mardi 30 juin 2015

Marine Le Pen, une politicienne comme les autres...


Marine Le Pen a donc décidé de se lancer dans la course à la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. C'est chouette ça; elle n'a pas fini d 'annoncer sa candidature qu'elle prend le temps de préciser ah mais attention, j'irais aussi à la présidentielle, je me reposerai, le temps de la campagne, sur l'équipe que j'aurai mise en place à la région. Il n'y a plus aucun doute, Marine Le Pen s'est normalisée, elle est devenue une politicienne comme les autres...

Je me présente à une élection même si j'en vise une autre et si je suis élue à la seconde, fuck à ceux qui m'auront fait confiance pour la première. Si je gagne la première élection et que je perds la seconde, même pas mal, je reste en poste là où j'ai été élue en premier. Si je gagne la première, j'accrois éventuellement mes chances de gagner la seconde, j'ai acquis une dimension nationale. Si je perds la première, rien ne m'empêche de me présenter à la seconde, et tant pis si je saluais les responsables politiques britanniques qui démissionnent quand ils ont été blackboulés à une élection. On pourra mettre mon échec sur le compte de l’establishment qui aura tout fait pour que je sois pas élue. Je me victimiserai, j'accuserai les médias de m'avoir torpillé... blablabla...

Je ne supporte plus ces comportements de carriéristes politiciens.

La règle devrait pourtant être simple, t'es élu à un poste que tu convoitais, tu le prends et tu fais tout le mandat pour lequel tu as été élu. Point barre. 

Folie passagère 2826.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

23 commentaires:

  1. c'est le probleme du FN ils n'ont que quelques tetes d'affiche electables a d'importantes fonctions, cela prend du temps, ils sont obliges de cumuler ou de perdre les sieges.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: admettons: tu votes pour Le Pen (ou tartempion) et à peine élue, elle te dit fuck pour aller voir ailleurs, t es content ?

      Supprimer
  2. N'oublions pas qu'elle est contre le cumul des mandats, n'est-ce pas ? Députée européenne et Présidente de Région ne lui pose aucun souci (enfin pour les 4 ans à venir ; après il faudra choisir).

    Il y en a malheureusement un autre qui la joue "Je me battrai pour la Région, pour ses habitants, qui souffrent tant !" mais qui garde au feu une autre candidature et espère bien qu'être élu dans le Nord lui donnera du poids.

    Perso, si j'habitais la Région, je voterais pour lui, pour virer les socialos et dégonfler les chevilles de MLP, mais ce serait avec beaucoup, beaucoup de dégoût. Pas sûr que les sympathisants se mobilisent pour lui.
    Voilà comment on éloigne les Français de la politique et qu'on perd des élections : en présentant des apparatchiks qui ne pensent pas à l'intérêt général mais à leur carrière.
    Encore un apparatchik à virer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: tu penses à Xavier Bertrand ? Ouais, sauf que lui, il habite et vit dans le Nord et député de l Aisne depuis des années, donc pas vraiment parachuté et en plus, il n aucune chance de gagner la primaire à droite, si tant est qu il y ait primaire.

      Supprimer
  3. Si la seule façon d'enlever la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie à la gauche est l'élection de Marine Le Pen, mon cher Corto, va pour Marine Le Pen ! Car comme l'explique Lowcaber le FN a très peu de têtes d'affiches éligibles, et comme l'explique Gilly, la région est aussi un tremplin pour Xavier Bertrand qui, selon moi, est le premier à qui il faudrait "dégonfler les chevilles".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: permettez moi de ne pas être d accord avec vous. le Pen a la tète de la région en question ? une catastrophe. Je n ai aucune sympathie particulière pour Bertrand mais au moins est-il du crû. Lui.

      Supprimer
  4. Bonjour Corto, tu as raison, une politicienne comme les autres, avec en outre un passé complexe à assumer... Elue à l'Elysée, ce serait un désastre supplémentaire pour le pays... Maxime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @maxime; les Français ne sont pas prêt de la porter au pouvoir et si par malheur elle était élue, je ne lui donne pas 6 mois.Se faire élire est unechose, gouverner en est une autre, qui plus est quand on a pas les réseaux nécessaires et indispensables.

      Supprimer
  5. @Corto:tes deux derniers paragraphes: plussoiement (ça existe? ) total!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: suffit de décreter que cela existe !

      Supprimer
  6. La grande Région Nord-Pas de Calais- Picardie mérite t'elle cela pour son baptême ? C'est le nom Le Pen qui est utilisé pour vendre le FN ! BFMTV nous chante déjà le chant de la victoire pour Marine ! et quelle idée de nous faire voter en décembre ...ça sera aussi une première ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite: voter en décembre en plein COP21 , il n y a pas de hasard, diluer dans l actualité " climatique " l enjeu des régionales, c'est bien vu de la part des socialistes.

      Supprimer
  7. A l'heure actuelle ce qu'il faut c'est dégommer la gauche , après il est vrai, comme dans toutes les professions, c'est de faire carrière et les politiques ont bien compris que la paye est bien meilleurs que de balayer les rues .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: y compris en votant FN ?

      Supprimer
  8. Voilà, les masques tombent. Le FN est bien un parti républicain comme les autres. La même envie de collectionner les sièges, quitte à cumuler, les mêmes salades pour endormir ces cons d'électeurs. Comment peut-on encore avoir la moindre confiance dans le système républicain, comment peut-on encore avoir envie d'aller à l'isoloir ? Voilà qui ne cesse de m'étonner. À croire que la particratie a fini par lobotomiser le peuple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: " Comment peut-on encore avoir la moindre confiance dans le système républicain " même si je suis d accord avec toi si les salades, qu'avons-nous d autres , de mieux, que ce système républicain ?

      Supprimer
  9. C'est le système qui veut ça. Plus on a de mandats, plus on a de poids ... et de parachutes en cas de revers électoral.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: que le système favorise ce genre de comportement, okay, mais si les électeurs arrêtaient de se faire entourlouper par ces discours à l évidence démago..; peut etre bien que...

      Supprimer
  10. Comme je le disais déjà devant Lucien Neuwirth en 1986, mon cher Corto, lorsque 35 députés FN avaient fait leur entrée à l'Assemblée nationale : "Au lieu de vous pincer le nez chaque fois que vous entendez les mots : "Front National", demandez-vous donc pourquoi tous ces électeurs préfèrent voter pour le FN plutôt que de voter pour le RPR."
    Trente ans après rien n'a changé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: pourquoi les électeurs votent FN, c'est un autre débat. je cite ds ce billet La Marine parce qu elle est la dernière en date à se comporter exactement comme ceux à qui elle reprochait de " faire carrière " , ceux qu autrefois son père appelait " l establishment "

      Supprimer
    2. Quoique vous en pensiez, mon cher Corto, on ne pourra juger de l'action de Marine Le Pen que lorsqu'elle aura été élue à une fonction élective majeure. Pour l'instant, que vous le vouliez ou non, tout ce qui se dit ou s'écrit sur le sujet, relève du procès d'intention.

      Supprimer
    3. @marianne: J cherche sans succès ce vieux dicton qui dit un truc du genre qu il vaut mieux ne pas essayer sans savoir, ou ne pas tenter le diable et qui serait approprié ici. La Marine capable de gerer une région ? A l electeur de se faire à cette idée...

      Supprimer
  11. Sauf ton respect (je propose le tutoiement après 2 ans de fréquentation et le partage d'une communion d'esprit), tu n'adhères pas totalement au fonctionnement d'une carrière politique. Le métier de politicien cherchant à arriver aux affaires en étant élu c'est de se présenter à toutes les élections gagnables. On commence par suppléant du conseiller cantonal et on finit à la présidentielle. C'est un métier. Giscard fut d'abord maire de Chamalières.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa