vendredi 19 juin 2015

Le plombier n'était pas Sarkozy

Hormis les 1 500 adhérents, sympathisants, élus de la région et moi-même, qui d'autre pouvait bien être présent, hier soir, à la plage de l'Isle-Adam, pour entendre, après le discours de Valérie Pécresse, celui de Nicolas Sarkozy ? Simple: Les journaleux; ceux de Itélé avec le minuscule Julien Arnaud, de BFM, de TF1, de RTL, des Echos, du Parisien et quelques autres. Itélé a tiré la première et tous les autres ont suivi, tels des veaux, des moutons ou des cloportes en ordre rangé. Et tous ont repris ce court extrait d'à peine 32 secondes d'un discours qui aura duré environ 40 minutes.



Ce court extrait ci-dessus, repris par toutes les chaînes, dans lequel on peut entendre l'ancien chef de l'Etat comparer les migrants-clandestins à une fuite d'eau...

Et aussitôt toute la gauche, Président et l'hystérique de Matignon en tête, de s'indigner de cette comparaison " déplacée " pour l'un, " stigmatisante " pour l'autre. Bouh... le vilain Sarkozy comparer de pauvres âmes en peine à une fuite d'eau ! Pourquoi pas une chasse d'eau mal réglée que l'on aurait tiré et qui aurait aspergé les murs d'à-côté tant qu'à faire ! Une chroniqueuse de BFM dont le métier est en principe d'informer et non de juger décidera même de qualifier cette tirade de " nouveau dérapage de Sarkozy " (notez l'absence de monsieur ou de Nicolas ou de l'ancien chef de l'Etat...). Reconnaissons-le entre l'exécutif et ces journaleux, nous avons tout de même affaire à une sacrée bande de désinformateurs nés et de manipulateurs d'opinion hors pair !

Le problème, c'est que ce n'est pas vraiment ce qu'a dit Sarko, ou plus exactement, c'est ce qu'il a dit mais après avoir amené intelligemment son propos et cette comparaison avec une canalisation percée


Nous, dans l'assistance, hier, cette tirade nous a bien fait rire. Pourquoi ? Parce que si Sarko compare bien le flux actuel des clandestins-migrants à une canalisation qui aurait explosé, il le fait en "interprétant" un rôle, celui de gens comme Juncker de Bruxelles, Cazeneuve et autres droitsdelhommistes indignés-attristés-pleurnichants devant ce déferlement de migrants et qui pensent que la bonne solution au problème de l'immigration , c'est, non les quotas - le mot écorche une bouche socialiste et/ou progressiste - encore moins de trouver des solutions pour la réduire, mais qu'il fallait la répartir. la répartir équitablement entre les différents pays de l'UE, le tout en se basant sur le PIB, le taux de chômage, la surface, etc...

En clair, ce n'est pas Sarko qui comparait ce flux ininterrompu de migrants à répartir à une canalisation qui explose, mais bien Juncker et compagnie. Sarko jouait le rôle de Juncker.  Sarkozy ne se moquait pas des migrants, juste de ces répartiteurs bruxellois.Voilà ce qu'il fallait comprendre, voilà ce que tous les gens étant sur place ont parfaitement compris, voilà ce qu'aucun journaleux n'a voulu retransmettre.

Notons, pour l'anecdote, que j'étais placé juste à côté des gens d'Itélé et que ceux-ci se sont bien marrés aussi, et pas qu'une fois, lorsque Sarkozy fit preuve, à plusieurs reprises d'un humour plutôt bien étudié...

Enfin, bref, voilà comment les journaleux, ces rois de la désinformation, ont mis en avant 32 secondes alors que si ils avaient diffusé les 3 ou 4 minutes précédentes, il n'y aurait pas eu de polémique et tout le monde aurait compris que, dans cette histoire de fuite d'eau, le plombier n'était pas Sarkozy. Et voilà comment on réalise que tous ceux qui critiquent cette tirade n'ont de toute évidence pas écouté le discours mais uniquement les 32 secondes en question.


Que dire du reste du discours ? Qu'il a été très bon le Sarko, sans notes et sans filets, parfois même très drôle, un vrai tribun. Pour le contenu, je n'en dirais quasiment rien puisque de toute façon il n'était destiné qu'à des gens intéressés pas ce qu'il avait à dire et accessoirement à ceusses qui auraient assez d'ouverture d'esprit pour l'écouter. Quant à ceux qui régulièrement critiquent une absence de projet , d'idées et de programme de la part des Républicains, qu'ils prennent patience, ça va viendre. En temps utile.

Que dire du reste de la soirée ? Qu'une fois la foule dispersée, rien ne vaut un repas en petit comité pour apprécier le bonhomme à sa juste valeur, un bonhomme d'une proximité étonnante.

Sur ce bonne soirée, même en Socialie !

Folie passagère 2812.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

47 commentaires:

  1. De l'actualité politique d'hier minuit à aujourd'hui maintenant, on ne retient que la petite phrase déformée par les journalistes.
    A mon avis, le but des journalistes qui ont un allègement fiscal de Hollande est de trouver une phrase de Sarkozy à déformer et sortir du contexte.
    Toutefois, d'après un sondage sur lePoint.fr, je note que les lecteurs ne semblent pas tout-à-fait dupes et sont de plus en plus immunisés devant les excès des journalistes (plus de 50% pour les soi-disant propos de Sarkozy).
    Dans son exemple il parle de problème de plomberie, s'il avait parlé de vitre cassée ou de porte d'entrée cassée, les médias auront alors dit que Sarkozy a comparé les migrants à des voleurs, si c'était un problème de chauffage, les médias auraient alors parlé de chambre à g.., ... bref, aujourd'hui, lePoint, iTélé, BFMTV, il n'y a pas mieux pour lobotomiser les français.
    J'espère que Sarkozy portera plainte contre ces médias qui nous pourrissent l'information.
    Certains nous disent qu'ils sont dégoûtés par la politique, ... personnellement ce sont les médias qui nous dégoûtent de tout.
    C'est pour ça que Tweeter est une bonne alternative aux médias classique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: 7500 euros d abattement fiscal, ça mérite que l on suce sans vergogne le camp du bien , non ?
      Tweeter, on peut critiquer mais c'est une vraie mine d informations pas encore manipulées ou tout au moins qui nous laisse le temps de décortiquer ce qu on y trouve

      Supprimer
    2. @Corto74 erratum c'est de @SEN et non de moi mais j'ai la même pensée .

      Supprimer
    3. @Claude henri: oups ! " mille excuses " comme dirait la dinde du Poitou

      Supprimer
    4. Tu penses que les journalistes s'en foutent
      Ils n'habitent ni la cuisine ni la chambre des parents ni celle des enfants
      Ils ont leur propre chambre, bien à l'abri, des inondations
      Si c'était pas le cas, vous pensez bien qu'ils auraient relayé la citation dans son intégralité

      Supprimer
  2. Je ne comprends pas bien votre démarche. Même hors contexte la métaphore de Sarkozy ne saurait scandaliser que les mal-comprenants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jacques Etienne: Pas si simple parce que non seulement il y a les mal-comprenants, ceux qui comprennent rien, ceux qui ne veulent pas comprendre, ceux qui ont très bien compris mais qui font mine de ne pas comprendre et au bout du bout, les pires, ceux qui se contentent de manger la bouillie prémâchée par les medias

      Supprimer
  3. toi, si tu continu, tu va finir député voir ministre.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: absolument impossible, je ne saurai contenir les baffes que j aurai à distibuer

      Supprimer
  4. Arf !

    Descriptif : « c'est une fuite ! ... c'est un hic... c'est un couac !
    Que dis-je, c'est un couac ? ... c'est une marée noire ! »

    (Gentiment emprunté à Rostand)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al Weest: " marée noire " c'est un peu cela , non ?

      Supprimer
  5. Corto:je n'ai pas spécialement suivi les actualités aujourd'hui. Je n'ai donc pas lu, ou entendu, ce que les médias ont retranscrit de ce discours. Mais quand bien même n'auraient ils que repris ces quelques secondes,et même en les sortant de leur contexte, je ne vois vraiment pas ce qu' elles auraient de choquant. Je les trouve drôles, comprends immédiatement qui est visé, et ne les prends pas comme une charge contre les migrants en tant qu' 'êtres humains...
    Ce n'est pas un Sarkophile invétéré qui écrit... Mais, pour paraphraser un débat télévisé resté célèbre, la gauche n'a pas le monopole de l'humour.... Je trouve même qu'elle commence singulièrement à en manquer... ainsi que les médias qui la suivent aveuglément, et c'est quelque part sacrement attristant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou; il parait que la gauche a de l humour n ont-ils pas avec Président le roi de la blagounette ?

      Supprimer
  6. Il est un peu con aussi ,ça lui pendait au nez,il y a eu des précédents(qui ne me reviennent pas la tt de suite),comparer les clandestins a une conduite qui pète dans la cuisine,il attendait quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut être très lâche dans notre pays pour chercher des poux à Sarko dans cette histoire .. lIl faut être très hypocrite en semblant choquer alors que sur le fond tout le monde a compris le message !

      il faut être inconscient et inconséquent en continuant à laisser faire sans traiter le mal à la racine !

      Ou sont ces grands journalistes qui veulent combattre la misère du monde et qui s'attaquent à Sarko au lieu de rebondir sur ce sujet en dénonçant les vrais problèmes qui risquent de nous sauter à la figure un jour à force de compromission ! Leurs façons de faire ainsi que celle de ce pouvoir en place sont tout juste minables et ceux qui se dressent face à Sarko tout autant !

      Car sur le fond il a raison Sarko de dénoncer ce qui se passe.. il savait ce que les journalistes feraient mais il a le courage justement de passer outre et de montrer du doigt quelque chose qui peut noyer totalement l'Europe !!!
      il faut appeler un chat un chat et non jouer aux vierges effarouchées !!!
      Tous ceux qui semblent choqués que proposent-ils que font-ils? quel politique de gauche ou quel journaliste nourris grassement prend à sa charge ces migrants et gère leur désaroi.. N'est-ce pas la bas à l'origine des fuites que nous devons agir. qu'y a t il de choquant à le dire car c'est bien ce que dit Sarko non?

      Voyageant beaucoup et loin et étant allé dans ces zônes ou la misère est forte et ou l'intégrisme soumet les peuples, il serait temps que nous petits français gâtés réagissions et nous engagions vraiment. Que fait cette France " nourrie au pseudo-complexe électoral et bobo du colonialisme destructeur" pour vraiment combattre ceux qui créent la misère dans le monde ! ou sont nos valeurs humanistes ou est le courage de notre peuple plus apte à gueuler sur Sarko que de s'engager dans le monde pour combattre l'obscurantisme !

      Il faudrait en France que l'on ouvre un jour les yeux et que l'on se regarde vraiment en face !

      Sarko est bien plus courageux que les autres en osant au moins évoquer une situation dramatique et avec des mots forts pour marquer les esprits... Si tout le monde au contraire prenait conscience de cela ne croyez-vous pas que l'on pourrait être plus efficaces?

      Supprimer
    2. @Philz: Où sont les grands journalistes ? Pas chez nous en tout cas

      Supprimer
    3. D'un aut' côté, Sarko est coresponsable du merdier du moyen orient, en étant allé bombarder ghattafi
      Et ça, personne ne le dit
      Tout simplement parce que la klass politrouk et mediatrouk était derrière lui, avec béchamel en serre file, veillant à ce que personne n'émette un avis contraire
      Tous d'accord pour aller ratonner le gnoule, de la gauche à la droite
      Seuls absents, les natios, l'estremdrouat'
      La suite comme toujours, leur a donné raison


      Personne, Habsolument personne ne pointera les responsabilités respectives des uns et des autres dans le chaos aktuel !
      Ils ont tous les mains sales à différents degrés !
      Relisez ces articles alarmistes sur la chute de misrata, sur le massacre prévisible à Benghazi, réécoutez nos grandes consciences briller à la télé et à la radio pour apporter leur aide aux malheureux assiégés sur la côte, encerclés par les sbires du kolonel, parcourez ces déclarations délirantes sur le courage des résistants qui sont devenus autant de boureaux lorsqu'ils ont pris le pouvoir !

      Reconnaissez que dans ce foutoir, nos putains de dirigeants, nos enculés de journalistes, nos crevures de grandes consciences, ont une part prépondérante

      Supprimer
  7. Comment croire les journaleux , mission impossible , la télé fait de l'actualité comme pour les émissions télé-réalité sur 8h de tournage on coupe, on rafistole et on garde quelques minutes pour créé un gros buzz .
    Ceci dit aucun politique ne s'interroge sur l'arrivée massive de migrant de toutes les contrées et sans vouloir blesser qui que se soit mais sont-ils en bonne santé , il y a des maladies africaines genre ébola qui ne sont pas contrôlées par un service sanitaire et là il y a risque .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te suis entièrement sur les risques sanitaires... peut être hélas un moyen de se pencher enfin sur les vrais problèmes! NB:je viens de lire qu'il y avait une recrudescence de cas de tuberculose chez les CRS en charge des migrants à Calais...

      Supprimer
    2. Géo

      Bonsoir

      Depuis quelque temps déjà,je pense que les virus pourraient bien résoudre les problémes des brassages ethniques!

      Il me semble que nous n intégrons pas assez ce facteur dans les prévisions,ce pourrait etre un élément qui ne se laissera pas gouverner par des lois!

      Si ça tournait mal côté virus,on pourra toujours discuter de quotas...pour le repeuplement!

      Supprimer
  8. Les gens se sont contentés comme moi des propos sortis du contexte mais je ne crois pas que ça ait beaucoup d'importance.
    Pour eux, il a appelé un chat un chat et le buzz fait sur une manipulation a plutôt eu un effet contre-productif. La gauche a une fois de plus montré ce qu'elle est : un ramassis de pleureuses qui s'émeuvent non pas du sort des clandestins qu'elle laisse complaisamment venir mais de quelques propos qui n'ont rien d'insultants.

    La cerise sur le gâteau a sans doute été le candidat-sortant-déjà-en-campagne qui a demandé de la "maîtrise".
    Lui qui ne maîtrise absolument rien depuis qu'il est là et qui a donné ce triste spectacle d'un président bourré essayant malgré tout de sortir un discours.
    Du coup, les commentaires se sont retournés contre lui. Wouarf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: effectivement, si il y en a un qui devrait la fermer c'est bien ce qui nous sert de président.

      Est-ce que cela a de limportance, oui a mon avis car cela montre bien que les médias sont toujours aussi serviles et peu enclin à parler vrai lorsqu il s agit de Sarkozy. Pense que , par ex, Renaud Dély, du Nouvel Obs, se permet de qualifier Sarko de " plombier incontinent ".

      Supprimer
  9. bonsoir corto, merci de remettre les choses dans leur contexte.
    je crois que de moins en moins de gens sont dupes.. tout ceci n'est que du grand guignol, meme pas drôle, malhonnête en diable... ils se font leur cinéma tous seuls. quand on en est au stade du nutela, ca vole bas, trés trés bas.
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anna: j ose espérer que les gens sont de moins en moins dupes, Mais j en doute un peu

      Supprimer
  10. Géo

    Bonsoir

    Pour ma part,voila des années que je boycotte les infos télé.
    La derniere fois que je suis tombé dessus sans l avoir cherché,je suis tombé sur J Lang qui debitait les conneries habituelles sur la Syrie,le brontosaure semblait dormir en marmonnant son laius.
    Il faut pouvoir tenir!
    Mes felicitations à toutes et tous pour votre courage,vous etes de la trempe des cavaliers de Ney se ruant sur les carrés de Wellington pour avoir telle endurance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @géo, peu importe que tu boycotté la télé si tu arrives a t informer par d autres moyens plus objectifs; c'est hélas sans doute pas le cas de la grande masse des gens

      Supprimer
    2. Géo

      Bonjour Corto

      Eh bien,pour une info objective,meme pour un auditeur,il faut, parfois,saprément avoir l oreille,essayer de décrypter aussi,au travers des mots employés,ce qu on essaie de nous faire avaler.
      Mais les manipulations sont souvent si évidentes qu il est difficile de ne pas en etre incommodé.Le simple bon sens suffit,en genéral!
      Chapeau bas,Corto,je ne pourrais pas etre comme toi en contact régulier avec toute cette fange pour essayer de démeler les tissus de mensonges et d embrouilles en gestation.

      Supprimer
  11. Depuis le temps que je dis que l'on se fait manipuler par les médias aux ordres. Beaucoup le savent et ne sont pas dupes. Mais la haine est instillée dans les veines de certains et plutôt que de voir que notre pays prend l'eau préfère ironiser sur le doigt qui montre la lune. Et c'est à se demander s'ils ne préfèrent pas la catastrophe générée par eux plutot que des solutions trouvées par d'autres.
    Heureusement il y a des gens comme toi, Corto pour rétablir la vérité mais avoue, quel boulot ! En fait c'est celui des journalistes qui n'en sont plus.
    Le monde coule, s'écroule et ils regardent non pas ailleurs mais leur nombril !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rectifie une faute d'orthographe: "certains (...)préfèrent ironiser sur le doigt qui montre la lune."
      Merci de me pardonner.

      Supprimer
    2. ... plutôt que voir que notre pays prend l'eau...
      Le monde coule...

      Décidément, les métaphores "à la Sarko" ont fait des émules...

      Attention, si jamais un journaleux passe par ici, il vous accusera de racisme/xénphobie/stgmatisation et j'en passe et des meilleures...

      Supprimer
  12. Sûr, les journaleux persévèrent dans le dénigrement, et comme pour la calomnie, Monsieur, il en restera quelques traces.
    J'espère que le projet sera crédible, faisable et audible, y compris par les mal-comprenant.
    N'empêche, en parlant de sortir une phrase ou un paragraphe de son contexte, ce qui est hautement blâmable, c'est vrai, n'est-il pas maladroit d'user si fréquemment d'humour sur des sujets peu amusants et dans une France dont le contexte économique est à l'agonie? Certains y voient un côté pub LCL, pas forcément de circonstance.
    Il ne découvre pourtant pas les tendances de la presse, pourquoi leur tendre de telles verges? Particulièrement au moment où le président candidat a enfin mis de vrais outils dans sa boîte, qu'inéluctablement, après avoir fait plonger tous les chiffres pendant 3 ans, ceux-ci ne peuvent que remonter avec quelques bouées pleines des rustines 49.3. CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ CCLM
      A mon humble avis, la pointe d'humour, voire d'ironie, n'est pas innocente. Et encore moins une erreur.

      J'y vois deux raisons principales :
      1. Etre aisément entendu (= compris) par la grande majorité des Français, non professionnels du puant marigot politique et pseudo-journalistique.
      Quelques mots, frappés au coin du bon sens, proches du langage ordinaire, et de surcroît arrosés d'un zeste (j'insiste sur le zeste !) d'humour sont infiniment plus efficaces qu'un long discours aux mots compliqués (voire inventés et/ou abscons, comme chez les spécialistes de la bien-pensance ; où ils ont pour objectif de nous berner plus facilement).
      2. Nicolas Sarkozy est une "bête politique". En outre, il est (hélas !) fort bien placé pour connaître les pratiques des journaleux. Et il s'en joue ! Pensez-vous qu'un discours ordinaire aurait eu un écho médiatique aussi important ? Même si c'est pour critiquer, il fait beaucoup parler ; et c'est ce compte. Or, le Français "moyen", pour être un "veau", n'est pas un parfait abruti (pas encore, même si NVB s'en occupe très activement !...). Pas abruti, donc pas dupe.

      Contrairement aux apparences, je pense que NS a très bien, et très finement, joué. Il lui reste à convaincre. Et à agir.

      Quant aux rustines de 49.3, je suis extrêmement sceptique en ce qui concerne la qualité et le bien-fondé de ce pour quoi elles sont exposées comme de supposées baguettes magiques. Et plus encore sur le fait qu'elles puissent apporter une embellie pour la France, tant, à l'évidence, ils ne cherchent qu'à nuire et à détruire. Les f*umiers.

      Supprimer
    2. @CCLM et franzi: CCLM, je pense que Franzi a sans doute raison sur ces 2 points, je rajouterais que ce discours était avant tout destiné a des sympathisants et militants, le tout dans un endroit superbe, le soir au coucher de soleil, bonne ambiance et que dans ce genre de situation, l homme politique qui fait un discours rajoute toujours des touches d humour., touches d humour qui " grace " aux médias ont occulté tous le reste de son discours, y compris, la plus grande partie où il a été très sérieux et empreint de gravité devnat le constat que chacun peut faire de l état dans lequel est le pays.

      Supprimer
  13. C'est vrai, la presse est pourrie et quelquefois par des gens sincères qui croient que leurs mensonges sont bons pour nous. Il faut en prendre son parti.
    Les idées, le projet et le programme, ça va viendre. J'en déduis que ceux qui vont applaudir Sarko y vont comme des touristes: pour applaudir le bonhomme mais sans y croire. Ou pire: en applaudissant le bonhomme sans savoir ce qu'il a derrière la tête. C'est grave.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que les gens reprochent à Sarko .. ce ton de la plaisanterie...plaisanterie qui ne vise en rien les migrants mais de tous ces politiques laches et malhonnêtes en Europe !!! il suffit d'en écouter l'extrait .... et de se nettoyer les oreilles.
      Grave dis-tu? si tu regardes en face la réalité .. il y a bien pire et bien plus sournois !!! suffit de voir ceux qui sont au pouvoir et détiennent les ficelles.. ce qu'ils ont derrière la tête sent la petite dictature.. depuis 3 ans on ne compte plus les cas ou l'on tente de modifier la pensée du bas peuple pour des raisons qui n'ont rien à voir avec son intérêt en imposant à coup de 49-3 , de lois imposées sans concertation et sans dialogue ( mariage zinzin, loi sur la santé par exemple) avec une honteuse complicité permanente des journalistes ..... qui se battent pour la liberté de la presse .. faut le faire !!!!

      Grave .. ah bon ! il y a bien plus choquant je trouve ....

      Supprimer
    2. @pangloss: j en déduis que tu es capable , parfois, de dire et d écrire aussi des bêtises.

      Supprimer
  14. Ce matin, sur les ondes, il était de nouveau question de ce "dérapage" de Sarkozy et de son "recadrage" par le , mon cher Corto.
    Ainsi donc, François Hollande, considéré par la plus grande majorité des Français comme étant le plus mauvais président de la Vème République, au point que certains veulent en finir avec elle, et changer notre régime. François Hollande donc, ayant tout raté, il ne lui reste plus qu'à commenter les bribes de discours de ses opposants, que lui soumettent ses journalistes stipendiés.
    Il faudrait qu'il pense à aller plus loin en exigeant que les discours de l'opposition lui soient soumis afin qu'il puisse procéder à leur censure par avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: président ( de tous les Français) commenter une phrase d un dirigeant de parti politique , mouarf ! il grandirait la fonction en s'abstenant, lui qui effectivement ne vaut plus un clou, y compris par mi ses " amis "

      Supprimer
  15. Sarkosy, c'est pas ce type qui s'était assis sur le vote négatif lors d'un référendum pour l'Europe pour imposer son option le coup d'après?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Brindamour
      C'est un faux-procès d'intention.

      Lorsque le référendum a eu lieu, les dés étaient déjà jetés ; et pipés...
      La France s'était engagée auparavant ; trop certaine du résultat, même si c'était à tort => elle ne pouvait pas reculer ; malgré l'opposition des Français.
      En clair, ce référendum était bidon, même si beaucoup d'entre nous l'ont oublié, et que d'autres ne l'ont pas vécu.

      Nicolas Sarkozy a eu le courage, lui, de le dire et d'assumer les décisions prises et signées par ses prédécesseurs, contrairement à un certain Flan pourri... Il l'a précisé dans la campagne à l'issue de laquelle il a été élu.
      Alors, pourquoi le lui reprocher maintenant ? Pourquoi jouer les pleureuses ? Et les autruches ?
      Comment, et pourquoi, tolérer toutes ces attaquent et ces contre-vérités émanant de ceux qui bafouent pluri-quotidiennement la signature et l'honneur de la France ?

      Je précise que, personnellement, j'y étais (et y suis toujours) farouchement opposée. Et que j'avais voté non. A juste titre, me semble-t-il !...

      Supprimer
    2. @brindamour: je rejoins Franzi et je rajoute que si le traité de Lisbonne a torché le " non " refrendaire, cela n a été possible que par le vote à la quasi unanimité des parlementaires français, de droite comme de gauche, réunis en Congrès à Versailles. Aussi aurais-tu du écrire:

      "Sarkosy, c'est pas ce type qui, avec la quasi totalité des parlementaires élus par le peuple, se sont assis sur le vote négatif lors d'un référendum pour l'Europe pour imposer leur option le coup d'après? "

      Supprimer
  16. Merci Corto d’aborder le sujet avec autant de lucidité. A la réaction des journalistes et de la gauche, je serais tenté de répondre, « Quand le sage montre la lune l’imbécile regarde le doigt », ai-je tort ?
    Fabienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fabienne: hélas c'est bien souvent le cas quand il s agit des medias et de la gauche quand il s agit de Sarko

      Supprimer
  17. @Fabienne:je plussoie et adore cette formule!

    RépondreSupprimer
  18. tonton flingueur20 juin 2015 à 18:07:00

    bof, pour en rajouter dans la métaphore aquatique, une tempete dans un verre d'eau! mais bon comme d'habitude de la part de toute notre petite courtisanerie télévisuelle et "journalistique"...le problème est que ces petits marquis sont encore persuadés que leurs paroles divines ont force de loi... a mourir de rire, s'imaginent ils réellement , vraiment, que quiquonque puissent encore les prendres au serieux? après toutes ces années de lechages de culs intensifs, d'obséquiosités serviles et rampantes, de dénonciations de "dérapages", comme si eux seuls détenaient le "code de la route" verbal et la police du bien dire... non les gars et les filles (parité dans ce cas ) vos indignations feintes vous savez ou vous pouvez vous les mettres... continuez comme ça, vous ne faites que creuser un peu plus le fossé qui vous sépare, vous, les "upper class" de nous, les sans dents, la plèbe quoi...vous n'avez pas compris que grace a internet votre crédibilité est morte et bien morte ...allélouia!

    RépondreSupprimer
  19. Géo

    @tonton flingueur
    Ok avec vous,de plus en plus de gens n accordent plus aucun credit à ces baveux televisuels,cessent meme de les regarder,se méfient de la radio et consultent internet pour comparer,j en suis et ne plus voir leurs faciés,c est déjà un soulagement énorme!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  20. Nous vivons une période de grand malaise qui sand doute va ce terminé ?? en désartre pour l'humanité elle continuera par les pays du moyen orient puis remontera toute l'Europe qui est en partie grande reponsable d'avoir laisser ouverte toutes nos frontières.en plus de cela nôtre gouvernement est à la recherche des voix est n'hesiste pas à les quémander !!!!!La mission première c'est de donner la France aux Musulmans .Nous verrons nos églises nos Basiliques détuites.Puisl'interdiction de nos croyance seul l'islam sera et la charia sera de mise .Je ne verrais sans doute pas le résultat de l'erreure politique de l'Europe ( trop vieux) et surtout l'adhésion de la politique Française actuelle qiu enfonce le clou afin d'en finir avec cette france qu'il haisse;que ne ferait-on pas pour conserver le pouvoir ??????

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen