dimanche 2 avril 2017

Nez crochu, antisémitisme et 2 poids, 2 mesures...

On se souvient de cette caricature de Macron émise via un tweet LR:

Résultat de recherche d'images pour "caricature macron"

Ce brave Macron avec haut-de-forme et nez crochu...

Elle fit sensation. On cria au racisme et à l'antisémitisme, au retour des HLPSDNH et à cette fameuse bête immonde qui n'aurait jamais cessé d'exister. Elle était, paraît-il, tellement ignoble que même Fillon émit l'idée que son auteur soit sanctionné; si scandaleuse que d'autres annoncèrent, sans toutefois à ce jour l'avoir fait, déposer plainte. Le truc fit le buzz et comme bien souvent, pschitt ! Preuve s'il en était qu'elle n'était pas si scandaleuse que cela.

Celle-ci, par contre, n'a, semble-t-il, dérangé personne:


C'est hier à Paris qu'elle a été brandie. Là, au moins les choses, à la différence de la précédente, sont claires. C'est bien un affreux juif qui est croqué sur cette pancarte et tous les clichés habituels véhiculés par les connards antisémites: le nez crochu, bien crochu. Le chapeau typique. Le doigt puissant dont le poids fait pencher la  balance rien que pour sa gueule. Tout y est, même les frisottis sur le côté.

Et bien voyez-vous, des gens ont promené cette pancarte et d'autres dans les rues de Paris et personne ne s'en est plaint, personne n'a déclaré vouloir porter plainte et la police a protégé le cortège de cette (petite) manifestation et empêché les (quelques) contre-manifestants de donner de la voix.

Cette manifestation était organisée par le BDS, le Boycott Désinvestissement et Sanctions France. Késako ? A l'origine, un collectif regroupant 171 ONG palestiniennes (comment une si petite entité territoriale a-t-elle pu faire émerger autant d'ONG reste un mystère) dont l'objectif est d'exercer diverses pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël afin d'aboutir à la réalisation de trois objectifs : la fin de l'occupation et de la colonisation des terres arabes, l'égalité complète pour les citoyens arabo-palestiniens d’Israël, et le respect du droit au retour des réfugiés palestiniens. La campagne BDS vise donc à obtenir partout où c'est possible le boycott de tout ce qui, de près ou de loin, serait originaire d'Israël.

En France, depuis deux ou trois ans, la campagne BDS fait parler d'elle et trouve même un certain écho auprès de l'extrême gauche, du NPA, du PCF et de certains socialistes comme Benoît Hamon (Le PS Israélien lui a retiré son soutien) ou les députés Pourriah Amirshah, Alexis Bachelay ou Richard Ferrand, ce dernier ayant même financé le mouvement avec sa réserve parlementaire, il est devenu depuis l'un des bras droits d'Emmanuel Macron. Les désormais incontournables de banlieues que sont le Parti des Indigènes de la République ou le collectif "La Police assassine" soutiennent aussi ce mouvement ainsi que près de cent associations ou groupes politiques; la consultation de la liste de ces soutiens vaut à elle seule le détour: ça va de la CGT  au NPA en passant par toutes les associations antisionistes, pro-musulmanes ou gauchistes que compte le pays !

Le problème c'est qu'en France, le boycott est illégal dès lors qu'il constitue une discrimination en fonction de l'origine, du sexe, de la situation de famille, de l'apparence physique, du patronyme, de l'état de santé, du handicap, des caractéristiques génétiques, des mœurs, de l'orientation ou identité sexuelle, de l'âge, des opinions politiques, des activités syndicales, de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée des membres ou de certains membres de ces personnes morales ( art. 225-1 / 225-2 du code pénal).

L'objectif du BDS est clair, il le porte même dans son nom: Boycott ! Et pourtant, il a organisé hier une petite manifestation qui n'a certes pas rassemblé grand monde (150  à 200 personnes) mais qui a été autorisée par la préfecture de police malgré la demande d'interdiction d'Hidalgo (la ville de Paris a interdit tout boycott ou appel au boycott de produits israéliens depuis février 2016), de NKM et du CRIF. Demande refusée, le préfet se contentant de déclarer que les policiers devront être vigilants et seront tenus d'interpeller toute personne émettant des propos " écrits ou parlés racistes et antisémites ".

Les pancartes brandies, les slogans criés ( "Il faut tuer les Juifs ", "Mort à Israël et aux Israéliens ",...) et les drapeaux agités auraient du normalement valoir à leurs auteurs la GAV immédiate et le réprobation de tous le cortège habituel de pleureuses antwouacistes. Rien ! Pas une plainte déposée, pas une GAV, pas une incarcération, tranquilou ! Pas un mot des Mignons qui s'offusquèrent de la caricature de leur champion. Personne au PS ou au FN pour condamner officiellement cette manifestation. Rien ! Quasiment rien dans les média ( ne pas pourrir un peu plus une campagne présidentielle bien pourrie ?)

Essayez donc de manifester à Paris en scandant: " Morts aux Arabes, aux muzz et aux Palestiniens, Bloquons Gaza,... ", je ne vous donne pas dix minutes avant d'être embarqué et condamné pour provocation à la haine raciale par la justice et le tribunal médiatique.

Par chez nous, l'antisémitisme et le 2 poids, 2 mesures, ont encore de beaux jours devant eux.

Folie passagère 3497.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

38 commentaires:

  1. Staline avait dit sur le pape:" Combien de divisions?".
    Ici , ce serait les musulmans:" Combien de bulletins de vote?"; c'est aussi simple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grandpas: la compatibilité islamogauchiste, comme d'hab !

      Supprimer
  2. L'antisémitisme fasciste de droite ne peut qu'être condamné et dénoncé. L'antisémitisme de gauche est toléré sous le couvert d'antisionisme. Cépaslamemechose, voyons.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  3. Qu'il existe des antisémites, on ne peut le nier. Qu'on doive combattre l'antisémitisme, c'est une évidence. Mais qu'il soit officiellement toléré (puisqu'il n'y a eu aucune réaction des forces de l'ordre), c'est un scandale. Et, je dois l'avouer, ça me fait peur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: aucune réaction des forces de l ordre qui se sont contentés de protéger cette manif et de cerner les contremanifestants. Oui, ça fait peur !

      Supprimer
  4. Pas facile, de condamner à la fois la politique d'annexion des territoires occupés par Israël d'une part, et l'antisémitisme d'autre part...Il y a des moments où certains se sentent bien seuls.

    RépondreSupprimer
  5. Pas une seule GAV ? C'est probablement de la faute aux policiers qui n'ont pas entendu ou compris, les instructions de leur hiérarchie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mira Destra: hierarchie aux ordres et a qui on a du dire: " pas de bruits, pas de vagues"

      Supprimer
  6. Les bébés en poussettes et les grand-mères avec cannes
    sont bien plus dangereux , voyons : là , on envoie les
    casques et les lacrymos ... A gerber ...

    Labolisbiotifool

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Labolisbiotifool: a gerber en effet mais pas publiquement ce serait considéré comme de la haine raciale et toussa...

      Supprimer
  7. On devrait refiler la liste à Macron, mon cher Corto, il pourrait s'en servir de litanie dans son prochain meeting !

    RépondreSupprimer
  8. Corto
    Super billet et super émotion.
    Parce que Je ne pensais pas que l'on était descendu aussi bas!
    Que quelques politiques grenouillent dans ces eaux troubles au prétexte d'anti sionisme me lève déjà le coeur.
    Mais que les autorités ferment les yeux,voire autorisent...ça non.
    Cela ressemble à une incantation,tant je l'écris souvent.Mais je rêve de tribunaux destinés à châtier tous ceux qui ,depuis le chef de l'Etat jusqu'au dernier clampin prêt à faire du zèle pour être bien vu de ses chefs, ont toléré de telles abjections.
    Et j'imagine le désarroi de nos compatriotes israélites. ..
    Ce gouvernement,et les hauts responsables de son administration, auront été minables jusqu'à la dernière minute!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gridou: minable jusqu au bout ! Et ce genre de manifs n'est pas la première, rappelles toi Barbès et Sarcelles...

      Supprimer
  9. Géo

    "Jforum.fr.les plans de Soros pour saper Israël"

    C est simple quand on voit le bordel ONG en France ou ailleurs et bien on n a qu'à aller chez Soros(György Schwartz) pour vérifier non pas si il est dans le coup mais combien il paye pour commettre ses sales coups criminels contre l humanité.
    Son ONG subventionne le BDS pour nuire à Israël,quoique lui même Juif mais affirmant "no remorses" pour avoir,alors ado,travaillé avec les nazis contre ses coreligionnaires,selon plusieurs sources d informations...et après,pour les soviétiques.
    Personnalité tourmentée,malfaisante et perversement névropathe.

    Cela n a pas empêché le BDS apparemment de s'attaquer une fois à la main qui le nourrit via l open society,
    mais on est en droit à mon sens de soupçonner un double jeu voulu par la vieille crapule,un jeu de cartes truquées où les intérêts des mouvements gays-lesbiennes en orient ont leur place,comme en Europe,eux aussi comme idiots utiles,à l image des demeurés qui ont défilé à Paris.
    Encore une bassine pleine de m.... dans laquelle il faut se plonger pour démêler tout ça.

    En attendant la France n a pas à subir l importation de conflits qui ne la regardent pas et le gouvernement comme les députés sont une honte pour le pays de laisser ainsi des créatures putrides semer le désordre et la haine contre une communauté qui a droit de vivre en paix elle aussi et à laquelle des députés indignes et autres dénient ce droit,ceci tout en empochant aussi l argent du contribuable.

    L agitation orchestrée doit certainement viser un autre objectif en sus de s attaquer à Israël,
    accroître les désordres dans le pays pour contribuer à sa destruction,avec la complicité de la cinquième colonne infiltrée jusqu'au prétendu gouvernement et dans le "parlement".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "pour avoir,alors ado,travaillé avec les nazis contre ses coreligionnaires"

      Soros est né en 1930...

      Supprimer
    2. Géo

      @ane Honyme

      Croyez bien que j ai vérifié.

      "The infamous Soros interview on 60' nazi collaboration.video"

      Il avait 14 ans.

      Seul souci pour certains,c est en anglais et pas traduit en français.

      "And you helped in the confiscation of property from the Jews?"
      (Et vous avez aidé...confiscation...biens des Juifs?)

      Soros:"yes,that's right,yes"
      (Oui...exact)

      "Was it difficult?No guilty?"
      (Était ce difficile?Pas coupable?...ici il lui demande si il n a pas de culpabilité)

      Soros:"No.I had no sense of guilty!"
      ...
      "No remorse".
      (Ton calme et froid,sans hésiter un instant)

      Il aidait son "protecteur" qui l avait pris sous son aile comme un fils,avec faux papiers et nom christianisé.

      Supprimer
    3. Géo


      Soros dit aussi globalement qu'à quatorze ans on n a pas conscience de ce que l on fait!
      Ni même après apparemment!
      Et cela m interpelle quand je pense à la conscience de mes quatorze ans,la conscience de ce qui est mal.
      Dit ensuite,dans la foulée,froidement,ne pas croire en Dieu.
      Certes on n est pas un monstre du fait de ne pas croire,cela n a rien à voir,mais l aura glacée qui émane du personnage en dit long à mon sens sur sa valeur morale,outre ses activités actuelles.
      Pas une once de regret.

      Supprimer
    4. Géo

      J aime beaucoup(façon de parler)quand Soros considère que,de toute façon,il se serait toujours trouvé quelqu'un pour spolier les victimes(si ça n avait pas été lui).
      Comme les lois du marché.

      Supprimer
  10. Déjà, Macron était banquier et Macron n'est pas juif...alors, caricature anti sémite...
    Le 2 poids, 2 mesures devient une composante essentielle dans le pays de l'égalité à tous crins...on peut le vérifier chaque jour et ça devient, non seulement insupportable, mais tout à fait inquiétant...on va aller jusqu'où dans les "valeurs" jugées à la tête du client ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nana: le 2 poids 2 mesures aura été un marqueur comme jamais de ce quinquennat.

      Supprimer
  11. Tu n'as rien compris.
    Ce n'est pas de l'anti-sémitisme (de droite forcément) c'est de l'anti-sionisme, (évidemment de gauche) quoique pour celui qui se fait casser la gueule parce qu'il porte une kippa, la différence est relativement accessoire !

    En plus la priorité de MoiJe c'est le populisme !

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Droopyx: ah ben voilà, quand on m explique, ça passe mieux !

      Supprimer
  12. Deux poids, deux mesures ...
    Indignations sélectives ...

    Et dans 3 semaines, on remet 10 balles dans la machine ...

    Bonne soirée, même en socialie.

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pwet: comment ça on remet 10 balles dans la machine à déconner ? Défaitiste !

      Supprimer
    2. Soit 10 balles de plus dans la machines, soit un 3eme tour "social" ou "citoyen" lutant contre le ventre fécond de la bête immonde ... ( où les 2 à la fois )

      --
      Pwet

      Supprimer
  13. La liste.
    Une preuve de plus que ce pays est parasité. Qui soutient financièrement ces associations, fédérations dont la France est truffée ? Sans doute, pour bonne part, les collectivités territoriales et donc l'argent du contribuable français. Nous sommes vraiment des bonnes poires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mira Destra: et oui, vaches à lait le con-tribuable. Mais j imagine qu il ya aussi quelques puissances extérieures ou groupe d interêt qui donnent un coup de main à ces paraistes

      Supprimer
  14. Pour le coup,si cet antisémitisme public,qui ne se cache même plus,continue,on aboutira un jour à une France sans juifs,comme en Pologne,car ils auront émigré pour ne pas revivre "les heures les plus sombres de leur histoire et de la nôtre"

    Mais cette fois,l'antisémitisme est porté par la racaille islamiste avec le soutien de leurs complices et idiots utiles gauchistes.
    Et dire qu'il s'est trouvé une enflure comme Cazeneuve pour oser affirmer que l'appel au Djihad n'était pas un délit,donc autorisé en France,si on suit sa logique...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  15. Derrière ces boycotts-illégaux- et le faux-nez de l'antisionisme,tu as raison de souligner que c'est "Mort aux juifs!" et le retour de la bête immonde,qu'on entend en sourdine,en attendant mieux.
    Derrière le pro-palestinisme du boycott,c'est le rêve,encore inavoué,de détruire Israël et de chasser les juifs de Palestine ou d'en faire de nouveaux dhimmis,pour ceux qui n'auraient pas été chassés ou massacrés,d'un Etat musulman...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  16. tonton flingueur3 avr. 2017 à 00:45:00

    la dégueulasserie et l'ignominie a l'état pur, affichées et revendiquées sans complexe, avec fierté, certaines de l' impunité car faisant partie du camp du bien, soutenues par par tout ce qui ce fait de plus " progressiste " a gauche... antisionisme qu'ils disent... de la bonne vieille haine raciale et religieuse, de la rancoeur anti occidentale revancharde, Israel étant considéré comme la pointe avancée de l'impérialisme, du bon gros racisme qui tache, mais deguisés sous les atours d'une cause "juste" , le combat pour la libération des " opprimés " faisant toujours mouiller la gauche, si en plus on peut y ajouter des bénéfices électoraux en flattant un certain vote communautaire , que du bénef a se mettre dans les fouilles...

    a gerber, que toutes les ordures qui cautionnent, qui approuvent, qui encouragent sciemment ces manifs, assoces, politiques, tout en versant des larmes de crocodiles a chaque attentat anti juif la ferme une bonne foi pour toutes ! leur légitimité a se prétendre " antiraciste " " antifa" ou luttant contre l'antisémitisme, apparait au grand jour pour ce qu'elle est, une très mauvaise blague...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @tonton flingueur.
      Je plussoie.
      Cette caricature me révolte, je fais partie de ces générations qui ont reçu après guerre de "vraies" leçons de morale antiraciste...
      A gerber,tous ceux qui les dévoient et autorisent ce genre de manif',c'est encore plus insoutenable que c'est sous tendu par un électoraliste de la pire espèce. ..

      Supprimer
  17. "Personne au PS et au FN pour condamner officiellement la manifestation".
    Tout est dit ! Y aurait-il connivence ? Et ne s'opposent-ils pas seulement en façade ? La question mérite d'être posée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on se sert de la menace terroriste pour justifier un état d'exception, on fait des terroristes ses alliés officiels.

      Quant au FN, c'est l'alibi de la gauche pour affaiblir la droite.

      Le FN et l'état islamique sont donc es alliés du gouvernement. Mais chut, faut pas le dire.

      Supprimer
  18. @Tontonflingueur
    @IDEL
    En 2014, au lendemain d'incidents en marge d'une manifestation de soutien aux Palestinien et à la population de Gaza, les hypocrites de l'exécutif se sont distingués :

    Lors de l'interview télévisée du 14 juillet le chef de l'Etat a déclaré
    " Le conflit israélo-palestinien ne peut pas s'importer en France."...".il n'y aura aucune tolérance par rapport à telle ou telle intrusion ou par rapport à tel ou tel débordement parce que l'antisémitisme ne peut pas être utilisé parce qu'il y a un conflit entre Israël et la Palestine"
    "Je ne veux pas ici dire qu'on est pro-israélien ou pro-palestinien : on est pour la paix", a déclaré le président français. On croirait entendre Macron !

    B. Cazeneuve :
    "Le monde vit des temps troublés, il est de la responsabilité de chacun de faire en sorte que les valeurs de la République ne s'en trouvent pas affectées. La tolérance, le respect de l'autre et la fraternité doivent prévaloir contre les ferments de la discorde et de la division"

    M.Valls :
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/07/13/plusieurs-milliers-de-manifestants-a-lille-en-soutien-a-gaza_4456290_3224.html#YY92WtyO6LCZpkT9.99
    Valls ne laissera pas le conflit israélo-palestinien s'importer en France :
    « De tels actes qui visent des lieux de culte sont inadmissibles. [La France] ne tolérera jamais que l'on essaie par la violence des mots ou des actes d'importer sur son sol le conflit israélo-palestinien. »

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique