dimanche 15 novembre 2015

Cette guerre dont ils nous parlent et qui n'aura pas lieu...


Je voudrais dire à tous ceux qui ont laissé un commentaire sur le billet précédent que je les ai tous lu. Tous. Ils sont si nombreux que vous comprendrez, je l'espère, que je ne puisse y répondre. Pas dans l'habitude du taulier mais la journée a été longue entre déjeuner à Paris avec les copains blogueurs, transports en commun, dîner rapide imprévu avec des amis... Bref, pas le temps, merci à tous !

Bon ceci dit, trêve de salamalecs.  Attentats il y a eu à Paris. 129 morts et quelques 300 blessés dont 80 pour lesquels ça craint grave. J'espère que personne n'est surpris de ce qui s'est passé parce qu'il faudrait être droitsdelhommistes, autiste, sourd, aveugle ou à la pèche aux voix muzz  pour ne pas avoir envisagé la possibilité d'une telle horreur. La seule chose cool dans cette histoire, c'est que moi je n'ai rien eu et vous non plus.

Alors certes, on aura une pensée pour les victimes et leurs familles. Normal, justifié, humain sauf que l'important n'est pas là.

L'important est de savoir, de bien se mettre dans la tête et d'imprimer que nous sommes en guerre. Alors les #JesuisParis  et autres Tour Eiffel assombrie, c'est du pipi de chat, du machin pour bisounours. Les " je suis venu ici déposer une fleur pour les victimes, blablabla... " et autres " c'aurait pu être moi ", c'est  de la bluette pour midinettes. Le petit con qui tout à l'heure à la télé disait qu'il ne fallait pas remettre en cause le Vivre-ensemble et monter les Français les uns contre les autres, les musulmans contre les non-musulmans est une parfaite andouille. 

Comprenez-le bien: Nous sommes en guerre ! C'est cela qu'il faut retenir et rien d'autre. Ils l'ont tous dit ce matin et aujourd'hui. Tous, j'entends par là nos z'élites. Les Valls, Président et consorts. Comme si ils découvraient ce matin ce que nous étions si nombreux à pressentir ou à redouter depuis des mois. Peut-être même depuis le 11 septembre 2001 pour les plus perspicaces. Sur ce blog ou ailleurs. 

Il y a des gens qui nous en veulent à mort parce que nous avons décidé de ne pas vivre tel qu'ils le souhaiteraient et parce que timidement nous avons décidé d'aller les frapper chirurgicalement en Syrie ou en Irak. Nous avons face à nous des barbares. Des barbares qui viennent de loin ou de bien plus près: de nos banlieues, des quartiers, voire, plus rarement, de milieux plus privilégiés. Ils sont partout et nulle part, dans les flots de réfugiés ou dans des cages d'escaliers: Ils sont là. Mais trop nombreux sont ceux qui, malgré les signes avant-coureurs plus que manifestes, n'ont rien voulu voir. Quand quelques uns ont parlé de cinquième colonne (dont votre serviteur), ils furent vilipendés par la bien-pensance et les Charlies-charlots. La cinquième colonne existe et elle n'est pas composée uniquement de déséquilibrés ou de mecs que l'on nous présente, dans un premier temps, comme des loups solitaires. Vous ne me croyez pas ? Et bien reprenez la liste des noms de tous ceux qui ont commis des attentats terroristes depuis les années 80, lisez-là bien et vous verrez, y a pas de Marcel, pas de Timéo, pas de Martin, pas de Roger, pas d'Etienne. Il n'y a que des Mohamed. Point barre. Ce n'est pas du racisme, pas de la xénophobie, juste un constat. Et tous ces attentats et tous ces morts, ceux d'avant et ceux d'hier, quoiqu'en disent les partisans du Padamalgam, ont tous un point commun: L'Islam ! Okay ? Quelqu'un pour dire le contraire ?.... Non, nous sommes d'accord.

Oh, j'entends bien venir l'objection: Oui mais ils ne sont pas tous comme ça, ils ne sont pas tous des terroristes, il y a même des bons Français comme vous et moi parmi les musulmans de France. Ah bon ? Ils étaient où le 11 janvier ces musulmans compatissants ? Ils sont où depuis hier ? Quelqu'un peut me confirmer avoir entendu la " communauté " musulmane, dans son ensemble et d'une seule voix, crier #JesuisParis et #PlusJamaisça ? Non. Nous sommes d'accord.

Alors maintenant de deux choses l'une, ou l'on continue à se voiler la face et on s'en prendra une autre sur le coin de la gueule ou l'on se décide à désigner une bonne fois pour toute l'ennemi. Si nous sommes en guerre, comme ils disent, c'est qu'il y a un ennemi en face. Et cet ennemi, les faits le prouvent, cruellement, il ne vient pas uniquement de Syrie.

Il y aurait plus de 7 000 personnes en France avec une fiche " S ". On fait quoi ? On attend que l'un deux nous la joue une nouvelle fois à la Nemmouche, à la Merah ou à la sauce Thalys ou bien prend-on les devants, on les convoque tous, on va les chercher et, principe de précaution oblige, on les enferme, faute de pouvoir - on est trop cool - les zigouiller ? Faut ce qu'il faut quand on dit que l'on est en guerre. Ils ne nous feront pas de cadeaux, nous ne devons pas faire de quartiers. Ou bien c'est que nous ne sommes pas en guerre. Au choix.

Nos dirigeants actuels le répètent à l'envie: Nous sommes en guerre ! Soit ! Et bien soit ils pipeautent et donnent dans la dramaturgie récupérationnelle, et dans ce cas, faut les lourder, vite, très vite, soit pour une fois, ils parlent vrai. Et dans ce cas, il va falloir qu'ils nous montrent de quoi ils sont capables, s'ils sont des chefs de guerre et pas des tartufes tout juste bons à envoyer la biffe au Mali ou en Centrafrique. Il va falloir qu'ils nous montrent s'ils en ont. Il ne s'agit pas, si nous sommes en guerre comme ils l'affirment tous, d'annoncer avec grandiloquence que les frontières sont fermées, elles rouvriront dans un mois, de nous balader avec un congrès à Versailles, quelques arrestations ou quelques milliers de militaires déployés en plus sur le terrain, nous ne saurions nous en satisfaire. Il va falloir cogner. Dur. Partout où cela sera nécessaire. ici, chez nous ou ailleurs. Pas à coup de subventions aux associations pour endormir momentanément les loustics dans les quartiers. Pas avec quelques petites frappes aériennes. Non, non, va falloir cogner. On n'est plus là pour rigoler et faire des moulinets avec ses bras. Nous sommes en guerre ? Très bien. Et bien faisons là.

Nous sommes en guerre ? Okay. Si c'est le cas, ce dont je ne doute pas un seul instant, nous ne saurions plus longtemps nous contenter de jeux de bouches, de phrases toutes faites, de valeurs de la République et de récup' politicienne. A la guerre comme à la guerre, pas de quartiers !

...

Vous voulez que je vous dise... en vérité ? Et bien je suis sûr et certain que cette guerre dont ils nous parlent tous, ils ne la feront pas. Pourquoi ? Parce que pour cela, il faudrait qu'ils aient des couilles. Ils n'en ont pas. Parce que pour cela, il faudra forcément désigner l'ennemi autrement que par le vocable " terroriste ", ils n'oseront pas. Parce que pour cela, il leur faudra reconnaître que depuis des années, et encore récemment avec cette invasion migratoire,  l'ennemi, ils ont contribué à l'installer dans nos murs; vous les voyez faire leur mea culpa ? Moi pas.

Aussi croyez-moi, cette guerre n'aura pas lieu. Elle finira aussi vite qu'elle a commencé. Une fois les 3 jours de deuil national passés, les victimes enterrées et les incontournables marches blanches effectuées, ils recommenceront leurs petits jeux politiciens. Et on s'en prendra une de plus. Reste à savoir quand ...

Folie passagère 2972.
Résultat de recherche d'images pour "jesuis paris"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

74 commentaires:

  1. Il y aurait plus de 7 000 personnes en France avec une fiche " S ".

    7001 avec la votre.
    7002 avec la mienne.
    Car, vous le savez bien, nous sommes de dangereux terroristes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me dis parfois, quand je vois comment les fichiers de "clients" en tout genre se vendent, des services publics aux annonceurs par exemple mais il y en a bien d'autres, qu'un de ces jours de plus en plus proches, les adresses IP des amateurs de blogs comme nous pourraient bien échoir entre des mains mal intentionnées.
      Pour le reste, Rien à ajouter à l'article de Corto, c'est aussi ma vision des choses.
      Alfred

      Supprimer
    2. @Alfred: mais tu ne crois pas si bien dire, nombreux sont les blogs sous surveillance en France. Et la Loi Rensieignement ne vas pas arranger les choses.

      Supprimer
  2. Eh bien, Corto, pour avoir rédigé pareil billet après une journée aussi chargée, vous avez la forme ; ou la colère.
    Vraiment un très beau billet où, comme si souvent, vous cognez fort. Et juste.

    Je crains bien de partager votre conclusion tant ces ectoplasmes ont prouvé plus souvent qu'à leur tour de quoi ils étaient (in)capables.
    Ou alors, il faudrait un miracle !... Mais je suis à la fois trop vieille et trop réaliste pour pouvoir l'espérer.
    Et pourtant, ce grand coup de balai serait notre seule chance de survivre à tout cela. Oui, mais voilà...
    Ils vont attendre "bien gentiment" la prochaine fois. Puis recommenceront à jouer les pleureuses et les éoliennes tout en éructant quelques rodomontades. Et ainsi de suite jusqu'à destruction totale du pays et de ses habitants.
    Mais comme j'aimerais que, pour une fois, ils soient capables de faire autre chose que des conneries et des sabordages !...
    Pffff ! :'-((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Beua billet, je ne sais pas mais ça commence a bien faire et je suis effectivement en colère quand je vois avec quelles légèreté et lenteur nos dirigeants, pas uniquement les Français ont réagi face à la montée en puissance de Daesh ainsi que ce sentiment qu ils n ont pas encore pris la mesure de ce qui se passe en France dans les quartiers. Valls nous avait parlé d expulser les imams radicaux en Janvier, il nous refait le coup encore hier. mais qu'attend-il ? Qu'attend il pour faire fermer les mosquées salafistes ? Qu'attendent-ils pour comprendre pour de bon que cette cinquième colonne elle existe . Visiblement , Charlie ne leur a pas suffit et je crains que cela soit pareil aujourd'hui.

      Supprimer
    2. @ Corto
      Qu'attend-il ? Ben, le déluge ça pourrait arriver. Alors, mieux vaut parler de la St Glinglin...
      Comme d'habitude, à part jouer les pleureuses, ils ne feront rien. Ils sont totalement inconscients. Pire même : carrément nuisibles.
      Rien ne sera jamais suffisant pour qu'ils se décident à prendre les mesures adaptées et plus qu'urgentissimes.
      Ils sont totalement inaptes.
      Et voir qu'il y a encore près du tiers des Français prêts à voter pour pareilles bouses me déprime et me fait douter
      de la santé mentale de ces concitoyens. :-(

      Supprimer
  3. Le seul probleme est que la guerre n'est pas une option quand 25% de la jeunesse sont potentiellement de la cinquieme colone.

    La seule solution est de stopper l'immigration musulmane pour un temps (long ) et stopper de facon stricte tous lien/influence des pays du maghreb en France ( Maroc/Algerie/Tunisie/Arabie Saoudite/Qatar).En croisant les doights que cela suffise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lowcarber: Si la guerre n est pas une solution, pourquoi ces grands esprits nous en parlent-ils ? La première étape est d ouvrir les yeux. Pour de bon et de considérer qu il y a bien une 5eme colonne et la traiter. Et pas qu'en France. La deuxième c'est effectivement de stopper net l immigration et d'expulser manu militari tous les déboutés du statut de refugiés ou du droit d asile.

      Supprimer
  4. D'apres pas mal de temoignages, les muz dans les banlieues avaient plutot le sourir aux levres hier.Bonjour la deconnexion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: d après beaucoup de témoignages , en effet. Comme lors de Charlie.

      Supprimer
  5. "ou l'on continue à se voiler la face "

    ^^ lol

    Enfin, la récup politique à déjà commencée, les suppositoires de Padamalgamme sont pret pour les récalcitrants (dingue le nombre de personnes autour de moi déjà vaccinées !, j'ai un proche qui m'a cité une sourate prônant de ne pas tuer l'humain car sacré. j'ai abandonné, impossible de lui expliquer que humain dans coran veut dire muz.)



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Laurent: Je viens encore d entendre un commentateur sur itélé qui vient de nous bassiner avec le padamalgame, union nationale et bisous bisous face à l ennemi.

      Supprimer
    2. D'un autre coté , c'est iTélé quoi ... Ils parlaient de "terroristes présumés" alors que l'assaut était donné ...

      --
      Pwet

      Supprimer
  6. Apres que j eu cru a un sursaut, je pense que vous avez raison. Ces types n'ont pas l'envergure, le costume est trop grand pour eux et peut etre meme pas conscience de la gravite exceptionnelle de la situation.
    Le peuple, par son action, peut seul faire basculer les choses, mais le peuple...la France a bascule hier, ou Dans la continuation dans l horreur ou la reprise en mains mais ca je n y crois pas trop.
    Matador

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Matador: conscience de la gravité, je pense que si mais pas complètement tout de même tant ils me semblent qu ils ne veulent pas voir que l ennemi est aussi à l intérieur et qu il travaille ouvertement à notre perte.

      Je lis les communiqués des pontes qui sont actuellement au G20 dont Sapin et Erdogan, c'est pitoyable.

      Supprimer
  7. j'arrive d'Espagne, a la frontiere, 10 voitures devant et 5 derriere, aucun contrôle n'y d'uniforme d"ailleurs, les frontières sont fermées ahahahahah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jean: perso, j étais hier à Paris: Gare du nord, métro, quartier de la Bourse , rue Cadet, re métaro, re train et je n ai pas vu la queue d'un uniforme . Surprenant

      Supprimer
  8. Votre constat est malheureusement tout à fait exact. On prétend être en guerre mais on n'ose même pas donner le nom de l'ennemi. Rien ne sera fait. Les islamistes pourront continuer à progresser et à soumettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: donnons leur le temps de se consulter, attendons 3 ou 4 jours pour voir ce qu ils décideront mais je te parrie que rien de vraiment concret sera fait. Pour ça, faudrait déjà désigner l ennemi dans la totalité de ses composantes. Ils ne peuvent pas le faire tant ils ont peur de nos muzz a nous et de transgresser le politiquement correct qu ils ont vaillament depuis des décennies installer en France

      Supprimer
  9. Ps : Le 10 November j evoquais ici suite a votre billet le 'sang et les larmes' a venir...je ne pensais pas avoir autant raison aussi vite...;( Il est interessant aussi de regarder les micro troittoirs: 'faut continuer a vivre' partout , pas de 'faut que ca change'...
    on nage Dans la merde et on aime ca...
    Matador

    Matador

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Matador: aucune surprise de ma part dans ce qui s est malheureusement passé à Paris et a mon avi, ce n'est pas fini.

      Un des mecs, encore un, de chez nous, avait 8 condamnantions au cul, pas une journée de prison et une fiche " s " depuis 2010...

      Supprimer
    2. @matador: Omar Ismaîl Mostefaï

      Supprimer
    3. Un nom bien de chez nous, comme Abdulakkak machin chose...

      Supprimer
  10. Excellent billet, cher Corto.
    Ils ne feront rien, évidemment ! On virera bien quelques imams, on créera une commission et la COP21 viendra étouffer tout ça. Ils n'ont effectivement rien dans le pantalon.

    Je me demande comment Yaubira a pris la chose en apprenant quelL'un des salauds avait été condamné 8 fois sans jamais faire un jour de prison. La prison créant la récidive, la thèse a du plomb dans l'aile.
    De même, la radicalisation en prison, c'est réel, Mais là, ça ne tient pas non plus.C'était surtout pratique pour exonérer les mosquées et les prêcheurs de haine.

    Et je voudrais dire que je suis indignée de voir que la Tour Eiffel ne s'est pas parée des couleurs tricolores alors qu'il fallait justement montrer aux islamistes que la France ne cèdera pas. Là, on s'est couché encore une fois, incapables qu'ils sont de comprendre ce qui rassemble les Français dans un même élan de fierté retrouvée.
    J'ai honte, alors que dans le monde entier, les couleurs du drapeau ont recouvert nombre de bâtiments et de symboles nationaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: C'est ce que j ai constaté aussi même Facebook est en bleu blanc rouge,l opéra de Sidney etc... et nous grands couillons on pavoise en noir.

      Supprimer
    2. @ Gilly
      L'anti-française citée va encore nous pondre un poème débile de sa spécialité pour plaindre et louer ces malheureux terroristes morts au champ des "martyrs" de la "religion d'amour".
      Sal*pe. Juste ça parce que la liberté d'expression du "camp du bien" ne me permet pas de livrer le fond de ma pensée...
      Excepté la haîne de la France et des Français, elle est incapable du moindre sentiment. Et encore bien plus d'éprouver de la compassion.
      Si quelqu'un en doutait encore, il suffit de revisionner l'émission où elle a eu un comportement inqualifiable face à la mère d'une jeune victime, violée (j'ai tapé "violée" et la tablette le l'a changé en "voilée" => il faut vraiment faire gaffe ! À tous les niveaux...) puis tuée par un récidiviste. En liberté grâce à (pour moi, ce serait plutôt À CAUSE DE) ses lois assassines.

      Supprimer
  11. Non ,non et non, la guerre ne sera que d'un seul coté , Eux contre nous , eux tuent , nous pas alors ..une guerre avec qu'un seul adversaire qui tue et l'autre qui ne se défend pas s'appelle un génocide .
    Réunion avec les responsables africains pour qu'ils reprennent les clandestins , refus net même avec une grosse indemnité .
    Les mohamed , omar et compagnie , où les renvoyer , ils sont nés en France donc ........
    Valls sera très ferme , il renvoie les salafiste chez eux , enfin c'est ce qu'il a dit , nous savons ce qu'il veut dire , il ne fera rien .
    Notre chef de guerre , complètement à coté de ses pompes , je pense qu'il a eu très très peur d'entendre des explosions si près de lui , faire la guerre sur papier et en pays étranger est plus facile que la faire chez soi .
    Cazeneuve a réussi l'exploit d'essaimer à travers la France des colonisateurs clandestins sans prendre la peine d'imaginer qu'il était plus facile de les mettre dans un camp pour avoir l'oeil sur eux .Pour preuve en Allemagne quelques milliers de migrant-colonisateur ont disparu des centres d’accueil alors en France je n'ose y penser .
    Exceptionnellement aujourd'hui je vais suivre le "prêche musulman " à la télé , je suis vraiment curieux d'entendre leur compassion et la condamnation des attentats .
    Vendredi prochain risque-t-on d'assister à des attentats dans les mosquée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Herni: sur le site de la grande mosquée de Paris, le communiqué des associations musulmanes se termine par : " Qu'Allah protège notre pays " ! S'agit-il du même Allah dont se réclament tous ceux qui de par le monde, eet en France ce week-end, mettent le bronx ?...

      Supprimer
    2. @ Claude-Henri
      +1.
      La réponse à votre question de la dernière ligne est : bien sûr que NON. ;-(

      Supprimer
  12. Il est évident que si rien n'est fait rapidement et par des actions fortes il y aura d'autres attentats.. Les morts et les blessés de vendredi auraient pu être évités si de vraies mesures avaient été prises depuis janvier dernier. Nos politiques ont du sang sur les mains.
    Il me semble assez simple déjà
    de déployer l'armée dans toutes ces no-gones zônes, ces banlieues qui sont autant de cachettes terroristes
    d'installer des portiques de sécurité dans tous les lieux publics
    de neutraliser ceux qui sont fichés S ( c'est 11000 selon le figaro). D'ailleurs combien d'imam la dedans
    de fermer définitivement les frontières. Contrôle obligatoire partout
    de condamner sévèrement tous ces rappeurs qui entretiennent la haine de façon bien plus dangereuse que Dieudonné.
    D'arreter ces coups médiatico politiques contre le FN et Sarko et de supprimer toute manifestation musulmane comme celles sur "la femme".
    De remettre au goût du jour la notion de nation de patriotisme plutôt que de valoriser les padamalgamss. De toute façon même si les musulmans ne sont pas tous radicaux notre pays doit faire pression et fortement sur toute la communauté pour qu'eux mêmes fasse le ménage. Il faut que la république est le courage de refuser les signes religieux provocateurs tels que port du voile par exemple ou prière dans les rues. IL EST TEMPS D'AFFRONTER toute cette communauté et de ne plus se cacher derrière notre humanisme..Il faut la mettre sous pression. Il peut y avoir des révoltes dans les cités et autres.. peu importe nous sommes en guerre nous devons défendre nos valeurs et notre mode de vie pour qu'à l'avenir nos enfants restent libres et que nos femmes ne soient pas voilées.
    El la première chose à faire et vite c'est de virer ceux qui sont au pouvoir actuellement.. de vrais criminels en puissance...ils mettent en danger le pays depuis des années.
    souvenons-nous pour chaque élection à venir que des gens sont morts à cause de leurs comportements irresponsables

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: aucune des mesures que tu préconises, je ne les jugent même pas, ne seront prises. Ils ont trop la trouille de mettre le feu aux banlieues

      Supprimer
    2. Entièrement d'accord avec toi là-dessus ! Trop la flippe d'avoir des émeutes.

      Supprimer
    3. on préfère donc la mort d' innocents et l'installation sournoise d'une guerre et d'un islam qui prendra tôt ou tard le pouvoir.

      Vive la France et sa grandeur d'âme

      Supprimer
    4. Geo

      pourtant,si un pouvoir fort donnait ordre a l Armee d ouvrir le feu sur les emeutiers jusqu a reddition totale,
      c est la SEULE chose a faire,il n y a pas d autre solution,pas de faiblesse acceptable.
      Ce ne serait pas remettre en cause la democratie,mais de reprendre les pans de territoire voles a l Etat par des factions auxquelles ces politiques pourris ont donne des places fortes franchisees d ou elles lancent leurs assauts contre la Republique et font venir de l Etranger des soutiens logistiques qu elles hebergent dans le but d agrandir leur influence.

      Ces places doivent etre reconquises.
      Pour moi,la 5 eme colonne,c est les Politiques genre Taubira,Cazeneuve,Hollande,etc y compris parmi la Droite.

      Valls dit: il faut virer les salafistes etautres mais pas:JE vais les virer.

      Aveu d impuissance totale.

      On peut placer 5000 epouvantails a la place des soldats,ils auront autant d efficacite,si on ne donne pas l assaut aux places annexees par nos ennemis.

      Et couper les subsides venus de subventions legalisees,ou de l Etranger,ou des trafics de drogues et vols,prostitution par reseaux pro islamistes

      et,encore une fois,dissuader par tous moyens l arrivee de clandestins ou se cachent quantite de complices attendus dans les territoires voles a la Republique.

      Emprisonner les extremistres precheurs et les interroger

      Pourquoi relacher des ennemis de la Republique?

      Or,tout le contraire est fait.
      Si les Francais cautionnent ce que les politiques font,
      qu ils ne viennent pas pleurer de ce qui arrivera et d etre meprises par leurs ennemis.

      Et au diable les critiques des bien pensants!!!

      Certaines grandes villes ne seront pas visees par les terroristes pour l instant,les trafics en cours rapportent trop aux islamistes et leurs reseaux
      Pas si betes,tout de meme,ils vont attendre d etre encore plus forts,se nourrissant de nos capitulations et de notre vision occidentale des choses qui nous empeche de raisonne et d agir comme eux.




      Supprimer
  13. Je suis sur la même longueur d'onde que vous Corto. La veille de ces attentats, je me suis fait traiter de fanatique par un membre de ma famille parce que j'expliquais, de manière très vive il est vrai, que la situation en France allait devenir terrible, que ceux qui nous dirigent sont incapables de défendre la France et les Français, qu'ils s'en foutent ; je me suis entendue dire que j'étais pessimiste, qu'il ne faut pas voir le mal partout, "qu'ils" ne sont pas tous comme ça, et patati et patata....
    lls ne sont pas tous comme ça c'est sûr. Mais combien sont-ils ? Une collègue de travail, maghrébine ayant épousé un français et vivant en très grande partie à la française, avec qui j'ai d'excellentes relations, m'a de nouveau envoyé un sms à faire tourner, appelant à la défense de la solidarité française. Je sais la sincérité de cette fille et elle doit être ulcérée de voir ce qui se passe et bien peu fière de sa communauté d'origine ; je suis sûre qu'elle est très mal à l'aise, mais.... je n'ai pas fait tourner son message. Franchement j'aimerai discuter avec elle de ce genre de chose, nous en avons peu l'occasion et sur le lieu de travail c'est impossible, elle aussi a été nourrie à l'anti racisme. Cette poignée de gens là va bientôt se trouver prise entre deux feux.
    Quand je vois tout ce gnangnan sirupeux qui dégouline, de nouveau, de nos médias, je me dis que rien n'est fait pour aider les personnes de bonne volonté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Avel: toute la question est là: combien sont-ils: on a une vague idée: entre 7 000 et 11 000 fiches " S", 200 mosquées salafistes, 2 000 imams radicaux, entre 6 000 et 10 000 salafistes et... une communauté de croyants...

      Supprimer
  14. Ce matin, l'écoute de l'émission spéciale de France-infos, mon cher Corto, nous en disait long sur l'avenir de cette "guerre" que nous allons prétendument mener !
    Le spécialiste du terrorisme présent, dont hélas je ne me souviens plus du nom, affirmait au couple de journalistes ébahis, que pour mener une guerre il fallait commencer par savoir à qui on la fait. Or, disait-il, PERSONNE NE SAIT QUI EST CET ÉTAT ISLAMIQUE. On sait que c'est une armée qui a de gros moyens en matériel militaire et en argent, mais on ne sait absolument pas qui ils sont, ni pour qui ils travaillent.
    Quant à ce qui se passe en France, il a comparé l'action du gouvernement TOUJOURS APRÈS COUP à "fermer l'écurie une fois que le cheval a déjà été volé" !
    Rien n'est fait pour ANTICIPER les actions de tous ces "Mohamed Merah" en puissance, pourtant connus des services !
    Alors oui, on peut dire que la France et les Français ne sont protégés ni par leurs gouvernants, ni encore moins, par l'UE.
    Et tous les monuments du monde éclairés aux couleurs de la France, ne changeront rien à cette sinistre réalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marianne: Les jours qui viennent vont être passionnant et dégoulinant, mais que restera-t-il de ce drame dans 10 jours ... la routine, on nous annoncera de temps en temps qu un attentat a été déjoué, qu un déséquilibrée a été chopé et puis... Ben rien. Or la, on voit bien qu il y a coordination entre des terroristes venant de l étranger et d autres venant de l intérieur. La situation est on ne peut plus claire: il y a deux fronts

      Actuellement un spécialiste nous dit qu à Moleenbeck en Belgique, ce sont les salafistes qui font la loi au vu et su de tout le monde. je me demande si ce spécialiste a été du côté de Cergy le Haut ou de Sarcelles...

      Supprimer
  15. La guerre? Mais avec qui, contre qui? Comment?
    Les plus farouches adversaires seraient probablement des "souchiens" bon teint, anabolisés au Vivreensemble. Ensuite, compter sur l'armée? J'ai ouï dire qu'un % important de musulmans l'auraient intégrée. Vers qui dirigeront-ils leur Famas (en attendant le nouveau modèle made in étranger)?
    Et nous, les clairvoyants mais fachos, racistes, rances...Nous sommes prêts à quoi? A égorger femmes et enfants, à martyriser, torturer, exécuter sans jugement, à violer? Ben non, rien de tout ça, c'est pour les autres. Donc rien à attendre de guerriers qui iraient au combat avec les Droits de l'homme en tête face à des être sans humanité.
    Quant à ceux des quartiers, c'est trop tard, ils sont trop nombreux, trop solidaires dans l'irrationnel, trop Français mais pas suffisamment, trop jeunes, trop inconséquents, trop désœuvrés, trop manipulables. Ils ne comprendront et n'accepteront jamais de changer.
    De votre billet, porteur de votre cri de colère, il ne faut retenir que la conclusion.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Page: bien sur qu il ne faut retenir que la conclusion parce que c'est exactement ce qui va se passer.

      Supprimer
  16. La guerre est une véritable saloperie. Le seul moyen de bien la faire est de la faire salement. On vient de le constater une nouvelle fois. Hélas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: et comme nos dirigeants ne sont pas prêgts d intégrer cela... on est mal barré.

      Supprimer
  17. Tu es optimiste avec le "une de plus", on en a pour vingt ans.
    Ton programme est rigolo, vous allez tuer de plus en plus de musulmans. Les autres vont pouvoir venir tranquillement en France, avec des armes et de l'argent, grâce à Schengen, pour nous tuer à leur tour. Comme ils n'ont pas peur de mourir, c'est nous qui allons arrêter ce petit jeu les premiers.
    jard

    RépondreSupprimer
  18. Nos "élites politiques et médiatiques" réussissent l'exploit de ne pas prononcer le mot "islam"...ils parlent de "terrorisme", mais le terrorisme n'est qu'un moyen pas une raison...
    A vouloir ménager la chèvre et le chou, vous avez mille fois raison, cette guerre dont ils parlent, ils ne la feront pas...
    Ils sont pitoyables...Croient-ils vraiment que leurs mots et leurs sourcils froncés auront un quelconque effet ? Les autres sont prêts à tout pour gagner cette guerre, ils doivent se marrer...

    RépondreSupprimer
  19. Je crois qu'il y a surtout une "situation de guerre", où les média et les politiques vont tenter d'imposer une lecture des événements et des comportements. Celui où le pire ennemi est celui de l'intérieur car il brise l'unité du pays, empêchant le pouvoir de s'exercer sans faille et avec le soutien de tous, et sans contestation : les usuels ennemis du vivrensemble.
    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: tant qu ils ne voudront pas reconnaître ouvertement que l ennemi est aussi dans nos murs - et les faits le prouvent, pas seulement ce week end, nos dirigeants ne gagneront pas. Quant aux Vivre -ensemble, il y a belle lurette qu il n existe plus., du moins pour ceux qui ont les yeux ouverts

      Supprimer
  20. Excellent billet, comme d'habitude, merci pour tes analyses.
    Par ailleurs, j'ai vu que des gens s'étaient présentés spontanément aux établissements EFS don du sang dans un élan de solidarité. Qu'ils en soient remerciés.
    Mais j'ai regardé attentivement les photos des files d'attente, je n'y ai vu que des "souchiens" et pas un muzz. Bizarre, non?
    Une explication: quand je donnais mon sang, j'ai demandé un jour à un collègue de travail d'origine algérienne pourquoi on ne voyait jamais de ses coreligionnaires dans les dons du sang. La réponse fut: "c'est interdit par le Coran!!"
    Trop forts ces muzz !! Il y a 1400 ans le prophète avait déjà envisagé cette éventualité...
    Par contre, ils peuvent en recevoir...
    JDx38

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JDX38: j ai vu aussi ces files d attente a l hopital Georges Pompidou. Et comme le 11 janvier, les muzz fallait les chercher

      Supprimer
  21. C'est connu, je suis royaliste, catholique traditionaliste, autant dire un ultra droitard bas du front, mangeur de bébé au p'tit déj. En conséquence, j'en reste à ce qu'a dit Richard Millet chez Taddéï : "un Français ne peut pas s'appeler mohamed". Point barre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: " un Français ne peut pas s'appeler mohamed " ? Soit mais Richard Millet se plante. La preuve: le premier prénom masculin donné aux nouveaux nés en Seine st Denis, en 2014, est... Mohamed ! :)

      Supprimer
    2. Non, ce sont juste des étrangers qui possèdent indûment une carte d'identité.

      Supprimer
  22. Il suffit d'allumer son poste de télévision pour comprendre qu'il ne va rien se passer.

    Cortège de pleureuses a République, l'autre qui se rapplique avec son piano pour jouer du Lennon, petites bougies et roses de circonstance...

    Nos dirigeants nous ressemblent et nous ressemblons a nos dirigeants : un vrai peuple de lopettes.

    Hier j'ai vu moix demander au peuple français de manifester des signes d'amour a la communauté musulmane.

    Personne pour s'interroger sur l'absence totale de réaction de solidarité ou de compassion de la communauté musulmane, personne pour demander ce que font sur le sol français des étrangers fichés comme extrémistes, personne pour exiger que nous coupions tous liens avec l'arabie saoudite ou le quatar...la liste des lâchetés individuelles et collectives est longue.

    On essaye de nous rassurer en envoyant l'armée dans les rues de Paris alors qu'on a eu cesse de priver les services de renseignement de moyens.

    Les identitaires qui ont manifesté hier a Lille pour demander l'expulsion des islamistes (pas des muz, des islamistes) se sont fait huer par la foule et embarquer par la police.
    Que dire de plus ?

    Les coupables sont connus: Vge qui par son regroupement familial a cherché à casser la dynamique communiste dans les banlieues, mitterand qui a exacerbé le sentiment communautariste, chirac qui a dormi pendant 10 ans, sarko qui a eu la lumineuse idée de dégommer kadhafi et qui a fait de la Lybie un pays incontrôlable livré à l'international islamiste et porte grande ouverte vers l'Europe et enfin, le clown actuel, qui joue le va t'en guerre pour faire oublier qu'il peut se faire ridiculiser par une leonarda.

    Ne comptez plus sur les politiques pour vous sortir de ce merdier car nous allons tout droit vers une société qu'ils font semblant de ne pas voir. Une société sous domination islamiste.

    Le Zèbre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Zèbre: Ah, taratata, j ai été sur le site de la Grande Mosquée de Paris , y est publié un communiqué de l ensemble des assoc' muzz de France. Le communiqué se termine par " Qu'Allah protège notre pays " !

      Supprimer
  23. Il y a des solutions mais ils ne les prendront pas , les français dans leur ensemble n'ont pas encore ouvert les yeux, il n'y a qu'à voir sur FB les commentaires, les pleureuses, les petites bougies à la république et tout le tintouin de je suis charlie-je suis paris, il faudra encore des attentats, des morts, en croisant les doigts pour que nos gosses ne soient pas dedans où que nous mêmes échappions au prochain massacre , mettre tous ces ordures dans les camps où étaient parqués les espagnols où les harkis, les gendarmes devant les barbelés, renvoyer tout ceux qui foutent le bordel dans les banlieues ils sont Français depuis quand ? une génération 2 générations ? circulez, c'est pas assez, au bled d'origine , stopper les allocations pour les familles des salopards, mais quand on dit ça on est des racistes, pendant la dernière guerre, ils se sont couchés en criant vive Pétain, ils se coucheront en criant vive mohamed parce qu'ils ont peur de la guerre et comme disait Churchill, vous n'avez pas voulu la guerre , vous aurez le déshonneur et la guerre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: parfait !Ils se coucheront devant Mohamed ! excellent ça et presque tellement vrai avec des abrutis genre Moix, Plenel, Fourest, Cazeneuve et compagnie...

      Supprimer
    2. @Boutfil. Je trouve que le rapprochement que vous faites entre la France occupée pétainiste et la situation actuelle est particulièrement intéressant.

      Nul autre pays n'a poussé aussi loin la collaboration avec l'ennemi, ce qui lui a valu au demeurant un profond mépris des occupants.

      N'est ce pas la même situation que nous vivons aujourd'hui avec une classe politique achetée par les financiers du terrorisme et une classe mediatico-culturelle vendue à la bien pensance ?

      Je pense que vous avez raison. Comme de nombreux Français naguère criaient vive Pétain, attendons nous a trouver de nombreux Français prêts a accepter leur futur condition de dlimi, de sous-citoyens de futur califat.

      Pour se faire une idée, il suffit de suivre ce que dit Juppé.

      Le Zèbre

      Supprimer
  24. Padamalgam est de retour
    http://www.europe1.fr/culture/joann-sfar-fustige-lamalgame-entre-islam-et-terrorisme-2620669
    Il y a aussi une version européenne proposée par Juncker...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @libresehanges:j ai entendu Juncker a midi, quel guignol ! faut-il qu il est paquet de caca dans les yeux et les oreilles pour ne pas vouloir voir ce qui se passe.

      Supprimer
  25. L'incompétent notoire doublé d'un communicant de mauvaise foi, Sarkozy, invite à passer plus de choses au niveau européen dans le contrôle des frontières.

    C'est à dire à laisser les clef de la France à Juncker, qui vient de déclarer qu'il n'était pas question de revenir sur l'accueil des (3 millions de) migrants.

    Il va bien falloir réaliser que ce n'est pas non plus ce genre de personnage qui apportera les solutions nécessaires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Assez de ces remontrances permanentes et du Sarko par ci par la .. il y a des criminels au pouvoir actuellement qui depuis janvier 2015 n'ont rien fait... si des mesures courageuses avaient été prises au lieu faire de l'anti FN primaire et de la mixité sociale je pense qu'il y aurait peut être pas eu tous ces morts !!! comment ces gens préfèrent s'occuper à grands frais de climatologie plutôt que de protection du peuple en danger .. Merde les 200 millions prévus pour cette grande messe pourraient servir à protéger des lieux publics!
      Comment se fait-il aussi qu'il y encore autant de gens potentiellement fichés en liberté, comment se fait-ils que tant de salafistes et d'imam radicaux aient pignons sur rue.. le salon de la femme musulmane est un bel exemple de lacheté.
      Nos gouvernants sont aux abois avec le chômage un pays qui vit à crédit 2 mois dans l'année maintenant et des attentats .. ils ont incompétents et dangereux... Ce n'est plus Sarko le diable mais Hollande et Valls qui ont du sang sur les mains !

      Moi je n'oublierai pas au moment des prochains votes tout le mal qu'ils ont fait au pays depuis 2012 ...
      Je n'ai pas retrouvé cette vidéo de 2012 justement ou tout ce qui était prédit s'est réellement produit ( chomage, perte de l'indépendance de la France, industrie en berne, grèves et attentats .... la prochaine étape chez nous... C'est la guerre civile .. Nous n'en sommes plus très loin

      Supprimer
    2. @Philz: Dans mon billety, je parle de cette guerre contre le terrorisme muzz, guerre qui n aura pas lieu pour les raisons que j'évoque. En fait, peut être bien que c'est de la guerre civile dont ils parlaient parce que tu verras, ils feront tout nos politiciens pour éviter qu'une partie des Français n'appellent un chat, un chat. Aujourd'hui, je suis persuadé que dans la tête de nos guignols, la seule guerre qu ils veulent éviter c'est la " civile ". trop peur qu elle mette en exergue les causes du mal qui nous ronge

      Supprimer
  26. De tout coeur avec ton billet, Corto.+1!
    Perfidement ( ; ) ) je te rappelle les fois ou j 'évoquais la nécessité de déclarer" le salafisme hors la loi," au même titre que la pédophilie ou l'anti semitisme ...
    Tu m' avais traité de naïf, et dit qu'aucun politique ne le ferait... OK.
    Hé bien je reste naïf, Corto, mais demeure inflexible.
    Une guerre? Oui.
    Contre qui? Contre des fanatiques d'un islam sunnite, salafiste, qui revendique ouvertement la mort des valeurs judéo chrétiennes, d'une part, et occidentales, d'autre part.
    Et même si certaines des valeurs occidentales, dont le néo libéralisme, me font gerber, je m' estime en guerre contre les salafistes, et contre leur discours.

    Et j'attendsde nos dirigeants qu'ils nous défendent, en commençant notamment par déclarer que quiconque véhicule des discours salafistes est aussi hors la loi qu' 'un pédophile.

    Et je les attends là, les pleureuses, les padamalgames, les politicards lorgnant les sondages avant/après attentats.
    Je les attends, Corto, et ferai le tri, le jour venu, entre ceux qui auront su dire merde aux salafistes, où qu'ils soient, quelque pouvoir aient ils, et ceux qui continueront à leur lécher les babouches. Et je ferai le tri, et espère que les Taubira, BHL, SOS racisme et consorts seront passé au même peloton d'exécution que les terroristes du 13 novembre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: Tu les attends ? mais ils sont déjà là, il suffisait de regarder par exemple le "spécial " On n'est pas couché "d'hier soir: pas d'amalgame, dans les banlieues ? non pas de problèmes etc... Pas de stigmatisation, enfin, bref les grands classiques qui nous ont conduit a fermer les yeux depuis si longtemps. Heureusement, nous sommes de plus en plus a les avoir bien ouverts

      Supprimer
  27. Sur le site du Parti des Indigènes de la République :
    "La France connait le retour de flamme d’une politique étrangère belliciste en Libye, au Mali, en Syrie, en Irak… motivée par la stratégie du « choc de civilisations » et son corrélat interne que sont le racisme et l’islamophobie d’État.
    Nous dénonçons ceux qui d’ores et déjà cherchent à instrumentaliser cette tragédie dans le sens de politiques répressives à l’encontre des musulmans, des réfugiés et de l’ensemble des foyers de résistances des quartiers populaires...."
    !!!!
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx : le parti des indigènes ? Des charlots ou des traîtres à la nation ?

      Supprimer
  28. parti des indigènes de la république??? P.I.R c'est effectivement ce qui nous arrive de pire...ces pseudos associations à la mord moi le nœud grassement subventionnées par nos impôts qui passent leur temps à foutre en l'air nos valeurs, nos traditions, notre façon de vivre... qu'ils aillent se faire foutre.
    GfB

    RépondreSupprimer
  29. nous avons créé le droit du sol pour en faire des français et se les garder quoiqu'ils fassent
    nous leurs avons filé des alloc pour qu'ils se reproduisent a couilles rabattues
    et nous en importons des pleines charrettes...
    et cela dure depuis des lustres
    ras le bol de leur donner des droits que nous n'avons pas chez eux
    pas d'églises là bas ...pas de mosquées ici
    pas de cochon là bas ..pas hallal ici
    pas de cul a l'air sur les plages là bas ...pas de voiles ou de mec en chemise de nuit ici ..
    nos politiciens sont des traitres qui favorisent tous les tordus anti france normale !
    sortons les fourches et plantons les dans tous les chanteurs du pas d'amalgame, sans islam pas d'islamisme .et puis un peu de bon sens depuis des années on sait que dans les caves d'hlm ...murons ces caves , scannons les immeubles , on repère un trou ou un couloir dans une pyramide et on est pas foutu de reperer une cache dans un hlm ...
    quand on sait que tous les romanos ont le permis de chasser pour avoir un fusil , qu'attendons nous pour le passer pour pouvoir nous defendre ?
    je suis royaliste car du temps des rois on embrassait la religion du prince en venant sur ses terres, et si cela nous convenait pas on restait chez soi .
    je fais ma pancarte "juste bonne a payer je suis sacrifiée "
    il y a bien des années mon père fut exproprié du bout de terrain ou il avait son petit atelier...on allait faire des hlm...Mais rien ne fut construit sur la partie de terrain de papa, ce terrain fut donné aux muzz et on y a elevé une mosquée d'un style très par là bas ...et bien cela me fait bien sourire car dans la cour de l'atelier, on tuait le cochon !

    RépondreSupprimer
  30. Bravo Corto pour ce coup de gueule dont je partage évidemment la triste conclusion... comme pour le superbe papier de l'Amiral, je relaie ton texte sur La Plume. Je me permets juste d'en retirer le premier paragraphe, réservé aux initiés qui connaissent déjà ton blog. J'espère que cela ne te pose pas problème ?

    Marc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marc LeRoy La Plume: no problemo, l ami

      Supprimer
  31. Dans mon commentaire de ce matin, mon cher Corto, je vous signalais un spécialiste dont je n'avais pas retenu le nom.
    Il s'agit, en fait, du criminologue Xavier RAUFER qui avait publié un livre dans la collection Que sais-je, en collaboration avec Alain BAUER, intitulé : "Violences et insécurité urbaines" qui avait été très violemment critiqué par Laurent MUCCHIELLI, sociologue, qui leur reprochait "l'usage abusif des statistiques de la délinquance" ainsi qu'un "discours catastrophiste". Quant à Laurent BONELLI, autre sociologue, il écrit en 2005, concernant le même ouvrage : "MM Alain Bauer et Xavier Raufer, parmi d'autres, n'hésitent pas faire d'un incendie volontaire un "attentat de basse intensité", ou encore à affirmer qu"à partir de ces zones de non droit inaccessibles aux forces de l'ordre et grouillant d'armes de guerre, assurer la logistique d'un réseau terroriste est stricto sensu un jeu d'enfants.""
    Espérons que Messieurs Mucchielli et Bonelli, sont allés déposer leur bougie devant le Bataclan, car c'est bien le moins qu'ils doivent aux victimes du 13 novembre !

    RépondreSupprimer
  32. Hélas! Hélas! Hélas!
    Comme tu as raison!
    Onéfoutus!
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  33. Franchement je ne me fais pas la moindre illusion. Passés les commémorations et tout l'artifice politique, les choses vont repartir comme avant. On va juste essayer d'utiliser ces événements pour promouvoir le "vivre ensemble" à coup de démago à deux balles. C'est une évidence totale et on commence déjà à le faire. La machine médiatique est en route...
    Malgré toute l'horreur de cette barbarie sans nom, j'ai très vite compris que rien n'y ferait. Voilà par exemple un commentaire vu le lendemain des attentats sur la page d'un de mes contacts FB, je cite: "La chasse aux faciès va commencer et on soupçonnera les barbus, les non barbus, les crânes rasés, et cette peur sournoise va nous précipiter dans les bras d'un sauveur extrémiste, raciste, assassin de toutes nos libertés! Triste époque, la guerre interne est revenue et l'ennemi, ce sera, c'est déjà l'Autre"
    Vous voyez quand j'ai lu ça... j'ai juste eu envie de gerber. Comment peut-on faire un commentaire comme celui-là après le massacre de la veille? Les mecs ils ont pas encore compris que les "extrémistes, les racistes, les assassins de toutes nos libertés" mais putain, ce sont les salopards derrières les kalachnikovs. C'est juste hallucinant!!!
    Les français sont vraiment un peuple d'abrutis et rien n'y fera. Ce ne sont pas quelques attentats aussi violents soient-ils, qui les sortiront de 30 années d'enfumage de "touche pas à mon pote" de "Padamalgam". Pour moi ils sont comme des drogués, ils ont besoin qu'on leur serve leur dose journalière de "vivre ensemble" et "d'islam de paix"
    Pauvre de nous... Nous sommes en train de vivre notre extinction en souriant!
    Bon courage à tous.

    RépondreSupprimer
  34. Une sale guerre vient de s'installer dans notre pays, nos caciques socialistes ne désignent pas le véritable responsable qui est l'islam dont le seul but reste de conquérir le monde.
    Maintenant sommes nous prêts à mourir pour nos idées, nos enfants, nos femmes notre foi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique