mercredi 3 février 2016

Déchéance de nationalité: la classe politique se vautre dans un débat absurde


La déchéance de nationalité... J'étais pour comme l'écrasante majorité des Français, je le suis toujours et pour toute personne ayant porté atteinte à la Nation et ayant montré, par ses actes, qu'il n'aime pas la France. N'étant pas tout à fait débile, je sais bien que cette déchéance et la modification, paraît-il nécessaire, de la Constitution ne sont pas simples à mettre en oeuvre et que cette déchéance pose quelques problèmes difficiles à résoudre: apatridie, relégation, etc... Néanmoins j'approuve l'idée comme je suis pour la suppression de la bi-nationalité ( a fortiori, de la triple, coucou, Esther... ).

Je suis pour, donc, mais tout de même, n'y a-t-il pas quelque chose de proprement scandaleux et de ridicule de voir ainsi la classe politique perdre son temps et son énergie là-dessus ? Qui plus est pour un truc qui serait déjà prévu dans les textes ? Président a jeté, sans visiblement trop réfléchir, comme à son habitude, un pavé dans la marre en proposant ce truc-là et voilà la gauche se jeter sur ce symbole et se déchirer comme jamais. Un coup, j'en veux, un coup, j'en veux pas, un autre coup, j'en veux mais en changeant le texte puis en le réécrivant, si possible en y rajoutant, va comprendre, l'acquisition du droit de vote pour les étrangers, sans compter ceux qui n'en veulent pas du tout. Et la droite dire oui, puis non, puis peut-être, puis allons-y mais sur le texte initial que la grande majorité des Français n'a même pas lu...  Bref, nous voilà avec une idée que toute la classe politique a applaudi le jour de son annonce à Versailles et qui, quelques jours après, sème la zizanie dans le landerneau politique...

Comme si il n'y avait rien de plus important et d'autres priorités ! La droite votera-t-elle ? J'espère que non, finalement, ce serait faire un cadeau inutile à Président. La gauche votera-t-elle ? Les jours passent et rien ne semble moins sûr... Pataquès et gros flop en prévision !

Mais le temps passe, le quinquennat se poursuit, la dette augmente, les déficits se creusent, les PME, les TPE et les artisans galèrent toujours, la courbe du chômage ne s'inverse pas, la précarité continue de faire des ravages, les migrants continuent de migrer et Schengen n'est toujours pas réformé, les communautarismes s'accroissent, le terrorisme continue à terroriser, les taxis, les VTC, les agriculteurs, les pêcheurs, les aiguilleurs du ciel, etc... mettent chacun leur tour le bronx dans le pays, chacun partant du principe qu'il s'agit d'emmerder les autres et le pays tout entier pour obtenir gain de cause, subventions et aides diverses. La situation est toujours aussi pourrie à Notre-Dame-des-Landes et elle continuera de pourrir au moins jusqu'à l'après-présidentielle...

Vous l'aurez compris, rien ne bouge, rien ne s'améliore, la France continue de sombrer pendant que la classe politique se vautre dans un débat dont 99,99 % des Français savent qu'ils ne seront jamais déchus de leur nationalité ! Absurde ! Totalement absurde !

Il serait peut-être temps de siffler la fin de la récré.

Folie passagère 3053.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

32 commentaires:

  1. Et pendant que l'enfumage au sujet de cette réforme de la Constitution continue, mon cher Corto, nous apprenons par Le Figaro que pas moins de 8250 personnes radicalisées sont désormais répertoriées sur le territoire national, dont 30% de femmes et 20% de mineurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne avant charlie selon casnaze il n'y en avaient que 3 ou 4000 pas plus comme vous le dite l enfumage a +

      Supprimer
    2. @marianne: et en lisant la presse étrangère (relayée par La Croix ) , on apprend que la police allemande reconnait que 40% des migrants versent dans la délinquance dans l année qui suit leur arrivée... que l Allemagne serait prête a accueillir en 2016 1 million de migrants supplémentaire et qu en admettant que 0,5% des migrants arrivés en Europe ne se plient pas aux " habitudes occidentales " et "refuseraient le mode de vie européen pour privilégiér leur façon de voir le monde ", cela ferait pas moins de 20 000 individus " dangereux " entrés en Europe en 2 ans...

      Supprimer
  2. Faux débat que cette déchéance... Que d'énergie perdue car au fond, à quoi ça sert? Un symbole? Oui mes des lois permettant de déchoir existent déja sur décret (pour le peu de monde que ça concerne, c'était amplement suffisant)... Surtout que ce n'est pas cette loi qui nous protègera mieux contre le terrorisme (SIC)
    On flirte avec nos libertés individuelles: Pourquoi passer par une réforme constitutionnelle? Parce que sinon le texte serait anti-constitutionnel!!!! (RE-SIC)
    Et surtout, il y a ce qu'on ne dit pas (vu ici http://lebruitdesbottes.com/article/non-a-la-decheance-de-nationalite ) => c'est quoi un terroriste? C'est moi, c'est toi, c'est lui, c'est nous tous, c'est surtout le juge qui décide parce que ça, la loi française ne le précise pas (RE-RE-SIC)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Théo Rhème:"on flirte avec nos libertés individuelles"
      +1!

      Une offensive contre le numéraire se prépare pour le supprimer et le remplacer par des moyens de paiement électroniques,offensive de Goldman Sachs,fed,FMI...et Valls,sous prétexte de terrorisme,a rabaissé le paiement en espèces à 1000€,Sapin veut introduire le paiement électronique dans les boulangeries...
      Le terrorisme a d autres moyens d action que le numéraire pour acheter des armes,idem les gros fraudeurs pour magouiller,mais ces mesures portent atteinte à des secteurs commerciaux par le coût généré,entre autre,et si tout cela se réalise,c est toute notre vie privée qui sera tracée par l électronique pour les moindres achats et lors de crises financières graves,plus question de retirer votre propriété,votre bien,des banques.C est le but recherché.(sans compter les risques de pannes généralisées y compris en cas de conflit ou suite à un acte de terrorisme informatique,pour paralyser un pays.)
      Voyons nous les conséquences de telles mesures passées par décrets depuis 2013?
      (Seule manque la derniere,contraire à la vie privée et à la propriété:la suppression du numéraire.Il y a pétition sur le net:"petition contre la suppression du cash "en réaction à ces projets liberticides qui nous mettent à la merci des banquiers centraux,et,pendant ce temps,les politiques s enlisent dans ce débat sur la déchéance de nationalité alors que notre avenir se tisse dans notre dos et sans débat parlementaire ni public par des décrets insidieux.
      Et cela est très grave pour la démocratie.
      Après,on nous fera croire que ces debattants se préoccupent de notre bien.
      Ils sont payés pour défendre leur pays et ils le trahissent,pour la plupart.
      En quelques années,les taxes sur PME et TPE ont cru de 38/100,environ,selon des sites d economie qui rapportent des,statistiques,et le chômage en France,hors bidouillage,serait autour de 22 ou 24/100.
      L augmentation des loyers n est pas prise en compte dans le calcul de l inflation.(évident!)
      Des panneaux,vraies vitrines factices,imitant des boutiques,se multiplient dans des rues ou centres commerciaux en France,pour combler le vide économique .
      (Dans ma grande ville,de nouveaux panneaux ont remplacé des commerces depuis,ces derniers mois dans certaines galeries commerciales,en fait il n y a presque plus que ça,à certains niveaux,vous entrez,et...des panneaux imitant des boutiques qui s alignent!Vous allez au sous sol et bien à part le supermarché,vous n avez plus rien ou presque!)
      Comment être surpris quand ces fantôches ne sont pas même capables de statuer sur la déchéance de nationalité,dont les terroristes n ont de surcroît rien à faire!
      On préfère transporter des glaçons,jouer à l ecolo,perdre un temps précieux...causer d antiracisme.
      Mais qui peut croire,quand on voit se qui se concocte dans notre dos,à la sincérité de ces Tartuffes donneurs de leçons?
      Pour revenir sur des termes du billet de Corto,le temps nous est compté,nous en perdons encore et c'est un luxe que nous ne pouvons plus nous offrir depuis belle lurette.
      Il y aura tôt ou tard un plus gros pépin encore avec la gestion désastreuse de la crise de 2008,des guerres d orient,et rien n est fait pour lever des pare-feu!
      Mais le coco de service a l Élysée n a t il pas dit:"la crise est derrière nous!!!"
      Foutage de gueule ou connerie indécrottable?
      Normal,ça discute de cette déchéance depuis au moins deux mois,noyés dans un verre d eau.
      Les faits,la réalité,eux,n attendent pas.
      On continue à causer de problèmes de surface,les leçons des crises passées ou en cours ne sont pas apprises.
      Il n y aura pas d amélioration sur le front du chômage,il n y faut pas compter.

      (Perso,c'est Benbassa qu il faut supprimer/virer,elle parmi d autres,ce genre de bestiole est budgétivore et ne sert à rien sinon à encrasser les rouages parlementaires.

      Supprimer
    2. Théo Rheme: Les symboles sont importants mais c'est vrai qu en l occurence cette déchéance de nationalité rassurera peut etre le Français lambda sans inquiéter le moins du monde le terroriste lambda

      Supprimer
  3. "Siffler la fin de la récrée", vous n'y songez pas ! Pendant que les Français sont gavés de ce faux débat, les autres problèmes sont mis en sourdine...
    J'étais pour cette déchéance qui me semblait la moindre des choses pour des "Français" oeuvrant radicalement contre la France. Jusqu'à ce que j'apprenne que les textes actuels le permettaient déjà. Il me paraitrait plus judicieux de se pencher sur les conditions d'acquisition de la nationalité française.
    On ne triture pas la constitution au bon vouloir des gens au pouvoir et de façon circonstancielle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Bien d accord. facheuse habitude bien française de vouloir a la moindre occasion modifier la Constitution.

      Supprimer
    2. @ Nana
      complètement d'accord. A 200% !

      Supprimer
  4. La connasse de NKM qui s'allie à Jupé et Fillon pour faire trébucher Sarko,le Fromage patine et va se prendre le truc en pleine poire,c'est le seul côté positif...As tu écouté Zemmour sur la grâce présidentielle?Un bijou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le bouquin de sarko fait plus en 1 semaine que les autres naz en plusieurs mois il va se les faire les 1 après les autres

      Supprimer
    2. @Zen Aztec: non pas entendu Zemmour, je vais aller fouiller. Quant à NKM, un vrai poison celle-là aussi pour son camp, elle qui doit absolument tout à Sarko...

      Supprimer
  5. Je suis complétement d'accord avec vous sur la bi ou la tri-nationalité (coucou Esther :))
    Il est tout à fait anormal qu'un élu de la république soit de deux ou trois nationalités.
    On sert la France, on est français, c'est un minimum (abstraction faite des remarquables soldats de la légion qui porte bien son nom "d'étrangère")
    Ces parasites du gouvernement se debrouillent très très bien pour ne pas aborder les vrais problèmes du pays et pendant ce temps le temps passe.....et le pays s'enfonce inexorablement.
    Bravo!!!
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: Les légionnaires, dès qu ils deviennent légionnaires n 'ont plus qu une nationalité, la nationalité française. Et pour en avoir fréquenter quelques uns, ils font de remarquables Français !

      Pour le reste, comme si les 3,5 ans écoulés ne suffisaient pas, nous allons poursuivre dans l immobilisme et le GVt fera tout pour noyer le poisson

      Supprimer
    2. @ Corto
      Encore d'accord. Totalement.

      Supprimer
  6. Au moment où en France se joue la pantalonnade de la double nationalité, mon cher Corto, on nous apprend que "l'Algérie ostracise ses binationaux" "Selon la nouvelle Constitution, ils ne pourront plus avoir accès aux hautes fonctions de l'État" nous apprend Le Figaro de ce jour. Ainsi, un ex-premier ministre déclare : "... Ceux qui voudraient servir ou représenter l'Algérie à de très hauts niveaux de responsabilités, ne doivent avoir de loyauté qu'envers elle et doivent être dégagés de tout lien avec une puissance étrangère."
    On ne saurait mieux dire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: sans vouloir vous décevoir, il me semble avoir fait un billet sur cette situation algérienne il y a peu ! :)

      Supprimer
  7. entièrement d'accord avec ton analyse Corto, l'embrouillamini dans lequel s'est embourbé notre " chef de guerre, père de la nation toussa toussa " en deviendrait presque risible , trop de machiavélisme tue le machiavélisme comme dirait l'autre , et tel est pris qui croyait prendre, le bon sens populaire a quand meme du bon... enfin ce qui est le plus risible et ce qui montre le plus l'incroyable malhonneteté intellectuelle et la plus evidente mauvaise foi de toute la gauche sur ce sujet, c'est de les entendre a qui mieux mieux, gloser sur le fait que de déchoir un binational d'une de ses nationalités serait inégalitaire et discriminatoire alors que la vraie et la plus importante inégalité, discriminatoire pour le coup celle la, est justemement le fait que ce sont les " mononationaux "qui sont réellement désavantagés par rapport aux autres, il suffit pour s'en convaincre d'ailleurs de faire le compte de tout les gentils " binationaux " qui dès qu'ils ont commis un délit ou crime en france s'empressent de prendre la poudre d'escampette pour aller se mettre au vert dans leur autre " nation " ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: Bien d accord avec toi. Perso, le pb se réduit à une évidence, une et une seule nationalité, point barre.

      Supprimer
  8. Avez-vous vu cet article sur le Figaro vox :

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/02/01/31003-20160201ARTFIG00279-pourquoi-la-revision-constitutionnelle-va-restreindre-les-possibilites-de-decheance-de-nationalite.php

    Il dit que cela va en fait restreindre les possibilités de déchéance, car ce sera à présent un juge qui décide, et avec un niveau minimum de peine qui n'existait pas avant.
    Donc selon lui, c'est exactement l'inverse de ce qu'on nous dit...

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Corto,

    Perso, je suis absolument contre l'inscription de ce texte dans la Constitution, d'une part parce que ça ne sert à rien et d'autre part parce que c'est déjà prévu par au moins le code civil. Ensuite, on ne touche pas à la Constitution pour se refaire une santé dans les sondages et occuper l'espace médiatique surtout lorsqu'on est nul de chez nul. J'ose espérer que les dirigeants politiques de la droite sauront, par rapport à une telle indigence, garder la tête froide et ne pas servir sur un plateau de quoi assouvir sa soif de pouvoir à l'homme que des circonstances pas très heureuses ont placé à la tête de notre pays. Je suis assez pessimiste, nos représentants m'ayant plutôt habitués à voter des textes dont l'inutilité n'a d'égale que la complexité, voire l'impossibilité, de les mettre en œuvre.
    Notre démocratie, si tant est qu'elle puisse encore utiliser ce nom, (je préfère dans mon cas le terme de médiocratie, beaucoup plus représentatif de l’insignifiance du débat politique), est très malade. Cette guerre picrocholine , si elle fait la joie de ses protagonistes qu'elle représente totalement, est dramatique à l'heure où le pays craque de partout. Un ami entrepreneur, avec qui je déjeunais à midi, et bien que sa petite entreprise (30 salariés) fonctionne plutôt bien, me faisait part de ses craintes pour l'année 2016 et 2017. L'indice PMI est en baisse pour la zone Europe (http://brunobertez.com/2016/02/03/repetez-en-choeur-avec-nous-merci-draghi-merci-draghi/#comments) et, très évidemment, celui de la France s'approche dangereusement des 50 signe que l'économie est à la limite de récession (http://fr.investing.com/economic-calendar/french-markit-comp.-pmi-672). Bref, c'est la cata à tous les étages et Normal 1er et consorts s'écharpent sur le sexe des anges. Absolument pitoyable.

    Bonne soiréee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ H
      +1.
      Pitoyable, oui. Affreusement pitoyable.

      Supprimer
    2. Géo

      "H16 créé.com
      Des départements encore plus près de la faillite"

      (Le drapeau rouge pour l Essonne)des départements déjà faillitaires dés le début de l année...

      Et qui va payer la facture,en definitive ?(question facile)

      Nous avons la répétition générale avant la fin de la pièce qui va se terminer par la faillite de l État.
      Pourtant,il y aurait des choses à faire(voir l Islande,dont les médias ne parlent guère,on le conçoit),mais il y a trop de collusion,ici, entre politiques et banksters.


      Il y a longtemps que le tocsin sonne,mais peu l entendent chez ces ineptes prétendus... "élites".
      Les idiots utiles prônent encore plus d immigrants et d infiltrés.
      Idéal pour rajouter d autres problèmes en tous genres.

      Supprimer
  10. Les présidentielles se profilent à l'horizon, alors on s'agite pour passer à la télé et causer dans le poste. La déchéance, c'est simple: déchéance égale expulsion d'office pour les bi-nationaux dans le pays d'origine et chez Daech (ou le pays dont ils défendent les intérêts contre la France pour les autres.

    RépondreSupprimer
  11. La France apaisée, ah ah, on en rigole (jaune) encore ...

    RépondreSupprimer
  12. Finalement,le lièvre est levé: ce n'est pas cette déchéance de nationalité pour les binationaux qui est le problème -elle existe déjà dans la loi, il est donc inutile de la constitutionnaliser,même d'une main tremblante-,mais bien ce principe de bi-nationalité -sauf exceptions-qu'il faudrait supprimer en priorité.
    D'ailleurs,Elisabeth Guigou,ce qui en dit long sur l'affolement de la Gauche,l'avait tellement bien compris qu'elle proposait,pour noyer le poisson, d'étendre la déchéance de la nationalité à tous les français(sic),pour ne pas stigmatiser les "Français-Musulmans"(re-sic).
    Pour Hollande,qui comptait sur une émotion bien compréhensible après les attentats,pour resserrer les rangs autour de lui et,accessoirement,piéger la Droite,en avançant une inscription solennelle dans la constitution, par vote du congrès,la manoeuvre est en train de se retourner contre lui.
    Résultat: il ne sait plus comment s'en sortir.
    Ce qui pouvait paraître,au départ,comme une action forte,de nature à asseoir enfin son statut régalien,se transforme,devant des yeux enfin dessillés,en une minable manoeuvre de plus de Machiavel de sous-préfecture.
    Peut être qu'à force de se prendre les pieds dans le tapis de ses petites combinaisons politiciennes, finira-t-il par se couler tout seul,sans avoir besoin d'adversaires pour le faire....

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  13. Il paraît que lors du dernier siège de Constantinople en 1453, les assiégés étaient surtout préoccupés de la nature du sexe des anges. C'est une légende, mais elle ressemble à la réalité de la France de 2016 dont la classe politique se bagarre surtout sur des questions futiles alors que la bateau coule et que les passagers crient au secours, faute de canots pour les emmener ailleurs.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins, c'était de la théologie, certes une question annexe, mais théologique tout de même. Ça élevait l'âme...

      Là, cette embrouille à 2 balles, c'est quoi? Un argumentaire foireux de mauvais bateleur de foire? Un paragraphe de notes de bas de page police new roman taille 4 dans un contrat d'assurance véreux?
      Ça fout en rogne et donne envie de cogner le malotru qui recourt à de si piètres expédients.

      Popeye

      Supprimer
    2. Géo

      @Le Nain

      Ce serait une poterne de muraille de la ville qui aurait permis sa prise.
      Les Ottomans auraient migré par cette porte laissée ouverte(collabos traitres de l intérieur ou négligence?).
      Source:Byzance,éditions Time-life.

      Supprimer
  14. Déchoir de la nationalité française ceux qui oeuvrent contre la France et les Français ?
    Ça ferait un paquet de monde, à commencer par les élus.
    Si c'est assorti du droit de vote pour les étrangers, cela devient amusant.
    Beaucoup vont préférer ne plus être français, c'est tout bénef.
    Mieux vaut être un étranger dans ce pays. Tout vous est plus facile.Alors si en plus, on peut avoir la voix au chapître en votant ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Je propose de vendre les élus pour diminuer la dette du pays,élus de la France,puis de l U.E.
      Puis tous les hauts fonctionnaires,énarques,bi ou tri nationaux,grands banquiers,journaleux officiels,migrants,antifachos,etc...
      Comme main d oeuvre(garimperos,par exemple)
      Bon!Je sais,ça ne nous rapportera pas lourd,sur l instant,mais songez à toutes les futures conneries qui seront évitées et le gain énorme qui va en résulter!
      Gouverner,c est prévoir.
      J estime le gain financier,au" pifometre",à moyen et long terme,à plusieurs milliards d euros pour la France(sur les dix ans),et l économie possible de futures guerres civiles en Europe.

      Supprimer
    2. Géo

      Gain de plusieurs MILLIARDS d euros,voire davantage,sur dix ans,songez y,en vendant nos élus au plus offrant.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa