samedi 17 février 2018

Popularité: Un exploit, Macron réussit à faire pire qu'Hollande !

(Graphique: Le Point.fr)

Quand on écoute les informations que cela soit sur BFM, CNews, TF1, voire même sur la télé d'Etat, on a l'impression que globalement tout baigne pour Macron. Pas un jour sans un petit reportage plutôt favorable au bonhomme tant à l'international qu'au national. Il parle bien en Français comme en Anglais, ses réformes passent bien dans l'opinion, les syndicats n'arrivent pas à perturber la grande marche du petit bonhomme: Bref, tout va bien. A tel point qu'il nous balance tous les 4 matins un nouveau projet de réforme: La SNCF, le baccalauréat, le système de santé. Ça bouge à l'Elysée, les troupes se remuent et comme il se plaît à le dire: tout ce qui a été promis sera fait. Y compris la hausse de la CSG... Ce bâton foireux qu'il va traîner encore des mois voire des années, comme celui de la hausse du pouvoir d'achat dont seul lui et ses larbins semblent être convaincus.

L'homme semble sûr de lui, un brin suffisant, voire arrogant et  nous demande de patienter, il renverra dans ses 22 toute personne qui ne sera pas convaincu par sa démarche.

Et les médias, la palme revenant sans conteste à BFM, de s'esbaudir devant ce président qui sait tenir son cap et que rien, pas même une éventuelle contestation sociale, ne saura faire plier. Ça c'est le discours officiel, celui de dedans la télé.

Alors qu'en fait la vérité est ailleurs, elle est dans la rue, hors du périphérique, là où il y a la France qui bosse, qui trime, qui rame et qui a du mal à boucler ses fins de mois. Bref, cette France qui n'a pas voté pour Macron ou qui l'a fait, par dépit, pour ne pas voter pour Le Pen.

On l'a vu lors de la présidentielle, la base électorale de Macron est faible et fragile et aujourd'hui encore, on le constate à chaque sondage, ce sont les classes supérieures et les catégories favorisées qui lui accordent soutien et confiance, bref, la France d'en haut ! Dès son élection, sa cote de popularité descend  pendant 5 mois consécutifs jusqu'à s'écraser à 32 % ce qu'aucun des derniers présidents n'avait réussi à faire. Elle remontera de septembre à janvier grâce, entre autres choses, à l'enfumage fait autour de la fin de la taxe d'habitation pour tous et un matraquage médiatique quotidien sur de vagues promesses de hausse du pouvoir d'achat. Et patatras, courant janvier puis en ce début février, celle-ci rechutera dès lors que cette France d'en bas aura enfin pris conscience qu'une hausse de 1, 7 point de CSG représente en fait une hausse de près de 25% ! Les cons, z'avaient pas compris avant mais il faut dire que pas grand monde ne leur avait expliqué. Et quand dans le même temps, les mêmes voient les prix du carburant, du fuel, du timbre,  du gaz, de l'électricité, etc... augmenter, ils comprennent enfin que la hausse du pouvoir d'achat et toutes les belles promesses, ben ce sera pas pour tout de suite. Encore une fois, on leur aura fait prendre des vessies pour des lanternes. Le Président et son " projet pour tous " devient le président des riches. Le tout agrémenté de divers scandales, d'un amateurisme évident des troupes macroniennes et de postures présidentielles par trop jupitériennes, la cote de popularité du sémillant Macron plonge et se retrouve à un niveau historiquement bas au bout de 10 mois de mandat soit 35% : Pire que Hollande ! Par deux fois en dix mois de mandat ! Qui l'eut cru ? Moi, entre autres.

Répétons-le: aujourd'hui, des 4 derniers présidents, Macron est le plus impopulaire. N'en déplaise à la Macronie, cette espèce de baudruche montée de toutes pièces. Et rien, sauf événement extraordinaire (un attentat, par exemple) à  moyen terme ou manipulation médiatique, ne laisse présager que cette cote de popularité puisse s'inverser.

Macron a été mal élu, peut-être même le plus mal élu de la cinquième république. Il le sait et curieusement, pour un homme si brillant, il semble n'avoir pas pris la mesure du désamour croissant de la France d'en bas pour son auguste personne et le système qu'il représente puisqu'au bout de dix mois de présidence, il n'a à aucun moment donné des gages d'amour à celle-ci. Voilà qui ne présage rien de bon pour les mois à venir.

L'homme qui nous est donné comme un as de la com' ferait bien de trouver la bonne idée ou d'avoir très rapidement des résultats faute de quoi, la République en Marche boira le bouillon lors des 6 prochaines législatives partielles ainsi qu'aux élections européennes et municipales. Voilà qui me contenterait, il y a toujours un certain contentement à voir une baudruche se dégonfler.

Sur ce bon week-end à tous, même en Macronie !

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

44 commentaires:

  1. Les français commencent à comprendre que voter pour (ou ne pas voter contre !) la créature de Culbuto n'était finalement pas une si bonne idée que ça. Maintenant il faut assumer ce choix idiot. La comm' à base de déguisements, cela a été rigolo pendant quelques semaines ... maintenant il va falloir se le farcir pendant plus de quatre ans, ça va être long, à moins que ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne pouvez pas savoir ce qu'on gagne en liberté d'esprit quand on ne regarde ni télé,ni radio et qu'on reste ainsi sourd et indifférent au joueur de pipeau et à son armée de complices dans la presse et les médias..
      De ce point de vue Alain Duhamel est imbuvable: jamais vu un tel esprit courtisan dans un corps de journaliste.
      Si vous ne savez pas où se trouve l'extrême centre en France,demandez-le à Duhamel,sa boussole l'indique infailliblement..

      Enfin,ne nous emballons pas: Jupiter n'a été "plébiscité" que par 18% des inscrits au premier tour;43% au second,avec une abstention massive aux législatives.
      Un peu mince pour faire un matelas de confiance inébranlable.

      Mais attention aux manipulations médiatiques tentantes,surtout qu'une très inquiétante loi sur les "fausses informations" se profile à l'horizon,sous les applaudissements de la presse subventionnée...
      Ces gens là pensent à tout,décidément.

      Vendémiaire.

      Supprimer
    2. Gérard: encore 4 ans oui, à moins que... a moins que quoi ? On s'est bien tapé Hollande pendant 5 ans

      Vendémiaire: Duhamel, ça fait 50 ans qu il officie en caressant ds le sens du poil tous les pouvoirs successifs, d'où sa longévité.
      La loi anti - fake, va falloir surveiller mais d après ce qui se profile, on pourrait faire fermer ce blog, ou d'autres, sans même une décision de justice et donc arbitrairement, ça promet.

      Supprimer

    3. "Blog fermé"

      Ce n est pas mon impression.

      Supprimer
    4. La première décision de Lenine en 1917 fut de réduire au silence la presse.

      Supprimer
  2. anne: idem.. et en plus, mauvais acteur... et en plus, discours soporifiques.. on dirait qu'il donne des leçons de morale..j'ignorais qu'il nous était donné comme un as de la comm... en tout cas il a fait quelques fautes de gout ou de décence assez catastrophique ( par ex, la gerbe surdimensionnée nomitative sur la tombe de Hanin.. n'importe qui SAIT que cela ne se fait PAS. de plus sur la tombe d'un juif, on ne met pas de fleurs, mais plutot une pierre et de 2 fautes de gout )
    Du coup, je me demande où il a été élevé pour ne pas savoir quelques petits trucs élementaires..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'et maman brizitte qui l'a élevé!
      J-J S

      Supprimer
    2. anne: il a été élevé par Brizitte et au jus d'énarque, donc...

      Supprimer
  3. En décembre 22017, Ivan Rioufol annonçait: "Emmanuel Macron est un accident de l’Histoire. Il a bénéficié de l’effondrement des partis vermoulus."

    En février 2018, Emmanuel Macron reconnait: "Je ne suis pas l’enfant naturel du temps calme en politique.../... [je suis] le fruit d’une forme de brutalité de l’histoire, d’une effraction, parce que la France était malheureuse et inquiète. tout en mettant en garde la presse: " Pour que la démocratie s’exerce, il faut des contre-pouvoirs.../...mais quand leur but finit par être de détruire ceux qui exercent le pouvoir sans qu’il n’y ait plus de limite ni de principe, on n’est plus dans la démocratie."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bedeau: ce type est dangereux en fait et arrogant, il cache bien son jeu. La démocratie... avec la macronie, j y crois de moins en moins.

      Supprimer
  4. Macreux parle de lui-même comme d'une effraction,Ivan Rioufol comme un simple accident et nous comme le résultat d'une fausse couche,si tant est que l'Histoire en gésine accouche de monstres,très régulièrement.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  5. C'est qu'il est tout de même bien creux notre cher et aimé Steradent: en dehors du coryphée qui s'extasie sur la moindre de ses paroles,son charabia et son sabir et-en-même-temps-tiste reste largement incompréhensible au bon sens paysan.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  6. Un billet sincère,passionné mais très peu argumenté au niveau des chiffres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jean marrc: les chiffres validant ce billet, ils sont assez faciles à trouver mais j ai la flemme

      Supprimer
  7. Notons que le plus populaire était celui qui gouvernait le moins, qui se tenait sur l'Aventin en laissant son premier ministre prendre les risques.

    Dans un pays où la plupart des gens attendent tout de l'Etat, il est normal que les cotes de popularité dégringolent. Macron, comme les autres, ne sait pas guérir les écrouelles, il lui manque le logiciel.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: il lui manque le logiciel certes mais plus encore d'un minimum d'assise populaire, ce qu il n a pas.

      Supprimer
  8. Votre graphique montre bien que, des 4 derniers présidents, c'est en effet Chirac, le champion de l'immobilisme, qui fut de loin le plus populaire.
    Que faut-il en conclure?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blaise: Chirac, le roi fainéant disait de lui, il me semble, Sarkozy.

      Supprimer
  9. Les media viennent de trouver autre chose, mon cher Corto ! L'enregistrement de Wauquiez à l'EM de Lyon. Alors oubliés, les mauvais sondages, même pas la peine d'en parler. Suffit de trouver quatre clampins qui viennent dire tout le mal qu'ils pensent de Wauquiez, et le tour est joué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: nouveau sondage ce matin affichant une baisse de 6 points, tout juste un bas d'écran sur BFM. Quant à lhistoire Wauquiez, ce sera oublié dans 4 jours, on passera à un autre contre-feu

      Supprimer
  10. J'appelle ce genre de politiciens des montgolfières: à l'extérieur ce sont de jolies couleurs, mais plus en profondeur ce n'est que de l'air chaud.
    A l'époque où tout n'est que superficialité et émotion (que ce soit dans les merdias, vie publique etc...), il n'est guère surprenant d'assister à ce genre de spectacle de poudre aux yeux. Ce qui est le plus grave, c'est que la majorité des gens avalent cette merde et pensent que c'est de la confiture.

    RépondreSupprimer
  11. La hausse ahurissante de la CSG appliquée sous prétexte de solidarité intergénérationnelle va me rester longtempts en travers. D'une part, je n'avais pas attendu le président banquier philosophe pour aider mes enfants et petits enfants.
    Ils vont donc devoir accepter la diminution de mes aides et s'ils me demandent pourquoi, je leur dirai qu'ils posent la question à Jupiteux. Nina

    RépondreSupprimer
  12. Géo

    Le macron n est que la poupée d un Attali et de sa clique au niveau français.
    Quand le Minc raconte qu'il a conseillé Rothschild pour que ce dernier en fasse une p... de banquier,il ment par omission.À mon sens ce macron est incapable de gérer les fortunes des gens de façon correcte il n en a pas les capacités,il faudrait être cinglé pour lui confier ces responsabilité,c est un homme de fêtes que les responsabilités lassent vite,ce Jupiter rétrograde,incapable de se projeter dans le temps.Le macron a juste subi une formation doctrinale pour occuper le poste actuel,il était l'une des possibles pièces du puzzle qui s emboiterait au moment voulu(la période électorale,sur laquelle le Hollande a dû être conseillé par ses maîtres)dans le jeu pseudo-démocratique,à l instant de Saturne(Chronos),dirait un Attali,d où l expression de "maître des horloges" reprise stupidement par le macron.Ce dernier fut pris par Rothschild non pas pour être banquier d affaires mais pour apprendre son rôle de futur président fantoche,homme de paille d'une secte mondialiste nauséabonde mais aussi pour sa capacité à détruire,il est là pour détruire,ce qui ne demande pas de grandes qualités.
    Sa Brigitte est derrière lui en surveillance rapprochée et son rôle ne saurait être minimisé.
    Comme le disait Albert Pike,c est à partir du 31 ème degré que les vrais buts de la FM sont révélés à l adepte.Au dessous,c est la piétaille qui marche au combat sans savoir pourquoi et à qui l on fait croire n importe quoi avec de belles idées humanistes pour faire prendre des vessies pour des lanternes y compris à des gens emplis de bonnes intentions.
    Tout ce cirque présidentiel n est que mascarade pour illusionner le monde.
    Le macron se moque des sondages la France ne l interesse pas on lui a sûrement promis la royauté en Europe ou autre fantasmagorie si il joue bien son rôle et comme il est cupide il exécute son contrat sous l oeil attentif de sa régente.
    Vaste imposture,il y a l équivalent en d autres pays d Europe ou au Canada de ce genre de comédiens sans aucune capacité et qui exécuté un programme.
    Il y a un film américain des années 60 dont le titre original est
    "Le candidat mandchou",à voir pour y trouver des correspondances flagrantes avec ce qui se passe actuellement.

    RépondreSupprimer
  13. Moi, issu de « la France d'en bas » ou de la « Vile multitude », -(appellation que M. Tandonnet nous révèle dans son blog par opposition aux « élites dirigeantes ou influentes »)-, j'avais bien pris conscience qu'une augmentation de 1,7 point de la CSG, représentait une augmentation brutale et sans égal de cette même taxe de plus de 25%. Il en résulte que ces valeureux retraités se voient priver, sur une année, rien q'avec la CSG d'un montant équivalent à une mensualité de retraite. Quand j'entends des responsables LR s'exprimer sur cette augmentation de CSG, pas un n'est capable de la présenter de cette façon pour faire comprendre au plus grand nombre de retraités qu'avec cette augmentation c'est, sur 12 mois, une mensualité de retraite que l'État leur soutire. Et c'est sans compter l'incidence des autres taxes et contributions, ou encore des augmentations variées et diverses : électricité, gaz, mutuelle, carburants, assurances etc. !!!
    Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans compter que votre assiette d'impôts va augmenter et donc votre impôt sur le revenu. Quant à la taxe d'habitation le plancher est si bas qu'un couple de retraités la payera. 20 % c'est pas 20% des contribuables non c'est 20% de ceux qui payent déjà la taxe, c'est à-dire Les 20% des 50% ce n'est pas la même chose. Ensuite, il y a plein de choses qui augmentent en ce début d'année et qui amputent le pouvoir d'achat. Donc il faut recourir à offrir moins aux petits enfants ou enfants, et moins de don à diverses associations et organisations. Et puis notre bénévolat n'est pas rémunéré alors les dépenses qu'il impactent faudra -t-il que l'on cesse ce bénévolat??

      Supprimer
  14. À part ça, qu'as tu mangé, hier soir ?

    RépondreSupprimer
  15. La vague Jupitérienne est arrivée au bout de sa course , le tsunami qui devait renversé tout le système politicard a échoué , d'avoir réuni autours de lui tous ces amateurs pour valoriser sa fourberie se retourne contre lui . N'avait-il pas dit qu'il ferait un référendum pour connaître la pensée des français ? Ce serait assez drôle d'en connaître les résultats ........sauf si la police politique soit la seule à communiquer les chiffres .

    RépondreSupprimer
  16. ATTENTION, FAKE NEW (enfin, je crois...)

    D'après Sébastien Auzière, vice-président de Kantar-TNS-Sofres, filiale de WPP, leader mondial des études d'opinions, basé depuis 2009 à Jersey cité dans un sondage pour BFM.TV, la côte du Président regrimperait autour des 62% de satisfaits, selon un sondage effectué auprès d'un échantillon de 12 personnes à Le-Touquet-Paris-Plage, à la sortie d'un vin d'honneur organisé par l'Amicale des Anciens Élèves du Lycée "La Providence" d'Amiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça monterait à 77% dans l'avenue saint Jean du même touquet paris plage

      Supprimer
    2. Géo

      Et sur l île Maurice 100% des dodos approuvent le macron et sa politique,selon le dernier sondage de bfmwc.
      Donc,un consensus général... hormis un certain griffon-labrador devenu effectivement un vrai sous-marin,seule voix discordante à ce tableau idyllique et qui se souviendra longtemps d un certain jour d adoption si l on en croit des sources non autorisées donc pas fiables n est ce pas?

      Supprimer
    3. Oui, Geo - où est Nemo ? Il faut savoir où est passé ce chien ?
      Cordialement
      Madame Chocolat

      Supprimer
    4. Géo

      Réponse absente,bon ce n est pas grave.

      Supprimer
  17. En tous cas, c'est le grand silence à propos des affaires de famille que vous savez. Or, c'est au couple que Madame L. a téléphoné en premier la nouvelle de la mort du chanteur, ensuite à l'AFP.Tout le tralala de l'église et le reste, merci qui ?
    Les voilà maintenant bien discrets. Le faux pas, tant l'opinion publique est dans l'ensemble favorable à D et L ?
    D'ailleurs, dame L vient de rejoindre une grande amie cuisinière.. pauvres petites filles ballottées d'un coin du globe à un autre, entendant ressasser des questions d'argent.
    Le Général avait bien raison de dire, après les histoires saint-tropéziennes d'ailleurs inventées des Pompidou, que les hommes politiques devaient se garder des milieux artistes.
    Mais il appréciait Brigitte Bardot saluée d'un " Tiens un militaire ! " quand elle était venue à une réception de l'Elysée tous brandebourgs dehors et cheveux blonds au vent.
    Vous vous souvenez quand Gilbert Bécaud chantait : " Vous le regretterez "...en 1985 je crois
    Bonne soirée, Cher Corto toutes et tous
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  18. La popularité de micron n'est pas trop basse selon les journaleux vu les mesures impopulaire mais nécessaires prises pour redresser le pays!

    Vous l'avez tous en travers de la gorge cette augmentation de la csg? Moi aussi!
    Et surtout quand je lis ce qui suit!

    ..........D’un point de vue fiscal, on ne peut pas dire que Macron soit le Président des pauvres, quand on regarde la balance.
    D’un côté, le rendement de l’ISF va passer de cinq milliards à un milliard d’euros. C’est clairement un cadeau fait aux riches. L’impôt baisse aussi pour les gros épargnants qui sont dans les hautes tranches de l’impôt sur le revenu. Avec le PFU (prélèvement forfaitaire unique), ils auront une imposition à 30 % sur le revenu d’épargne, alors qu’auparavant, cela pouvait monter jusqu’à 65 %.........

    Si vos lecteurs et vous même voulez en savoir plus sur cette arnaque qui n'en est qu'à son début..........la classe moyenne paie plein pot!
    http://www.bvoltaire.fr/dun-point-de-vue-fiscal-on-ne-dire-macron-soit-president-pauvres/

    Je n'ai jamais pensé un seul instant qu'un président quel qu'il soit augmente mes pensions de retraite........mais jamais je n'aurais pensé être spolier comme avec celui-là!
    Il va aller les chercher ou tous ces milliards qu'il ne prélève plus sur certains ou qu'il distribue, qu'il va dépenser ......avec en prime réduction du nombre des chômeurs et réduction de la dette!
    Il va s'attaquer aux caisses de retraite......
    Un faiseur de miracles que ce micron qui va nous planter! Lui s'en sortira toujours.

    Brusquement, il faut sans doute brader la SNCF au privé, endettement insupportable, vétusté etc.
    les cheminots ont trop de privilèges dixit castaner. C'est vrai que lui n'en a aucun! C'est bien un gaucho, a bas les privilèges du moment qu'il conserve les siens!

    Ceux qui possèdent l'argent et comptaient en gagner plus ont fait un coup d'état pour asseoir micron sur le trône.
    C'est chose faite et nous nous en subissons les conséquences!
    On est dans le kaka!

    Lisa

    RépondreSupprimer
  19. Géo

    Il parait que les médias officiels ont vanté le voyage du macron en Europe concernant la directive des travailleurs détachés,comme un grand succès et dont on savait ici que rien n était plus faux que cette réussite encensée.
    Et bien si l on consulte la dernière vidéo de monsieur Asselineau,(où l on apprend en passant que le criminel international ennemi de l humanité Gyiorgy Schwartz alias George Soros complote avec son argent pour faire annuler le Brexit après avoir subventionné l invasion migratoire en Europe),
    il est précisé que le nombre de travailleurs détachés en France a cru de 46% en France depuis 2016 et que ils sont au nombre de 516000 en France actuellement,et autres aberrations et manipulations diverses.


    Donc,comme prévu,le chômage ne fera que progresser en 2018.
    Attendons quelques mois pour apprendre que l emprunt de près de deux cents milliards d euros lancé par la France pour boucler budget en 2018 ne suffira pas...disons...septembre?octobre 2018?là où il faudra emprunter derechef.

    "B.macron a failli être victime d un accident à cause de Nemo"

    "Quand b. macron manque de se faire renverser à cause de son chien".

    La France,le pays où les animaux sont plus subtils que les humains.

    RépondreSupprimer
  20. Vous croyez encore aux sondages ? A quoi servent ils en l'occurrence ? A nous enfumer ? A faire croire que le bas peuple a quelque importance ? qui comprend ces attaques continuelles contre Wauquiez devenu le nouvel homme à abattre ? Quel crime a t'il commis ? Ce qui est sur c'est que les porte-flingues ont orienté les tirs vers une nouvelle cible ! Bon courage Laurent qui comme son saint patron doit finir grillé ! Le Macron de quels hauts faits peut il se prévaloir ? A part avoir bien manoeuvré ! Et cette suffisance des hommes politiques comme Bertrand qui pensent que le vote et la conscience des électeurs sont leurs biens propres . Notre bulletin de vote n'est qu'un bout de papier sans grande valeur mais qui reste notre seule liberté ... Faudrait il encore qu'ils nous donnent envie de croire en eux ? alors qu'on ne cesse de nous tromper et de nous mentir ! Bref on est mal ! Nos élites n'aiment ni le peuple ni la démocratie ! La manipulation est à l'oeuvre pour guider ce peuple rétif dans le " bon sens " . Marguerite

    RépondreSupprimer
  21. macron, comme ducon 1er a été élu par défaut. Comme vous l'avez dit dans un précédent billet, la populace ne sait plus vers qui se tourner , donc elle vote mollement pour ce qui lui semble le moins pire, à tort bien sûr. Macron sonne creux, il se veut le trudeau français, le consensus mou, un président complaisant envers certains et très sévère avec les classes moyennes, les cochons de payeurs blancs de préférence. Cela s'appelle une dictature en quelque sorte, les faibles seront de plus en plus ponctionnés et surtout humiliés, car l'humiliation , la culpabilisation empêche toute volonté de combattre. Les conflits sont morcelés, l'ère du chacun pour sa caste fait le reste. en ce qui concerne les retraites, je dirais que c'est bien fait pour nous, car nous ne réagissons pas, alors tondons le mouton encore plus! Vous vivez avec une pension de 850 euros, tout le monde s'en fout! vous allez avoir encore plus de csg sur ce montant minable, tout le monde s'en fout! Une albanaise de 65 ans, qui n'a jamais cotisé en france se voit attribuer après 3 mois dans le pays, le même montant que vous qui avez cotisé pendant 167 trimestres pour arriver à cette somme misérable? tout le monde s'en fout qu'on vous dit, vous pouvez crever et peut être faire les poubelles. Quand aux soins dentaires, optiques et autres médicaments, payez plein pot les moutons. Carpe Diem

    RépondreSupprimer
  22. Macron est comme un village Potemkine , une façade en carton pate clinquante mais derrière celle ci le néant.

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour Corto.
    Les sondages !!! Je pense sérieusement que vous ne croyez pas un instant que Jupi s'y intéresse.
    Il s'en moque comme d'une guigne.
    Il est là, il a un gouvernement, une majorité, une opposition nationale totalement atone, une presse à ses bottes, .... .
    Tous les matins quittant son lit et probablement celui de sa maman Brijou il se met devant le glace de la salle de bain et nous fait un grand bras d'honneur.

    RépondreSupprimer
  24. Ce sont les vertus de la démocratie. Le type promet une augmentation de
    la CSG et quand elle arrive les électeurs qui avaient voté pour lui sont
    courroucés...pour une fois qu'il s'en trouve un pour tenir sa promesse...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  25. Vais pas le plaindre tous ces gens qui ont voté pour le clone de Culbuto et qui se découvrent cocus et à devoir payer la chambre. Il y a tellement mieux à faire dans la vie que de perdre son temps pour ces jean foutre.

    Le drame sera qu'en 2022, les mêmes cocus revoteront pour l'ado attardé narcissique qui n'aura qu'à agiter le chiffon du FN pour se faire réélire.

    Il y a quand même un gros avantage avec ce genre de cocus : ça fait des vacances pour les oreilles et les neurones.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient