lundi 29 juin 2015

Grexit: Rien à craindre !


Bien, s'il le dit... Mettons tout de même ce tweet de côté, ici, bien au chaud. On pourrait bien avoir à le ressortir...

Folie passagère 2825.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

54 commentaires:

  1. Je viens de l'entendre sur BFM, j'ai toujours du mal a l'ecoute tellement son ton de chien battu me donne envie de lui foutre des claques.

    Quand tu penses que les interlocuteurs francais sont ce gros con et la sous merde de Mosco, ca fout les boules ( cela ne doit pas etre facile pour les Grecs de negocier avec ses demeures et leur religion de l'euro + une ECB qui ne semble pas savoir qu elle ne pas la BUBA) .

    vivement que cette debilite de l'EU s'arrete, cela devient intenable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Lowcarber et Gridou :
      Je plussoie aussi !

      Supprimer
    2. @Lowcarber, franzi, Gridou: certes, nous sommes d accord. Il me semble quaujourd'hui plus personne ne se fait guère d illusion sur la légèreté de ces deux guignols.
      Maintenant, dire qu il faille que l Europe s'arrête est idiot, si vs me le permettez, on en a besoin de l Europe, pas comme elle fonctionne aujourd'hui, mais on en a besoin

      Supprimer
    3. @Corto: je n'ai pas dit qu'il fallait que l'Europe s' arrête... Mais qu' elle est dans une impasse.
      J'attends notamment avec intérêt des nouvelles des négociations avec les USA sur les échanges économiques...
      Le drame est que, peu à peu, nous sommes entrés dans un phénomène de roue à cliquet (au corps défendant du peuple français ) dont il devient impossible de se défaire. Même des experts du FMIcommencent à susurrer
      que les cures d'austérité ont leurs limites...
      "L'Europe, l'Europe, chantent ils en bondissant comme des cabris"... ma citation de mémoire est peut être inexacte... Mais elle est toujours d'actualité.

      Supprimer
    4. @ Corto
      Même avis (encore) que Lowcarber.

      Supprimer
  2. En hippisme, on appelle ça un tocard.

    Mais comment a-t-on pu être aussi con !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Qoyot
      NOUS, parce qu'il y a eu beaucoup de naïfs. Et,surtout, beaucoup de traîtres : Bayrou, Marine, et, pire de faux-frères : Fillon, NKM...
      Les listes étant, pour notre malheur, bien loin d'être exhaustives.

      LUI, parce qu'il est POLY-tocard.

      Supprimer
    2. @Qoyot: comment a-t- "on " , ah mais pardon, moi je ne l ai pas été, j ai pas voté pour ce tocard qui rappelons n a jamais été elu que par à peine 38% du corps électoral, autrement dit 62% des personnes en droit de voter ne l ont pas choisi. :) c'est pas rassurant ça ? :) :)

      Supprimer
    3. @ Corot

      HORS SUJET : c'est vraiment à désespérer des Français.
      Dans ma petite commune, l'ancien Maire (socialaud) avait, de son propre chef, supprimé l'éclairage des rues.
      Le nouveau Maire a commandé des études de faisabilité et de coût, puis en véritable démocrate, organisé un référendum.
      Eh oui ! Même en Hollandie cela peut arriver :-))
      Résultat : à peine 1 200 votants, la très petite minorité a donc remporté le jackpot : nous continuerons à vivre dans un coupe-gorge, et à être de plus en plus cambriolés... Précision utile : à 2 000€, le coût annuel était le même !... UBU-ROI !!!
      Cerise sur le gâteau : une vieille gâteuse a été faire un scandale à la Mairie, comme quoi le Maire n'était même pas capable de gérer sa commune sans prendre notre avis.
      CONCLUSION : la Hollandocratie a déjà fait grands ravages et a encore de beaux jours devant elle...
      Quant à feu la démocratie..

      Supprimer
  3. DIRE QU IL FAUT RETOURNER BOSSER POUR LES ZIMPOT QUI PAYE L IMPOSTEUR DU PALAIS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @samva: ben oui faut bien qu il s engraisse :) alors va bosser et deux fois plus parce que l on a pass fini de morfler

      Supprimer
  4. "Mettons tout de même ce tweet de côté, ici, bien au chaud"Le problème c'est qu'ils en ont rien à battre,ils en ont tweeté des conneries à l'époque Sarko,on les voit ressortir ici ou là et?Ben rien... alors la grosse gonfle qui vient de sortir sa petite colique ça ira pas loin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: pas tout a fait d accord. il y a queluqes années, j aurais dit comme toi mais maintenant plus grand chose n échappe aux réseaux sociaux qui eux ont nettement meilleure mémoire que les politiciens

      Supprimer
  5. Hier, ça n me préoccupait pas.
    Aujourd'hui, après l'avoir entendu, je crains le pire. La France plus robuste ? Même l'agence de notation a maintenu le double A avec perspective négative. Bruxelles va aussi fermer les yeux.
    De toute évidence, ils font ce qu'ils peuvent depuis qu'il est là pour le ménager et ainsi sauver leurs fesses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Gilly
      Pas grave : c'est nous qui trinquons. Dans tous les sens du terme...

      Tout comme vous, je crains le pire. Et même le pire du pire.
      Inconscient, inapte, sourd, aveugle, mais pas muet !... Et d'un nuisible ! Sinistre et sinistra.

      Supprimer
    2. @Gilly; tout comme toi hier mais l entendte ns dire qu il y a rien à craindre, ça m a foutu les jetons , d'un coup:) et qu est-ce qu il avait besoin de dire cela, pour faire comme avec l inversion de la courbe et se planter ?

      Supprimer
  6. Géo

    Bonjour tout le monde

    Il applique la methode Coué ou il est malade?

    J espere que ce n est pas la schizophrenie,si il est malade de la partie tetale,car si il venait à se dedoubler,ce serait un desastre!Deux pour le prix d un..... à supporter.
    Je ne suis pas du tout sectaire en matiére de parti politique,mais il y a des limites tout de meme.!


    Vite,docteur,appelez l ambulance,ça urge.

    Faire du yoga ,vous dis je,il n y a plus que ça de vrai face à ces propos.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: essayer de ne le plus l'ecouter peut aussi fonctionner.

      Supprimer
    2. Géo

      Bonsoir Corto

      Belle lurette que je ne les ecoute plus,ce qui filtre au travers de mon filtre anti-pollution suffit.
      Comment croire que personne ne savait,depuis le début,pour la Gréce,quand elle est entrée ds l Europe?
      Il y en a qui se sont bien goinfrés avec des marchés juteux,ce n est pas seulement le systéme fiscal grec en cause(cette allergie à l impot comme souvenir de l occupation ottomane n explique pas tout je crois)

      Bonne soirée pour tous,malgré l actualité.

      Supprimer
  7. Il faut aller sur le site du FN au 26 juin : MLP , discours à l'Assemblée Européenne : Très "éclairant"...
    D'ailleurs ce doit être très gênant pour nos soit-disant "dirigeants" car chez notre ami Le Colonel 2.0, c'est : "that page can't be found". Id pour Thierry Desjardins...
    Corto, cette photo ... beurk !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi: pour moi ça marche, j ai accès au colonel et à Desjardin

      Supprimer
  8. Bonjour Corto,

    Ne soyons pas inquiets. La courbe du chômage ne s'est-elle pas inversée comme il l'avait promis? Ne vit-il pas comme un ermite lui qui se vante de ne pas aimer les riches? N'a-t-il pas réussi à réconcilier les français entre eux? La France n'est-elle pas apaisée et en paix avec elle-même depuis plus de trois ans? Gardons quand même le tweet, on ne sait jamais.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Tout comme toi. ce président est une vraie croix à porter: qu avait-il besoin de dire cela, rien à craindre, en effeet , c'est pas comme si depuis ce matin des milliards d euros, rien qu en bourse, étaient partis en fumée., pas comme si la Courbe, etc...
      Une plaie!

      Supprimer
  9. Ce qui se passe en Grèce en ce moment est juste énorme.
    La dernière fois qu'un président avait proposé un référendum (Papandréou), il avait été débarqué discretos par les élites européennes. Là, il semble que le référendum aura bel et bien lieu, et pour le coup Tsipras a vraiment mis les cojones sur la table de la négociation.
    Voir à ce sujet l'excellent article de Charles Gave d'aujourd'hui :

    http://institutdeslibertes.org/grece-enfin-des-bonnes-nouvelles/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Julien: saluons Tsipras qui a défaut de respecter ses promesses de campagne aura osé ce referendum. Il n empêche que Tsipras est un politocard de première et que les Grecs qui ont voté pour lui l étaient tout autant. Qui pouvait croire a ses promesses ?

      Supprimer
  10. @Julien. Que ce qui se passe en Grèce n'ait aucune conséquence économique en France, on peut en douter, et, comme Corto, je mets le tweet au chaud.
    Ceci étant, voir un homme d'État dire ainsi "chiche, mon peuple aura le dernier mot"
    c'est effectivement énorme, de la démocratie à l'état pur!
    Et si les grecs ont de la testostérone en trop, ils pourraient en refiler à nos dirigeants, qui tournent encore autour du pot avant d'appeler un chat un chat, de fermer les lieux de culte salafistes et déclarer cette doctrine tout aussi illégale en France que la propagande pour le nazisme.
    Au lieu de ça on assiste à des querelles sémantiques ridicules,( miracle, le premier ministre parle de guerre de civilisation! ). My ass! Agissez, quand il en est encore temps! Mais en êtes vous capables?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok pour le referendum mais le décider à 3 jours de la date butoir, n'est-ce pas plutôt tenter de faire porter par tous les Grecs l'échec des négociations ?
      C'est pas nous les responsables, c'est le peuple. Nous, on s'est fait élire sur des promesses intenables qui n'engageaient que ceux qui y avaient cru. On leur a dit que les autres paieraient mais y veulent pas.
      Ils nous demandent de faire rentrer les impôts des riches (Église comprise), d'établir un cadastre pour faire payer l'impôt foncier, d'augmenter la TVA (à 6% actuellement), d'arrêter les pré-retraites à 55 ans et d'embaucher des milliers de fonctionnaires.
      Ils nous proposent seulement d'étaler sur 50 ans notre dette (avec x pertes pour les contribuables européens), d'en effacer une partie après en avoir effacé beaucoup par le passé en échange.
      Nous, on est coincés. On sait pas quoi dire. Que le peuple se dém..... !

      Supprimer
    2. Lire "de renoncer à embaucher des milliers de fonctionnaires", bien sûr

      Supprimer
    3. @ Gilly
      Bien d'accord avec votre analyse.

      Supprimer
    4. @Gilly: 100% d accord, certes Tsipras les met sur la table comme dirait Julien plus haut mais c'est un peu facile, il n aurait pas abusé de la confiance de son peuple avec ses promesses démagogiques, on en serait pas là.

      @Gridou: De la démocratie à l état pur, n exagerons pas, l effort est louable mais si facile, Gilly résume très bien ce que je pense.
      La démocratie a l état pur sera que Tsipras démissionne si il perd ce refendum.

      Supprimer
    5. @corto:"que Tsipras démissionne si... ":
      Tout à fait d'accord avec toi, c'était sous entendu dans toutes mes interventions! Bonne soirée!

      Supprimer
  11. Une économie plus robuste... de 600000 chômeurs (sans parler de la dette), c'est un tour de magie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: comme aurait pu dire Pasqua ( RIP ), ce type, Hollande, est fada

      Supprimer
  12. vite un anxiolytique..
    il me fout la trouille, la.... il ne voit rien et ne comprend rien ? une économie robuste ? je me gausse . Mais qu'il se taise donc.
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anne: Hollande se taire ? quand il parle c'est docteur Coué, répéter tant de fois le truc qu a la fin il y croit. pas nous.

      Supprimer
    2. Géo

      @Anne

      Noooooon!pas d anxiolitique,de grace,on nous endort dejà assez comme celà!

      De la relaxation pour tous,je crois qu on va en avoir besoin,dans ce pays qui aurait de si bons atouts mais c est un crevecoeur de voir ce qu il devient!

      Supprimer
  13. Tout va bien. Hollande est heureux, c'est le principal, la joie de notre cher leader, nous suffit.
    Je CROUS que je vais arrêter I-Télé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: il est fabuleux finalement, oser dire sans démonter que notre économie est plus robuste... avec 6 00 000 de chômeurs, faut oser.

      Supprimer
  14. Non mais il turbine à quoi pour afficher un tel optimisme ? J'en veux moi de cette substance qui rend heureux !
    Plus sérieusement, mentir de façon aussi énorme est vraiment dans l' ADN des gens de gauche, nous avons les mêmes au niveau local, heureusement débarqués aux municipales et départementales.
    Qu'en pensent les chefs d'entreprises qui voient leurs boites s'enfoncer ? Ou ceux qui n'arrivent plus à vendre leurs productions à l'étranger ? Ou le million de chômeurs supplémentaires depuis 3 ans ? Ou les commerçants qui font grise mine ? ou tous ceux qui en bavent pour s'en sortir ? Ou les jeunes diplômés qui n'ont aucun avenir en France ?
    Tous les voyants sont au rouge et lui, il joue les pères tranquilles, il berce l'enfant qui fait un cauchemar avec des paroles rassurantes...
    Me vient une furieuse envie de le prendre aux épaules et de le secouer, de lui montrer les tableaux où l'économie française dégringole...Y'a encore des gogos pour l'écouter et le croire ? A moi, il fout plutôt les jetons...un si petit bonhomme dans une situation aussi préoccupante économiquement et explosive pour le reste, on est foutu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: il carbure a la méthode Coué et tant qu il ne sera pas débarqué, il continuera. Economie robuste, mais c'est à se faire dessus et lui, il nous dit ça tranquillou les yeux dans les Yeux... comme Cahuzac, arracheurs de dents !

      Supprimer
  15. tonton flingueur29 juin 2015 à 19:59:00

    mouarff, si flambymou dit qu'il n'y a rien a craindre alors le pire est a venir...enfin, quelle indécence, quel mépris dans ce message... l'économie va mieux qu'il y a 4 ans? va dire ça au 600 000 chomeurs de plus sinistre paltoquet... mais dans quel monde vivent ces abrutis? ah oui c'est vrai, un monde ou un ministre peut se permettre de dépenser 20 000 euros pour aller voir une équipe de foot de son pays ( oui, c'est intentionnel... ) et ou une affidée PS peut également dépenser sans compter pour ses notes de taxis alors qu'elle dispose d'une voiture avec chauffeur... c'est pas cher, c'est pas eux qui payent comme dirait l'autre...bon de toutes façons si ils gèrent cette crise comme ils gèrent la montée du terrorisme islamiste en France je vous laisse deviner la suite... en hs et pour en revenir au sujet sur l'isère, avez vous remarqué comme depuis 2 jours les pitoyables loufiats et autres éditocrates qui osent se nommer journalistes, essaient, meme plus avec discrétion, de nous refaire le coup du "déséquilibré " comme hondelatte vendredi soir, ou de faire passer cet acte pour un banal conflit social entre un patron et son employé... un " pétage de plomb" en somme, a gerber, bientot on entendra en filigrane que peut etre le "patron" l'avait quand meme un peu cherché non? comme pour charlie en somme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton flingueur: je plussoies a tt ce que tu dis et j essaies de rester calme, j ai du mérité.

      Supprimer
  16. bien d'accord , ce soir Sapin sur BFM se vautrai comme une m...pour essayer d'expliquer que tout allait bien pour nous et mal pour les grecs, manque de chance, Jacques Sapir tout de suite après rectifiat le discours....lles grecs donnent une vraie leçon de démocratie à tous ces incapables .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: pour Sapin, je suis d accord avec toi pour ce qui est de la démocratie, oui et non, vois le com plus haut de Gilly auqel je souscris totalement. Bisous

      Supprimer
  17. Aujourd'hui les Grecs ont manifesté en faveur de Tsipras, mon cher Corto. Quel que soit le résultat de ce référendum, je suis pour. Et je trouve très amusant de voir tous ceux qui nous donnent des leçons de démocratie à longueur de journées se lamenter parce qu'on va demander au peuple de se déterminer.
    J'ai entendu Jacques Sapir sur BFM qui expliquait qu'on nous mentait sur la situation de la Grèce mais cela n'a rien d'étonnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: même réponse qu a Boutfil ci dessus.
      Et dites moi, quand les Grecs manifestent pour soutenir Tsipras, tous les médias en parlent mais quand des dizaines de milliers de Grecs descendent dans la rue pour dire oui à l'UE, faut chercher les reportages.. étrange ne trouvez vous pas.
      Ceci dit quelqu en soit le résulta ce referendum aura eu le mérite d'être.

      Supprimer
    2. Et quand ils parlent (peu) des élections au Danemark, c'est pour bien souligner que les "libéraux" ont gagné grâce à la bête immonde (extrême droite, nationalistes, polulistes etc...).
      La vraie démocratie est socialiste ou de gauche. Quelle que soit la mesure (référendum, 49-3, arrêté ministériel nocturne, pétition à la poubelle...) c'est une victoire des valeurs de la république. Sinon ce n'est pas de la démocratie, c'est du fascisme, du nationalisme, du populisme, du libéralisme, du capitalisme, de l'affairisme, du népotisme.... aux relents xénophobes ou homophobes ou pire réactionnaires.

      Droopyx

      Supprimer
  18. @Boutfil et Marianne Arnaud:tout à fait d'accord avec vous! je viens de lire l'article de JSapir, et partage ses vues sur la "démocratie" telle que pratiquée par l"'eurogroup ". Quels que soient les résultats de ce référendum, il a au moins le mérite d'exister. Et nous fait toucher du doigt que l'union européenne est actuellement livrée aux seuls technocrates.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aux technocrates U.E.. la France (et sans doute quelques autres pays aussi) ajoute le politocrate recasé.
      Comme quoi le recyclage fonctionne correctement au moins dans un domaine !
      Droopyx

      Supprimer
  19. @ Corto @ Franzi

    Je dois dire que je suis un peu en rogne ce soir.
    Partout, on entend les gens se pâmer devant le referendum organisé par les Grecs.
    Vous vous rendez compte ! Un gouvernement qui demande son avis au peuple ! Ça c'est de la démocratie ou je m'y connais pas ! Quelle belle leçon ! Y en a qui feraient bien d'en prendre de la graine ! Youpi ! Tralala !

    Ben moi, je ne suis pas en extase devant cette démagogie à 2 balles. Car enfin ce gouvernement a bien été élu sur un programme qu'il a promis de mener à bien contre la Troïka. Il avait déjà une feuille de route, des barrières qu'il avait lui-même élevées, des lignes rouges à ne pas franchir pour respecter ses promesses.
    Alors pourquoi faire traîner les choses pendant 5 mois ? Pourquoi aujourd'hui demander l"avis du peuple ? Ils l'ont déjà l'avis du peuple puisqu'ils ont été élus !
    A moins que les Grecs n'aient voulu le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière ? Envoyer paître la zone euro pour la dette mais continuer à tendre la sébile ?
    Ça me fait penser aux Français qui ont voté Hollande sans avoir lu son programme mortifère pour l'économie, la sécurité ou la famille. Mais je m'égare.

    Pour moi, un referendum ne doit pas servir à dédouaner un gouvernement de ses responsabilités. Il doit se faire élire sur un programme réalisable et le mettre en œuvre sans passer son temps à demander au peuple ce qu'il doit faire. D'où la nécessité de ne rien promettre qu'on ne peut pas tenir.
    Par contre, le referendum est nécessaire sur les grands sujets de société qui impacteront d'une façon ou d'une autre l'avenir des Français. Le mariage pour tous, la réforme territoriale, en sont de bons exemples.
    Le vote serait obligatoire afin que le résultat soit sans appel. La majorité a gagné, la minorité fait avec et se tait (ou serre les dents).
    Voilà comment je vois la démocratie.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord.
      La structure et les fondements de la culture de notre Nation (mariage, GPA, PMA...) : référendum.
      Le taux de TVA ou l'ISF, le programme des collèges , c'est de leur responsabilité (hélas!).

      Par contre sur le vote obligatoire, pour moi voter est un droit pas une obligation (si ce n'est morale) et on doit voter pour la moindre catastrophe pour notre pays, région, département, commune, conseil de parents d'élèves... (contrairement à Bayrou qui appelle à voter pour le pire).
      Je vote pour le "moins pire" sinon moralement je n'aurais qu'à fermer ma gueule jusqu'à l'élection suivante.
      J'ai eu la chance de faire partie des sursis résiliés d'office fin 1977 qui n'ont jamais pu faire de procuration pour les législatives 1978 (hasard de l'administration militaire !) . Depuis je vote.

      "Elire sur un programme réalisable" Vu les analyses sociétales, politiques, écnomiques... que nous proposent nos médias, l'appréciation de la réalistibilitude me semble un tantinet chouia légèrement orientée.

      Vive le Danemark anti-démocratique et le Nutella !

      Droopyx

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen