mardi 2 février 2016

Mais quel dictateur François Hollande n'a-t-il pas encore reçu ?



" Etre président, c'est ne pas recevoir de dictateur en grand appareil à Paris "

François Hollande, discours du Bourget, le 22 janvier 2012.



Depuis, il les a quasiment tous reçus... en grand appareil ou visité!

Ne serait-ce que ces derniers huit jours, il aura reçu le Président iranien Rohani auquel les Honneurs seront rendus dans la grande cour des Invalides, là où la Nation rend hommage aux militaires morts au combat, là où il tint cérémonie d'hommage pour les victimes des attentats de Paris et il aura reçu, tant qu'à faire, Raul Castro. Celui-ci aura le privilège de rallumer la flamme sur la tombe du soldat inconnu avant de se voir offrir un dîner d'Etat au palais de l'Elysée, dîner où le tout-Paris des affaires et du show-biz sera convié, de Mélenchon à Laurence Ferrari en passant par Costa-Gavras ( réalisateur de film aussi marquant que l'Aveu ou Z ) et Nathalie Cardone qui chantera son célèbre tube-hommage au Che " Hasta Siempre ".

Il va de soi que nous n'avons pas entendu grand monde s'offusquer de ces visites dictatoriales, surtout à gauche.

Il me revient en mémoire tout ce que j'ai pu lire et entendre de la part des gauchistes bas du front lorsque, en d'autres temps, Nicolas Sarkozy recevait en grand appareil Assad, Kadhafi et consorts. Comme quoi, le changement, hein, ...

Hier soir, j'ai entendu un commentateur dire qu'avec François Hollande la diplomatie des droits de l'Homme avait pris fin, comme si celle-ci avait existé un jour... Il n'y a que les gauchistes pour y croire... quand ils ne sont pas au pouvoir !

( image ci-dessous, les frères Castro préparant une exécution sommaire )

Folie passagère 3051.
RaulGettingReady
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

28 commentaires:

  1. Il est incroyable ce type ! Il a renié les unes après les autres toutes ses promesses, toutes les phrases de son anaphore, et puis quoi ? Et bien, rien ou presque... L'indignation, comme la justice, comme la laïcité, comme les droits de l'homme ou l'honnêteté est à géométrie variable, extrêmement variable. La presse se tait...elle va quand même fustiger son champion...
    Recevoir, en grande pompe, Raoul Castro, exécuteur des basses oeuvres du régime cubain, faut être totalement inculte ou amnésique ou quoi ? Les mots me manquent...
    Une dictature de gauche (pléonasme ?) ne peut pas être condamnée par un régime qui rêve de l'instaurer en France et qui, petit à petit, est en passe de réussir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: en passe de réussir, je ne sais pas mais il y a quelques signes inquiétants comme la prolongation de l Etat d urgence qui est de plus en plus discutable ou son inscription dans la Constitution. Comme je disais ds 1 précédent commentaire, récemment, un très, très haut fonctionnaire, au ministère de l Intérieur depuis 2003 ou 2004 me disait qu'il n avait jamais vu une equipe dirigeante à ce point prête à tout et n importe quoi pour conserver le pouvoir...

      Supprimer
  2. Géo

    Tous ces gens s entendent comme larrons en foire,le reste(droits de l ombre,etc..),c est de la propagande pour citoyens allaités aux mamelles télévisées de la boite à c...
    Et c est pour cela que nous sommes si mal.
    En outre,quand on émarge auprés des maîtres des marchés financiers et qu on est endettés jusqu'à 2000 milliards d euros,sans compter sécu et divers(et que,grâce a la monnaie de singe massivement imprimée,qu on nous prete pour balancer nos sous par les fenêtres et parer à l urgence)et que nous devons meme vendre les meubles, les murs,nos forets,nos îles(Manche),se défaire de leurs baraques pour ceux qui sont proprietaires et ne peuvent plus payer leur taxe foncieres(des dizaines de milliers de gens seraient dejà menacés)et bientôt,dans peu d années, ponctionner les comptes des épargnants direct à la source et bien au dessous du seuil indiqué, pour renflouer les caisses ou pallier aux défaillances des banques faillitaires(ce sera en pure perte cela continuera on ne change pas des abrutis qui perdent)...

    Et bien,Corto,quand on est réduit à ces extrémités,il ne faut plus faire les difficiles et il convient de se montrer gentils avec les pires canailles d où qu elles viennent si on peut grapiller quelques pépettes le temps d arriver aux élections voire un peu plus,
    Sauf à vouloir se prendre des pavés dans la tronche,ce qui finira par arriver.
    En attendant,je ne vois pas la nécessité de faire allumer la flamme du soldat inconnu à ce type.
    "Parce que le monde,eh bien il est pas toujours sympa"(Hollande)
    Il y a une autre connerie du genre, sur le soldat anonyme cette fois, mais je n ai plus l ordre de sortie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: comme le dit Nana, faire rallumer la flamme par l exécuteur des basses oeuvres du régime cubain, fallait oser, Hollande l a fait, ce type est prêt à tout pour conserver le pouvoir; renier ses promesses ? c'est bien le moindre de ses souccis

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Je ne suis pas surpris.
      Le régime politique français actuel est pro-stalinien et opposé à la Culture,il est figé et doctrinaire.
      Fidel Castro avait censuré,avec ses amis soviétiques,le beau film de Kalatozov,"Soy Cuba"sur les débuts de la révolution cubaine.Staline a fait des coups semblables,contre la création artistique,(dont Chostakovitch),du fait que les oeuvres concernées étaient spontanées,vivantes,lyriques.
      On préférait le politiquement correct,l art étatique pesant,le figé,le sclérosé qui tue l imagination.
      Souvenons nous des "créations " subventionnées par le pouvoir actuel,la pitrerie de la cop21,l' oukase anti Verdier,les pesants et laids,glaçons...et nous avons les héritiers directs de ces modèles étatiques ridicules et laids qui étouffent les peuples,dont les prototypes se trouvent aussi dans l U.E,digne héritière de l URSS totalitaire et qui oppresse les peuples européens.
      Qui se ressemble s assemble,je ne serais pas étonné de voir débarquer l assassin bouffi et puant de la Corée du nord à Paris,car le fond idéologique reste le même:la négation du droit des peuples à disposer d eux mêmes,de la liberté de choix de l individu,de la propriété individuelle,le même étatisme stérile,le même acharnement à détruire la démocratie,la même corruption...

      Supprimer
  3. Un président aux mains sales à force de les serrer à n'importe qui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: le même qui avec sa clique en disait autant de son prédecesseur

      Tiens y a ça aussi: http://img.humanite.fr/sites/default/files/legacy/rectif_legende_article_metro_web.png

      Supprimer
  4. Ce matin sur Europe 1, mon cher Corto, je ne sais plus quel socialiste bien en cour, nous expliquait que c'était justement parce que Hollande recevait les dictateurs comme ses prédécesseurs, qu'il était bien le "Président normal" qu'il nous avait promis qu'il serait ! Raisonnement imparable qui devrait combler toute la sphère politico-médiatique de droite à gauche, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Joli pirouette de ce socialiste, dommage que vous n ayez point retenu son nom

      Supprimer
  5. Bah, l'argent n'a pas d'odeur a dit Vespasien en collant une taxe sur les pissotières.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: certes ! Je ne reproche pas tant à Président de recevoir des dictateurs, business is business, je lui reproche comme à sa clique d avoir fait de ces visites un efficace argument de campagne anti-sarko auparavant et d'avoir, encore une fois, renié une de ses promesses.

      Supprimer
  6. Nous vivons une époque formidable...Depuis le temps que le bon peuple se fait enfumer par des bonimenteurs de droite, de gauche, des incompétents, des profiteurs comme le boulet qui nous sert de président, on arrive encore à s'étonner que ces fils de p**** fassent le contraire de ce qu'ils ont dit ou promis.
    Actuellement le but est de faire du pognon, de l'oseille de la fraiche, donc on vend tout et n'importe quoi à tous les enc**** de la terre, du moins ceux qui ont de quoi banquer.
    MOI-JE a du trouver la liste noire des dictateurs sur le site des droits de l'homme et on les invite à venir faire un tour à Paris..vous reprendrez bien un p'tit ferrero avant de rentrer. Ducon 1er doit regretter qu'Hitler et Staline soient morts...
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: si certains s étonnent que ces charlots fassent le contraire de ce qu ils promettaient, je suis content de ne pas être du nombre.

      Supprimer
  7. Kim Jong Un et Mugabe.
    Le camarade Ernesto Guevara était surnommé" El buchito" (le petit boucher)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Pour Mugabe, je crois, mais peut etre me trompe-je, que Président lui a serré la pogne aux obsèques de Mandela

      Supprimer
  8. Ils sont allés jusqu'à récupérer pour l'occasion une chômeuse de la chanson pour rendre un hommage en musique au Mao Tropical,qui rêvait de créer des dizaines de Vietnam en Amérique latine mais qui a fini misérablement dans un maquis bolivien au milieu des trois partisans qui ne l'avaient pas laissé tomber!?
    Décidément,avec Hollande,on reste toujours dans le registre de la farce et du vaudeville....

    Notez qu'on a boycotté le régime sud africain au temps de l'Apartheid,dénoncé sans relâche le Chili de Pinochet,que certains rêvent de faire subir un boycott infamant à Israël,au nom des grands principes et des droits de l'homme mais qu'on accueille en grandes pompes les dirigeants d'une dictature communiste encore en activité ou ceux d'une théocratie qui exécute chaque année des centaines de personnes,au nom de la diplomatie et du commerce...en ajoutant,comme la patrie des droits de l'homme ne doute de rien,qu'avec un peu de bonne volonté on leur montrera le chemin vers la Démocratie...
    Au moins,la morale reste sauve avec le régime du satrape nord coréen joufflu: la Corée du Nord n'a rien à nous vendre.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vendemiaire: Tout bon ! A un détail près, si la Corée du Nord n a rien à nous vendre, de très grandes entreprises françaises comme Bouygues ou Vinci dans le BTP s en mettent plein les fouilles avec ce régime ...

      Supprimer
  9. Petite précision au sujet de l’infâme salopard qu'était Ernesto Guevara le "Che" que nombre de crétins arborent sur des T-shirts ou en poster. Ce sinistre individu n'est ni plus ni moins qu'un bourreau, un séide de bas étage, un taré comme les révolutions en font émerger trop souvent. Au cours des premiers mois de 1959, pendant lesquels il officie à la prison de la Cabana, prés de deux cent exécutions documentées sont à mettre à son compte, ce qui lui vaudra à l'époque le gentil surnom de "carnicerito" (le petit boucher) de la Cabana.
    Notre pédalonaute doit, à coup sur,avoir un semblant d’érection à rencontrer un camarade de lutte du commandante....
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: Si dans les années 60, 70, je peux comprendre l engouement de certains pour le Che, après tout Le Monde, l'Humanité et Libération celébraient bien l arrivée des khmers rouges au Cambodge, aujourd'hui c'est pour moi totalement incomprehensible

      Supprimer
  10. En politique, la gauche a maintenant perdu la possibilité d'invoquer la morale, comme elle le faisait hier à tout bout de champ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: Président et sa clique auront au moins réussi cette stupidité de "gauche morale "

      Supprimer
  11. je pense qu'il ne manque plus que le Kim jonque-machin, et puis quelques mecs du côté de daesh, mais là, c'est un peu trop tôt, ils n'ont pas fini le boulot ,
    vaut mieux en plaisanter, c'est moins grave pour la tension

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Boutfil

      Mais..daech est déjà là,invitée en masse en Europe,dans nos villes et campagnes,infiltrée comme migrants,lançant des appels coordonnés aux viols en Allemagne,Danemark,Suède(montée explosive)et dans certaines grandes villes françaises où ils croissent,
      Dans le but de tester nos démocraties(et notre degré de capitulation devant l ennemi)avant d autres offensives plus poussées,selon les ordres que les infiltrés recevront.

      Supprimer
    2. Géo

      Précision:si les migrants en rut issus pour beaucoup des bas-fonds d orient ou d Afrique expliquent des viols spontanés,à qui de sensé faire croire que des viols collectifs déclenchés,par exemple,en même temps dans quatre villes d Allemagne sont le fruit du hasard?

      Supprimer
    3. insupportable commentaire. Comment peut-on laisser cela!

      Supprimer
  12. Entre dictateur on ne peut que s'entendre , c'est un peu l'image qu'il voudrait donner , dur , implacable , tenant la France d'une poigne de fer , alors que c'est un mollasson de la pire espèce .

    RépondreSupprimer
  13. A force d'échouer à vouloir être l'égal de François Ier, François II a peut être choisi Danielle comme modèle.
    En plus ça fait plaisir à sa gauche qui a toujours une affection pour les dictateurs pour peu qu'ils s'intitulent socialistes ou révolutionnaires. Que sont quelques morts pour assurer à l'humanité un avenir radieux ! Robespierre est leur idole !
    Droopyx

    RépondreSupprimer
  14. la dictature des banques et des multinationales, vous connaissez ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen