samedi 29 avril 2017

" L'anecdote " ou la morgue de ceux qui sont sûrs de gagner...

Résultat de recherche d'images pour "attali macron"

ou : Jacques Attali, Whirpool, " l'anecdote " qui dit tout par Natacha Polony:


" Une «anecdote». En prononçant ce mot, Jacques Attali n'avait pas conscience de sa portée symbolique. «C'est en effet une anecdote dans un contexte plus large, c'est une anecdote, non pas au sens péjoratif du mot, mais cela s'inscrit dans un contexte de la mondialisation ou de la fermeture», a-t-il affirmé sur ce ton de prophète dont il a le secret pour faire taire le journaliste forcément ignorant. «Je ne voudrais pas que cette campagne se réduise à des anecdotes. La priorité pour moi, dans les dix jours qui viennent, c'est de voir les candidats avoir la chance de confronter leurs programmes.» Même en replaçant le mot dans son contexte, on perçoit la morgue de celui qui sait, et qui balaie d'un revers de la main les misérables objections. Une anecdote, comme d'autres diraient un point de détail...

L'équipe d'Emmanuel Macron a eu beau renier l'encombrant gourou, le mot a fait mouche, venant coiffer cet épisode de la campagne, comme un retour du refoulé pour ceux qui, sûrs de gagner, s'épargnent les précautions langagières. Une multinationale américaine, qui fait 20 milliards de chiffre d'affaires, augmente les dividendes de ses actionnaires de 10% et délocalise une usine en Pologne pour profiter de salariés sous-payés alors que les lave-linge qu'elle produit devront faire mille kilomètres pour revenir sur leur marché de destination, la France. Alors que Whirlpool sacrifie pour cela 286 salariés, plus soixante emplois chez un sous-traitant qu'elle avait fait installer là et des centaines d'intérimaires, Attali, sur un ton d'évidence désinvolte, dit tout haut ce que pensent tout bas ceux qui considèrent la situation comme normale. S'en émouvoir, n'est-ce pas être du côté «du repli et de la fermeture», donc du mal? Car l'essentiel, ce n'est pas le réel, la détresse ou l'exploitation des malheureux, ici et là-bas ; l'essentiel, mais enfin réveillez-vous, c'est la lutte contre le mal.

Qu'importent les racines de ce mal. Qu'importe que les options politiques qu'Attali, Alain Minc, et d'autres, soufflent depuis trente ans à l'oreille des gouvernants aient nourri ce mal. En 2002 déjà, les commentateurs s'offusquaient de voir le score élevé de Jean-Marie Le Pen à Alençon. «On y voit pourtant peu d'immigrés», ironisaient-ils. Quelques mois avant, l'usine Moulinex avait fermé. Mais les problématiques industrielles intéressent peu les commentateurs. L'industrie passée en quinze ans de 20 à 12 % du PIB, voilà qui ne leur fait ni chaud ni froid. Quelques investissements, un soupçon de formation, une montée en gamme et le problème est réglé. Les moins qualifiés pourront toujours se recycler dans des emplois de service sous-payés. Ils y auront certes perdu des savoir-faire, une identité professionnelle, tout ce qui les constitue, mais, comme le dit Attali: «Nous n'avons pas besoin de racines, nous ne sommes pas des radis.»

L'étrange défaite à laquelle nous assistons, celle qui voit la France se dévitaliser et ses énergies les plus belles s'épuiser face à l'absurdité d'un système qui érige en loi universelle la guerre de tous contre tous, pour peu qu'elle soit économique, n'était pourtant pas inéluctable. Le cumul des scores de Mélenchon, Dupont-Aignan, Lassalle, Asselineau et Cheminade démontre qu'une large part de nos concitoyens recherche une alternative à ce système économique qui ne soit pas assombrie par la nature et le passé du FN. Même Fillon posa - sur la géopolitique et l'indépendance de la France face à l'impérialisme économique américain - des questions qui fâchent. Soudain, le FN n'avait plus le monopole de l'alternative. Panique à bord! Heureusement, ce second tour rétablit l'ordre des choses. On peut proclamer la main sur le cœur qu'on fera rempart de son corps et de son âme. La destruction de nos filières industrielles et agricoles peut retourner dans les limbes, ce n'est qu'une «anecdote». Seul compte le combat de l'ouverture contre la fermeture, celui du bien contre le mal.

Certains s'interrogent pourtant. Comment accepter l'obligation qui leur est faite de choisir entre le FN et ce qui rend possible le FN? Contradiction logique. Après «réduire la fracture sociale», «travailler plus pour gagner plus» et «mon ennemi, c'est la finance», soit vingt-deux ans de promesses foulées au pied, comment croire que cinq ans de plus de ce système, désormais incarné par un génie, ne renforceront pas un FN contre lequel on prétend«faire barrage»? Il n'y a donc rien d'étonnant, ni même de scandaleux, à ce que, se sentant piégés, des citoyens hésitent. Ils regardent, consternés, Laurence Parisot prête à accepter Matignon, ils écoutent les appels des grandes consciences plébiscitant le mondialisme et le multiculturalisme décomplexés, puisque c'est pour lutter contre le fascisme. Tout un programme. Ils se disent que ce pays est à reconstruire et que la France va devoir attendre encore cinq ans. Une anecdote. "

Publié ce jour pour FigaroVox


Résultat de recherche d'images pour "natacha polony"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

47 commentaires:

  1. En dehors du fait que son auteur se coiffe comme un dessous de bras, rien à redire à cet article. On retrouve dans cette phrase la même morgue que celle de Bergé sur la question des bras ou des ventres que l'on loue. Ces diseurs sont vraiment toxiques.

    RépondreSupprimer
  2. En même temps,comme dirait Micron,vu la quantité de boites qui ferment tous les jours on est plus devant une anecdote qu'un fait historique.Evidemment en traitant ce cas d'anecdote on se trouve moins obligé de se casser le cul pour la sauver

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Corto,

    Si Manuel ne décroche pas la timbale dimanche prochain, il se souviendra de "l'anecdote". Elle aura été la petite pièce qui aura grippé la belle machine à gagner. En plus, ça a coïncidé avec la publication d'un chiffre épouvantable, pour Flamby et surtout les malheureux concernés, en matière de chômage. Encore deux boulettes de ce genre et il est grillé, le beau jeune homme.
    Au niveau macro-économique, cette affaire, c'est peanuts mais localement, au coeur d'une Picardie qui souffre terriblement en matière d'emploi, dans un contexte général terriblement anxiogène, la saillie de son mentor et maître ne pouvait pas tomber plus mal. Mine de rien, la Marine commence à agglomérer sur son nom du beau linge (je pense à Marie-France Garaud) d'une autre envergure que ses soutiens habituels. Remarquons au passage qu'elle parle nettement moins d'immigration et que son discours actuel est particulièrement en phase avec celui de son alter-ego de gauche, Mélenchon. M'est avis que les milieux autorisés doivent trahir de serieuses inquiétudes à une semaine du scrutin final. Entre les marcheurs blancs et Cersei, que choisir? Winter is coming.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. H: Nous le savons, MLP ne gagnera pas, sauf grosse cata côté Macron, tout l enjeu est qu il faut qu elle fasse le score le plus haut possible, je la verrai bien à 44/45 % ! Et avec un tel score, oui, winter is coming pour toute " l oligarchie " de droite comme de gauche

      Supprimer
  4. Piétaille, chair à canon, sacrifiés sur l'autel de la mondialisation et de la victoire de cette nouvelle aristocratie de pignoufs, vous qui êtes maintenant des anecdotiques, révoltez-vous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pangloss: nous verrons avec le score de MLp si il y a un esprit de révolte ou si les Français sont toujours aussi manipulables

      Supprimer
  5. Pourvu qu'ils prennent un râteau dans la gu..le tous ces abrutis de bobo-mondialistes .
    Bon Dimanche quand même dans notre beau pays :)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai fait lire cet article à des électeurs de Mélenchon, mon cher Corto, et après ils étaient tout songeurs, un peu s'ils se demandaient si finalement, le fait que Mélenchon n'ait pas donné de consigne de vote ne laissait pas la porte ouverte pour une autre voie, la voie de ceux qui refusent de rester cinq ans de plus dans ce système.
    Natacha Polony parle de "panique à bord" et c'est tout à fait le sentiment qu'on peut avoir ce soir en regardant C'dans l'air ou LCI où TOUS les invités sont là pour dire, d'une manière ou d'une autre, qu'il faut "faire barrage au FN".
    Il y a même un de ces messieurs qui a affirmé qu'au lendemain de l'élection d'un président jeune, bien de sa personne, les gens lui donneraient une large majorité dans l'enthousiasme ! Alors là, je demande à voir, surtout que quand ils croyaient ne plus être dans l'œil de la caméra, ils faisaient plutôt grise mine. A tel point que j'en étais arrivée à me demander s'ils n'avaient pas déjà des renseignements qu'on ne divulguerait pas encore ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Marianne
      Pas impossible.
      Je suis très étonnée par l'absence des sondages, habituellement omniprésents.
      Y aurait-il le feu au lac ???

      Supprimer
    2. Franzi: c'est exactement la reflexion que ns ns faisions ce soir: Pas de rolling Ifop ! Etonnant, non ?

      Supprimer
  7. Et pendant que Manu se décarcasse pour les travailleurs,sa rivale s'acoquine avec Marie-France Garraud et Dupont-Aignan dont les appartenances nazies sont connues de tous:l'écart se resserre et sur le fil,pourquoi pas?

    RépondreSupprimer
  8. Annie

    Qui parlait d'euthanasie après 60-65 ans pour résoudre le problème des retraites ? Il pourrait donner l'exemple.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annie : si seulement ! mais c'est le genre de type qui sait ce qui est bon pour les autres sans se l appliquer à soi même

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Corto,

    C'est ainsi que l'on bâtit la prospérité d'un État, avec des charlatans qui "pensent printemps" pour abrutir la vile multitude devenue inconsistante à leurs yeux.

    Ils ont oublié qu'il n'est pas possible de dédaigner ce qui nous a précédé sans créer le chaos. Nous y sommes, de par leur seule volonté malsaine.

    Nous n'avons plus d'autre choix que de balayer tous ces parasites qui n'ont jamais résolu aucun problème. Le plus démocratiquement possible, et de partir à la reconquête de notre souveraineté volée.

    Amicalement,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Pour l'avenir de la France, pensez printemps!" Macron
      ;)

      Supprimer
    2. Annick et alexandre M: Il est probable que Macron soit élu mais vu le personnage, ça métonnerait que son quinquennat soit un long fleuve tranquille, je ne lui donne pas 3 mois avant que sa popularité plonge. Quant à " son printemps ", Rachida Dati demande publiquement qu on lui fasse passer une analyse psychologique, je crois qu elle n a pas tort

      Supprimer
  11. Géo


    "Youtube.Incroyable.macron avoue que les entreprises continueront à fermer quand il sera président"

    Quand un dirigeant ou un candidat parle de cette façon(en gros c est du:
    "que voulez vous c est triste mais c est comme ça on n y peut rien!")
    On peut être assuré,de toute évidence,de ne jamais pouvoir compter sur lui pour améliorer quoique ce soit!
    Il sera toujours avec les sans-emploi,clame t'il.
    Ça leur fait une belle jambe!

    Quand on regarde les figurants derrière macron,et bien la sensation dominante n est-elle pas celle d avoir à faire à de mauvais acteurs,et cela depuis le début de cette imposture?
    (L air affligé de macron n a rien de sincère,c est du théâtre,c est encore du vide).

    Il y a autre chose:Attali a toujours(je trouve)quelque chose d un chien battu triste et qui attend l'euthanasie.

    Ce qu'il fait ne doit vraiment pas lui réussir ou son âme se rappellerait-elle à son existence malgré lui pour lui rappeler ce qui l attend bientôt?

    Il est fort probable que macron soit président mais à mon sens cela ne le mènera pas plus loin et peut être une bonne chose pour réveiller les endormis du pays,en raison des conséquences graves que cela aurait,ce qui présenterait le mérite de mettre enfin les Français face à leurs responsabilités en les secouant violemment,de les faire mûrir en les détachant de leur légèreté.

    L'intronisation d un macron avec ce genre de démon attali derrière son épaule,ajoutons-y les tronches de bhl,minc,bergé et leur mafia habituelle:
    Voici le reflet de l ambiance du futur "gouvernement",le " renouveau" parrainé par le club du quatrième âge en raison de l état de dégradation spirituelle,morale et physique de l ensemble.
    Comment être surpris de ces propos méprisants sur les perdants de Whirlpool quand on sait l' état de délabrement de ces conseillers qui ont tout raté depuis des décennies?

    Selon certains analystes le sondage portant le FN à 30% au premier tour fut gonflé pour mobiliser l électorat de Gauche et casser le moral des autres après les résultats.

    Si les gens de Droite sont démoralisés dans l hypothèse de l élection de macron et bien qu'ils aillent allumer des bougies et se faire des bisous pour se consoler si ils ne sont pas plus solides que ça alors que les simples propos d un attali prouvent que la voie macron est sans issue.
    Remarquer qu'il n y a pas lieu de se démoraliser de la veulerie des dirigeants de "Droite" appelant à voter macron,on peut se passer d'eux et trouver d autres chefs,ce qui arrivera forcément.
    En plus nous sommes,chacun de nous,nos propres présidents et non tenus à l obéissance servile mais à ce que nous dictent notre conscience et notre bon sens,pour ceux qui en ont.

    "Macron a beau renier l encombrant gourou"
    J aurais employé d autres mots du fait de l expression de macron sur la photo.
    Soumis me parait plus adéquat.
    Cela associé à certains propos de minc...
    Va falloir qu'il obéisse,le macron,mais la paye est bonne,le logis somptueux,les partouzes régulières...
    Les ouvriers et les autres peuvent attendre longtemps.

    Madame Polony me parait une vraie journaliste,son pari est réussi semble t'il.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo: Polony est une des rares journalistes, plutôt à droite, a être réellement objective.
      Quant aux sondages, comme toi, on nous a evndu une MLP à 25 voire 30% certainement pour effrayer, inciter les gens a aller voter et comme tu dis casser le moral des autres candidats

      Supprimer
    2. @ Géo
      " peut être une bonne chose pour réveiller les endormis du pays,en raison des conséquences graves que cela aurait,ce qui présenterait le mérite de mettre enfin les Français face à leurs responsabilités en les secouant violemment,de les faire mûrir en les détachant de leur légèreté."

      Contrairement à vous, je crains fort que même "ça" ne soit pas suffisant pour réveiller nos con-citoyens de leur léthargie.
      Peut-être devrais-je même dire de l'hypnose létale dans la quelle ils sont plongés. Depuis des lustres...

      Supprimer
    3. Géo

      @Corto

      C est notamment monsieur Rougeyron qui citait cette stratégie de mobiliser leur camp et de démoraliser celui adverse en truquant les sondages.

      Rachida Daty me parait dans le vrai concernant macron.
      Je suis persuadé que son élection à la présidence serait désastreux pour la France mais aussi pour lui même sur son propre comportement qui révèlera des aspects violents et impulsifs cachés destabilisants,accroissant le chaos futur.

      Je livre à chacun les réflexions suivantes:
      Macron est un golem.
      Conformément à la "tradition" renouvelée avec les moyens actuels,son eggregore a été alimenté par une campagne médiatique forcenée et hypnotisante telle que les nazis ont inauguré la technique"moderne" pour conditionner les foules.

      Saint macron levant les bras tel un nouveau prophète nous l avons tous vus,parlant "printemps" et autres fadaises pseudo-ésotériques et amphigourique censées nous hypnotiser par illusion et tromperie.

      Saint-Mathieu,appelé aussi Levi,apôtre du Christ,était un collecteur d impôts.(=macron).

      A l origine,selon même la traduction de André Chouraqui,le début de chaque phrase que le Christ adresse à ses disciples n était pas"Heureux",comme traduit plus tard dans la Bible chrétienne,mais:"En Marche".

      "www.levangile.com.Matyah 5.3
      André Chouraqui."

      En Marche les humiliés du Souffle...etc...
      Selon André Chouraqui,version biblique hébraïque.

      A chacun de faire sa propre opinion sur cette "coïncidence".

      La vocation d un golem n est elle pas d échapper à ses créateurs?

      Celui là me semble animé par le shin-tet-noun(lire de droite à gauche).

      Mais je suis un vilain complotiste je le reconnais.

      Supprimer
    4. Annie

      Je suis autant déstabilisée par le vote Macron que Le Pen. Je n'irai pas allumer de bougies. Je voterai blanc et je m'estime aussi solide que vous.

      Amicalement

      Supprimer
    5. Géo

      @Annie

      À mon sens il est très possible que le plus important ne soit pas que l électeur vote pour l un ou l autre des candidats mais qu'il soit informé le plus amplement et objectivement possible sur le contexte général et historique qui a mené à la présence des courants politiques en lice et ce qu'ils représentent.
      Le reste irait de soi.

      Ne serait ce pas LA vraie Révolution?

      Supprimer
  12. tonton flingueur30 avr. 2017 à 01:54:00

    très bon résumé de la situation de la part de Polony, mais ce qui pose question, qui intrigue quand meme légèrement, pour ne pas dire plus... c'est pourquoi les politiques de tous bords, gauche comme droite, depuis plus de 30 piges, écoutent ils encore et mettent en application les "bons conseils " de nullités aussi abyssalement incompétentes et vérolées humainement telles que attali ou minc ... ?

    ces gus se sont toujours trompés, sur tout, tout le temps et partout ou ils ont mis le groin, le tout avec, comme le fait remarquer Polony, la morgue et l'assurance satisfaite du type qui sait, que de toutes façons, les mesures qu'il préconise, ne s'appliqueront pas a ceux de sa caste , qu'il gardera les miches bien au chaud et qu'il continuera a péter confortablement dans la soie... du grand art !

    comme je l'avais déja dit dans un commentaire précédent, vous remarquerez que les journalopes ont été d'une discrétion de pucelle sur les propos, tiens, " nauséabonds " du grand gourou ! surtout ne pas faire le jeu de la béte immonde au ventre encore fécond! les bons conseils de malfaisants comme ce type, depuis 30 ans, ont produit ce type " d'anecdotes " par dizaines de milliers en France, avec le résultat fantastique que nous connaissons , 6 millions de petites anecdotes que l'on appelle chomeurs... a moins que ce ne soit le résultat espéré... qui sait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tonton: j ai retrouve un numéro de l'Express d'une semaine avant le Brexit, dans sa chronique Attali écrivait que les Anglais étaient des gens trop raisonnables pour voter oui au Brexit, celui-ci etait donc inenvisageable ! Comme tu dis, ce type non seulement se trompe tout le temps mais en plus, il est nuisible.

      Supprimer
  13. Je suis content : j ' ai convaincu une personne hier de mettre
    un bulletin Marine au lieu d ' un blanc Dimanche prochain .
    Juste en lui démontrant qu ' un vote blanc était automatiquement
    un vote Macron ... Je vais continuer cette semaine , j ' espère
    avoir le me succès : )
    Corto : bravo de continuer à vous battre , malgré l ' effondrement
    de vos deux poneys ( SK et FF ) . Vous êtes un homme fair-play zr
    énergique !
    Bonne journée à tous sous la pluie - vous êtes bons pour faire démarrer
    votre tondeuse à gazon demain !!!
    Labolisbiotifool

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Labolisbiotifool: Bravo à toi ! encore 6 jours pour convaincre :)

      Supprimer
    2. @ Labolisbiotifool
      Et moi, 2 fois contente ; pour la même raison. :)
      Pas d'espoir pour la suite, les autres sont trop formatés pour nuisibles.
      Il faut dire que je suis très très mal entourée... ;)

      Supprimer
    3. Nous ne savons plus à quel saint nous vouer,si..

      Un vote blanc est automatiquement un vote Macron;
      mais s'abstenir,c'est voter pour Marine,comme les Macron's boys le jurent,la main sur le coeur. ;)

      Vendémiaire.


      Supprimer
  14. On a beaucoup glose sur le "détail de l'histoire" mais curieusement le terme d'anecdote ne choque pas nos moralisateurs boboides. Belle intox !

    Jipe

    RépondreSupprimer
  15. Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes disait Bossuet. Nous constatons les effets de la délocalisation, mais nous ne nous sommes pas interrogés sur la cause de celle-ci. Il y avait une excellente analyse dans le journal l'Opinion l'autre jour. Je déplore que madame Polony, qui a d'ailleurs une belle plume, ne cherche pas les véritables causes de la débâcle de l'industrie française, qu'elle attribue au libéralisme dans un pays qui ne pratique que l'étatisme et la contrainte, où l'employeur ne peut être qu'un vampire. Désolé, mais c'est un peu court.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  16. « Une multinationale américaine, qui fait 20 milliards…et la suite » Ce passage est d’une nullité sans nom !
    Il est impossible pour un état ou un homme politique de « créer » ou de « sauver » des emplois.
    Les emplois sont créés par les entreprises et même, je ne voudrai pas affoler vos neurones, par le marché qui veut bien satisfaire ses besoins auprès de cette entreprise… ou une autre.
    L’entreprise œuvrant en France est-elle responsable des boulets quelle traine, je ne voudrai pas affoler vos neurones, pourquoi le salarié, essentiellement car il est quasiment prisonnier du système, traine-t-il ces boulets étatiques ?
    L’entreprise à un budget de 200 € pour Jean Dupont alors qu’il ne perçoit que 100 ! Il paye donc 100 pour avoir le privilège de travailler.
    De son côté l’entreprise raisonne en coût/rendement. Son coût est de 200 en France alors qu’ailleurs… au sein de l’unité (lol) économique européenne.
    L’entreprise est-elle responsable d’une monnaie unique imposée à des pouvoirs d’achat disparates au sein d’une unité (lol) économique virtuelle ?
    Le commerce comme la finance ne peuvent-être fonctionner que sur le plan international. Comme tout système à ses limites, ses inconvénients, ses abus, il nous faut les repérer pour les dénoncer et les combattre. C’est le crony capitalisme, hyper tentaculaire dans la finance. Une couche de plus a été rajoutée avec les hommes de Davos et la gouvernance orwellienne. (et autres machins du même tonneau)
    Ne tuons pas le mauvais bouc ! Ne faisons pas du PravdArté qui annonce un SMIC à 300 € dans tel pays en se gardant d’évoquer le pouvoir d’achat.
    Les emplois sont « sauvés » par le marché libre et responsable exploité par des entrepreneurs libres et responsables qui ne font pas faillite, désolé mais c’est incontournable.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  17. J'écoute tous les matins cette personne de bon sens sur Europe, ce n'est pas du tout dans l'air de temps, ça fait du bien, elle sait taper là où ça fait mal , Attali est la même vieille pourriture que son copain Bergé et d'autres du même tonneau, personne encore ne lui a dit " chiche vous vous suicidez quand ? " que les sondages soient planqués, c'est un signe, ça va pas trop bien du coté du petit prétentieux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Boufil
      Espérons que ce soit de bon augure !

      En complément : cela fait 4 jours que Valeurs Actuelles bloque TOUS les commentaires...

      Supprimer
  18. On dirait jospin et sa clique de 2002 ( dont Bruno Le Reloux-j'embauche-mes-filles-mineures-à-l'assemblaué-pendant-leur-stage-et-la-fermeture-de-l'assemblée ) qui se gargarisaient d'avoir déjà fait rédiger des décrets pour après le 2nd tour ...

    Panique à bord, nos grands démocrates se préparent ils a manger leurs chapeaux ou a contester le résultat des urnes pas la violence ???

    Bon et les dossier sur Macron, ils sortent quand ? Ils* les gardent pour mieux le faire chanter ( oups, servir leurs intérêts ) quand il sera élu ???

    * Qui ca "Ils" ??? Voila que je vire complotiste ...

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
  19. Bravo à Natacha Polony pour la densité de son billet, et merci à Toi Corto de nous l'avoir fait lire!
    Je m'interroge...Y avait il,avant l'arrivée de Miterrand (en gros) une telle flopée de "conseillers"plus ou moins occultes? Il me semble avoir lu par ailleurs que de nombreux politiques consultaient des voyantes...

    Dans un sens,ça les rend plus humains,plus proches du commun des mortels. Lequel a peu à peu abandonné tout sens critique après des années d'un décervelage entrepris dès l'école primaire pour se poursuivre avec nos médias...
    Alors nos hommes politiques,voyez vous,ils font comme nous quand nous avons un petit bobo ou une décision à prendre...
    Ils "consultent".

    Quoi?Que me dites?
    Lorsqu'ils ont été élus,ils sont apparus souverains? Sûrs d'eux mêmes?
    Pire,ils n'ont pas songé à nous présenter leurs égéries?
    Nous en vanter les mérites,nous préciser qu'elles recherches ou quels travaux ils avaient accomplis en matière de sociologie,d'aménagement du territoire,d'économie ?

    Parceque , nom d'un chien, quand je vote pour un Président ou un député, j'imagine qu'il a de facto les connaissances pour mettre en place ce qu'il m'a promis!Ou qu'il s' est entouré de collaborateurs officiels dont je peux connaître le passé et les spécialités. ..

    Mais je ne m'attends pas à cet aréopage de petite vertu distillant,jour après jour,aux oreilles d'un pouvoir défaillant, la conduite à tenir !

    Dans le cas présent,la bévue (connerie) d'Attali ne fait que de dénoter un état d'esprit détestable.Mais ce gus là, avec cet état d'esprit là, a eu l'écoute de nos présidents successifs sans qu'aucun d'entre nous n'ait pu crier "casse cou!"...

    In cauda venenum:transposez tout cela à un dénommé BHL, grandement responsable du chaos actuel au moyen orient, qui ose encore nous donner des leçons de conduite via journaux people interposés. ..

    Et vous comprendrez que aisement que j'ai récemment augmenté ma reserve de goudron et de plumes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo


      @Gridou


      Et oui,même les laïcards forcenés consultent les voyant(es),les oracles et sont superstitieux,ils peuvent être comme des enfants perdus et révéler une fragilité déconcertante,
      eux que le commun croit si forts et assurés et qui nous montrent trop souvent un visage public empli de morgue.
      Ils ont souvent leurs préférences auprès desquelles ils sont fidèlement abonnés.


      Quant aux réseaux secrets de la république...

      Ce sont des pitres sulfureux de cet acabit qui dirigent un pays voire un continent.

      Les attali,minc et bhl sont eux même des humains,avec leurs faiblesses et leurs tares.
      On garde les mêmes et on recommence les mêmes fautes,c est certainement une loi d inertie née des privilèges de caste.

      Supprimer
  20. Et voilà !!! MLP renonce à la sortie de l'euro pour préconiser le passage de l'euro-monnaie-unique à l'euro-monnaie-commune !

    http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/29/marine-le-pen-repousse-une-de-ses-promesses-majeures-a-une-semai_a_22061243/?utm_hp_ref=fr-homepage

    C’est assez extraordinaire, parce que ce passage de l’euro monnaie unique à l’euro monnaie commune (qui n’a rien à voir avec la catastrophe que serait une sortie unilatérale de l’euro) est défendu par Chevènement depuis une vingtaine d’années; mais ça n’a jamais pris dans l’opinion publique, parce que techniquement trop difficile à expliquer.

    Il reste maintenant à MLP à découvrir que ce changement est impossible sans l’accord unanime de tous les pays membres de la zone euro, et que l’ Allemagne ne l’acceptera pas, dans l’état actuel des choses.

    Et pourtant, ce serait essentiel…Ça permettrait à tous les pays de la zone euro de retrouver une marge de souveraineté nationale sur leur monnaie, dans le cadre d’un serpent monétaire de + ou – 5 % (ce qui est largement suffisant), tout en conservant une valeur unique de l’euro vis-à-vis des pays non-membres de la zone euro; c’était d’ailleurs la situation du temps de l’ ECU, période transitoire destinée à préparer le passage à l’euro, et à laquelle il aurait fallu s’en tenir. Mais le traité de Maastricht (soutenu par le camarade insoumis Mélenchon, à l’époque très soumis) est un système diabolique à clapets, conçu pour qu’à chaque nouvelle étape, il soit impossible de revenir en arrière.

    Désormais, en France, seul Asselineau ( 1 % des voix aux présidentielles) défend la sortie unilatérale de l'euro, qui n'est possible qu'en quittant l' UE ( toujours le système à clapets : on peut rester dans l' UE sans entrer dans l' euro, comme la Suède; mais une fois qu'on est rentré dans l'euro, on ne peut en sortir qu'en quittant l' UE.)

    Régis

    RépondreSupprimer
  21. Personnellement,je déteste ce personnage rempli de morgue,comme le sont ceux qui se prennent pour le conseiller du prince et ne sont jamais passés devant le suffrage populaire.

    Mais on assiste surtout,depuis aujourd'hui, à un défilé de réactions indignes et courroucées,de la part des dirigeants du centre gauche,camouflés sous l'étiquette des"Républicains", à l'encontre de Nicolas Dupont Aignan,depuis qu'il s'est rallié à Marine le Pen.
    "Collabo"! ose Accoyer;"honteux,infâmant" grincent Méhaignerie,Juppé and co...
    Allons,allons,messieurs,un peu de dignité,essuyez la bave qui coule de vos babines retroussées,pour un peu c'est vous qu'on appellerait le parti de la haine,au vu de vos réactions disproportionnés,DPA n'appartient pas à votre parti,comment pourrait-il être un traître?
    A voir la virulence de leurs réactions,c'est la grande peur des bien pensants qui est en marche!,ils n'ont peut être plus l'assurance tous risques que chéri sera élu le 7 mai...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Vendémiaire


      Cela confirme l opinion que j avais toujours sur monsieur Dupont-Aignan,que je trouve être un homme droit,contrairement aux vils k.fards dont vous citez certains noms et qui m ont toujours répugné pour ma part.
      Quand je vois la mine fourbe d un Méhaignerie,par exemple.
      Et puis les autres(soupir)
      Et des Français votent pour ces machins.

      Supprimer
  22. Le seul nom de Macron me colle des eczémas géants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. isabelle C, je vous souhaite bien du courage, ainsi qu'un talentueux dermato, vous risquez d'en avoir bien besoin pour les semaines, mois et années à venir.

      Supprimer
  23. Il court,il court le désir d'abstention;elle grimpe,elle grimpe la petite bête abstentionniste...suffisamment pour déclencher la stigmatisation des"ni-nistes".
    Le "système" panique,mais c'est que l'abstention rapplique.
    les réactions disproportionnées de certains "républicains" contre DPA montrent que le centriste peut être vindicatif: Collabo! traître! violeur! mangeur d'enfants!
    Eh non! ces petites bêtes de centristes ne sont pas toujours des petits animaux craintifs et inoffensifs.
    S'ils le pouvaient,il aligneraient DPA contre un mur pour lui coller les douze balles réservées aux traîtres.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Je lui ai écrit pour l encourager à résister aux attaques des k.fards.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa