE !!!
      Jamais je n'aurais cru voir ça de ma vie. Et pourtant, des horreurs, je n'en ai vu que trop...

      Supprimer
    3. "Quelle misère" Quelle horreur vous voulez dire. Personne ne vous oblige, il me semble.

      Supprimer
    4. @ Julie
      Ce qui m'oblige est tout simplement de tenter d'éviter le pire pour mon pays.
      Bien que cela ne corresponde nullement à ce qui lui aurait été bénéfique.
      Je redis "quelle misère !"
      Et garde le "quelle horreur !" pour les jours suivant le 7 mai...
      C'est plus clair ?

      Supprimer
  27. Une question me taraude : tout le mois d'avril, 2 fois par semaine, les LR distribuaient des tracts pour que nous, les moutons/pigeons/mougeons, votions fillon : croyez-vous que nous allons, demain, voir des LR distribuer des tracts macron ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ixette: nous verrons, je fais mon marché le vendredi

      Supprimer
    2. Macron est plus moderne pour imiter le paon. Il se sert du téléphone.

      Supprimer
  28. Lundi ou Mardi on montait Jupe et ses copains tout souriant dans un troquet en buvant un demi.
    L état de la France n a pas l air de trop les inquiéter. Peut être la jubilation d avoir fait perdre Fillon.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
  29. Le programme de Fillon était qualifié de libéral pour l'économie, certains disaient même thatchérien. Ses partisans applaudissaient à deux mains. La candidate Le Pen qu'ils veulent désormais faire élire, veut elle nationaliser une usine de sèche-linge. C'est de la nationalisation au petit pied. Les communistes eux voulaient nationaliser les grandes entreprises dont les banques. Mitterand a nationalisé en 1981. Qui paiera ?
    Je comprends que la déception d'avoir vu leur candidat perdre le premier tour suscite de la colère mais accepter de telles inepties démagogiques est ahurissant. Olivier

    RépondreSupprimer
  30. La droite se complaît dans la politicaille et les manœuvres électoralistes. Elle ne se rend pas compte qu'elle se saborde.

    RépondreSupprimer
  31. tiens ,j'ai vu qu'une minimissime auteure ,fatou n'dione ( ou bien n'dioye , je sais pas bien ) a commis un quadrilatère ( un livre si vous voulez, joke entre mouloud de bouteille à l'amer et moi) intitulé "marianne porte plainte"

    l'annonce de ce truc sur france kul m'a fait rigoler , mais comment !

    marianne porte plainte!
    ben oui, après avoir été serrée dans une tournante

    et en plus les lascars lui ont refilé des vésicules sur la vulve !
    elle a pécho l'herpès!
    LRPS !
    gag !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP