dimanche 14 février 2016

La photo que l'on ne nous a pas montré... ces chances pour l'Europe.


La femme est l'avenir de l'homme, disait le poète... Faut voir...

Cette photo a été prise à la frontière serbo-croate le 19 octobre 2015 par le photographe de l'Associated Press Darko Vojnovic.

Il neigeait sans cesse sur Berkasovo ce jour-là et cette vieille femme allait, pas vraiment souriante, certainement pas épanouie, ni ravie, indubitablement ruisselante. Elle allait pieds nus, un enfant sur le dos, un autre sur le ventre, une fille accrochée à sa main libre. Fort heureusement, dans ces contrées hostiles, loin de chez elle, la femme n'était pas seule. Elle était accompagnée, entourée, protégée ?, par de valeureux et fiers migrants, tous chaussés, eux, tous emmitouflés, sous des capuches les mettant à l'abri de la neige. Certains ont les mains dans la poches: se protéger, là encore, des morsures du froid. Il n'y a pas à dire, c'est beau, chez ces gens-là, la solidarité, l'entraide, le soutien au plus faible. 

Quelle chance pour l'Europe d'accueillir pareils gentlemen, pareille main d'oeuvre que l'on nous dit docile, parfois très éduquée, et pour certains d'entre eux diplômés... Une vraie opportunité, n'est-ce pas ?

Où sont les féministes, les progressistes, les humanistes de salon et tous les droitdelhommistes pour s'offusquer de la façon dont ces CPE (chances pour l'Europe) traitent les femmes ? Aux abonnés absents ? Bien au chaud, sans doute.

Que sont devenu aujourd'hui cette femme, ces hommes et ces enfants qu'elle tenait dans ses bras, sous cette neige et dans ce froid ? Ces enfants sont-ils morts, disparus ou bien encore vivants ? On s'en fout, n'est-ce pas ?

Nous avons tous vu la photo du petit Aylan mort, échoué sur une plage, il fallait qu'on nous la montre pour que l'on puisse, de gré, larmoyant, obligés, reprendre en chœur: " Pour nous l'accueil, c'est oui ! ". N'est-ce pas ce que scandaient nos Charlots nationaux ?

Mais pourquoi ne nous a-t-on pas montré la photo de cette pauvre femme aussi soumise que bien entourée par nos futurs concitoyens ?

Sans doute préfère-t-on nous montrer d'autres photos, plus attendrissantes, plus appitoyantes, plus acceptables (ci-dessous)

Vous me direz, depuis il y a eu la Saint Sylvestre, il y a eu Cologne. On aurait du comprendre à qui nous aurions affaire, mais ça, même Cologne, c'est déjà oublié. Ou presque. Et puis, à quoi cela servirait-il que nous nous offusquions, que nous manifestions pour exprimer notre refus de voir ces gens venir chez nous, en Europe, cela aussi est maintenant interdit.

Allez, bon dimanche à tous, bonne Saint Valentin à ceux qui s'aiment, même en Socialie !

Folie passagère 3062.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

42 commentaires:

  1. Ah oui, c'est la saint Valentin ! Merci pour ce rappel -je parle du saint du jour, hein, pas pour nos consciences (vilain Corto, toujours aussi politiquement incorrect !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al Weest: Comment ça "politiquement incorrect "? Je vois une photo, je cherche d où elle vient, qui l'a fait et je commente, tout simplement, avec un zeste de Barbara inside.

      Supprimer
  2. Il va falloir revoir les règles de la
    galanterie française, il y avait déjà
    pas mal de raisons depuis quelques temps
    mais avec l'arrivée de la nouvelle vague de
    CPF ça devient une urgente nécessité.
    Et vive les "droits de la femme" à crever
    au milieu de jeunes gens indifférents.
    Allahou Akbar!
    Et amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: et bien à propos de règles, leçon n° 1, apprendre à dire: " Salam Aleykoum ", leçon n° 2, apprendre à répondre " Wa alikoum salam ". Quant aux droits des femmes, hein,... ils vont pas s emmerder avec ça !

      Supprimer
    2. Alors Salam Aleykoum...et avec les gonzesses, pas de salamalecs!

      Supprimer
  3. Bonjour Corto,

    Où sont les pétasses plutôt de gauche mais pas que? Le nouveau ministre du logement devrait se signaler, non?
    Merci pour le billet d'hier.

    Bon dimanche (malgré la Socialie)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Les pétasses de gauche et autres féministes se taisent, trop angoissant de se remettre en cause: défendre d un côté l'accueil des migrants et de toute la misère du monde, de l'autre défendre la cause des femmes. Pas bonne mayonnaise.
      Bon dimanche à toi aussi

      Supprimer
  4. Géo

    "Où sont les féministes,les progressistes de salon,les partisans des droits de l homme etc..?

    La réponse est simple:ils n ont rien a faire de toutes ces valeurs car ce ne sont que des escrocs qui convoitent les subventions et les prébendes que leur commerce mensonger leur rapporte.
    Idem les pseudo antiracistes:rien à faire de l esclavage.
    Quant au troupeau de base qui milite pour eux,ce sont leurs idiots utiles.
    Photo révélatrice d un monde dont nous n'avons rien à espérer de bon,mais les politiques pour la plupart ont la même mentalité que ces clandestins envers femmes et enfants:ils n ont rien à faire de leur concitoyens.
    Comment croire que les néo-staliniens qui dirigent l u.e.soient capables de gouverner des peuples ils ne sont pas foutus de gérer leurs finances(des banquiers poivrots genre Junker,escrocs à la Draghy, la banque d Angleterre aux mains elle aussi d un Goldman Sachs,des parlementaires corrompus,ça coûte cher tous ces k.fards quand même).
    Ne pas compter sur eux pour l humanisme et les droits de l Homme mais pour se nourrir sur ces valeurs tout en les foulant aux pieds.
    Tout cela finira mal.
    Les interdictions,on peut aussi s asseoir dessus et plus on sera nombreux et déterminés à le faire,plus on sera forts face à la dictature illégitime de l'u.e.,qui a semé les germes de sa destruction par son incapacité et son totalitarisme politique et financier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: bien sur que tout cela finira mal, comment pourrait il en être autrement, sauf à considérer que les Etats, renforçant leurs arsenaux juridiques et coercitifs, arrivent à contenir la grogne. Je ne serais pas aussi optimistes, ils ont semé, sans doute, mais pour l instant, la barre est bien tenue. De mieux en mieux tenue.

      Supprimer
    2. Géo

      Bonjour Corto

      Arriver à contenir la grogne par des arsenaux répressifs..
      C est la question.

      Je crois que nous allons vers des drames,car,lorsque les gens de ce pays,parmi d autres,se verront de plus en plus frappés au portefeuille par des spoliations scélérates orchestrées en catimini pour payer l'incurie des gouvernants(et le poids économique des migrants n arrange rien)il y aura des réactions très mauvaises, j en suis persuadé.
      Il ne faut pas grand chose pour que,même dans des sociétés policées à l image des nôtres,le vernis de civilisation se disloque et là,rien ne peut plus stopper les escalades de violences,même les forces de l ordre.
      Au niveau de la population de ma ville,je perçois bien les colères collectives qui montent.

      Les échos d autres régions ne sont pas meilleurs.
      Je crois que les pseudo-élites ne le voient pas,ou elles commencent à s en méfier,alors,elles tablent sur la peur du gendarme,mais le calcul me parait très risqué en la situation présente.
      L espece humaine est violente,il y a belle lurette que l occident n a pas eu la guerre sur son sol,les instincts belliqueux sommeillent mais peuvent se réveiller,les dirigeants jouent avec les vieux démons de l humanité.


      Quelle serait l étincelle qui mettrait le feu aux poudres?
      L avenir le dira.



      Supprimer
  5. Les féministes ne peuvent pas tout faire, interdire les pub sexistes, virer les mâles blancs de la télévision et aider ces femmes.
    Il y a des priorités dans la vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: a chacun ses combats, elles ont choisi. Il est vrai que s attaquer aux mâles blancs est moins dangereux, moins risqué que de s en prendre à ces barbares :)

      Supprimer
  6. Oui, ce sont les pieds nus de cette mère en perdition qui m'ont le plus choquée : on ne distribue des baskets neuves qu'aux hommes ? ... Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  8. Photo éloquente qui me plonge dans des abîmes de tristesse. Tant de siècles de civilisation pour en arriver là ! Merci Corto pour avoir l'avoir dénichée.
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jacqueline: D aucuns disent que nous sommes dans une guerre de civilisations. Il semblerait en voyant cette photo que certaines civilisations dont l Islam est le moteur ne soient pas vraiment compatibles avec la notre.
      Merci à toi

      Supprimer
  9. Photo hautement symbolique...sur la mentalité de ces "avenirs pour la France"
    Sur leur origine et leurs motivations,aussi...combien fuient la guerre,par rapport à ceux qui viennent profiter d'un pseudo eldorado européen où Nikes,smartphones ou écrans plats sont "donnés"?
    L'enfumage continue....mais,à les entendre, ça et là, nos concitoyens m'apparaissent,heureusement,de moins en moins dupes...
    A part bien sûr tous les faux culs du gouvernement,qui font semblant de croire au père Noël. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Gridou

      "À les entendre...de moins en moins dupes"
      +1
      Même constat.
      Il est clair qu une prise de conscience croissante s opére sur le fait que les entités nationales sont menacées par des intérêts qui leur sont hostiles.

      Supprimer
    2. @Gridou: l enfumage continue et dans tous les domaines.

      Supprimer
  10. je comptes 7 gus autour de cette femme et pas un pour ne serait ce que porter un de ses momes, un simple coup de main... pas a dire, des vraies chances pour l'europe qui vont ravir nos néosféministes occidentales tellement pointilleuses sur l'égalité réelle, ces mecs la mettent en pratique littéralement, démerdes toi ! quand a répondre a ta question Corto, ou sont tout nos "engagés/ées " professionnels/lles ? pour les féministes occidentales, les antiracistes, les droitdelhommistes, les 2 seuls ennemis qu'il faut impérativement combattre sont l'homme blanc et son immonde société occidentale, source de tous les maux sur terre, leurs " combats "obessionnels ne peut et ne doit prendre en compte que cet aspect , tout acte qui est, a été ou serait perpétré par un autre que "male blanc " serat systématiquement minimisé au mieux, étouffé si possible,mais de toute façons excusé par tout un ensemble de causes, sociologiques, démographiques, sociales ect, mais une des causes principales celle la, la culture radicalement opposée a la notre et le statut inférieur des femmes en rapport direct avec l'éducation musulmane sera par contre niée avec virulence, les tweets de de haas et d'autain après Cologne en sont le parfait exemple, ces " féministes" en carton pate aurait préféré que tout ceci soit mis sous le boisseau, uniquement par idéologie... le sort des femmes leur est totalement indifférent , ce qui leur importe par dessus tout , c'est leur haine du blanc, il faut en prendre impérativement conscience car tout ces gens sont déja prets a toutes les lachetées, concessions et soumissions pour arriver a leurs fins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @tonton: prêts a toutes les concessions, ... sans doute, mais viendra un jour où elles s'en mordront les doigts, les grognasses. J espère etre là ce jour en question, j aurai au moins la satisfaction de m offrir un bon fou rire en les voyant se faire lapider, au propre ou au figuré, par ceux qu elles n ont pas voulu voir pendant si longtemps.

      Supprimer
  11. Voici le CR d'un colloque organisé par Chevenement sur le sujet :

    http://www.chevenement.fr/Actes-du-colloque-de-la-Fondation-Res-Publica-Le-modele-francais-d-integration_a1813.html

    Les trois premiers articles et le débat sont intéressants à lire (quoique inquiétants...).

    RépondreSupprimer
  12. Vous vous appuyez pourtant sur une peur compréhensible pour excuser votre racisme mais vous ne voulez ni expliquer cette peur, ni vous justifier des conséquences qui semblent ne pas dépendre de votre jugement qui n'a pas le moindre fondement si vous vous passez de parler de ce sur quoi se fonde cette double imposture qui est en réalité un accord avec l'humiliation que vous prétendez subir quand vous leur prêtez cette "haine de l'homme blanc", qui, si elle existe, ne vient pas de nulle part, en tous cas, va bien avec cette manière de compartimenter que vous avez aussi. Ceci, dit, vu ce qui a été fait de la notion des droits de l'homme en général dès le moment qu'une femme est revenue parler des droits des femmes pour distinguer les sujets et non pas pour défendre et soutenir les mêmes droits pour tous, quelques soient les races et les sexes, et ce , bien qu'on soit en 2016, je comprends que cette régression puisse terroriser si, d'avoir autant été obligé de subir cette dictature qui maintenant, se veut relative et modeste, toute parole se retrouve réduite à ne plus rien pouvoir faire d'autre que de devoir cautionner cette "gentillesse là". Dont on ne peut pas dire que l'on en est pas dupe sans devoir subir le même sort que ces personnes qu'elles plaignent pourtant avec aplomb; crédibilité dont elles se sont réservées le monopole. Comme celui de décider qui serait digne ou non d'être défendu. Est-ce que "la gueule du crocodile" est aussi une expression labellisée?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Bob: Vous pourriez nous la refaire en plus concis, en plus ramassé ? Merci

      Supprimer
    2. A Bob,
      Pourriez vous faire plus simple, deux phrases en 12 lignes, je n'ai pas assez de souffle...

      Supprimer
    3. Géo

      @Bob

      Même demande que les deux précédentes.
      Merci à vous.

      Supprimer
    4. Où sont les dames choquées? Elle comptent les fautes d'orthographe et se désolent que l'on se sente obligé(e) de s'adapter à de tels discours dont elles laissent par contre, pour le coup, toujours et sans faute, la responsabilité aux autres de corriger les conséquences de leurs conneries. Donc, comme je ne m'attends pas à ce genre de correction, je ne justifierai pas ce tri sélectif sans dire comment ce genre d'énormités arrive: finir par parler de races- Qui n'existent pas donc!- quand on n'a pas la parole. Définitivement, elles rendent débile avec leur obligation permanente à tout remettre en question, et en cage, sauf elle qui doivent se dire, "tant qu'il y a des cons", ça va. C'est en effet une valeur sure, belle exposition, belle démonstration, belle connivence, beau résultat. Idéal.

      Supprimer
    5. &geo: vous êtes Bobby?

      Supprimer
    6. @ BOB : confusion mentale ? esprit tourmenté, confus ou tordu ?

      Supprimer
    7. Géo

      Bah non,je suis seulement Géo.

      Supprimer
  13. Cette photo est réellement choquante.
    Si vous avez la patience, regardez cette vidéo qui montre clairement ce qui nous attend.

    https://www.youtube.com/embed/44vzMNG2fZc.

    Elle est un peu longue mais très instructive sur l'état d'esprit de ces chances pour la France (et l'Europe)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de nous avoir communiqué ce lien vers l'horreur absolue qui est en train de nous envahir. Combien de temps encore faudra-t-il subir les mensonges et ce déversement de boue organisée par nos politiques.
      LR tenait un meeting ce jour d'où ressortent 14 convictions... Les années sarko me sont revenues en mémoire. En 5 ans ils avaient quelques moyens pour mettre en oeuvre la politique qu'ils prétendent être leur prochain programme... Je n'y crois plus, je suis écoeurée par cette clique LRPSEELVetc.

      Supprimer
    2. L'europe (sauf la Russie), l'amérique du nord sont foutues, dans 30 ans elles auront disparu ! selon votre âge il serait prudent d'apprendre (1) l'arabe pour essayer de vous défendre de ce fléau mondial (2) le Russe : car c'est en Russie qu'il faudra aller vivre !!!

      Supprimer
  14. C'est qui ce connard qui parle de races?

    RépondreSupprimer
  15. le propos et la photo, ensemble, le sont.

    RépondreSupprimer
  16. Si la presse faisait son boulot, cette photo aurait du avoir autant de place que celle de l'enfant mort...mais quand on est militant plutôt que journaliste, ce n'est pas possible. L'information qu'elle contient aurait des conséquences bien trop à l'opposé de ce qu'ils veulent faire passer. Les "féministes" en ont fini de se griller, aussi.
    Vous parlez d'"une vielle femme", je vois plutôt une jeune femme usée par les grossesses rapprochées, la misère, la domination des hommes, l'absence de perspectives, que sais-je encore ?

    RépondreSupprimer
  17. Il est humain de s'attendrir. Et même, c'est nécessaire. Chacun de nous doit laissr parler son coeur mais c'est aux gouvernements de faire preuve de raison.

    RépondreSupprimer
  18. @corto: merci de bien vouloir ajouter mon auto-correction, svp.

    RépondreSupprimer
  19. Expérience vécue recemment qui semble montrer le conditionnement de ces femmes et qui montre aussi que cela n'a rien à voir avec le racisme.(je reste prudent dans mon analyse!)
    Dans une grande surface bretonne, une jeune femme musulmane(tenue typique) mais aux cheveux bien clairs et aux yeux bleus de type breton (elle n'était pas voilée jusqu'au yeux donc je l'ai remarqué) n'avait quasiment rien par rapport à moi (1 article). Courtoisement je lui ai proposé de passer devant moi qui avait un caddy bien rempli ( simple règle de courtoisie). Elle a refusé et j'ai eu la curieuse sensation que l'homme avait la préséance dans son esprit. Je peux bien sur me tromper.Elle était seule sans enfants et sans homme donc sans pression apparente.

    On peut bien sur être tolérant et non raciste comme je le suis mais simplement l'on constate que selon certaines idéologies hommes et femmes ne sont pas totalement au même niveau.Quand on voyage on le voit régulièrement mais pas que chez les musulmans
    J'ai ainsi vu des femmes indiennes casser des cailloux sur les routes pendant que les hommes discutaient à côté (culture Hindoue)et j'ai aussi vu à Java des femmes musulmanes en groupe s'amuser comme des folles en public.(faire la fête!)
    Ce qui me gene malgré tout c'est la tentation de certaines idéologies à vouloir imposer chez nous ce type de choses. La femme peut être considérée comme devant faire certaines tâches parfois très dures,l'homme ne bougeant pas...Ce n'est pas forcemment choquant chez eux et pour eux mais un brin révoltant tout de même pour nous et sur notre territoire.
    Je pense que nous pouvons être raisonnablement vigilants vis à vis de certains comportements et nous devons refuser que certaines formes d'esclavage ( mot peut être un peu fort) s'installent sournoisement chez nous. Si nous ne mettons pas de barrières pour sauver notre mode de vie mais aussi pour combattre certains excès humains nous serons les perdants, nous et ceux qui veulent vivre en paix dans notre pays. Ces migrants arrivent chez nous. Ils doivent se comporter avec la décence propre à notre culture.

    Mais il est aussi vrai que nous avons notre belle idéologie socialiste qui tout aussi sournoisement veut imposer sa vision du monde écolo-égalitariste ( mariage gay, théorie du genre et tout le tralala égalitariste et climato-bourgeois).
    Pas de chance en France nous sommes à la merci de bien des excès.. Et ce sont les mêmes qui nous donnerons des leçons sur l'égalité des sexes, le travail des enfants et les conditions de la femme difficiles dans le monde et qui ne lèveront pas le petit doigt par pure lacheté et par démagogie face à ce genre de situation comme on le voit sur cette image lorsque ces réfugiés arriveront.
    Bien sur nous ne pouvons généraliser mais il semble aussi légèrement angoissant de constater que la classe musulmane française modérée semble condamner assez mollement ces excès... Je suis surement très mal informé....
    Nous pouvons être tolérants mais imposons sur notre territoire des comportements décents pour nous comme nous devons accepter dans certains pays de nous plier aux coutumes locales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz:belle réflexion et leçon de morale tout à la fois!Je partage en tous points et ton analyse,et tes conclusions...Je crois aussi que les "vieux musulmans modérés" sont complètement dépassés par cette violence qui sévit dans les quartiers dits difficiles,et sont les otages de leurs propres enfants et de leur entourage...
      Une remarque en passant: parmi les jeunes "beurs", ce sont me semble t il les femmes qui s' en sortent le mieux,et accèdent beaucoup plus souvent à des postes de responsabilité que leurs frères (quand ces derniers ne sont pas carrément des délinquants....)

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen